Jump to content
Warhammer Forum

Search the Community

Showing results for tags 'battle'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Général & Associatif
    • /!\ Annonces Importantes /!\
    • Suggestions & Forum
    • Association, projets et évenements Warfo
  • Communauté
    • Autour du Warfo
    • Rapports de Batailles
    • Animations Warfo
    • Récits, Poésie et Dessins
    • Rencontres entre joueurs
  • Modélisme
    • Figurines
    • Armée Unique
    • Armées Multiples
    • Décors
    • Animations Warfo
    • Choix des Armes
    • Techniques
    • Tutoriels
  • Warhammer 40K
    • 40K - Général
    • 40K - Rumeurs et Nouveautés
    • 40K - Règles
    • 40K - Armées
    • 40K - Création & Développement
    • 40K - Background
    • 40K - Manifestations
    • KillTeam
    • Necromunda
    • BlackstoneFortress
  • Warhammer Age of Sigmar
    • AoS - Général
    • AoS - Rumeurs et Nouveautés
    • AoS - Règles
    • AoS - Armées
    • AoS - Création et Développement
    • AoS - Background
    • AoS - Manifestations
    • Warhammer Underworlds
    • BloodBowl
    • Warcry
  • Jeux du Seigneur des Anneaux
  • Specialist Games & Associés GW
  • Autres Wargames
  • Autres Types de Jeux
  • Brocante du Warfo
  • Archives

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Jeux

Found 18 results

  1. Bonjour à tous et bienvenu sur mon sujet de CDA : La Razzia Côtière de Snatch Sombre-toison Le lien vers le sujet central: Sujet Central: Le Retour des Pirates!!! Les liens vers les sujet des participants: @tueur nain : Les Bronzés font de la Piraterie! @Koshon : @Bharkâ : @patafix : @Snatch Sombre-toison : La Razzia cotière de Snatch Sombre-toison @Rincevent : Pirates! @Galthor-BD : @xMelloo : @thyrio : korsaires ferrailleurs de Kesbull Draga @dantedecryde : @Loholt : Por todo el Oro del Mundo ! @TheRocketScientist : @Bottes Vertes : @chpousseuxdplomb : @le fou du chaos : Retour sur ma figurine test: Mon tableau pour la session 1: A très vite ! Ma commande pour la troupaille est encore en cours... En attendant j'ai de quoi m'occuper !
  2. Bonjour, Je suis à la recherche des livres suivant : LA Nains LA Morts Vivant LA Haut-Elfes LA Chaos LA Bretonnie LA Orques et Gob LA Empire Livres de règles V4/V5 (Je suis aussi à la recherches de figurines métalliques de cette époque mais j'ouvrirai un autre sujet pour ça) Paiement par espèce (si remis en main propre sur Toulouse), virement ou Paypal Merci à vous !
  3. Bonjour tout le monde Je mets en vente ces figurines que je n’utilise plus depuis près de 10 ans et dont certaines datent d’un peu moins de 15 ans (désolé pour mon niveau de peinture ) Ceci afin qu’elles puissent être utile à d’autres personnes, me donnent les moyens de réaliser d’autres projets, etc. Vous trouverez leurs photos sur ce drive : https://drive.google.com/drive/folders/1s1dmAjUpP4nRHYnaxVezdMwv30zg7JFK?usp=sharing Mode de Paiement : - Paiement en liquide sans envoi sur Bruxelles, Leuven, Wavre, Louvain-La-Neuve et leurs alentours. - Virement bancaire - Paypal Mode d'envoi depuis la Belgique (FDPout) : - Mondial Relay - Un autre système de livraison que vous préférez Il est bien sûr possible de faire des offres en message privé, surtout si vous souhaitez combiner mes ventes présentes dans d'autres sections dudit forum J’ai normalement tout ce qu’il me faut mais si vous le souhaitez, vous pouvez me proposer à l’échange des Nécrons, des Taus, décors, etc. et je verrai en fonction ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 1. Armée Chaos peinte (Battle ancienne génération) : 50 € pour l’ensemble (au lieu de 65 € au détail et plus de 125 € chez Games Workshop) + en bonus le Livre d’Armée Guerriers du Chaos V7 et le White Dwarf 175 o 12 Guerriers : 15 € (produit similaire chez Games Workshop à 42,5 € pour 16) => 1 avec un cor, 2 avec arme et bouclier, 1 avec une mutation et 8 avec deux armes. o 13 Chevaliers en métal (dont 10 chevaux en plastique) : 25 € (produit similaire chez Games Workshop à 45 € pour 10) => 2 porte-étendards (1 étendard à recoller), 8 avec lance et bouclier (1 lance et tête de cheval à recoller), 2 avec arme et bouclier (1 épée à recoller) + en bonus, 1 cavalier à qui il manque une épée. o 1 Géant : 25 € (produit similaire chez Games Workshop à 55 €) [VENDU] o 22 Maraudeurs : 15 € (produit similaire chez Games Workshop à 32, 5 € pour 20) => 13 avec armes à deux mains, 5 avec armes à une main, 2 avec deux armes, 1 porte-étendard et 1 chef. o 5 Cavaliers Maraudeurs en métal (chevaux en plastique dont 1 sans queue) : 10 € (produit similaire chez Games Workshop à 40 € pour 10) => 4 lanciers et 1 porte-étendard (étendard à recoller). o 1 Archaon à cheval en métal : 25 € (plus en vente chez Games Workshop) o 1 Seigneur sur monture de Slaanesh en métal début de peinture et à assembler : 20 € (plus en vente chez Games Workshop) o 4 Centigors en métal : 20 € (produit similaire chez Games Workshop à 40 €) => 3 lanciers et 1 porte-étendard (1 lance et 1 étendard à recoller)
  4. 22/01/20 Bonjour, Je suis à la recherche des cartes de Magie des Comtes Vampires et des Hommes-Lézards et des Ogres en français pour Warhammer Battle V8. Par avance, merci. Bonne journée. Totof 15/06/20 Mise à jour suite achat. 24/08/20 Mise à jour cartes Ogres. 28/09/20 Mise à jour suite achat.
  5. Bonjour, je passe cette annonce pour un ami qui recherche activement le LA V8 Elfe Sylvain, en VF. Pour info, il s'agit de celui-ci : Barbarus : si vous avez ça en stock...
  6. Bonjour à tous, En pleine période de confinement je reviens sur ce forum coup de coeur pour vous présenter cinq ans après le Royaume du Chaos mon nouveau roman. Enfin, nouveau, nouveau, pas tant que ça, puisque officiellement j'ai commencé à l'écrire il y a dix ans. Quiconque s'est déjà adonné à l'écriture sait que les projets sont souvent beaucoup plus longs à voir le jour que ce qu'on imagine. Si j'ai attendu autant de temps c'est aussi pour pouvoir proposer un roman complet d'entrée de jeu. Pratiquement toute la structure est déjà crée ce qui évitera les breaks qui se comptent en année pour connaître la suite (coucou Obéron ) Ce récit se déroule dans l'univers de Warhammer avant la fin des temps. Pourquoi ? Pour plus de commodité, mais il aurait pu se dérouler ailleurs. C'est un récit d'aventure qui ne vous proposera pas de réinventer le genre mais qui vous contera une histoire recelant de références aux univers qui m'ont marqué. J'espère qu'elle sera pour vous aussi agréable à lire que j'ai pris plaisir à l'écrire. Bonne lecture. La fierté de Nuln Partie 1 : Mission Chapitre I : ce que disent les cartes Au premier abord, l'empilement de cartes usées semblait disposé de manière parfaitement aléatoire. En y prêtant un œil plus attentif, un habitué des tripots aurait aisément déchiffré l’ordre dans le désordre. Les couleurs constituaient des tierces franches, tandis que les motifs complétaient paires et autres brelans. Au-dessus de chaque petite pile, ressortaient des jetons de couleur, représentant le gain espéré ou la perte à venir, selon le talent ou la chance des joueurs. Un rustre au visage buriné s'écria : « Flibustier prend tierce de rois ! ». Ces paroles avinées déclenchèrent un véritable coup de tonnerre à la table qui fut aussitôt secouée de plusieurs coups de poings. Les jetons s'envolèrent à hauteur de torche, puis retombèrent en pluie de couleurs, s'éparpillant dans toute la salle. Le vainqueur les ramassa méticuleusement, prenant un soin tout particulier, auquel certains donnent le nom d’« avidité », à les glisser dans une bourse déjà bien garnie. Une fois le remplissage terminé, le vainqueur tapota le gain qui pendait au chaud dans la doublure de son veston. C'est à cet instant qu’un joueur décida de se manifester. Accoudé à un coin de table, il avait la peau mate, des traits fins et une mâchoire étonnamment fine pour un homme. Une tignasse bouclée, sombre et non entretenue recouvrait son crâne. Son état de négligence physique s'accordait à l’établissement et aux joueurs mal famés qui le fréquentaient. Un détail dénotait cependant : les brodequins usées de l’armée impériale qu’il conservait aux pieds ; tranquillement accoudé, il fumait la pipe. — Paire de Cavaliers éperonnent flibustier, marmonna-t-il en inspirant le voluptueux poison. Les autres joueurs, trop occupés à s’écharper ou à se lamenter de l’argent perdu, comme on pleure un proche parent n’entendirent pas un mot. — Cavalier éperonne flibustier, répéta le fumeur d’une voix haute et claire qui recouvrit le brouhaha. Joignant le geste à la parole, il révéla ses cartes. Les autres joueurs n’en croyaient pas leurs yeux. En approchant ils se rendirent à l’évidence : les éperons apparaissaient nettement, malgré la graisse qui recouvrait les cartes. Un cavalier en sus complétait la tierce et sonnait la fin de la partie. Pour les perdants cela ne changeait pas grand-chose au résultat final, à l’inverse du premier vainqueur qui ne comptait pas laisser filer sa mise. — La partie est finie, il fallait te manifester avant, persiffla-t-il en refermant ses griffes sur le gain qui ne lui appartenait déjà plus. — Si je m’étais manifesté cinq minutes plus tôt, je n’aurais pas eu le plaisir de te voir amasser les jetons à ma place, brocarda l’autre. — Eh les autres ! fit le mauvais perdant en s’adressant à l'attroupement que la querelle naissante avait constitué. Vous allez laisser un étranger me menacer et rafler votre mise ? Voyant que cet argument ne faisait mouche, il poursuivit tout bas: — Un étranger… ou un rebus de l’armée, dit-il en pointant les brodequins du vainqueur. Un bâtard aux ordres qui porte encore les souliers de ses maîtres. Une grogne générale s’éleva ; loin de faire l’unanimité, des insultes fusèrent à l’endroit de l’étranger. — Tu as cinq secondes pour me remettre le contenu de ta bourse, prévint-t-il. — Et sinon quoi ? — Tu ne joueras plus jamais aux cartes ni à quoi que ce soit d’autre. L’étranger cracha une nappe de fumée et, d’un bond vif, se leva l’épée hors du fourreau. Bien vite, d’autres dagues furent tirées, à commencer par celle du mauvais perdant. L’homme souriait de ses dents noires, satisfait d’avoir repris l’avantage. L’étranger ne semblait nullement effrayé par cette assemblée de coupe-jarrets. Son aplomb désarçonnait. A mi-chemin entre certitude et imprudence, il approcha sa lame au plus près du visage de son opposant, prêt à lui inculquer le respect à coup de balafres. Il n'en eut cependant pas l'occasion, car la porte de la taverne s'ouvrit à la volée, manquant de briser les gonds. Par l’entrebâillement, on distinguait une cohorte de soldats. L’un d’entre eux appela : « Le capitaine Heckel ! ». Personne ne répondit. Tous les joueurs de cartes et les buveurs qui étaient auparavant prêt à rosser l’étranger comprirent qu’il était temps pour leurs lames de regagner le fourreau. « Le capitaine Heckel ! » héla-t-on de nouveau. Aucune réponse ne vint. Soudain, un homme d’âge mûr à la stature imposante devança la colonne. Ses hommes s’écartèrent automatiquement à son passage, comme le font les oiseaux au contact de l’homme. Le chef retira son heaume, qu’un faucon argenté surplombait à son sommet. Une courte barbe grise tombait de son menton et ses yeux bleus, scrutateurs se mirent à balayer les recoins les plus sombres de la bâtisse. — De la ruelle, il m’a semblé entendre querelle. Alcool et jeux, le proverbe dit oui, mais jamais ensemble. Qu’importe, nous sommes au courant des exactions commises ici, au-delà des jeux prohibés. Nous fermerons l’établissement en temps et en heure, mais nous sommes en guerre et avons d’autres chats à fouetter. Tavernier, mes soldats ont soif, je vous prierai de leur servir votre meilleure contribution à l’effort de guerre. Quant aux dépravés qui préfèrent noyer leurs jours ici, plutôt que défendre nos murs, sortez de mon champ de vision. Le tavernier en question ne souhaitant pas finir aux fers accepta cette proposition de mauvaise grâce et servit plusieurs pintes aux soldats surpris, mais réjouis. Bon nombre d'individus peu recommandables quittèrent immédiatement les lieux, sans croiser le regard rapace du sénéchal. L'homme aux brodequins, voyant son gain filer, tenta discrètement de lui enjoindre le pas. Pas assez discrètement au demeurant, puisqu’un bras d'acier lui barra la route. — Capitaine, inutile de vous dérober, c’est pour vous que je suis venu. Asseyez-vous et écoutez ce que j’ai à vous dire. Le gradé possédait une poigne vigoureuse, étonnante pour son âge ; ainsi, son captif n’eut d’autre choix que d’obtempérer. Il s’assit sur un tabouret à l’assise instable et collante. Du bois vermoulu émanaient de désagréables relents de bière. — Capitaine Heckel, veuillez cesser cette mascarade. C'est ainsi que vous faites fructifier votre dernier solde ? Au royaume des faquins, des ivrognes et des crapules. N'avez-vous pas mieux à faire en ces temps troublés ? —Je prends ce que la vie me donne, sénéchal, ironisa le Capitaine, las mais nullement inquiet d’être démasqué. — Méfiez-vous de vos paroles mon garçon. La sympathie que j'ai jadis éprouvée à votre égard ne saurait tolérer votre irrespect. — Pardonnez-moi Sénéchal, quel est le motif de votre venue ? Et pourquoi cette fanfare digne d'une chasse au sectateur ? —Vous ne croyez pas si bien dire, Heckel. Le Capitaine pâlit. Il avait lancé ces paroles en dilettante sans s’imaginer qu’elles trouveraient un écho grave à la venue du Sénéchal. Il but une grande rasade, sans soif. Lorsqu'il reposa le récipient à demi vide, son visage ne s’était pas décrispé. —Qui y-t-il Capitaine ? s’inquiéta sincèrement le Sénéchal. —Ce n’est rien… Tandis que le Capitaine cherchait à justifier la raison de son trouble, de bien sinistres souvenirs, du temps de ses premiers services refaisaient surface, dans la toile de son esprit. *** -HECKEL ! HECKEL ! La voix puissante du Sénéchal Strauss vint repêcher la conscience égarée du Capitaine dont le regard brouillé tarda à retrouver éclat. Il but une nouvelle lampée et réalisa avec déception que son verre était déjà vide. —Avez-vous entendu ce que j'ai dit, Capitaine ? Trouvez La fierté de Nuln et je vous restituerai dans le corps d’armée de votre choix, pourquoi pas le cercle intérieur. —On peut quitter une femme plusieurs fois mais par l’armée. Je ne l’ai pas désertée pour la réintégrer. Plutôt être jeté en cellule, on y trouve plus de liberté et on y mange certainement mieux, maugréa le Capitaine. —Je ne suis ni venu vous chercher dans ce gourbi pour entendre vos lamentations ni pour vous mettre aux arrêts. Heckel, vous êtes un combattant talentueux, doublé d’un excellent meneur d’hommes. Vos états de services sont exemplaires. —Ils ne le sont pas tous, corrigea Heckel. —Par Sigmar, nul n’est irréprochable. Cessez de vous mentir Heckel, cessez de vous cloîtrer dans ces tavernes minables, entouré des malandrins que vous aviez autrefois juré d’éradiquer. —A l'exception de vous, ils sont de meilleure compagnie que bon nombre de gradés, ne trouvez-vous pas ? Le Sénéchal soupira, las de ces provocations. —Nous avons besoin de vous. Derrière nos murs vous ne la percevez pas, mais la guerre gronde comme la houle. Bien avisé sera celui capable de prédire quand elle déferlera. Nos oracles et nos ingénieurs rendent un avis universel : lorsque les forces du Chaos frapperont, nous serons balayés. Votre mission est susceptible de nous conférer un avantage décisif. —Et si j’échoue ? —Vous aurez fait ce pour quoi vous êtes né : servir et défendre l’Empire. Des dizaines de milliers de vie sont en jeu, nous avons une chance de les sauver, ne la laissez pas filer par cet égoïsme autodestructeur qui vous tient lieu d’œillères. Lorsque vous verrez de nouveau, il sera trop tard et vos faits d’armes compteront bien plus qu’un déshonneur. Heckel fit tourner sa chope vide sur elle-même. —Sénéchal, comment m’avez-vous retrouvé ? demanda-t-il, pensif. —Rien de plus simple, dans nos rues criminelles vous répondez au doux sobriquet de « La Puterelle aux brodequins ». A mon tour de vous poser une question. Vous prétendiez vouloir abandonner l’armée. Alors pourquoi avoir conservé un signe distinctif de votre ancienne appartenance, si ce n’est un attachement profond à nos valeurs ? Je connais votre gout pour la provocation, mais si vous aviez vraiment voulu disparaître, alors vous l'auriez fait sans laisser le moindre indice. Le Sénéchal ponctua son affirmation par un sourire amical. Se sachant coincé, Heckel ne répondit pas. Le regard intense du Sénéchal croisa le sien pour la dernière fois, puis il se leva, rappela à lui ses soldats qui lui emboîtèrent le pas sans émettre la moindre protestation. —Demain dès l’aube, aux portes de la ville, Heckel. Certains soldats n’avaient pas terminé leur bière. Du coin de l’œil, le Capitaine laissé pour compte surprit l’air mauvais du tavernier qui essorait un verre. Dans l’expression de son visage, Heckel comprit qu’il devait déguerpir au plus vite. Il connaissait les ruelles de la ville mieux que les rats. Il arpenta les coupe-gorges à la recherche d’une taverne accueillante et, après s’être soulagé contre une façade, jeta son dévolu sur l’une d’entre elle au badigeon un peu moins décrépi que les autres. Il contourna un ivrogne qui le dévisageait de son œil torve et en ouvrant la porte, il fut assailli par une forte effluve d’alcool mêlée à de la sueur. Sur une estrade à proximité des meilleurs buveurs, se trémoussaient des danseuses en tenue légère. Heckel se souvint et vit repasser la scène du joueur de cartes devant ses yeux. Le misérable s’était carapaté emportant avec lui les jetons convertissables en écu. En fouillant dans ses poches, il retrouva quelques pièces, sans doute assez pour se dégoter la danseuse la plus grassouillette et enquiller quelques pintes. Il s’enivra jusqu’à une heure avance de la nuit et, alcool aidant, se remémora au comptoir les paroles du Sénéchal. « Vous êtes né pour servir l’Empire ». —Il se trompe, pensa-t-il. Je ne suis pas né pour cela, mais s’il faut se détruire ici ou là, ça ne m’est d’aucune préférence.
  7. Introduction … Après cette introduction (un peu longue, bravo aux courageux), je rentre dans le vif du sujet, voici les listes de la Garde Impériale et de l’Alpha Legion, quelques informations sur leurs origines et quelques photos. Légion d’Acier d’Armageddon – Origine … Concernant mes errances passées … Je vais tâcher d’alimenter ce sujet le plus souvent possible en espérant vos retours ou a minima vous divertir. @Bientôt, Ifool.
  8. 16/11/19 Bonjour à tous, je mets en vente un lot de figurine de l'empire de feu Battle. Tout est livré avec des socles carrés. Le lot est indivisible et j'accepte les paiements par paypal ou par espèce si remise en main propre sur Lille. Le lot comprend : - 2 canons/mortiers - 8 chevaliers de l'Empire - 5 pistoliers/escorteurs - 30 hallebardiers/lanciers épéistes - 20 arbalétriers/arquebusiers - 10 flagellants Je vend le tout à 150e fdp compris Par rapport au contenu normal des boites, il y a 10 hallebardiers/lanciers/épéistes et 10 arbalétriers/arquebusiers en moins. C'est bien pris en compte dans la liste que j'ai faite du lot
  9. Bonjour à tous, J'ai profité de mes 2 mois en chômage partiel pour créer une forteresse du type de Karaz à Karak (copie partielle de la version de Total War) et créer une fanfiction : "Le Siège de Karak Hvit", j'espère qu'elle vous plaira : )
  10. Alors voilà, je me lance finalement à ouvrir mon topic sur mes armées Battle ! Là tout de suite je ne vais vous poster que quelques images de mes squigs montés, viendra par la suite pas mal d'autres O&G déjà peints, quelques elfes sylvains déjà peints également... et puis ça continuera au rythme de ma peinture. Suivrons d'autres armées par la suite, mais chaque chose en son temps vu que je n'ai pas la rapidité d'un zedo (et encore moins le niveau d'ailleurs !). D'abord mon seigneur gob sur son squig géant Puis sa garde personnelle ! Et les mêmes un par un Bon alors, je vais essayer d'améliorer mes photos par la suite, les couleurs sont un peu dénaturées. Ils ne sont pas complétement finis, mais presque. Voilà voilà messieurs dames, j'espère que ça vous plaira ! ps: et oui, il y a comme qui dirait une certaine incohérence sur les socles... faut que je me décide entre du bord vert (qui va avec les tapis de jeu genre "pelouse", vu que je suis joueur) et les bords marrons que je trouve plus jolis, mais qui font bizarres sur un tapis de jeu je trouve Bonne soirée à tous !
  11. Bonjour à tous ! Après de multiples vagabondages à s'émerveiller des créations des hobbyistes du Warfo, je me suis dis qu'à mon tour je prendrai un peu de temps pour montrer quelques-unes de mes œuvres. C'est avant tout pour partager des inspirations et conseils divers, plutôt que pour valoriser des décors... pas finis (moi et la peinture...). Avant tout, quelques précisions : - Je privilégie le gameplay au réalisme du décor : il faut que mes figs puissent évoluer correctement dans les ruines, etc... - Je montrerai beaucoup de WIP, peu seront finis à 100% (et encore moins peints) : j'ai plein de trucs à faire (comme vous tous), et les figs doivent passer en priorité. - Je retouche rarement une création, mais tous vos commentaires et conseils pourront peut-être éviter à d'autres de faire les mêmes erreurs que moi, ou d'améliorer ces exemples. - Les photos sont prises avec mon téléphone... et sont de piètre qualité ! Je m'en excuse d'avance (j'ai suivi les tutos, et fais avec les moyens du bord...). - J'ai pas mal de choses à montrer dans les cartons, donc je ne serais pas forcément réactif sur certaines demandes/propositions sur des WIP en cours. - Je mesure rarement, et fais souvent le modélisme "au feeling"... avec les conséquences que ça peut avoir ! - N'hésitez pas à partager vos idées et liens ici, si ça peut enrichir le hobby ! - Enjoyez-vous ! PS : Oui, il y a bien deux euphémismes avec l'acronyme WIP, j'en ai conscience ! Sur ce, place aux photos ! Des barricades, ça sert toujours : Il y a différentes hauteurs possibles : des endroits pour se cacher totalement, et d'autres plus bas pour pouvoir tirer tout en restant à couvert (ah... vils archers !). Et le tout, mis en scène : Des décombres (ici, fais avec les chutes d'un décor de maison modifié en mode "détruit par la comète") : Ici, un petit quelques étals, pour une ambiance "marché" un peu plus vivante : Matériau utilisé : un morceau de vieille chaussette (pour la texture de "toile") ! Le tissu est saturé de colle à bois, on peut même facilement posé des figs dessus. J'ai aussi ajouté plein de planches sur un flanc de l'étal, pour du couvert face aux tirs. Un second étal, dont les "fruits" sont des graines d'arbre (je ne sais pas quelle espèce), ramassées pendant l'été/l'automne : J'ai mis des planches pour "l'étal" (à proprement dit) de devant, pour en faire un couvert complet contre les tirs. Par contre, il est un peu trop haut, c'est tout juste pour certains tireurs (je plains les nains et les halfings à Mordheim...) ! Le tout en scène : Des palissades (il m'en faudrait encore 2-3 autres sections pour en faire un campement "fermé", avec des sections non détruites, et au moins - ou plus ! - une en forme de L pour les coins) : Un petit défaut : elles ne "s'emboitent" pas parfaitement, mais entre l'imbrication au socle qui paraît toujours inachevé, et le soclage "harmonieusement arrondi - réaliste - ", il n'y a aucune version qui me satisfait complètement... Le tout en scène : Un dernier petit projet, qui me tenait à coeur : un potager ! Parce-que toujours voir de la pierre grise, du bois malmené et des ruines, ça déprime un peu, je voulais un peu de champêtre entre deux coups de fléau. Petites explications : - Je voulais une "petite cabane de commodité" : mais j'ai mis l'ouverture dans le mauvais sens (le toit y descend), ça fait moins naturel. - Il y a peu de plantes à y pousser : il faut que les figs circulent, donc une ouverture assez grande dans la barrière, et à côté de la cabane. - Les cucurbitacées en green stuff sont correctes, mais pas leurs feuilles (découpée une à une, d'une plante d'aquarium). Je crois que je les enlèverais toutes (elles font trop grandes et trop fines pour moi), et essayerai d'en faire des plus petites et plus larges en green stuff... - Il y a une botte de céréales dans un coin (la qualité des photos ne lui rend pas hommage, hélas). C'est quelques poils de brosse, attachés et collés ensemble, dont le bout a été collé et trempé dans du sable très fin. Et voilà pour ce premier post !
  12. Salutation, Ça fait déjà un bon moment que je parcours le Warfo, les forums raciaux, le forum du 9e Âge et celui de Kings of War et je remarque énormément de questions à propos des quatre jeux qui se disent "successeurs de battle". Les débats à ce sujet sont souvent animés et il est très difficile de trouver une synthèse sur ces quatre jeux. En rassemblant tout ce que j'ai lu à ce sujet et avec mon expérience sur ces jeux, je vous propose une présentation synthétique qui, je l'espère, aidera ceux qui ont été un peu déboussolés après la Fin des Temps. Concernant la synthèse, j'essayerai d’être le plus objectif possible. Néanmoins, en ce qui concerne les critiques négatives et positives de chaque jeux, j'essaye de maintenir un certain équilibre de sorte à ce qu'il y ai autant de points négatifs et positifs dans un jeu comme pour un autre car aucun jeu n'est parfait. De plus, pour ne pas discréditer un jeu, il y aura toujours plus de points positifs que négatifs (13 contre 12), après tout, chaque jeu consiste à pousser des figurines peintes sur une table ce qui est forcément génial Cette synthèse est bien sûr prévue pour évoluer, aucun jeu n'est figé dans le temps. De plus, je ne suis pas omniscient et je suis ouvert à toutes critiques. Si vous voyez des choses à rajouter n'hésitez pas à en faire part dans ce sujet. Cette discussion sera aussi ouverte sur les forums battle, 9e Âge et KoW pour rassembler le plus de point de vue possible. La synthèse suit un certain plan : Introduction, présentation rapide du background, présentation rapide du jeu et finalement la foire aux avis (positifs et négatifs). La partie battle sera un peu plus longue car c'est de ce jeu que tout a commencé. Warhammer Fantasy battle (battle) Général : Premier grand jeu de figurine de Games Workshop datant de 1983 permettant de jouer des batailles rangées dans un univers fantastique. Games Workshop arrête de produire des figurines et des règles pour ce jeu 32 ans après sa création. La licence : L’univers de Warhammer ne se limite pas qu’au jeu de figurine de bataille rangée, le background est très riche notamment grâce aux livres et suppléments du jeu de rôle sortis sur cet univers. De nombreux autres jeux de figurines se déroulent dans ce même monde dont Mordheim, Man O War, Warmaster et Blood Bowl ainsi que de nombreux jeux vidéo (Warhammer Online , Vermintide, Mordheim, Blood Bowl, Man O War, Warhammer Total War etc) dont des créations non officielles ajoutées à d’autres jeux vidéo par le biais de Mods (Mount and blade, Medieval Total War, Civilization etc). Le background : Le monde de Warhammer, souvent appelé « Le Vieux Monde » ou « Le monde qui fut » se déroule dans une ère semblable à un mélange de médiéval et de renaissance. De plus, sa géographie et les factions humaines sont fortement inspirées du monde réel. Pourtant, ces nations humaines côtoient des races fantastiques, elfes, nains, hommes lézards, orcs, morts-vivants, hommes rats ainsi que les puissances de la ruine engendrées par les quatre dieux du Chaos. L’univers est plutôt sombre où les forces de l’Ordre luttent dans relâche contre les races hostiles qui menacent sans cesse de détruite toutes formes de civilisation sur terre. La Fin des Temps : Quand Games Workshop décida de ne plus commercialiser Warhammer battle, il sortit une série nommée « The End Times » (La Fin des Temps) mettant en scène la destruction totale du monde par le Chaos concluant ainsi le background par une fin officielle telle les dernières pages d’un grand roman. Mais de nombreux fans n’ont pas accepté la fin de leur univers préféré y voyant plutôt une suite non-officielle, en effet, la fin de Warhammer battle impliqua énormément la communauté vers des jeux et des univers alternatifs tous inspirés du monde de Warhammer voir même détourner la version officielle de la destruction totale en développant leurs propres suites et règles de Warhammer. Le jeu de figurines : Warhammer fantasy battle est un jeu de bataille fantastique où de nombreuses figurines sont misent en scène dans des batailles rangées. La dernière version du jeu en date est la V8. Les figurines (environ 28 mm de haut) doivent adopter un socle carré pour former des régiments solidaires et se déplacent grâce à des plateaux de mouvement adaptés. Les dimensions tactiques et stratégiques y sont très importantes dont les facteurs suivants : Le déploiement, les vents de magie, le tir, le nombre, le moral, les flancs, la redirection, le champ de vision, le type de troupe, les améliorations, les héros etc. La complexité de ces règles en fait un jeu très appréciée par les tacticiens du dimanche et favorise les compétitions (Tournois, campagnes…). Les règles de jeu très complètes se trouvent dans un grand livre de règle (GBR) atteignant facilement les 200 pages. A cela s’ajoute les livres d’armée comprenant le background de l’armée en question, des illustrations, le coût en points et les règles de chaque unité. La foire aux avis : Chaque avis pris indépendamment est purement subjectif, mais l’ensemble de ces points forme un tout objectif donnant les différents points de vue de la communauté sur le jeu et son univers. Ainsi, un point peut aussi bien être considéré à la fois comme négatif et comme positif, à vous de voir quel point de vue vous correspond le mieux face à ce jeu. Les plus : + Un univers très riche et connu de la communauté du Wargames, du Jeux de Rôle et du Jeux vidéo. + Un univers pseudo-historique ou Médiéval-Fantastique pouvant éventuellement s’identifier au notre. + Un univers fantastique sombre, glauque et original. + Détails et profondeur du jeu. + Un jeu très stratégique adapté pour tous types de joueur et de parties (Tournois, amical, scénarisé, campagne etc). + Comporte de nombreux suppléments et une bonne quantité de règles et d’unité (17 armées officielles, règles de campagne, siège, escarmouche, guerre civile, objectifs, chacun pour soi, tempête de magie etc). + Règles et suppléments non-officiels crées par les fans très nombreux sur Internet. + Bataille rangée, possibilité de jouer de très grandes batailles avec plus d’une centaine de figurines. + Malgré la Fin des Temps on trouve toujours des fans du jeu, beaucoup de ceux qui ont migré vers des jeux alternatifs connaissent encore les règles de Warhammer. + Modélisme et liberté de création et de conversion. + Bonne qualité des figurines officielles récentes. + Nombreuses figurines présentes sur le marché de l’occasion depuis la Fin des Temps et gammes alternatives qui ne manquent pas avec qualités et prix pour tous les goûts. + De nombreuses figurines officielles continuent d’être commercialiser grâce à leur basculement dans la gamme de Age of Sigmar. Les moins : - Un univers trop riche et limité dans l’espace ce qui peut nuire à une liberté totale de créer son propre background de peur de transgresser les règles de l’univers officiel. - Univers peu évolutif borné par une fin des temps et plusieurs années de stagnation voir même de régression de l’évolution du Background. - Univers pseudo-historique qui n’est pas au goût de tout le monde. - Règles pas forcément équilibrées, - Certaines armées n’ont pas été mises à jour et sont restées avec plusieurs versions de retard (Mercenaires, Bretonnie, Hommes bêtes, Skaven). - Plus d’une centaine de pages de règles, la maitrise du jeu et de ses subtilités arrivent après de nombreuses parties. - Règles et réflexions pouvant rallonger le temps du jeu ou réduire sa fluidité. - Investissement important pour y jouer à la fois en temps et en argent, nécessite beaucoup de figurines. Contrainte matérielle important pour les nouveaux. - Les régiments forcent à peindre de nombreuses figurines similaires, peu être contraignant voir lassant. - Jeu n’étant plus soutenu par son entreprise, difficulté pour un nouveau joueur de trouver les livres de règles et certaines figurines. - Communauté fragmentée s’étant tournée vers d’autres jeux depuis la Fin des Temps (Le 9e Âge, Kings of War, Age of Sigmar etc) - Ne peut plus être joué dans les magasins Games Workshop. Encore joué dans certains clubs ou entre amis mais avec une fréquence de plus en plus décroissante. Difficulté de trouver des adversaires et des nouveaux joueurs. Warhammer Age of Sigmar (AoS) Général : Après avoir arrêté Warhammer Fantasy Battle, Games Workshop lance un nouveau jeu appelé Age of Sigmar en 2015 et y recycle de nombreuses références de battle. Age of Sigmar est un jeu d’escarmouche dans un univers « high fantasy » bien différent de Warhammer battle. Background : Officiellement, l’univers se place des millénaires après la Fin des Temps de battle. Bien qu’une poigné de personnages ont vécu dans le monde qui fut, ils se retrouvent complètement transformés et élevés au rang de quasi-dieu. L’univers se compose de huit mondes chacun lié à un élément (Feu, Ombre, Vie etc) ainsi que le monde du Chaos. A l’heure actuelle (Juin 2016) le background de AoS n’est pas encore très riche, mais on peut retenir que les nations fantastiques (Elfes, nains, orcs etc) luttent pour la domination des huit mondes dont les forces du Chaos (démons, bêtes, cultistes et chevaliers corrompus) qui s’opposent aux Stormcast Eternal (chevaliers éternels envoyé par le dieu Sigmar pour vaincre le Chaos). L’univers est fortement inspiré de la mythologie scandinave. Le jeu de figurines : Warhammer Age of Sigmar est un jeu d’escarmouche qui se joue avec des figurines sur socle rond de préférence (bien qu’officiellement il n’y ait pas d’obligation de socle) où des escouades de dizaines de figurines progressent en formation dispersée sur la table. Le jeu se base sur quatre pages de règles générales et concentre les détails sur les profils des unités elles-mêmes. Les profils de ces unités sont appelés des « Warscroll » (Parchemin de guerre). Les règles sont disponibles gratuitement mais elles peuvent aussi être trouvée dans les livres vendus par Games Workshop. Ces livres sont illustrés et comportent le background de l’univers ainsi que des scénarios. Ainsi, chaque grande alliance a droit à un livre complet. Le système de jeu est très libre permettant aux joueurs d’utiliser toutes les figurines qu’ils leur plaisent au format qu’ils veulent. Finalement, les scénarios et les objectifs sont souvent mis en avant rendant le jeu plus intéressant qu’un simple combat à mort. La foire aux avis : Chaque avis pris indépendamment est purement subjectif, mais l’ensemble de ces points forme un tout objectif donnant les différents points de vue de la communauté sur le jeu et son univers. Ainsi un point peut aussi bien être considéré à la fois comme négatif et comme positif, à vous de voir quel point de vue vous correspond le mieux face à ce jeu. Les plus : + Un nouvel univers de style High Fantasy à découvrir, vaste et libre. + Peut être joué à l'époque du Vieux Monde (anciens warscrolls toujours mis à jour dans le Manuel du Général) + Constitution d’armée très libre. + Jeu et règles simples et rapidement assimilés sans être dénudés de stratégie. + Parties fluides et rapidement jouées. + Règles gratuites. + Escarmouche-Tirailleurs (ici, en opposition à bataille rangée avec régiments carrés) et format très libre. Nombre de figurine nécessaire pour commencer peu conséquent et donc à moindre coût. + Trois systèmes de jeux qui permet de s'adapter aux goûts de chacun ( Libre, Narratif, Compétitif avec système de points) + Figurines de bonne qualité. + Liberté de socle, modélisme très libre, défis de peinture très intéressant. + Compatibilité entre les références battle et AoS. + Jeu pouvant être joué en magasin Games Workshop. + Jeu supporté par une entreprise, visible, nouveautés, apport de figurines officielles, nouveaux joueurs etc. Les moins : - Univers High fantasy, cosmique et Steampunk pas au gout de tout le monde. - Univers abstrait (tgcm) et pas encore achevé. - Nouvelles figurines chères à l’unité. - Compatibilité Battle/AoS relative, certaines races et figurines ont disparu ou ont un avenir très improbable (Bretonnie, Rois des Tombes, Empire, Mercenaires…) - A récolté la rancœur de nombreux fans de battle rendant AoS responsable de la mort et du remplacement en boutique de leur jeu et univers préféré, tout en proposant un jeu et un univers complètement à l’opposé de leurs goûts. Ceci a provoqué une fragmentation de la communauté de Warhammer. - Règles simples souvent considérées comme trop simplistes ou « casual » peu adapté pour la compétition. - Équilibrage Games Workshop qui varie en fonction des sorties en bien comme en mal. - Franglais qui casse l’immersion. - Système d’Escarmouche-Tirailleurs (ici, en opposition à bataille rangée avec régiments carrés) pas au goût de tout le monde. - Manque de cohérence sur certains points de la transition de la gamme battle/AoS et multiplication des factions par rapport aux battletomes sortis pouvant égarer les nouveaux venus. - Jeu dépendant de Games Workshop qui, pour certains, a récolté une réputation de stratégie mercantile abusée, d’être peu soucieux de l’équilibre de ses jeux ou d’arrêter ses jeux phares au moindre problème de rentabilité. - Pas de gammes alternatives pour AoS, Games Workshop a le monopole des figurines et du prix. Le 9e Âge (9th Age) Général : Après l’arrêt de Warhammer Fantasy battle par Games Workshop, les fans de battle déçus de n’avoir plus de suite à leur jeu de batailles rangées se sont réunis autour de l’ETC (Organisateurs de tournois mondiaux de Warhammer) pour créer leur propre version tout droit inspirée des règles et de l’univers de Warhammer battle. Le 9e Âge est une licence indépendante à part entière et est pour l’instant soutenu par le vendeur de figurines Avatar of War. Background : Le 9e Age ayant déposé sa propre licence ne peut donc pas utiliser les termes de Games Workshop pour son jeu, par souci de copyright. Ils ont donc réinventé un univers fantastique fortement inspiré de Warhammer. A l’heure actuelle (juin 2016), le background du 9e Age est en cours de création. De ce qui a déjà été publié, l’univers reprend les principes de Warhammer à savoir un univers Médiéval-Fantastique inspiré de notre monde historique avec des nations fantastiques (Humains, Elfes, nains, hommes lézards, orcs, morts-vivants, hommes rats, puissances de la ruine etc). Le jeu de figurines : Les règles du jeu sont très ressemblantes à la dernière version de battle. La particularité du 9e Age est de présenter un système de jeu équilibré basé sur de nombreuses versions de tests et de mises à jour. Le jeu vient de passer en V1 il y a peu essentiellement pour fournir une version stable pour l’ETC 2016. Comme pour battle, le 9e Âge se joue avec des figurines sur socle carré qui composent des régiments compacts. Le niveau de tactique, de stratégie et de création de liste est très important et est complètement compatible avec les anciennes figurines de battle. Les règles de base sont disponibles gratuitement sur le site du 9e Âge ainsi que les pdfs des règles traitants chaque unité pour chaque armée. Pour l’instant (Juin 2016), l’essentiel des pdfs contenant uniquement les règles sont disponibles, les pdfs contenant les illustrations et le background sont encore en cours de développement. La foire aux avis : Chaque avis pris indépendamment est purement subjectif, mais l’ensemble de ces points forme un tout objectif donnant les différents points de vue de la communauté sur le jeu et son univers. Ainsi un point peut aussi bien être considéré à la fois comme négatif et comme positif, à vous de voir quel point de vue vous correspond le mieux face à ce jeu. Les plus : + Univers Médiéval Fantastique proche de Warhammer. + Une "V9" de Warhammer battle, incluant de nombreux avantages (et aussi inconvénients) de battle. + Batailles rangées. + Un jeu très stratégique adapté pour tout type de joueur et de partie (Tournois, amical, scénarisé, campagne etc). + Règles équilibrées et optimisées pour la compétition. + Règles traduites en plusieurs langues et disponibles gratuitement. + Évolution régulière des règles et du système de jeu. + Licence indépendante notamment au niveau financier. + Version crée par une communauté internationale active à l’écoute des joueurs. + Liberté d’achat de figurine peu importe la gamme. + Possibilité de réutiliser à 100% ses anciennes figurines Warhammer + Marché de l’occasion important, gammes alternatives nombreuses, les figurines de Games Workshop pour AoS notamment reprises de battle encore largement disponibles. Soutient de plus en plus de fabricants de figurine pour fournir des nouvelles figurines adaptées pour le 9e Age. + Nombreux tournois organisés en France. Communauté de tournoi assez active. Les moins : - Background et noms différents de Warhammer. - Background trop ressemblant à Warhammer donnant une impression de "déjà vu" pour les vétérans. - Plus de 100 pages de règles rendant le jeu très (trop ?) complexe. - Mises à jour des règles très (trop ?) fréquentes et jeu toujours en bêta (actuellement avril 2017). - A été créé dans le but d’être optimisé pour les tournois. - Adapté pour les vétérans de Warhammer et les personnes qui compte s’investir énormément dans le hobby. Limité pour les nouveaux venus ou ceux qui jouent peu fréquemment. - Avenir incertain, non supporté par une grosse entreprise. - Investissement important pour y jouer à la fois en temps et en argent, nécessite beaucoup de figurines. Contrainte matérielle important pour les nouveaux. - Les régiments forcent à peindre de nombreuses figurines similaires, peu être contraignant voir lassant. - Considéré pour certains comme un Warhammer "non officiel". Les règles et l'équilibrage ne sont pas créés par une société professionnelle. - Visibilité restreinte (principalement sur internet ou discuté dans les clubs). - Ne peut pas être joué en magasin Games Workshop. A jouer uniquement en club, lors de tournois ou entre amis. Kings of War (KoW) Général : Jeu de batailles rangées fantastiques crée par Mantic, entreprise fondée par d'anciens membres de Games Workshop. L’entreprise et le jeu sont jeunes (2008) et ils ont connu un gain de popularité conséquent après la fin Warhammer battle chez Games Workshop. Background : L’univers de Kings of War se passe dans le monde de Mantica, un monde Medieval-fantastique inspiré de notre Europe antique et médiévale. Les nations humaines de ce monde sont des vestiges fragmentées d’une grande république antique qui dominait jadis la majorité du monde connu dans une époque de paix, mais une guerre mythologique entre des "dieux" et des catastrophes naturelles signa sa chute. On retrouve aux côtés des humains des nations d’autres races, orgueilleuses et avides de pouvoir ou de destruction comme par exemple les elfes, les nains, les morts-vivants, les orcs ou les démons engendrés par une faille crée lors de l’antique guerre mythologique. Le jeu : Kings of War est un jeu de bataille rangée où les régiments forment une entité à part entière. Les figurines ne sont là que pour indiquer le type du régiment et leur nombre n’a pas beaucoup d’importance. Les figurines peuvent ainsi avoir n’importe quel type de socle tant qu’ils peuvent intégrer une plaque de mouvement adaptée. Les règles du jeu se tiennent sur une trentaine de pages à cela s’ajoute des listes d’armées et les objets magiques qui permettent de former une armée pour chaque race avec leurs règles et leurs coûts en points. Les règles de base, les objets magiques et les listes d’armées principales se trouvent tous dans le livre de règle de Kings of War. Comme on peut s’attendre d’un jeu de bataille rangée le jeu est très tactique, les décisions et les placements sont cruciaux tout comme la gestion des menaces, des tirs, des blessures et du moral. La foire aux avis : Chaque avis pris indépendamment est purement subjectif, mais l’ensemble de ces points forme un tout objectif donnant les différents points de vue de la communauté sur le jeu et son univers. Ainsi un point peut aussi bien être considéré à la fois comme négatif et comme positif, à vous de voir quel point de vue vous correspond le mieux face à ce jeu. Les plus : + Univers Médiéval-Fantastique. + Univers pour l’instant très libre tout en comportant des éléments géopolitiques. + Règles relativement équilibrées. + Règles sur une trentaine de pages allant à l’essentiel. + Jeu fluide et parties jouées en temps très correct. + Très tactique. + Batailles rangées et possibilité de jouer de très grandes batailles avec plus d’une centaine de figurines. + Figurines officielles à prix très avantageux. + La diversité et l’utilisation d’autres gammes sont encouragées par Mantic ce qui permet de jouer officiellement à Kings of War avec des figurines de différents horizons + Possibilité de recycler 90% de la gamme de Warhammer battle notamment grâce au système d’alliés. + Le fait que seules les dimensions des plateaux de mouvement comptent permet une grande liberté de type de socle, de modélisme, de diorama et permettant de limiter de nombre de figurines pour faire des économies. + Supporté par une entreprise (Mantic) qui considère KoW comme son jeu numéro 1. Rendant le jeu visible, apportant des nouveautés, des figurines officielles, de nouveaux joueurs etc + Les règles et la majorité des profils d’unités sont disponibles gratuitement en ligne. Les moins : - Background pas encore très développé. - Encore un univers Médiéval-Fantastique. - Règles courtes assimilées à des règles très (trop ?) simples. - Moins de profondeur dans le système de jeu, les profils des unités ont peu de personnalité et d’options, ressemblant aux caractéristiques statiques d’AoS. - Système différent de Warhammer pouvant perturber certains habitués de battle. - Système de dégâts et de moral des unités pouvant donner une impression de "Tout ou rien". - Demande généralement beaucoup de figurines pour y jouer. Les parties en petit format sont moins intéressantes que les grosses. - Les régiments forcent à peindre de nombreuses figurines similaires, peu être contraignant voir lassant. - Certaines figurines de Warhammer peuvent difficilement trouver une équivalence pour KoW. - Gamme officielle ayant beaucoup d’inégalités au niveau de la qualité de ses figurines. Sculpture et design sont généralement plus grossiers que les autres gammes. - Mantic considéré par certains comme opportuniste profitant de l’impopularité d’Age of Sigmar auprès des fans de battle. - Peu de magasin 100% Mantic, les produits doivent être achetés en ligne où chez les revendeurs rendant le jeu moins visible. BlackHammer (BH) Général : BlackHammer propose des règles alternatives pour jouer à WHB (inspiré des mécaniques de la V6 et V7), c'est du fan-made exclusivement français développé à la base pour créer une alternative à la V8, une version ayant cassé beaucoup de bons principes des anciennes versions. Le projet est initialement mené en 2010 par l'Association Brumes et entre 2010 et 2014 plus d'une douzaine de tournois (moyenne: 16-24 joueurs) ont été organisés et concernant une population variée (vieux rats de tournois, joueurs de clubs, débutants). Après une longue période de maturation, une V2 du livre de règle est proposée début 2015. Le projet est toujours actif et vit de lui-même. Côté production, c'est une petite équipe qui aime prendre son temps. Cela implique un rythme lent, mais une certaine stabilité si l'on fait plusieurs tournois dans la même année. L'équipe de conception et la communauté BH dispose d'un forum actif où tous les renseignements sur BlackHammer sont disponibles. Background : L'univers de Warhammer Fantasy Battle est repris tel quel. Comme BH est un jeu fan-made fait par la communauté sans licence, sans partenaires commerciaux, a but non lucratif et restreint à la France, la communauté BlackHammer n'est pas gêné par les questions de droits bien qu'il n'y a pas 0% de risque d'avoir des soucis avec GW. On retrouve donc le Vieux Monde de Warhammer et tous ces légendaires contrées et personnages emblématiques ainsi que l'ambiance et la profondeur de background dudit univers. Le jeu : BlackHammer reprend les codes de Warhammer Fantasy Battle (versions 6 et 7): De nombreuses figurines sont misent en scène dans des batailles rangées. Les figurines (environ 28 mm de haut) doivent adopter un socle carré pour former des régiments solidaires et se déplacent grâce à des plateaux de mouvement adaptés. Les dimensions tactiques et stratégiques y sont très importantes dont les facteurs suivants : Le déploiement, la magie, le tir, le nombre, le moral, les flancs, la redirection, le champ de vision, le type de troupe, les améliorations, les héros etc. La complexité de ces règles en fait un jeu très appréciée par les tacticiens du dimanche et favorise les compétitions (Tournois, campagnes…). Les règles de jeu très complètes se trouvent dans un grand livre de règle (GBR) atteignant facilement les 100 pages. A cela s’ajoute les livres d’armée comprenant le background de l’armée en question, des illustrations, le coût en points et les règles de chaque unité. La foire aux avis : Chaque avis pris indépendamment est purement subjectif, mais l’ensemble de ces points forme un tout objectif donnant les différents points de vue de la communauté sur le jeu et son univers. Ainsi un point peut aussi bien être considéré à la fois comme négatif et comme positif, à vous de voir quel point de vue vous correspond le mieux face à ce jeu. Les plus : + Version héritière de la philosophie v7 (règles) et v6 (équilibrage, LA). Découverte des mécanismes différents pour les jeunes joueurs. + Pas de changement d'univers. On reste dans le vieux monde avec les noms que l'on connait. + Un projet qui s'inscrit dans la durée : deux versions et au moins 5 ans d’existence. + Règles équilibrées et optimisées pour la compétition. + Un jeu très stratégique adapté pour tout type de joueur et de partie (Tournois, amical, scénarisé, campagne etc). Le point précédant est au service de celui-ci pas en concurrence. + Moins d’aléatoires que dans les parties v8 / 9e âge et plus de temps consacré au placement: charges à distances fixe, importance des prises de flanc, magie moins puissante mais plus fiable, on estime les distances de tir avec ses machines de guerre. + Les avantages d'une production non professionnelles : Règles disponibles gratuitement, but non lucratif. + Choix de figurine: Liberté d’achat de figurine, peu importe la gamme et possibilité de réutiliser à 100% ses anciennes figurines Warhammer V7 (Il manque quelques profils exclu V8) . + Très bien adapté aux petits formats (1500 et moins) + Petit format intéressant + régiments moins pléthorique = billet d'entré un peu plus raisonnable (mais reste conséquent) + Produit par une petite structure (une association locale): il est plus facile de donner son avis et d'être entendu. Débat direct possible avec les auteurs. + Règles françaises (pas de franglais). + Un livre d'armée "mercenaire" et des nouvelles armées Warhammer en cours de développement. Les moins : - Plus de 100 pages de règles rendant le jeu complexe. On joue à un wargame complexe, prévoir un initiateur ou aimer découvrir un jeu. - On peut lui préférer certains mécanismes v8 / 9ème âge, certains choix de règles et certains mécaniques d'armée ne font pas l'unanimité. - Produit par une petite structure : les rythmes de parution ne peuvent être aussi rapides que pour le 9ème âge. - Uniquement en français. - N'est pas pensé pour les très gros format (3000+). - A été créé dans le but d’être optimisé pour les tournois. - Adapté pour les vétérans de Warhammer et les personnes qui comptent s’investir dans le hobby. Limité pour ceux qui jouent peu fréquemment et ne sont pas intéressé par le modélisme. - Investissement important pour y jouer à la fois en temps et en argent, nécessite beaucoup de figurines. Contrainte matérielle important pour les nouveaux. - Les régiments forcent à peindre de nombreuses figurines similaires, peu être contraignant voir lassant. - Considéré comme un Warhammer "non officiel". Les règles et l'équilibrage ne sont pas créés par une société professionnelle. - Visibilité restreinte (principalement sur internet ou discuté dans les clubs). - Ne peut pas être joué en magasin Games Workshop. A jouer uniquement en club, lors de tournois ou entre amis. Je rajouterai pour finir : "Le meilleur moyen d'avoir un avis sur un jeu est encore de le tester" de Azrael_404, un message plus bas
  13. Bonjour bonjour, J'ai depuis quelques temps un projet qui à germer dans ma petite tête ^^: monter une armée Kingdom of Ind (Nation oublié de Battle). Du coup, je me suis amusé à feuilleter le Codex non-officiel et je me suis rendus compte que de nombreuses entrées nécessité des figurines plutôt particulières... Je suis donc à la recherche de figurines ou d'idées de conversion pouvant m'aider à arriver à mes fins ^^ Voici la liste des figs que je recherche: _Bengal riders : Je recherche principalement des proxy pour les montures _Vanaras: Des Sun-Wukong (Singes de combats) _Rakshasas: Des hommes tigres _Kalaratris: Femmes à 4 bras _Maruts: Golems d'or et onyx _Garudas: Hommes oiseaux à 2 paires d'ailes _Ganeshans: Des Hommes éléphants à 4 bras Voila voila. Je compte sur vous Cordialement, Drakes
  14. Bien le bonjour le warfo. Aprés une éniéme idée de conversion, je me suis dit, pourquoi ne pas poster moi aussi sur le forum? J'ai recommencé warhammer il y a peu après avoir jouer a LOTR quand j'était petiot. Je fait donc appel a votre indulgence quand a ma première armée Battle. Je joue roi des tombes, une armée magnifique mais qui souffre un peu de la non édition de ces figurines^^ Ce qui m'oblige a acheter d'occasion quand je veux agrandir mon armé, ou alors a convertir des figurines. Et j'aime bien convertir :3 . Je pense surtout vous montrer les figurines que j'ai convertis ou les proxis que j'ai crée.A part ma reine aucune n'est réellement terminé, il me reste pas mal de peinture a faire et surtout beaucoup de socles. Encore une fois je débutes donc n'hésitez pas a me conseiller. Le BG de mon armée est celle d'une reine des tombes qui se serait ralié a Nagash lors de la fin des temps (Comme ça, elle peut survivre). Contrairement a Khalida, cette reine compte sur ces guerriers pour remporter ces batailles plus que sur ces archets (Comprenez que je la joue dans un gros pack de garde des tombes) Voici donc ma reine, que j'ai nommé Néphakomod. Je trouvais dommage que le seul perso féminin RDT soit destiné a lancer des blasts et a up des archers, je me suis donc converti une reine plus corps a corps sur la base d'une elfe noir. Pour l'accompagner, J'ai sa garde personnelle que je cherches a équiper de cape ( 15 de fait encore 19 a peindre et équiper) Je vais vous montrez l'unité qui m'a décidé a ouvrir ce topic, je pense la présenter a un petit concourt magasin une fois finis. Il s'agit de charognards roi des tombes ,ou Carillon. Enfin disons que je vais les jouer comme ça dés que Games recevra les socles que j'ai commandé. Je n'aime pas la figurine original du charognard qui de toute façon est souvent hors de prix ainsi que difficile a trouver. J'ai donc décidé de me faire des momies volante.
  15. Bonjour à tous! Je me présente rapidement : j'ai longtemps joué au Jeu de Bataille Le Seigneur des Anneaux mais j'ai toujours eu dans un coin de ma tête l'envie de me faire une armée d'hommes-lézards! Je suis récemment passé à l'acte, j'ai donc fait l'acquisition d'une quarantaine de Saurus, une vingtaine de skinks, un chevaucheur Teradon, deux gardes du temple et un Kroq Gar sur Carnosaure. Je n'aime pas particulièrement le schéma de couleur "bleu classique" (je trouve ça joli à voir mais ça ne m'attire pas de faire mon Ost dans ce ton là), j'ai recherché des schémas plus originaux et j'ai trouvé celui-ci : Schéma hommes-lézards lave. Alors voilà, j'ai fait plus ou moins la base mais maintenant je me chie dessus j'hésite avant de passer aux écailles oranges/rouges/jaunes. J'attends donc vos conseils techniques J'ai donc commencé sur un saurus classique que voici (C'est une figurine en WIP, absolument pas fini!) : Voilà, j'attends tout vos commentaires, que ce soit des critiques ou des messages d'encouragement! A très bientôt pour de nouvelles photos et merci d'avoir lu!
  16. Bonjour! Je suis BertrandR! Vous m'avez peu êtres vue dans des sujet comme "L'armée de la reine Néphakomod" ou dans comment empailler un ornithorynque a trois pattes! Plus sérieusement, je débutes une armée de haut elfes, ce qui peu paraître étrange car le lore Haut elfe ne m'a jamais vraiment attiré. MAIS! Il se trouve que j'ai eu une idée de schéma de peinture/conversion pour cette armée qui me plaisait beaucoup, et que le lendemain ou cette idée avait germé en moi, un ami m'a dit vendre ses hauts elfes et le surlendemain j'ai trouvé par hasard un Bataillon haut elfe chez un revendeur.(Boites qui n'est plus vendue par Games) .Bref poussé par le destin j'ai désidé de me lancer dans cette armée d'oreille pointue. Bref aprés avoir racconté ma vie; voila l'idée de base, une armée style cléricale au inspiration d'une célèbre BD. Un shéma de peinture avec du rouge et du blanc et pleiiiiiin de drapé ajouté en conversion. Pour l'instant je n'ai qu'une figurine test a vous montrer. N'ayant jusque la peint que des mort vivants, j'ai beaucoup de mal avec le visage.et je réfléchis a plus de variations pour le métal. N'hésitez pas a me dire ce que vous pensez du shéma de base.
  17. Bonjour tout le monde, je me suis amusé à coder un petit programme permettant connaître les statistiques précises de victoire au corps à corps d'une unité sur une autre. A première vue cela peut sembler un peu gadget mais le programme permet par exemple de voir l'influence d'un musicien au sein d'une unité ou la présence d'un rang supplémentaire et ainsi d'adapter la liste d'armée en conséquence. Cela permet aussi d'éviter les combats perdus d'avance dans une partie. Le programme est téléchargeable sur la page suivante : http://gdelvoye.toile-libre.org/blackmentat.html Comme il est précisé sur cette page, le programme est encore très loin d'être optimal mais il sera amélioré petit à petit. Toutes questions ou remarques sont les bienvenues PS : je ne suis pas sûr d'avoir posté ce message au bon endroit mais toutes les autres sections du forum me semblait moins adaptées.
  18. ++Transmission en cours++   + Multiples anomalies Warp détéctées +    + Message détécté +  "Dans les Feux... ( coupure du son )... sur l'Enclume... ( coupure du son )... "   + Requierons enquête sur le champ +        ++Fin de transmission++       Bonjour :) Je me présente en quelque mots. Je collectionne depuis peux , je dirais 2ans. oui oui c'est peux par rapport a certains. ;) Je collectionne en ce moment surtout de l'imperium en 40K et des humains en Battle , même si je pioche a gauche a droite. Niveau peinture , je suis novice , donc vous verrez que de la conversion , le temps que je me mette a peindre correctement. Maintenant faisons place à mes figs convertie pour la plus part sauf les fig GW de base que j'affectionne.       "Mon épée est au service de l'Empereur. Je n'en réponds à personne d'autre, mort ou vivant."   +++ Tu'Shan  +++
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.