Jump to content

Xia

Membres
  • Posts

    582
  • Joined

  • Last visited

Contact Methods

  • Website URL
    http://xiavexareminiapaint.eklablog.com/

Previous Fields

  • Jeux
    Anima/OPR/BFG

Recent Profile Visitors

5567 profile views

Xia's Achievements

  1. Si tu arrives à trouver d'occasion une ou plusieurs boites Start Collecting d'occasion ou chez des revendeurs qui a été remplacée par cette patrouille il y a quelques mois, tu trouveras ton bonheur. Elle était composée d'un marcheur, d'un seigneur fantôme, de 5 gardes fantômes et d'un grand prophète.
  2. Salut, je t'invite à regarder du côté des grosses bestioles volantes pour Epic, que ce soit des modèles originaux ou remis au goût du jour avec l'impression 3D par les joueurs.
  3. L'Histoire nous a montré que la guerre est toujours un accélérateur de découvertes et d'exploits scientifiques et ingénieriques, qui ensuite trouvent leur place dans le civil. Ils sont autant steampunk que leurs vaisseaux volants: l'imagerie du steampunk sert d'inspiration, mais il n'y a ni le côté steam, ni le côté punk. Je trouve qu'une technologie à base de vapeur s'insèrerait mieux à battle qu'une technologie à base de caillou magique volant. Oui, mais en V8, ça faisait déjà un moment que GW avait ralenti la cadence et qu'ils voulaient en finir avec battle, là où 40k était en plein boum avec l'arrivée de kits de plus en plus gros, de plus en plus nombreux, pour de plus en plus de factions. Et le jeu se vendait très bien. S'ils ne l'ont pas fait c'est parce que financièrement ça n'avait peut être pas beaucoup de sens.
  4. Y a une sacré différence entre les deux. Et battle était en 28, là ou AoS est en 32. Et y a des tests qui montrent le contraire, ça dépend des figurines employées (pour ma part les Blood Knight ont étés une vraie déception à cause de ça) et c'est bien pour ça que j'ai mis trois lignes plus haut que ça affectait certaines figurines. D'autant plus que commencer à numéroter tes socles pour faire rentrer au poil de fion des figurines en diagonale, c'est quand même très loin de la direction que prends GW en terme d'accessibilité. N'oublions pas que le regain d'intérêt vient de la communauté d'un jeu vidéo, et non pas des vieux de la vieille qui ont déjà leur armée (et qui ne sont eux-mêmes plus habitués à passer plus de temps sur le montage que sur la peinture). Concernant les factions, on y voit quand même plus clair. L'appellation The Old World se réfère à une zone géographique, d'où certaines sont absentes, notamment les RdT, dont la présence a quand même été confirmée avec la fournée d'Artworks aux côtés des Bretonniens, deux factions qui n'ont jamais fait leur apparition à AoS. Je ne me fais pas trop de soucis quand aux autres, à l'exception de certains personnages, trop jeunes pour la période présentée par le jeu. Voir débarquer Kislev et autres (hypothétiquement bien sur) n'est qu'un bonus, un bonbon pour les anciens, la cerise confite sur le gateau. Concernant le corpus de règles, je l'attend avec impatience pour voir comment sera gérée les problématiques que j'ai mentionné dans mon précédent post. J'ai une armée d'elfes noirs à reprendre, mais si des changements sont opérés sur les socles, je préfère m'éviter la tâche que beaucoup ont subit il y a sept ans.
  5. J'ai beaucoup d'interrogation, et comme tout le monde, aucune réponse. Partons de ce qu'on sait: - les socles sont carrés, c'est dans l'annonce initiale de... 2018? Déjà? (je vois donc mal des socles ronds dans des plateaux régimentaires à la ASOIAF) - plusieurs factions de battle ont étés confirmées par des artworks lors du dernier billet nous disant que tout se passait comme prévu (je vois donc mal une sortie au compte goutte) - un certain nombre de figurines de battle sont toujours disponibles et jouées à AoS (d'ailleurs les joueurs d'AoS ont tendance à se plaindre de pas avoir de vraie nouvelle sortie de figurine pour leur armée) - un certain nombre de figurines de battle ont étés refaites pour AoS et sont souvent plus volumineuses que les précédentes - battle était un jeu très populeux, il était monnaie courante de sortir 100-150 figurines - l'appel d'air créé par l'absence de battle a certes donné naissance à plusieurs jeux alternatifs, mais aucun n'est battle, et je ne les imagine que perdre du terrain car moins fédérateurs que l'original: souvent copié, jamais égalé - une nouvelle clientèle provenant de TWWIII arrive et vient pour les gros régiments en bataille rangée Les nouvelles figurines de gammes anciennes ne tiennent plus sur les socles de l'époque en rang d'oignon et 100 à 150 figurines au prix du kiloplastique GW actuel me parait rebutant pour beaucoup de monde. J'y vois deux solutions: Option 1: On repartirait sur l'ancienne gamme avec des moules touts neufs, dont les figurines seront lentement remplacées au fil des ans si le jeu est rentable, avec une boite de base composée exclusivement de nouvelles figurines pour lancer la collectionnite. Afin de réduire le prix du kiloplastique, les options pourraient se limiter au strict minimum (exemple, au lieu d'un kit modulaire lance/épée, on aura un kit lance et un kit épée). On pourrait aussi imaginer un plastique plus économe (et de moins bonne qualité). Option 2: La taille des socles augmente, permettant une compatibilité avec les figurines d'AoS. Grosse économie en production et développement, mais au détriment de notre compte en banque, le prix des kits d'AoS ne correspondant pas à la quantité de figurines requises pour jouer. -
  6. Parfois je me demande si tu es pas là pour troller. Le rock ork c'est la base de W40k. Effectivement, pour le coup c'est à la base du fluff. Le clan Goff, c'est le clan Goth prononcé avec une dentition Ork, référence au mouvement musical. Ils sont depuis le début liés à la musique, même si c'est un aspect tertiaire, qui tient de nos jours plus du running gag obscur que d'un réel héritage de la longue histoire de 40k.
  7. C'est un peu comme utiliser l'anneau contre sauron, ça marche pas. Tzeentch est littéralement la magie incarnée. À ma connaissance ils sont mortels, ils vivent juste trèèèèèèès longtemps. Suffisamment pour s'ennuyer et ne pas craindre de dépérir je suppose.
  8. Oui enfin Cadia n'est plus et pourtant on a que ça des Cadiens. Voir des milliers dans des conditions optimales. Avantage de mère nature: personne ne vient péter la gueule d'un ork pour du petit bois ou de la charpente.
  9. Je peux ajouter la comté à la wishlist? J'adore les hobbits mais ils méritent une grosse boite plastique.
  10. Une règle générale des jeux de figurines, et tout particulièrement valable pour les jeux principaux de GW, c'est de ne pas trop s'attacher aux règles ni choisir ses figurines en fonctions de ces dernières. Les règles changent plus vite que l'on peint des figurines bien souvent, même si elles restent dans le même thème d'une année sur l'autre. D'une manière générale, l'écart entre les armées les plus puissantes et les plus anciennes en terme de mise à jour est relativement faible à AoS, et cela dépend davantage des décisions du joueur et des jets de dés que d'un véritable fossé les séparant. Mon conseil est de te focaliser sur tes critères esthétiques en premier, tout particulièrement si c'est une armée de horde (peindre 120 figurines qu'on aime pas, au résultat on va rarement jusqu'au bout), puis sur le concept général de l'armée qui ne devrait jamais changer d'une version à l'autre (tir, élite, masse, magie, ou X règle spéciale rigolote ou immersive).
  11. Je pense que ça peut valoir la peine de contacter le support anglais, ce n'est pas parce qu'un produit n'est plus sur le catalogue qu'ils n'en ont pas un carton qui traine au fond de l'entrepôt. Sinon regarder chez différents revendeurs et sur les petites annonces.
  12. C'est quelque chose que je peux lire en ligne assez souvent, mais que je n'ai jamais vu IRL. Pour ma part j'apprécie cet univers au premier degré, par effet de catharsis d'une part, et parce qu'il est narrativement bien construit d'autre part. Qu'il est doux de vivre dans une région en paix, de manger à sa fin, et d'avoir un entourage bienveillant. Ce genre d'oeuvre nous permet de nous rappeler que la vie est belle sans avoir à tout perdre pour la regretter ensuite. Celle là me fait froid dans le dos. Les détracteurs de notre hobby devraient plutôt s'inquiéter du fait que ce qui était de la science fiction dystopique jusqu'à peu s'immisce déjà dans la réalité, plutôt qu'une bande d'ados un peu vieux qui peignent des figurines d'un univers de fiction fortement basé sur l'Histoire avec un grand H. On est toujours à un moment donné le con de quelqu'un d'autre, et chacun de nous le serait davantage si tout le monde s'était fait cette réflexion. De la même manière que les comics, les jeux de rôle, les jeux vidéos, les cartes à jouer, et j'en passe sûrement (vous avez remarqué que ça part systématiquement des USA?), le wargame est ici associé au "mal" et les wargamers à des gens "mauvais" à leur tour: même si l'effort nécessaire pour démentir de telles accusations est bien supérieur à celui fourni pour ces dernières, je pense que nous devons prendre le temps de les raisonner.
  13. Le noir simplement fait d'une couche de noir rend très très mal et est très décevant, c'est une teinte qui est plus difficile à peindre que ce qu'elle en a l'air et peut faire l'objet de différentes approches. Les bordures dorées quant à elles sont un enfer à peindre: ici pas question de déborder de la moindre particule de peinture, ça va se voir tout de suite, et de très loin. Je vois beaucoup de débutants prendre cette direction par facilité et finir par être dégouté de ce qu'ils ont fait. Étonnamment ce sont les premiers achats qui font le plus chauffer la carte bleue: s'équiper convenablement en matériel et en peintures ne laissent souvent pas beaucoup d'argent pour les figurines elles-mêmes. Le prix est élevé, mais abusé je ne pense pas. La qualité c'est pas gratuit, sinon tout le monde en ferait. Et pour avoir manipulé des figurines de tous types de matériau, avec tout type de qualité, de plusieurs studios différents, le plastique de GW est vraiment très agréable à manipuler, et ne pose aucun problème lors du transport. En réalité, en faisant ses achats chez les discounters (je vais citer Wayland Games car c'est à ma connaissance le moins cher) et sur le marché de l'occasion en parallèle, ce que je fais depuis des années, le porte-feuille respire un peu. J'ai même fini en tant qu'acheteur presque compulsif, une bonne affaire proposant un début solide pour une armée pour une bouchée de pain me fait immédiatement me projeter dans celle-ci, même si objectivement je n'ai pas la place ni le temps de m'en occuper. En réalité, ça ne fait que sept ans, et il faut bien se mettre en tête qu'AoS est une tentative de récupération d'un jeu que GW essayait de retirer de la vente accompagné d'une justification intradiégétique depuis des années, et non pas que battle a été dégagé pour faire de la place à AoS. Je suis assez d'accord avec le côté "sans âme" de certaines armées à première vue (coucou les stormcasts), bien que le lore derrière commence à réellement s'approfondir et à apporter un univers riche et intéressant. Mais ce n'est pas battle et ça ne le sera jamais, et chercher le lore de battle dans AoS est une erreur. N'oublies pas que Warhammer: The Old World est en développement depuis quelques années et qu'on a eu il y a deux semaines des nouvelles sur le Warco nous disant que les choses avançaient bien. Comme battle va fêter ses 40 ans prochainement, il est fort à parier que GW en fera une date butoir pour cette sortie. Je me suis mis récemment à la lecture de l'Hérésie d'Horus. À reculons au départ, connaissant les grandes lignes et redoutant la qualité relative des bouquins estampillés GW (les derniers lus remontent à plus de dix ans, et étaient vraiment pas bons). J'en suis en au tome 8, et pour l'instant ça va, les histoires sont cool, mais tu sens vraiment que les auteurs sont pas tous au même niveau. La plupart évitent l'emploi de plein de mots inventés pour désigner des trucs qu'on pourrait nommer plus simplement (à l'exception du tome 7 qui en regorge et m'a pas mal freiné au début), mais il y a quand même souvent des mots manquants: une quinzaine de prépositions/conjonctions absentes me faisant me demander si les traducteurs sont français de naissance. Côté appréciation de l'histoire et émotions transmises, en tant que lecteur, le tome 6 était une purge, d'un ennui terrible, un mauvais livre de SF et un mauvais livre fantastique. Le tome 4 et le tome 7 étaient des masterclass, et m'ont beaucoup marqués, tant une fois lancé dans la lecture je devais à tout prix savoir la suite. Les autres étaient bons sans plus, ils ont racontés leur histoire efficacement mais je les aurais vite oubliés en tant qu'oeuvres individuelles. Le principal problème c'est la difficulté pour trouver les bouquins en français à un prix décent. Et par prix décent, j'entends que je suis prêt à payer un livre d'occasion au prix du neuf, mais il y a une véritable spéculation sur certains, et je ne vais pas lacher 150 balles pour un bouquin qui en vaut moins de 20 à sa sortie!
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.