Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Schattra

Membres
  • Content Count

    1,657
  • Joined

  • Last visited

About Schattra

  • Birthday 10/30/1989

Contact Methods

  • Website URL
    http://nebelheim.wordpress.com/

Profile Information

  • Location
    Levallois-Perret

Previous Fields

  • Jeux
    Warhammer ; Empire+Nains

Recent Profile Visitors

12,880 profile views
  1. Ajout des nouvelle de la Character Week 2020: Death on the Road to Svardheim (D. Hinks) The Threshold (D. Annandale)
  2. On termine cette Character Week avec une des reines de la nuit d'Age of Sigmar, l’irrésistible Nefarata, qui a une méthode bien à elle pour négocier les vigiles qui ne veulent pas la laisser entrer dans le club... The Threshold - D. Annandale : Schattra, it's Friday I'm in love (and in week-end)
  3. Et c'est la passe de trois pour 40K, avec le nouveau single de Mad Donna qui nous est livré en exclusivité mondiale par Will McDermott. Underhive Apex - W. McDermott : Schattra, Thursday's Child
  4. Pas d'alternance universelle (je me comprends) ce soir, nous restons donc dans les riantes contrées du 41ème millénaire avec un choix de protagoniste assez contre-intuitif pour cette Character Week : un Assassin Vindicare, soit l'anathème absolu des VIP des champs de bataille... Iron Sight - R. Rath : Schattra, Wednesday Morning, 3 A.M. (à une vache près)
  5. Je n'ai pas de religion sur le sujet, ça se vaut plus au moins dans mon esprit (i. e. le gars paumé pourrait aussi bien se tourner vers l'un que l'autre, ça ne me choquerait pas). Le fait est que dans la nouvelle en question ('Left for Dead' de Steve Lyons), c'est Meuh qui était au commande. ^^ Le caractère joyeux de Nurgle a été vraiment amplifié dans le fluff ces dernières années je trouve. C'est peut-être mon passif de lecteur de Fantasy Battle qui parle, mais je ne crois pas que Papy Prout ait été aussi jouasse historiquement. Je le vois plutôt comme un conservateur, au sens premier du terme, en opposition à Tzeentch, qui est un "réformateur". Comme la violence n'est pas une émotion mais une manifestation, je dirais la rage pour Khorne, mais c'est plus complexe que ça (ce sera pour un autre sujet). En fait, il faudrait peut-être réfléchir à l'envers et se pencher sur ce qui est l'antithèse philosophique de chaque dieu pour mieux les caractériser. Schattra, demande les négatifs
  6. En espérant que ce ne soit pas la dernière fois alors! De mon côté, je poursuis ma semaine et ma route avec une maîtresse femme du 41ème millénaire, Sainte Célestine. Revelation - A. Clark: Schattra, 'good bye Ruby Tuesday'
  7. Question intéressante, et qui m'était venue lorsque j'avais lu une nouvelle sur la Death Korps qui venait pacifier un monde dont les habitants se rebellaient "chaotiquement" tous les 30 ans contre leurs conditions de vie. Je m'étais fait la réflexion que Slaanesh devait être très renforcé par les désirs enfouis des milliards d'habitants de monde ruches qui souhaitaient plus profiter de la vie. En tous cas, je pense que c'est le dieu qui a la partie la plus facile pour récupérer ces mécontents. Maintenant, pour les désespérés... Un individu écrasé par son sort, qui n'a plus la motivation d'essayer de l'améliorer, de ma fenêtre il est assez inutile pour les Dieux du Chaos. Comme l'ont dit les VDD, certains peuvent tenter d'attirer vers eux des désespérés, mais ça ne sera que transitoire. Un cultiste passif et amorphe, ça n'est pas très utile... Schattra, "un Prozac et au front"
  8. Tu te lances sur Age of Sigmar en plus de Dark Imperium et de l'Hérésie ? On ne t'arrête plus! ^^ Sinon, c'est le meilleur texte que j'ai lu de Hinks à ce jour. La barre n'était pas très haute et ça ne fait que quelques pages, mais il a sensiblement haussé le niveau par rapport à ses nouvelles pour WFB. Schattra, "ce soir, tête à tête avec Célestine"
  9. Et nous revoilà partis pour une folle semaine de speed reviewing, grâce/à cause de la Character Week nouvellement lancée par la Black Library. Comme le nom l'indique, il s'agit pour nos amis de Nottingham de mettre en avant leurs héros les plus... hum... caractéristiques, pour le plaisir et l'amusement du lecteur. Ce qui n'est pas une tâche très compliquée en soi pour les contributeurs d'icelle. Nous commençons la semaine avec une sommité, en la personne, aigrie, caustique et mortelle, de Gotrek Gurnisson himself, affectueusement surnommé Planetslayer par les transfuges du Monde Qui Fut, mais jamais quand il est dans le coin. Il a en effet la rancune tenace... Death on the Road to Svardheim - D. Hinks : Schattra, Monday monday...
  10. Retours additionnels sur 'L'Âge des Ténèbres', 'Les Primarques' et 'Les Ombres de la Trahison' (merci @gilian !). Rules of Engagement // Les Règles du Combat (G. McNeill) The Liar's Due // Le Fruit du Mensonge (J. Swallow) Forgotten Sons // Fils Oubliés (N. Kyme) The Last Remembrancer // Le Dernier Commémorateur (J. French) Rebirth // Renaissance (C. Wraigth) The Face of Treachery // Le Visage de la Trahison (G. Thorpe) Little Horus // L'Autre Horus (D. Abnett) The Iron Within // Coeur de Fer (Rob Sanders) Savage Weapons // Des Armes Brutales (A. Dembski-Bowden) The Reflection Crack'd // Et le Reflet se Brisa (G. McNeill) Feat of Iron // Triomphe d'Acier (N. Kyme) The Lion // Le Lion (G. Thorpe) The Serpent Beneath // Le Serpent en dessous (R. Sanders) The Crimson Fist // Le Poing Écarlate (J. French) The Dark King // Le Roi Sombre (G. McNeill) The Lightning Tower // La Tour Foudroyée (D. Abnett) The Kaban Project // Le Projet Kaban (G. McNeill) Raven's Flight // Le Vol du Corbeau (G. Thorpe) Death of a Silversmith // Mort d'un Orfèvre (G. McNeill) Prince of Crows // Le Prince des Corbeaux (A. Dembski-Bowden)
  11. Ajout des chroniques des nouvelles de War of the Spider (merci @Kaelis !). Burden of Brotherhood (D. Waugh) A Traitor's Trust et Retaliation (D. Wehner) Consequences (A. Clark)
  12. Ajout des chroniques des nouvelles de 'Call of Chaos'. The Unending Storm (N. Kyme) By the Horns et Daemon of the Deep (R. Sanders) The Gift of Khorne et The Crystal of Fate (G. Haley) The Last Gift (J. Reynolds) The Prodigal (D. Annandale) Gorechosen (A. Clark) The Eighth Victory et The Sacrifice (G. Lyon) Godless (D. Guymer) Lord of the Cosmic Gate (G. Thorpe)
  13. Petit message de soutien et d'encouragement estival (maintenant que je suis rentré de vacances)! C'est très précieux d'avoir quelqu'un qui a une vision à la fois globale et précise d'un corpus aussi large que celui de l'Hérésie, ça permet d'identifier des "détails" qui passent à la trappe quand on lit l'oeuvre de façon décousue (ce qui est le cas d'à peu près tout le monde, ne serait ce qu'à cause du temps s'étant écoulé entre le début et la fin de la série). Pareil que @gaspard, je suis passé à côté à la première lecture. Et pourtant, on ne peut pas dire que l'info était dissimulée ou cryptique. Ça renforce et justifie admirablement le côté cachottier des Dark Angels, très bonne trouvaille de la part de la BL pour le coup. Et en vrac, parce que je suis en retard sur le rythme infernal de gilian: Tu es gentil envers les Schtroumpfs là. Je pencherais pour une victoire mineure pour les Word Bearers, qui sont libres de lancer la Croisade des Ombres (au moins pour un temps) et ont réussi à invoquer la Tempête de la Ruine. Ils s'en sont pris plein les dents, certes, mais sortent quand même gagnants de l'échange à mon avis. Pour moi c'est l'arc narratif le plus intéressant du bouquin, et de loin. Ça change agréablement du bolter porn généralisé et sans trop d'enjeux (on sait très bien que les patrons de l'hérésie s'en sortiront, ce qui force Abnett à convoquer l'intégralité du village des Schtroumpfs pour montrer à quel point les pertes sont sévères) du reste du bouquin. Et Abnett exploite bien les possibilités ouvertes par un Perpétuel "historique" en matière de clins d’œil au lecteur. Ce que j'ai bien aimé chez ce personnage c'est qu'il est beaucoup plus humain que ses frères de bataille. On nous explique que les Space Marines qui sont incarcérés dans un Dreadnought deviennent capables de connaître la peur, et Telemechrus est assez flippé au début. Mais qui ne le serait pas, à faire du saut en parachute sans parachute et sans tableau de bord... Je l'avais raté aussi celui-là... Abnett donne donc un papa aux Iron Snakes, quinze ans après les nouvelles consacrées à ce Chapitre dans Inferno!. Et Lorgar fait comprendre à Argel Tal quelques livres plus tard et mois plus tôt qu'il ne serait pas trop triste si Kor Phaeron (surtout) et Erebus (un peu) tombaient glorieusement au combat... Il s'est émancipé de ses pères spirituels, et n'a plus besoin d'eux pour mener sa barque. Ses desseins sont bien plus ambitieux que les leurs (c'est son avis en tout cas). Yep, apparemment la novella sur Vulkan s'est tellement bien vendue que la BL a décidé de remettre le couvert. Dommage que cela ne soit pas indiqué dans la VF, les préfaces des rééditions contiennent des infos intéressantes sur le déroulé de l'Hérésie d'un point de vue éditorial. Un grand moment! Mais malheureusement, ça ne durera pas... Je reste sur mon idée que Lucius a été "convaincu" par la libération de Fulgrim et le désir de ne pas finir écrasé contre le mur plutôt que par l'argumentaire du Primarque. ^^ Mais au fond, ce n'est pas important, ce qui l'est c'est le doute que McNeill arrive à instiller sur qui est qui. Gros +1 pour la piste Vulkan. Je doute franchement que GW voit aussi loin en matière de fluff, alors que Kyme est tout de même le M. Salamanders de la BL, et aurait donc de bonnes raisons de mettre son chouchou en avant. Je crois que je pourrais lire le bouquin rien que pour cette scène... C'est pas Fulgrim qui décapite Eidolon, mais c'est pas loin en termes de satisfaction! Je pencherais plus pour une intervention héroïque de Sanguinius pendant le Siège de Terra pour bannir l'Ange Rouge et libérer Meros. Après, comme c'est pas Swallow qui écrira ce bouquin, j'espère qu'il a laissé un post it sur le bureau de Nick Kyme pour que les copains n'oublient pas sa super idée. ^^' J'ai vaguement souvenir de nouvelles qui traitent de Space Wolves envoyés biberonner du Primarque ('Le Hurlement du Monde Foyer', je crois). Je trouve l'idée un peu bancale à mettre en oeuvre: les Primarques ne sont pas stupides, ils vont bien comprendre que cette délégation est là pour les surveiller, et je ne vois pas trop ce que 10 Loulous peuvent faire si la situation dégénère. Même les Custodes peuvent se faire balader ('Le Premier Hérétique'), alors... J'avoue que je me suis fait avoir comme un bleu (et par un Bleu) sur le coup. Bravo pour ta vigilance, j'était certain que Popol était bien de retour sur Terra... Belle dévotion à la cause que de refaire la critique d'une nouvelle que tu avais déjà traitée, @gilian ! J'avoue ne pas être aussi intègre que toi, je recycle sans vergogne les chroniques précédentes. C'est le côté "romain rigide" des Space Marines (cf Torquatus), qui bizarrement est plus incarné par les Imperial Fists que par les Ultramarines... Bon, je n'avais pas lui 'Un Millier de Fils' au moment de ma critique, c'est pourquoi j'ai remis en question la connaissance du fluff de McNeill lorsqu'il fait combattre Ferrus Manus sur Terra quelques années avant Ullanor. Mea culpa. Dingue tout de même que l'Empereur n'ait pas été foutu d'imposer sa loi sur une simple planète, avec l'appui des Guerriers Tonnerre, des Custodiens et des Space Marines, en 150 ans... Vile propagande impériale et réécriture de l'histoire pour donner le beau rôle à ce poseur de Lionel. Je proteste énergiquement votre honneur. Schattra, à la page
  14. Bon, petit point d'avancement sur la Character Week, ou semaine caractérielle en bon françois1. Je vais me concentrer sur les nouvelles et anthologies ici, parce que vous avez la liste de @gaspard juste au dessus pour le reste (et que les serre livres à 90 €, et marque pages à 15 €, franchement...). 1: Oui ce n'est pas une traduction littérale, et non, ça ne me chagrine pas d'essaimer des informations erronées. 'The Hammer & The Eagle' // 'L'Aigle et le Marteau' Déjà, cela aurait dû s'appeler 'Le Marteau et l'Aigle', mais je ne suis apparemment pas le seul à être fâché avec les traductions littérales. Et, au vu de la répartition entre contenu 40K (70%) et contenu AoS (30%) , l'inversion fait sens. On a un bon gros pavé de 27 nouvelles et 18 auteurs, dont la ligne éditoriale est "héros héroïques et légendes légendaires", soit le thème le plus faiblard et indiscriminant qui soit, car soyons clair, la BL n'est pas connue pour publier des histoires de Snotlings asthmatiques ou de Gardes Impériaux neurasthéniques. Mais au prix où est vendu l'ouvrage (7.99€ en ebook VF), on ne va pas chipoter. Il y a même quelques raretés/inédits dans le tas ('Blood Guilt', 'Chroniqueurs'). 'Endurance' // 'Endurer' [40K], 'Blood Guilt' // 'Faute de Sang' et 'Argent' [40K] de Chris Wraight 'Execution' // 'Exécution' [40K] par Rachel Harrison 'The Battle for Markgraaf Hive' // 'La Bataille de Margraaf' [40K] par Justin D. Hill 'The Smallest Detail' // 'Le Moindre Détail' [40K] par Sandy Mitchell 'Of Their Lives in the Ruin of Their Cities' // 'L'Empreinte de leurs Vies Hante les Ruines de leurs Cités' [40K] et 'Thorn Wishes Talon' // 'Aiguillon Requiert Éperon' [40K] par Dan Abnett 'Mercy' // 'Miséricorde' [40K] par Danie Ware 'The Wreckage' // 'L’Épave' [40K], 'Eclipse of Hope' // 'Le Crépuscule de l'Espoir' [40K] et 'The Dance of the Skulls' // 'La Danse des Crânes' [AoS] par David Annandale 'Rite of Pain' // 'Les Sacrements de la Souffrance' [40K] et 'Veil of Darkness' // 'Voile de Ténèbres' [40K] par Nick Kyme 'Chains of Command' // 'Hiérarchie' [40K] par Graham McNeill 'Redeemer' // 'Rédempteur' [40K] par Guy Haley 'Extinction' [40K] et 'Shadow Knight' // 'Chevalier des Ombres' [40K] par Aaron Dembski-Bowden 'Prodigal' // 'Prodigue' [40K] et 'Ghosts of Demesnus' // 'Les Fantômes de Demesnus' [AoS] par Josh Reynolds 'Fireheart' // 'Cœur de Feu' [40K] par Gav Thorpe 'The Absolution of Swords' // 'L'Absolution des Épées' [40K] par John French 'Chroniqueurs' (qui semble être un ajout purement VF... bizarre), 'One, Untended' // 'Sans Surveillance' [AoS] et 'Gods’ Gift' // 'Don Divin' [AoS] par David Guymer 'The Old Ways' // 'Les Vieux Us' [AoS] par Nick Horth 'Hunting Shadows' // 'La Traque des Ombres' [AoS] par Andy Clark 'Shiprats' // 'Rats de Cale' [AoS] par C L Werner 'Scions of the Emperor' Pas une vraie nouveauté car ce recueil avait été distribué lors d'événements physiques de la Black Library (donc seulement au Royaume Uni), 'Scions of the Emperor' est le deuxième volume de nouvelles consacrées aux Primarques (après 'Sons of the Emperor'). Au programme, huit nouvelles sensées représenter les fistons de Pépé sous un jour nouveau/intéressant, dans la droite ligne de la série Primarques. Si je compte bien, il reste deux Primarques qui n'ont pas été abordés dans l'un ou l'autre des recueils (8 + 8 nouvelles), ce qui voudrait peut-être dire qu'un troisième tome (...'Runts of the Emprah' peut-être?) viendra. 'Canticle' par David Guymer 'The Verdict of the Scythe' par David Annandale 'A Game of Opposites' par Guy Haley 'Better Angels' par Ian St Martin 'The Conqueror’s Truth' par Gav Thorpe 'The Sinew of War' par Darius Hinks 'The Chamber at the End of Memory' par James Swallow 'First Legion' par Chris Wraight Character Week Short Stories Pour finir, du lundi 3 au vendredi 7 Août, il sera possible d'acheter une nouvelle inédite par jour. J'en suis, en espérant que l'on aura également droit à un Summer of Reading à la fin du mois d'Août également. 'Underhive Apex' [NDA] par Will McDermott : Mad D'Onne Ulanti fait des siennes 'Iron Sight' [40K] par Robert Rath : Peut-être la suite de 'Divine Sanction' ? 'The Threshold' [AoS] par David Annandale : Neferata enfonce des portes ouvertes 'Death on the Road to Svardheim' [AoS] par Darius Hinks : On repart comme en 40 avec des petites nouvelles de Gotrek Gurnisson qui tue des trucs 'Revelation' [40K] par Andy Clark : Sainte Celestine se rend compte qu'elle a oublié l'anniversaire de Roboute Guilliman... Et je ne parle même pas du recueil pour Warhammer Crimes qui devrait sortir dans pas trop longtemps également... Schattra, get read-y
  15. Intéressant mais je suis au boulot à cette heure là. ^^ Et puis même si on a des clients (il ne manque Thorpe et Haley pour avoir tous les Seigneurs de Terra), une bonne interview passe aussi par des bonnes questions, et je ne suis pas convaincu que GW a ce qu'il faut en stock. Schattra, jamais content
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.