Jump to content
Warhammer Forum

Belfoz

Membres
  • Content Count

    111
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Location
    Clermont-Ferrand (63)

Recent Profile Visitors

2,665 profile views
  1. Plop,   La campagne a démarré hier soir. 14,4k récoltés sur 18k pour le moment. Il est possible de ne commander la boite qu'avec une seule équipe, et il reste des Early Bird (65 euros la boiboite en early bird, 115 avec une équipe, 140 avec les 2) : Kickstarter
  2. Dernier rapport annuel (2014-2015) (Lien) : Revenue : £119.1m Revenue at constant currency : £123.1m Quant à voir si ça "confirme" ou pas, je te laisse en décider :P Le chiffre n'est pas tout à fait exact, mais pas au point d'oublier une virgule ! Post informatif
  3. ok, je veux je veux je veux. Vivement que le kickstarter soit mis en place, si le prix est raisonnable je prends d'office.
  4. Néo, je trouve ton développement très intéressant. Le concept de "boutique" en dur à vocation de vitrine avant d'être un espace de vente est très intéressant. Et si les magasins perdurent alors qu'ils coutent de l'argent à GW, c'est qu'ils doivent le voir un peu comme ça. Mais si c'est le cas, alors je pense qu'ils ne capitalisent pas suffisamment dessus. Les managers sont embauchés comme vendeur, alors que dans le cas de "vitrines", ils devraient d'abord avoir des compétences en animation.   Bref, tout ça pour dire que ton point de vue est très intéressant à mon avis, je n'avais envisagé ça que comme "bonus" supplémentaire parallèle "au point de vente", ça fait réfléchir.
  5. Yep, je faisais le parallèle en imaginant qu'une personne pourrait être habituée des franchises comme un gérant est habitué à changer de crèmerie si ça ne fonctionne pas, c'est à dire prendre une boutique franchisée, faire son beurre, et quitter le navire une fois l'apport initial compensé +++. Mais il est vrai que si ça ne fonctionne pas, l'apport n'est pas nécessairement remboursé, donc perte sèche. Du coup, le parallèle n'était peut-être pas le plus heureux, merci de me l'avoir fait remarquer :)
  6. Dans le cas du magasin de TaoDogg, le mec semble organiser ses propres évènements : il fait une ligue BB, jeu officiellement disparu, et pour lequel il n'a pas de produits dédiés à proposer. J'imagine qu'il doit bien pouvoir faire la même chose avec Battle (même si, il est vrai, un jeu qui n'est plus supporté par la marque est moins sexy ...), et pour le coup il peut encore vendre des figurines, voire même y ajouter des socles carrés :D (pour combien de temps, on n'en sait rien, c'est sûr).   Et les gains potentiels puissance 10 aussi :) Tout est question de mesure des risques ^^ (moi non plus je ne me lancerai pas là-dedans avec GW !)   Maintenant, si en général pour être franchisé il faut un apport personnel, mais ce n'est pas toujours le cas. Dans la restauration, il n'est pas rare que des gens prennent en resto en gérance, et quittent le bateau s'il ne fonctionne pas pour retenter ailleurs. Je ne sais pas si c'est fréquent dans le monde de la franchise, mais ça doit bien exister...
  7. Je te remercie de me prêter de si belles intentions. Ta compréhension parfaite de mon intervention me touche énormément... si tu relis, tu  verras d'ailleurs que mon discours n'a absolument RIEN en commun avec ce que tu rapportes par la suite.   Bien sûr, je méprise les salariés, bandes d'infâmes moucherons que j'écrase tous les matins du bout de l'orteil... ah ben non, je le suis moi-même, et en CDD qui plus est : je sais parfaitement ce qu'est la menace de perdre son emploi... Simplement, un salarié peut se tuer à la tâche ou ne rien faire de la journée, tant qu'il conserve son emploi il touchera la même chose, modulo l'éventuelle part de salaire variable dont il peut bénéficier, ce qui, je crois, n'est pas le cas des "managers" GW. La partie sur la perte d'emploi n'est là que pour souligner la cause principale de diminution de salaire d'un employé lambda : s'il ne satisfait pas aux exigences de son entreprise, il se fait débarquer.     Bien sûr, puisqu'un entrepreneur fait toujours partie des "cadres" ou assimilés, et un salarié toujours partie des classes moyennes, c'est bien connu puisque la "classe sociale" est fonction d'un statut dans une entreprise, et certainement pas d'un revenu... -_-     Évidemment ! Je compare la situation d'un manager employé par GW à celle d'un franchisé, et tu me parles de chômage en cas de périclitation de GW ? Dans ce cas, quelle différence entre le franchisé et le salarié ? Merci pour cet instant de perspicacité.   Alors non, le franchisé n'a pas de "pouvoir", autre que celui de décider de ce qu'il fait dans son magasin, selon les conditions prévues au contrat avec le franchiseur. Le salarié, lui à le pouvoir de faire ce que la maison mère lui demande. Sauf que le franchisé, il bosse pour lui, alors que le salarié bosse pour l'entreprise, et ne sera récompensé que si la chouette entreprise familiale dont il est l'employé daigne lui en faire l'honneur (autant dire que c'est pas forcément gagné...). Le franchisé reverse une part du CA, le salarié reverse tout son CA et empoche un salaire. ça va là ? C'est compréhensible ?   Si je touchais un salaire proportionnel au travail que j'abats, je peux assurer que ma motivation serait sans faille, et je suis à peu près certain que c'est le cas de toute personne normalement constituée (à débattre, on ne sait jamais, dès fois que certains n'aimeraient pas toucher plus s'ils s'investissent dans leur taff...)   Dans tous les cas, merci d'avoir retourné mon propos à un point tel que c'en est risible. Merci de relire mon post une fois la pression retombée, tu pourras constater par toi-même que je n'ai aucune des intentions que tu me prêtes.   Edit : Si tu souhaites continuer de débattre de mon point de vue résolument en faveur des courageux entrepreneurs par opposition aux misérables salariés (...), je serai ravi de te montrer que ta compréhension de celui-ci est erronée par MP, afin de ne pas polluer plus avant ce topic (à moins que ce soit en rapport avec le sujet de celui-ci, ce qui n'est pas le cas de ton post pour le moment).
  8. Pour étoffer un peu, j'ajouterai qu'un franchisé c'est un entrepreneur, c'est à dire une personne motivée à faire tourner sa boutique suffisamment bien pour pas avoir à faire les poubelles à la fin du mois, et dont les revenus sont directement proportionnels au CA de sa boutique et donc aux efforts qu'il a fournis pour vendre ses produits. Un vendeur GW a un salaire : quels que soit ses résultats il touchera la même chose (il ne me semble pas que les polos #insérez ici la couleur de votre choix# ait une part de variable, si ?), avec évidemment le risque de se faire débarquer s'il glande trop. Niveau implication personnelle, ça fait une différence énorme.
  9. Pour ceux qui voudraient avoir un aperçu de l'offre de franchise en France : http://www.toute-la-franchise.com/R95-franchise-franchises-de-magasin.html?gclid=CJaixsqVq8oCFde6Gwodx5UAuQ Et si vous ne connaissez pas le concept de franchise : Lien (oui, c'est du Wikipedia, mais c'est mieux que rien^^) et Lien   Ben si tu ne connais pas le concept de franchise, difficile de donner un avis de ce type non ? Et comme en matière de franchise tout dépend du contrat et que celui-ci bénéficie d'un cadre légal extrêmement souple en France (à voir en Belgique), ben on ne peut absolument pas savoir... Si le contrat ne prévoit rien au sujet de la carte de fidélité par exemple, rien n'empêche le franchisé de faire la sienne à sa sauce, qui ne sera évidemment valable que chez lui, mais qui sera peut-être un minimum intéressante, contrairement à l'officielle...
  10. La seule 'pub' GW officielle ayant existé cetait via MB et les boites SDA.   Et Heroquest, mais aucune mention de GW, seul MB apparait.
  11. SI, ça existe(ait) :) https://www.youtube.com/watch?v=du0emDgJ-L4   Pas sûr qu'un magasin GW fasse mieux qu'un indépendant (qui proposerait des tables de jeux pour initiations) niveau "buzz" local. Si le hobby était attractif chez les jeunes, ça se saurait, et on serait moins pris pour des gentils débiles qui jouent encore aux bonhommes à 30 ans ^^.   @esteris : c'est vrai, les sources que tu cite existent. Mais, et ma vision est peut-être erronée par mon expérience personnelle, j'ai plus le sentiment qu'on découvre le wargame et qu'on se dirige vers ses produits dérivés ensuite histoire d'approfondir l'expérience que l'inverse. J'ai du mal à me dire que le jeune qui passe un temps monstre à jouer sur PC va lacher sa souris pour prendre des pinceaux, mais ça doit être ma vision de "plus ou moins vieux" con ^^
  12. Vous trouvez vraiment GW si "ultra-visible" que ça ? J'ai plutôt le sentiment que c'est ultra-visible pour les personnes aux profils comme les notres, qui sont tombés dedans il y a bien longtemps, par hasard ou pas, et qui mettent un moment avant de ne serait-ce qu'imaginer qu'il existe d'autres gammes...   Mais aujourd'hui, à moins de tomber par hasard sur un CH, comment voulez vous qu'une personne non initiée par un autre joueur (qui potentiellement connait les autres gammes) en vienne à prendre connaissance du hobby de la figurine en général, et de GW en particulier ?   Mon exemple personnel : je suis tombé dedans les pieds joints à la sortie de la trilogie cinématographique du Seigneur des Anneaux. J'étais enfant, je faisais (avec un succès mitigé) des maquettes d'avion, et au détour d'un magasin de jouets (type toys'r'us), je suis tombé sur une boîte de gobelins de la Moria. Coup de foudre, j'y suis depuis 15 ans. J'achetais mes WD au bureau de tabac du coin, puisque ça me donnait ma dose de plaisir figurinistique, ça m'a amené à acheter du WFB (jamais joué d'ailleurs), puis du 40k, et de fil en aiguille, j'y ai dépensé des sommes qui me font rougir, avant de tourner la page GW pour aller vers d'autres producteurs.   Aujourd'hui, comment voulez-vous que ça arrive ? On ne tombe plus sur un WD par hasard, et de toute façon on n'y trouve rien de folichon, on ne tombe pas sur des produits GW chez les grandes enseignes hors quelques boutiques qui font de la résistance, les revendeurs vident leurs rayons (chez moi, les deux indépendants ont, pour l'un, le rayon au fond à gauche du magasin, un endroit dont on ne soupçonne pas l'existence en entrant, et l'autre a un semblant de reste de stocks de l'an 1000 planqué derrière un présentoir pour autre chose), aucune publicité n'est faite... Donc sauf à tomber sur un CH sans le vouloir ou à être initié par quelqu'un qui est déjà dans le truc, c'est mission impossible (selon moi).   EDIT : dans ma réflexion, j'ai oublié de prendre en compte le côté jeux vidéo... et c'est vrai que c'est certainement une porte d'entrée, même si, et le sujet a déjà été abordé ici, les univers présentés en jeux video sont disparus (hors 40k) : Battlefleet Gothic, WFB, Mordheim, BloodBowl.
  13. Intervention rafraîchissante :)     De ce que je peux voir autour de moi (c'est à dire auprès de mes collègues de club), oui !   Notamment du côté de warmachordes, où les joueurs tentent sans arrêt de nouvelles combinaisons, avec un nombre d'entrées dans les listes qui a l'air assez conséquents et qui se combinent plus ou moins bien avec les différents casters (le chef et point central de l'armée dans ce jeu). Je n'ai pas l'impression qu'ils tournent en permanence sur les mêmes listes, au contraire, ils changent très souvent.   A KoW, le nombre d'entrées est comparable à celui des listes WFB, mais à la différence de ce dernier, tous les choix semblent viables dès lors que l'on construit une armée équilibrée. Le spam d'une unité particulière ne semble pas concluant, même si certaines unités ont l'air assez plébiscitées/décriées (selon si l'on joue avec ou contre ^^). Je pense aux gargouilles en particulier.   Du côté SF sur socles ronds, Infinity propose un bon nombre d'entrées dans toutes les factions, des choix d'armement, le choix de jouer des figurines seules ou en petits groupes agissant de concert (Fireteams)...   Donc oui, la variété existe chez les concurrents aussi ! Et je dirai même qu'elle est plus intéressante chez les concurrents, puisque l'équilibre est meilleur. Les choix "auto-include" (inclus d'office dans toute liste ou presque, parce que surpuissant relativement à son coût) sont moins présents, et le jeu s'en trouve enrichi.
  14. Joli résumé Edmak, sans apriori manifeste.   La plupart des critiques ici ne sont pas dirigées contre AOS en particulier, mais bien contre GW en général. Tout ton post est applicable indifféremment à 40k ou AOS, sauf une partie de ton paragraphe sur la "politique du jeu", puisque 40k bénéficie de règles (semble-t-il) encore appréciées et suffisamment travaillées en regard de ce qui a été fait sur AOS. Pour ma part, je n'ai jamais touché à Battle, plutôt à 40k. Tout le bruit autour de la disparition de Battle m'a poussé à m'intéresser à la bataille régimentaire, et du coup je m'oriente vers l'outsider (KoW).   De manière générale : je ne pense pas que les commentaires postés ici diffèrent, quel que soit le jeu GW auquel on joue (/jouait).
  15.   Justement, c'est ce qui manque à GW : avoir une idée de ce que ressent le consommateur lambda. Si GW veut vendre, elle doit proposer des produits qui répondent aux attentes des consommateurs, à des tarifs accessibles pour eux. Et pour ça, y a pas 36 solutions, faut communiquer avec sa communauté. C'est pour ça que quand je lis "si ça plait, on achète", je fais des bonds. Comme dit précédemment, un produit peut plaire, mais s'il est hors de prix, il n'est même pas envisageable, c'est tout. Cette phrase n'est applicable que si le consommateur a un budget illimité, et dans aucun autre cas. Si l'entreprise a un monopole, pas de point de comparaison, et on s'arrête là. Si, comme dans notre cas, l'entreprise est soumise à la concurrence, on passe en plus par l'étape de la comparaison entre plusieurs sociétés proposant des produits équivalents, et, toujours dans notre cas, la comparaison fait mal au plus cher (GW....)
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.