Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'garde imperiale'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Général & Associatif
    • /!\ Annonces Importantes /!\
    • Suggestions & Forum
    • Association, projets et évenements Warfo
  • Communauté
    • Autour du Warfo
    • Rapports de Batailles
    • Animations Warfo
    • Récits, Poésie et Dessins
    • Rencontres entre joueurs
  • Modélisme
    • Figurines
    • Armée Unique
    • Armées Multiples
    • Décors
    • Animations Warfo
    • Choix des Armes
    • Techniques
    • Tutoriels
  • Warhammer 40,000
    • 40K - Général
    • 40K - Rumeurs et Nouveautés
    • 40K - Règles
    • 40K - Armées
    • 40K - Création & Développement
    • 40K - Background
    • 40K - Manifestations
    • KillTeam
    • Necromunda
    • WQ-Blackstone Forteress
    • Epic / Adeptus Titanicus
    • Aeronautica Imperialis
    • Horus Heresy
    • Anciens Jeux
  • Age of Sigmar
    • AoS - Général
    • AoS - Rumeurs et Nouveautés
    • AoS - Règles
    • AoS - Armées
    • AoS - Création et Développement
    • AoS - Background
    • AoS - Manifestations
    • Warhammer Underworlds
    • Warcry
    • WQ-la Cité Maudite et précédents
    • Anciens Jeux
  • Terre du Milieu
    • SdA/Hobbit - Général
    • SDA/Hobbit - Rumeurs et Nouveautés
    • SdA/Hobbit - Règles
    • SdA/Hobbit - Armées
    • SdA/Hobbit - Création et Développement
    • SdA/Hobbit - Background
    • SdA/Hobbit - Manifestations
    • Anciens Jeux
  • Monde-qui-Fut
    • BloodBowl
    • The Old World
    • Anciens Jeux
    • MQF - Manifestations
  • Autres Wargames
    • AW - Général
    • AW - Rumeurs et Nouveautés
    • AW - Le 9e Âge (T9A)
    • AW - Règles & Armées
    • AW - Background
    • AW - Manifestations
  • Autres Types de Jeux
    • Jeux de Plateaux
    • Jeux de Rôles
    • Jeux Vidéos
  • Brocante du Warfo
    • Achats/Ventes/Echanges

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Jeux

  1. Bonjour à tous et à toutes, Face à l'arret de la production des gardes de valhalla par GW, et la difficulté de convertir des figs en plomb, j'ai chercher un moyen pour continuer à avoir une force d'inspiration sovietique pour ma garde imperiale. Voila 2 armes lourdes que j'ai modernisé à partir de la grappe d'armes lourdes cadiennes. Le tireur a des jambes accrouppi de la grappe et un peu de greenstuff pour faire un bas de manteau. Desormais, cette force de valhalla ne sera plus inspiré par la 2 GM mais par l'armée rouge des années 80. Photo de la figurine test. Largement inspiré des uniformes sovietiques en afghanistan. Oui, ça reste des gardes de valhalla. La preuve, il a une chapka. C'est pour l'instant 2 fig test. Les socles seront fait demain ou aprés demain. Commentaires, encouragements, insultes et appels aux meutres pour sacrilege parce que je continue d'appeler ça des gardes de Valhalla sont bienvenues.
  2. Bonjour à tous, J'ai le plaisir de vous partager l'armée que j'espère finir cette année, mais que j'ai commencé il y a plus de 20 ans et qui a été ma première collection GW. La 4ème escouade du 3ème peloton de la 5ème compagnie, 317ème selvien, telle qu'achetée en 2000. Selva L’origine du projet Organisation régimentaire
  3. Bonjour et bienvenue dans mon sujet de ventes: Mes conditions: Le payement se fait par virement ou paypal (en familial ou vous rajoutez la commission de paypal), L'envoi se fait frais de port à votre charge, je peux envoyer par la poste, Kiala (ups) et mondial relay, Une remise en main propre et payement de main à main est possible en Belgique, à Bierset ou Hannut. N'hésitez pas à me contacter pour toute question. Je mets en vente ce qui suit: Voilà le lien pour la galerie photos : [lien mis à jour le 27/09/2021] Garde Impériale/Astra Militarum Dark Eldar -Archon V3 métal Blister neuf 5€ Tyranides : -Count as nuées marque kryomek neuf sous blister, métal, 3€ Orks Necrons: Space Marines du Chaos: -Un champion possédé métal OOP 5€ -Un champion possédé édition limitée en métal (boite d'armée de 2002): 20€ -smc v3 métal 5 disponibles 2.5€ pièce -smc v3 métal avec lance-flammes 3.5€ -Havoc metal-plastique avec autocanon v3.5 sous couché (un gris ) : 3€ -Havoc métal-plastique avec lance missile V3.5 : 3€ 5 disponibles voir photos pour l'état (peint, non peint) -un Champion SMC de l'escouade Havoc, mix métal et plastique : 3.5€ -un champion SMC plastique de l'escouade havoc : 2€ -Obliterator métal V3 première version : 5€ -Bitz Havoc métal : canon laser + backpack non peint 2,5€ canon laser + bras gauche peint 2,5€ lance missile + bras gauche peint 2.5€ Space Marines: -Révérend de fer (Iron Father) Iron Hands, métal, non monté non peint : 25€ -Commandeur Space Marine 1 partiellement monté, vendu avec le reste de grappe WYSIWYG : 7€ -Commandeur Space Marine 2 partiellement dégrappé, certaines pièces utilisées par ailleurs, WYSIWYG -corps de Shrike le Raven Guard sans jump pack et sans griffes métal 4€ -capitaine Cortez des Crimson Fists, métal, sans pack dorsal : 10€ -champion de l'empereur métal, manque le bras avec l'épée qui a été remplacé par un combi Bolter plasma 12€ -Rogue Trader Medic, apothicaire/apothecary v2 métal peint 10€ -Rogue Trader Medic, apothicaire/apothecary v2 métal 10€ -Chapelain Cassius des ultramarines V3 métal peint et abimé (plus de crozius) : 3€ -Space Wolves griffes sanglantes V2 métal peints : 3€ pièce, 10 disponibles -Space Wolves, scouts V2-3 : métal, 3€ pièce, 2 disponibles, 5€ les 2 -Space Wolves Garde-Loup métal, peint ou sous-couchés 5€ pièce, 3 disponibles Chevaliers Gris -2 Terminator métal avec incinerator (hallebarde cassée), un peint un non peint 5€ =>possibilité de juste échanger le bras avec l'incinérator contre un bras avec fulgurant. Adeptus Ministorum Tau: Eldars: -Prophète métal : 5€ -Archonte (sans lame sorcière) en métal : 3€ -Exarch warp spider métal 5€ Sœurs de Bataille: -Sœur Supérieure Repentia : métal, non montée, non peinte, main du fouet abimée : 4€ -Sœur supérieure seraphine métal, peinte en mnm : 15€ Inquisition Forge World: - Horus Heresy épaulières salamanders mkiv NIB / Legion Salamanders mkiv shoulder pads NIB : 15€ Proxy : Gothic Backpack set de la marque MaxMini, permet de convertir des Space Marines ou des soeurs de bataille : 5€ Je recherche : Pour ce qui est des figurines de gardes en métal, voilà les prix maximum que j'entends payer : -fantassin de base : 2,5€ -sergent : 3,5€ -arme spéciale courante : 3,5€ (exemple : lance flammes chez les cadians, lance grenade de la légion d'acier) -arme spéciale moins courante : 5€ (exemple : lance plasma chez les cadians et la légion d'acier) -officier 7,5€ -arme lourde 7,5 € (pour le tout : les 2 servants et l'arme) Je recherche par dessus tout cette figurine (mais pas à 45€ comme on la trouve sur ebay) C'est un sniper de la Légion d'Acier sorti pour Necromunda. Je donne 15€ max pour celui-ci Legion d'acier d'Armageddon (steel legion) Le sergent avec la tête d'ork que je rachète 12,5€ maximum. Tallarn: Servant de munition pour le bolter lourd : il m'en faut 3 Le sergent avec une épée tronçonneuse _ que je peux échanger contre le sergent avec arme énergétique et pistolet plasma- un ou deux me suffit ce servant d'arme lourde que je peux échanger contre celui-ci - deux ou trois seraient les bienvenus. Ce fantassin : deux fois ce fantassin : deux fois Les Tallarn mort/blessés. 1 et 2 Cadia : un bras avec lance missile un servant de munition de lance-missile Le servant de munition de mortier ce fantassin ce fantassin Je peux échanger les 3 modèles du dessus contre les modèles du dessous, il y a le nombre demandé en jaune et le nombre disponible en bleu. Attention, je ne vends pas ceux du dessus c'est uniquement pour de l'échange (sinon mes unités ne seront plus complètes). Catachan : Valhalla: [Pas pour le moment, je dois vérifier ce que j'ai sauf ce qui est en gras] Le sergent avec lance flammes, échange possible contre l'autre sergent Le radio Le fantassin avec masque respiratoire Le fantassin ici présent et il me le faut deux fois (c'est le plus important dans mes recherches valhallan) Un porteur de fuseur Une équipe de Bolter lourd Mordian: Deux servants de canon laser Chevaliers Gris /Grey Knights [Pas pour le moment, je dois vérifier ce que j'ai] -Des bras de terminators (avec les épaulières) métal ou plastique -les fulgurants plastiques des bras de terminators chevaliers gris Space marines: Le marine Mk I avec hallebarde Décors, livres, codex : vente livre et codex + achat décalcos: Je vends du Necromunda, Blood Bowl, BFG, Inquisitor :
  4. Salut à tous !Petit rapport de bataille Epic Armageddon en 3500pts. Garde Impériale vs Adeptus Mechanicus Titan Legion ! Bref, du gros contre du petit !C'est notre premier rapport filmé j'espère que cela vous plaira !https://youtu.be/wRXJFtTMCcoOn compte bien recommencer d'ailleurs Bon visionnage !
  5. Bonjour, Je vends un lot unique de 16 figurines de Vostroyens. prix demandé 130 € (négociable dans la limite du raisonnable) - FDPout moyen de paiement accepté : PayPal Envoi par Mondial Relay Non peints : - 1 général - 1 sergent - 1 plasma - 1 lance-flammes - 1 soldat - 1 soldat (sous-couché noir) - équipe de bolter lourd Peints : - 1 capitaine - 1 sergent - 1 plasma - 5 soldats https://imgur.com/P56f9A0 https://imgur.com/sT46s37
  6. Bonjour je m'essaie à un petit texte pour appuyer une "petite" théorie sur l'univers de Warhammer. N'hésitez pas à me faire des retours et désolé je ne peux pas la publier en anglais je n'ai pas le niveau (je ne sais pas si il y a des gens qui ne parlent pas français sur ce forum).J'espère que vous apprécierez ! Pour la gloire de l'Empereur ! Il était 5h30 du matin, des sirènes commencèrent à résonner à travers toute la ville. Elles annonçaient le début de la journée de travail et s’assuraient que personne ne puisse échapper à l’appel du travail. Caeron viricus avait 35 ans, des cheveux roux et un physique d’ouvrier rompu au travail .ces sirènes il les connaissait bien car cela faisait 35 ans qu’il les entendait chaque matin .Lentement il émergea de son sommeil et alluma la lumière .Devant lui ,son appartement se retrouva inondé de la pâle lumière que lui offrait l’ampoule qui lui servait d’éclairage principal .Son « chez lui » n’avait rien d’idyllique ,il était composé de mur en métal pur décoré ici et là de quelques photos et images offertes par les autorités locales .Quelques meubles garnissaient la pièce : un lit, une table ,trois chaises et quelques équipements de fortune pour cuisiner .Dans la pièce d’à côté dormait ses enfants ,une fille de 9 ans et un garçon de 5 ans qu’il avait eu avec sa femme et dont il était très fier .Sa femme était morte il y a deux ans ,écrasée par les rouages d’une machine sur laquelle elle travaillait .l’Usine avait alors attribué une prime à Caeron ce qui lui avait permis d’acheter des livres de mathématiques à sa fille . Cela faisait maintenant 10 minutes que Caeron se préparait pour partir à l’usine. Alors qu’il attendait que l’eau de son déjeuner bouille afin de faire cuire ses œufs, il en profita pour aller réveiller ses enfants et leur demander de se préparer. Ils allaient tous les deux à une petite école du quartier financé par le culte impérial. Là-bas ils apprenaient à devenir de bons citoyens et les rudiments de l’histoire de l’Imperium. Sa fille y était depuis ses 5 ans et allait bientôt quitter l’école pour rejoindre une usine de minerais afin de participer à l’effort de guerre . Il était maintenant 6h ,Caeron déposa ses enfants à l’école et prit la route de l’usine .Il travaillait comme 95% de ses concitoyens dans une usine d’extraction de minerais .tous les jours de l’année il parcourait les galeries souterraines afin d’extraire un maximum de ressources qui étaient ensuite envoyées à des usines de fabrication chargées d’alimenter les armées de l’impérium qui les protégeaient des dizaines de menaces xénos extérieur qui maintenaient l’impérium sous pression depuis des siècles maintenant .Tous les citoyens de l’impérium devaient se serrer les coudes et donner leurs maximum sous l’égide de l’empereur-dieu afin de maintenir la menace xenos loin d’eux . Alors qu’il marchait entre les immeubles noirs et poussiéreux, il aperçut, au travers du brouillard noir ambiant, un attroupement. Il se rapprocha et vit un homme grand, le teint blanchâtre, richement habillé. Celui-ci se présenta comme un prêtre du culte impérial. Il commença son sermon public en invectivant les « ennemis de l’intérieur », ceux qui sabotait l’effort de l’empereur dieu et de son peuple pour sauver l’impérium face à la menace xenos. Ceux-là devaient périr dans d’atroces souffrances selon lui, eux et leurs familles complices. Il continua en expliquant qu’aux frontières de l’impérium leurs armées tenaient le choc mais que les attaques xénos s’intensifiaient de jour en jour et que face à cela, l’armée avait besoin de toujours plus de matériel afin de continuer de protéger les citoyens de l’impérium. L’orateur prit alors un moment pour souffler avant de continuer : « C’est pour cela que l’impérium a encore plus besoin de votre dévouement et votre force de travail afin de continuer à toujours vous protéger. ».il marqua une petite pause et une lueur inquiète traversa son regard. « C’est pour cela que votre gouverneur planétaire, en accord avec les autorités de Terra, a décidé d’augmenter le temps de travail obligatoire de 2h afin que vous puissiez soutenir pleinement l’effort de guerre face aux menaces qui secouent notre chef Impérium ». Il se tut alors et regarda la foule afin de guetter leurs réactions .Dans un premier temps elle ne sembla pas réagir ,puis des grommellements timides se firent entendre avant que des plaintes ne commencèrent à s’élever .Ces plaintes se transformèrent en colère puis en insulte que le prêtre du culte n’arriva pas à contenir ,se contentant de rester sur son estrade et d’appeler au patriotisme .Très vite des pierres commencèrent à être jetées faisant reculer le pauvre prêtre voyant une foule se préparer à le lyncher sur la place publique . Mais tout à coup un cri se fit entendre dans le brouillard noir et un enfant en sortit en criant « La Garde ! La Garde ! ».Caeron ,qui avait assisté à toute la scène ,en entendant ça attrapa son petit baluchon et se mit à courir en même temps que la foule se dispersa .Il traversa plusieurs petites rues coupe-gorges avant d’enfin arriver à son usine .C’était un bâtiment immense ,froid et qui semblait avaler les hommes qui se présentaient à lui .Caeron n’avait jamais su combien de personnes travaillaient ici tellement il y avait de départ et d’arrivée quotidiennement .A vrai dire il n‘y faisait pas vraiment attention ,il s’était acclimaté à son quotidien routinier et se contentait de suivre les règles et les ordres .Son seul rayon de soleil durant ces longues journées de travail était son voisin de chaine ,Dophius ,un jeune ouvrier de 25 ans toujours plein d’énergie et d’optimisme .Il passait ses journées à raconter à Caeron ses rêves et ses envies de voyage . Une fois entré dans le bâtiment Caeron déposa son baluchon dans son casier et se dirigea vers son poste. Là-bas il retrouva Dophius qu’il salua. Celui-ci semblait en colère, ce que Caeron en manqua pas de lui faire remarquer. Dophius lui répondit immédiatement d’une voix emplie de colère : « Tu as vu la nouvelle directive ordonnée par notre cher gouverneur ? Deux heures en plus ! Nos camarades sont épuisés et eux nous parlent de travailler plus pour le même salaire, tout ça pour une guerre dont on ne voit toujours pas le bout ». Ne voulant pas énerver encore plus Dophius, Caeron se contenta d’hocher la tête. « Mais ça ne va pas se passer comme ça, dans les rues ce matin ça a chauffé ,les gars ne sont pas contents et ce gouverneur va devoir nous entendre même s’il envoie ses prêtres et sa garde pour nous faire taire ».Il se tut tout à coup en voyant le directeur de l’usine passer .Durant tout le reste de la journée Dophius continuât de s’épancher sur l’incompétence du gouverneur auprès de tous les collègues qu’il croisait .Il promit à plusieurs d’entre eux de faire revenir le gouverneur sur sa décision d’ici une semaine .Puis les sirènes de la ville sonnèrent la fin de journée et Caeron put rentrer chez lui en même temps que la nuit tombait sur les immeubles métalliques que quelques lumières semblaient rendre habités . À peine rentré chez lui il prépara un repas avec ce que l’usine lui avait fourni comme ration et le donna à ses enfants avant d’aller se coucher, tombant de fatigue. Le lendemain les sirènes sonnèrent à la même heure que tous les jours, relançant la routine infatigable de millions de citoyens. Mais cette fois-ci un air de défiance flottait dans les rues. Caeron le voyait bien, à l’approche des gardes les gens se mettaient à chuchoter et à lancer des regards de haine. Il n’y prêta pas attention et se rendit à son lieu de travail. Là-bas il y trouva Dophius en train de discuter énergiquement avec des dizaines d’ouvriers, clamant qu’il fallait lutter pour leurs conditions de travail et refuser ces deux heures en plus. Toute la matinée le mot circula à travers toute l’usine et un rassemblement le midi fut décidé. Là-bas Dophius prit la parole et fit un discours d’une heure sur la nécessité de s’exprimer et de refuser cette attaque du gouverneur sur leurs conditions de travail. Caeron avait toujours su que Dophius était quelqu’un d’énergique mais jamais qu’il était si fougueux dans ses idées. Voyant son ami haranguer la foule, Caeron sentit en lui la flamme de l’espoir s’allumer et il se joignit aux acclamations de la foule. Alors que la foule avait grossi pour atteindre quelques milliers d’ouvriers, une alarme se fit entendre à travers toute la ville et tout le monde se précipita dehors pour voir ce qui se passait. Caeron se retrouva ainsi dans une grande rue au milieu des gens qui couraient, il aperçut un jeune garçon et se dirigea vers lui pour lui demander ce qu’il se passait. « Une armée Xénos vient d’être repérée dans notre système planétaire ,l’armée impérial a annoncé la mobilisation générale ,tous les hommes entre 14 ans et 60 ans doivent se rendre dans les bureaux de l’armée afin de recevoir leurs packages ».Devant cette nouvelle ,Caeron resta stupéfait ,lui qui n’avait connu que la routine de l’usine et la peur de la menace Xenos allait devoir aujourd’hui les affronter .Il pensa tout de suite à ses enfants et à leurs sorts sans lui .Il se rendit alors en courant à l’école où ils étaient pris en charge .Une fois là-bas un prêtre sembla tout de suite comprendre sa détresse et vint lui parler d’un ton calme . « Ne vous inquiétez pas Monsieur Viricus, le culte impérial a l’habitude de venir en aide aux enfants de soldats de l’impérium ,le temps de votre absence ce sera notre culte qui s’occupera d’eux et leur apportera tous les soins dont ils auront besoin ».Il fit ensuite amener une sorte de boisson ressemblant à un thé qui calmit immédiatement Caeron et lui donna un sentiment de calme qu’il n’avait pas ressenti depuis longtemps .Il prit alors congés du prêtre tout en prenant le soin d’embrasser une dernière fois ses enfants avant de partir et se dirigea vers son appartement .Arrivé sur place il s’empressa de remplir sa valise de tout ce dont il pensait avoir besoin et ,avant d’éteindre une dernière fois la lumière de son appartement ,attrapa une photo de sa femme et de ses enfants pour la glisser dans sa veste . Le bureau de recrutement était massif, une dizaine de guichets accueillaient les futurs soldats et leur indiquait la marche à suivre pour recevoir leurs équipements. Dans la file d’attente des hommes de tous horizons, habillés pour la plupart pauvrement, s’entassaient en attendant de savoir dans quelle compagnie ils attendraient la mort. Caeron attendait maintenant depuis une heure, s’accrochant à sa valise comme un enfant s’accrocherait à son doudou. Il avait pourtant l’habitude des lieux massifs et bondés mais ce bureau de recrutement dégageait quelque chose. Avec ses affiches mettant à l’honneur l’empereur-dieu et ses soldats exposés sur tous les murs et ses dorures parcourant les murs tels de fins serpents, le lieu avait quelque chose d’intimidant. Caeron avait toujours évolué dans un milieu de métal terne, agrémenté de poussière et de brouillard grisâtre alors il ne se sentait pas vraiment à sa place dans ce lieu. Loin dans la file devant lui, il aperçut Dophius au guichet. La dame qui tenait ce guichet sembla lui grommeler quelque chose et Dophius se dirigea vers une porte avec marqué dessus « 17ème compagnie ». Voyant cela, Caeron se mit à prier de toute son âme l’empereur-dieu ou tout autre entité pouvant l’aider à se retrouver dans la même compagnie que son ami de toujours. Une fois arrivé devant le guichet il présenta ses papiers à la dame qui l’inspecta attentivement. Puis d’un mouvement las, elle apposa un tampon sur ses papiers et lui dit d’une voix monotone « compagnie 17 ». Caeron sentit son cœur bondir et se dirigea avec un sourire qui déconcerta la dame du guichet vers la porte de la 17ème compagnie. Une fois rentré à l’intérieur il observa la salle dans laquelle il venait d’arriver afin de trouver Dophius .Contrairement au bureau de recrutement cette salle était nettement moins chaleureuse ,elle était constituée de murs défraichis et de quelques tables sur lesquels étaient posés des grandes boîtes comportant des packages de soldats que des officiers distribuaient aux nouveaux arrivants .Tout en se dirigeant vers cette distribution de packages ,faute d’avoir trouvé Dophius ,il observa les autres hommes dans la salle avec lui .Il reconnut certains des hommes avec qui il travaillait à l’usine .La plupart semblaient usés et peu emballés par l’idée d’aller combattre les armées xénos .Une fois arrivé devant l’officier qui distribuait les packages ,il récupéra celui à son nom et inspecta son contenu .Il contenait un uniforme réglementaire avec casque ,gilet pare-balles et tenue complète mais aussi un fusil laser ,un couteau et des accessoires basiques comme une gourde . Alors qu’il inspectait le contenu de son sac, une main vint taper l’épaule de Caeron qui, surprit, sursauta. Il sursauta et se retourna pour se retrouver face à face avec Dophius qui, tout sourire, s’exclama : « Alors comme ça on sera ensemble quand on va enfin voir à quoi ressemble un xénos ». Caeron approuva, soulagé de retrouver son ami pour affronter ce qu’ils allaient vivre. Alors qu’il s’apprêtait à entamer la discussion, un homme dans un bel uniforme monta sur la table et interpella tous les hommes présents sur place : « Bonjour à tous ,je suis le commissaire Drarrion ,c’est moi qui vous mènerez vers les sentiers de la gloire éternelle .Normalement vous êtes censés suivre un entrainement intensif avant d’être déployés sur le terrain ,mais devant l’urgence de la situation nous allons seulement vous montrer comment marchent vos fusils laser et vous devrez apprendre sur le tas .Pour ceux qui se demandent nous partons dans trois heures ,vous avez donc trois heures pour maitriser votre arme .Pour se faire moi-même et les officiers et sous-officiers présents ici-même tenteront de vous montrer tous les rudiments du fonctionnement de ce qui sera sans doute votre seule assurance-vie sur le terrain. » Il descendit alors de la table et sortit un fusil laser d’un des cartons.il décrivit le fonctionnement de cette arme puis pointa une cible en bout de salle, visa et tira en plein de la tête de la cible. Puis il se tournis vers les hommes massés là et leur ordonna de faire pareil. Caeron se tourna vers Dophius qui haussa les épaules, prit un fusil laser et tira en direction de la cible sans pour autant la toucher. Les autres hommes présents commencèrent à faire de même alors que les officiers et les sous-officiers passaient dans les rangs afin de prodiguer des conseils sur le tir et expliquer comment recharger leurs armes. 3h plus tard on les fit se masser dehors tout équipés. Personne ne parlait, tous observaient le ciel avec un mélange de crainte et de fascination. Quand tout à un coup un gigantesque vaisseau apparu et de plus petits vaisseaux se détachèrent de lui avant de se poser devant les soldats qui observaient ce spectacle aérien avec une admiration non-dissimulé. Caeron monta dans un de ces petits vaisseaux et regarda à travers une petite ouverture la terre qui l’avait vu naitre s’éloigner petit à petit. Il se tourna vers Dophius qui, lui aussi, regardait de manière mélancolique le sol s’éloigner. Le petit vaisseau s’arrima au gros vaisseau dans un vacarme sonore assourdissant et une petite porte s’ouvra permettant à Caeron de pénétrer dans le gros vaisseau. Tout à l’intérieur de ce vaisseau était démesuré, de la taille des équipements au nombre de personnes présentes. Il avait l’impression d’être une petite souris s’étant perdue dans un monde de géants. Un membre du personnel indiqua à Caeron où il pouvait trouver sa couche et il s’y dirigea immédiatement, la fatigue le poussant instinctivement vers sa couchette. Il arriva dans la pièce où se trouvait sa couchette et ne prêta même pas attention aux 7 autres couchettes réparties autour de lui ni à l’aspect lugubre et étriqué de la pièce, il s’écroula juste et s’endormit profondément. Lorsqu’il se réveilla il put apercevoir par un hublot que la planète d’où il venait n’était plus qu’un lointain souvenir. Devant lui s’étendait l’infinité de l’espace et savoir ça suffisait à lui noircir les pensées. Il sortit alors de la pièce sans prêter aucune attention à ses colocataires qui eux aussi étaient plongés dans leurs pensées. Il se dirigea au réfectoire, pris les rations que lui tendirent le cuisinier avant de rejoindre Dophius qui était déjà en train de manger. Celui-ci l’accueillit chaleureusement et engagea directement la conversation. « Je viens d’entendre le commissaire et le capitaine de ce vaisseau parler, nous serons bientôt sur notre objectif, selon le capitaine nous y serons pour ce soir. Ils ont pour consigne de nous déposer puis de repartir illico. Si un vaisseau comme celui-ci a peur de trop rester, cela veut dire une seule chose, là où on va ça va chauffer dur ». Sur ces mots il se plongea dans sa ration et Caeron put voir une émotion qu’il n’avait jamais lu dans les yeux de Dophius : La Peur ! En fin de soirée la prophétie de Dophius se révéla juste .On les fit monter dans les vaisseaux qui les avaient fait embarquer .Puis dans un silence assourdissant ,les hommes débarquèrent dans un camp où d’autres soldats à la mine désabusée et l’air lessivé les attendaient .Sur place les officiers leurs affectèrent des places dans des tentes de fortunes .Au loin les hommes purent entendre le bruit des explosions et des cris de régiments entiers qui chargent .Voyant ses hommes regardant vers là d’où venait le bruit des explosions ,le commissaire leur lança d’un air amusé : « Pas la peine de regarder maintenant demain c’est là où nous irons alors vous pourrez voir de plus près.» Devant l’expression de peur que cette remarque avait suscité chez ses hommes il rigola et rentra dans sa tente. Caeron dormit peu cette nuit là ,il avait à la fois le stress du combat à venir et l’excitation de la bataille prochaine .Au petit matin les hommes furent réveillés au son des trompettes et ils se mirent en marche vers qui allait être la dernière bataille de nombre d’entre eux .Arrivé là-bas on les sépara en compagnie et on les fit rentrer dans des tranchées très profond se faufilant à travers tout le champ de bataille .Alors qu’il traversait ces tranchées creusées à même la boue ,la pierre et les cadavres ,Caeron croisât les soldats qui tenaient la ligne avant lui .Ils étaient tous sales ,les vêtements en lambeaux avec un regard agars comme si ils avaient vécu l’enfer dans toute son horreur .Arrivés sur place ,la 17ème compagnie se rendit compte qu’elle était en première ligne .Devant elle s’étendait le no man’s land ,un paysage de désolation où boue ,trous d’obus et barbelé côtoyait cadavres ,carcasses et poussière aveuglante .Chaque soldat déposa son petit package dans la tranchée ,et n’ayant pas reçu d’ordre se mit à attendre qu’on leur dise quoi faire .Caeron ,lui, se mit à observer l’horizon .Au loin il aperçut des tranchées mais ne parvint pas à identifier de soldat ennemi ni à apercevoir un quelconque équipement ennemi. Tout à coup il entendit un sifflement venant d’en haut, un cri retentit et un homme à sa gauche se jeta sur lui. Puis une violente explosion retentit juste devant la tranchée dans laquelle il se tenait. Tout en restant au sol il reconnut Dophius qui s’était jeté sur lui pour le protéger. Il voulut le remercier mais Dophius lui fit un signe pour qu’il se taise et lui intima l’ordre de rester au sol. Caeron ne comprit pas jusqu’au moment où d’autres explosions survinrent tout le long de la tranchée, en étant toujours de plus en plus forte. Cette vague destructrice dura si longtemps que Caeron perdit le compte et se contentât d’attendre que la violence des explosions cesse. Cela faisait maintenant deux mois que Caeron vivait dans cette tranchée, il avait appris à s’habituer à la saleté ambiante, aux rats et à la présence permanente de la mort dans leurs trous .Voir le laser bleu quitter le canon de son arme pour s’abattre dans le brouillard face à lui était devenu une habitude lassante .Cependant il n’avait pour l’instant pas quitté sa tranchée .Mais des bruits couraient chez les gars ,le commissaire préparait ,conjointement avec l’Etat Major ,un assaut massif dans les jours qui suivraient .En attendant ce jour fatidique ,Caeron passait ses journées à discuter avec Dophius de tout et de rien comme si ils n’avaient jamais quitté l’usine .Dophius semblait ne pas être affecté par l’ambiance des tranchées et continuer de rire même si son visage trahissait sa fatigue et sa peur .Il n’avait cependant pas oublié ses conditions de vie à l’usine et continuait de parler avec ses camarades de comment il comptait améliorer leurs conditions de vie une fois rentré à la maison .Tous les gars de la compagnie semblaient l’apprécier ,qu’ils soient d’accord avec lui ou pas .Seul le commissaire semblait jeter des regards méfiant à l’égard de cet homme qui parvenait étrangement à maintenir le moral de la compagnie . Puis vint le jour tant attendu de la charge. Le commissaire avait annoncé à ses hommes la veille qu’ils allaient mener une ultime charge pour briser les lignes ennemies et permettre aux compagnies blindées d’enfoncer le front. C’est un mélange d’appréhension et de soulagement qui accueillit cette annonce et peu d’hommes dormirent cette nuit-là. Le lendemain, à la première lueur du matin, les hommes attendaient devant les échelles armes à la main et visage fermé que le commissaire donne l’ordre .Un silence de mort régnait dans les rangs et tous se préparaient à faire face à la mort elle-même .Caeron allait être dans la première vague ,il se tenait fixe face à son échelle, prêt à la monter pour courir vers les rangs ennemis .Dophius était à côté de lui devant une échelle ,lui aussi le visage fermé .Tout à coup des coups de sifflet retentirent et les cris de milliers d’hommes se firent entendre .Au premier son Caeron s’élança pour sortir de sa tranchée .Une fois sorti il se mit à courir le plus vite possible en criant le plus fort possible comme si crier suffirait à faire fuir la mort .A ses côtés ,des milliers d’hommes qu’il ne connaissait pas faisaient de même et donnait tout ce qu’il pouvait pour atteindre le camp d’en face le plus rapidement possible .Quand tout à coup un bruit se fit entendre et un laser bleu sorti du camp d’en face puis deux puis trois puis une pluie de laser s’abattirent sur les hommes qui courraient .Des dizaines tombèrent dans un déluge de sang ,de boue et de cris d’agonie .Des bruits sifflants se firent entendre et des explosions d’obus se rajoutèrent à l’apocalypse qui venait de s’abattre sur Caeron et ses camarades .Comprenant qu’il ne pourrait jamais atteindre la tranchée adverse ,Caeron se jeta dans un trou proche de lui et se recroquevilla .Le commissaire qui venait de le voir faire s’approcha de lui au milieu de la tempête d’explosion pour lui intimer l’ordre de continuer mais il n’eut pas fini de parler qu’un laser lui arracha la moitié du visage ,le faisant tomber au sol raide mort. Alors que la mort pleuvait sur les camarades de Caeron ,celui-ci observa le spectacle d'horreur qui était en train de se jouer devant lui .Des dizaines d’hommes tombaient devant ses yeux chaque seconde ,le sol semblait se nourrir de sang qui coulait par litre .Les cris d’agonies semblaient se battre les détonations d’obus pour savoir qui ferait le plus de bruit et le ballet des lasers semblait offrir un spectacle de lumières meurtrières .Alors qu’il était frappé par l’horreur de ce qu’il voyait ,le regard de Caeron fut attiré par un cadavre fumant au sol .Un homme était sur le ventre ,le dos transpercé encore fumant .Caeron eut alors un mauvais pressentiment et une boule se forma instantanément dans son ventre. Il se mit alors à courir vers ce cadavre redoutant que son pressentiment ne se révèle prophétique. Il se jeta à genoux et retourna de manière précautionneuse le cadavre. Les larmes lui montèrent alors aux yeux lorsqu’il aperçut le visage encore épris par la surprise de son ami Dophius. Son corps était couvert de boue et son sang était répendu sur le sol, commençant déjà à sécher à certains endroits. Caeron resta là pendant de longues minutes alors que le chaos de la guerre continuait de se déchainer autour de lui à pleurer la mort de son ami, lui qui avait tant égayé sa vie si morne. Alors que Caeron émergeait petit à petit de sa torpeur il vit un de ses camarades arriver sur la ligne ennemie, celui-ci s’apprêtait à se jeter dans la tranchée quand il émit un cri de surprise. Il n’eut pas le temps de formuler un autre mot car une épée vint lui trancher la gorge. Des sifflets se firent alors entendre dans le camp en face et des milliers de cris s’élevèrent des tranchées ennemies .De ces mêmes tranchées émergèrent des milliers d’hommes vêtus du même uniforme que Caeron qui se jetèrent sur ses camarades baïonnettes à la main .Ceux-ci furent tellement surpris et décontenancés que certains ne se défendirent même pas ,affichant seulement une mine perdue semblant avoir perdu toute vie .Ces ennemis qui leurs ressemblaient tant furent sans pitié et massacrèrent toute âme vivante en continuant d’avancer furieusement. Voyant cette vague mortelle de soldats enragés, Caeron eut seulement le temps de s’effondrer sur le cadavre de son ami et de feindre la mort. Les soldats ennemis passèrent autour de lui sans le toucher et continuèrent vers sa tranchée. Il put alors entendre les cris de détresse ,de surprise et d’agonie émergeant de sa tranchée avant qu’un calme plat ne revienne se poser sur le champ de bataille ,laissant une impression de désolation à toute personne pouvant voir ce spectacle . Caeron demeura dans sa position et ce silence ahurissant pendant des heures .Le sang de son ami avait continué d’imbiber ses vêtements et avait finit par s’incruster dans ceux-ci .Alors qu’il écoutait autour de lui pour déterminer le moment où il faudrait qu’il se lève et fuit ,il entendit des bruits de pas de bottes venant vers lui .4 bras l’agrippèrent alors et il continuât de feindre la mort .il entendit alors une voix s’exclamant « décidément ramasser des traitres à longueur de journée c’est vraiment la partie la plus chiante de ce métier »,ce à quoi une autre voix lui répondit « c’est clair que c’est pas à quoi je pensais quand je suis devenu garde impériale ».Caeron en avait donc bien la confirmation ,c’était des alliés qui venaient de leur tirer dessus et qui l’appelaient lui et ses camarades « traitre ».Il n’avait pourtant l’impression de n’avoir trahi personne .Mais alors pourquoi ses camarades et surtout Dophius étaient mort . Il fut transporté pendant de nombreuses heures dans ce qui semblait être un camion au bruit .Puis il reconnu le bruit des vaisseaux qui l’avait emmené sur cette terre qui avait vu ses camarades mourir .Puis,Comme lors de son arrivée il reconnut le bruit des petits vaisseaux qui s’arriment au gros vaisseaux .Il fut transporter dans une salle où il n’entendit plus aucun bruit .Il prit alors son courage à deux mains pour ouvrir les yeux et inspecter ce qui l’entourait .Quelle ne fut pas son horreur quand il se rendit compte qu’il se trouvait dans une salle obscure remplie de cadavres empilés les uns sur les autres .L’odeur vous prenait tout de suite à la gorge et Caeron ne put réprimer des haut le cœurs de secouer son corps. Il reconnut de nombreuses personnes qu’il avait vu lors du bureau de recrutement. Il ne comprenait pas ce qui venait de lui arriver, il était entouré de cadavres à plus savoir qu’en faire et il ne comprenait pas pourquoi ces hommes était mort ni pourquoi lui était encore en vie. Il tapota alors sa poche à la recherche de quoi éclairer un peu plus la salle et trouver une porte de sortie .Il sortit alors la photo de sa femme et de ses enfants de sa poche et celle-ci déclencha un déclic chez lui ,il avait maintenant un but auquel se raccrocher : retrouver ses enfants .Il chercha alors du regard une porte ou un moyen de sortie .Ses yeux finirent par s’accrocher à une sorte de petite porte .Il se précipita vers elle et miracle elle s’ouvrit .Il se retrouva dans un grand couloir plongé dans une obscurité combattue par de timides ampoules .Il longea celui-ci quand il entendit deux voix arriver d’un couloir perpendiculaire à celui où il était .Pris dans la panique il poussa la première porte qui se présentât à lui .Il se retrouva alors dans une petite pièce composée d’armoire comportant de nombreux dossiers .Il s’agissait sans doute d’une pièce qui servait à stocker les rapports temporairement le temps du trajet avant qu’ils ne soit remis aux personnes concernées .Constatent cela ,Caeron eut une idée ,il se dit que si il pouvait trouver les informations qu’il recherchait quelque part ce serait bien dans ces rapports .Il se mit alors à rechercher frénétiquement la 17ème compagnie dans les dossiers et finit au bout d’un quart d’heure de recherche par tomber sur le dossier de sa compagnie .Dessus un petit tampon rouge avait inscrit l’inscription « décimé » .Il ouvrit alors le dossier et put lire « est tombé sous le feu d’une offensive xénos ».Il n’en revenait pas ,c’était pourtant des hommes qu’il avait vu massacrer ses frères d’armes .Caeron qui pensait trouver les réponses à ses nombreuses questions ,venait de renforcer celle-ci. Il décida d’oublier ce qu’il venait de lire et de se rattacher à la seule chose pour laquelle il vivait encore : ses enfants. Il parcourant le vaisseau, se cachant dans tous les recoins au passage des gardes et cherchant frénétiquement une voie de sortie. Puis il entendit une voix criant le nom de sa planète indiquant aux hommes devant descendre qu’ils seraient en orbite dans 15 minutes. En entendant ça, le cœur de Caeron ne fit qu’un bon. Il vit des petits chariots transportant des cercueils faits à la va-vite passer devant lui et profitât d’un moment d’inattention des pousseurs pour se jeter dans l’un d’entre eux. Une fois de plus il entendit, il l’espérait pour la dernière fois, le bruit des petits vaisseaux quittant le gros vaisseau. Une fois à terre il entendit les cercueils être transportés à travers les rues sous les pleurs des mères ,des femmes et des femmes cherchant avec espoir un signe que leurs époux ,fils ou père n’était pas dans ces boites .Il entendit une voix hurler à qui voulait l’entendre que ces hommes étaient mort pour préserver l’imperium de l’empereur-dieu et que c’est grâce au sacrifice de ces valeureux soldats que l’humanité était encore debout face aux xénos .Finalement le transport s’arrêta et Caeron put sortir de sa cachette pour courir à travers les rues comme un fou pour arriver au plus vite à l’école de ses enfants .Une fois sur place il poussa la porte et se retrouva avec le prêtre gérant les lieux qui parut extrêmement surpris avant de se reprendre. Caeron lui demanda où étaient ses enfants, le prêtre sembla gêné et après avoir été pressé il finit par répondre aux demandes pressantes de Caeron. « Ils sont partis monsieur ….» Toute l’âme de Caeron sembla se vider de son corps d’un seul coup. Et il lui demanda machinalement de répéter. « Lorsque la nouvelle de votre mort nous est parvenue, ils sont devenus des pupilles de l’impérium et ont été envoyés sur une autre planète afin d’y être élevé par le culte. » Caeron venait de perdre sa raison de vivre, sa vie n’avait plus aucun sens et sans dire un mot de plus il sortit de l’école et se dirigea vers son appartement d’un pas fatigué. Il monta petit à petit l’escalier le séparant de son appartement puis rentra. Il n’avait pas changé depuis son départ si ce n’est pas le nombre de poussière s’étant accumulé. Il contempla son appartement vide pendant de longues minutes quand la porte se referma subitement derrière lui. Surpris Caeron se retourna et découvrit avec stupeur un homme en armure avec un grand chapeau qui le regardait avec un regard amusé. Il le toisa du regard puis lança : « Tu pensais nous échapper en rentrant simplement chez toi ? » Caeron ne comprit pas cette allusion et se contenta de continuer à le regarder. L’homme continua : « On te suit depuis ta petite fouille de notre salle des rapports, si tu avais continué à faire le mort on ne t’aurait sans doute pas détecté mais il a fallu que tu fouilles. » Comprenant que cet homme faisait partie des gens qui détenaient toutes les réponses qu’il voulait, Caeron s’enhardit et se mit à crier : « POURQUOI !? Pourquoi vous nous avez fait combattre contre d’autres hommes alors que tous les jours la menace xénos se multiplie à nos frontières et fait trembler l’humanité ? Pourquoi nous faire combattre entre nous alors que nous unir face aux autres espèces peuplant cet univers ? » L’homme encapuchonné comprenant que Caeron n’était qu’un pauvre homme perdu dans le déroulement des événements, leva son arme, lâcha un sourire et répondit : « Quelle ironie que dans un si grand univers, l'humanité soit obligée d'inventer d'autres espèces pour justifier ses peurs et ses travers »
  7. Je suis en train de débuter mon approche de 40k. Je vais probablement me laisser tenter par la Garde impériale. J'ai déjà posté par-ci par-là quelques sujets sur mes premières interrogation. Ici, je vais poser des questions plus spécifiques sur la garde impériale. Je n'ai pas encore joué de partie d'initiation mais je commence tôt ma réflexion et m'y prend à l'avance car il est fort probable que je me bâtisse une force avec des proxy, il y aura donc un temps nécessaire (soit acheter une imprimante soit passer par un prestataire de service) qui va rallonger l'émergence de mon armée. EDIT : et le fait que le codex V9 ne soit pas sorti pousse également à de la prudence afin de ne pas partir sur qqc de trop spécialisé qui pourrait être invalidé par la suite... L'idée serait de bâtir une force avec des proxy de DKoK (Je suis très fan du Valour Korps) mais qui pourrait être joué soit en GI générique/ Tempestus, soit en DKok. Je ne pense que rien ne l’empêche à partir du moment où les choses sont clairement énoncées en début de partie et que les armes portées par les figurines sont les bonnes ? Que conseillerez vous comme type de force pour 1000 pts complétée ensuite pour atteindre les 2000 ? Je ne pense pas forcément à une liste d'armée complète mais plus à un ordre de grandeur du type combien de GI de base ou de conscrits, quelle arme spéciale pour chaque escouade, la pertinence d'arme lourde ou d'artillerie, combien de char et certains types en particuliers, quel type de personnage privilégier l'utilité de forces annexe du style Ogryn (J'adore les Abhuman de valour korps qui les remplacent), cavalerie, ratling, tireurs d'élites, tempestus, assassins impériaux etc.... L'idée serait plutôt qu'une liste d'armée faire un portrait robot (avec quelques variantes) de ce que pourrait être une force de l'Astra Militarum assez équilibrée, plaisante à jouer et un minimum compétitive...
  8. Salut, je fait un petit projet avec mes gardes impériaux, un projet qui concerne la SCP fondation, ceux ne connaissant pas, il y a un site dessus, quelques images de mes gi "beta 7"allias chapelier mas. (photos en bas)
  9. M CC CT F E PV I A Cd Human {M} {CC} {CT} {F} {E} {PV} {I} {A} {Cd} Bonjour, je suis mainrouge, j'habite marseille, et je joue à wh40000. Je joue, la garde impérial, la death korps de krieg plus précisément. C'est un confrère du nom de capitaine taverne qui m'a incité à divulguée des informations secrètes sur l'organisation de mon armée...."si je me fait chopé par un commissaire c'est foutu" ......alors....?
  10. Bonjour, Je suis en train de monter une Armée GI Dkk avec des figurines Anvil miniatures avec le look Armée Française 1er Guerre Mondiale: 1/Mon escouade de commandement: 2/escouade de veterans: 3/escouade de soldats: 4/escouade de lance missiles: 5/escouade d'autocanons: 6/char de bataille: 7/Hellhound: 8/Balisik:
  11. Bonjour à tous, Voici le dernier rapport de bataille d'une partie d'Epic avec les règles et codex NetEpic Palladium : Bon visionnage et n'hésitez pas à commenter, tous les retours sont les bienvenus pour le développement du jeu :
  12. Bonjour à tous, Pour alimenter le forum, quelques photos d'une armée fraichement peinte, thème force blindée Astra sur un monde jungle. Bientôt 4000pts au compteur.
  13. Bonjour à tous, suite au démarrage d'un nouveau projet, j'ai décidé de sauter le pas et de créer mon premier sujet dans cette section. Le début de ce projet coïncidant par hasard avec le lancement d'une campagne en mode Crusade à mon club dès qu'une reprise sera possible, j'ai décidé de m'y lancer avec cette armée. Je voulais dès le départ partir sur un régiment de Valhalla, et suite à quelques recherches j'ai opté pour une création personnelle, dont le fluff débute avec cette campagne. Je vous présente donc le 42ème régiment blindé de Valhalla "Les lames de Damoclès". Le 42ème est un régiment décimé. De nombreux affrontements brutaux sur la planète ont rapidement érodés ses rangs, et les renforts se font toujours attendre. Après avoir perdu près de 80% de ses forces, il n'est plus que l'ombre de lui même et totalement incapable de mener à bien sa mission initiale. C'est dans ce contexte que l'inquisiteur Daxius réquisitionne les restes du régiment pour mener à bien ses propres projets. Pour les gardes de Valhalla, ça n'est encore qu'une autre manière de servir l'Empereur. Background très simpliste mais qui me permet de mélanger un peu tout et n'importe quoi dans mon groupe de combat ! Au niveau de l'infanterie, j'ai beaucoup utilisé la gamme de figurines Anvil Industry, difficile de trouver de bonnes figurines pour du Valhallan, mais celles ci je les trouve superbes. Voici donc la figurine de test. Et avec ses copains de la première escouade. Ils font partie de la deuxième compagnie, composé d'infanterie mécanisé. On passe ensuite au commissaire du régiment. Et on termine par un transport de troupe chimère, de la deuxième compagnie elle aussi. Voila pour cette première session, j'ai encore quelques figurines peintes d'avances mais avec mon mauvais appareil photo c'est chaque fois très long de réussir des clichés à peu près corrects (le blanc est d'ailleurs bien trop saturé sur la troupe), donc je vais y aller par vague. Voila, à vos commentaires/cailloux !
  14. Bonjour à tous ! Aujourd'hui un rapport de bataille un peu spécial car il oppose la garde impériale à la garde impériale, mais avec deux gammes de figurines différentes ! Je joue les loyalistes et mon ami les hérétiques, tout en se servant du codex Garde car GW ne fait plus d'égarés et damnés à proprement parler. Nos listes: Déploiement: J'essaie de me déployer hors de lignes de vue tout en profitant de ma doctrine Voytraya: Mes réserves (stratégiques): https://images.dakkadakka.com/gallery/2020/10/2/1080037_sm-.jpg[/img Et oui, je sais, j'ai oublié la tourelle de la chimère... Hérétiques en vue ! TOUR 1 Loyalistes Je commence le jeu par un bombardement d'avant partie, tuant 4 traîtres et blessant une fois un commandant de char. Puis je me suis avancé lentement vers le centre, essayant de cacher mes unités des lignes de vues des chars ennemis Ensuite, mon commandant de char ouvert le bal et blessé 7 fois le tank commander du Chaos et mes leman russes tuèrent environ 14 traîtres. Mon hellhound, thunderer et tank commander lancèrent leurs fumigènes. Traîtres: Début du premier tour Il fit donner beaucoup d'ordres à ses hommes (principalement des gogogo !) Et a ses escouades atteignent l' objectif central. Ses chars ne bougèrent qu'à peine, ne voulant pas être exposés au thunderer et voulant me faire bouger vers lui. Pas de psykers et on passa directement à la phase de tir: ses mortiers ont tuèrent un troupe de choc caché dans les ruines sur mon flanc droit, et aidés par un tank commander, blessèrent 5 fois mon hellhound. TOUR 2: Loyalistes: Sur mon flanc gauche, mon hellhound blessé se rapprocha de l'objectif central, visant l'escouade tenant l'objectif (il y avait aussi une demi-escouade survivante sur l'objectif). Mon commandant de char de chars s'avança pour être à portée de son tank commander plasma avec mes propres lance-plasma, et mon punisher arriva derrière la chimère tenant mon objectif de flanc gauche: je ne pouvais pas le faire arriver plus près de l'ennemi. , car il s'était plutôt bien déployé. Sur mon flanc droit, le thunderer et le char de combat leman russ s'engoufrèrent dans la rue face à eux, suivis de la chimère pendant que mon escouade de troupes de choc se dirigeait vers sa zone de déploiement, tout en se cachant dans les ruines. [ Mon hellhound a ouvert ma phase de tir en brûlant l'escouade ennemie sur l'objectif central, tandis que mon punisher détruisait une autre escouade d'infanterie cachée dans les ruines de son flanc droit. Mes chars sur mon propre flanc droit décidèrent également de viser son infanterie, tuant environ deux escouades leur faisant face. Mon vanquisher blessa 7 fois son tank commander et oublia d'utiliser ses ordres. Les chimères neutralisèrent un ou deux gardes, et quelques-uns s'enfuirent par attrition.. Au total, une quarantaine de traîtres furent purgés ce tour-ci. Traîtres Mon adversaire réagi rapidement: trois escouades de plasma se déplacèrent à grande vitesse de son flanc droit vers le centre et une autre escouade d'infanterie pris contrôle de l'objectif du centre. Il rassembla ses hommes survivants du flanc gauche dans un cratère et passa en phase de tir. Il utilisa un stratagème pour détruire mon vanquisher de commandement en dépit de de son palier affaibli (stratagème du réveil psychique) avec son propre tank commander plasma, mais a échoua plusieurs fois à blesser mon le thunderer jusqu'à ce qu'un leman russ de son flanc droit, toujours immobile, le blesse 9 (! ) fois (en utilisant un autre stratagème pour tirer 12 fois). Il a détruisit mon hellhound avec deux de son équipe de plasma (le troisième réussira pas à blesser mon thunderer). TOUR 3 Loyalistes Il perdait peut-être rapidement de l'infanterie, mais je perdais des véhicules presque aussi vite! L'escouade de vétérans 131 débarqua de la chimère de droite, les faisant se déplacer à portée de tir rapide de son escouade du centre, et la deuxième escouade, la 132, se déploya dans une ruine sur mon flanc gauche. Enfin, le premier combat d'infanterie ! Mes troupes de choc et ma dernière chimère contenant mon escouade de commandement arrivèrent sur son flanc gauche, plus facilement accessible pour les réserves stratégiques tandis que mes autres troupes de choc escouade restaient dans les ruines de mon flanc droit. Mes nouveaux renforts et un leman russ détruisirent rapidement l'un de ses leman russes (le premier!). Une chimère, le punisher et les vétérans de 132 abattirent tous les traîtres au plasma et mes vétérans du flanc droit son escouade centrale, à l'exception d'un hérétique avec lance-flammes, pendant que mes véhicules sur ce flanc continuaient à tirer sur son infanterie dans le cratère, en tuant la moitié environ (ils étaient plusieurs petites unités, donc les dégats étaient réduits). Traîtres Une escouade de sa zone de déploiement reçu l'ordre "gogogo!" et cessa de protéger les mortiers pour se précipiter vers mes troupes de choc récemment déployées, et ses chars bougèrent afin d'obtenir de meilleures LdV. Mon punisher fit face à sa destin aux mains de deux Russes du Chaos, tandis que l'escouade 131 du centre fût bombardée par son équipe de mortiers (et eu 1 mort par le lance-flamme). Il détruisit aussi ma chimère de commandement, tuant l'astropathe dans l'explosion. Il ne réussi toutefois pas à blesser mon thunderer avec ses canons lasers de chars, même si son dernier de leman russe le blessa environ 8 fois ! TOUR 4 Loyalistes Mes deux derniers vétérans survivants de 131 (avec fuseurs) et leur officier prirent enfin contrôle de l'objectif central, tandis que mon autre escouade de vétérans sort des ruines, à portée de fusion de son tank commander qui s'est rapproché. Mon thunderer bouge légèrement au centre pour faire face à un leman russ. Mes troupes de chocs traversèrent enfin les ruines eta rrivèrent au cratère et avec le dernier vétéran de l'escouade de commandement et le commandant de la compagnie, nettoyèrent la vermine hérétique en leur tirant et en les chargeant , perdant un des leurs dans l'affaire. Objectif de flanc droit sécurisé. Mon thunderer détruisit un de ses chars, et l'escouade de vétérans 132 n'eu rien d'autre à s'occuper que le dernier garde à lance-flammes menaçant les restes de l'escouade 131. [/url] Traitres: Dernier tour, et il n'y eu que peu de mouvements: avec ses trois leman russes et ses mortiers il élimina mes deux derniers vétérans de l'escouade 131 et mes troupes de choc dans le cratère, laissant le commandant de compagnie seul. Nous avons décidé de nous arrêter ici, car il était déjà plus d'une heure du matin. Le score qu'il comptait était à ce stade de 53-53. C'était vraiment une partie intéressante, très brutale et nous avons utilisé deux stratégies très différentes, moi , en me concentrant sur les objectifs avec mes unités blindées alors qu'il utilisait son infanterie comme écran pendant que ses chars se tenaient en retrait.
  15. Bonjour à tous, Pour la gamme Astra Militarum, on ne dispose aujourd'hui chez GW que des Cadiens et des Catachans. Et les Cadiens sont la force phare mise en avant pour représenter la Garde Impériale / Astra Militarum. Cependant, Cadia a un petit peu disparu des cartes avec le changement de millénaire... En V8, la présence de Cadiens sur tous les fronts se justifiait encore par leur engagement dans toute la galaxie (d'ailleurs, il aurait peut être fallu en conserver un peu plus à la maison vu les voisins, mais c'est un autre sujet). Sauf qu'avec la V9, 300 ans ont passé en gros depuis la chute de Cadia. Les vétérans qui se battent pour venger Cadia doivent donc commencer à être un peu desséchés. Alors, encore des Cadiens dans le Codex V9 ? Comment justifier leur présence et donc leurs règles ? Quel tour de passe-passe va bien pouvoir nous pondre GW ? A vos claviers !
  16. Bonjour à tous Après un long arrêt du Hobby, j'ai décidé de m'y remettre. J'étais tombé il y a quelques années sur des images de la Death Korps et comme beaucoup, j'en étais tombé amoureux (l'aspect bien plus réaliste que les autres régiments de la Garde Impériale peut-être ?) et je m'étais juré d'en faire une armée. C'est chose faite (enfin en cours...) ! Voilà donc déjà un cavalier : Et le watchmaster. Les observateurs les plus aguerris noteront un essai d'OSL sur le casque : Voilà, à vos cailloux !
  17. Le vétéran Louis Joss regarda l'escouade de conscrits se faire balayer par les tirs de bolter lourd. -"Dommage, c'était des jeunots prometteurs...." pensa-t-'il. Mais il n'avait pas le temps de se laisser aller aux regrets, les hybrides xenos tenaient le manufactorum XIII, la transformant en véritable forteresse. Le nombre de corps de soldats des forces de défense planétaires loyalistes et du Xéme Francien jonchaient le sol. Les rafales d'armes laser, d'obus et d'armes à Bolt étaient échangées par les deux camps. Joss s'approcha de son escouade. La troisième escouade de grenadiers était réduite de moitié. Le sergent Broca demanda à ses hommes de rester en rang serré afin de porter la nouvelle de l'échec de l'assaut au maréchal. plusieurs minutes après, ils se trouvèrent devant le maréchal Lannes, observant d'un air impassible le manufactorum occupé par l'ennemi. -"Nous n'avons même pas pu avancer à moins de cent mètres, ils ont placé leurs défenses de manière à prendre tout assaut en feu croisé. Impossible de s'approcher tant que leurs batteries seront opérationnelles". Le maréchal ne dit mot et ne laissa transparaître aucune émotion durant quelques dizaines de secondes, puis tourna la tête vers l'opérateur radio de son escouade de commandement: -"Opérateur, Donnez l'ordre à l'artillerie de faire feu aux points indiqués par le sergent dans 5 minutes. Sergent, préparez votre escouade et prenez le commandement d'autant de pelotons que vous pouvez, vous allez conduire un nouvel assaut immédiatement après le barrage d'artillerie". -"A vos ordres" aquieça le sergent en saluant le chef du régiment. L'escouade de Joss se retira du poste de commandement et moins de 4 minutes après, trois cent hommes se rassemblèrent à une centaine de mètres de l'usine, abrités par de nombreuses ruines. comme l'avait ordonné le maréchal, un sifflement strident caractéristique des obus séismes annoncèrent l'apocalypse. Ils s'abattirent sur le manufactorum et les explosions cataclismiques des obus firent voler en éclat des morceaux de plastbéton, d'armatures de métaux mais également des morceaux de corps d'hybride. -"Dire que nous sommes obligés de pilonner nos propres édifices. Ces maudits dégénérés vont nous payer ça" pensa Joss, son fusil à pompe entre ses mains. -"Ca va être l'heure, préparez vous soldats!" aboya le sergent. En effet, le dernier obus n'eu même pas finit d'exploser qu'il hurla un "En avant, Pour la gloire de l'empereur!". Comme un seul homme, les trois cent hommes s'élancèrent hors des débris ts. Joss remarqua que les basilisk avaient visé juste car seulement une poignée de tirs d'armes laser et d'armes à action cinétique sortaient du manufactorum. Quelques gardes franciens tombérent, et notamment le sergent Murion de l'escouade 41, atteint d'une balle en pleine gorge. Cependant, à peine les premiers hommes commencèrent à monter les tas de gravas qu'une horde de xenos surgirent. Beaucoup ressemblaient tellement aux autres humains que Joss se demanda s'il combattait de xenos ou des hérétiques. .... suite la prochaine fois.
  18. -Par le trône, J'ai faim, je suis trempé et on se les gèle ici!!! On va attendre combien de temps? Cela faisait bien une heure que La Valette se plaignait, assis sur une dalle façonnée tout prêt du brasero. Le caporal Moreau comprenait son homme. Depuis la découverte de Lamessa tertius et de sa pyramide, trônant au plus profond de la jungle, lui et les deux-cent hommes du 21éme peloton d'infanterie du Xéme Francien gardaient la structure depuis plus d'une semaine. Or la pluie était incessante, de même que le brouillard, et les hommes étaient contraints soit de s'abriter dans les valkyries, soit à l'intérieur de la pyramide dans le vestibule et le corridor principal mais pas dans la salle principale, ordre du capitaine. Moreau tira une dizaine de secondes sur sa pipe et en expira la fumée qui s'envola avec volupté vers l'extérieur. -"Tu te fais du mal mon gars" Répondit Moreau. "Les gradés viennent de trouver un ensemble de textes qui pourrait nous permettre d'avoir un avantage écrasant sur les boîtes de conserve, alors tant que les huiles ont pas percé le secret, on est bon pour camper ici jusqu'à ce que l'empereur revienne parmis nous." -"Ca ne me plait pas chef!" renchérit la valette. "Les gars qui sont revenus de patrouille dans la grande salle ont entendu des bruits bizarres et ont la trouille. En plus si c'est les squelettes qui ont construit ça, il peut y en avoir encore ici, quelque part..." -Tu racontes nimporte quoi! on a passé la structure au thermoscan et au plasmascan, aucune température ou rayonnement énergétique n'a été enregistré, or on sait que les boîtes de conserve, même endormies ont toujours une signature qui les trahissent. On les a combattu des dizaines de fois et maintenant, on sait comment les battre alors ne t'inquiéte pas. -bien chef, j'espère que vous avez raison.... La grande salle si sombre était désormais éclairée sur chaque centimètres par une myriade de projecteurs. Le lieutenant Champolion et le technoprêtre Ptolémax s'affairaient à traduire les glyphes ornant la salle tandis qu'une troupe de serviteurs les copiaient dans d'épais grimoires. Flanqués de 4 bullgryns plus grands et plus costauds que des spaces marines, le comissaire Deferre et le capitaine Reynaud exprimèrent leur impatience. Ce fut le comissaire qui prit la parole: -Lieutenant, père Ptolemax, vous nous aviez promis des résultats rapides! celà fait plusieurs jours et l'inquisiteur Hang va arriver dans très peu de temps! Nous devons lui fournir du concret! Ptolémax ne se retourna même pas, faisant comme s'il n'avait rien entendu. En revanche, Champolion se tourna vers ses supérieurs, le front ruisselant de sueur et l'air plus pâle que d'habitude, non seulement causés par les jours et les nuits de veille, mais également par l'impatience de ses supérieurs. -Nous avons presque terminé Monsieur, et j'ai même pu déchiffré une partie du texte. Il confirme que cet endroit est un site funéraire construit pour un membre de la dynastie Amuneketh, la dynastie nécron qui est à l'origine de la destruction d'Elysia, notre capitale, il y a 60 ans de celà.... Le texte donne également des indications sur l'accès aux contrôleurs des champs de stase de la nécropole et comme les premières recherches le confirme, la nécropole est vide, soit les nécrons se sont reveillés il y a longtemps, soit le temps les a détruit. -"C'est formidable!" s'exclama le comissaire Deferre. "Grâce à cela nous pourrons éliminer les xenos avant qu'ils ne se réveillent et écarter toute menace". -"Certes..." le coupa le capitaine "Mais gardez bien à l'esprit Monsieur que leur technologie dépasse de loin tout ce que l'humanité a connu, comparé à eux, même la technologie des eldars est archaïque". Même si nous la détruisons nous n'auront aucune idée des conséquences...... -"Manqueriez vous de foi capitaine? Faîtes très attention, vos paroles sont à la limite de l'hérésie et je ferai dès notre retour un rapport au maréchal.... à moins que vous ne préfériez que je ne me charge de régler la question?...." Le silence tomba. Reynaud, était furieux. Il avait combattu au nom de l'empereur sur des dizaines de mondes depuis 20 ans, il avait déjà affronté les nécrons et était parmi les rares à en être sorti vivant. Comment ce jeune homme, à peine sorti de la schola Progénium, osait contester son expérience? Il ravala toutefois ces pensées haineuses. Les comissaires étaient la voix de l'empereur et il fallait leur obéir. -Soit, je vais prévenir le commandement afin qu'ils nous affecte des troupes du génie afin de commencer l'excavation du tombeau et la destuction de la structure. Il n' y a pas de danger. Champolion et Reynaud se trompaient, la pyramide n'était pas vide.... et les humains courraient un terrible danger. Tout en haut de la salle, un scarabée immobile fixait les hommes de la garde. Ces images étaient retransmises immédiatement au cryptek Lametep. Celà faisait une semaine qu'il surveillait les humains , tout en rassemblant patiemment et silencieusement ses forces. Dehors, les traqueurs avaient pris position, ciblant les pilotes de Valkyrie et les sous officiers tandis que tout autour de la pyramide, les guerriers se tinrent près à sortir de terre. Dans les couloirs et sous le porche, les écorcheurs camouflés brûlaient d'impatience à l'idée de se vêtir de nouvelles peaux et enfin, les spectres canopteks s'occuperaient des commandants ennemis et de leurs gardes. Une simple transmission et le massacre commença....
  19. Bien le bonjour/bonsoir à vous qui passez par ici. Il y a de cela 1 mois et demi, une envie de repeindre des maquettes est venu me chatouiller l'esprit. Qu'à cela ne tienne ! J'ai donc attendu que les vacances arrivent, et une fois chez moi j'ai pu ressortir tout les pots et pinceaux qui attendaient depuis plus de 2 ans dans une boite. (sur les 20 pots, 16 ont pu être sauvés dont 2 très vieux, vous savez, ceux en forme héxagonale ?) Peintures, pinceaux, lame de modélisme et perceuse à main (en attente de livraison depuis 3 semaines ...), j'avais (presque) tout le materiel necessaire, mais pas forcément envie de recommencer une armée de Cadien, j'ai donc cherché dans ce que j'aimais qui aurait pu me servir d'inspiration, à savoir la France et la Seconde Guerre Mondiale et j'ai peint dans la foulé un petit piéton test. J'ai choisi de ne pas partir sur du kaki mais plus sur du vert pour l'infanterie et ai tenté de donner un air français aux casques en reproduisant la "crête" comme sur les casque d'Adrian. https://www.doursoux.com/2887-large_default/casque-adrian-.jpg Après une petite session peinture, j'en suis venu à ce résultat (j'espère que les photos marcheront et ne seront pas trop grandes) Globalement satisfait de ce que ça donne, il va juste falloir que je travail un peu plus l'arme (et la peau) et que je marque plus la différence entre uniforme et armure ... et que je pense à peindre avant de coller tout le bazar ensemble. Je vais aussi devoir trouver un marquage pour les petites épaulettes des monsieurs. Pour les véhicules, il seront peints avec ce camouflage ci ( https://www.france-maquette.fr/images/watermarked/1/detailed/14/15766_PROF-B-LR.jpg ) ainsi que les parties d'armures des unités d'élites et de commandement. Pour voir ce que ça donnerai sur l'infanterie j'ai peint un Kasrkin, mon premier (Sainte unité que je rêve d'avoir depuis plusieurs années). Il va falloir que je retravail l'arme (en particulier les éclaircissements), mais je reste très content du résultat (peut être du à l'euphorie d'enfin avoir fait un Kasrkin ?) et je pense que je vais rester sur cette base pour l'élite et le commandement. Maintenant il ne me reste qu'à voir ce que ça peut donner sur un véhicule, comme je reprend le hobby, je n'avais pas envie d'attaquer avec quelque chose de trop gros (désolé petit Baneblade, tu restera en sous couche de noir encore un peu) je suis parti sur ma Sentinelle et elle avait grand besoin d'une bonne réstauration, tout est à refaire, enlever les ligne de moulage, les restes de grappe, la peinture, le socle ... je pense que je vais souffrir à voir ce que j'ai fais.
  20. Bonjour à tous, Ici vous pourrez découvrir et suivre mon projet d'armée de l'hérésie d'Horus basé sur une flotte expéditionnaire de mon cru. Cette flotte sous les ordres de la seigneur Marshal Calypso Eraklion, est composée de troupes des Solar auxilia de la 13ème Cohorte d'assauts blindés, les "Onslaught Ram". Après plusieurs années à errer dans le hobby, c'est la première armée que je peint. pour débuter je vous présente mon schéma de couleur pour les blindés avec mon TC : et voici mon schéma de couleur pour l'infanterie avec ma section de fusiller. et le schéma pour les "hérpos" avec Calypso Eraklion herself. et pour terminer ce premier post, je vous présente donc le premier escadron de leman russ de cette armée : La suite prévue sera des escouades de lance flamme, de veletaris et leurs transports dracosan. (ainsi que d'autres leman russ, car ... il n'y en a jamais assez)
  21. Bonjour à tous, J'ai commencé W40k lors de la V4 avec la garde impériale. L'idée d'affronter les forces du Chaos et des Xenos avec des troufions équipés de gilets par balles et de simple fusils laser, contraints d'avancer sous le regard de leur commissaire, me plaisait au plus au point. Maintenant que j'ai accumulé un peu plus de 4000pts de cadiens (Cela a pris des années (j'ai fais une longue pause dans le hoby) et que je considère maintenant cette armée presque terminé, j'ai décidé de me lancer dans un nouveau projet : la Death Korps of Krieg. Etant passionné d'Histoire depuis toujours et ayant une forte préférence pour l'Astra Militarum, j'avais reperé depuis longtemps le DKoK. Mais le prix plus élevé des figurines et mon niveau moyen en peinture m'avaient jusque là toujours freiné. Ayant progressé depuis quelques mois niveau peinture je me suis finalement décidé à m'en procurer d'autant plus qu'il fallait bien occuper ces journées de confinement Au vu de l'aspect des soldats de la Death Korps of Krieg je suis partie sur un schéma de couleur proche de l'uniforme bleu horizon des soldats francais durant la Première Guerre mondiale. En plus l'avantage est que ce shéma correspond dans le fluff à l'un des régiment de la DKoK, le 143ème. Je compte dans un premier temps me constituer une force d'environ 1000 pts : - 4 escouades d'infanterie - 10 ingenieurs - 10 death riders - une escouade de commandement - 2 mortiers lourds - 2 lance-missiles - 1 Leman Russ Mars Alpha Tout au long de ce projet, je suis naturellement preneur de conseils concernant la peinture pour continuer de progresser. Mais, assez parlez, place aux photos : Les premiers gardes Death Korps Marshal Les premières figurines au complet Prochaine étape : terminer cette premiere escouade d'infanterie et l'escouade de commandement et acquerir des death riders une fois la réouverture de Forge World.
  22. Les Pauvres Compagnons de l'Empereur D'abord, le plus important : avant de présenter les Compagnons de l'Empereur, voici les Compagnons d'Aventure ! Équipe Framboise : La meilleure forcément ! @Galthor-BD Tyranides WH40K Maître des Armes (MdA) @Elwin Morts-vivants bretonniens WH Gardien des Armes (GdA) @Koshon Orks WH40K @sly_de_lille Rebelles Star Wars @BadKarma Space Wolf WH40K @Orphée Nains du chaos WH @marell le fou Nains Warmaster en 10mm @el julian Orques sauvages 9ème âge @ZibZee Chaos WH @L'Ours Garde impériale WH40K @fracassor Deathwatch WH40K @Jaeckel Empire WH @fanfanzevich Eldars exodites WH40K @Rincevent Mercenaires WH @fidelcastro Ork WH40K Équipe Groseille Chez Smith en face : @thyrio Ork WH40K Gardien des Armes (GdA) @Scoub Equitaine vampirique 9ème âge @kreell Ork WH40K @Letchaï Empire Star Wars @Antares Garde impériale WH40K @rantan007 Nains du chaos WH @Azyris Lannister "song of ice and fire" @KeLeSangKoule Gobelins WH @sgt_pepper Slaanesh WH @Chamallow Blood Angels WH40K @dantedecryde Deathwatch WH40K @Skalf Empire WH @le toy Sœurs de bataille WH40K @slk Elfes sylvains WH @Lyralt Hommes-bêtes WH Candidats libres @tueur nain Chaos WH40K @blackdeath2 Ork WH40K @HazelNut Eldars exodites WH40K @Titoujah Stark "Song of ice and fire" @Glamorgath Orques de Gundabad SdA @roron Zombies WH40K Introduction : Le soldat Vantine jura pour qui voulait l'entendre : ils revenaient encore. Il ne savait pas exactement ce qui l'avait prévenu en premier : les fumées d'encens de mauvaise qualité entraînées par le vent, ou … oui ça y est, il avait mis le doigt dessus : les effluves nauséabondes de crasse que les brumes purificatrices étaient bien incapables de couvrir. Bientôt le tintement des cloches, les cris de dévotions ainsi que les claquements des fouets parvinrent à ses oreilles. Tout en continuant à déballer tout le répertoire fleuri de sa connaissance, il enfila son respirateur, presque heureux qu'il fasse parti de l'équipement standard de la Légion d'Acier. Mieux valait encore respirer, ou plutôt suffoquer, dans son masque que d'attendre que ces remugles infâmes le prennent à la gorge jusqu'à lui donner la nausée. Son sergent avait eu beau lui expliquer, avec plus ou moins de patience, il se disait encore que la guerre devait vraiment tourner très mal et les renforts être bien loin de les atteindre pour accepter le soutien d'une bande pareille. Les voilà qui commençaient à déambuler parmi les groupes de soldats, qui ne demandaient pourtant qu'à profiter d'un peu de repos dans cette accalmie qui serait probablement de courte durée. Son masque lui permit de les étudier à loisir, son regard devenu indéchiffrable derrière ses optiques. Les plus mesurés se contentaient de psalmodier, les plus timides de murmurer des prières, offrant aux soldats des colifichets grossièrement fabriqués, représentant des crânes, des aigles, proposant également des petits micelles. Ceux là étaient encore vêtus décemment, portant les habits de leur ancienne vie ou encore des éléments de tenus militaires récupérés, le tout déjà bien rapiecé et usé jusqu'à la trame. Ils paraissaient tout ce qu'il y a de plus inoffensifs et inspiraient avant tout la pitié. Mais parmi eux, vociféraient également des individus faméliques, à peine vêtus, le dos souvent strié de plaies à vif, hurlant et postillonnant, les yeux révulsés. L'Imperium serait sauvé le jour où chacun se serait repenti de ses pêchés, vociféraient-il, proférant aussi des imprécations contre ceux qui marchaient délibérément vers la damnation. Le soldat Vantine se rappela, horrifié, les fusils laser et tout le matériel militaire, certes hors d'âge, que l'on avait distribué à ces illuminés. Entre ces deux catégories, on trouvait toutes les étapes de la déchéance physique et mentale, les humains ordinaires semblant se transformer progressivement pour devenir les enragés, portant tout les attributs de la dévotion de plus en plus confuse et radicale : cloches, fouets, encensoirs, cagoules... Avec un gros soupir qui se transforma immédiatement en quinte de toux, le soldat Vantine s'éloigna rapidement et discrètement, préférant encore se retrouver volontaire désigné pour une quelconque corvée que de rester dans les parages. Figurine Test : Calendrier : Quelques explications : Ce projet est pour moi le résultat d'une longue réflexion et d'inspirations multiples (Black Library bien sûr, mais aussi des BD comme Yiu, Requiem, les Métabarons/Technopères pour ne citer que quelques sources). Si cette liste est basée sur le Codex Garde Impériale (non, décidément, je ne veux pas de l'Astra Militarum), il ne s'agit pas de se baser sur les régiments proposés par GW ou même de créer un armée standardisée. Mon but est de réaliser une bande disparate fanatisée adoratrice de l'Empereur (qui devrait en tomber de son trône), oscillant au bord du gouffre de la folie et pourquoi pas de la damnation et du Chaos. Concrètement, le mot d'ordre sera surtout kit bash ! Je ne prétend pas avoir de grandes compétences en Greenstuff qui me sert surtout à boucher les trous. Donc il faut que je fasse avec des pièces existantes et ça tombe bien car il n'y a que l'embarras du choix, chez GW mais aussi ailleurs. Niveau peinture, je me considère comme un grand débutant car malgré les années à m'intéresser à la figurine, je n'ai finalement que très peu pratiqué (je vois déjà les retouches à faire sur ma figurine test...), la faute à une vraie vie plutôt chargée... Donc, je prendrai avec beaucoup d'attention tous les conseils que l'on voudra bien me donner. Enfin bref, trêve de blabla, dès que possible, début de la session 1 ! A Suivre
  23. Mon second projet , qui consiste a peindre et convertir une armée de la garde dans un style légèrement futuristique avec des effet de lumière et un camouflage vert kaki .Le tout dans une planète froide et neigeuse . Je voudrais donner un contraste militaire sans ornement (dorées et décorations) pour les soldats et les char ,mais pour les commissaire et les généraux et autre haut placer de l’imperium je leur donnerait un look très ''impériale''. Les photo arrive bientôt!
  24. 'Bonjour à tous ! Je me suis récemment acheter des figurines de l'astra et j'avais comme projet de me faire une armée de fanatiques, dévoués jusqu'à la moelle à l'Impérium. Je cherchais dans mon coin et je suis tombé, dans le sujet parlant de l'astra de cette section du forum, sur les Grégoriens. Alors je me mets à chercher tranquillement mais rien à faire, ni couleurs, ni spécificité du régiments, rien qui puisse m'aider à bâtir ma force armée. Je demande donc humblement des informations sur un potentiel autre régiment correspondant à ce que je cherche ou des informations sur les Grégoriens Merci beaucoup !
  25. Bonsoir ! Voilà quelques temps que je n'ai pas posté sur le forum (ayant été déçu par la v8 de 40k, tant dans les règles que dans le fluff), mais dans l'intervalle je n'ai pas cessé de mettre mes crayons au service des deux entités les plus implacables de galaxie : la Flotte et la Garde. Je dois tout de même avoir un peu de Renégats et d'Astartes qui attendent d'être scannés... Je n'essaie pas dans mes dessins de coller exactement au modèle (généralement je dessine de mémoire) et je tente depuis quelques temps une technique de colorisation impliquant des dégradés numériques combinés à des textures que je réalise au préalable. Cela donne un effet un peu monochrome au dessin que j'aime particulièrement. À tout hasard... Je travaille actuellement sur un scénario de bande dessinée de SF dont l'ambiance peut se rapprocher de celui de 40k et je suis à la recherche d'un dessinateur afin de réaliser 3 planches pour proposer à un éditeur. J'ai déjà un dossier d'une vingtaine de pages décrivant l'histoire, qui implique essentiellement des robots. N'hésitez pas à me contacter par mp si vous voulez en savoir un peu plus. CUIRASSÉ IMPÉRIAL Il s'agit d'un vieux dessin que j'ai décidé de dépoussiérer un peu. A la base c'est de la pointe fine (0.05) et du feutre sur du bristol A3. Je l'ai déformé pour apporter un peu de perspective. Le fond est à l'encre de chine et la couleur est numérique (les originaux sont en niveaux de gris). Comme j'aime bien ce dessin je voulais un bon scan mais je pense avoir été un peu trop zélé dans la définition. Du coup l'image finale a une dimension de 28283 x 13662 (on est sur du 300 Mégapixel ^^) et pèse 1 Go dans sa version non compressée. J'ai toujours eu un faible pour les vaisseaux de 40k. Il s'agit pour moi des meilleurs designs de vaisseaux pour de la SF fantaisiste. PATROUILLE NOCTURNE Encre de chine et couleur numérique. J'ai bien galéré à trouver une bonne teinte pour celui-là. MATIN SUR LE NO MAN'S LAND La patrouille s'est bien terminée aujourd'hui, on dirait. Là encore, encre de chine et couleur numérique. C'est une composition de deux dessins : un qui représente le sujet et un autre qui vient apporter la texture en forme de tache de peinture CHANTIER NAVAL En bonus, quelques croquis moins finis tout droit sortis des chantiers de Mars ou... d'autre part :
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.