Jump to content
Warhammer Forum

Inquisiteur Thorstein

Membres
  • Content Count

    10,445
  • Joined

  • Last visited

About Inquisiteur Thorstein

  • Birthday 07/21/1989

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Profile Information

  • Location
    clermont de l'oise

Recent Profile Visitors

26,067 profile views
  1. Le trou de ver n'est qu'un truc extrêmement théorique de toute façon. L'utiliser "concrètement" pour de la SF en se déplaçant et tout c'est tout aussi bullshit que le warp, sauf que ce dernier peut être librement expliqué de A à Z sans qu'on puisse "se tromper" puisque c'est une création perso de l'univers.
  2. Notons que : "en vrai" l'Empereur mentait, et l'Imperium se trompait en répandant son "athéisme" et sa "vérité" qui en réalité était fausse.
  3. L'Imperium n'est pas du genre à ouvrir ses archives, m'voyez. C'est clairement un secret. Maintenant quand la plupart des secrets il y a des gens au courant mais tout me fait penser que plus le temps a passé et plus les personnes ayant accès à l'information ont diminué, 40k semble plus "rétenteur d'informations" que 30k. Par exemple les soeurs du silence pourront surement avoir petit à petit perdu connaissance de l'info jusqu'à ce que juste la chef et peut-être quelques très hauts gradées aient l'info, peut-être même sans comprendre réellement les tenants et les aboutissants. Après... on est maintenant dans la période "retour de Guilliman et cicatrix" qui vient concrètement balancer par dessus bord pas mal d'éléments du background puisque "les circonstances ont changé, situation dramatique tout ça tout ça". On peut presque diviser 40k en trois parties maintenant : l'hérésie d'Horus - 30k, 40k, puis l'après 40k avec Guillliman et la cicatrix. Ca devient trois périodes distinctes.
  4. Attention à ne pas confondre deux choses : - le warp, qui existe tout simplement - les créatures du warp et autres pouvoirs qui évoluent dans le warp C'est pas parce que des démons/bestioles warp/vaisseaux ne pourraient pas aller au delà d'une certaine limite que "le warp", lui, n'y serait pas. Pas besoin de poissons dans l'océan pour qu'il y ai un océan. Le warp peut être "présent quelque part" sans être accessible, si on peut dire. Ne pas prendre ma métaphore trop à la lettre ^^ En tout cas le fait qu'on ne sache pas pourquoi ya pas d'invasion extragalactique de créatures warp ne signifie pas que c'est impossible. Un vide dans le background de 40k n'est pas un interdit/empêchement. Ca signifie encore moins qu'il n'y aurait "pas de warp" dans les autres galaxies. Par ailleurs.... les tyranides viennent précisément d'une autre galaxie, et on peut vraiment supposer qu'ils ont fait une partie du voyage par le warp puisqu'ils peuvent voyager dans le warp et que les distances à une vitesse "de tyranide hors warp" seraient incroyablement impossiblement totalement pas du tout faisable. 'fin, les tyranides en espace réel sont lents, ils seraient incapables de traverser l'espace intergalactique à cette vitesse... Encore moins d'être attiré par un quelconque phare ou évènement warp n'ayant pas eu lieu depuis des millions d'années au moins ! Le fluff de base des tyranides laisse entendre qu'ils sont venus à l'ancienne, sans warp, mais c'est très très (très très) improbable. En plus ils sont capables de voyager par le warp comme nous l'indique le passage sur l'ombre dans le warp sur Taran (ombre reprise à chaque version). Si on considère l'esprit ruche lui-même comme étant une entité warp de grande ampleur (un dieu ^^) comme l'inquisiteur de l'ordo Xeno que je suis le pense, alors on a là... une invasion venue d'en dehors de la galaxie d'une entité warp + sa concrétisation physique. Et pour le coup ils sont vraiment pas venus en touristes.
  5. Sauf si l'agitation du warp dans la galaxie de 40k provoque des tempêtes warp gigantesques autour de la galaxie. Après tout on sait que chaque action a un impact sur le warp et qu'il est plutôt agité. Si les planètes et autres phénomènes astronomiques ont un effet sur le warp et peut-être "détournent" (ou attirent) les tempêtes, l'espace "tout plat" entre les galaxies n'a peut-être rien pour empêcher les tempêtes de s'exprimer pleinement. On sait pas. Si on voit le warp comme de l'eau et qu'on imagine que la galaxie est une cuvette/piscine pleine de remous on peut imaginer les "bords" comme étant complètement impraticables. D'ailleurs peut-être que les tyranides n'ont pas fait TOUT le voyage intergalactique hors warp, mais "juste" les dernières années lumières qui restent du coup extrêmement longues à parcourir
  6. Ou alors dieux et démons (et notamment démons dans le cas qui nous intéresse) ne peuvent pas / ne veulent pas s'éloigner d'un certain "centre d'intérêt" qui serait comme un centre de gravité pour eux : pourquoi aller ailleurs quand l'origine même de ce qui nous donne nos pouvoirs est ici, dans la galaxie de 40k ? On pourrait aussi supposer que "ailleurs" il y a des dieux et des démons qui défonceraient les intrus, tout simplement. On pourrait aussi partir du principe que certains démons ou dieux mineurs sont effectivement extragalactiques... Et que ça n'a absolument aucun intérêt/aucune incidence. Après tout on ne parle déjà que des dieux et des démons d'espèces finalement très humanoïdes, souvent liées les unes aux autres par une sorte d'ancêtre commun (un ancien commun, pourrait-on dire), peut-être que certaines espèces "intelligentes" de 40k qui ont pu créé des dieux n'ont juste tellement rien à voir avec les races pensantes "jouables" et avec lesquelles on peut interagir que leur existence est sans aucun intérêt. Si ya des prouts vivants dans les géantes gazeuses et qu'ils ont un quelconque reflet psychique et des dieux à eux... quel intérêt ? Peut-être absolument aucun. D'autant qu'on sait que les dieux du chaos ainsi que gork et mork occupent largement le haut du podium, je les vois quand même assez bien massacrer tout dieu mineur qui n'aurait pas la présence d'esprit de ne surtout pas se mêler de leurs affaires. Si on veut scruter un peu le fluff nécron il me semble qu'il a été question à un moment de séparer le warp et la réalité ... Est-ce que ça ne serait pas ce qui a été fait avec les fameux monolithes nécrons ? Auquel cas on pourrait suggérer une théorie : le warp et la réalité sont très entremêlés ailleurs dans l'univers MAIS dans la galaxie de 40k il y a justement eu une forme de séparation plus ou moins vénère qui en fait un endroit particulier, qui ne serait donc pas vraiment hospitalier pour les éventuels démons d'une autre galaxie. Puis bon, pour un démon venu d'ailleurs la galaxie de 40k est peut-être un énorme champ de bataille complètement pété et anarchique qu'il a surtout pas envie de visiter. (C'est un peu le truc du "paradoxe du voyageur temporel" qu'on aurait déjà dû voir si le voyage dans le temps existait... C'est peut-être que notre époque de guerre de terrorisme et maintenant de pandémie mondiale est juste affreuse et toute pétée, du point de vue d'un mec qui vivrait 1000 ans dans le futur ^^ Qui aurait envie de voyager à l'époque de la grande peste noire ? Moi non). Au final il y a l'air de n'avoir pratiquement que deux espèces majeures et primordiales dans la galaxie 40k : les anciens et les nécrontyrs. Les anciens ont créé énormément d'espèces psychiques qui ont foutu la merde et ont notamment conduit à la création des dieux du chaos... qui ne sont donc pas très naturels au final, donc tout ce qu'on "sait" des dieux et des démons est lié à cette grosse expérience foireuse des anciens que sont l'humanité, les eldars, les orks... Les nécrontyrs semblent, eux, avoir fait péter le warp d'une façon ou d'une autre, faudrait confirmation je suis pas du tout à jour ni très pointu sur le fluff nécron (bien que les nécrons deviennent franchement stylés depuis peu). Ailleurs dans l'univers peut-être que les gens n'ont pas été assez cons ou assez évolués (ou pris dans une guerre assez meurtrière) pour inventer des trucs aussi foireux que l'humanité, n'engendrant donc PAS de démons ni de dieux chaotiques, ni ces autres saloperies qui grouillent dans le warp de 40k. Ailleurs le warp est peut-être très chill, apaisé, avec des créatures vivant en harmonie et ne créant pas des démons dégueux qui viennent pervertir les créatures de l'univers matériel.
  7. Oh bah oui inventons carrément une nouvelle dimension à l'usage des tyranides. C'est que le warp est si restrictif, et puis comment on peut faire pour expliquer des choses aussi basiques que la télépathie si on invente pas un tout nouvel univers. Je suis trop vieux pour ces crapuleries
  8. Ca ne s'appuie sur strictement rien de connu dans l'univers de 40k. C'est l'exemple parfait de la "SF bullshit" qui se contente d'aligner les trucs trop méga cools les uns derrière les autres sans se soucier le moins du monde des conséquences sur la logique interne de l’œuvre. Quel genre de foutu pouvoir les tyranides possèderaient s'ils pouvaient générer ce genre de trucs ? En s'appuyant sur quoi ? Ils serrent très fort les fesses et ça modifie la gravité ? Ya une tendance chez GW, parfois corrigée heureusement, de balancer du technobullshit pour faire classe et original, alors que les bases fondamentales de l'univers sont posées depuis 20 ans. Déjà les nécrons flirtent dangereusement avec le nawak, n'y ajoutons pas les tyranides qui en plus sont définis comme "psychiques" depuis le début. C'est le syndrome de certains auteurs "oh non je veux m'affranchir des contraintes du fluff et CREER" *main sur le front et pose dramatique* . Sauf que sa création tient pas la route une seconde. Déjà que le lien entre créatures synapses a tendance à ne pas être décrit comme un lien psychique (alors qu'absolument tout devrait indiquer qu'il l'est) on va pas commencer à refiler des pouvoirs sortis de nul part à chaque race de 40k juste pour le plaisir de l'originalité
  9. Mondes forges et ruches qui ne représentent qu'une petite quantité des mondes impériaux, ne l'oublions pas. Tout est dans la façon "d'exporter" la production. Bien sûr qu'il peut y avoir des lignes d'approvisionnement mais... Quitte à amener du matériel sur un champ de bataille est-ce qu'il n'est pas logique de suggérer que le matériel vient avec les régiments qui arrivent en renfort ? Et que par conséquent le matériel vient pour une bonne part "dans le cadre de la levée des régiments et de leur acheminement sur le théâtre d'opération". Bien sûr ça peut changer selon les circonstances, une croisade chez les Tau ne compte évidemment pas sur la production locale. Tu mélanges deux situations. Ce que tu décris là c'est une croisade. La façon "habituelle" d'utiliser la garde impériale c'est en réaction à une attaque sur un monde impérial. Ca parait bizarre à dire mais en réalité la garde est finalement surtout une "force intérieure" à l'Imperium, elle réagit à une attaque et se déplace la grande majorité du temps sur des mondes impériaux. Les armées de conquête c'est autre chose, ça relève de la croisade (ou assimilé), et ça se fait d'ailleurs plutôt avec des régiments expérimentés qui deviendront les premiers colons et les dirigeants des planètes conquises. C'est pas du tout le "standard d'utilisation" de la garde. Et encore, même là une fois installés tout porte à croire que les impériaux vont rapidement déployer des infrastructures de production (merci les matrices de construction standard) pour devenir autonomes le plus rapidement possible. "Un régiment" ça n'existe pas. Les impériaux qui arrivent quelque part le font avec une armée, qui comporte un commandement stratégique, arrive en vaisseaux spatiaux (dont les capacités de transport sont quand même bien grandes) et qui est constituée de dizaines de régiment au minimum. Et quand un régiment est créé il est pas équipé pour tenir juste 2 mois Avant d'arriver sur place l'armée pourra même s'être équipée sur le chemin avec des trucs plus lourds ou exotiques, auprès d'un monde forge par exemple -> c'est d'ailleurs probablement là que le monde-forge en profite pour exporter une part de sa production, quand l'armée déjà constituée vient chercher du matériel. Faut bien distinguer les situations, et la norme de l'exception. L'Imperium qui conquière de nouveaux monde c'est totalement différent de l'imperium qui réagit à une attaque. Bien sûr quand un conflit s'éternise ou promet d'être long il semble logique de prévoir du ravitaillement, mais amener des produits "trop basiques" avec des vaisseaux spatiaux quand on peut produire l'essentiel sur place relève du gâchis. Par ailleurs les distances et les voyages étant ce qu'ils sont ça n'a rien de forcément évident non plus d'envoyer "que" du ravitaillement sur place : si le conflit est perdu avant qu'on arrive on se retrouve avec des renforts qui ne sont que du matos, pas top. Mieux vaut carrément embarquer les soldats avec le matériel. Comme en toute chose l'Imperium a tendance à privilégier "l'unité autonome" : quitte à avoir des fusils en soute autant avoir les soldats pour les manier et ne pas dépendre des soldats censés être sur place. Par ailleurs les transports cargo impériaux sont très vulnérables et doivent être protégés : ça fait un peu chier de mobiliser des vaisseaux militaires pour protéger des cargaisons de slips et de chargeurs, d'autant que c'est vraiment pas très souple : si on a besoin de renforts urgents quelque part on peut pas trop réorienter un bête chargement de matériel, sans hommes dedans. Ya tout plein de petits cas particuliers et d'exceptions, et une partie de ce que je dis se base plus sur une appréciation perso et un "résumé de ce que je sais" plutôt que de textes précis. Tu distingues trop le Munitorum et "la garde impériale". C'est le Munitorum qui gère la garde impériale, concrètement. Un régiment n'est jamais "tout seul" quelque part, une armée n'est jamais "toute seule" quelque part, sans ces fameux "fonctionnaires" du Munitorum. Rappelons : La garde c'est le Munitorum. Le régiment et ses particularités locales (taniths, tallarns, etc) ne sont que la partie "basse" de la garde impériale, qui est une organisation "mixte" (si on peut dire) rassemblée en un ensemble cohérent. Il n'y a pas "d'un côté les scribouillards du Munitorum" et de l'autre les purs militaires de la garde". C'est évidemment pas les gros bras musclés des catachans qui coulent du béton et construisent des usines de production, ni qui gèrent la réquisition du matériel sur place. Mais le mec qui le fait est totalement "imbriqué" dans la garde impériale et partie prenante du conflit en cours. Les officiers du régiment sont par ailleurs censés être assez compétents pour gérer le ravitaillement de leurs hommes, ou du moins être partie prenante dans le processus (ce sont eux qui savent ce dont ils ont besoin après tout). La plupart des mondes impériaux ont des FDP (à peu près tous en théorie, à l'exception des plus sauvages) et donc des moyens de production pour l'armement et l'entretien des soldats. Le "monde impérial moyen" fournit lui-même des gardes impériaux après tout ! Et ... oui, si ya un gros conflit sur un monde impérial les renforts qui viennent aider et qui vont "vivre sur le pays" risquent de pomper assez largement les ressources locales... c'est le prix à payer pour être défendu contre une invasion de gros gars verts belliqueux. L'économie de guerre, le rationnement (la pénurie de masques ) ne sont pas des choses étrangères à la guerre tout de même. ps: je pense qu'il ne faut pas sous-estimer le côté "tente quechua déployée en 10 secondes" de certaines technologies impériales. Pour l'Adeptus Mechanicus faire sortir du sol une usine de prod de fusils laser ça doit vraiment pas prendre longtemps. Je me demande même si on en est pas carrément à des modules préfabriqués qu'on va déposer quelque part, soudés, reliés à une source d'énergie (elle même déjà toute prêtre) et hop on balance les matériaux et ça pond des trucs. Les SCS sont des bijoux technologiques très recherchés pour une bonne raison. pps: évidemment ça n'empêche pas de faire venir des tonnes et des tonnes de chargeurs et autres armes et équipements "de base" par un transport et tout... Mais autant le faire en même temps que la levée des régiments qui seront rassemblés dans l'armée qui partira à la baston, en un seul voyage. Et puis il faut la maîtrise de l'espace (du point de départ au point d'arrivée) pour faire venir du ravitaillement.
  10. Ta vision de l'Imperium et de l'usage de la garde est trop différente de la mienne, la discussion est inutile. Il faudrait limite faire un sujet à part qui deviendrait vite un sujet fleuve, mais je doute de l'intérêt.
  11. Je pense qu'il faut relativiser. Les gens dans les vaisseaux spatiaux sont comme les ouvriers d'une ruche : ne jamais voir la vraie lumière du jour n'implique pas qu'on vit sur une planète dépourvue de soleil ou de jour. Pour quitter un vaisseau spatial il faut prendre une navette... ce qui finalement ne permet qu'à une infime partie de l'équipage d'aller et venir sur la surface d'une planète. Taran a supposé l'existence de docks spatiaux en bordure de système accueillant les vaisseaux marchands à propulsion warp : voila une parfaite explication au fait que certains humains vivent toute leur vie dans des vaisseaux. Il n'y a aucun besoin que les durées soient énormes, il suffit de pas avoir l'occasion (je suis jamais allé aux US et pourtant je ne vis pas dans un univers où il m'est physiquement impossible de m'y rendre. Faudrait juste que je prenne l'avion, ce qui ne m'est jamais arrivé). Pour le dire autrement, passer toute sa vie dans l'espace (disons 80 ans, en arrondissant) ne présume absolument pas de la variétés des choses qu'on a pu y faire, de la variété de systèmes qu'on a pu visiter, et d'une durée extrême des voyages spatiaux. Par ailleurs le reste de l'équipage (les élites, certains passagers...) peut sans doute, lui, voyager de planète en planète et vivre des expériences autrement plus enrichissantes que celles du commun de l'équipage, exactement comme les élites d'un monde ruche peuvent profiter de la lumière du soleil et de vraie nourriture. Je dirais que l'existence de cette "culture de l'espace" renforce l'hypothèse de Taran de vaisseaux à propulsion warp qui déposent les marchandises dans des docks spatiaux et repartent pour se rentabiliser au plus vite, d'autres vaisseaux non-warp se chargeant ensuite de faire le trajet jusqu'à la planète et ces vaisseaux contiendront sans doute des équipages qui foulent bien plus souvent le sol d'une planète (même si ironiquement leurs voyages sub-luminiques à eux seront peut-être... plus longs/lents que ceux des vaisseaux warp !). Perso j'en reste à mon idée de départ : ps: pour autant que je sache les tyranides utilisent le warp. Par contre une fois dans le système ils sont très lents et les vaisseaux mettent du temps à se réveiller une fois qu'ils arrivent assez près d'une planète.
  12. Après, ça fait totalement sens qu'il existe un nom pour quelque chose d'aussi important et relevant de la navigation warp. Ya surement tout un tas d'autres termes qui les protagonistes de 40k utiliseraient si on devait vraiment se pencher sur la question. En soi un "point de mandeville" c'est un point de saut, voila tout.
  13. J'ai l'impression qu'il y a une vision un peu floue de la garde et de la façon dont elle s'utilise. Le garde impérial commence sa vie en tant que Force de Défense Planétaire, il est donc sur son monde natal à la cool avec son équipement natal à la cool (des grosses doudounes dans le cas des Valhans par exemple). Un régiment de la Garde n'est levé que pour répondre à un appel à l'aide ou pour une croisade (cas à part). Donc au moment où on lève le régiment on sait où on va. Tout porte à croire que l'équipement va être adapté à la campagne prévue au moins dans les grandes lignes, même si on peut supposer que les fabricants valhans font des vêtements d'été bien trop chauds et que si il n'y a pas une triple épaisseur ils sont mal à l'aise. Mais donc on sait où on va. On peut même adapter les couleurs des uniformes pour le camouflage. Les vaisseaux spatiaux sont très grands et peuvent avoir des forges et des p'tites usines pour faire le raccord, d'autant que le voyage peut être long (même s'il est censé ne pas trop l'être). Des catachans n'arrivent pas à poil sur un monde glacé et des valhans n'arrivent pas en manteaux longs à moumoute dans le désert. On peut d'ailleurs partir du principe que les régiments ont de base des vêtements adaptés à tel ou tel saison, dans les grandes lignes (ce qui n'empêche pas les mitaines de tallarn d'être un peu trop courte au niveau des doigts et les slips valhans d'être trop chauds). Il y a toujours un passage par la case "flotte impériale" qui rassemble les régiments, les entraine, et équipe si besoin. Bien sûr chaque régiment aura ses petites particularités et notamment ses "faiblesses" (les valhans comprennent peut-être pas des masses le concept de coup de soleil et les Delaques doivent être très malheureux dans une forêt d'été) mais on a quand même pas des trucs TROP absurdes. Le régiment est d'abord équipé par son monde et une fois sur place à moins d'être vraiment dans un trou paumé il y aura bien des usines sur place. Faut imaginer des soldats envoyés dans un pays étranger et coupés du ravitaillement vont juste s'équiper localement et sur place il y aura bien de quoi fournir des vêtements. Ou alors le monde impérial est vraiment très en retard, ce qui est loin d'être la norme. Et pourquoi pas ? La garde est là pour répondre à un appel à l'aide, le gouverneur a bien ses propres forces de défense planétaire, le fusil laser est l'arme la plus répandue de l'empire, pourquoi le mec sur place ne pourrait pas fournir le matériel le plus évident aux soldats qui viennent l'aider ? Ce serait donc "plus pertinent" de faire venir de loin et avec les aléas des voyages warp du matériel de base qu'il faudrait balancer en nombre considérable sur le théâtre d'opération ? Ca parait peu crédible. Ou alors ça "accompagne" du matériel un peu plus pointu (des recharges d'armes plasma par exemple, des tanks, des régiments en renfort). Tu n'imagines quand même pas qu'on fait "venir de l'espace" des pulls pour l'hiver ? C'est pas pour rien que dans l'Imperium tout est standardisé, les impériaux sont censés pouvoir s'équiper à peu près partout.
  14. Taran s'était déjà posé la question et avait envisagé une réponse : En fait ya un élément que les auteurs oublient bien trop souvent : à 40k voyager c'est long. On voit les choses arriver, du moins si on s'est préparé, et sinon bah les choses arrivent lentement, en sub-luminique, et peuvent mettre au moins plusieurs semaines à arriver après être sortie en bordure du système. Pour moi ça a toujours été une évidence. Ce qui m'a toujours semblé être une évidence c'est aussi que la taille d'un système stellaire à 40k n'est pas SI immense que ça et que clairement on essaye pas d'éviter toute influence gravitationnelle quand on arrive par le warp. Et c'est clairement pas Pluton qui va empêcher d'arriver par le warp. En fait la problématique est vite résolue quand on décortique les erreurs de raisonnement du post initial : A 40k le système ne fait clairement pas "4 ou 5 années lumières", vu que Pluton (qui n'est même plus une planète, et doit pas influencer grand monde) n'est qu'à 40 milliards de km, bien loin des 4 à 5 années lumières suggérées. Le post initial parle bien lui-même que la gravité "perturbe" le voyage warp (pas qu'elle le rend impossible) et que les vaisseaux "préfèrent" sortir en dehors du système. On est pas du tout dans une situation "houlala de la gravité, vite sortons du warp". Le post initial prend cette problématique "trop littéralement" et exagère les conséquences de la gravité. Il vaut mieux raisonner dans le sens inverse : partir d'une vitesse sub-luminique raisonnable et un temps de trajet lui aussi raisonnable (quelques semaines) PUIS placer le point d'arrivée des vaisseaux qui sortent du warp à la distance correspondante.
  15. Cette aberration fluff a heureusement été éjecté du dernier codex tyranide pour autant que je sache et n'aura donc vécu qu'une version. Il me semblait pourtant bien que les Tau utilisaient le système de "saut calculé", c'est à dire une entrée-sortie du warp après un calcul fait par une machine complexe. Ils n'ont pas de navigateurs pour effectuer les longs trajets que peut se permettre l'Imperium mais pour autant que je sache ils passent bien par le warp. Cette envie bizarre de s'affranchir du warp alors que c'est la base de 40k ... Notons qu'il peut toujours y avoir une différence entre "la procédure classique tout à fait standard" et celle utilisée pour tel ou tel campagne militaire. Si on prend le siège de Terra en exemple on a le maître de guerre en personne qui mène l'assaut sur le système solaire, les stratégies audacieuses sont de rigueur.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.