Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Search the Community

Showing results for tags 'armée impériale'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Calendars

  • Calendrier

Forums

  • Général & Associatif
    • /!\ Annonces Importantes /!\
    • Suggestions & Forum
    • Association, projets et évenements Warfo
  • Communauté
    • Autour du Warfo
    • Rapports de Batailles
    • Animations Warfo
    • Récits, Poésie et Dessins
    • Rencontres entre joueurs
  • Modélisme
    • Figurines
    • Armée Unique
    • Armées Multiples
    • Décors
    • Animations Warfo
    • Choix des Armes
    • Techniques
    • Tutoriels
  • Warhammer 40,000
    • 40K - Général
    • 40K - Rumeurs et Nouveautés
    • 40K - Règles
    • 40K - Armées
    • 40K - Création & Développement
    • 40K - Background
    • 40K - Manifestations
    • KillTeam
    • Necromunda
    • WQ-Blackstone Forteress
    • Epic / Adeptus Titanicus
    • Aeronautica Imperialis
    • Horus Heresy
    • Anciens Jeux
  • Age of Sigmar
  • Terre du Milieu
  • Monde-qui-Fut
  • Autres Wargames
  • Autres Types de Jeux
  • Brocante du Warfo

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Jeux

Found 1 result

  1. Sujet précédent : L'Adeptus Astartes L'IMPERIALIS AUXILIA Sujet suivant : L'Hérésie d'Horus SOMMAIRE : Introduction Armement Equipement Procédures Tactiques Matériels Régiments Sources INTRODUCTION Après l'Unification, l'Empereur aurait conservé un certain nombre de régiments ayant servi durant l'Ère des Luttes, si ces derniers acceptaient de lui prêter serment. Ce sont les Anciens Cent. Des milliers d'autres régiments ont été contraints au démantèlement, châtrés en masse, ou activement purgés, selon leur degré de résistance à l'ordre nouveau. Un certain nombre de ces régiments préservés pratiquent la conscription génétique, ils sont alimentés en soldats issus d'élevages géniques permettant de les sélectionner pour leur musculature. Cette conscription a été un outil essentiel durant les années corrosives faites d'ouragans atomiques et de nuages dérivants radioactifs7-p.19,21,33,64. Avec le traité d'Olympus, Mars et Terra ont forgé leur union et l'Empereur a juré de ne pas intervenir sur les structures de la société martienne en échange de sa coopération9-p.45,47,387. Ce traité a lié les destinées du Trône et de la Forge pour constituer une union qui ne doit jamais être rompue. Aucun des deux ne pourrait survivre sans l'autre9-p.387. Dans les années qui précédèrent l'union de Mars et Terra, l'adepte Laszlo, explorateur et chasseur d'antiquités, a découvert sous le grand cratère de Kebira, sur les terres de Gyptus, un immense complexe funéraire que les tribus du Gilf Kebir gardaient jalousement. Après avoir réduit au silence ces tribus grâce à ses skitarii, il a retrouvé les secrets du transfert d'énergie, de la restructuration atomique, de l'ingénierie chimique, de l'évolution cognitive humaine et de la communication par le vecteur de la noosphère9-p.131. L'Empereur aurait orchestré en personne l'évolution du Mechanicum. Il savait qu'un jour il aurait besoin d'une organisation aussi puissante pour le servir. Sans le Mechanicum, le grand rêve de l'Empereur, l'unification de la galaxie pour l'humanité, se serait flétri sur le sarment qui l'a porté9-p.387. La matrice génétique des Guerriers Tonnerre n'a jamais été conçue pour durer. Ils ne devaient pas survivre à l'Unité et auraient dû disparaître à l'issue de la dernière bataille de ce conflit. La plupart de ces individus monstrueux ont fini par être rendus fous par les exigences de leur physiologie améliorée. L'Empereur avait envisagé leur obsolescence afin de conforter sa légende et s'imposer en tant que seul sauveur de l'Humanité. Les Guerriers Tonnerre ont été conçus pour conquérir un monde et pas une galaxie entière. Ils n'ont été d'aucune utilité pour la conquête de l'espace, d'où la création des Space marines et des Primarques12-p.430 ; 17-p.409,421,476. La venue de l'Empereur a permis à Luna de renaître. Une vallée large de plusieurs kilomètres, creusée de la main de l'homme, divise la Lune le long de son équateur. Il s'agit du Circuit, un canyon artificiel sur lequel s'ouvrent des passages vers l'intérieur du globe. Il est le plus grand complexe militaire jamais aménagé. Des milliers de vaisseaux allant de la navette la plus humble à la barge de bataille sont entretenus dans l'immense chantier naval de l'armada impériale. Sur la face opposée à Terra, un arrangement de stations d'observation guette le grand vide. Port Luna est le grand centre d'attache des flottes de l'Humanité4-p.333. L'Armée impériale dispose des ses propres vaisseaux, d'énormes croiseurs à la coque luisante2-p.180. Comme la plupart des vaisseaux des flottes expéditionnaires, ceux-ci proviennent de l'Anneau de Fer, un cortège de colossales structures orbitales constituées d'une succession presque ininterrompue de docks spatiaux et de chantiers de construction flottant dans l'espace au-dessus de Mars. Durant la Grande Croisade, ils sont les plus grands docks spatiaux de la galaxie9-p.45. Les forces aériennes de l'Armée sont regroupées au sein de l'Aeronautica29b-p.79. Le commandement de l'Armée a été confié aux légions22-p.239. Le rôle de l'Armée impériale durant la Grande Croisade consiste essentiellement à hériter des fragments d'un conflit après une offensive de l'Astartes. "Un corps continue de se débattre pendant son agonie. Et nous, nous nous assurons qu'il meurt bel et bien." - Seigneur Commandant Varvaras, rattaché à la 63ème flotte expéditionnaire impériale1-p.51. Selon les chiffres du Conseil de Guerre, institution qui sera supplantée par le Conseil de Terra après Ullanor, les expéditions principales engagées dans l'effort de croisade sont au nombre de 4287, ce qui n'inclut pas les 6000 flottilles secondaires chargées des impératifs d'occupation1-p.50. Les Astartes ont unifié la Terre et conquis la galaxie, mais l'Armée a tracé son chemin derrière eux parmi les étoiles et revendiqué d'innombrables mondes au nom de l'Empereur22-p.241. Le gouvernorat d'un monde conquis par l'Astartes est la récompense ultime pour un héros de guerre de l'Armée impériale, une distinction honorifique. Le gouverneur, ou designate imperialis, sera chargé de superviser les forces d'occupation le temps que la planète devienne un monde impérial de plein droit1-p.120 ; 4-p.89. Les combattants ayant officiellement achevé leur devoir, l'Administration impériale, avec toute son armée de logisticiens, de codifieurs, de serviteurs, d'ingénieurs, de manufacturiers, de taxonomistes et de scribes peuvent entamer la longue tâche de recolonisation26-p.347. Les Aexactors sont en charge du recrutement sur les mondes nouvellement assujettis à l'Imperium pour le compte de l'Armée impériale. Une fois leurs quotas de recrutement atteints, les sergents instructeurs commencent à former la population adulte aux arts de la guerre6-p.219. L'Armée est constituée par d'innombrables régiments issus de milliers de mondes7-p.126. La seule variété de leurs uniformes a pour effet de donner l'impression d'un carnaval chamarré29a-p.234. Toutefois, presque sept pour cent de son effectif total est constitué par les Outremars. Leurs officiers supérieurs, les khedives, sont tous frappés d'un nanisme congénital et sont issus de la même dynastie. Ils sont réputés pour leur clairvoyance stratégique et leur discipline. L'un d'eux a même été un confident et un conseiller de premier plan de l'Empereur7-p.126. Par ailleurs, certains régiments emploient des mutants de souche stable : ce sont des êtres primitifs avec suffisamment d'entendement, mais guère plus pour agiter une épée ou faire tirer une carabine2-p.228. Retour sommaire ARMEMENT Bouclier d'énergie personnel et segmenté Le bouclier forme un brouillard absorbant la lumière autour de son porteur. Il est porté grâce à un harnais individuel. Il peut détourner pratiquement tous les tirs au-delà d'une certaine distance. Il peut également arrêter une baïonnette, une arme d'hast ou un sabre. Ses points faibles sont les jonctions entre les segments16-p.314,318. Carabine à pulsion laser anatoliennes Ces carabines ont été développées à partir du fusil de combat Urak-1020 qui avait été l'instrument de prédilection du moindre seigneur de guerre de l’Ère des Luttes7-p.228. Fusil laser réglementaire Sa crosse et son habillage sont en bois, les ferrures en métal bleu25-p.361. Fusil laser Illuminator VI Cette variante améliorée produite sous presse et en dotation chez les auxiliaires de la XIIIème légion, est puissante, solide, légère et pratiquement sans aucun recul. Ce fusil possède une crosse métallique pouvant être repliée19-p.24,206. Piques de puissance Les piques sont renforcées par des gaines de force gravimétriques. Leur hampe télescopique, dont la base est dotée d'un contrepoids gravitique, peut s'allonger jusqu'à atteindre dix mètres de long. Les nervures qui courent sur leur pointe sont parcourues d'énergie grésillante. La pointe du fer scintille d'une petite lueur bleue, d'une étincelle photonique7-p.229 ; 16-p.314,323. Pistolet parthe Cette arme d'appoint destinée aux officiers a des allures de poivrière avec ses six canons chargés de mitraille. Elle se recharge en faisant basculer les canons7-p.231. Retour sommaire ÉQUIPEMENT Montre L'Armée fournit à ses soldats des montres à cadran d'acier, dont les runes lumineuses fournissent plusieurs types d'informations, monté sur une sangle noire sulfurisée25-p.358. Retour sommaire PROCÉDURES Édit 11411236a du Conseil de Terra Concernant les droits de fouille et d'enquête ainsi que régies par l'appareil martial : en temps d'opération de guerre, l'autorité de tout seigneur commandant, ou d'un commandant disposant d'une position équivalente à la tête d'une expédition ou d'un détachement similaire, ou d'un mandat équivalent permet, en cas de suspicion ou de menace générale d'insurrection, de saisir, consulter, copier et plus généralement d'examiner tout dossier de données compilé et conservé par toute section militaire d'un régiment se trouvant sous son commandement7-p.325. Parts de service Les parts de service correspondent à des lopins de terre attribués aux militaires qui ont fini leur service au sein de l'Armée impériale. Elles sont proportionnelles au nombre d'années effectuées, arrondies à l'inférieur19-p.31. Retour sommaire TACTIQUES Fer de lance Frappe de précision à la gorge de l'ennemi pour le laisser sans tête et aveugle2-p.95. Retour sommaire MATÉRIELS Arvus Navette de transport trans-atmosphériques15-p.224. Aves Navette de transport trans-atmosphériques15-p.224. ATAV léger All Terrain Amphibious Vehicles ou véhicule amphibie tout-terrain. Ces véhicules appartiennent au parc d'approvisionnement de l'Armée impériale7-p.246. Bruennhilde Pièce d'artillerie mobile montée sur un châssis de Land Crawler, véhicule imperial agricole29b-p.175. Cargo 5 Transport terrestre29-p.61. Cargo 8 Porte-conteneurs à capacité suborbitale101-p.42. Cargo 9 Navette d'escorte pesante17-p.319,326. Cargo 20 Porte-conteneurs employés pour acheminer les munitions que réclament les régiments d'artillerie mobile23-p.404. Cyclone Aéronef doté de rotors anti-gravité lourdement blindé et doté de lance-roquettes13-p.117. Firelance Intercepteur atmosphérique datant des guerres de l'Unité. Il est gracieux, doté d'ailes ressemblant à celles des chauves-souris et de réacteurs à propulsion vectorielle. Il est armé de missiles17-p.318,322,325. Galenus Medicus mobile du Corps médical de l'Armée, basé sur un châssis rallongé de Samaritan (NB : version médicalisée du Chimera). Le Galenus (NB : Claudius Galenus ou Claude Galien était un médecin grec de l'Antiquité, considéré comme un des principaux fondateurs des grands principes de base sur lesquels repose la médecine européenne) est une unité chenillée aussi longue et large qu'un super-lourd, mais à la différence de pratiquement tous les autres super-lourds, le moteur de celui-ci possède une puissance décente. Il peut recevoir une vingtaine de civières et tout un ensemble chirurgical29b-p.55. Greywing Navette de transport de troupes aux ailes inclinées datant des Guerres d'Unification et construit rapidement en très grande quantité. Il a été progressivement remplacé par la Valkyrie, plus étirée et plus petite. Son compartiment ventral et carré peut accueillir trente passagers14-p.428. Harbinger Navette d'assaut. Cet énorme transport de troupes ressemble plus à une petite forteresse qu'à une navette. Son contour est brisé par huit tourelles blindées armées de canons lasers. Il possède également des défenses automatiques plus petites telles que des lance-roquettes multiples et des bolters lourds anti-personnel. Il est utilisé par de nombreux régiments de l'Armée10-p.237 ; 18-p.165. Jackal Canonnière volante à l'aspect de grand corbeau squelettique7-p.205. Modules d'atterrissage Largués à partir de transports de masse, chacun emporte avec lui une centaine d'hommes en arme2-p.101. Porteurs de masse Ces navettes assurent le transfert des tanks et des blindés, des vaisseaux convoyeurs de la flotte jusqu'aux terrains d'opération. Les véhicules pénètrent dans les navettes par une rampe depuis le pont inférieur7-p.297. Rampant Véhicule de transport doté de vingt paires de pattes fines comme des branches de compas. Ses unités motrices alternent une syncope mécanique qui le fait courir sur le sol tel un mille-pattes géant7-p.202. Raven Intercepteur à capacité spatiale dirigé par un pilote asservi. Il est doté d'armes à énergie. Il est fabriqué dans les docks de Jupiter4-p.166,175 ; 13-p.159. Scarab Speeder blindé de taille moyenne, doté d'une soute de rangement et d'une tourelle automatique montée à l'arrière. Il a une longue coque à courbure légère doté de puissants champs de suspension. Il atteint les 80 kilomètres heure au-dessus des terrains les plus dégagés7-p.52. Testudo Transport de troupes de 40 tonnes à six roues renforcées et au blindage léger, doté d'un canon automatique monté en tourelle. Il est capable de déplacer une escouade complète11-p.110,162 (le nom Testudo n'apparaît pas dans la version française du roman). Retour sommaire RÉGIMENTS Dragons tanagrans Ils portent des armures carapace et sont armés de fusils laser11-p.196,351. Compagnies d'hoplites saturniens Stationnés sur les lunes de Saturne, ils disposent d'armures lourdes9-p.354,379. Régiments de grenadiers joviens Stationnés sur les lunes de Jupiter9-p.354,381 Eugéniens panpacifiques Ce régiment s'est distingué à mi-durée de la Grande Croisade aux côtés des Thousand Sons et de la Legio Astorum lors de la libération de la planète Kamenka Ulizarna, un domaine du Mechanicum envahi par les Orks. Après deux ans de combats, les forces impériales ont récolté une vingtaine d'honneurs, toutes bannières confondues12-p.52. Régiments Résidiens Les régiments fournis par le monde de Réside sont forts et loyaux. Leur corps d'élite est appelé le Voile de mailles et leurs troupes cérémonielles les Coercitifs tyjunates. Ces derniers portent un équipement resplendissant écarlate et argent. Leur armement est composé de longues épées énergétiques, de haches et de piques de puissance, de tubes soniques, d'armes à systèmes plasmiques, de carabines laser ainsi que de boucliers d'énergie personnels et segmentés16-p.302,310,314. 11ème de Mohindas Ce régiment a été éradiqué par les Nephratils sur Diurnus pendant la sixième année de la Grande Croisade25-p.361. Lanciers Karnatiques Ce régiment a pour emblème une pyramide de lances argentées sur champ émeraude. Il est composé de variantes de Chimera, de chars d'assaut modèle Malcador, de Minotaur et de quelques super-lourds29a-p.330. Spartaks Pour se dissimuler, ces soldats à cape bleue utilisent des champs d'énergie, des distordeurs à ions et des perturbateurs de photons29a-p.301. Sidthu Barat7-p.106 Régiments gédrosiens7-p.229 Host des ruches momediennes16-p.302 Flotille d'amas de siège de Nahan Instar16-p.302 Régiments natoliens18-p.340 Vierges au Bouclier du Septième Sein de Parthenati20-p.446 Sabreteurs Uzuriens20-p.446 2ème régiment monté de Xiphos21-p.189 Océanique Nord29a-p.234 Orientaux Kushites29a-p.234 Devsirmes belgares29a-p.327 Brigade de Fer de Kapikulu29a-p.327 24ème des Scions de Feu molechiens29b-p.56 Volontaires d'Arcadii29b-p.250 Régiments rattachés aux flottes expéditionnaires Cohorte Therion Rattachés aux 27ème et 376ème flottes expéditionnaires - Raven Guard La plupart des soldats du monde de Therion sont bardés d'armures carapaces aux plaques d'un noir luisant. Ils ont les cheveux ras, leurs visages sont tatoués de motifs en spirales. D'autres portent des uniformes rouge et or. Ils sont armés des fusils-hallebardes. La garde d'élite porte des armures couleur d'émail argenté18-p.14,126. Palatins d'Archite Rattachés à la 28ème flotte expéditionnaire - Emperor's Children Ils portent des tuniques écarlates et des cuirasses d'argent5-p.57. Guet Lacunien Rattachés à la 28ème flotte expéditionnaire - Thousand Sons12-p.37,237 Division d'extermination G9K Rattachés à la 40ème flotte expéditionnaire - Armée impériale Ils portent de longs manteaux légers sur leur combinaison de combat semi-énergétique. Ils jouissent d'une réputation prestigieuse en tant que contingent de front, réputé pour maintenir un système archaïque de solde calculée selon la performance, dont les origines remontraient à la tradition antédiluvienne des armées mercenaires rétribuées par les familles marchandes. Ils sont obéissants, bien entraînés, attentifs et disciplinés15-p.225,236,239. Jaggedpanzors Rattachés à la 40ème flotte expéditionnaire - Armée impériale Ils portent un uniforme austère15-p.228. Draks d'Ouranti Rattachés à la 47ème flotte expéditionnaire - Word Bearers Ces combattants à la peau bistre sont recrutés dans les régions de jungles desséchées de la Mérique du sud. Ils portent des capes d'écailles et des casques reptiliens. Ils disposent de troupes aéroportées12-p.37,237,254,281. 9ème Garde des Adamantiphractes d'Angeloi Rattachés à la 51ème flotte expéditionnaire - Iron Warriors Ils possèdent des carabines lourdes au canon évasé tirant des salves laser à faisceau large, ainsi que des gants d'écailles16-p.334,363. 4ème Juntarien de Nadir-Maru Rattachés à la 51ème flotte expéditionnaire - Iron Warriors Ils ont des visages mats et brillants, les dents bien blanches, et portent des turbans extravagants. Ils sont armés de carabines laser16-p.359,367,374. Ecuyers Bi-Nyssaliens Rattachés à la 51ème flotte expéditionnaire - Iron Warriors16-p.363 Lanciers du 15ème d'Hesperan Rattachés à la 53ème flotte expéditionnaire - Luna Wolves11-p.272 Janissaires Byzantins Rattachés à la 63ème flotte expéditionnaire - Luna Wolves Ils portent des vestes de treillis rouges, de longs manteaux crème à brandebourgs et des fusils aussi luisants que les pointes de leurs lances. Leur uniforme d'apparat se compose d'un long manteau crème à brandebourgs dorés, d'un haut casque chromé à la visière grillagée et aux cocardes écarlates, coordonnées avec la ceinture d'étoffe, et d'une lance énergétique ornementée. Leurs supérieurs disciplinaires disposent d'électrofaux pour châtier les lâches1-p.115 ; 2-p.91-111-128-371. Noirs de Lucifer Rattachés à la 670ème flotte expéditionnaire - Armée impériale Ils sont appelés ainsi à cause de leurs manteaux de velours anthracite et de leurs plaques de protection d'un noir de jais. Ils sont une brigade d'élite levée sur Ischia (a priori, une île volcanique située au large de Naples), ancienne et louée. Les Noirs ont quasiment tous disparus, leurs effectifs sont tombés très bas durant les dernières années des guerres d'Unification et leurs rangs n'ont jamais été comblés. Au sein de la Grande Croisade, ils tiennent un rôle cérémoniel en constituant des suites d'escorte pour certains commandants distingués. Ils ne marchent pas, ils se déplacent à pas feutrés, de façon aussi fluide et silencieuse que les chats. Les noms des Lucifer ne sont jamais rendus publics. Ils portent des lames incurvées et courtes en acier plié de Tolède7-p.155,205 ; 10-p.33 ; 26-p.28. Chiliade cinq-deux du Géno Rattachés à la 670ème flotte expéditionnaire - Armée impériale Elle est l'une des plus anciennes brigades de l'Armée impériale, une force d'élite d'un millier de compagnie. Sa tradition martiale remonte au travers de la Grande Croisade jusqu'à l'époque des Guerres d'Unification qui l'avaient précédée. Elle fait partie des Anciens Cent. Sa devise est : "La compagnie d'abord, l'Imperium en second, le Géno avant les gènes". Les compagnies du Géno portent les mêmes noms de code depuis près de huit cents ans. On distingue notamment les Danseurs, les Jokers, les Clowns dont la bannière représente un crâne hurlant maquillé de blanc et rouge, les Carnavals, les Batteurs, les Arachnés dont l'emblème est une jeune femme timide aux seins étonnamment rebondis et occupée à tisser sa toile élaborée avec les fils du destin, les Vauriens, les Troubadours et les Mannequins. L'uniforme du Géno est une tenue resserrée de cuir clouté et de mailles, avec une pèlerine de merdacaxi jaune, une soie de Terra, qui descend jusqu'à la taille. La doublure est richement brodée d'emblèmes de compagnie et de motifs. Les armures de cuir sont ornées de blasons, bordées de fourrure. Les soldats du Géno portent des sacs à dos légers, des bretelles de munitions, de longues baïonnettes. Ils sont armés de carabines laser, de lance-roquettes, de longs bâtons d'explosifs et de mitrailleuses de soutien. Tous sont puissamment bâtis, issus d'un élevage génique et sélectionnés pour leur musculature. Ils sont coiffés de casques à pointe d'un orange luisant, ou couleur de métal argenté, souvent rehaussés d'un bord de fourrure ou d'un voile couvrant la nuque, en dentelle sertie de perles. Les génospecteurs sont les stricts régulateurs de l'éthos de la chiliade, dotés d'une autorité spécifique pour maintenir la conduite des troupes et leur moral à haut niveau, et faire régner la discipline. A une époque passée, un génospecteur aurait pu être qualifié d'officier politique7-p.19,21,39,78,120,138,186,192,286,323. Sixième Torrent de Croissant-Sind Rattachés à la 670ème flotte expéditionnaire - Armée impériale Son emblème est le blason doré du Pontus Euxinus assorti d'une queue quadrillée de losanges7-p.29,106,126. Outremars Rattachés à la 670ème flotte expéditionnaire - Armée impériale Bien qu'ils n'aient fourni que cinq mille hommes sur les sept cent cinquante mille que compte la flotte expéditionnaire, ils forment l'ossature de l'Armée impériale dans son ensemble. Les troupes d'Outremar servent dans pratiquement toutes les expéditions et les osts de guerre7-p.106,126. Les Epines de Regnault Rattachés à la 670ème flotte expéditionnaire - Armée impériale Leurs armures sont dotées d'élégants systèmes de pointes d'acier mécanisées rétractables et psychoréceptives7-p.106,218. Régiments criméens Rattachés à la 670ème flotte expéditionnaire - Armée impériale7-p.47 Horte Zanzibari Rattachés à la 670ème flotte expéditionnaire - Armée impériale7-p.106 4ème Hussards Rattachés à la 670ème flotte expéditionnaire - Armée impériale7-p.223 Infanterie lourde lusitienne Rattachés à la 670ème flotte expéditionnaire - Armée impériale7-p.288 Cavalerie blindée de Pramatia Rattachés à la 670ème flotte expéditionnaire - Armée impériale7-p.288 Dragons arcturiens Rattachés à la 954ème flotte expéditionnaire - Space Wolves10-p.142 Régiments d'infanterie d'Euchar Rattachés à la 1301ème flotte expéditionnaire - Word Bearers Les officiers supérieurs portent un uniforme ocre. Les hommes du rang portent un treillis d'un ocre terne14-p.250,429,554. Régiments rattachés aux Légions Certaines unités auxiliaires de l'Armée impériale sont destinées à servir les légions11-p.22 : Dark Angels Jägers calibanites11-p.48 Iron Warriors Thorakitaï Sélucides23-p.63 : ils portent des plastrons segmentés et des casques façonnés à l'image d'une armure MkIV. Space Wolves Kaerls28-p.102 : ces auxiliaires assurent la garde des navires. Ils portent des armures carapaces et sont armés de fusils d'assaut robustes. Blood Angels Coloniaux Keltians21-p.109 Iron Hands Masonites de Saavan20-p.140 Ereinteurs dagoniens20-p.148 Korracts Véridiens20-p.198 Ultramarines Auxilia de Talassar16-p.14 Régiments de Neride19-p.15,336 : Régulateurs du 10ème et Occidentaux du 6ème Régiments de Numinu19-p.24,336 41ème d'Espandor19-p.336 2ème Erud Ultima19-p.336 14ème d'infanterie lourde de Garnide19-p.352 Troupes de choc de Cardace25-p.68 : ces soldats portent des armures carapace ablatives. Sur une épaulière, ils arborent l'insigne régimentaire des lances croisées par-dessus un crâne, et sur l'autre, un X noir peint à la main. Irréguliers de Vospherus25-p.252 Tribu guerrières T'Vanti19-p.35 : d'un niveau technologique très bas, ces tribus ont été des alliées honorables, formées de combattants habiles. Les T'Vanti ont accepté de servir d'auxiliaires aux Ultramarines. Les hommes de ces tribus ont été à l'origine de l'opinion tactique de Guilliman consistant à accepter la perte d'un nombre élevé d'hommes si cela peut apporter une victoire. Rangers légers d'Astagar33-p.355 Thousand sons Gardes des Spires12-p.215,516 ; 15-p.498 : ils portent des vestes et d'épais manteaux rouges, de lourdes bottes et des shakos argent bordés de fourrure. Leur entrainement est aussi efficace que celui de n'importe quelle division d'élite de l'Armée impériale. Ils portent de longs manteaux rouges à l'intérieur desquels sont tissées des protections balistiques, et des casques de plastacier. Garde Palatine12-p.548 Salamanders Régiments de Vodis26-p.38 : Vodis est un monde de maisons martiales austères, capables de retracer leur lignée jusqu'aux premiers rois antiques de Terra. Fusiliers d'Utrich26-p.159 Chasseurs navites26-p.159 Alpha Legion Spartocide sept-soixante du Géno20-p.404,418 : ce régiment est bien entraîné et ne s’effraie pas facilement. Ces soldats sont musculeux et dépourvus d'humour. Leurs casques couvrent leur visage, à l'exception de deux fentes austères pour les yeux. Ils sont coiffés d'un panache dont la longueur donne une indication de leur grade. Des capes pendent des épaules de leur plastron carapace et ils sont armés de carabines laser à large canon et aux cellules énergétiques conséquentes. Ce régiment jouit d'une histoire illustre. Régiments stationnés sur Terra Hort Lombardi Les membres de ce régiment sont équipés de plaques et de capitonnages anti-balistiques et d'une grande visière coulissante de plastek jaune, descendant devant leurs yeux. La surface intérieure sert d'écran pour des affichages à hauteur d’œil et des graphiques de ciblage. Ils sont armés de 'chetters et de fuseurs15-p.173. Janissaires attamans17-p.15 Lanciers de Tupolev Ce régiment est l'un des plus anciens. Leurs hussards possèdent des montures cybernétiques. Ils portent une armure de bataille complète et des curseurs photomécaniques d'un vert glacial bondissent d'un côté à l'autre de la fente optique de leur casque. Ils sont armés de carabines de selle15-p.37 ; 17-p.15. Ossurites de Magyar17-p.146 Seigneurs des Tempêtes Ouraliens Ce régiments de parachutistes gravitiques d'élite a servi l'Imperium depuis les premières années des guerres de l'Unité aux côtés des septs génétiques des rassemblements sud. Ils portent un tabard gris marqué d'éclairs et de la représentation approximative d'un rapace plongeant17-p.257,270,279,281. Escorteurs Gitanéens Cette unité d'élite basée dans les cratères des aires de Baïkonour pilote des engins volants17-p.270. Vitruviens17-p.279 Dragons écarlates17-p.270 Brigades anatoliennes Ce régiment a combattu aux côtés des Iron Hands avant que la légion ne soit dépêchée vers la gloire au sein de la Croisade. Ferrus Manus fut si impressionné par le courage de ces soldats qu'il arracha le gantelet de fer planté au sommet de l'un de leurs étendards de chapitre et en fit don au régiment22-p.261. Retour sommaire SOURCES Série L'Hérésie d'Horus : 1L'ascension d'Horus, Dan Abnett 2Les Faux Dieux, Graham McNeill 4La Fuite de l'Eisenstein, James Swallow 5Fulgrim, Graham McNeill 6Le Retour des Anges, Mitchel Scanlon 7Légion, Dan Abnett 9Mechanicum, Graham McNeill 10Chroniques de l'Hérésie, recueil 11Les Anges Déchus, Mike Lee 12Un Millier de Fils, Graham McNeill 13Némésis, James Swallow 14Le Premier Hérétique, Aaron Dembski-Bowden 15Prospero Brûle, Dan Abnett 16L'Age des ténèbres, recueil 17Les Morts Oubliés, Graham McNeill 18Délivrance perdue, Gav Thorpe 19La bataille de Calth, Dan Abnett 20Les Primarques, recueil 21Signus Daemonicus,James Swallow 22Les ombres de la traîtrise, recueil 23L'Ange Exterminatus, Graham McNeill 25La Marque de Calth, recueil 26Vulkan est vivant, Nick Kyme 28White Scars, Chris Wraight 29aLes Fils de Lupercal, Graham McNeill 29bLa Bataille de Molech, Graham McNeill 33La Guerre éternelle, recueil Série Mechanicum : 101Les Seigneurs de Mars, Graham McNeill Retour sommaire
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.