Jump to content
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Search the Community

Showing results for tags 'fleet commander'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Général & Associatif
    • /!\ Annonces Importantes /!\
    • Suggestions & Forum
    • Association, projets et évenements Warfo
  • Communauté
    • Autour du Warfo
    • Rapports de Batailles
    • Animations Warfo
    • Récits, Poésie et Dessins
    • Rencontres entre joueurs
  • Modélisme
    • Figurines
    • Armée Unique
    • Armées Multiples
    • Décors
    • Animations Warfo
    • Choix des Armes
    • Techniques
    • Tutoriels
  • Warhammer 40,000
    • 40K - Général
    • 40K - Rumeurs et Nouveautés
    • 40K - Règles
    • 40K - Armées
    • 40K - Création & Développement
    • 40K - Background
    • 40K - Manifestations
    • KillTeam
    • Necromunda
    • WQ-Blackstone Forteress
    • Epic / Adeptus Titanicus
    • Aeronautica Imperialis
    • Horus Heresy
    • Anciens Jeux
  • Age of Sigmar
    • AoS - Général
    • AoS - Rumeurs et Nouveautés
    • AoS - Règles
    • AoS - Armées
    • AoS - Création et Développement
    • AoS - Background
    • AoS - Manifestations
    • Warhammer Underworlds
    • Warcry
    • WQ-la Cité Maudite et précédents
    • Anciens Jeux
  • Terre du Milieu
    • SdA/Hobbit - Général
    • SDA/Hobbit - Rumeurs et Nouveautés
    • SdA/Hobbit - Règles
    • SdA/Hobbit - Armées
    • SdA/Hobbit - Création et Développement
    • SdA/Hobbit - Background
    • SdA/Hobbit - Manifestations
    • Anciens Jeux
  • Monde-qui-Fut
    • BloodBowl
    • The Old World
    • Anciens Jeux
    • MQF - Manifestations
  • Autres Wargames
    • AW - Général
    • AW - Rumeurs et Nouveautés
    • AW - Le 9e Âge (T9A)
    • AW - Règles & Armées
    • AW - Background
    • AW - Manifestations
  • Autres Types de Jeux
    • Jeux de Plateaux
    • Jeux de Rôles
    • Jeux Vidéos
  • Brocante du Warfo
    • Achats/Ventes/Echanges

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Jeux

Found 17 results

  1. Pour la Liberté ! est une campagne narrative en plusieurs chapitres que nous jouons actuellement dans le groupe de joueurs Fleet Commander de Lyon (avec quelques invités venant de plus loin). SECTEUR ÓLYMPOS, IL Y A 10 ANS... Après une longue période de paix, le secteur Ólympos connaît de plus en plus de tension. L'influence de Hégémonie d'Amyclès et de la Ligue de Phébé n'a fait que croître depuis plusieurs années et les deux empires commencent désormais à représenter une menace l'un pour l'autre. Les relations entre Laïtus, Quartier Général Sectoriel des forces militaires Amycléennes, et Scaris, siège du pouvoir local de Phébé, ont plongé dans l'incertitude avec l'arrivée récente d'Orvar Karlsson à la Chancellerie Scarisienne. La politique étrangère du nouveau Chancelier représente pour l'instant une inconnue de taille pour le Conseiller Kritias d'Amyclès. Ces tensions font les affaires de la Station Héphaïstos, l'ambassade commerciale de la Forge de Fendrix dans le Secteur Ólympos, qui multiplie les contrats d'équipement avec les deux empires... ** Pour en savoir plus sur le Secteur Ólympos ** POUR LA LIBERTÉ ! - CHAPITRE I - TRAHISON - PREMIERE PARTIE PARMI LES PROTAGONISTES DU JEU DES OMBRES Dirigeant de l'Hégémonie d'Amyclès dans le Secteur Ólympos - Originaire d'un monde pérégrin, Kritias a construit sa carrière à coups de canon et de victoires. C'est un homme d'honneur mais particulièrement strict et rigide. Situation Actuelle : En déplacement à Amyclès, son autorité a été déléguée à son bras droit Cyris Danirel Bras droit du Conseiller Kritias et Directeur de la Station Pénitentiaire de Bêta Arena. Cyris Danirel est Amycléen d'origine ce qui lui a permis d'être directement nommé à des postes importants dans le secteur Ólympos. C'est un animal politique, un homme retors et cynique qui est peu apprécié par les Fleet Commanders Amycléens. Situation Actuelle : A son poste à la Station Pénitentiaire de Bêta Arena. LES FLEET COMMANDERS A bord de l'Ecarlate, vaisseau amiral de la Commandeur Phylia de l'Hégémonie d'Amyclès Zone XCV-TR, à proximité de la Station Héphaïstos Avachie sur son siège de commandement, Phylia relisait distraitement le manifeste détaillant la cargaison que sa flotte avait récupérée à la Station Héphaïstos quelques heures plus tôt. Du matériel divers et varié à destination de la station pénitentiaire de Bêta Arena : caméras de surveillance, tenues de protection, armes de poing non létales, bla, bla, bla... La jeune Fleet Commander leva les yeux au ciel et ne tenta même pas d'étouffer un bâillement. Cette mission lui paraissait complètement futile, pourquoi affecter une flotte complète à l'escorte d'une cargaison mineure ? C'était du gâchis. Elle soupçonnait le directeur du centre, l'Administrateur Danirel, d'être derrière tout cela. Il était aussi le bras droit du Conseiller Kritias et il était très jaloux de ses prérogatives : il craignait manifestement que les talents de Commandeur de la fille du Conseiller lui fasse de l'ombre. En l'affectant à des missions secondaires, il l'empêchait de briller aux yeux de son père. Phylia reporta son attention sur la passerelle de l'Ecarlate. Danirel devait être à l’affût de la moindre faute, autant ne pas le lui en fournir sur un plateau. La cargaison serait livrée en temps et... - Multiples signaux détectés, s'exclama l'officier des senseurs. - Navigation, sortez nous de là. Je veux que la flotte reste hors de portée de tir, ordonna la jeune femme sans perdre un instant. - Trop tard, commandeur, nous sommes encerclés ! Phylia frappa du poing l'accoudoir de son siège. Elle consulta les relevés des senseurs et analysa vite la situation. - Ils nous attendaient ! dit-elle avec colère. A tout l'équipage, à vos postes de combat ! La commandeur se tourna vers son officier de la sécurité. - Et que quelqu'un descende à la cale ouvrir ces putains de caisses ! Nous ne sommes pas tombés dans cette nasse pour du simple matériel pénitentiaire... Fondu enchaîné... Les alarmes retentissaient sur toute la passerelle de l'Écarlate alors que le compte-rendu des combats s'affichaient sur la console de commandement de Phylia. L'avant-garde de sa flotte, deux groupes de batailles de catégorie Ignition, était tombée dans une embuscade. L'analyse de la signature des vaisseaux ennemis avait permis l'identification de deux forces distinctes : la première était menée par Maa Seti, une mercenaire qui commençait tout juste à se faire une réputation tandis que la deuxième était constituée de rebelles opérant habituellement non loin de là dans l'Amas de Périphétès. Il était évident que les seconds travaillaient pour la première et que c'était bel et bien une attaque concertée et préparée à l'avance. Alors que les minutes s'écoulaient, les renseignements et les holoprojections s'accumulaient sous le regard de Phylia. Déploiement en cours avant que le piège ne se referme... vaudania, Bongoflo69 et bob_bob Les rebelles avaient pris en tenaille le premier groupe de bataille Amycléen en s'attaquant aux vaisseaux les moins résistants du convoi et en ignorant volontairement le cuirassé et sa puissance de feu. Une pluie de tirs s'était abattue sur les unités Amycléennes et ne leur avait laissé aucune chance. Après quelques instants de violents combats, les rebelles se retirèrent en ne laissant derrière eux que les épaves fumantes de leurs ennemis et un cuirassé intact qui n'avait pu mettre hors de service qu'un vaisseau adverse. Hégémonie d'Amyclès (bob_bob) vs Rebelles (La Tribune Ludique) Format : 12 classes Scénario : Le Piège Victoire : Rebelles Le convoi du premier groupe de bataille Amycléen est totalement pris par surprise par l'attaque des rebelles Les rebelles s'attaquent en priorité aux unités légères Amycléennes L'intervention du cuirassé Amycléen ne permet pas d'inverser le cours de la bataille Le deuxième groupe de bataille ne s'en tirait pas beaucoup mieux même s'il offrait une plus forte résistance aux mercenaires de Maa Seti. Les Amycléens avaient décidé de porter le combat sur un seul de leur flanc se permettant même le luxe d'encercler plusieurs éléments ennemis. Mais Maa Seti avait déployé plusieurs équipements techniques qui avaient perturbaient les vaisseaux de l'Hégémonie. Petit à petit les mercenaires grignotèrent les forces Amycléennes, ne laissant opérationnel que leur Cuirassé. Ce dernier battit en retraite pour rejoindre le gros de la flotte laissant la victoire à l'ennemi. Hégémonie d'Amyclès (Bongoflo69) vs Mercenaires de Maa Seti (vaudania) Format : 12 classes Scénario : Le Piège Victoire : Mercenaires de Maa Seti Le deuxième groupe de bataille est piégé par les mercenaires de Maa Seti Les dispositifs techniques déployés par la mercenaire perturbent la contre-attaque Amycléenne Rapidement le cuirassé Amycléen perd toute son escorte et doit battre en retraite L'officier de la sécurité de l'Écarlate se présenta devant Phylia, interrompant son analyse de la situation. - Nous avons inspecté la cargaison, commandeur, dit-il en la saluant. Nous avons découvert du matériel de combat : des armes de poing, des armures et des armes lourdes. Rien à voir avec du matériel pénitentiaire ou de maintien de l'ordre en milieu carcéral. Les autres vaisseaux de la flotte font état de la même situation concernant leur propre chargement. Une grimace de colère défigura le visage de Phylia. Elle avait été trahie ! Fondu enchaîné... Cela faisait maintenant plusieurs heures que Phylia et ses plus proches conseillers militaires étudiaient les relevés cartographiques et les rapports des senseurs. Les mercenaires et les rebelles au service de Maa Seti s'étaient déployés en arc de cercle et progressaient lentement avec l'intention évidente de repousser la flotte vers l'Amas de Périphétès. La manoeuvre n'était pas très rapide mais elle était efficace et les vaisseaux Amycléens risquaient bien de se retrouver pris entre le marteau et l'enclume. - Nous devons faire une percée pour tenter de rejoindre la Station Héphaïstos, se hasarda son commandant en second en indiquant le logo tournoyant de la Forge de Fendrix sur la carte holographique projetée au milieu de la passerelle de commandement de l'Écarlate. - Nous ne disposons pas des forces nécessaires, répliqua l'hologramme de l'un des Fleet Commanders rescapés de l'embuscade tendue par l'ennemi. Nous avons subi trop de pertes lors des précédents combats. Phylia leva la main pour imposer le silence. Elle s'approcha de la carte de la zone et pointa du doigt une série d'icônes où le dispositif des mercenaires semblait être un peu plus lâche. - Qu'est-ce que c'est ? Son second se pencha sur une console. - On dirait un vieux relai de communication pré-impérial, dit-il. Il y a des chances pour qu'il soit encore opérationnel. - Messieurs, nous avons notre plan, dit Phylia. Nous capturons le relai et nous envoyons un SOS au QG Sectoriel à Laïtus... Fondu enchaîné... La flotte Amycléenne atteignit le relai de communication et ses deux stations d'approvisionnement énergétique (COM1, APPRO1 et APPRO2) en seulement quelques heures. Les mercenaires de Maa Seti et ses alliés rebelles étaient déjà sur place. Phylia n'en était pas surprise, la manoeuvre avait été grossière et elle avait su dès le début qu'il y avait une chance sur deux pour que cela soit de nouveau un piège. Elle se tourna vers les deux silhouettes holographiques qui se tenaient debout sur la passerelle. - Sans surprise nous allons rencontrer une forte opposition. Vous avez vos ordres ! - Pour Amyclès ! saluèrent les deux Fleet Commanders chargés de l'offensive avant de disparaître. Tout est en place pour la Bataille du Relai de Communication ! Après avoir analysé le déploiement plutôt dispersé de la mercenaire et des rebelles, les strategos et Phylia avaient mis au point un plan des plus simples et efficaces. Les deux groupes de bataille Amycléens frapperaient sur un flanc pour capturer APPRO1 avant de se rabattre sur COM1 et APPRO2. Appuyé par des éléments du second groupe, le premier groupe de bataille s'abattit sur la flotte de Maa Seti, s'emparant rapidement d'APPRO1 et détruisant les vaisseaux mercenaires un par un grâce à la puissance hors norme d'un Dreadnought. Les rebelles sécurisent APPRO2 L'Hégémonie d'Amyclès s'empare d'APPRO1 Les mercenaires de Maa Seti sont pourchassés par le Dreadnought du premier groupe de bataille Puis les Amycléens virèrent de bord et s'attaquèrent à COM1 qui était protégé par le dernier vaisseau mercenaire, le cuirassé amiral de Maa Seti elle-même. Toute la puissance de feu Amycléenne se déchaîna sur lui mais il fallut du temps pour en venir à bout et conquérir COM1. Le vaisseau amiral de Maa Seti défend COM1 Le plan de Phylia semblait se dérouler à merveille mais des icônes d'alerte commencèrent à apparaître sur sa carte holographique du champ de bataille. L'attaque concentrée sur la mercenaire avait laissé le champ libre à ses alliés rebelles ! Alors qu'APPRO1 tombait entre les mains de l'Hégémonie, un groupe de vaisseaux rebelles avait lancé une série d'attaques rapides contre le Dreadnought du deuxième groupe de bataille et l'avait détruit ! De même la résistance de Maa Seti autour de COM1 avait entamé la résistance des vaisseaux Amycléens qui se trouvèrent ensuite face une solide ligne de défense rebelle bloquant toute manœuvre vers la dernière station d'approvisionnement énergétique. Les rebelles détruisent le Dreadnought du deuxième groupe de bataille Les rebelles tentent de bloquer la progression des Amycléens vers APPRO2 S'ensuivit alors une série de raids lancés par les deux camps. La légendaire endurance des vaisseaux rebelles leur permit de tenir face à deux flottes ennemies et même de réduire le deuxième groupe à un seul et unique destroyer Phalanx. Les Amycléens étaient au bord de la rupture après avoir subi de nombreuses pertes mais, avec le retour sur la ligne de front du Dreadnought du premier groupe de bataille, les rebelles étaient obligés de reculer petit à petit vers APPRO2. Finalement l'estocade vint du dernier destroyer Phalanx du deuxième groupe de bataille Amycléen. Malgré des avaries catastrophiques, il traversa miraculeusement une tempête gamma pour détruire la dernière frégate rebelle protégeant la station ! Hégémonie d'Amyclès (Bongoflo69 & bob_bob) vs Mercenaires de Maa Seti et Rebelles (vaudania & La Tribune Ludique) Format : 2x15 classes Scénario : Assaut Planétaire Victoire : Hégémonie d'Amyclès Les cris de victoire fusèrent à travers la passerelle de l'Écarlate ! Phylia se laissa tomber sur son fauteuil de commandement avec un soupir de soulagement. Le destin de la bataille n'avait tenu qu'à un fil et elle devait la victoire au courageux équipage du destroyer Phalanx qui avait tenu bon alors queson vaisseau semblait bon pour la casse. - Envoyez un message à Laïtus, ordonna-t-elle à son officier des communications, informez-les de notre situation et demandez leur des renforts. Elle jeta un regard sur la carte holographique, le reste des forces de Maa Seti et des rebelles ralliait la zone pour tenter un dernier coup mais il était trop tard. Il n'y avait plus qu'à battre en retraite le temps que les secours arrivent. Mais la situation restait grave. Phylia soupçonnait que sa cargaison n'était qu'une petite pièce d'un immense puzzle et que tout puait le complot à plein nez. Elle devait en informer rapidement son père pour que des mesures énergiques soient prises. Fondu enchaîné... L'Écarlate progressait lentement à travers la flotte de secours Amycléenne. Comme Phylia l'avait prévu, Maa Seti et ses alliés avaient fui la zone pour se réfugier dans l'Amas de Périphétès. D'après ses strategos, la mercenaire avait évacué son vaisseau amiral juste avant sa destruction et elle avait laissé sa capsule de sauvetage dériver avec les débris de sa flotte jusqu'à que les Amycléens quittent la zone du relai de communication. Phylia en était presque soulagée, elle avait été une adversaire coriace et honorable. - Communication entrante, informa l'un des officiers de pont. L'image holographique de l'Administrateur Cyris Danirel se matérialisa face à la jeune commandeur. - Administrateur, merci pour votre intervention, dit Phylia. Nous devons absolument prendre des mesures, il y a eu trahison ! Danirel leva la main pour lui ordonner de se taire. - Je suis au courant, commandeur, et je suis bien conscient de la nature du complot. Votre père sera tellement déçu... Phylia marqua un temps d'arrêt et sentit une vague glaciale traverser tout son corps. - Sous couvert de me livrer du matériel pénitentiaire à Bêta Arena, vous transportez tout un arsenal avec pour objectif de m'assassiner et de prendre le pouvoir ! La stupeur réduisit la jeune femme au silence. Comment la situation avait-elle pu prendre une telle tournure ?! - Commandeur Phylia, reprit l'Administrateur, vous êtes en état d'arrestation pour sédition et tentative de coup d'État. A SUIVRE... Fondu enchaîné... PAR ORDRE D'APPARITION COMMANDEUR PHYLIA D'AMYCLES MAA SETI FLEET COMMANDER AMYCLÉEN BOB_BOB FLEET COMMANDER AMYCLÉEN BONGOFLO69 FLEET COMMANDER MERCENAIRE VAUDANIA FLEET COMMANDER REBELLE LA TRIBUNE LUDIQUE RESPONSABLES DES DÉCORS TAPIS DE JEU - VAUDANIA ET LA TRIBUNE LUDIQUE DECORS 3D - LA TRIBUNE LUDIQUE SPECIALISTES DES EFFETS SPECIAUX FIGURINES PEINTES PAR BOB_BOB, VAUDANIA ET LA TRIBUNE LUDIQUE MERCI À LA BOUTIQUE TROLLUNE DE LYON QUI A HÉBERGÉ NOS PARTIES LA TRIBUNE D'HELIOS 2021 LES PERSONNAGES ET LES SITUATIONS DE CE RÉCIT ÉTANT PUREMENT FICTIFS, TOUTE RESSEMBLANCE AVEC DES PERSONNES OU DES SITUATIONS EXISTANTES OU AYANT EXISTÉ NE SAURAIT ÊTRE QUE FORTUITE. AVEC LA PARTICIPATION DU FORUM FLEET COMMANDER Fondu enchaîné... Maa Seti observait la lente dérive des astéroïdes de l'Amas de Périphétès par le hublot de ses quartiers personnels. - J'espère que votre nouveau cuirassé amiral vous plait, miss Seti, dit une voix que la transmission subspatiale déformait au point de la rendre anonyme. - Le Chimaera est une vraie merveille de technologie, lui répondit la mercenaire. Je me demande juste en quel honneur ? Le rire de son interlocuteur se répandit dans la cabine. Il semblait mécanique, presque inhumain aux oreilles de la jeune femme. - Voyez cela comme un investissement à long terme de notre part. Nous observons votre carrière depuis ses débuts et nous pensons que vous avez beaucoup d'avenir. - En attendant je n'ai pas pu détruire les Amycléens et leur cargaison, répliqua-t-elle. - C'était bien ce que nous avions prévu et nous avons encore besoin de vos services, miss Seti. Ah, c'était là une musique que connaissait la mercenaire et elle se sentit un peu plus à l'aise avec le somptueux cadeau qu'était le Chimaera. - Lorsque le commandeur Phylia a été injustement arrêtée, les membres de sa flotte ont refusé de se rendre. Les vaisseaux se sont dispersés et ont rejoint l'Amas de Périphétès, ce sont désormais des rebelles comme ceux qu'ils viennent d'affronter ces derniers jours. Nous voulons que vous les ralliez et que vous les prépariez à une mission des plus périlleuses. Nous vous envoyons les informations. Maa Seti vit apparaître des listes d'équipement, des données militaires et des schémas tactiques sur sa console personnelle. Puis s'afficha une carte du Secteur Ólympos avec un point clignotant, sa nouvelle cible. Un sourire carnassier apparut à ses lèvres. - Ce sera un plaisir de continuer à travailler pour vous, ronronna-t-elle en coupant la communication et en reprenant sa rêverie devant les astéroïdes dérivant autour de son tout nouveau Chimaera. ***************************************** Ainsi se termine la première partie du premier chapitre de la campagne narrative Pour la Liberté ! Cela a été une très belle après-midi passée en compagnie de bob_bob, vaudania et Bongoflo69 (le dernier membre en date de notre petit groupe de joueurs lyonnais). Un grand merci à eux pour leur bonne humeur et d'accepter de se plier de bonne grâce à mes délires narratifs. A l'origine j'avais prévu de leur faire jouer 3 parties 1 vs 1 mais au dernier moment (le matin même alors que je finalisais cette partie de la campagne) je me suis dit qu'il serait amusant de pouvoir inclure une partie 2 vs 2. Je savais que je prenais le risque de ne pas pouvoir jouer l'ensemble des scénarios prévus dans le temps imparti mais la décision a été la bonne car ce grand affrontement autour du relai de communication a tenu toutes ses promesses après une première série de batailles assez expéditives autour du scénario Le Piège. C'est que nous avons vécu des moments épiques au cours de cette partie multijoueurs avec l'attaque par le flanc des Amycléens : la résistance désespérée de vaudania a permis à mes rebelles de lancer de nombreux raids contre l'ennemi et de considérablement affaiblir la flotte de bob_bob. Le destin de la bataille s'est jouée à un fil, son dernier vaisseau ne possédant qu'un seul point de structure, j'ai été trahi par les dés qui ne m'ont pas permis d'obtenir la combinaison m'offrant la victoire (par repli de l'ennemi). bob_bob s'est même payé le luxe de faire transiter son destroyer dans une tempête gamma avant de porter le coup de grâce en détruisant mon propre dernier vaisseau. Car pendant que je tentais de le détruire, Bongoflo69 éradiquait méthodiquement mes forces. Une grande bataille donc ! Et tout cela m'a permis d'écrire le récit que vous venez de découvrir. Avec cette campagne, mon objectif est d'essayer de vous livrer une histoire un peu plus complexe que ce que l'on a l'habitude d'écrire autour d'un rapport de bataille. Je ne vous promets pas un scénario super complexe (il évolue d'ailleurs un peu en fonction des parties et de mon inspiration) et je pense que vous en découvrirez le fin mot assez rapidement (je l'espère un peu aussi, cela voudra dire que mes textes sont assez clairs pour vous permettre de vous y retrouver) mais c'est un exercice super amusant. Et ce n'est que le début puisque la suite de la campagne se jouera très bientôt, ce samedi, avec le reste du groupe de jeu lyonnais !
  2. Session d'initiation à Fleet Commander au Lauranna Café (à côté du magasin Ludik de Villefranche sur Saône) pour Bongoflo69 vendredi dernier. Pour l'occasion j'ai dégainé ma campagne d'initiation du Blocus de Boona qui permet d'aligner pas moins de 4 parties en moins de 3h et de découvrir les bases du jeu (toutes les règles hors suppléments) ! Bongoflo69 est reparti complètement convaincu et il est désormais à la recherche d'une boite d'occasion (le jeu n'est malheureusement plus édité). On comptera sur lui pour nos traditionnelles Gravitational Wars lyonnaises et plus ponctuellement pour nos sessions de jeu à Trollune. Vous êtes bien sur HNN, soyez les premiers à être informés ! Nous interrompons le cours de nos programmes pour une flash spécial. Quelques jours à peine après l'appel à l'aide lancée par le Reine Aladima de Boona, une flotte Amycléenne a été repérée à proximité du blocus de la Ligue de Phébé. Selon un communiqué diffusé par les autorités Amycléennes locales (Secteur Ólympos / Monde de Laïtus), les vaisseaux de l'Hégémonie ont été envoyés pour mettre fin à un blocus illégal et pour libérer Boona de l'oppression commerciale Phébéenne. Une source anonyme proche du gouvernement de Laïtus nous a assuré que Boona rejoindrait ainsi les rangs des mondes pérégrins au service de l'Hégémonie. De son côté la Ligue de Phébé récuse toutes les accusations de Boona et d'Amyclès. Un dossier juridique complet a été transmis aux médias ainsi qu'au Haut Conseil d'Hélios, il décrit l'ensemble du litige commercial opposant la Ligue à la petite planète. Le Chancelier Karlsson de Scaris, le représentant officiel de la Ligue dans le Secteur Ólympos, a prévenu que les forces Phébéennes étaient en alerte maximale et prêtes à repousser toute agression illégitime Amycléenne. Nous vous tiendrons bien entendu informés de la situation autour de Boona où tout semble indiquer que de nombreux combats auront bientôt lieu... -------------------------------- La Ligue de Phébé tentait une nouvelle fois d'intégrer de force la planète Boona en lui imposant un blocus commercial. Et une nouvelle fois la Reine Aladima appela l'Hégémonie d'Amyclès à l'aide, jouant de la rivalité entre les deux empires pour tenter de conserver son indépendance... Et Amyclès répondit une nouvelle fois à l'appel. Le corps expéditionnaire Amycléen arriva rapidement sur zone et dès que son avant-garde émergea des ondes gravitationnelles elle se lança au combat ! Les vaisseaux Amycléens connurent vite de premiers succès en détruisant quelques frégates mais la Ligue de Phébé s'était attendue à cet assaut rapide et elle laissa ses ennemis s'enfoncer dans ses lignes. Et l'occasion rêvée se présenta enfin à elle : avide de participer à la destruction d'un groupe de frégates, un Cuirassé Amycléen s'éloigna un peu trop de ses vaisseaux d'escorte et se retrouva encerclé ! Il fut réduit en pièces par les tirs Phébéens et le reste de sa flotte fut ensuite rapidement mise en déroute... Premiers contact entre les flottes Amycléennes et Phébéennes dans les alentours de Boona Un groupe de frégates Phébéennes semble en danger mais cela s'avèrera être un piège mortel ! Les survivants Amycléens se mettent à l'abri d'un champ d'astéroïdes Après cette entrée en matière désastreuse, l'état-major Amycléen reprit la flotte en main et ordonna de poursuivre les combats dans le secteur d'un grand champ d'astéroïdes tout proche. Il espérait profiter de cet environnement hautement dangereux pour stabiliser le front et empêcher Phébé de consolider sa victoire. Cette fois-ci les Amycléens progressèrent avec prudence et concentrèrent leurs tirs contre les vaisseaux les moins résistants de la Ligue. Malgré des pertes conséquentes, la guerre d'usure qu'ils menèrent porta ses fruits et bientôt le dernier vaisseau d'escorte du puissant cuirassé Phébéen qui menait la bataille fut détruit. Cette fois-ci c'était Phébé qui devait reconnaître sa défaite. Les combats continuent dans un grand champ d'astéroïdes Des frégates Phébéennes se glissent entre les astéroïdes Le dilemme du Commandeur face à l'ennemi en approche... Le cuirassé Amycléen ne fait cette fois-ci pas l'erreur de s'éloigner de son escorte Les Amycléens parviennent à garder l'avantage de la supériorité numérique au coeur des combats Les nerfs des navigateurs sont mis à rude épreuve au cours de la bataille ! Les Amycléens subissent des pertes significatives Mais finalement ce sont les Phébéens qui souffrent le plus... Après leur défaite dans le champ d'astéroïdes, les Phébéens virent leurs lignes arrières menacées. La percée d'une flotte Amycléenne mit directement en danger le transfert d'une navette diplomatique de la Ligue entre deux portails. Les stratèges Phébéens réagirent cependant rapidement et une Flotte de la Paix fut dépêchée pour déloger les vaisseaux de l'Hégémonie qui avaient pris position autour de l'un des deux portails. Ils profitèrent d'une terrible erreur tactique du commandeur Amycléen pour piéger son cuirassé et le détruire. Les Amycléens tentèrent un dernier baroud d'honneur avant de battre en retraite mais s'ils arrivèrent à lourdement endommager le cuirassé Phébéen ils échouèrent à le détruire. Lorsque la navette diplomatique émergea des ondes gravitationnelles, le chemin était libre ! La Ligue de Phébé tente de sécuriser le transfert d'une navette diplomatique entre deux portails Amyclès s'empare de l'un des deux portails pour bloquer l'évacuation de la navette Les positions Amcyléennes sont harcelées par les forces de la Ligue Privées de la puissance de feu de leur cuirassé, les dernières forces Amycléennes ont perdu tout espoir de victoire Lorsque la navette diplomatique Phébéenne émerge du premier portail, la voie est libre ! Après ces nombreux combats, aucun des camps n'avait pris un avantage clair. Le sort de Boona allait se jouer sur une dernière bataille pour le contrôle des principaux portails gravitationnels situés aux abords de la planète. Chacun d'entre eux était contrôlé par l'un des deux empires : l'Hégémonie comme la Ligue les avaient littéralement fortifiés et aucun des deux empires ne voyait comment il allait pouvoir l'emporter. Ce fut la Ligue qui ouvrit les hostilités en utilisant une paire de frégates pour lancer des raids éclairs contre le dispositif Amycléen à partir d'un petit champ d'astéroïdes. Mais les espoirs de voir les vaisseaux de l'Hégémonie briser leur dispositif pour se lancer dans un assaut indiscipliné furent vite douchés, Amyclès tenait fermement ses positions. Car les strategos Amycléens avaient détecté une faille dans les lignes ennemies et les navigateurs de l'Hégémonie étaient en plein calculs. Alors qu'un destroyer prenait position sur le portail Amycléen, quatre frégates quittèrent subitement leurs positions pour traverser le champ de bataille : poussant à fond leur propulsion ionique, les vaisseaux se faufilèrent entre les unités Phébéennes pour s'emparer du portail que l'ennemi avait fait l'erreur de ne pas occuper. La contre-attaque Phébéenne détruisit une paire de frégates mais les survivantes tenaient fermement leur position : la flotte de la Ligue était désormais coupée du reste de la galaxie et elle fut obligée de se rendre. Les flottes Amycléenne et Phébéenne se sont déployées autour de leur portail respectif Deux frégates Phébéennes harcèlent les destroyers de l'Hégémonie Des frégates Amycléennes s'emparent du portail de la Ligue au nez et à la barbe de l'ennemi ! L'Hégémonie d'Amyclès pouvait revendiquer une victoire mineure sur la Ligue de Phébé mais elle ne put pas l'exploiter politiquement. Une fois le blocus levé, la Reine Aladima annonça avoir passé des accords commerciaux de première importance avec la Forge de Fendrix. Il était impossible pour Amyclès de froisser son principal fournisseur d'armes en annexant un proche allié et l'Hégémonie dut évacuer à son tour l'espace proche de Boona... Une fois encore l'habilité politique de sa souveraine avait sauver l'indépendance de la petite planète !
  3. Ce samedi 27/11 nous étions de retour au Crazy Orc/KRAC pour jouer une petite campagne mettant en scène les Proto Myrmides dont les règles expérimentales sont celles de la future (?) faction non humaine du jeu qui nous ont été fournies par Didier Dincher pour qu'elles soient bêta testées. Ces règles ne peuvent malheureusement pas être publiées et je ne m'attarderai donc pas sur ce point pour me concentrer sur le récit de la campagne. Nous adresserons cependant un retour complet à l'auteur en espérant que cela pourra l'aider et que cela contribuera au reboot du jeu que Don't Panic Games ne semble pas avoir abandonné (même si cela n'a pas l'air d'être dans le top des priorités). Notez que le fluff des Proto Myrmides est non officiel et ne reflètera pas forcément celui qui nous sera peut-être proposé à terme pour cette faction non humaine. vaudania, Cyrilcyrilcyril et bob_bob sont prêts à en découdre ! Bien avant le premier contact officiel avec les empires Phébéens et Amycléens pendant l'Incident de Sikelía, les Proto Myrmides avaient déjà commencé à frapper le secteur. Une première vague d'attaque avait détruit le convoi commercial Phébéen près de Trýpa Beta mais également plusieurs frégates pirates dans le Pétrino Frágma. Alors que les tensions s'accumulaient entre la Ligue et l'Hégémonie, les Proto Myrmides concentrèrent leurs raids sur le champ d'astéroïdes provoquant des remous parmi les gangs, pirates et rebelles qui le peuplaient. Dans un premier temps, la disparition de quelques frégates n'avait pas provoqué de réaction à la cité libre de Tortuga XIII, nichée au coeur des astéroïdes, mais lorsque ce fut le tour du Calamity, un croiseur pirate lourdement armé, de manquer à l'appel, l'inquiétude commença à se faire sentir. Aucun clan du Pétrino Frágma ne revendiquait cette attaque et le Conseil Libre de Tortuga XIII décida d'envoyer des vaisseaux enquêter à la dernière localisation connue du croiseur. Au final ce furent des flottes entières qui se lancèrent dans l'aventure, aucun clan ou gang ne souhaitant rester en dehors de l'opération au risque de se retrouver sur le bancs des accusés. ACTE 1 - L'ENQUÊTE TOURNE COURT Plusieurs flottes partirent de Tortuga XIII pour enquêter sur la disparition du Calamity, chaque faction du Pétrino Frágma souhaitant s’assurer que l’incident ne se retourne pas contre lui. L’épave du croiseur fut retrouvée dans un secteur à l’écart des chemins traditionnellement empruntés par les pirates et les rebelles. Le vaisseau avait été littéralement broyé et les rapports des équipes techniques envoyées à bord se révélèrent confus, leurs références à de prétendues biotechnologies semblaient tout simplement fantaisistes. Mais la vérité s’imposa brutalement aux pirates lorsque les alarmes sonnèrent à travers leurs vaisseaux ! Des flottes ennemies avaient fait leur apparition et rendaient les senseurs complètement fous : ce n’était pas des vaisseaux en métal mais bel et bien des créatures vivantes qui s’approchaient à grande vitesse avec des intentions belliqueuses… Les deux premières flottes à arriver sur place furent celles des Pirates de Llib Sorg et du Clan Rebelle du Tridique qui se séparèrent immédiatement pour mener des recherches sur le plus large périmètre possible. Sous la direction du vaisseau amiral Llib Sorg, les pirates étaient en train fouiller une zone contenant une perturbation gravitationnelle quand les Proto Myrmides attaquèrent ! Les bio-vaisseaux approchèrent sans se méfier des unités légères de la flotte pirate mais après avoir perdu plusieurs des leurs dans des attaques kamikaze ils changèrent de tactique. Ils décidèrent de détruire méthodiquement toute la flotte pirate ! A la fin, le cuirassé de Llib Sorg se tenait seul face aux nuées Proto Myrmides mais il finit par être submergé à son tour. Les Frégates Pirates attaquent le flanc des Proto Myrmides Le vaisseau amiral de Llib Sorg est escorté par une Frégate Testudo Le Clan Rebelle du Tridique était quant à lui tombé sur la zone où flottaient les restes de l'épave du Calamity. Le secteur était infesté de Proto Myrmides qui réagirent immédiatement à l'arrivée des intrus en vomissant des dizaines de larves. Les bio-vaisseaux menaient des attaques rapides contre les Rebelles avant de se réfugier près de l'épave pour y panser leurs blessures. La tactique ne semblaient cependant pas assez rapide pour arriver à bout des vaisseaux du Clan du Tridique et les Proto Myrmides tentèrent de prendre plus de risques en quittant l'épave pour frapper l'ennemi de toutes leurs forces. C'était exactement ce qu'attendaient les Rebelles qui manoeuvrèrent pour maximiser leur puissance de feu et abattre chacun des bio-vaisseaux avant qu'il ne puisse battre en retraite et se régénérer dans l'épave du Calamity. La stratégie fut gagnante et les créatures durent battre en retraite. Les Proto Myrmides sont acculés par les Rebelles Scénario : Bataille Rangée La Tribune Ludique (Rebelles) vs bob_bob (Proto Myrmides) : Victoire des Rebelles vaudania (Pirates de Llib Sorg) vs Cyrilcyrilcyril (Proto Myrmides) : Victoire des Proto Myrmides L'égalité étant parfaite au niveau des victoires et des points de classe détruits, les Proto Myrmides sont désignés vainqueurs suite à un jet de dés. ACTE 2 - LE TRAQUENARD Sonnées par l’attaque surprise des Proto Myrmides, les flottes pirates avaient précipitamment battu en retraite. Les commandeurs comme leurs équipages étaient choqués par la nature de leurs agresseurs : des créatures gigantesques vivant dans l’espace ! Les pirates croyaient encore avoir à faire à des animaux dangereux mais uniquement guidés par leur instinct. Ils changèrent rapidement d’avis lorsqu’ils comprirent qu’ils avaient été rabattus directement dans un piège ! Cernés de toute part par les Proto Myrmides, les vaisseaux pirates allaient devoir se battre pour s’extirper de cette situation… Llib Sorg avait pu rejoindre sa flotte de réserve qui avait battu en retraite avec les autres forces envoyées par Tortuga XIII. La flotte fut prise au piège par les Proto Myrmides qui avaient manifestement appris des précédents combats. Les bio vaisseaux concentrèrent toutes leurs attaques contre le vaisseau amiral et ne laissèrent pas le temps à Sorg de réagir. Le cuirassé explosa juste après l'évacuation du pirate et sonna sa défaite... Les Proto Myrmideds ciblent le cuirassé de Llib Sorg ! La flotte du Clan Rebelle du Tridique était elle-aussi encerclé par les Proto Myrmides. Surprise, elle perdit rapidement l'un de ses deux croiseurs avant de réussir à se regrouper autour d'une position plus facile à défendre. De là les Rebelles lancèrent leur contre-attaque ! Esquivant les nuées de larves qui dérivaient dans la zone et profitant de la puissance de feu combinée d'un croiseur Centaurus et d'un destroyer Phalanx, ils pourchassèrent les bio-vaisseaux pour les détruire les uns après les autres. Les Proto Myrmides durent fuir devant un tel déchaînement de violence. Un Léviathan se cachen dans un cimetière d'épaves Les Rebelles se regroupent pour mieux contre-attaquer Les Proto Myrmides sont traqués sur le champ de bataille Scénario : Le Piège La Tribune Ludique (Rebelles - Défenseurs) vs Cyrilcyrilcyril (Proto Myrmides - Attaquants) : Victoire des Rebelles vaudania (Pirates de Llib Sorg - Défenseurs) vs bob_bob (Proto Myrmides - Attaquants) : Victoire des Proto Myrmides Victoire des Pirates et Rebelles au points de classe détruits. ACTE 3 - PAT Après plusieurs jours de combat, ni les pirates ni les Proto Myrmides n’avaient réussi à prendre l’avantage dans le Pétrino Frágma. Les deux camps rassemblèrent leurs forces pour tenter de débloquer la situation au cours d’une grande bataille au cœur du champ d’astéroïdes. La flotte combinée du Clan Rebelle du Tridique et des Pirates de Llib Sorg se déploya face à une grande horde de Proto Myrmides. Les Pirates tenaient le flanc gauche et firent face à des bio-vaisseaux particulièrement agressifs qui tentaient coûte que coûte de détruire le vaisseau amiral de leur flotte. Llib Sorg avait cependant bien compris la manoeuvre ennemi et il ordonna que son vaisseau se mette à l'abri dans un champ d'astéroïdes. Malgré tout son cuirassé souffrait entre les collisions avec les énormes blocs à la dérive et les larves qui explosaient à son contact. Le Pirate contre attaqua en envoyant plusieurs frégates s'exploser contre les créatures et il parvint ainsi à gagner assez de temps. Car, sur le flanc droit, le Clan Rebelle du Tridique était en action. Malgré d'importants dégâts causés par des collisions avec des astéroïdes, ses unités rapides traquaient les Proto Myrmides et les détruisaient les unes après les autres. Lorsque les Rebelles eurent neutralisé la flotte qui leur faisait face, ils se portèrent rapidement au secours de Llib Sorg dont le cuirassé, lourdement endommagé, cherchait à s'éloigner des combats. Ayant subi des pertes trop élevées, les Proto Myrmides quittèrent le champ de bataille et décidèrent d'éviter le Pétrino Frágma pour se concentrer sur le reste du secteur de Sikelía. La bataille finale opposant les Pirates et Rebelles aux Proto Myrmides ! Llib Sorg et ses Pirates font facce à des nuées de Larves Premiers affrontements entre Rebelles et Proto Myrmides Après avoir sécurisé le flanc droit, les Rebelles se redéploient vers leurs alliés Pirates Lourdement endommagé, le cuirassé de Llib Sorg se replie sous le couvert des unités Rebelles et Pirates Scénario : Dans la Ceinture d'Astéroïdes La Tribune Ludique (Rebelles) + vaudania (Pirates de Llib Sorg) vs Cyrilcyrilcyril (Proto Myrmides) + bob_bob (Proto Myrmides) : Victoire des Pirates et Rebelles VICTOIRE MINEURE DES PIRATES ET REBELLES Les Pirates de Tortuga XIII avaient subi de nombreuses pertes mais ils avaient réussi à contenir la menace des Proto Myrmides dans le Pétrino Frágma. Ils savaient cependant à quel point la Cité Libre était en danger et ils avaient décidé d'en renforcer les défenses et de s'y barricader, refusant les offres d'emploi proposés par les grands empires afin qu'ils participent à la guerre en préparation dans le secteur. Un grand merci à vaudania (mon complice pirate) et à mes adversaires bob_bob et Cyrilcyrilcyril pour cette excellente après-midi qui s'est passée dans la joie et la bonne humeur habituelles ! Ce n'était pas prévu au programme mais le dernier acte de la campagne (je publierai le document vous permettant de la jouer de votre côté) a pu être transformé en une bataille 2 vs 2 ce qui est toujours amusant. Encore une fois on bénéficie de l'un des points forts de Fleet Commander dont le temps de jeu est tout à fait raisonnable. Réussir à caser 2 parties classiques plus une partie multijoueurs en une après-midi (de 14h à 18h30), ce n'est pas donné à tout le monde. En attendant nous avons pu récolter pas mal de choses sur les Proto Myrmides et nous allons pouvoir remonter tout cela à l'auteur et améliorer également un petit la faction au niveau de notre groupe de jeu.
  4. Le HSS AVADORA, croiseur de la flotte d’arbitrage d’Hélios, était de retour d’une tournée d’inspection dans le secteur Ólympos lorsqu’il a été heurté par un astéroïde dans la zone neutre située entre les territoires Phébéens et Amycléens. Le croiseur a été lourdement endommagé dans cette collision durant laquelle il a perdu une partie de son chargement, des documents et des preuves des multiples infractions à la Convention d’Hélios commises tout aussi bien par l’Hégémonie que par la Ligue. L’Inspectrice Générale Jasemine Zarinah a réussi quitter le navire à bord d’une capsule de sauvetage avant l’impact. D’après les premiers éclaireurs envoyés sur place, l’épave de l’Avadora est en plein cœur de la zone neutre au milieu d’un petit champ d’astéroïdes. Cette zone est l’un des principaux points de passage entre les territoires Amycléens et Phébéens dans le Secteur Ólympos. Elle est délimitée par les stations de combat automatisées appartenant à la Ligue et à l’Hégémonie (il est bien entendu impossible que chacun des deux empires y fasse stationner des flottes entières sans prendre le risque que cela dégénère). Une partie de son chargement, perdu dans l’espace suite à l’accident, a dérivé dans le nuage de gaz de Cavia. La capsule de sauvetage de l’Inspectrice Générale a quant à elle été expulsé au-delà de la Déchirure Pourpre, une grande tempête gamma dans laquelle il est déconseillé de naviguer. Les experts espèrent que la capsule a pu rallier l’ancienne station minière en orbite autour de Yiotis, un petit planétoïde dont l’exploitation a été abandonnée depuis longtemps. Ils craignent cependant que l’antique installation ne soit plus très stable et que la vie de Zarinah ne tienne qu’à un fil. Phébéens et Amycléens ont mobilisé leurs flottes pour intervenir le plus rapidement possible. Non pour porter assistance à l’Avadora mais bien pour faire disparaître les preuves les concernant et, si possible, s’emparer de celles accablant leur rival… L'épave de l'Avadora Extrait des communications de l'Inspectrice Générale Jasemine Zarinah envoyées aux autorités d'Hélios peu après la destruction de l'Avadora... ... connecté à distance avec la station minière de Yotis qui amplifie le signal. Je ne sais pas si vous m'entendez, Hélios, l'Avadora est entré en collision avec un astéroïde, les alertes de proximité n'ont pas fonctionné et je ne serais pas surprise d'apprendre qu'il y a eu sabotage. Dans le choc, des containers entiers de preuves à charge contre Amyclès et Phébé ont été éjectés dans l'espace vers le nuage de gaz de Cavia. L'équipage a été héroïque, ils m'ont fait enfiler une combinaison spatiale et m'ont fait évacuer le vaisseau. J'ai pu rejoindre la station abandonnée de Yotis. Malgré le manque d'atmosphère, j'ai pu y réactiver un grand nombre d'instruments avant de trouver une cachette sûre. Car je sais que l'Hégémonie et la Ligue ne manqueront pas l'occasion de tenter de me capturer pour faire disparaître les preuves de leurs manquements aux règles d'engagement d'Hélios dans le Secteur Ólympos... ... Hélios ?! Est-ce que quelqu'un me reçoit ? Je suis seule, aucun membre d'équipage de l'Avadora n'a survécu. L'épave du croiseur dérive dans le champ d'astéroïdes qui lui a été fatal. Les senseurs de la station de Yotis ont détecté un pic d'énergie dans les ondes gravitationnelles. Ils arrivent. Je vous envoie le détail des relevés... HEGEMONIE D'AMYCLES 8ème Flotte de Scaris (La Tribune Ludique) 1 Croiseur Sagittarius 1 Destroyer 2 Destroyers Phalanx 6 Frégates L'Escadre Rouge (Geed) 1 Cuirassé (Nano-Réparateurs) 1 Cuirassé (Exo-Bombes) 3 Destroyers 1 Mule (Ampli. de Puissance) LIGUE DE PHEBE Flotte IEUF1 (bob_bob) 1 Porte-Nefs 2 Croiseurs Centaurus 4 Frégates Flotte de Sikelía (cyrilcyrilcyril) 1 Porte-Nefs 1 Croiseur Centaurus 5 Frégates 1 Frégate Testudo 1 Salvation (Dispo. Déplacement) ... ces sales rapaces ! Les combats font déjà rage entre Phébé et Amyclès et grâce aux instruments de la station je peux pratiquement tout suivre en direct. Dès le début de la bataille, les Phébéens ont fait preuve de leur roublardise habituelle. Un groupe d'éléments rapides de la flotte IEUF1 a quitté la zone de l'épave de l'Avadora en empruntant un portail pour réapparaître quelques instants plus tard près du nuage de de gaz de Cavia, il s'est emparé d'un container littéralement au nez et à la barbe de l'Hégémonie. J'aurais aimé voir la tête du commander Amycléen ! Un deuxième container a été capturé dans la foulée par la flotte de Sikelía avant que la 8ème Flotte de Laïtus daigne enfin réagir pour éviter que le troisième container ne lui échappe... L'Hégémonie a cependant échappé de justesse au désastre lorsque les vaisseaux ayant capturé ce container ont eu la brillante idée d'essayer de couper le chemin de fuite des unités d'IEUF1 en prenant position sur le secteur du portail... au beau milieu du dispositif Phébéen ! La 8ème Flotte de Laïtus a perdu une Frégate et un Destroyer Phalanx dans l'affaire et seul un incident de tir côté Phébéen a permis aux deux Frégates survivantes de fuir la zone par le portail avec leur précieux container. Elles ont rejoint la sécurité du champ d'astéroïdes situé au coeur de la tête de pont sécurisée mise en place par l'Escadre Rouge autour de l'épave de l'Avadora. De ce côté du champ de bataille, les Phébéens ont d'ailleurs fait preuve de la même sagacité en s'emparant rapidement de la carcasse de mon ancien Croiseur avant même que les Amycléens ne réagissent. Par Hélios ! Les deux camps semblent avoir oublié l'existence de la station de Yotis. Si vous me recevez, venez vite à mon secours ! La Flotte de Sikelía s'est déployée dans la zone du Nuage de Gaz de Cavia Amycléens et Phébéens se disputent les containers perdus par l'Avadora En tentant d'empêcher la fuite d'un container capturé par Phébé, des vaisseaux Amycléens se retrouvent en facheuse posture... Les survivants parviennent à se mettre à l'abri dans un champ d'astéroïdes placé sous la protection de l'Escadre Rouge... Phébé s'empare de l'épave de l'Avadora mais doit faire face aux unités lourdes Amycléennes... ... Les Amycléens ne sont pas connus pour leur subtilité mais cela ne les empêche pas de faire preuve d'efficacité. Lentement mais sûrement ils ont mis la pression sur la flotte Phébéenne d'IEUF1 autour de l'épave de l'Avadora. Il faut dire qu'avec deux Cuirassés à la manoeuvre même un redoutable Porte-Nefs Phébéen doit y réfléchir à deux fois avant de tenir sa position. De fait les Phébéens ont préféré prendre la poudre d'escampette sous les tirs et les missiles de l'Escadre Rouge. Mine de rien les pertes commencent à s'accumuler du côté de la Ligue, les Amycléens préférant comme à leur habitude jouer de la gachette plutôt que de s'emparer des objectifs stratégiques. Mais que peuvent donc apprendre leurs cadets à l'Académie Spatiale de Lysander ?! Dans la zone du Nuage de Cavia, la 8ème Flotte de Laïtus semble avoir abandonné l'idée de récupérer les containers tombés entre les mains de Phébé. Un groupe de combat constitué d'un Croiseur Sagittarius et d'un Destroyer tient fermement leur Station de Combat équipée d'une Porte Vortex tandis qu'un Destroyer Phalanx et son escorte de trois Frégates ont emprunté un portail pour rejoindre la zone de Yotis. Ils suivent en cela l'exemple des Phébéens de la Flotte de Sikelía qui ont dépêché plusieurs Frégates vers la station minière. Ils ne m'avaient manifestement pas oublié ! Malgré la course erratique de la station autour du planétoïde, les rapides vaisseaux de la Ligue l'ont facilement atteint. Les commandos Phébéens sont en train de la fouiller mais ils n'arriveront jamais à me trouver. D'autant plus que l'Hégémonie ne leur facilite pas la vie en bombardant méthodiquement la zone. Hélios, venez me chercher par pitié ! Ces fous furieux sont capables de tout réduire en miettes plutôt que de laisser leurs adversaires me capturer... Le Porte-Nefs de la flotte IEUF1 se retrouve pratiquement seul face à l'Escadre Rouge ! Les Frégates de la Flotte de Sikelía sont les premières à rejoindre la zone de Yotis... ... elles sont rapidement rejointes par des éléments de la 8ème Flotte de Laïtus Les Phébéens capturent la Station Minière mais ne parviennent pas à débusquer l'Inspectrice Générale Jasemine Zarinah Les recherches sont perturbées par les attaques Amycléennes Les Amycléens ont sécurisé une Station de Combat équipée d'une Porte Vortex ... Alors qu'il y a une heure ou deux tout était calme dans la zone de Yotis, c'est maintenant devenu un vrai champ de bataille ! Sous la pression des unités lourdes Amycléennes de l'Escadre Rouge, le Porte-Nefs de la flotte IEUF1 a préféré quitté la zone de l'épave pour rejoindre les environs de la station minière. D'où je suis je peux voir de mes propres yeux les dégâts structurels que le cuirassé lourd a subi sous les tirs de barrage Amycléens. Par tous les dieux de l'Olympe ! Alors que les Phébéens pensaient avoir gagné un peu de répit, le Croiseur Sagittarius et le Destroyer de la 8ème Flotte de Laïtus ont activé la Porte Vortex de la Station de Combat pour se matérialiser juste derrière le Porte-Nefs. Ils ont mis en pièces le vaisseau amiral d'IEUF1 ! Avec une telle puissance de feu, les Amycléens sont en train de massacrer les Frégates de la Ligue dans le secteur. Je prie pour que ces lourdauds ne parviennent pas plus à me repérer que leurs adversaires... Dans les deux autres zones, le calme semble régner. Le Nuage de Cavia est sous contrôle de la Ligue de Phébé, c'est là qu'elle tient à l'abris deux containers de preuves. Du côté de l'épave de l'Avadora qui est sous la garde vigilante d'un Cuirassé, l'Escadre Rouge est en train de rassembler ses vaisseaux autour d'un portail... Gravement endommagé, le Porte-Nef IEUF1 doit quitter la zone de l'épave de l'Avadora... ... il rejoint Yotis en espérant échapper à la destruction... ... mais il est surpris et détruit par les vaisseaux de la 8ème Flotte de Laïtus venus du Nuage de Cavia via la Porte Vortex de leur Station de Combat La Station Minière tombe entre les mains des Amycléens Les unités Phébéennes ont sécurisé la zone du Nuage de Cavia La Flotte Ecarlate masse ses vaisseaux autour d'un portail... ... malgré les recherches des commandos Amycléens. Ils n'ont pas encore regardé au bon endroit ces crétins ! Et ils feraient bien de se dépêcher car le Porte-Nefs de la Flotte Phébéenne de Sikelía vient de rejoindre la zone et commence déjà à vomir d'innombrables escadrons d'intercepteurs. Les Amycléens ont immédiatement réagi en envoyant en renfort un Cuirassé et deux Destroyers de l'Escadre Rouge. Les intercepteurs Phébéens sont détruits à coups de missiles et de Bombes Gamma mais le Porte-Nefs continue à déployer de nouveaux escadrons pour remplacer les anciens. Cela ressemble à un pat même si Amyclès semble prendre petit à petit l'avantage. Mais la Ligue n'a pas dit son dernier mot, loin de là ! Trois frégates d'IEUF1 ont quitté ma zone pour celle de l'épave de l'Avadora. Elles ont emprunté un portail qui les a mené au coeur du dispositif Amycléen où elles sèment un joyeux bordel, si vous voulez bien me passer l'expression. Les Amycléens ont déjà perdu un Destroyer dans l'affaire mais ils se reprennent vite et avec l'aide d'une des Frégates de la 8ème Flotte de Laïtus qui a quitté l'abri de son champ d'astéroïdes, l'Escadre Rouge fait le ménage. Le raid était glorieux mais il n'aura jamais vraiment mis en danger la main mise de l'Hégémonie dans cette zone du champ de bataille. Attendez qu'est-ce que... Bon sang ! Après avoir fouillé la station de fond en comble, les Amycléens ont enfin compris où je m'étais réfugiée ! Eh oui, bande d'imbéciles ! Je m'étais arrimée à un long cable de remorquage et depuis tout ce temps je flottais à bonne distance de la station. Ils me tractent à bord et tentent de brouiller mes com... Hélios ! Ils me tiennent en... ... Fin de l'extrait. Le Porte-Nefs de la Flotte de Sikelía lâche ses escadrons dans l'espoir de perturber les recherches Amycléennes dans la Station Minière Les vaisseaux des flottes Amycléennes conjuguent leur puissance de feu pour tenir le Porte-Nefs à distance Les Phébéens lancent un dernier raid contre les forces Amycléennes qui tiennent l'épave de l'Avadora RESULTATS HEGEMONIE D'AMYCLES CONTROLE DE L'AVADORA : 10 PV CAPTURE DES CONTAINERS : 4 PV EVACUATION DE L'INSPECTRICE D'HELIOS : 10 PV CLASSES DETRUITES : 19 PV TOTAL : 43PV LIGUE DE PHEBE CONTROLE DE L'AVADORA : 3 PV CAPTURE DES CONTAINERS : 8 PV EVACUATION DE L'INSPECTRICE D'HELIOS : 0 PV CLASSES DETRUITES : 8 PV TOTAL : 19PV Une mise en demeure officielle a été adressée par Hélios aux deux grands empires. Le Haut Conseil d'Hélios sait que l'Hégémonie détient un container de preuves de l'Avadora ainsi que l'Inspectrice Générale Jasemine Zarinah. Il accuse également la Ligue de s'être emparée de deux containers de preuves. Hélios somme les deux empires de lui restituer l'Inspectrice et les containers dans les meilleurs délais. La Ligue de Phébé et l'Hégémonie d'Amyclès nient les accusations d'Hélios en bloc et assurent que les missions de secours envoyées sur place n'ont trouvé aucun survivant ni aucun matériel exploitable autour de l'épave du Croiseur Avadora... Les commandeurs en pleine bataille : Geed (L'Escadre Rouge - Amyclès) bob_bob (IEUF1 - Phébé) cyrilcyrilcyril (Flotte de Sikelía) La Tribune Ludique (8ème Flotte de Laïtus) prend la photo Ce rapport de bataille est aussi disponible sur la Tribune d'Hélios.
  5. Etant donné que l'éditeur du jeu souhaite le faire régulièrement vivre, je crée un sujet de nouveautés pour Fleet Commander du français Capsicum Games.   Suite à des questions posées sur Tric Trac, l'éditeur a fait quelques annonces :    
  6. Le 1er février 2020, 8 joueurs Fleet Commander se sont réunis à Trollune pour une journée de campagne en 6 rounds. Je vous propose d'en revivre le déroulement ! :) On commence par le pitch de la campagne qui oppose les deux grands empires de l'univers de Fleet Commander : la Ligue de Phébé et l'Hégémonie d'Amyclès ! Forte de sa récente victoire à Omicron-69, la Ligue de Phébé veut pousser son avantage en s'emparant d'un secteur des confins : Sikelía. Sikelía est une zone de non droit où ont trouvé refuge de nombreux pirates et rebelles de tout poil. Les deux mondes les plus importants du secteur, Syrakoúses et Segesta, ont prêté allégeance à Amyclès et Phébé mais ils ne disposent pas des moyens militaires suffisants pour y imposer l'influence de leur empire respectif. Les renégats ont élu domicile dans le Pétrino Frágma, un champ d'astéroïdes qui sépare les deux planètes et qui rendrait tous les échanges hautement dangereux si deux Puits Gravitiques (Trýpa Alpha et Trýpa Beta) n'étaient pas disponibles. Ainsi Syrakoúses et Segesta peuvent communiquer et commercer relativement paisiblement. Mais ces dernières semaines les relations entre les deux mondes ont connu de grandes tensions qui ont culminé avec la disparition d'un convoi commercial Phébéen. Segesta a immédiatement accusé Syrakoúses d'être responsable de la perte des vaisseaux et des marchandises. Le Conseil de la Ligue de Phébé s'est alors emparé de l'incident pour porter plainte auprès du Haut Conseil d'Hélios et pour voter l'envoi d'un grand corps expéditionnaire à Sikelía ! L'Hégémonie d'Amyclès n'a pas tardé à réagir en faisant appel de la plainte Phébéenne à Hélios et en répondant favorable aux demandes d'aide du monde pérégrin Syrakoúses. Ces derniers jours, des émissaires des deux empires ont été repérés dans le Pétrino Frágma. Les fonctionnaires d'Hélios soupçonnent que Phébé tant qu'Amyclès tentent de recruter des pirates et des rebelles pour servir leur cause. La guerre semble inévitable.
  7. Ce vendredi nous étions trois à Trollune (vaudania ayant eu un empêchement de dernière minute) pour notre dernière session Fleet Commander avant les Gravitational Wars 2020 ! Notre objectif était de valider trois des scénarios de la campagne pour m'assurer qu'ils étaient bien jouables/amusants : Blocus de l'extension Salvation, la Conquête des Colonies du livret de campagne KS (scénario 2 de l'Amas de Calypso) et Assaut Planétaire de l'extension Avatar. Lors de notre première partie, ma flotte Amycléenne tentait de faire passer le blocus Phébéen de Cyrilcyrilcyril à trois vaisseaux civils (des frégates aimablement prêtées par bob_bob). Cyrilcyrilcyril déploya sa flotte le long de son bord de table et lança ses escadrons d'intercepteurs pour harceler mes vaisseaux. Mes vaisseaux civils bien cachés dans un champ d'astéroïdes proche de la sortie, je tentais de percer les défenses ennemies mais mes tentatives étaient un peu trop timides et mes manoeuvres de redéploiement rendues difficiles par des jets de dés ratés (avec un puits gravitationnel refusant 3 fois de suite de me laisser passer par exemple !). La planification de mes actions étaient également très compliquée du fait de la présence d'Arop Tan dans la flotte Phébéenne, sa capacité élargie de drain rendant tout stockage impossible. Bref une bataille intense et amusante remportée avec brio par Cyrilcyrilcyril ! A noter sur cette première partie que nous nous sommes faits plaisir d'un point de vue esthétique en utilisant le superbe tapis de jeu que Cyrilcyrilcyril nous a concoté (il en parlait ici pour rappel), de nombreux astéroïdes, mes escadrons d'intercepteurs et sa nouvelle flotte Phébéenne. C'était vraiment un plaisir de jouer sur un tel champ de bataille ! bob_bob prend ensuite ma place pour se lancer à la Conquête des Colonies contre Cyricyrilcyril. C'est un scénario assez spécial où il faut réussir à déposer des troupes sur des colonies pour en prendre le contrôle. La Forge de Fendrix engage les hostilités en sécurisant trois colonies dès le début. Elle profite ainsi d'une position privilégiée pour assommer les Phébéens qui tentent de prendre pied sur la quatrième. Les puissants bâtiments de combat de Fendrix infligent de lourds dégâts à la Ligue mais les Phébéens se battent comme des lions. Après de nombreuses tentatives pour contrer les troupes de Fendrix sur les colonies, ils doivent cependant s'avouer vaincus. Cette partie a été très intéressante et a mis en évidence quelques points à améliorer aussi bien au niveau de l'équilibre que de l'intérêt. J'en ferai un sujet dédié. Elle a aussi été l'occasion de découvrir la Forge de Fendrix en action avec les très belles figurines peintes il y a peu par bob_bob. Ce dernier avait pondu une liste propre à la Forge avec 2 Phalanx, 2 Centaurus et 1 Dreadnought ! Une flotte qui ne fait pas dans la dentelle ! Manquant un peu de temps pour participer à une troisième partie, je laisse bob_bob et Cyrilcyrilcyril régler leurs comptes sur le scénario Assaut Planétaire. Cyrilcyrilcyril ressort pour l'occasion sa flotte de l'Hégémonie d'Amyclès pour partir à l'attaque des stations de combat de la Forge de Fendrix. Les combats sont ici plus équilibrés et Amyclès s'appuie sur sa capacité à effectuer des attaques éclair contre la flotte de la Forge logiquement moins mobile puisque devant défendre ses stations. Les escadrons d'intercepteurs lâchés par ces dernières ne suffiront pas à ralentir les Amycléens qui l'emportent grâce à une belle guerre d'usure. Encore une belle après-midi dédiée à Fleet Commander et un grand merci à Cyrilcyrilcyril et bob_bob pour leurs réflexions sur le scénario La Conquête des Colonies que je vais pouvoir grandement améliorer je pense. Rendez-vous maintenant la semaine prochaine pour les Gravitational Wars 2020 !
  8. Voici le compte rendu d'une campagne Fleet Commander (voir la Tribune d'Hélios pour en savoir plus sur ce jeu injustement méconnu) jouée vendredi après-midi à la boutique Trollune de Lyon. C'était une campagne sur carte inspirée des règles Mighty/Planetary Empires. Nous étions 4 joueurs pour l'occasion. Extraits du journal de bord du Fleet Commander Martn Yce ... dans ce secteur des confins. Deux puits gravitationnels et un pauvre champ d'astéroïdes, le trou du cul de l'univers en somme ! Mais le responsable sectoriel était persuadé que les astéroïdes étaient exploitables et qu'il s'y cachait une véritable fortune, de quoi respecter ses quotas et remplir ses objectifs annuels. Il avait donc ordonné la pacification du coin. En oubliant juste de préciser que la zone était également dans le collimateur de l'Hégémonie d'Amyclès qui souhaitait y implanter une base d'entraînement pour l'Académie Spatiale de Lysander. Les Amycléens étaient venus en force et m'avaient obligé à recruter des mercenaires Scavengers pour rééquilibrer les chances. Une mesure désespérée qui aurait un impact certain sur les bénéfices à tirer de l'opération et qui risquait de mal tourner lorsque ces pirates décideraient de se retourner contre moi... Cyrilcyrilcyril (Scavengers) se prépare à affronter vaudania (Hégémonie d'Amyclès) Concentration maximale pour bob_bob (Hégémonie d'Amyclès) avant d'affronter la Tribune Ludique (Ligue de Phébé) ... prise de contrôle des portails gravitationnels en premier lieu. Quatre d'entre eux avaient été recensés dans le secteur, je chargeais les Scavengers de s'emparer de deux de ces portails tandis que je menais ma propre flotte à l'assaut des deux derniers. C'était bien entendu sans compter sur nos adversaires qui avaient les mêmes objectifs... Les Scavengers firent preuve d'efficacité ce qui me rassura sur l'investissement non négligeable que j'avais fait sur eux. Malgré une forte résistance Amycléenne, ils sécurisèrent les deux portails de leur zone. De mon côté, je me heurtais à un Fleet Commander Amycléen particulièrement retors. Il alternait les tirs à longues portées et les frappes rapides de vaisseaux à propulsion ionique. Je perdais plusieurs frégates avant de décider de mettre fin à la récréation en envoyant mon cuirassé lourd au contact. Petit à petit je repoussais l'ennemi mais mon dispositif fut mis à mal par l'ouverture d'un trou noir à proximité. Les Amycléens en profitèrent pour se réorganiser et m'infliger de nouvelles pertes. Je crus la victoire à portée de main lorsque mon cuirassé lourd s'empara du portail de l'Hégémonie mais il fut immédiatement détruit par les tirs ennemis. A la fin de la bataille, nos deux flottes avaient été proprement mises en pièces et nous dûmes nous mettre fin aux hostilités, chaque camp repartant avec un seul et unique croiseur... RÉSULTATS DU TOUR 1 Scénario : Contrôle La Tribune Ludique (Phébé) vs bob_bob (Amyclès) : Nul Cyrilcyrilcyril (Scavengers) vs vaudania (Amyclès) : Victoire des Scavengers Utilisant l'un des puits gravitationnels, la Ligue de Phébé (en bleu) effectue une percée sur le flanc gauche de l'Hégémonie Amycléenne (en rouge) tandis que cette dernière construit une station de défense près du champ d'astéroïdes et lance une offensive sur son flanc droit... Les Scavengers (fraîchement peints) de Cyrilcyrilcyril Le Fleet Commander vaudania lance une offensive sur le portail défendu par les Scavengers La flotte Amycléenne de bob_bob défend son portail ! Le portail Phébéen de la Tribune Ludique est proche d'un trou noir ! ... une forte résistance Amycléenne autour des portails gravitationnels. Le conflit dégénéra alors en une série de d'escarmouches visant à perturber les lignes de ravitaillement ennemies. A chaque traquenard que je tendais aux flottes Amycléennes, l'Hégémonie répondait en prenant en embuscade mes propres forces ! Les mercenaires Scavengers se montrèrent redoutables à ce petit jeu. L'une de leur flotte tomba en effet dans le piège tendu par une force Amycléenne mais au lieu de se lancer dans un combat à la loyal tant chéri par les Fleet Commanders de l'Hégémonie, les Scavengers se cachèrent parmi les astéroïdes pour lancer des raids rapides et meurtriers contre l'ennemi. Les Amycléens ne tardèrent pas à subir de lourdes pertes sans pouvoir réussir à contre-attaquer, leur Fleet Commander fut obligé de battre en retraite. De mon côté je menais ma propre force contre un convoi Amycléen. Mes vaisseaux, chargés à bloc, tombèrent sur l'ennemi par surprise et ne lui laissèrent aucune chance. Mon piège se refermait inexorablement sur les unités de l'Hégémonie, les détruisant les unes après les autres... RÉSULTATS DU TOUR 2 Scénario : Le Piège (match aller) La Tribune Ludique (Phébé - Attaquant) vs vaudania (Amyclès - Défenseur) : Victoire de Phébé Cyrilcyrilcyril (Scavengers - Défenseur) vs bob_bob (Amyclès - Attaquant) : Victoire des Scavengers La Ligue de Phébé consolide sa tête de pont, après avoir détruit la station de défense Amycléenne elle construit sa propre station pour stabiliser le front. Les Scavengers se planquent dans les astéroïdes ! ... malgré les revers subis, les Amycléens ne s'avouaient toujours pas vaincus et les affrontements se multipliaient autour de leurs convois et des nôtres. Les Scavengers prirent au piège une flotte de l'Hégémonie mais eurent la mauvaise surprise de voir cette dernière appliquer la même stratégie qu'eux. Les vaisseaux Amycléens qui le purent prirent position dans les astéroïdes et lançaient des raids rapides contre les mercenaires. Mais les Scavengers étaient rusés et ils attirèrent les Amycléens loin de leur refuge pour mieux les achever. En route vers mon QG, ma propre flotte fut prise en embuscade par une flotte ennemie. Nous subîmes de sérieuses pertes mais non sans rendre coup pour coup. Tandis qu'une partie de mes forces tenait tête aux Amycléens, un croiseur et son escorte de deux frégates contournèrent les combats et attaquèrent l'ennemi par l'arrière pour mieux le mettre en déroute ! RÉSULTATS DU TOUR 3 Scénario : Le Piège (match retour) La Tribune Ludique (Phébé - Défenseur) vs vaudania (Amyclès - Attaquant) : Victoire de Phébé Cyrilcyrilcyril (Scavengers - Attaquant) vs bob_bob (Amyclès - Défenseur) : Victoire des Scavengers L'Hégémonie d'Amyclès s'effondre face aux offensives Phébéennes. La Ligue contrôle désormais pratiquement l'ensemble du secteur.[/b] ... Nous étions vainqueurs ! Les flottes Amycléennes avaient quitté le secteur nous laissant libres d'exploiter les ressources du champ d'astéroïdes. Il s'avéra que le dit champ n'avait aucune valeur et que tous nos efforts avaient donc été vains. Par chance les mercenaires Scavengers ne se retournèrent pas contre moi, leur commandeur ayant entendu des rumeurs de troubles du côté du secteur de Sikelía, il avait préféré mettre fin à notre contrat proprement et sans combat...
  9. Après une série de missions opérées dans le secteur Ólympos pour le compte de la Ligue de Phébé et contre les intérêts de l'Hégémonie d'Amyclès, la flotte mercenaire de Maa Seti avait été prise en chasse par deux forces Amycléennes. Les commandeurs To-chiro et U-utiss avaient été chargés par les autorités de Laïtus de capturer la pirate et de la traîner pieds et poings liés devant le Conseil des Anciens. Mais les deux hommes étaient rivaux et une course s'engagea pour déterminer lequel d'entre eux récolterait la gloire de la capture de cette proie de choix... Flotte de Maa Seti (Catégorie 15) Chimaera, Cuirassé (Classe 4) - Dispositif Défensif et Drone de Réparation 2 Croiseurs Centaurus (Classe 2) 3 Frégates (Classe 1) Flotte Amycléenne de To-chiro (Catégorie 15) 1 Cuirassé Lourd (Classe 5) avec Missiles Vortex 1 Cuirassé (Classe 4) avec Bombe Magnétique 1 Destroyer (Classe 2) 4 Frégates (Classe 1) Flotte Amycléenne d'U-utiss (Catégorie 15) 1 Cuirassé (Classe 4) avec Drone 2 Croiseurs Sagittarius (Classe 3) 2 Destroyers Phalanx (Classe 2) 1 Frégate (Classe 1)[/td] La flotte de Maa Seti s'était repliée dans l'Amas de Périphétès, un grand champ d'astéroïdes où elle espérait semer ses poursuivants. Malheureusement la flotte Amycléenne du commandeur To-chiro n'avait pas eu peur de s'aventurer dans cette zone hautement dangereuse pour continuer la traque. La mercenaire n'eut pas le temps de se demander où pouvait bien croiser les forces de son rival U-utiss car les vaisseaux ennemis se ruèrent littéralement à l'attaque. Malgré les dégâts infligés par les astéroïdes à la dérive, To-chiro avait opté pour une tactique brutale misant tout sur la puissance de feu supérieure de ses cuirassés. Les mercenaires disposaient quant à eux d'unités rapides capables d'esquiver les tirs adverses. Les combats furent violents mais les Amycléens perdirent petit à petit leurs vaisseaux jusqu'à finalement devoir battre en retraite. Notes de LaTribuneLudique : Les dés avaient décidé que j'allais affronter bob_bob pour cette campagne dont le déroulement était grandement inspiré du générateur de campagne de Salvation. 2 parties seraient jouées en 1 vs 1 avant une partie à 3 joueurs (1 vs 1 vs 1). Le vainqueur de la première partie m'opposant à bob_bob affronterait vaudania. Chaque victoire obtenue apporterait un petit bonus pour la bataille finale (1 victoire = possibilité de lancer ses dés d'énergie d'en stocker sur sa passerelle avant le début des combats, une deuxième victoire apportant 2 classes supplémentaires, les joueurs n'ayant gagné aucun bonus pourraient bénéficier une colonie dans leur zone de déploiement). La bataille contre bob_bob, jouée sur le scénario "Dans la Ceinture d'Astéroïdes" a été brève et intense. Pour vous donner une idée de la brutalité de la chose, je crois que ni lui ni moi n'avons utilisé le moindre dé de bouclier de la partie ! hock: Malheureusement pour mon adversaire qui disposait pourtant d'une puissance de feu imposante (1 Cuirassé + 1 Cuirassé Lourd), ma flotte était plus mobile et c'est cela qui m'a sauvé. Je l'ai eu à l'usure ! Après avoir faussé compagnie à To-chiro dans l'Amas de Périphétès, Maa Seti prit la direction du point de saut gravitationnel le plus proche. C'est là qu'elle découvrit où la flotte d'U-utiss était stationnée. Le commandeur Amycléen avait déployé ses vaisseaux de manière à protéger le portail gravitationnel par lequel la mercenaire espérait prendre la fuite et il comptait également s'emparer de celui par lequel elle arrivait avec sa flotte. Les forces de l'Hégémonie attaquèrent en force le portail tenu par le Chimaera et son escorte mais les dégâts infligés étaient immédiatement compensés par le Drone de Réparation déployé par le vaisseau amiral des mercenaires. Maa Seti profita que l'attention de son adversaire se portait sur la capture de son portail pour envoyer une force rapide se cacher dans des astéroïdes proches de celui gardé par le Cuirassé ennemi. Lorsque ce dernier s'éloigna pour participer à l'assaut lancé par U-utiss, les vaisseaux sortirent de leur cachette pour sécuriser le point d'accès aux champs gravitationnels et permettre au reste de la flotte de fuir. Note de LaTribuneLudique : Après avoir échappé aux griffes de bob_bob, je décidais d'affronter vaudania sur le scénario "Capture" afin d'illustrer le fait que Maa Seti cherchait à fuir le secteur. Je déploie rapidement ma flotte autour de mon portail et je profite de mon Drone de Réparation pour rendre ma position encore plus facile à tenir. Cela ne fait pas peur à vaudania qui attaque en masse et m'assiège littéralement. Malheureusement il oublie que le scénario l'oblige également à protéger son propre portail et il néglige un groupe de vaisseaux rapides que je tiens caché dans un champ d'astéroïdes à l'affut de la moindre opportunité. Je l'emporte donc en chipant l'objectif ennemi alors que le gros de sa flotte est rassemblée pour massacrer mes défenseurs. L'ambiance était joyeuse sur la passerelle du Chimaera alors que l'équipage se félicitait d'avoir réussi à échapper aux griffes des flottes Amycléennes. Les ondes lumineuses des champs gravitationnelles s'affichaient sur l'écran principale que fixait Maa Seti du regard. La mercenaire n'arrivait pas à se détendre, quelque chose la tracassait. La charge violente et quasi-suicidaire des vaisseaux commandés par To-chiro... L'ouverture inespérée dans le dispositif de défense d'U-utiss... Soudain Maa Seti se redressa et le silence s'imposa de lui-même autour d'elle. - Tous à vos postes de combat, aboya-t-elle, chargez les armes et les boucliers ! Alors que tous se précipitaient à leur pupitre de commandes, la mercenaire contempla le décompte qui annonçait la sortie prochaine de la flotte des champs gravitationnels. C'était un piège, les Amycléens l'avaient manipulée pour l'amener exactement où ils le souhaitaient, la vraie bataille allait commencer... Lorsque la flotte de Maa Seti sortit des champs gravitationnels, il fut confirmé qu'elle était tombée dans un traquenard. Le portail qu'elle avait utilisé pour fuir avait été piraté et l'avait mené droit vers une zone rendue particulièrement dangereuse par la présence de pas moins de trois trous noirs ! Pire encore, les flottes des commandeurs Amycléens To-Chiro et U-utiss étaient également en embuscade, prêtes à tout pour capturer la mercenaire. Les flottes de l'Hégémonie progressaient avec prudence Des escarmouches éclatèrent entre les vaisseaux de To-Chiro et ceux d'U-utiss, elles laissèrent croire que la rivalité entre les deux commandeurs pouvaient fort bien dégénérer en violents combats. Mais les espoirs de Maa Seti furent vite déçus lorsque les unités Amycléennes les plus lourdes des deux flottes prirent la direction de ses positions. U-utiss fut le premier à s'attaquer aux mercenaires mais ses plans furent contre-carrés lorsqu'un trou noir sembla prendre vie au passage de son Cuirassé pour l'aspirer dans le vide en compagnie d'un Destroyer mercenaire. Cela ne laissa qu'un court répit à la flotte de Maa Seti qui fut bientôt prise en tenaille entre le reste des forces d'U-utiss et l'avant-garde de celles de To-Chiro menée par un Cuirassé Lourd ! De violents combats opposèrent les mercenaires aux unités d'U-utiss et les deux camps souffrirent de lourds dégâts tandis que le Cuirassé Lourd de To-Chiro endommageait gravement le Chimaera malgré ses dispositifs furtifs. Rapidement il fut clair pour Maa Seti qu'elle n'avait plus aucune chance de fuir, elle analysa rapidement la situation et prit contact avec To-Chiro, dont la flotte était restée quasi-intacte, pour lui soumettre ses conditions de reddition. La mercenaire n'était pas inquiète, ses talents étaient multiples et elle trouverait bien un moyen de négocier sa liberté auprès du Conseil des Anciens sur Amyclès... Notes de LaTribuneLudique : Après avoir vaincu chacune des deux flottes Amycléennes, j'abordais la bataille finale avec deux bonus : la possibilité de débuter la partie avec une réserve d'énergie et un Destroyer gratuit. Les batailles à trois joueurs sont toujours amusantes et sans vraiment nous concerter nous avons décidé de corser les choses en déployant pas moins de 3 trous noirs sur le champ de bataille ! Autant vous dire que cela n'allait pas nous faciliter les choses. Mais ce déploiement un peu particulier était à l'image de l'excellente ambiance qui régnait autour de la table, on était là pour s'amuser avant tout ! :cheers: Au final, les trous noirs ont bien joué un rôle primordial puisqu'ils nous ont obligés à manoeuvrer de manière très prudente. Vaudania a été le seul à vraiment oser se lancer mais son initiative a été fort mal récompensée par l'activation d'un trou noir au passage de son Cuirassé. Malgré cette lourde perte, cela ne l'a pas empêché de se montrer très agressif et de me porter de rudes coups. Le problème lors des batailles à 3 joueurs est que cela finit inévitablement en une alliance plus ou moins tacite de deux joueurs contre le troisième. Et pour le coup le fluff a été contre moi puisque, malgré une petite escarmouche en début de bataille, les deux commandeurs Amycléens se sont naturellement retournés contre leur proie... vaudania avait logiquement subi le plus de pertes entre le trou noir et mes défenses face à ses offensives, ainsi lorsque le Chimaera a été sur le point d'être détruit, bob_bob n'avait quant à lui perdu aucun vaisseau. Autant dire que même si nous ne sommes pas allés au bout de la partie, c'était plié. Belle victoire de bob_bob ! On peut parier que l'on va vite retrouver Maa Seti dans les rangs Amycléens, ses talents ne pouvant pas être gâchés dans une cellule ! Notez que nous avons joué ces trois parties en 2h15 (2h30 si on était allés au bout de la troisième). C'est un vrai plaisir de pouvoir aligner autant de batailles passionnantes en si peu de temps, cela ouvre tant de perspectives : des campagnes ou des tournois en une petite après-midi, la possibilité de varier les flottes jouées (aussi bien au niveau de la faction que de la composition), etc. C'est vraiment le jeu parfait pour moi. Un grand merci à vaudania et bob_bob avec qui j'ai (encore) passé une excellente après-midi ! En plus ils étaient tous les deux venus avec leur flotte Amycléenne fraîchement peinte. Que du bonheur !
  10. Je crée le sujet dédié à mon blog, la Tribune Ludique, qui traite de tous les sujets qui me sont chers, d'Epic Armageddon à Warmaster en passant par Battlelore, Fleet Commander ou encore The Uncharted Seas et bien d'autres jeux. Le blog traite tout aussi bien de l'actualité ludique en général que de mes projets personnels (collection et peinture de mes armées Star Wars à l'échelle 6mm, adaptation de Fleet Commander aux combats terrestre à l'échelle 3mm, etc.). Voici le programme de la semaine écoulée : Débriefing de la mini-campagne Fleet Commander Retour à Omicron-69 jouée au Crazy Orc samedi après-midi. Critique rapide du film Bright, grosse déception pour un concept qui aurait pu être très intéressant Petite revue du travail à faire avant de lancer mon grand projet d'armée de l'Alliance Rebelle Star Wars à l'échelle 6mm L'annonce des prochains événements Epic Armageddon et Warmaster : Le Retour de Fendi V aura lieu en octobre 2018 et La Chute de Kazad Lok en mars 2019 Mes premières impressions sur Realms of Terrinoth, un supplément du jdr générique Genesys qui sera une belle source d'inspiration pour les joueurs Battlelore Bonne lecture !
  11. Voici le compte-rendu d'une petite campagne narrative Fleet Commander jouée samedi après-midi (oui, oui, une campagne complète jouée tranquillement en une après-midi seulement) au club du Crazy Orc à Lyon. CHAPITRE I - RÉBELLION Le flotte du commandeur X. Naga'ata avait été chargée de soumettre la planète Kauthea située dans la sphère d'influence de l'Hégémonie d'Amyclès. L'objectif de X. Naga'ata était de s'emparer des deux stations de bataille qui assuraient la défense de la planète. Les vaisseaux Phébéens se heurtèrent cependant à une solide ligne de bataille Amycléenne renforcée par le déploiement régulier d'escadrons d'intercepteurs venus des deux stations et par un dispositif de brouillage des communications. Simulant des attaques sur le flanc, le commandeur Phébéen parvint à ouvrir une brèche au centre de la ligne de bataille ennemie dans laquelle le gros de sa flotte s'engouffra. Malheureusement la manœuvre ne prit pas les Amycléens par surprise et les vaisseaux de la Ligue furent pris dans un terrible feu croisé et la flotte fut obligée de battre en retraite... Peu de temps après le supérieur de X. Naga'ata lui ordonna de lancer une offensive massive contre Kauthea au risque de tuer des milliers de civils innocents. Soutenue par ses officiers et les équipages de sa flotte, elle refusa d'obéir. Déclarée rebelle et une flotte lancée à ses trousses pour les capturer, X. Naga'ata et ses hommes furent obligés de prendre la fuite... Scénario : Assaut Planétaire (extension Avatar) Format : 15 classes Attaquant : Ligue de Phébé (vaudania) Défenseur : Hégémonie d'Amyclès (Cyrilcyrilcyril) Vainqueur : Hégémonie d'Amyclès Notes de LaTribuneLudique : Plein de photos pour cette bataille, c'est plus facile quand on est spectateur. Ce scénario n'est pas facile pour l'attaquant qui peut vite se retrouver face à une solide ligne de bataille ennemie comme cela a été le cas ici. vaudania s'est plutôt bien débrouillé en lançant des attaques sur les flancs qui ont obligé Cyrilcyrilcyril à ouvrir des brèches dans son dispositif pour réagir. Il a ensuite profité de ces brèches pour y engouffrer sa flotte, une stratégie payante s'il avait eu des dés d'attaque en stock pour affaiblir les Amycléens mais malheureusement il a été à court et ses vaisseaux se sont fait littéralement mettre en pièces au tour suivant. Une bataille vraiment intéressante à suivre. vaudania et Cyrilcyrilcyril lancent la première bataille de la campagne Tentative de percée de la Ligue de Phébé CHAPITRE II - LA FUITE La flotte rebelle de X. Naga'ata jouait au chat et à la souris depuis plusieurs jours avec ses poursuivants. Mais malgré toute sa prudence, la commandeur tomba finalement dans une embuscade dans un secteur infesté d'astéroïdes, de champs gravitationnels et de nuages de gaz ! Les combats furent acharnés, les vaisseaux rebelles et Phébéens manœuvrant constamment autour des différentes anomalies spatiales pour tenter de maximiser leur puissance de feu et de mettre l'ennemi en position de faiblesse. Face au terrifiant cuirassé lourd déployé par la Ligue pour capturer X. Naga'ata, les rebelles opposaient leur acharnement à survivre. Chaque vaisseau rebelle devait être réduit à l'état d'épave par l'ennemi pour l'obliger à se rendre. Mais malgré toute la pugnacité des équipages de X. Naga'ata, les forces de la Ligue de Phébé prirent petit à petit l'avantage et une fois encore la commandeur fut obligée de battre en retraite. Fortement affaiblie par les dernières bataille, la flotte rebelle devait absolument trouver le moyen de renforts. X. Naga'ata prit alors la décision de se rendre à la Forge de Fendrix. La commandeur avait un plan audacieux en tête. Peu de temps avant sa rébellion, le haut-commandement Phébéen avait passé commande de plusieurs vaisseaux destinés à renforcer sa flotte. Les représentants de la Forge n'étant pas au courant de sa défection, elle avait bien l'intention de leur réclamer ces vaisseaux ! Scénario : Le Piège (Genesis) Format : 15 classes Attaquant : Ligue de Phébé (LaTribuneLudique) Défenseur : Rebelles (Cyrilcyrilcyril) Vainqueur : Ligue de Phébé Notes de LaTribuneLudique : J'entre dans la campagne dans ce scénario où le défenseur n'est pas forcément à l'aise. Mais avec l'endurance des rebelles, cela change beaucoup de choses. Heureusement pour moi, j'ai appris de mes différentes raclées contre cette flotte : je m'efforce donc de grignoter la flotte de Cyrilcyrilcyril, vaisseau après vaisseau, en utilisant les secteurs spéciaux de façon à éviter de me retrouver face à toute sa puissance de feu (le champ de bataille était plus facile à exploiter avec une petite force d'élite qu'avec une flotte nombreuse comme celle des rebelles). Cyrilcyrilcyril ne s'est cependant pas laissé faire et l'affrontement a vraiment été épique. Une belle bataille que je remporte de justesse et avec un peu de chance aux dés (j'ai eu des résultats "Spécial" à mes dés de mouvement quand il le fallait). CHAPITRE III - DUPER FENDRIX Se faisant passer pour l'officier loyal à la Ligue de Phébé qu'elle avait été, X. Naga'ata parvint à duper les représentant de la Forge de Fendrix et à s'emparer de plusieurs vaisseaux dont le Chironis, un croiseur lourd de classe Centaurus. La supercherie dévoilée, la flotte rebelle prit la fuite et se dirigea vers le Portail le plus proche pour quitter définitivement le secteur. La Forge de Fendrix avait déployé une puissante flotte de combat pour empêcher X. Naga'ata de fuir avait son larcin. Cela n'impressionna guère la commandeur qui lança une offensive brutale contre les vaisseaux chargée de la protection du portail. L'assaut parut prendre la flotte de Fendrix par surprise et faillit provoquer la destruction d'un cuirassé lourd de classe Dreadnought. Mais c'était un piège tendu par le commandeur ennemi à X. Naga'ata. Pendant que l'attention des rebelles se concentraient sur l'imposant vaisseau de combat, un croiseur et sa frégate d'escorte se faufilait à travers leur ligne et s'empara du portail par lequel ils étaient venus. Les forces de la Forge de Fendrix tenaient fermement l'ensemble des portails du secteur et une fois encore les rebelles durent prendre la fuite comme ils le pouvaient. Depuis sa rébellion à Kauthea, X. Naga'ata et ses hommes fuyaient de désastre en désastre. La tête du commandeur était désormais mise à prix par la Forge de Fendrix et les rebelles ne savaient plus où aller et quoi faire... Scénario : Contrôle (Genesis) Format : 15 classes Belligerent 1 : Forge de Fendrix (LaTribuneLudique) Belligerent 2 : Rebelles (vaudania) Vainqueur : Forge de Fendrix Notes de LaTribuneLudique : C'était la première fois que je prenais la tête d'une flotte de Fendrix et, vraiment, il faudrait que je trouve des figurines alternatives, ce serait plus immersif. vaudania a clairement appris de ses précédentes défaites sur ce scénario où j'avais plusieurs fois réussi à le surprendre dès les premiers tours. Là cela a été bien plus compliqué, il s'est montré super agressif en prenant en étau mon portail. Je ne m'en sors que grâce à mon Dreadnought qui va l'occuper pendant que je profite d'une petite erreur de sa part : alors qu'il laisse son portail sans défense comptant peut-être sur le fait que je n'avais pas de vaisseaux rapides dans ma flotte, je fais progresser un croiseur ni vu ni connu et pendant que le Dreadnought est la cible des tirs ennemis, je fais un grand mouvement de 3 secteurs pour m'emparer du portail. Victoire sur le fil car vaudania était vraiment bien placé pour massacrer les gardiens de mon propre portail... Offensive rebelle contre le portail tenu par la Forge de Fendrix CHAPITRE IV - DE REBELLE A CORSAIRE Alors que la flotte rebelle de X. Naga'ata errait sans espoir dans l'espace, elle intercepta un message de détresse émis par un vaisseau de la Ligue de Phébé. Il était tombé dans une embuscade tendue par Amyclès et il n'avait trouvé son salut qu'en se cachant dans un grand champ d'astéroïdes où il était à la fois traqué par la flotte de l'Hégémonie et par de cruels Scavengers dont c'était là le repère. Malgré son insubordination X. Naga'ata restait loyale à la Ligue de Phébé et elle décida de porter secours à ses compatriotes. Une étrange bataille commença alors que les flottes Rebelles, Amycléennes et des Scavengers manœuvraient autour des astéroïdes dérivant dans l'espace. Amycléens et Rebelles échangèrent quelques salves sans parvenir à percer leurs défenses respectives puis X. Naga'ata décida de lancer une offensive massive contre les forces des Scavengers. De féroces combats opposaient les deux flottes pendant que les Amycléens progressaient avec prudence après avoir subi de nombreux dommages dans les astéroïdes. Soudain un groupe de Scavengers se détacha du gros de leur flotte et aborda le Dreadnought à la tête de la flotte Amycléenne. Le cuirassé lourd fut capturé mais il était au centre du dispositif Amycléen et ses anciens propriétaires n'eurent aucune pitié, il fut immédiatement détruit avec son nouvel équipage de pirates. Coincés entre la flotte de l'Hégémonie et les Rebelles, les Scavengers furent finalement détruits et battirent en retraite. La flotte de X. Naga'ata se retourna alors contre les Amycléens qui avaient été affaiblis par la perte de leur vaisseau amiral et il ne fallut pas longtemps pour les mettre en déroute à leur tour... Peu de temps après avoir secouru le vaisseau Phébéen, X. Naga'ata apprit que son ancien supérieur à la bataille de Kauthea avait été démis de ses fonctions et que, suite à son intervention dans le champ d'astéroïdes, sa rébellion avait été pardonnée par le Conseil de la Ligue de Phébé. Malheureusement le Conseil ne souhaitait pas déplaire à la Forge de Fendrix dont les services lui étaient trop utiles et qui réclamait toujours la tête du commandeur rebelle. X. Naga'ata reçut donc officieusement le titre de corsaire de la Ligue qui lui fournirait discrètement tout le soutien logistique nécessaire tant qu'elle servirait ses intérêts. Ainsi commença une nouvelle vie pour X. Naga'ata et sa flotte rebelle. Scénario : Dans la Ceinture d'Astéroïdes (Genesis) - Configuration à 3 joueurs Format : 15 classes Belligerent 1 : Hégémonie d'Amyclès (LaTribuneLudique) Belligerent 2 : Rebelles (vaudania) Belligerent 3 : Scavengers (Cyrilcyrilcyril) Vainqueur : Rebelles Notes de LaTribuneLudique : Pour finir cette campagne, une bataille à 3 joueurs ! Ah, une configuration inédite ! Et c'est là que l'utilisation de tuiles indépendantes prend tout son sens par rapport aux tapis en néoprène. L'affrontement a été sanglant. Malheureusement pour Cyrilcyrilcyril, il a un peu souffert du syndrome "Scavengers". C'est qu'après s'être faits régulièrement roulés dessus par Tancrède, vaudania et moi avons développé une phobie pour ces pirates. Les rebelles se sont donc rapidement concentrés sur cette menace pendant que moi j'avançais avec beaucoup de prudence. C'est que comme nous étions un peu pressés par le temps, j'ai repris la même flotte que lors de la bataille précédente : que des gros vaisseaux isolés, le pire à faire contre des Scavengers !!! Et cela n'a pas loupé, mon Dreadnought (bien affaibli par des astéroïdes et quelques tirs rebelles) est abordé et capturé. Grosse erreur de Cyrilcyrilcyril cependant : non seulement il échange des vaisseaux neufs contre un Dreadnought endommagé mais en plus il le laisse au milieu de mes lignes et il est donc immédiatement détruit par ma contre-attaque. Mais pire encore, il se retrouve face à toute la flotte rebelle de vaudania en bonne position pour l'abattre tandis que moi je vois rouge et je ne cherche plus qu'à me venger. A mon tour de faire une grosse erreur : j'aide vaudania à détruire les Scavengers et je me retrouve donc bêtement face à sa flotte quasi-intacte qui n'a plus qu'à me vaincre à l'usure. Belle victoire de vaudania au final ! A noter que la partie a été rapide puisqu'elle a été bouclée en une heure seulement. L'ultime chapitre de la campagne avec vaudania, Cyrilcyrilcyril et LaTribuneLudique (derrière l'objectif)
  12. Je ne peux pas m'empêcher de partager avec vous la vidéo de rapport de bataille Fleet Commander proposée par Totem !
  13. En attendant que Capsicum Games nous propose une extension "campagne" pour son excellentissime Fleet Commander (en fait ils ont même parlé d'un système à la 4X, beaucoup plus ambitieux qu'un simple système de campagne), je me suis penché sur l'adaptation des excellentes règles de feu Mighty/Planetary Empires. Je vous propose donc Fleet Commander : Conquest, des règles de campagne qui vous permettront de jouer la conquête d'un secteur complet en une seule petite après-midi ! Le document à télécharger sur les Chroniques Ludiques fournit tout ce qu'il vous faut pour jouer : les marqueurs, les pions et une carte hexagonale.
  14. Pour rappel à ceux qui ne connaissent pas, Fleet Commander est un jeu de bataille spatiale rapide et particulièrement intelligent. Même si les mécanismes de base du jeu viennent clairement du monde des jeux de plateau, il emprunte également beaucoup aux jeux avec figurines.   Et pour preuve, on peut parfaitement créer de nouvelles flottes et utiliser les figurines d'autres jeux de bataille spatiale.   J'ai par exemple imaginé des règles pour pouvoir jouer ma flotte Nécron Battlefleet Gothic à Fleet Commander ! On peut la jouer en simple count as d'une flotte générique FC ou utiliser des règles plus personnalisées.   Vous trouverez tout le détail de la chose sur les Chroniques Ludiques !  
  15. La semaine dernière j'ai pu rejouer la campagne du Blocus de Boona (j'avais déjà fait un rapport de bataille à ce sujet ici) pour Fleet Commander, le jeu de plateau/jeu de figurines de bataille spatiale.   La campagne arborescente est en 4 actes et se joue en moins de 3h (2h30 ici). Mon adversaire était Orpheus, un membre du Crazy Orc Lyonnais. Il menait les forces de Phébé tandis que je prenais la tête de la flotte de l'Hégémonie d'Amyclès.   Rappel du pitch de la campagne :   Suite à un différend commercial, la Ligue de Phébé (une fédération commerciale pour qui un bon client est un client qui a un laser sur la tempe) a mis en place un blocus contre Boona. Désespérée, la reine de la petite planète a fait appel à l'Hégémonie d'Amyclès (une dictature militaire) pour mettre fin à la situation...   Lorsque la flotte de l'Hégémonie d'Amyclès sortit des courants gravitiques ce fut pour tomber nez à nez avec une escadre de la Ligue de Phébé chargée de l'intercepter loin de Boona ! Les deux flottes se jaugèrent un moment avant de se lancer à l'assaut l'une de l'autre. Amyclès concentra ses attaques sur son flanc gauche ne laissant qu'un destroyer tenir tête aux frégates et au cuirassé Phébéens. Usant régulièrement du Portail Vortex installé sur son vaisseau amiral, le Fleet Commander Amycléen encercla les destroyers ennemis les uns après les autres pour les détruire. Il tourna ensuite toute sa puissance de feu vers le reste de la flotte Phébéene qui ne put que subir les habiles manoeuvres de l'Hégémonie et fut repoussée lentement mais sûrement.   Victoire sans gloire de l'Hégémonie d'Amyclès, Orpheus reprenait contact avec le jeu et avait tiré un équipement spécial peu spectaculaire (l'Interdictor) qu'il n'a même pas eu l'occasion d'activer... Dans le cadre de la campagne, cette première bataille ne compte de toute façon que pour du beurre puisqu'elle est justement là pour que les joueurs s'échauffent. :rolleyes:     La flotte de la Ligue de Phébé n'avait effectué qu'une retraite stratégique et en reculant sa ligne de bataille elle avait attiré les vaisseaux Amycléens dans un champ d'astéroïdes ! Alors que les rochers géants dérivaient dans l'espace, les combats reprirent avec encore plus de fureur ! Le cuirassé d'Amyclès était en première ligne et il devint la cible de tous les tirs Phébéens. Malgré la présence d'un système nano-répérateur, le plus puissant vaisseau de la flotte Amycléenne finit par disparaître dans une immense explosion. La victoire de la Ligue de Phébé semblait acquise mais c'était sans compter sur l'opiniâtreté des frégates péregrines de l'Hégémonie. Profitant de leur vitesse, les petits vaisseaux lancèrent une véritable guerilla contre les forces de Phébé. Le cuirassé Phébéen en fut la première victime puis le reste des vaisseaux de la Ligue dont la flotte dut une nouvelle fois battre en retraite !   Victoire d'Amyclès pour une partie bien plus équilibrée que la précédente (même si une fois encore Orpheus a tiré une arme spéciale peu intéressante - des Missiles Vortex - car non utilisable à proximité d'astéroïdes). Juste avant de commencer la partie nous avions fait une petite pause et nous nous disions qu'il était inutile de s'acharner sur les cuirassés, trop résistants et restant pleinement opérationnel jusqu'à leur destruction complète. Or la bataille nous a prouvé le contraire puisque les deux cuirassés impliqué ont mordu la poussière très rapidement : le mien pour avoir été à la tête de mon assaut et le sien pour avoir été harcelé jusqu'à la destruction par des frégates ultra-rapides. La bataille a vraiment été intéressante et pleine de rebondissements.     La ligne de défense mise en place par Phébé s'était effondrée et l'Hégémonie d'Amyclès était maintenant en position de frapper ses lignes de communication à l'arrière. Le Fleet Commander Amycléen décida de s'emparer d'une frégate diplomatique qui devait transiter entre deux Portails. Sa flotte se déploya le long de la route que devait emprunter la frégate tandis qu'une force de défense Phébéenne arrivait en toute hâte. La frégate n'étant pas encore arrivée, les deux forces s'affrontèrent autour du Portail de sortie. Les Phébéens tentaient en effet de sécuriser un itinéraire à la frégate diplomatique tandis que les Amycléens cherchaient à bloquer le passage autour du Portail. Quelques escarmouches éclatèrent et virent la destruction de frégates de part et d'autre quand soudain la frégate diplomatique fit son apparition. Le petit vaisseau se fraya un chemin à travers la flotte Phébéenne et échappa aux assauts de l'Hégémonie pour finalement atteindre le Portail de sortie et disparaître du système...   Victoire Phébéenne. Le scénario "Le Passage" est assez particulier et nécessite qu'on y réfléchisse bien. Il me semble assez compliqué pour le joueur qui tente de détruire la frégate diplomatique car si celle-ci apparaît rapidement il n'a pas le temps de se déployer pour l'intercepter tandis que si elle apparaît plus tard la flotte qui tente de la détruire risque d'avoir subi trop de dégâts pour être en capaciter de la détruire. Il reste qu'Orpheus a très bien joué et sa victoire est amplement méritée.     Ayant été capable de protéger ses lignes de communication, la Ligue de Phébé avait réussi à maintenir le statut quo avec les forces de l'Hégémonie d'Amyclès. Le destin de Boona allait se jouer lors d'un dernier affrontement pour le contrôle des deux Portails situés à proximité de la petite planète. Le camp qui arriverait à s'en emparer pourrait faire venir assez de renforts pour l'emporter définitivement.   Phébé et Amyclès s'engagèrent dans un combat symétrique : le portail de chaque faction était sous la surveillance d'une Frégate et d'un Cuirassé tandis qu'une force d'intervention composée d'un Croiseur, d'un Destroyer et de plusieurs Frégates contournait la planète pour tenter de s'emparer du portail ennemi. Le Fleet Commander Phébéen fit une légère erreur en laissant la garde directe du Portail à sa seule Frégate, le Cuirassé navigant à proximité. Son adversaire Amycléen tenta plusieurs fois de lancer un assaut éclair pour détruire le vaisseau de classe 1 et remporter la victoire mais un manque de coordination dans ses forces l'en empêcha. Pendant ce temps, ses vaisseaux étaient bombardés par le Rayon Proton embarqué sur le vaisseau amiral Phébéen. Le Cuirassé Amycléen fut le premier à être détruit puis le reste de la flotte fut traqué et anéanti à son tour. La Ligue de Phébé avait réussi à repousser l'assaut d'Amyclès. Le blocus Les négociations commerciales avec Boona allaient pouvoir reprendre...   VICTOIRE MINEURE DE LA LIGUE DE PHEBE   La bataille finale de la campagne a tenu toutes ses promesses et a été si tendue que j'en ai oublié d'en faire des photos ! :blushing: J'ai bien cru tenir la victoire lorsque je me suis aperçu de l'erreur d'Orpheus : au lieu de tenir solidement son Portail avec son Cuirassé ce dernier se baladait à côté et en laissait la garde à une seule Frégate. Malheureusement les dés ont été contre moi et je n'ai jamais réussi à réunir l'énergie nécessaire pour mener une frappe capable de détruire la frégate d'un coup et ensuite de m'emparer du portail. Je ne pouvais en effet pas y aller par étape car j'aurais immédiatement informé Orpheus de son erreur. Pendant trois tours j'ai donc hurlé de rage contre mes mauvais jets pendant que le reste de ma flotte se faisait grignoter. En écrivant ce compte-rendu j'ai l'impression que nous avons fait une petite erreur de règles également puisqu'il me semble que cuirassé Phébéen bombardait son alter-ego Amycléen de l'autre côté du champ de bataille alors que la portée du Rayon Proton est de deux cases. Cependant je ne sais pas si cela aurait changé grand chose et cela reste une belle bataille ! :)  
  16. Fleet Commander est un jeu de bataille spatiale à mi chemin entre le jeu de plateau (pour les mécanismes) et le jeu avec figurines (figurines pouvant être peintes, composition de flotte, scénarios de bataille, etc.). Il permet de jouer des batailles intenses (chaque coup doit être bien réfléchi et préparé) en un temps record (de 30 à 45 minutes la partie même avec des joueurs débutants) ce qui permet de jouer des campagnes complètes en une après-midi ! :good:   Pour en savoir plus je vous propose de lire ma revue du jeu sur les Chroniques Ludiques.     Je vous propose de découvrir le compte-rendu du Blocus de Boona. Il s'agit d'une campagne arborescente en 4 actes utilisant les scénarios officiels du jeu et qui est destinée à initier les joueurs à Fleet Commander.   Mon adversaire était mon neveu Alexandre (bientôt 15 ans) à qui je voulais faire découvrir le jeu. Pour l'occasion j'ai sorti le grand jeu avec des flottes 100% peintes, des tapis de jeu en néoprène (Deep Space et Orbit vendus par l'éditeur) et quelques accessoires en 3D à place de certains pions 2D fournis avec le jeu. Pour la petite histoire, la campagne a été jouée en moins de 2h30 (dont une petite demi-heure d'explication des règles).   Suite à un différend commercial, la Ligue de Phébé (une fédération commerciale pour qui un bon client est un client qui a un laser sur la tempe) a mis en place un blocus contre Boona. Déséspérée, la reine de la petite planète a fait appel à l'Hégémonie d'Amyclès (un régime militariste) pour mettre fin à la situation...   La Flotte d'Amyclès avait à peine émergé des courants gravitiques qu'elle fut immédiatement attaquée par les vaisseaux de la Ligue de Phébé chargés de l'intercepter. Le choc entre les deux forces fut d'une violence extrême. Plusieurs frégates Amycléenne subirent le feu roulant des puissants vaisseaux de la Ligue avant que le cuirassé Phébéen ne disparaisse lui-même dans une terrible explosion. Malheureusement pour le Fleet Commander Amycléen, s'acharner sur le vaisseau amiral ennemi n'avait pas été une bonne stratégie car pendant qu'il concentrait sa puissance de feu sur le mastodonte, la flotte Phébéenne grignotait ses forces et lui faisait perdre du terrain...     Au fil des offensives et des contre offensives, la bataille se déplaça dans un champ d'astéroïdes où le danger venait tout aussi bien de l'adversaire que des dangereux rochers géants errant dans l'espace. Le Fleet Commander Phébéen fit l'erreur d'avancer son flanc gauche, composé d'un destroyer escorté de deux frégates, plus rapidement que le reste de la flotte. Il fut décimé par le gros des forces Amycléennes mené par un puissant cuirassé. Le reste de la flotte Phébéenne tenta de compenser sa faiblesse en manoeuvrant entre les astéroïdes mais ses efforts furent vains, ses vaiseaux tombèrent les uns après les autres. Finalement, le Fleet Commander de la Ligue dut ordonner la retraite.     L'Hégémonie d'Amyclès avait réussi à percer les défenses de la Ligue de Phébé ce qui lui permettait de frapper à l'arrière des lignes ennemies. Le Fleet Commander Amycléen décida d'intercepter une frégate diplomatique en partance pour Phébé, il espérait ainsi couper les lignes de communication ennemies et capturer de hauts dignitaires de la Ligue. Cependant rien ne se déroula selon les plan Amycléens. Les flottes s'étaient à peine déployées le long des portails de transfert que la frégate diplomatique Phébéenne émergea de l'un d'entre eux. C'était bien plus tôt que ce que prévoyait le Fleet Commander de l'Hégémonie. Plusieurs destroyers d'Amyclès ouvrirent le feu à longue distance et endommagèrent la frégate mais celle-ci poussa ses moteurs à fond et trouva refuge auprès d'un croiseur allié qui lui offrit la protection de ses écrans. La flotte Amycléenne tenta une dernière offensive mais ne parvint pas à percer les défenses du croiseur, la frégate diplomatique Phébéenne parvint ainsi à s'enfuir par le portail de transfert. L'affrontement n'avait duré que quelques instants mais la Ligue de Phébé avait brillamment déjoué l'offensive Amycléenne.     Après plusieurs jours d'intenses combats, la Ligue de Phébé et l'Hégémonie d'Amyclès n'étaient pas parvenues à se départager. Tout allait se jouer à proximité de Boona où chaque camp possédait un portail de transfert. Celui qui parviendrait à prendre le contrôle des deux portails pourrait faire venir assez de renforts pour renverser le cours de la bataille et s'emparer de la petite planète.... Les flottes Phébéenne et Amycléenne émergèrent rapidement de leur portail respectif et concentrèrent toutes leurs forces sur le flanc droit de la Ligue. Les combats étaient tellement intenses que la population de Boona pouvait voir les explosions des vaisseaux dans le ciel étoilé depuis la surface de la planète !   Les cuirassés, appuyés par des croiseurs, des destroyers et des nuées de frégates s'affrontaient dans une orgie de destruction. Mais ce gigantesque affrontement n'était qu'un leurre... Le Fleet Commander Amycléen avait gardé deux frégates pour garder son portail, son adversaire n'avait cependant pas pris la même précaution. L'une des frégates de l'Hégémonie dériva toute son énergie vers ses moteurs et fonça à travers le champ de bataille : passant Boona sur le flanc gauche de Phébé, elle évita le gros de la bataille et parvint à s'emparer du portail de la Ligue sans même avoir à combattre !     Cette ultime défaite sonna le glas de la présence Phébéenne dans le système de Boona. Les flottes de la Ligue battirent en retraite et laissèrent l'Hégémonie d'Amyclès s'emparer de la planète et, malgré les vives protestations de sa reine, Boona devint un monde péregrin...   VICTOIRE MINEURE DE L'HEGEMONIE D'AMYCLES
  17. Suite à un différend commercial, la Ligue de Phébé a mis en place un blocus contre Boona. Déséspérée, la reine de la petite planète a fait appel à l'Hégémonie d'Amyclès pour mettre fin à la situation...   Le Blocus de Boona est une petite campagne arborescente en quatre actes conçue pour initier de nouveaux joueurs à Fleet Commander.   La première version de la campagne est téléchargeable sur les Chroniques Ludiques.     Je vais travailler sur une deuxième version (essentiellement avec quelques clarifications) suite à un premier test effectué au Crazy Orc samedi dernier. Vous pouvez en lire un compte-rendu sur le forum officieux du jeu ici.    
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.