Jump to content
Warhammer Forum

Inquisiteur Thorstein

Membres
  • Content Count

    10,246
  • Joined

  • Last visited

About Inquisiteur Thorstein

  • Birthday 07/21/1989

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Profile Information

  • Location
    clermont de l'oise

Recent Profile Visitors

25,746 profile views
  1. Hihi, Barbarbus voyons, tu sais très bien qu'à terme AoS sera tout autant "figé" et "restrictif" que Battle, avec plein de cartes, des périodes historiques précises (bonjour quand faudra gérer les différences de "timeline" en fonction de l'apparition de tel ou tel faction à tel ou tel endroit). Sauf que ça prendra 10 ans et d'ici là ceux qui auront suivi AoS défendront mordicus que le jeu n'est ni figé ni restrictif, non non. Comme nous le faisons pour Battle La prétendue "liberté" offerte par AoS n'est simplement qu'un manque de développement, tandis que les "restrictions" de Battle sont simplement la marque d'un univers développé. Un univers arrivé à maturation sera toujours plus "restrictif" en apparence qu'un univers dont il manque la moitié. Question fun : on "ouvre" des chambres de Stormcast avec l'avancée des évènements d'AoS non ? Mais alors ces chambres peuvent-elles avoir participé aux précédents évènements d'AoS ? C'est un point qui m'interpelle, ya l'air d'avoir un développement de l'univers de jeu qui suit une certaine "narration" mais... on va pas se retrouver avec des personnages "nouveaux" qui du coup ne pouvaient pas se trouver aux évènements passés ? Si je prends 40k en exemple Macharius ne peut pas côtoyer Gazkhul trakka par exemple. On a pas de soucis de ce genre avec AoS ? Et les primaris ne peuvent pas côtoyer les Taniths par exemple. Tout comme théoriquement Eisenhorn ne peut pas côtoyer le commissaire Gaunt je crois (puisque Ravenor son apprenti est un lointain poète à l'époque de Gaunt).
  2. Ce qui a d'ailleurs été fait au lancement d'AoS avec toutes les règles des armées de battle pour AoS. Une fois mis de côté les "règles amusantes" il me semble que ça fonctionnait plutôt bien. Un truc que je ne comprends pas c'est cette volonté de certains, apparemment, d'avoir un background permettant à des dizaines de milliers d'hommes lézards d'aller attaquer n'importe où, aux elfes noirs d'envahir toute la cote de Bretonnie, aux Rdt de tous se réveiller pour remonter au nord... A quoi sert le background d'un jeu ? A priori pas à mettre en scène des grands changements significatifs dans notre petit garage. Nos armées ne comptent pas TANT de figurines que ça et l'échelle de la plupart de nos batailles n'est quand même pas si grande. On est bien plus dans un jeu mettant en scène des escarmouches et des petites expéditions que des grands bouleversement démographiques. On a jamais demandé à warhammer de nous faire jouer un César qui extermine une centaine de milliers de germains passant en Gaule. D'où sort cette idée ? Pourquoi réclamer d'un univers de jeu qu'il offre des possibilités qu'on a de toute façon pas en figurines ? Nous jouons des petites batailles. Quand j'imagine une campagne Battle je prends une île j'y mets les deux ou trois (maximum) armées du groupe de joueurs et on joue des petits seigneurs qui cherchent à s'accaparer un territoire délimité avec ses quelques milliers d'homme tout au plus. Est-ce que AoS est vraiment "mieux" quand on s'imagine jouer une armée de dizaines de milliers de Stormcast envahissant un territoire corrompu jusqu'à la moelle ? Est-ce que ce n'est pas plus intéressant de mettre en scène des conflits plus localisés à l'enjeu plus direct ? Même si ok pour le coup la simple apparence des SE rend bizarre de défendre un simple village de paysans contre des maraudeurs du chaos qui maraudent en maraudant. C'est d'ailleurs ce que je reproche à cette faction, et à une partie de l'esthétique AoS. A Warhammer ça rendait très bien d'avoir des histoires tournant autour de la (petite) tribu orc descendant des montagnes pour attaquer la petite ville impériale courageusement défendue par sa petite centaine de soldats impériaux ou bretonniens. Je me souviens qu'en v6 il y avait des règles de siège puis Mordheim a donné des règles de chariots, de barques, faciles à étendre à des règles pour des petits navires, des règles d'escarmouches pour des batailles à toute toute petite échelle... On avait de quoi faire vivre tout plein d'aventures et de scénarios à nos personnages. On a jamais eu de nouveau ces possibilités.
  3. Comme quoi dans le milieu créatifs les principales barrières sont celles que les auteurs/décideurs eux-même se fixent. Mais bon quand je vois ce que Disney arrive à faire avec la plus grosse licence SF jamais vu je ne suis pas surpris des déboires de GW.
  4. L'idée ne correspond absolument pas au background de 40k. Après tu fais ce qui te plait, mais aucun tampon "fluff approved" ne viendra le valider. Je m'interroge sur l'intention en terme de modélisme, si c'est juste pour avoir des SM typés lézards ya surement un chapitre qui pourrait avoir un fort délire avec les reptiles. Je ne vois pas l'intérêt qu'il y aurait pour des SM à mettre des gros lézards dans des armures énergétiques. Le problème c'est aussi et surtout qu'on parle des white scars, donc d'un chapitre très connu. Pas vraiment le genre à bidouiller des trucs chelou.
  5. Concrètement de toute façon il "suffit" d'un bon petit rituel qui va bien et voila. Il faut garder à l'esprit que le folklore des chapitres est aussi un peu là pour décorer et qu'il y a aussi des mecs à peu près sensés aux commandes. A la limite on peint toute l'armure sauf une épaulière qui est juste cachée par une étoffe couleur camouflage et ça passe très bien. La deathwatch repeint bien les armures de ses troupes. Ya plein de choses à 40k qu'on ne fait "surtout pas ... sauf quand il faut vraiment le faire". Du reste, il "suffit" que la croyance du chapitre soit que tel ou tel camouflage "respecte l'esprit de la machine" et hop c'est réglé. Limite je vois bien ça comme un moyen de s'assurer que les camouflages peints sont efficaces en exigeant des troupes qu'elles respectent des proportions de couleurs, des motifs, etc. Les SM doivent aussi respecter leur bolter, je ne doute pas que dans le feu de l'action si il faut l'écraser vigoureusement sur la gueule d'un termagant ils n'hésitent pas à le faire et tant pis si faut aller se confesser au chapelain après.
  6. Les scouts n'ont pas du tout une carrure d'humain. Ce sont des astartes pleinement transformés il ne leur manque que l'armure. D'ailleurs les scouts SW sont carrément des vétérans. A venir discrètement détruire les batteries anti-aériennes et bunkers qui pourraient détruire les drop pods pendant leur descente. Une attaque impériale ne commence pas forcément par un largage direct de SM en furie. Scouts de reconnaissance (c'est presque un pléonasme si on pense au terme "scout" en anglais), agents infiltrés, renseignement... Le vaisseau qui va larguer les drop pods n'a pas très envie de se manger des tirs de défenses orbitales dans les dents, les pods n'ont pas très envie de subir le feu d'une DCA. Que les premières frappes soient faites par des SM en armures énergétiques peints avec du camouflage n'est pas absurde en soi. Tous les SM ne débarquent d'un drop pods pas en hurlant Toutes les attaques SM ne se font pas contre de faibles ennemis surclassés en nombre et en équipements. Et puis le pod c'est un aller simple, si on se plante pour X raison et qu'après il faut faire des centaines de km à pieds être peint en vert dans la forêt plutôt qu'en orange pétant. C'est bien plus facile de justifier un camouflage que son absence, en fait
  7. Comme sur tant de points le fluff est là pour donner des possibilités, pas pour restreindre. Casques et camouflages sont des éléments qu'on peut choisir d'utiliser, ou pas, chaque possibilité ayant une "base fluff". Les snipers scouts ont bien des capes de camouflage, comme quoi ya bien quelqu'un chez les SM qui se rend compte que ça peut être utile. En soi même si les chapitres ont leur propre folklore et que certains marines peuvent être plus ou moins fins que d'autres leurs couleurs criardes (encore que ça dépendra largement de la façon de les peindre) servent aussi à intimider l'ennemi, donc a un but. Puis on sait même pas toujours si les aliens voient comme les humains ^^. Dans le contexte de 40k face à des rebelles il peut être plus pertinent qu'ils sachent qu'ils ont "les motherfucking anges de la mort" contre eux plutôt que des troupes dissimulées. Notons que dans Déluge d'acier (un bouquin qu'il est bien) les Iron warriors qui s'approchent discrètement d'un bunker sont couverts de boue. Camouflage naturel pratique ^^
  8. Les casques obus des hauts elfes n'étaient pas forcément nuls sur le principe. Mais ils méritaient d'être remaniés. Les eldars noirs ont eu droit à des casques tout à fait correct par exemple, et les casques elfes noirs v6 ne font pas ridicules il me semble, et auraient été parfaits avec un léger remaniement (des casques fermés par exemple). Ce qui manque depuis longtemps aux hauts elfes et à certaines armées de battle c'est de la finesse, à laquelle 40k a largement eu droit mais apparemment pour battle il a toujours fallu faire plus gros, plus lourdingue. Franchement avec le niveau technique dont GW est capable et avec le thème elfes "gentils/lumineux" est-ce qu'il n'y avait pas des choses incroyables à faire à base de plumes, maintenant qu'on est capable de faire des trucs de fou avec le plastique... Du genre : Pourquoi maintenant qu'on a la finesse technique c'est le style qui se fait la malle ? Merci les marques de proxy qui sauront fournir des têtes alternatives de bien meilleur goût.
  9. J'avais même pas capté que les taureaux étaient montés sur le bout des casques... c'est d'un ridicule absolu
  10. C'est aussi l'époque qui veut ça. 40k était également très coloré, notamment en figurines. Et si effectivement je trouve que plein de sorties AoS font warhammer en terme de sculptures par contre en terme d'ambiance et de choix des couleurs, qui se retrouvent maintenant sur les illustrations, on en est loin. Et nous parlions justement d'humains du vieux monde, de Kislev ^^ Et à l'époque tout en étant hight fantasy battle avait su préserver certains trucs bien concrets. C'est avec la fin des temps qu'on s'est retrouvé à voyager par les racines magiques du monde et à se téléporter un peu partout en balançant de la grosse magie et des tricks à tout va (coucou les murailles qui servent à rien). Parlons du chaos : les acolytes de Tzeentch sont terriblement pas raccords avec ce qu'on pourrait attendre d'humains de Tzeentch. Les "hauts elfes" de la lumière qu'on voit dans cette section ont des piétons qui font warhammer, oui (un peu trop pour les poses figées d'ailleurs) mais les bestioles à côté s'éloignent très largement des standards de battle. Si les nighthaunts "font warhammer battle" en revanche ce n'est qu'une petite partie des comtes vampires qui a été "reprise". Les Ossiarchs à côté n'ont que très vite fait un petit air asiatique ou rois des tombes, ressemblant plus à des nécrons du passé qu'autre chose. J'attends vraiment de voir des bons gros hussards Kislévites bien médiévaux pour être rassuré. Et des humains "normaux" à peu près valables en terme d'équipements. ps: les bouquins du Sorceleur sont bourrés de magie, et correspondent même assez bien je trouve à ce que pourrait être Warhammer Battle, vu à hauteur d'homme. On y voit des nains et des elfes en toute décontraction, ya de la magie, et même des "créatures du chaos". Ce serait grosso-modo pas si différent de Battle mais dans un espace plus réduit et sans les portails du chaos, remplacés par la conjonction des sphères (un évènement unique donc). On parle quand même de nuées de morts-vivants en chevaux de l'enfer et tout le bordel qui parcourt le monde une nuit par an. Après comme on a pas un point de vu globale de ce monde c'est plus dark, oui, mais concrètement c'est tellement du warhammer... Faudrait comparer aux romans battle sur le chasseur de prime bourru qui castagne à tout va, je suis sûr qu'on y trouverait plein de points communs.
  11. Je parle de l'esthétique. Games semble quand même globalement "s'écarter" du vieux monde mais c'est difficile de pointer du doigt tel ou tel élément qui "ferait pas très warhammer".
  12. Je trouve à la fois que les figurines sont très cool et en même temps ces bandes warcry me font tellement l'effet d'être des "échantillons" que j'aimerais en voir davantage, sur une armée complète, pour vraiment juger du concept. En l'état ça m'évoque davantage d'excellents matériaux pour des conversions qu'une bande représentant une quelconque culture/faction/partie du chaos. Mais ça reste très joli en tout cas. Ce côté "membre coupé du reste" me fait quand même tiqué. Ces mini factions sont trop petites pour dire quelque chose de l'univers d'AoS mais leur simple existence étend cet univers bien au delà de ce qu'on a déjà.
  13. Ouep j'ai pas mal pensé à Vigo des Carpates ^^ Perso ce qui me dérange dans le fond c'est surtout que Fabius Bile est un personnage qui existe déjà et qui a déjà eu des illustrations, sa figurine (et des conversions), et des "fan arts". Je ne suis jamais content quand tout ce travail d'illustrations se retrouve "obsolète", comme avec les repentias qui écrasent tout ce qui a été fait avant pour les représenter. On se retrouve "artistiquement" avec un nouveau personnage, une copie du précédent qui change ce qu'il est. C'est un détail très annexe mais je trouve ça dommage. Certaines illustrations sont quand même, à mes yeux, mythiques dans 40k. D'ailleurs c'est un choix qui semble fait partie d'une sorte de direction générale de GW sur le chaos. A plusieurs reprises ces dernières années j'ai eu l'impression que le chaos était présenté sous un jour plus grotesque que menaçant, plus outrancier que classe, etc. Suffit de voir les Obliterators en short et bottes montantes avec des gros gants. Et les poxwalkers tout sourire (ok chez Nurgle ça se justifie un poil plus). heureusement qu'Abaddon n'a pas eu le même traitement ^^' [edit pour en dessous] Ces illustrations me semblaient si mauvaises que je ne les pensais même pas officielles...
  14. Franchement avec une tête pareil c'est pas une question de contraintes. J'en viens à chercher quelle est l'inspiration historique/mythologique/pop culture d'une tête pareil. Parce que mine de rien cette tête de vieux dégueulasse me semble vaguement familière, il doit ressembler à un personnage de cinéma.
  15. Je vois pas en quoi le fait de "preshot" la critique sur son gros pif change quoique ce soit Il a effectivement un sale gros pif. Du reste bah ça semble tout simplement être Fabius Bile, en moins charismatique du coup. Il est taille primaris ou pas du tout du coup ? Je m'y perds dans ces nouvelles gammes.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.