Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

MotokoSempai

Membres
  • Content Count

    13
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Merci pour la réponse détaillée et les recherches dans le livre du jeu de rôle. Et oui les batailles sont majoritairement terrestres dans l'univers de Warhammer du coup je conçois que Games n'ai pas poussé les explications sur ce point, même si c'est dommage d'un point de vue purement narratif. Et la précision sur la taille les arches noirs est intéressante car je les pensais plus petites, de la taille d'un gros fort plutôt. L'utilisation de voies secrètes maritimes équivalentes à celles de la Toile d'Ombre utilisées par les Rôdeurs de l 'Ombre khainites est plausible. En tout cas les Royaumes sont étroitement liés les uns aux autres au final, même si c'est parfois de façon dissimulée aux yeux de certains.
  2. Bonjour, Petite question technique sur comment les navires et les Arches noires peuvent passer d’un royaume à l’autre. Dans l’Âge de Sigmar les Royaumes mortels sont des sphères d’essence magique qui flottent dans le vide éthérique. Elles sont reliées entre elles par les Portes de royaumes. Dans « Les Royaumes brisés I : Morathi » nous apprenons que l’Arche noire "le Supplicieur" ou "la Persécutrice" [on a droit au deux traductions dans le livre à 10 pages d’écart mais n’ayant pas la version originale j’ignore laquelle est la bonne] de l’Amiral Taras Nightscour et la flotte corsaire qui l’accompagne naviguent sur la Mer bouillonnante [dite brulante dans le livre de base] en Aqshy, le Royaume du feu. Mais dans le chapitre précédent ce même Amiral, son Arche noire et sa flotte défendaient les côtes déchiquetées de l’île abritant la grande cité-temple de Hagg Nar sise sur la Mer Pénombrale en Ulgu, le Royaume de l’ombre. Je sais que Abyssaux Idoneths utilisent les Voies-vortex pour passer de l’océan/mer d’un Royaume à l’autre. Cependant ces Voies-vortex sont sous-marines. Il existe donc également des Portes de royaumes maritimes ? Si oui les noms en sont connus ? Et pourquoi ne déclenchent-elles pas de conflits majeurs ? Après tout dans ce même ouvrage on apprend par exemple que les forces de Slaanesh possèdent des « quadrirèmes d’argent ornées de voiles rehaussées de pennons en peau humaine muent par des rameurs ogors attachés à des bancs d’os sculptés. » Il ne doit pas être le seul Dieu du Chaos dont les adorateurs possèdent une flotte.
  3. @Nekhro et @Naädhü Merci pour les précisions. Je n'avais pas vu cette image issue du Livre de Règle. Du coup je peux continuer à monter ma liste issu des Bataillons du Broken Realms Morathi n'orientant vers du "narratif", pour le "jeu égal" je verrais ensuite.
  4. Bonjour, Je n'arrives pas à retrouver l'info mais les Bataillons spécifiques aux factions disparaissent en V3 ?
  5. Merci de tes réponses Nekhro j'y vois plus clair.
  6. J’aurais besoin de vos lumières car je viens de commencer à apprendre les règles de la V2 mais je sens que cela ne servira à rien, enfin sauf pour les mécanismes de bases avec quand même un changement dans la cohérence d’unité ou l’allocation des Points de Commandement au minimum. Lors d’une nouvelle itération de ses jeux GW revois toute sa gamme de BT avec des Erratas dès la sortie ou au fil de l’eau ? Les synergies entre les unités et solos changent radicalement ou peu ? J’ai vu que les héros acquièrent des aptitudes et les montres aussi donc là déjà cela va changer (Rampage m’a fait penser à Warmachine direct, je trouves ce genre d’actions très intéressantes). Et du coup Morathi-Khaine en version Reine de l’Ombre ayant les traits Héros et Monstre pourra faire ces deux types d’actions différentes ?
  7. En fait une femme qui veut faire du jeu de figurines ne pourra pas toujours le faire avec la même sérénité d’esprit que les autres joueurs masculins. Ce qui va à l’encontre du but premier de ce loisir qui est de s’amuser, de façon fun/à la cool ou en mode compétition. Car contrairement à ce que j’ai lu certaines femmes aiment aussi les activités stratégiques demandant beaucoup de concentration et de connaître un grand nombre de règles ou de connaissances tactiques, ou celles qui adorent jouer avec les chiffres et les probas et qui vont calculer et fiabiliser tel jet plutôt que tel autre, etc… En tant qu’homme qui déboule dans une boutique ou un club il ne va pas avoir d’autres appréhensions (enfin j’imagine) si il ne connait pas bien le hobby que : les gens sont-ils sympas, vont-ils prendre le temps de m’expliquer sans trop utiliser de jargon, essayer de vendre plus que ce dont j’ai besoin pour débuter, ils seront ouverts d’esprit ou avec l’esprit « entre-soi » ? Une femme va se voir ajouter à cela son quotidien lié à son genre. Pour en revenir à mon expérience en entrant dans une boutique en plus de mes interrogations liés au jeu de figurine AoS je découvre un gérant qui me demande « C’est pour l’armée de votre fils ou mari ? » « Non pour moi ». Air surprit et un ton un peu condescendant « Euh… Vous savez il faut monter des figurines, cela demande de la patience et de la minutie, puis les peindre. Je doutes que vous aimerez ça… » « Vous savez je joue déjà à Infinity » « Ah dans ce cas »… Bilan déjà je me prend dans les dents, comme d’habitude, que je n’ai de réel statut si je suis pas une mère et/ou une femme. Un neveu, nièce c’était possible aussi Et en plus pas de « votre enfant ou conjoint » (personnellement cela me fait toujours tiqué et depuis le temps je ne me suis toujours pas habitué). Pourtant je suis un être humain à la base, pas qu’un genre sur pattes hein. Pour la remarque sur le côté « ce n’est pas du prêt à jouer direct, pas sur que cela vous plaise » elle est étrange. Oui certes, en même temps je suis pas entrée là pas pur hasard non plus, le jeu de figurines c’est pas le loisir le plus visible qui soit… Et dès que je l’informe que j’ai de l’expérience cela change du tout au tout. Heureusement pour moi car sinon je ne sais pas trop comment cela aurait tourné. Mais il n’y a pas que ça… Car pendant tout ce temps il y a les autres clients/joueurs, en pleine parties ou discussions, de présents qui quand je suis entrée ont eut un panel de comportements après avoir tout suspendu. Ceux qui sont surpris et gênés qui osent pas me regarder (peur de faire un impair ou autre), celui qui me balance un regard de tueur tout en se levant et bombant le torse style « dégages tu es pas la bienvenue ». Vous direz il aura peut-être un comportement identique envers un homme pour marquer "son territoire". Ben pareil cela risque de pas plaire au potentiel nouveau joueur ^^ Et nous avons celui qui a vu qu’une seule partie de mon anatomie et cela sans dépasser le cou. Pendant toute ma discussion avec le gérant plus un bruit de conversations ni de jets de dès ou déplacement de figurines. Et après la mention de « Infinity » j’ai entendu un timide « Bon on s’y remet on va pas y passer la nuit ». Mais aucun changement. Sans compter le regard dérangent qui me déshabillait en continu. Même de dos vous le sentais bien. Alors imaginez que vous avez pas la chance d’avoir un cercle amical qui partage votre passion du hobby et vous aurez la même ambiance dans un club, toujours un lieu public, où vous aurez un panel de tout ça. Pour l’avoir vécu c’est une vraie boite de chocolat, tu sais jamais sur quoi tu va tomber. Du gars super heureux de voir un nouveau partenaire de jeu et qui se contre-feu de son genre. Du gêné car il a l’impression de jouer avec sa femme avant de capter que certes nous sommes du même genre mais nous sommes deux êtres humains différents mais moi j’ai le même centre d’intérêt que lui pour la figurine et je vais pas le rembarrer ou l’ignorer (ou tout autre comportement possible de sa moitié) au lourdingue de la drague pas subtile ou le "chef de meute" qui veux t’en imposer pour que tu restes à ta place et t’avise pas de savoir de quoi tu parles car tu as tort forcément tu es une femme… (la combinaison des 2 derniers c’est un cauchemar total, je recommande l’expérience à personne tous genres confondus…) Et toutes les variantes ou ceux que j’oublie car chaque humain est différent heureusement ^^ Mais du coup en entrant au club tu penses à ta gestuelle/attitude (plus de la moitié de la communication est non verbale) et ton intonation de voix pour gérer l’ambiance à un moment T qui sera ultra fluctuante selon les personnes présentes. Du coup tu passes ton temps à faire gaffe à ton comportement, à tout ce qui se passe autour pour savoir si tu va être « emmerdée » ou pas. Et soit tu passeras ensuite une super après-midi, soit tu seras sur la défensive et du coup tu passes à côte du plaisir du jeu. Au final avec le temps tu sauras comment te comporter avec les plus toxiques pour toi mais c’est pas forcément naturel. Vu de l’extérieur cela peut surprendre car tu sembles jamais la même. Et tu fini par avoir des schémas/automatismes par forcément bons ou alors tu leur rentreras dans le lard à un moment et cela peut faire exploser le groupe ou toi tu te ferras virer. Mais cela est du à la société en générale. Il serait juste plus sympa de pas avoir à se prendre la tête quand on veut pratiquer un loisir ou tout autre activité qui nous plait. Et si un homme veut faire du tricot en club il devrait pas avoir à se prendre la tête non plus (j’avais un collègue qui faisait du tricot donc oui cela existe… et pour ceux qui sauterais sur la conclusion non il n’est pas gay mais cela le détendait et l’aidait à combattre son insomnie… par contre au début il avait autant de talent que Thérèse et son gilet ). Et pour la petite histoire je vais depuis dans une autre boutique (officielle) et là dès la première visite le gérant m’a convié à rejoindre le club GW de la ville. Mais pour les raisons évoquées ci-dessus je suis pas hyper confiante sur le type de joueur que je vais rencontrer. Et en plus je joue narratif et je crois bien que le club est compétitif (et oui je cumule lol). Enfin bref, je constate que sur le sujet on est 2 joueuses à s’exprimer sur le nombre d’actifs du forum (enfin moi je lis surtout ^^). Parfois rien ne sert de chercher le pourquoi, il faut accepter le constat et agir petit à petit à son niveau pour faire évoluer la situation quand elle se présente.
  8. Je connais les jeux de figurines depuis mes 18 ans avec Warmachine/Hordes et je joue à Infinity depuis quelques années, enfin j’essaye. La figurine de Morathi et la refonte en kit plastique des Filles de l'Empereur m'ont fait basculé dans le monde à deux faces de Warhammer. Par contre n'ayant plus de partenaires de jeu depuis quelques temps (mais cela ne m’empêche pas de jouer en solo pour le fun de l'univers d'Infinity) j'avais pensé retourner en club. Vu la réaction que la femme de plus de 40 que je suis a déclenché dans le magasin GW (aussi bien auprès du gérant que des 6 joueurs présents) quand j'ai annoncé que les achats étaient pour moi j'ai abandonné l'idée de retenter l'aventure d'un club de figurinistes. Plus envie de me prendre la tête à me justifier sur le pourquoi de ce choix de hobby et repousser la drague ou les insultes car ma présence dérage. Du coup je monte des armées pour faire des parties narratives Croisade en solo. J'ai quand même d'excellents souvenirs de parties ou de tournois de Warmachine/Hordes et d'Alkemy, même si certains me faisait comprendre il y a 20 ans déjà que je n'étais pas à ma place, surtout en solo ^^ Pour certains une femme aimant ce hobby sans avoir un petit ami ou un frère dedans c'était pas imaginable. Je l'ai découvert grâce à mon club de jeu de rôle et j'ai accroché direct à Warmachine mais ce milieu, surtout à l'époque, était encore plus fermé que celui du JDR, où dans mon club j'ai été la seule joueuse très très longtemps. Et j'ai galéré au début, après il y a eut une parité pendant plusieurs années. Pour la figurine il m'a fallut 5 ou 6 ans pour oser me lancer dans l’aventure et 1 année de plus pour jouer contre d'autres adversaires. J'ai été la seule joueuse de mon club pendant une bonne dizaine d'années si ce n'est plus... Car je crois qu'il n'y en a pas eut d'autres, les petites amies/compagnes/femmes préférant jouer à la maison ou simplement peindre pendant la durée des parties. Par contre je tiens à préciser que ce sont parfois les femmes elles-même qui véhicules l'idée que le hobby n'est pas pour nous. J'ai eut une mauvaise expérience dans un tournoi où la femme du joueur qui m’hébergeait m'a bien fait comprendre qu'une femme c'est pas fait pour pousser des petits jouets sur une table... En discutant avec certaines cela vient surtout d'une barrière qu'elles s'auto-imposent. J'avais une amie qui c'est bien foutu de moi et de "mon passe-temps de gars" avant de tenter l'aventure de la peinture et finalement du jeu Eden. Elle m'a avoué adoré ça mais qu'on lui "avait appris", ou plutôt elle savait intuitivement selon l’éducation qu'elle avait reçue, que ce ce type de loisir n'était par pour nous... Vers la fin la pression de son entourage à eut raison de sa motivation. La mention d'un Discord par LadyNumiria pour les joueuses me tente beaucoup du coup ^^ Perso je ne joue qu'à un seul type de jeu vidéo... les FPS (et je fais aussi de la moto ). En fait dans plusieurs de mes activités les femmes sont sous-représentées même si en discutant avec celles de mon entourages elles les pratiqueraient volontiers. Et le nœud du problème est là pour moi : dans l'inconscient collectif les relations (et donc la communication) entre les individus ainsi que les activités sont genrées.
  9. Bonjour, Je penses être au bon endroit. En cherchant des rangements mousses pour WQ BSF j'ai trouvé que Feldherr propose une précommande de sa mousse/insert dédiée pour WQ CM. Ils ont même pensé à l'élastique car la boîte se rehausse d'un bon niveau. C'est ici : https://www.feldherr.net/fr/feldherr-foam-set-for-warhammer-quest-cursed-city-board-game-box/a-61376/.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.