Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Search the Community

Showing results for tags 'king of war'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Général & Associatif
    • /!\ Annonces Importantes /!\
    • Suggestions & Forum
    • Association, projets et évenements Warfo
  • Communauté
    • Autour du Warfo
    • Rapports de Batailles
    • Animations Warfo
    • Récits, Poésie et Dessins
    • Rencontres entre joueurs
  • Modélisme
    • Figurines
    • Armée Unique
    • Armées Multiples
    • Décors
    • Animations Warfo
    • Choix des Armes
    • Techniques
    • Tutoriels
  • 41/31 st Millénium
    • 40K - Général
    • 40K - Rumeurs et Nouveautés
    • 40K - Règles
    • 40K - Armées
    • 40K - Création & Développement
    • 40K - Background
    • 40K - Manifestations
    • KillTeam
    • Necromunda
    • WQ-Blackstone Forteress
    • Epic / Adeptus Titanicus
    • Aeronautica Imperialis
    • Horus Heresy
    • Anciens Jeux
  • Mortal Realms
    • AoS - Général
    • AoS - Rumeurs et Nouveautés
    • AoS - Règles
    • AoS - Armées
    • AoS - Création et Développement
    • AoS - Background
    • AoS - Manifestations
    • Warhammer Underworlds
    • Warcry
    • WQ-la Cité Maudite et précédents
    • Anciens Jeux
  • Terre du Milieu
    • SdA/Hobbit - Général
    • SDA/Hobbit - Rumeurs et Nouveautés
    • SdA/Hobbit - Règles
    • SdA/Hobbit - Armées
    • SdA/Hobbit - Création et Développement
    • SdA/Hobbit - Background
    • SdA/Hobbit - Manifestations
    • Anciens Jeux
  • Monde-qui-Fut
    • TOW - Général
    • TOW - Rumeurs et Nouveautés
    • TOW - Règles
    • TOW - Armées
    • TOW - Créations et Développement
    • TOW - Background
    • TOW - Manifestations
    • BloodBowl
    • Anciens Jeux
  • Autres Wargames
    • AW - Général
    • AW - Rumeurs et Nouveautés
    • AW - Le 9e Âge (T9A)
    • AW - Règles & Armées
    • AW - Background
    • AW - Manifestations
  • Autres Types de Jeux
    • Jeux de Plateaux
    • Jeux de Rôles
    • Jeux Vidéos
  • Brocante du Warfo
    • Achats/Ventes/Echanges

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Jeux

Found 6 results

  1. Petit rapport de bataille pour fêter la fin de peinture du bataillon du padawan Loris. Toujours du 1500 pts. Le scénario tiré est Pillage : 5 pions objectifs ont été placés sur le terrain. Ils rapportent chacun 1 point de victoire au camp qui le contrôle à la fin de la partie. Après sa victoire sur les orques et les gobelins lors de son raid au sud, le Baron Holstein a reprit le contrôle de la baronnie. Après avoir en avoir déjà chassé les mercenaires ogres, le vampire a décidé de mener une campagne punitive sur les terres du duché de Corlune au nord. Le duché fait partie de la ligue de Rhordia et immédiatement le Duc a envoyé son mage de cour Siagrius à la tête d'une armée pour empêcher le pillage de ses terres par le baron vampire. Près du pont de Nachtkalb, les forces de la ligue se sont préparées à affronter les morts vivants. Sur sa droite, face au pont, le baron Holstein a déployé un régiment de squelettes et une catapultes. Non loin, annonçant leur arrivée par des hurlements à glacer le sang, Croque-mort et sa meute se préparaient à fondre sur les défenseurs. En face d'eux Siagrius menait les gardes à pied de Rhordia. Le flanc était tenu par les gardes d'honneur et un canon orgue. Autour du vieux Cairn qui était un des objectifs du vampire, les soldats rhordiens avait déployé deux imposants canons et un second canon orgue. Les piquiers mercenaires du Loup Noir défendaient le lieux sous les ordres de Sire Hoswald. Les hallebardiers du duc et le second régiment des Loups Noirs formaient l'aile gauche, soutenus par les chevaliers de l'ordre de Roc-Argent. En face d'eux, le baron Holstein en personne menait sa horde cadavéreuse de goules et de zombies, flanqué de son fidèle Squyk'Sho et d'une catapulte funèbre. Au centre un groupe de spectres sécurise un autre objectif sans doute, la sépulture de quelque ancien artefact. Les Rhordiens prennent l'initiative de l'attaque. Les canons orgues sont poussés à portée de tir tandis que les grands canon entament un bombardement des spectres, sans conséquence pour le moment. En face la meute de loups garous se place à portée de charge et les squelettes se positionnent sur le pont. Une seconde salve prend pour cible les spectres qui commencent à accuser le coup. A gauche les chevaliers déclenche une charge qui balaye les goules. Mais le baron Holstein les attaque immédiatement tandis que les zombies aidés par la magie de Squyk'Sho se jettent sur les piquiers. Après avoir complètement manqué leurs tirs, les défenseurs voient les loups garous leur foncer dessus à la vitesse de l'éclair. Dans un hurlement bestial, Croque-mort et sa meute chargent les gardes d'honneur faisant un carnage parmi eux, mais l'élite humaine tient bon. Siagrius manque de peu d'être écharpé par un crâne enflammé de la catapulte ennemi et il est ébranlé. Les gardes d'honneur tentent une contrecharge sur Croque-mort mais ne lui font que deux blessure. Le tir de canon orgue sur les loups garous n'occasionne que deux blessures. La riposte des chevaliers sur le baron Holstein est violente mais le vampire tient bon. A côté, les piquiers mercenaires reçoivent l'aide des hallebardiers qui permettent de renverser les zombis. Au centre, le matraquage continue de l'artillerie humaine finit par avoir raison des spectres. Tandis que Croque-mort étripe les derniers gardes d'honneur, les loups garous démolissent le canon-orgue. Siagrius à nouveau ébranlé par cette fichue catapulte diablement précise n'est pas rassuré par la présence de tous ces lycanthropes autour de la ferme. En signant un vrai massacre dans les chevaliers, le baron Holstein se tourne vers les hallebardiers "Vous êtes les prochains !" Pendant qu'il se repaissait de sang, Squyk'Sho et la catapulte déroutaient les piquiers mercenaires. Le canon-orgue survivant finit de pulvériser les squelettes qui gardent le pont, faisant perdre un objectif à la horde morte-vivante. Les hallebardiers se jettent sur Squyk'Sho le blessant à de nombreuses reprise, mais le Roi Liche a des nerfs d'acier et ne ressent aucune peur. Tandis que Croque-mort tient l'objectif de la ferme, il ordonne à ses comparses de revenir en arrière sur le pont, mais en faisant attention à ne pas donner de cible à l'artillerie ennemie. La redoutable catapulte funèbre située derrière le pont décide de bombarder le canon-orgue et le projectile tombe en plein milieu de la machine la faisant exploser et tuant tous ses servants ! Sans hésiter le baron Holstein charge dans les hallebardiers et en fauche un maximum, mais ils sont trop nombreux et la contre-attaque de ces derniers ébranle le vampire. Sur les conseils de son fidèle Squyk'Sho le vampire désengage et le Roi liche lance son absorption vitale sur les hallebardiers aidé par un nouveau tir précis de la catapulte qui fait dérouter les hommes d'armes rhordiens. Dans le même temps l'un des canons qui s'était avancer pour prendre les loups garous en enfilade subit le même sort et explose sous le choc d'un crâne explosif de la catapulte. Dans une dernière tentative, le canon restant ouvre le feu sur les lycanthrope et parvient à les blesser mais ces derniers tiennent bon et filent vers le pont. Les gardes à pieds font rempart devant le cairn, mais Croque-mort, bien installé sur son objectif n'a aucune intention de les charger et recule hors de portée. Holstein encourage ses artilleurs survoltés. Démoralisées, les troupes de Siagrius entament la retraite. Les Morts vivants restent maître du terrain. Avec 2 objectifs contre 1 c'est une victoire des Morts-Vivants.
  2. Après sa victoire sur les forces du Duc de Corlune, le Baron Holstein a passé les semaines suivantes à dévaster le duché. Mais son éminence grise le roi liche Squyk'Sho en pillant le monastère de Dravan a découvert l'emplacement des 7 tomes de la nécromantique de Kott. Ils avait été enterrés dans un coffre scellé non loin d'un petit marécage et devant un rocher solitaire à quelques encablures du village de Schallersdorf. Aucun signe distinctif ou monument n'avait été laissé pour ne pas attirer les curieux. Le Roi Liche parvint à convaincre Holstein de mettre la main sur ce trésor. Mais les espions du duc eurent vent de ces plans et ce dernier fit appel a la croisade de Nicodémus récemment arrivée sur ses terres pour chasser l'engeance morte vivante. Bien que réticent à faire appel à des Basiléens, le Duc a finalement accepté de les appeler à l'aide. Nicodémus et son comparse Melchior, deux zélotes très en vue à la cour de l'Hégémon avait reçu de celui-ci le droit de lever une force de croisade pour combattre les forces maléfiques sur les marches septentrionales et, en échange d'un juste défraiement et de donation aux temple des Célestes, ils avaient l'autorisation d'aider tout seigneur en paix avec Basiléa qui appelerait à l'aide. Les Renforts de la Ligue tardant à venir, le Duc de Corlune n'avait pas eu le choix s'il voulait repousser l'armée du Baron Holstein. Le Scénario tiré fut Domination : à la fin de la partie on additionne la PU de toutes les unités dont l'empreinte est située majoritairement à 12 ps du centre de table. Le camp qui dispose du plus haut score remporte la victoire. Près de la ferme abandonnée, l'aile droite des morts vivants se compose d'une catapulte funèbre d'un régiment de lanciers squelettes et d'un régiment de goules. En face d'eux, des Elohis ayant hâte de purger l'impur. Le centre gauche basiléen est composée d'épéistes, des gardes du palais ogres et de deux balistes en retrait. Le centre droit se compose des paladins et du second régiment d'épéistes. L'aile est formée des chevaliers paladins et d'un second régiment d'élohis; En face d'eux spectres et goules forment le centre mort vivant supervisé par Squyk'Sho. Holstein est à la droite des spectres. L'aile gauche de la non vie est formée de la meute de loups garous supervisée par Croque Mort le Lykanis et appuyés par une baliste. Soucieux de sécuriser les reliques, Nicodémus fait avancer sa ligne. Ses balistes infligent 5 blessures aux spectres. A droite, les élohis foncent hors de vue des loups-garous qui sont obligés de se tourner vers eux; Croque-mort, beaucoup trop confiant s'avance sur la colline. Le centre mort-vivant s'avance prudemment. Holstein trépigne d'impatience, la soif de sang le tiraille et il escompte que ces paysans se disperseront à sa vue. Les chevaliers paladins de l'ordre de la Sainte Lance s'élancent contre le Lykanis imprudemment avancé et devant la violence du choc, le lycanthrope déroute. Pendant ce temps, sans surprise, les élohis démolissent la baliste de droite et se préparent à recevoir les loups garous. Leurs camarades de la gauche comptaient faire de même mais les goules ont fait un astucieux barrage de leurs corps devant la machine. Les anges sont ensuite surpris par la charge sauvage des cannibales mais ils restent stoïques devant l'avalanche d'attaques assez maladroites. N'en pouvant plus, le baron vampire charge frontalement (et témérairement) la garde du palais ogres. Malgrés 6 blessures, les ogres tiennent bon. Le vampire a sous-estimé la volonté de fer de ses adversaires. Peinant à suivre leur maître, les squelettes progressent face aux épéistes. Les spectres ont encore subit des tirs de balistes mais cette fois sans gravité. La horde de zombie se précipite sur les templiers mais malgré l'aide de la magie de Squyk'Sho, les dévôts des Célestes ne flanchent pas. Etonnamment les spectres décident de ne pas charger. Loups garous et Elohis s'engagent dans un furieux combat de fureur, d'acier, de griffes, de fourrure et de plumes ! Melchior soigne les gardes du palais de son mieux et ces derniers encore sous le choc, n'infligent que des égratignures au baron vampire., le vampire riposte ce qui lui permet de soigner ses blessures également. Sur la droite Nicodemus réagit rapidement à l'attaque des morts. Il ordonne aux épéistes de porter secours aux templiers en enfonçant le flanc des zombies, et aux paladins de charger les spectres, leur récitant les cantiques sacrés du Fléau pour les renforcer. Les épéistes de gauche décident de charger également les lanciers squelettes, mais ils se heurtent à un mur. Les spectres résistent à la charge des paladins mais les zombies sont massacrés. Squyk'Sho décide de lancer un sort d'absorption vitale sur les épéistes et de soigner ses troupes. Les Elohis frappent les goules qui continuent de les assaillir sans répit. Sans surprise les templiers chargent le flanc des spectres et avec l'aide des paladins, les dissipent définitivement. Pire encore, Le baron Holstein abat avec rage son épée sur les ogres en armure mais entre leur volonté de fer et les soins de leur prêtre Melchior, ces derniers tiennent non seulement le choc, mais après un très bon round de combat, ils parviennent à pousser le vampire à la déroute. Dépité, Holstein fait faire volte face à sa monture et quitte le champ de bataille en jurant de se venger. Sans doute épuisés par ces nécrophages frénétiques, les élohis ne parviennent pas à en tuer suffisamment. et ils subissent un grand nombre de blessures. Heureusement leur volonté de fer permet de tenir le coup. Au centre, alors que les forces basiléennes victorieuses sécurisent l'emplacement des Tomes de Kott, Squyk'Sho, désespéré virevolte entre les unités ennemies pour déchaîner sa magie, mais l'entraînement des zélotes font qu'ils ne rompent pas les rangs. Dépité, le Roi Liche, file rejoindre son maître. Les Elohis sur la droite ont finalement triomphé des loups garous et arrivent prêter main-forte à leurs camarades. Squelettes et épéistes se livrent un combat acharné, mais au termes de celui-ci, les lanciers squelettes, très efficaces abattront les épéistes basiléens, mais ce sera trop tard pour sauver la situation. A gauche, honteux de leur faiblesse, les elohis se ressaisirent et abattent leurs épées de feu avec détermination pour finalement triompher des goules qui fuient effrayées par le courroux divin. Le Baron Holstein hurla sa rage sur Squyk'Sho pour l'avoir conduit à cet endroit maudit. Il venait de perdre son armée et était désormais obligé de se replier et d'évacuer le duché de Corlune pour retourner dans sa baronnie. Pire encore il venait d'être humilié par ce binôme de prêtres basiléens et leurs grenouilles de bénitier. Le Roi LIche avait intérêt à cravacher pour lui reconstituer une armée. Il allait se venger. Et tout le monde allait payer !
  3. Ce samedi deuxième partie de Vanguard et première que je joue contre un adversaire humain (j'avais arbitré celle de la semaine dernière). Nous tirions le scénario "Capturer le Géant". Un géant hostile se trouve au centre de la carte et à la fin de chaque Round la bande lui ayant mis le plus de blessures (il a des PV illimités au demeurant) marque 3 pts de victoire. Mais attention, le vilain géant se déplace aléatoirement chaque début de tour, frappant (très violemment) chaque figurine sur son chemin. On score également 1 point de Victoire par figurine ennemie non soldat et non guerrier tuée (en gros les soutiens, les mages et les Grands - vu que j'ai des ogres ça fait beaucoup de points potentiels pour Nicolas donc). Cette fois l'ami Olivier a fait l'arbitre et le dirigeant du géant. Pour ma part je sortais une liste Ogres : 1 sergent ogre avec grand bouclier (Commandant) 1 sergent ogre (Commandant) 1 brave ogre avec arme lourde (Guerrier) 1 brave ogre (Guerrier) 2 braves berserkers (Guerrier) 1 gobelin rouge (Soldat) 1 gobelin rouge avec lance (Soldat) 1 tireur ogre (Guerrier) La liste Elfe de mon adversaire Nicolas 1 Prince Elfe avec arme lourde (Commandant) 1 Mage (Lanceur de Sort) 3 miliciens elfes (Soldats) 3 gardes maritimes (Guerriers) 1 fauve de combat (Soutien) ROUND 1 Le premier tour est principalement consacré à du placement. Le géant fait un sprint vers la gauche. Mon maul avance au centre. Le Mage et les gardes maritimes s'avancent dans un jardin au centre ville. le Prince et ses soldats avancent également. depuis une rue sur la gauche. Le brave berzerker à gauche est trop loin pour engager le géant.Il se contente de se placer en embuscade derrière l'arche en ruines. ROUND 2 Nicolas dépense 1 point de pouvoir (PP) pour augmenter la portée de l'éclair de son mage et vise mon sergent à bouclier (centre gauche) qui prend 3 blessures (sur 4PV) Aïe ! Il fait ensuite avancer un de ses gardes maritime qui cause 1 blessure à mon berzerker de droite grâce à une bonne flèche. Le géant étant reparti dans la direction opposée j'envoie mon brave pour le charger et malgré un très bon score de blessure, Olivier sauvegarde tout. En revanche le prince elfe de Nicolas, boosté d'un dé grâce à 1PP lui cause 3 blessures : damned ! Le berzerker décide de rendre la monnaie de sa pièce au garde maritime. Il charge et je dépense 1 PP pour faire sa capacité Frénésie qui lui permet d'ajouter 2 dés en mêlée. Le garde est pulvérisé. Mais mon ogre est toujours seul face à un peloton. Il suffira d'un seul tour de tir pour qu'il y laisse sa peau, transformé en pelote d'épingles. A défaut de pouvoir en rajouter sur le géant, et n'ayant pas envie de me faire harceler toute la partie, je déplace mon brave arme lourde et paye 1PP pour une activation anticipée de mon sergent. Nicolas fait de même et active deux miliciens pour les ramener sur la place centrale. Je fait également rappliquer mon tireur (qui reste un ogre et donc dangereux au corps à corps). Nicolas tente de faire contourner son fauve de combat à gauche pour attaquer les arrières du géant, mais j'active mon autre berzerker qui charge le félin, dépense 1PP pour frénésie et aplatit le malheureux animal. Je déplace mon gobelin rouge lancier à 2ps du brave engagé contre le géant, histoire de lui procurer un dé de soutien. Je fatigue ce dernier pour 1PP afin de refaire une mêlée contre le géant mais toujours sans succès. Le tour s'achève avec mon sergent grand bouclier (gravement blessé au demeurant) qui se place à l'arrière de mon pack à droite avec le renfort de l'autre gobelin rouge. Le compte des points de victoire de ce tour est facile : Nicolas a mis des blessures au géant, pas moi, il gagne donc 3pts de victoire + 1 autre pour avoir tué mon brave berzerker (grande figurine). 4-0 pour les elfes à l'issue du round 2 ROUND 3 Au début de son tour le Géant fonce dans la diagonale gauche blessant un de mes brave ogres (celui à l'arme lourde) qui est mis à 0PV mais réussi son test de moral et est mis au sol. Il poursuit sa randonnée mortelle vers les troupes de Nicolas qui voit ses deux gardes maritimes percutés : l'un subit une blessure et le second en subit 2 (sur 2PV), réussit son moral et est mis au sol. Nicolas déclenche un assaut de groupe avec ses 3 miliciens pour 2 PP. Ils chargent le pauvre brave ogre (encore à terre et sonné par le géant) qui décède (+1 pt de victoire pour Nicolas)... Le trio de la cité consolide à 3 contre 1 sur le malheureux gobelin qui se trouve tout à coup encerclé. Il tentera une attaque mais échouera maladroitement, la riposte d'un milicien l'enverra au cimetière. Je riposte à mon tour par un assaut de groupe à 2PP avec mes deux sergents et mon tireur. Le tireur échoue à achever le garde au sol. En revanche les deux sergents sont furaxes et massacrent le mage (+1 pt de victoire pour moi) et le second garde maritime. Le prince elfe charge mon berzerker tout à gauche mais ne lui cause qu'une blessure, Nicolas l'activera une seconde fois pour tuer mon ogre (1 pt de victoire encore pour lui). J'utilise 1PP pour refaire attaquer le sergent à grand bouclier qui avait consolidé sur le garde maritime à terre et je le fini. Ca sent bon pour moi... ROUND 4 Sauf que non. Le géant revient en arrière !!! Il blesse au passage mon tireur (1 blessure) et piétine à mort mon sergent à bouclier. Ouch! Au passage il écrase également un des miliciens de Nicolas avant de se poser au centre de la table à nouveau. Chaud devant !!!! Ni une ni deux, je balance mon sergent restant dans le dos du géant et je le blesse ! Nicolas et moi sommes tous les deux à notre seuil de déroute (50% de pertes) Il rate le moral de son prince et de son milicien qui fuient vers leur bord de table. Il dépensera 1PP pour faire revenir le prince en arrière. Pour ma part mon tireur que je tentait d'activer pour tirer dans le dos du fuyard décide de se carapater vers son bord de table. Je réussi le moral de l'autre brave qui va attaquer le géant également mais sans succès. Concernant les points on en est à : 6 pour Nicolas (3 pour les blessures sur le géant au T2 + 3 grandes figurines tuées par ses hommes) Et 5 pour moi (3 pour les blessures sur le géant T4 + 2 pour le mage et le fauve tués) 6-5 pour les Elfes à l'issue du ROUND 4 ROUND 5 Le géant file vers la gauche renversant les arbres et piétinant un milicien elfe au passage. Nicolas ayant l'initiative il réussit le moral de son prince et le fait charger les arrières de mon brave ogre, mais je sort une telle palanquée de 8 que mon brave finit certes à 0pv mais réussi son moral et tombe au sol empêchant le prince de déclencher son pouvoir fureur du combat qui lui aurait permis de consolider sur mon sergent et de l'attaquer en même temps. Je ne demande pas mon reste et je profite du sacrifice de mon guerrier. Mon sergent est pile poil à portée de charge du géant (obstacles comptés) et il y va (je rajoute 1 dé pour 1PP) et le blesse (+3 pts de victoire). Nicolas commet une erreur à ce moment : il tente d'activer son milicien en fuite qui va malheureusement rater son jet de moral et sortir de la table. Du coup j'en profite pour relever mon brave et je déclenche le pouvoir allez y boss ! de mon lancier gobelin à 3ps qui lui permet de donner une règle spéciale à un ogre. Je donne régénération ce qui rend 1PV au brave. Nicolas dépense 1PP pour refaire attaquer mon prince mais cette fois je réussi toutes mes sauvegardes sauf 1 et mon brave reste debout. ROUND 6 Le géant continue vers la gauche . Nicolas active son prince qui n'arrive toujours pas à tuer mon brave malgré 3 blessures (je réussi encore mon moral). Finalement, à moi de commettre une bourde : Je fais un jet de pouvoir assez faible (4PP pour le round), or outre le 1PP que je viens de dépenser pour ajouter un dé en armure au brave lors de ce premier tour de mêlée, je redépense 1 pour régénérer le brave avec le pouvoir du gobelin et je déclenche mon pouvoir racial défiance tribale (2PP) qui donne +1 dés pour les sauvegardes d'armures à tous mes ogres. Or non seulement cela ne sauve finalement pas mon brave qui finira quand même découpé par le Prince elfe (enfin ! Dira-t-il, +1 Pt de victoire pour Nicolas) mais ce dernier va utiliser fureur du combat pour enchainer mon gobelin dans la foulée. Aie. Seul au centre de table, le Prince Tharaniel a fait le ménage. Et du coup je me rend compte qu'en fait il me faut une fatigue forcée pour attaquer le géant.... Or je n'ai plus de PP pour la fatigue forcée. Raté. On compte les points et c'est serré : Pour les Elfes : Meilleurs dégâts sur le géant T2 : 3 2 braves berzerkers : 2 2 braves : 2 TOTAL : 7 Pour les Ogres : Meilleurs dégâts sur le géant T4 : 3 Meilleurs dégâts sur le géant T5 : 3 Mage elfe tué : 1 Fauve de bataille tué : 1 TOTAL : 8 C'est donc une victoire pour mes ogres sur la plus petite des marges finalement : 8-7 Merci à Nicolas et Olivier pour cette partie très fun et palpitante ! Vous avez assurés !!!
  4. J'ai des figurines King of War. Des squelettes pour mon armées Death. Est-ce que je pourrais les utiliser pour Warhammer ?? Les squelettes archer je leur créer un warscroll
  5. La chute du Gryphon Pour les amoureux du régimentaire, voici le rapport d’une petite bataille (2000 points) joué sur King of War contre le Prince Calirion. Je ne répèterais pas tout le bien que je pense de ce jeu, mais après quelques parties dans les pattes, je vous dirais simplement : testez le. C’est beau, rapide, ultra fluide… Ezeki observait ses troupes d'un air satisfait. Aujourd'hui, il pourrait se régaler du sang de nombreux humains, et enverrait un message fort à ceux qui le pensaient faible. Il était un combattant redoutable, et était capable de défendre ses terres contre tous ceux qui oseraient le défier. Des canons, des arcs, des arquebuses... Des chevaliers, rutilant dans leurs armures d'acier, et des piquiers organisés: voilà ce que le Royaume des hommes lui proposait. En face, ses propres soldats, animés par des énergies nécromantiques, qui s'agitaient à l'odeur de la chaire fraiche. Ses frères, des chevaliers vampires sans égaux, maintenaient leur monture immobile d'une main de fer. A sa gauche, des Apparitions, terrifiants roi-guerriers morts-vivants d'un autre temps, semblaient fixer le Seigneur adverse, comme s'ils désiraient le mettre à terre. Quelques jours auparavant, il avait vaincu une avant-garde humaine, et avait dispersé leurs troupes. Aujourd'hui, il venait finir le travail. Mais d'autres humains venaient s'interposer. Ils en paieraient le prix. Au son des cours, les troupes s'élancèrent, les flèches sifflèrent dans les airs, et le combat allait pouvoir commencer. Le rapport de bataille vidéo de l'armée du Prince Calirion: https://www.youtube.com/watch?v=UfAu8iOnATU [HRP: Scénario Pillage, avec 7 objectifs. De belles listes, presque full painted] Déploiement: La bataille: Nous n'avons pas pris de notes tour par tour, mais voici ce qu'il s'est passé. Les tirs des humains furent peu efficaces (beaucoup de couvert + placement pas forcément judicieux au départ), et les Morts-vivants ont avancé aussi vite que possible pour arriver au corps-à-corps. Une horde de lancier squelette est venue bloquer les chevaliers et la bête de guerre adverse, permettant aux zombis d'engluer les unités solides et au Vampire, accompagné des Chevaliers Faucheurs d'âmes, de détruire la Garde d'honneur de la ligue de Rhordia (jouée en allié). De manière générale la solidité/moral élevé des morts-vivants a permis de tenir le centre du champs de bataille, permettant aux spectres/Vampires/Faucheurs d'âmes d'impacter de flancs les troupes adverses. Mention spéciale pour le duel du Vampire contre la bannière adverse puis contre le Seigneur Humain sur Gryphon. Ezeki s'était frayé un chemin jusqu'au Seigneur adverse. Déjà affaibli par ses précédents combats, l'homme et sa monture eurent bien du mal à faire face à la fureur sanguinaire du Seigneur Vampire. Après quelques passes d'armes, la lame du Vampire vint frapper son adversaire, décapitant son Gryphon d'un seul coups. Le Seigneur chuta, visiblement écrasé par le monstre qu'il chevauchait. Etait-il encore en vie ? Ezeki s'en moquait bien. Il avait déjà tourné son regard vers d'autres victimes, et d'un simple coups de talon, fit décoller son pégase, pour s'élancer vers sa nouvelle cible...
  6. Salut tous le monde ! Déjà suis-je dans la bonne section ? :) Bon déjà commençons par le commencement! J'ouvre ce sujet car je souhaite monter une armée antique (surtout jouée Kow) or je suis face à un dilemme ! Je regarde deux sites en particulier : Victrix et warlord ! Et j'hésite entre monte une armée romaine ou une armée carthaginoise. ... la seconde je prendrais du Victrix mais l'armée sera telle étoffée à court ou moyen terme ? Pour les romains, je voulais prendre du victrix mais j'ai vu la boîte de démarrage et j'aimerais savoir si elle vaut le coup et si les figurines rendent bien ? D'ailleurs j'en aurais profité pour me lance dans HC ! :) Et jen profite pour écouter vos avis afin que m'aider dans mon choix de la civilisation ! ;)
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.