Jump to content
Warhammer Forum

TheRocketScientist

Membres
  • Content Count

    68
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonne année tout le monde ! Pour citer mon sujet... ... je n'ai pas eu le temps de sculpter mon équipage de lapin durant les fêtes* et je ne pourrai pas non plus cette semaine**, les 14 lapins correspondants attendant encore sur mon bureau. En même temps le planning était serré mais bon, plus de promesses de Noël, je note. Je me devais de prévenir au moins pour la semaine qui vient. J'essaierai ensuite d'enchainer tous mes lapins d'un coup, 26 au total, pour profiter du travail à la chaine et gagner du temps (ça demandera de la patience malgré tout). Toujours motivé ! * car nombreuses figurines perso sculptées pour les cadeaux de Noël ** car charge de travail grimpante en dehors des figurines
  2. C'est très bien réalisé en effet. J'apprécie grandement le style et le format des postes, encore !
  3. Et voilà avec les panneaux latéraux et bouées et drapeau. Ça claque d'un coup . Le tout tient temporairement aux scotch double-face. On voit déjà deux lapins prêts à être transformés en pirates. J'ai aussi travaillé sur le système sous la coque (celui qui fait le lien Ventouse-canon-corde-dérouleur-parachute), je spammerai une autre fois. Je n'ai pas collé ce détail mais il faut imaginer des cordelettes entre le corps du navire et les panneaux latéraux, pour éviter de tomber par inadvertance. Le toboggan est la voie conseillée .
  4. Fin de session 1. Tout d'abord, je suis super fier du travail abattu. Il y a facile 15-20 jours de travail à plein temps dans ce petit bateau et tous les autres éléments que j'ai pu présenter. J'ai appris plein de techniques en me lançant tout simplement et ce que je vous présente ce soir est très loin de ce que j'ai pu créer jusque là, dans le bon sens. C'est délirant mais pensé, avec une grande variété de méthodes et matériaux, et vraiment je m'éclate! Le meilleur aura quand même été les deux soirées passées à créer les bouées : c'était énorme de les voir apparaître entre mes mains et j'ai bien rigolé . Ce moment pique de justesse la place de premier à la satisfaction de voir les éléments s'assembler et se peaufiner sur cette fin de session, un long labeur mais ça fait plaisir de savoir que je vais pouvoir passer à la suite. La suite ? et bien, quand on fait le bilan j'ai mon navire et son gros canon, techniquement je remplis le contrat vis-à-vis du CDA. Mais pas vis-à-vis de moi-même. Je n'ai pas eu le temps de sculpter l'équipage, qui certes sera collé et formera une pièce unique mais qui donnera toute la dynamique à ce navire. J'ai repoussé le moment car je voulais d'abord avoir un bateau sur lequel appuyer les postures des lapins, mais aussi car il me manquait par exemple un masque anti-vapeurs de résine et ça c'était rédhibitoire. Je ne voulais pas prendre de risque pour ma santé, je l'ai déjà trop fait. Le masque est arrivé avant-hier, je l'avais commandé en même temps que ma résine en tout début de CDA. Tout ça pour dire que demain j'attaque les lapins et je me dépêche de finir entièrement ce bateau d'ici Noël, et là on pourra dire que j'ai vaincu la première session . Ça sera mon cadeau, regardez par ici le matin du 25 décembre ! Voici donc mon bateau de fin officielle de session 1. Si vous me le permettez, je mettrai à jour mon tableau d'avancement le 25 . C'est presque un traîneau après tout! (les socles sont en cours et les panneaux latéraux seront finis au plus tard demain, ils sèchent en ce moment) Oh et ça ? 45 têtes de ventouses pour les lapins à venir . Tenez-vous prêts.... !
  5. Hello @Snatch Sombre-toison, j'ai rien fait de spécial, juste utilisé de la Fimo Soft et un outil plutôt large en caoutchouc. Je pense que le rendu hyper lisse vient du fait que la Fimo n'était pas encore cuite, elle était encore légèrement luisante par endroits. J'ai juste fait les formes afin de me donner une base pour ensuite poncer plus précisément et faire de beaux volumes bien arrondis. C'est encore en cours, mais voici quelques résultats de bouées montées hier soir. Et voici l'outil en question. J'ai commencé à poncer la surface avec du papier de verre et les fentes avec une limes à ongle. Au fait, j'ai été invité à exposer mon travail aujourd'hui, l'occasion de ressortir une bonne partie de ma collection depuis mes débuts de sculpture en 2009 .
  6. Accessoires pour le bateau en cours : parachute, diverses bouées rondes (licorne, canard, lapin, dragon, donut et bouée de sauvetage), un boudin de sauvetage pour le bateau lui-même (sera doublé par moulage), un éléphant de mer (animal de compagnie du Captain, il peut tirer le bateau parfois, ou s'y installer pour une sieste) et un espadon pour le socle.
  7. Ahahah content que ça plaise ! Je vais faire dans l'expression artistique ce soir en guise de teaser de la suite ça commence à vraiment ressembler à du freestyle mais j'avais un dessin de base, c'est cadré . Je mettrai un drapeau à l'arrière, ferai une structure sur deux plans pour avoir une forme d'oreilles de lapins à l'avant, et plancherai sur quelques designs de bouées pour aller à coté des toboggans de chaque côté . Les lapins pourront glisser pour aller à l'eau ou sauter à travers une bouée au choix. Un nouveau venu dans la bande ? Ce plancher surélevé est amovible. Avant de combler les bordures avec de l'enduit : Et avec les lamelles encore humides.
  8. Ok @ZibZee, tuto aujourd'hui et avancement demain L'essence est du peuplier (JE VÉRIFIE CE SOIR, on a élagué un poirier en même temps, il y a peut-être eu un mélange). L'élagage fut effectué mi-septembre et le bois a traîné dans mon jardin à ciel ouvert pendant deux mois et demi. On l'a débité en plus petits morceaux à la hache la semaine dernière, ce qui a laissé des copeaux d'écorce fragilisée. Je pense que déjà ceci a simplifié la récolte. J'ai ensuite mis les morceaux entiers dans un sceau avec de l'eau du robinet la plus chaude possible, la changeant matin midi et soir. Ça a nettoyé les crasses et bien imbibé l'écorce, la rendant un peu plus souple. Elle a reposé deux jours dans l'eau comme ça. À ce moment j'ai pu l'utiliser comme suit : (Avant tout, voici des exemples d'écorce, résidus de mes travaux d'hier, ils sont secs et on voit bien la rugosité) Premièrement, l'écorce se présente comme ça. Une partie extérieure que l'on connait tous... ... et l'intérieur qui nous intéresse. On voit déjà que ce morceau d'écorce est en fait constitué de plusieurs feuillets. Ma première étape est de dégager le petit feuillet au milieu de l'écorce, il n'est pas très intéressant comparé au reste. Il se dégage sans forcer grâce au cutter (merci le bain d'eau chaude). Et hop! Une surface intérieure plutôt uniforme. Je retourne alors l'écorce pour en dégager la partie externe. Là aussi pas besoin de forcer. SI JAMAIS vous sentez que vous avez besoin de forcer pour cette étape c'est sûrement que votre morceau d'écorce n'est pas assez souple et il sera difficile de le courber au dessus de surfaces complexes lors du collage. Il reste néanmoins utilisable sur du plat. À mi-chemin, on voit apparaitre une écorce bien lisse en dessous. Je racle au cutter cette écorce lisse, il peut y avoir encore des irrégularités. Là je me rends compte que oui, cette écorce est lisse et bien propre, mais sur une figurine cela ne me donnera pas l'effet de bois une fois peint... Par contre, ce feuillet lisse cache un beau feuillet rugueux juste en dessous! J'enlève donc le feuillet lisse, toujours au cutter (attention, il est très fin, délicatesse oblige). Et voilà le résultat une fois le feuillet lisse dégagé. Mais ne nous arrêtons pas là ! ce morceau d'écorce est encore bien épais et serait difficile à courber même en le voulant très fort. Il faut séparer les feuillets restants. La meilleure solution c'est le bord de table. Mon morceau d'écorce est légèrement courbé (et je doute que le votre ne soit pas comme ça si vous essayez un jour), il faut donc l'aplatir en même temps que l'on sépare les feuillets. Je place donc le morceau d'écorce en bord de table, l'aplatis avec une main et passe la lame de cutter entre les feuillets de l'autre main, progressant petit à petit en gardant aplati le plus près possible de ma lame. C'est comme lever des filets en cuisine , il faut que la lame soit longue et ressorte de l'autre côté. Attention, là encore il ne faut pas forcer. Si votre écorce a bien pris l'eau pendant les deux jours de préparation ça devrait être plus tendre que du beurre à cette étape. Ouah, deux beaux feuillets . L'épaisseur est satisfaisante, je vais les garder comme ça (plus fin devient difficile à manier, il faut juger par soi-même). Je vois que l'état de surface pourrait être affiné donc j'utilise la même technique que la séparation des feuillets mais en surface, pour les résidus, de chaque côté de mes feuillets d'écorce. Pour que ce soit plus explicite, petite vidéo (ASMR en bonus). https://photos.app.goo.gl/nBw5sQFFPNV1Cw6U8 D'ailleurs, les deux feuillets n'ont pas la même rigidité. Voyez comment le feuillet externe a cassé alors que j'essuyais les poussières d'écorce en surface avec mes doigts ? Ça montre bien que plus vous allez vers le coeur de l'écorce, plus souple elle sera. Notez que chacun des deux feuillets a sa propre rugosité, chaque côté étant différent. J'ai plutôt utilisé ce côté du feuillet interne pour mon bateau par exemple. Et l'intérieur du feuillet externe a la même texture (ils étaient face à face il y a encore pas si longtemps). Pour la découpe, j'ai trouvé une lime droite et m'en sert de règle pour découper directement au cutter. Je ne fais pas de tracé, je coupe direct en m'appuyant contre la lime. Coupez dans le sens de la longueur pour être dans le sens des fibres du bois et avoir un meilleur rendu sur vos figurines. Ça simplifie la découpe en plus. Et vous avez donc des lamelles finies ! Pour l'application, la colle PVA ne prenait pas suffisamment rapidement donc j'ai utilisé de la superglue pour plaquer les lamelles sur la surface de mon bateau. Je n'ai pas fait de pré-découpe des lamelles à la bonne taille : je plaçais la lamelle en faisant déborder de chaque côté puis je cassais la surplus avec mes doits et je le réutilisais pour la planche suivante, et ainsi de suite. Une fois toutes les lamelles en place, j'ai utilisé des pinces coupantes pour enfin faire une découpe propre des bords. Celle du haut fut très pratique pour cela. Pour être sûr que les lamelles tiennent dans la durée j'ai tout imbibé de colle PVA au pinceau. Les lamelles ont bu la colle assez vite et j'ai continué de passer par dessus avec mon pinceau jusqu'à ce que la surface ait dé-blanchi, afin que la surface ne soit pas gâchée par des résidus de colle. Une dernière passe avec un pinceau humide a fini de chasser la colle en surface. -> On pourrait sans problème utiliser une résine pour cette étape, pour encore plus de tenue dans le temps. Enfin, pour info, voici le petit résidu que j'ai enlevé en tout début de tuto. Voyez comme il casse et part en échardes à la moindre courbure ? Cela arrive, et vous risquez d'avoir des rejets de feuillets d'écorce qui paraissaient pourtant utilisables. Ne paniquez pas, prenez un autre morceau . Cela montre aussi l'importance de bien racler chaque feuillet à la chasse aux imperfections pour éviter d'avoir ce genre de rendu en surface. Voilà, la suite du bateau demain .
  9. Il sera entièrement plaqué bois ce soir (sauf la lame de bulldozer et les protections latérales qui auront un autre traitement). C'est de l'intérieur d'écorce ! placée dans de l'eau chaude régulièrement pendant deux jours pour l'assouplir. Ça demande un peu de patience à effiler et appliquer car il y a parfois des fragilités invisibles avant de courber. La faire carrément bouillir pourrait aider. Elle est maintenue à la superglue et recouverte/gorgée de PVA par la suite. On tient le coup Il a démarré ainsi ce matin.
  10. Il reste moins de deux semaines de session 1, on se motive. Grosse journée sculpture et conversion demain, aller ! Les conférences à la maison ça sauve .
  11. Ah carrément ?! merci Je trouve aussi, pas assez authentique sinon. Oui la roue c'est prévu, j'ai juste fait une pause la dessus pour passer au métal . Le métal c'est d'ailleurs de petits tubes creux de diamètre 2mm en aluminium, trouvé en boutique en ligne de modélisme, et effectivement ça se tord super bien ! il faut juste rouvrir les extrémités après avoir coupé à la pince (pas montré sur les photos). J'y retourne !
  12. Ahah Merci xMelloo . Je voulais vous présenter le jetski une fois fini mais bon, un ptit WIP ici et là ça met en bouche . Je préfère la version 'tubes horizontaux' à l'arrière, vous en dites quoi ? Démarré avec des volumes de Fimo, j'ai sculpté en enlevant de la masse à la Dremel puis ai affiné la symétrie au papier de verre. Prochaine étape, détails et raccords en résine verte.
  13. Le cristal est vraiment très beau Très belle cohérence avec l'effet de rouille, ça fera une belle pièce au milieu de ta horde pirate !
  14. Ahah merci Je vais poser la moto devant moi et m'en inspirer pour les volumes, pendant que je sculpte ma propre version en Fimo (en ajoutant des détails ici et là, en changeant légèrement les proportions pour les adapter au lapin, etc). Fimo et peut-être scratchbuild si ça me simplifie la tâche. Je fais ça rapidement puis je retourne vite fait à mon navire dans la foulée :). Il faut que je cherche pour les carottes, mais si ce n'est pas utilisé dans les jeux ça reste au moins un minimum dans le thème! Quoique c'est leur nourriture qui part en fumée... Sinon je ferai que du pisto-ventouse.
  15. Hello, doublon car quelques questions. J'ai quelques choses qui me dérangent dans mon avancement perso : - Mon parachute test n'était qu'un test, il n'est que peu reproductible. Je vais refaire des figurines entièrement en résine et ça prend du temps pour des raisons de conception (surtout...) et de soucis d'atelier (voir ci-dessous). - Avant de les peindre, je souhaiterai pouvoir créer des moules de chacune de mes figurines et véhicules, ceci afin de pouvoir avoir un double et jouer en face à face avec les règles d'un jeu perso. Mouler après peinture réduit la qualité du tirage donc je voudrais créer les moulages avant, mais ça reporte la peinture vous l'aurez compris... -> 1 moule de kit de parachutiste Worms + 1 moule de kit de navire toutes options incluses et tous passagers inclus (env. 8 moules de lapins individuels) + 12 moules de figurines de lapins individuels. - Ma production de figurines en résine n'est pas totalement sécurisée à mon goût. Equipement de protection présent mais pas idéal sur le plan respiratoire, procédures pas optimales car il me manque de l'outillage qui arrivera un jour lointain, et résine carrément toxique. Les bons points : - Toute la partie sculpture est sans risque, je peux donc sculpter mon navire et d'autres unités du même type (voir mon dernier post sur mon sujet), et sculpter par dessus mes tirages de lapins en résine, le risque lors du tirage étant limité vu la taille des pièces. - Créer des moules est géré aussi, le silicone prend lentement, j'ai le temps de le travailler soigneusement et sans danger. --> Je peux donc sculpter entièrement mes lapins pirates, les navires, et créer leurs moules. - Ma situation. Moitié figurines, moitié incubateur de startup pour mon activité d'ingénieur, moitié travaux dans la maison. Oui, trois moitiés car l'une saute d'un jour à l'autre mais dans l'idée voilà comment j'occupe mon temps. Et sachant que je cherche à forger mon activité de sculpteur pro en plus mon activité d'ingénierie (c'est la crise) je prends ma participation au CDA très au sérieux !! C'est pour moi l'occasion de ré-évaluer mes techniques, de les re-maîtriser et de les optimiser en vue de pouvoir fournir d'autres figurines et sculptures de qualité pro dans un futur proche. Conclusion : Je veux faire les choses bien. Comment organiser mon CDA dans ce cas ? -> se référer à mon tableau d'avancement. Je suis bien parti pour intervertir mes parachutistes Worms avec des figurines de lapins des sessions suivantes car j'ai déjà mon moule de lapin et ça me permet de ne pas bâcler les parachutes. La sculpture du navire sera finie pour la session 1 donc autant sculpter l'équipage dans le même temps à la place des parachutistes. Ma session 1 (enfin le mois qui reste) serait donc centrée sur la sculpture du navire et de l'équipage, sans confection des moules, sans peinture (si on me le permet, là est toute la problématique de mon message). En session 2 je sculpterai mes deux lapins spéciaux (Captain Caroten et sa femme) et les 10 autres, puis je créerai les moules pour ces 12 figurines ainsi que le moule du navire et de l'équipage. J'aurai alors en fin de session 2 toutes mes figurines de lapins en résine* prêtes à être peintes en session 3. Toujours pas de peinture (idem) ou alors en toute fin de session 2 si je suis chanceux, j'espère. * car j'aurai normalement reçu mon équipement manquant d'ici là et pu couler ma résine en sécurité et qualité optimale. En session 3, peinture de tous les lapins et du navire, un lapin me prenant 4h de peinture max avec les détails de pirates. Également, fin de sculpture, moulage et peinture du parachute OU unité parachutiste entièrement remplacée par une unité de jetskis lapins (cf. mon dernier post dans mon sujet, elle serait honnêtement moins compliquée et dans ce cas là je sculpte la figurine maîtresse en session 1 aux côtés du navire et la moule en session 2). Enfin, trésor. En bref, ma grosse question porte sur l'obligation ou non de présenter au moins une (majorité de ) figurine(s) peinte(s) à chaque fin de session de CDA. J'aimerais pouvoir en peindre au fur et à mesure si j'y arrive mais je préfère avoir votre aval dans le cas contraire. Merci d'avance ! Désolé pour mon cas très particulier qui inclue une si grosse part de création avant peinture.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.