Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'nurgle'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Général & Associatif
    • /!\ Annonces Importantes /!\
    • Suggestions & Forum
    • Association, projets et évenements Warfo
  • Communauté
    • Autour du Warfo
    • Rapports de Batailles
    • Animations Warfo
    • Récits, Poésie et Dessins
    • Rencontres entre joueurs
  • Modélisme
    • Figurines
    • Armée Unique
    • Armées Multiples
    • Décors
    • Animations Warfo
    • Choix des Armes
    • Techniques
    • Tutoriels
  • Warhammer 40,000
    • 40K - Général
    • 40K - Rumeurs et Nouveautés
    • 40K - Règles
    • 40K - Armées
    • 40K - Création & Développement
    • 40K - Background
    • 40K - Manifestations
    • KillTeam
    • Necromunda
    • WQ-Blackstone Forteress
    • Epic / Adeptus Titanicus
    • Aeronautica Imperialis
    • Horus Heresy
    • Anciens Jeux
  • Age of Sigmar
    • AoS - Général
    • AoS - Rumeurs et Nouveautés
    • AoS - Règles
    • AoS - Armées
    • AoS - Création et Développement
    • AoS - Background
    • AoS - Manifestations
    • Warhammer Underworlds
    • Warcry
    • WQ-la Cité Maudite et précédents
    • Anciens Jeux
  • Terre du Milieu
    • SdA/Hobbit - Général
    • SDA/Hobbit - Rumeurs et Nouveautés
    • SdA/Hobbit - Règles
    • SdA/Hobbit - Armées
    • SdA/Hobbit - Création et Développement
    • SdA/Hobbit - Background
    • SdA/Hobbit - Manifestations
    • Anciens Jeux
  • Monde-qui-Fut
    • BloodBowl
    • The Old World
    • Anciens Jeux
    • MQF - Manifestations
  • Autres Wargames
    • AW - Général
    • AW - Rumeurs et Nouveautés
    • AW - Le 9e Âge (T9A)
    • AW - Règles & Armées
    • AW - Background
    • AW - Manifestations
  • Autres Types de Jeux
    • Jeux de Plateaux
    • Jeux de Rôles
    • Jeux Vidéos
  • Brocante du Warfo
    • Achats/Ventes/Echanges

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Jeux

  1. Bonjour, je découvre AOS avec Nurgle et voici ma première vague de figurines pestilentielles. J'ai essayé de caler des références qui me parle donc beaucoup de Berserk de Kentaro Miura, par ce que Berserk c'est la vie. Pour les socles des démons je suis partie sur un marécage dans lequel j’ai ajouté des éléments de la mer avec le corail et les coquillages pour renforcer le coter étrange. J’ai également essayé de faire un foisonnement de bestioles façon Berserk. Mes beasts of nurgle J’aime bien le modèle de base mais en fois 6 avec sa position et son design caractéristique ça n’aurait pas été top top. Je suis donc partie sur un joyeux bordel d’aberrations hétéroclite. Il me fait penser à une sirène du coup je l’ai collé sur un rocher Un machin qui me rappelle le slug baron de Berserk Du nurgling Les Putrid Blightkings Je n'ai pas tout prit en photo, c'était un peu long Voici donc les donneuses de pus et leurs généreuses mamelles Les réservoirs à chancre qui regroupe les figurines les moins converties Les joyeux bubonneux, gorgé de fluides méphitiques Et les héros de la fistule L’idée des toutous nurgliens provient de ce passage de Berserk Les plagues drones La statue du joueur de flûte est inspirée d’une illustration de Zdzisław Beksiński, la figurine existe en l’état je l’ai juste moulé pour avoir un exemplaire pour le socle. Pour les socles voici ce que j’ai utilisé pour faire ma trempette Quelques figurines avant la peinture Il me reste à faire 6 Feculent Gnarlmaw, Horticulous Slimux, le démon majeur et 30 plaguebearers. En tout cas je me suis bien éclaté sur cette première fournée. Une fois les nurgles finit j’attaquerai du Seraphon mais ça sera pas pour tout de suite. Voilou, si vous avez des questions ou des critiques n’hésitez pas!
  2. Bonjour, Je cherche à commencer une armée Maggotkin of Nurgle, si vous avez des figs en stock à proposer je suis preneur. De préférence non peinte, mais tout est possible en fonction des photos. Remise en main propre Normandie, ou envoi mondial relay demandé. Paiement paypal privilégié. Merci de m'avoir lu
  3. Mise à jour de mon post initial. Je cherche à commencer une armée Nurgle en démon (et mortel côté AOS), si vous avez des figs en stock à proposer je suis preneur. - Grand immonde - portepeste - portepeste sur mouche - nurglings - persos démon de nurgle - le décor nurgle "feculent gnarlmaw" De préférence non peinte, mais tout est possible en fonction des photos. Remise en main propre Normandie, ou envoi mondial relay demandé. Paiement paypal privilégié. Merci de m'avoir lu ++
  4. Hello, Je vends les figurines suivantes : - Une boite Deathguard Space Marine Heroes series 3 encore sous cello. 6 figurines sur grappe : 80 euros. VENDU - Un Great Unclean One. 1 figurine sur grappe : 80 euros. VENDU - Deux boites Une boîte de nurglings. 3 figurines sur grappe par boite : 16 euros pièce. VENDU - Deux Feculent Gnarlmaw. 1 figurine sur grappe par boite : 22 euros pièce ou 40 euros les deux. Paiement via paypal. Les prix affichés sont hors frais de port. La livraison se fera en mondial relay.
  5. Salut à tous, dans le hobby depuis plus de dix ans maintenant, ça fait longtemps que j'essaie de créer des sujets longue durée sur le Warfo (j'avais commencé avec mon armée de Guerriers de Nurgle il y a longtemps puis mes Hommes-bêtes) mais impossible de les maintenir dans la durée une fois les armées terminées. Je tiens cependant un blog depuis 2010 avec pas mal de contenu à présent (www.warampage.blogspot.com) et je souhaiterais relayer mes projets figouzes sur le warfo dans ce sujet pour en faire profiter la communauté. En effet, vu que je peins pour plusieurs armées et plusieurs systèmes de jeu (9th âge principalement mais y'aura du Warmaster en 2018, du Mordheim et même Bolt Action en 1/72), j'ai pensé qu'il était mieux de créer un sujet Armées Multiples. Je vais commencer par vous montrer quelques photos de mes dernières réalisation (Novembre), mais je compléterais avec le reste (j'ai fait une grosse session photo de mes Guerriers de Nurgle retapé mais il y aura aussi bientôt de l'Homme-bête, du Démons de Khorne (j'ai une armée complète que j'ai sorti à l'Inter-région), du Mordheim au fur et à mesure que j'avancerais). Pour commencer, voilà des photos récentes de rapports de bataille en 9ème âge mettant en scène 4500 pts de Gobelins de la Nuit, contre de l'Empire Full Cavalerie puis contre une armée entière de Halflings (jouée avec les règles du livre d'armée Ogre héhé) : Ensuite des photos de mes gros packs d'Hommes-bêtes que j'ai ressorti pour une session photo (Grande bannière OOP ajoutée à ma collection) : Puis quelques photos de notre dernière partie de campagne Mordheim qu'on a récemment terminée (on en commence une autre en Janvier 2018 dans laquelle je serais le MJ, vous aurez du contenu à vous mettre sous la dent également !). Je jouais en Hommes-bêtes : Ma bande en fin de campagne : pure violence ! Enfin des photos d'une commande dont je vois bientôt la fin en ce moment d'une armée Hommes-Lézards peinte dans des tons violents et crasseux : N'hésitez pas à commenter et à bientôt !
  6. Suite à un sujet sur TheSeaofClaws où Ian montrait sa flotte de Nurgle avec des mouches à peste magnifiquement peinte et trouvées dans la gamme Heresy Miniatures je me suis dit que des règles alternatives pour un escadron de volant de Nurgle serait une super bonne idée. Ian et Bill avaient quelques idées sur la question comme le fait de propager la peste de Nurgle lors des abordages, idée que j'acquiesce à 100%. J'ai donc proposer des idées sur la liste de discussion, j'ai eu quelques retours mais pas forcément énormément, j'ai donc lancé des sondages pour que la masse muette s'exprime, ça a fait un flop pour l'instant. Je me demandais si vous si la communauté française pouvait être intéressée pour développer le concept, voilà ce que j'ai pondu et les sondages qui vont avec pour se mettre d'accord sur les règles https://groups.io/g/TheSeaofClaws/topic/15563535#15300 La carte. ToDoList : Nombre de blessure ? Consensus pour 2 ? Zone du Cavalier/Zone vulnérable ? La figurine n'a pas de cavalier mais normalement dans Battle il y a soit un démon Portepeste ou un Putrid Blightking sur son dos. Pour moi laisser une zone vulnérable qui tue en un coup permet aussi de rester sur du 75 pts l'escadron. Sauvegarde ? 5+ pour représenter la résistance de la mouche et ou du cavalier ? Et compenser le nombre de blessure Mouvement14 (comme 7 le nombre de Nurgle x 2 ) ou peut-être plus pour représenter les moustiques rapides. Coût ? Limitation ? Différence entre flotte de Nurgle et flotte de la Peste (multi-dieux ?) Question annexe, comment ça marche normalement la Peste de Nurgle sur les volants ? Opinion ? Réactions ?
  7. Eh bien... Je me lance à mon tour dans l'arène. Pour commencer, une histoire sur les conséquences inattendues de l'usage de la magie dans le Vieux Monde. RETOUR DE FLAMME Altdorf, été 2479 CI L’homme était en train de brûler vif. Les flammes entremêlées, rouges, jaunes et bleues le dévoraient de toute part, faisaient de lui une effroyable torche humaine. Telle était du moins la première impression. Puis l’œil s’accoutumait, discernait peu à peu la nature exacte des flammes — motifs adroitement cousus sur une robe de sorcier. Alors, la frayeur initiale laissait place à de la curiosité devant ce colosse aux cheveux roux qui, de toute évidence, semblait s’être égaré entre les murs du Collège de Noble Sorcellerie. Le magister Karl Gurtner se tenait là, immobile, au milieu du hall d’entrée, figé comme une statue, hermétique aux regards des étudiants comme à leurs allées et venues. Il attendait. Une robe pourpre se frayait tant bien que mal un chemin dans sa direction, apparaissant et disparaissant dans une mer de robes noires, tel un frêle esquif, jusqu’à son arrivée à bon port. Le principal Krebs affichait un air réjoui. — Magister !... Avez-vous fait bon voyage ? Quelle joie de vous voir enfin parmi nous ! Vous ne pouvez imaginer à quel point votre présence fait honneur à notre institution… — Allons, coupa Gurtner. Epargnez moi vos discours de bienvenue. Ses yeux détaillaient le principal, en parcouraient les formes disgracieuses, insistaient tout particulièrement sur le masque bouffi à la peau grêleuse qui lui tenait lieu de visage. Krebs eut un rire gêné. — En prenant la succession du principal Bauer, je ne m’attendais pas à rencontrer autant de difficultés. Le problème est qu’il y a trop d’établissements sur Altdorf. Trop de concurrence et si peu d’élèves fortunés. Aussi, quand le Collège Flamboyant nous a annoncé votre venue, j’ai cru à un miracle ! Je peux vous assurer que depuis que la nouvelle s’est répandue, les demandes d’inscription n’ont jamais été aussi nombreuses ! A l’autre bout du hall, depuis le pied du grand escalier, un petit homme maigre, au crâne large et chauve, surveillait du coin de l’œil les deux interlocuteurs. — Grand bien vous fasse, murmura Gurtner. — La renommée de votre ordre vous a précédé, magister. En ce jour de rentrée, vous êtes assurément un modèle pour tous ces jeunes gens avides de savoir ; pensez donc, un mage de bataille à la carrière aussi illustre que la votre ! Krebs abaissa la voix : — Bien sûr, nous nous efforcerons de couvrir d’un voile pudique le regrettable incident sur laquelle elle s’est achevée… Gurtner eut un bref moment d’inertie. Sa bouche devint dure et pincée. — La sorcellerie est un art subtil, non une science exacte. Elle comporte sa part de risques. Lorsque vous êtes engagé en pleine bataille et qu’il vous faut prendre une décision… ses conséquences peuvent vous échapper. — Certes, certes, acquiesça le principal. Un silence pesant s’installa entre eux tandis qu’ils remontaient le hall. Arrivés devant le petit homme sec, Krebs se chargea des présentations : — Voici Hartmann, mon suppléant et notre censeur des études. En tant que Compagnon Sorcier, il détient… enfin non, il détenait le degré le plus élevé de l’établissement, jusqu’à votre venue. Il va vous conduire jusqu’à votre chambre, afin que vous puissiez prendre un peu de repos avant la cérémonie. Sans dire un mot, le censeur fit signe à Gurtner de le suivre et le précéda dans le grand escalier. Depuis le palier du premier étage les observaient quelques étudiants. Certains, accoudés à la rampe, affichaient une assurance toute aristocratique, à la limite de l’effronterie ; d’autres n’étaient guère plus que des petites ombres sautillantes au regard fuyant. Les deux hommes venaient de s’engager dans un couloir silencieux et mal éclairé, quand Hartmann prit la parole. — Des magiciens de cour, voilà tout ce qu’est à même de produire le collège. Il n’y a pas ici un seul sujet apte à l’exercice de la magie. Rien que des petits imbéciles issus de grandes familles qui auront imposé un caprice de passage à leurs géniteurs. Ils pourraient aussi bien étudier ici dix, quinze, ou vingt ans, qu’ils demeureraient tout aussi incapables de lancer le sortilège le plus basique qu’au jour de leur arrivée. Hartmann soupira. — Dans le lot, il y a bien quelques besogneux. Avec un peu d’acharnement, ceux-là finiront bien par apprendre quelques tours. Reste qu’aucun d’eux n’a le potentiel requis pour devenir un véritable sorcier. Avant de conclure : — Votre place n’est pas ici, magister. Mais cela, vous le savez déjà. Les deux hommes s’arrêtèrent devant une porte ouverte sur une sorte de réduit minuscule. Des murs de pierre suintant d’humidité. Pas de fenêtre. En guise de mobilier, une simple paillasse et une vieille armoire branlante. Hartmann balaya la pièce d’un geste de la main. — Confort sommaire, mais c’est tout ce que nous avons à vous offrir. Nos pensionnaires les plus aisés occupent les rares chambres valables. Le censeur observa une courte pause. — De toutes façons, magister, je ne crois pas à votre présence durable entre nos murs : un jour ou l’autre, tous ici finiront par connaître la vérité. Krebs pourra alors se mordre les doigts d’avoir vu en vous une opportunité, là où il n’y a qu’un meurtrier. Gurtner ne répondit rien. Son regard était vague, lointain, perdu quelque part bien au-delà de la chambre minable. Hartmann eut un reniflement de mépris. — J’ai beaucoup à faire. Reposez-vous, si vous le souhaitez. Un appariteur viendra vous chercher en temps voulu. Le censeur remonta le couloir, jusqu’à disparaître dans la pénombre. *** Gurtner était seul dans la chambre. Seul dans les ténèbres. L’unique chandelle éclairant les lieux s’était entièrement consumée sans que le magister n’y prenne garde. Cela lui importait peu, au fond. Son esprit était ailleurs. Tourné vers le passé. Il se souvenait de l’époque où il partageait une cellule semblable avec un autre apprenti sorcier. Georg était doué, un esprit brillant doté d’un potentiel au moins égal — si ce n’est supérieur — à celui de Karl. Il avait remporté son degré de magister trois années avant que Karl n’obtienne à son tour l’approbation du jury. Goerg avait aussitôt été incorporé dans les armées impériales en tant que mage de bataille. Sa première mission — repousser une bande de gobelins descendus des Montagnes Grises — fut aussi la dernière. Dédaignant les avertissements des hommes d’armes chargés de l’escorter, Goerg s’était inconsidérément avancé vers les lignes ennemies, jusqu’à représenter une cible idéale ; il avait à peine entamé une incantation qu’un trait acéré lui transperça la gorge, muant sa voix en un horrible gargouillis sanglant. La mort de Goerg marqua profondément Karl et lui tint lieu d’avertissement. Ne jamais sous-estimer un adversaire. Se garder des risques inutiles. Une ligne de conduite qui lui avait sauvé la vie à plusieurs reprises et dont il avait pris soin de ne jamais dévier. Jusqu’à ce jour funeste, en Ostland. Karl accompagnait un régiment chargé d’exterminer une horde de mutants, quelque part du côté de Ferlangen. De fait, le burgmeister local avait exagéré la menace dans des proportions telles que les troupes impériales envoyées sur place se retrouvaient en écrasante supériorité numérique : au bout de quelques minutes, la bataille avait viré à la boucherie. Boucherie à laquelle Gurtner n’avait aucune raison de prendre part. Ce qui rendit d’autant plus incompréhensible la suite des événements. En cherchant parmi ses souvenirs, Karl se rappela qu’une vague d’euphorie, aussi soudaine qu’inexplicable, l’avait submergé. Lui avait donné un sentiment de toute-puissance telle que le sorcier s’était mis en tête d’éradiquer la horde à lui seul. Et dans son esprit perturbé revenait sans cesse la même incantation. Auth Lethalis. Conflagration Fatale. Sans réfléchir, Karl s’était mis à déclamer la formule en l’accompagnant de la gestuelle appropriée. Comme le rituel prenait fin et que le grondement des flammes emplissait déjà l’air, il prit seulement conscience qu’il venait de fabriquer un monstre et que celui-ci était en train de lui échapper. Les vibrations de l’air, les hurlements des hommes d’armes, ses propres cris… tous les sons se répercutaient sur le champ de bataille en un hideux écho. Un écho destructeur. Et juste avant que la conflagration n’emporte tout, et qu’il ne sombre dans les ténèbres miséricordieuses, Gurtner eut le temps de penser : Mais pourquoi ai-je fais cela ?... Pourquoi ? Comme il devait l’apprendre plus tard, le sort s’était montré particulièrement ravageur. A ceci près qu’au lieu d’atteindre les rangs des mutants, le déluge de flammes s’était étendu dans toutes les directions à la fois, engloutissant au passage un escadron de chevaliers. Il fallut plusieurs semaines à Karl pour se remettre du choc de l’écho destructeur. Ses brûlures le faisaient encore souffrir et il était en proie à d’atroces migraines quand le Conseil de l’Ordre Flamboyant l’appela à comparaître. De son audition, il ne garda que des souvenirs parcellaires, fragments de miroir brisé. Devant ses pairs, il se sentait humilié, dépouillé de toute dignité. Il n’avait qu’un lourd silence à opposer à la rangée de regards inquisiteurs qui lui faisait face. Ne souhaitait qu’une seule chose : que tout s’arrête. S’attendait à ce qu’on je jette au fond d’une oubliette ou qu’on le traîne jusqu’au bûcher. Il n’en fut rien. Par principe, L’Ordre protégeait les siens. Condamner ouvertement Gurtner eut été une remise en cause de son infaillibilité supposée, un aveu de faiblesse intolérable vis-à-vis des collèges rivaux. Reste qu’une trentaine de chevaliers émérites avaient trouvé une mort atroce. Un fait d’une gravité telle qu’il ne pouvait rester impuni. Il fallait une sanction, même symbolique : Karl fut mis en disponibilité. Le mage de bataille se retrouvait condamné à ne plus livrer bataille. A ce bannissement qui ne portait pas son nom, s’ajouta une humiliation supplémentaire : on lui fit subir toutes sortes d’examens destinés à déceler la présence d’éventuelles mutations, ou bien encore une altération de ses facultés mentales. Comme il ne lui fut rien trouvé, Karl put partir librement. Ce fut la première erreur commise par l’Ordre. La seconde eut lieu quelques mois plus tard. Un proche de Gurtner, estimant que l’inactivité totale ne convenait pas à un sorcier de son rang, suggéra de le dépêcher comme conseiller privatdocent auprès d’un Collège mineur. Le Conseil valida la proposition et la soumit pour la forme à l’intéressé. Gurtner donna à son tour une réponse positive, en omettant de préciser qu’il s’était produit, depuis peu, quelques changements intéressants dans sa personne. Les migraines attribuées au choc traumatique n’avaient jamais cessé. En fait, elles avaient même augmenté jusqu’à en devenir insupportables. Puis vinrent les pertes de mémoire, de plus en plus fréquentes. Et finalement, les voix. Dans ses derniers moments de lucidité, Gurtner avait songé au suicide. Le temps d’une nuit cauchemardesque, il fut en lutte avec lui-même. Au réveil, tout allait mieux. Les migraines avaient disparu et les voix s’étaient tues. A l’exception d’une, faible, ténue comme le souffle d’un enfant. « Au secours, au secours… Laissez-moi sortir… » *** Une foule bruyante occupait la grand-salle du collège. Cris, rires et trépignements montaient des bancs occupés par les étudiants et leurs proches, résonnaient le long des murs couverts de lambris et de tapisseries, retentissaient jusque dans l’immense voûte en ogive qui s’élevait au-dessus des têtes, soutenue par une imposante charpente. Inaudible au milieu de la clameur, Hartmann s’efforçait de maintenir un semblant de discipline, sermonnait les élèves en retard pour qu’ils gagnent au plus vite leur place, réprimandait les plus tumultueux, lançait des regards en coin aux parents indifférents à la conduite de leur précieuse progéniture. Un calme relatif se fit lorsque Krebs apparut à la tête du cortège des professeurs et des principaux dignitaires du collège. Gurtner fermait la marche. La procession gagna l’estrade située en bout de salle. Chacun s’installa dans le siège qui lui était attribué, tandis que Krebs montait à la chaire couronnant l’estrade. Il attendit que Hartmann ait agité sa clochette à de multiples reprises pour faire silence, puis commença à débiter un discours assommant où il était question des prérogatives de la noblesse, tant en règle générale que dans des domaines aussi particuliers que celui de la sorcellerie. Hartmann écoutait d’une oreille distraite, connaissant par cœur le laïus du principal — le même d’une année à l’autre, avec à peine quelques retouches. Il savait que Krebs finirait tôt ou tard par embrayer sur l’éloge des anciens élèves censés avoir fait carrière, et qu’à ce stade, la cérémonie passerait de l’ennuyeux au sordide. …Et voici Martin Leffler, illusionniste à la cour du Baron Dahrendorf : applaudissez-le bien fort… Tout cela était d’un pathétique… Le censeur détourna son regard ; c’est à ce moment qu’il remarqua les larmes sur le visage du magister, assis à quelques places de la sienne. Il en éprouva une profonde aversion. C’est le comble ! Non mais regardez moi ce vieil imbécile pleurant sur lui-même… Ecoeuré, Hartmann tira prétexte d’un début de chahut au fond de la grand-salle pour se lever et quitter l’estrade par l’une de ses extrémités ; il remonta l’allée jusqu’aux doubles portes afin de surveiller d’un peu plus près les fauteurs de troubles. Pendant ce temps, le discours de Krebs s’achevait laborieusement. S’ensuivit la séance d’éloges — aussi pénible que ce à quoi s’était attendu Hartmann — puis la présentation du corps enseignant. Gurtner resta immobile à l’annonce de son nom. Ses larmes avaient séché. Son visage était devenu un masque inexpressif. Il fallut qu’un appariteur vienne lui désigner la chaire inoccupée pour qu’il réagisse et se lève. Le magister monta les quelques marches menant à la chaire, en saisit les bords de ses mains noueuses. Il y eut un long silence durant lequel il jugea du regard la foule, jusqu’à ce que des chuchotements commencent à parcourir l’assemblée et que des rires nerveux fusent ici et là. Hartmann s’impatientait. Plus les secondes passaient, et plus le silence du magister incitait les mauvais sujets à semer la pagaille. Alors, Gurtner parla. D’une voix froide, atone, sans émotion : « Vous tous… Je sais ce qui vous tient. Ce qui vous fait vivre. Ce qui vous fait bander (une vague de murmures scandalisés parcourut la grand-salle). Le pouvoir. Du moins, l’illusion que vous en avez… » Un rictus glacial s’afficha sur le visage du sorcier. « Oui, votre noblesse, votre sang bleu, votre chevalerie… tout cela n’est rien à côté du véritable pouvoir. Vous ne me croyez pas ? Laissez moi vous montrer. Après tout, ne suis-je pas là pour enseigner ? Ce sera mon unique leçon. Puisse-t-elle vous profiter, tas d’infects pourceaux… » Dans la grand-salle, la stupeur initiale laissa place à l’indignation. Des huées éclatèrent. Une partie du public s’était levée pour regagner les doubles portes. Au pied de la chaire, le principal Krebs fixait Gurtner avec des yeux ronds. — Ma… Magister… Que vous arrive-t-il ? Auriez-vous perdu la raison ? Karl Gurtner n’écoutait pas. Il avait les bras levés vers la voûte et commençait à psalmodier une étrange incantation dont certains mots étaient du Reikspiel ancien, d’autres du Magikane… et d’autres encore étaient puisés dans une langue plus ancienne que l’homme. Un idiome obscène, guttural, s’apparentant par moments à de simples grognements primitifs. A l’autre bout de la grand-salle, Hartmann blêmit en reconnaissant les intonations de la Langue Noire. Une vague de chaleur étouffante commençait à se former tout autour du magister. Un souffle brûlant passa sur les visages des premiers rangs. La colère laissa place à l'appréhension. L'appréhension à la peur. A mesure qu’elle se faisait contagieuse, de plus en plus de gens se levaient pour regagner la sortie. Certains en marchant, d’autres en courant. Quelques uns restaient assis, comme hypnotisés par les paroles et les gestes du sorcier. Hartmann tentait vainement de se frayer un chemin à contre-courant de la foule. Repoussé sans cesse par la marée humaine menaçant de l’emporter, il hurla en direction de l’estrade : « ARRETEZ-LE !!! ARRETEZ-LE !!! NE LE LAISSEZ PAS TERMINER !!! » Peine perdue. A mesure que la chaleur s’intensifiait, que l’air s’emplissait de vibrations, professeurs et appariteurs fuyaient le plus loin possible de la chaire. Seul Krebs restait là, ahuri. Soudain, l’air ondoyant au dessus du magister s’enflamma en une sphère aveuglante, tournoyant sur elle-même, environnée d’étincelles. Gurtner ouvrit grand des yeux rouges dans lesquels se tortillaient des filaments noirs. « I’AQSHY K’SHANU’PHAK !!! » Dans un terrible rugissement, la boule de feu fila droit sur les doubles portes où s’étaient massées des centaines de personnes affolées ; elle éclata en une vague incendiaire submergeant tous ceux qui se trouvaient là, leurs hurlements suraigus étouffés par le ronflement des flammes affamées. La panique devint totale. Parents et enfants couraient en tout sens, se cognaient les uns aux autres, gémissaient de terreur. Ceux qui étaient devenus la proie des flammes, dans leur terrible agonie, agitaient les bras comme des aveugles et mettaient à leur tour le feu aux cheveux, aux robes, aux tentures. Témoin de cette scène, Krebs sortit de son hébétude et se rua sur le magister. Ce dernier, d’un simple revers de la main, comme pour congédier un serviteur, fit jaillir de ses doigts une pluie de flammèches qui dévorèrent le principal. Krebs, silhouette ardente perdue dans un océan de douleur, tomba à la renverse en hurlant et gesticulant une horrible danse macabre, tandis que Gurtner vomissait de nouvelles incantations et qu’aussitôt d’autres nuées incendiaires s’élevaient dans les airs, balayant en larges vagues les survivants épars. En l’espace de quelques minutes, la grand-salle s’était muée en enfer. Le feu dévorait les tentures, escaladait les boiseries, gagnait la charpente, léchait avidement les solives. Telle une offrande grotesque dédiée à des puissances obscures, un charnier de cadavres carbonisés ornait l’emplacement des doubles portes et se gonflait sans cesse des désespérés qui tentaient de franchir le rideau de flammes en enroulant leur robe autour de leur tête. Alors que Gurtner s’était tu et contemplait son œuvre, un murmure en magikane se fit entendre à l'autre bout de l’estrade. Tournant la tête, le magister débusqua Hartmann, recroquevillé sur les marches. Un feu bleu électrique circulait entre les mains du censeur et ses yeux jetaient des éclairs de haine. Gurtner pointa un doigt accusateur sur Hartmann ; une flèche de feu jaillit de son index, atteignit le censeur en pleine poitrine et, sans que ce dernier ait seulement eu le temps d’esquisser un cri, le projeta contre un mur où il explosa en un millier de braises incandescentes. Un silence de mort régnait à présent dans la grand-salle, seulement rompu par les craquements et les crépitements du feu. La charpente, carbonisée, était sur le point de s’effondrer. L’incendie avait gagné jusqu’à la chaire. Gurtner, devenu lui-même la proie des flammes, ne faisait rien pour s’y soustraire. Le feu embrasait sa barbe et sa chevelure rousse, desséchait et racornissait ses yeux exorbités. Mais il ne hurlait pas. Ne se débattait pas. Laissait patiemment les flammes accomplir leur œuvre. Le magister agonisant aspira profondément une bouffée d’air brûlant et murmura, d’une voix pleine de cendres : « Ô mon Maître… Accepte ce sacrifice… Daigne reprendre ton serviteur à tes côtés… » Comme la sourde invocation s’élevait dans les airs, la charpente, dans un craquement assourdissant, céda en emportant avec elle la voûte de la grand-salle.
  8. Bonjour à tous, Voici les balbutiements - ou plutôt les grognements baveux - de mon armée en devenir de peaux vertes. Après des années d'abstinence, quelque peu écoeuré également par la politique commerciale de GW, j'ai toutefois craqué pour la boîte Dominion, lorsque j'ai vu la qualité de sculpture de ses peaux vertes. Accordez-moi le temps d'apprendre à poster proprement quelques photos ici, et je serai en mesure d'alimenter le topic régulièrement. [photos suivent] http://F25440B3-7810-4487-BFA8-7DBB45EF3172 by Stephane Mo sur Flickr http://C96A32D2-506B-40D5-AE40-541EAA7D5B57 by Stephane Mosur Flickr Pour le moment, mes photos sont prises directement sur le plan de travail. Je prendrai de plus jolies photos, notamment avec de la mise en scène et un meilleur éclairage, lorsque j'aurai avancé. Mon rythme de peindouillage est assez rapide, pour un travail au pinceau. J'arrive à peindre entre 10 et 20 figurines par weekend, avec des finitions assez correctes.
  9. Bonjour, Bonsoir, Avec le nouveau Battletome de sorti, j'ai commencé à plancher sur une liste et je voulais avoir des avis dessus. Je ne sais pas encore quelle grande stratégie utiliser (si vous avez des idées je suis preneurs) Osr: Ost Crasseux Général: Great Unclean One: Cloche et fléau Trait trait de commandement: Infestation de Nurglins Artefact: Le bourdon flétri. Sort: Abondance de chair - Bload le rance: Sort: Inspiration Rance Horticulous slimex 20 plaguebearers 10 Plaguebearers 5 blightkings 5 Blightkings
  10. PALANQUIN DE NURGLE Le Trône Purulent de Nurgle Les Champions de Nurgle et particulièrement les Grands Immondes sont des êtres avec un sens théâtral du dramatique. Ils affectionnent l’apparat du pouvoir presque autant que leur propre puissance. Un Palanquin de Nurgle est un don qui prend la forme d’un petit trône mobile et ornementé qui permet au favoris contagieux de Nurgle d’être porté en l’air par une marrée déferlante de Nurgling. Les minuscules créatures bougent le Palanquin partout où leur Maître le désir laissant derrière eux des flaques de liquides nauséabonds, comme un cancer sur les terres fertiles, si infect qu’il n’y a pas réellement de mots dans la compréhension humaine pour décrire cela. De sa position élevée le Champion à les moyens de parler à ses esclaves, ou de frapper ses ennemis. Le Palanquin est décoré de parures effritée, tandis que le Favoris de Nurgle s’assoit indifférent sur un monticule de coussins pourris. Le Palanquin n’est pas seulement un signe de favoritisme pour un serviteur en particulier, mais c’est aussi une puissante arme de guerre. Les Palanquins peuvent aussi bien être donné à des Champions humains qu’à des démons de Nurgle qui gagnent alirs la grâce de Nurgle, les protégeant de la magie pendant qu’une nuée d’insecte bourdonnant gêne l’ennemi en s’insinuant dans ses yeux, ses oreilles, ses narines et sa bouche. Seul les personnages en choix de Seigneur portant la marque de Nurgle peuvent monter un Palanquin de Nurgle qui constitue une nouvelle option pour + 140 pts. Un Grand Immonde peut être monté sur un Palanquin de Nurgle. Ceci est gratuit mais n’apporte aucun avantage supplémentaire au Démon Majeur. Profil M CC CT F E PV I A Cd Palanquin* 4 3 0 3 5 4 2 4 8 *Le profil du Palanquin de Nurgle prend en compte de la palanquin lui même et les porteurs Nurgling. L’ensemble constitue une monture démoniaque. REGLES SPECIALES Trône Purulent de Nurgle : Le Palanquin de Nurgle est une monture démoniaque qui suit les règles relatives aux démons détaillées page 29 de Hordes du Chaos (Immunité à la psychologie, Peur, Aura démoniaque, Attaque démoniaque). Exception faite à l’Instabilité Démoniaques qui n’est appliquée que si le personnage monté meurt. Si le palanquin perd ses 4 point de vie, il est complètement détruit et se dissout avec les Nurgling qui l’accompagnent en une masse gluante et glissante. Le personnage de Nurgle se retrouve alors à pied. Flaque Visqueuse : Chaque fois que le Palanquin se déplace lancez 1D6 sur un résultat de 6+ les Nurglings laissent derrière eux une flaque rance d’un indescriptible liquide contenant du pus, des excréments, de l’urine et d’autre substance produites par les Nurglings. Cette chose portent les semences de la maladie connue sous le nom de Pourriture de Nurgle. Placez un petit gabarit de 3ps à la dernière position du Palanquin où il restera jusqu’à la fin de la partie. Toutes figurines (sauf celles portant la marque de Nurgle et celles du Clan Pestilens) qui touchent le gabarit quelle qu’en soit la raison doit réussir un test d’Endurance ou subir une blessure ignorant les sauvegardes d’armures. Grâce de Nurgle : Un champion monté sur le palanquin est l’un des plus dévots serviteurs de Nurgle et reçoit donc ces grâces pestilentielles c’est pourquoi chaque insecte du nuage de mouche béni par Nurgle catalyse une infime partie de la magie. L’ensemble du nuage forme une protection considérable contre la magie si chère à son ennemi juré Tzeentch. Le Palanquin et son monteur son quasiment immunisé à la magie et possède donc une Résistance à la Magie (2). Nuage de Mouches : Le Palanquin est constamment entouré d’un épais nuage de mouches qui bourdonne et pullule, gênant ses ennemis. L’unité ennemi subit un modificateur de -1 pour toucher au corps à corps. Voir p49 de Hordes du Chaos pour les détails.
  11. Salut tout le monde, Je recommence Warhammer après près de 10 années d'arrêt. Je reprends mon ancienne armée du Chaos (presque pas peinte) agrémentée de nouveaux modèles. Pour l'instant, je n'ai ni thème, ni liste d'armée arrêtée. Je compte bien développer tout ça au fur et à mesure de l'avancée de la peinture et de l'achat de figurines. Pour l'instant, je peins surtout pour apprendre et me détendre pendant ce confinement. J'ai "fini" la peinture de deux héros de Nurgle, un héros exalté et un sorcier, et je voulais partager avec vous le résultat, mais surtout avoir également des avis et des conseils. J'espère que je me suis pas trompé de section pour poster ça. Dans l'ensemble, je suis très satisfait, mais y'a un certains nombre de trucs qui me plaisent pas, j'espère que vous pourrez m'aider Globalement, sur les deux figurines, je suis pas satisfait du traitement de la peau que je trouve très grossier. En dehors des éclaircissements que j'ai beaucoup de mal à placer sur toutes les surfaces un peu arrondies, c'est les aplats même de peinture qui sont sales dans les deux cas. J'ai l'impression que c'est parce que les couleurs sont claires. Est-ce que c'est parce que je n'ai pas assez dilué la peinture? Sur le sorcier, j'ai fait genre que le haut de sa tunique soit de la peau pour qu'il ressemble au héros. Et vu que j'ai pas réussi à rendre le même effet que sur le guerriers dans les trous de sa peau-tunique, j'ai abandonné pour faire ce logo de Nurgle en "free-hand", mais ça rend pas super bien je trouve. J'aimerais beaucoup l'éclaircir, mais j'avoue ne pas savoir comment le faire pour que ça rende mieux. Peut-être que vous avez des idées de où les appliquer? Sur les arêtes, au milieu des flèches? Est-ce qu'il y a un moyen pour éviter que les "shade" aient cet aspect brillant? Comme sur le bas de la robe du sorcier ou sur sa barbe. Bien sûr je suis preneur de tout autre commentaire ou conseil de peinture ! ? Les socles ne sont pas encore fait parce que je n'ai pour l'instant ni le matos ni le thème que je voudrais donner à l'armée. Ma prochaine fig sera probablement un char v6 converti (que j'ai acheté sur ce forum) avec un enfant du chaos en éventreur. Mais pour l'instant, les deux guerriers sont collés sur le char, et j'ai pas encore réussi à les désassembler. Il aura également la marque de Nurgle. Merci d'avance pour les éventuels retour et vive la V8 ! ?
  12. Bonjour à tous, Par ce post, je vous signale mon retour dans le hobby des Warhammer 40k ! Cela faisait près de sept ans que je n'avais pas touché un pinceau.. D'où provient ce second souffle de motivation ? Je me suis récemment mis à l'impression 3D, via l'achat d'une Creality Ender 3V2, par curiosité de manipulation des imprimantes FDM. Après quelques visites sur des sites partages de fichier 3D, je me suis rendu compte de l'incroyable activité et inventivité des wargammers. Nombreux sont les fichiers qui m'ont mis à l'eau à la bouche ! Après des heures passées sur Thingiverse, j'ai réuni dans ma collection (Nikeyo) énormément de fichiers de créateurs (n'oubliez pas de les remercier) sur les armées de W40K, et bien évidemment sur Nurgle. Quel est le rapport avec la Death Guard, les rejetons de grand père Nurgle?! C'est mon armée W40k préférée depuis que j'ai 13 ans. Je les admirais dans le codex space marine du chaos, dans les White Dwarf de l'époque notamment avec le fameux "Plaguereaper" des parties apocalypse... Bref, si je devais reprendre le modélisme, ce serait avec cette armée ! Rentrons à présent dans le vif du sujet. Quel schéma de couleur vais je utiliser ? --> Je suis amoureux des couleurs pré-hérésies de cette légion ! Blanc et vert seront donc mes couleurs dominantes. Après une très longue période sans peindre, je suis forcé de réapprendre les bases... Un grand merci à The brush and Boltgun avec ses tutos de qualité sur la Death Guard ! Néanmoins, ne possédant pas toutes les peintures utilisées, je modifie légèrement certaines teintes avec les peintures que j'ai à disposition (qui datent également de sept ans pour la majorité). Je possède dès présent de nombreuses figurines games workshop, qui sont toutes en attente de peinture (ou de nettoyage et repeinture). Dans le lot, il y a: - 1 Typhus (new génération que je trouve très réussi), - 1 Prince démon de Nurgle (mon coup de coeur lorsque j'étais collégien), - 1 Tallyman, - 1 Nauseus Rotbone - la cohorte de la boite dark imperium (1Lord of Contagion, 1 Noxious Blightbringer, 1 Malignant Plaguecaster, 7 Plague Marines, 1 Foetid Bloat-drone, 20 Poxwalkers) - 20 Cultiste ; - 7 plague marine (ceux en métal, qui ont un peu vieilli comparé aux nouveaux) - 2 rhinos, - 2 Hellbruts , et - 1 Land Raider. Oue, ca en fait de la figurines GW à peindre ! Bon je commence par quoi? Il y a le choix, c'est pas compliqué.. pourtant.. Après des dizaines d'heures d'impression (et quelques galères), je suis fier de vous montrer un chaos knight de nurgle entièrement imprimée avec ma petite ender ! Un grand merci aux différents créateurs des différentes pièces sur Thingiverse. Le modèle est de toute beauté. Vue de son flan gauche : Vue de son flan droit : Vu de son derrière : Zoom sur son petit ventre : Zoom sur ses jolies yeux (première fois que je tente un effet pareille, à vos avis !) : Vue du haut : Je vous avoue que cela a été dur pour moi de reprendre la peinture.. Il me reste quelques trucs à faire pour le teminer au niveau de : - la rouille (typhus corrosion + riza rust) a appliqué harmonieusement sur les parties métalliques claires ; - le sang a appliqué sur la lame et des éclaboussures à faire sur les jambes ; - le socle avec quelques éclaircissement au niveau des cailloux. - Dois je éclaircir le métal de la structure (peint en warlock bronze + lavis sepia) avec un brossage à sec + lavis nuln oil ? Pour la suite, je suis entrain d'imprimer deux grands gantelets qui seront également aimantés. Ainsi que des petites cloches que j'accrocherai par des chaines à la protection supérieure pour remplir l'arrière de la figurine que je trouve vide. A vos avis et vos conseils ! A bientôt
  13. J'ai acheté il y a pas mal d'année la boîte bataille pour maccrage sur un coup de tête, et tant qu'à faire d'avoir les figurines j'ai décidé de m'en servir pour faire des conversion de space marine du chaos (parce que les space marines classiques ne me tentent pas du tout). En reprennant la peinture après 5 ans d'interruption j'ai eu envie de continuer mes conversions, et voici ce que ça donne aujourd'hui. Le niveau n'est pas extraordinaire, et de plus assez inégal (je trouve), mais comme je suis quand même content des conversion au moins, je vous les montre. Les conversions sont faites à partir du contenu de la boite battaille pour maccrage, plus des bouts d'orcs et de nains de mid nor rackham, plus d'autres trucs divers. Attention, c'est surement pas fluff du tout, vu que je ne connais l'univers 40k que de loin. Voici ma dernière née, une princesse démone. J'ai utilisé le dos, les extensions sur le dos et les bras droit du prince démon, une pince de crabe, et le reste est de la sculpture (les autres morceaux me servent à faire un autre prince démon, actuellement en WIP) : Mes space marine du chaos les plus recents (avec le lieutenant Varras) (lien pour les voir en grand :http://www.coolminiornot.com/pics/pics16/img58b3256732d8c.jpg) : et enfin le reste, un mélange des plus anciennes et de relativement nouvelles (lien pour les voir en grand : http://www.coolminiornot.com/pics/pics16/img58721eb5615fb.jpg )
  14. Bonjour à tous, Je me suis finalement décidé à poster un peu de ce que je peins. On commence donc avec un Sloppity Bilepiper que je souhaitais mettre en scène avec quelques Banshees pour Halloween. Et une vue plus générale du tout
  15. Bonjour à tous, Etant un nouveau joueur sur AoS et en quête d'inspiration et de conseil, je me tourne vers la sagesse du warfo pour la constitution d'une liste Maggotkin of Nurgle. J'ai essayé pas mal de liste en virtuel sur TableTop Simulator contre l'armée de Slaanesh de mon frère. Je n'ai pas encore trouvé une liste optimisée et fluff, le but de cette liste serait de réussir à maintenir l'équilibre entre compétitivité et Diversité qu'offre l'allégeance Nurgle Les listes qui performent le plus sur la scène internationale sont des listes à base de 150 porte pestes ou 45 BlightKing. Je veux rester sur du fun à jouer pour moi et à affronter pour mon adversaire Battleline J'aime beaucoup les Putrid BlightKing, aussi bien en terme de modélisme que leur warscroll. Mais étant donné leur faible nombre, il est assez facile de leur contester des objectifs. Beaucoup de héros leur apportent des buffs intéressant notamment le Harbinger of Decay et le Lord of Blight par l'intermédiaire du Bataillon BlightCyst (Rend -1 c'est super fort d'après mes essais sur TTS) Donc 3xPutrid BlightKing pour respecter le bataillon (reste leur nombre à déterminer) Les Plaguebearers quant à eux excellent dans la tenue d'objectif mais ont une létalité médiocre (on peut pas tout avoir ^^) Ils s'expriment à plein potentiel avec au moins 20 figurines par unité et avec un héros démoniaque à 7" d'eux pour 80 pts de plus ils peuvent passer à 30 (cruel dilemme). Donc au moins 1x PlagueBearer (20 figurine minimum) et un héro démoniaque pour les booster Unités de chasse Ces deux unités ont une faiblesse commune, un manque de mobilité pour aller chasser une unité isolée (Sorcier ou personnage totem) Les unités à forte mobilité disponibles en nurgle sont assez onéreuses Les Plagues Drones (3 fig pour 190 pts) Les Pusgoyle BlightLord (2 fig pour 190 pts) En terme de statistique pures, les Plagues drones sont légèrement meilleur car ils sont par 3, ont nativement un Feel No Pain à 5+ (2 Blessures supplémentaires en moyenne sur une save à 5+) Avec un héros de nurgle à 7" ils doublent leur létalité (6 blessures supplémentaires en moyenne pour une save à 5+) Le problème c'est que les héros capable de leur faire profiter de ce buff, je n'en vois que deux => Le Lord of Affliction et le Harbinger of Decay Le premier a des synergies intéressantes avec les Pusgoyle BlghtLord avec une aptitude de commandement qui permettrait à cette unité d'impacter T1 Le deuxième est vraiment là en tant que personnage Totem et son aptitude de commandement est prévu pour les Mortal. Donc il doit rester à proximité des Putrid Donc au moins 1 Unité volante (à déterminer) avec un Lord of Affliction qui synergise plus ou moins avec les deux Unités de tir Nurgle ne propose que la Plague Claw chez les Skaven comme réelle unité de tirs sans passer par les alliés. Le Bataiilon BlygthCyst peut proposer une compensation en étendant l'aptitude du BlightLord à toutes les unités de Putrid à 3" Unités spécialisées Des unités exotiques telles que les beast of nurgle ou les nurglings peuvent permettre de perturber les formations, L'outflanking des nurglings pour seulement (80 points - 3 figs) est vraiment intéressant, il permet de stacker les points de contagions en positionnant une unité dans le territoire ennemi assez tôt dans la partie de faire pop un cordon pour protéger un objectif. Leur tanking est ridicule sauf si vous tombez avec des unités faible au corps à corps, leur régénération de toutes leur blessure à la fin de la phase de déroute est géniale pour lock au corps à corps un héros avec 3 attaques ou un régiment qui fait en moyenne 3 dégats. Les Beasts of Nurgle (70pts 1 fig) sont des unités qui une fois au corps à corps permettent de multiplier les mouvements de repli-charge avec D3 BM 50% du temps sur chaque repli à toutes les unités à 3" Elles disposent d'un tanking correct avec leur FNP à 5+ native Assez intéressant avec un héros à portée pour leur ajouter un potentiel de dégâts correct mais non fiables (D6 attaque) Donc 1 unité spécialisée selon l'armée adverse et le scénario. Héros On a déjà une ossature d'après les paragraphes précédents Lord of Blight (obligatoire) Harbinger of Decay (quasi autoinclude dans les listes à base de Blightking) Lord of affliction (discutable) Je pourrais m'arrêter là, mais il manque un aspect non abordé qui est la magie. Les sorciers de Nurgle ne sont exceptionnels : Grand immonde ou Rotigus( 320 pts sorcier de niveau 2) Poxbringer (120 pts sorcier de niveau 1) Glottkin (380 pts sorcier de niveau 2 - 1 seul dissipation) Bloab RotSpawned (240 pts sorcier de niveau 1) Rotbringer sorcerer (140 pts sorcier de niveau 1) Festus the leechlord (140 pts sorcier de niveau 1) Le sort de positionnement de la roue est hyper fort (enchainement 5-6 (-1?) puis retour à 5 par exemple) Le meilleur sort de buff sur une unité comportant beaucoup de figurine reste les lames de putréfactions mais il ne peut être lançé que par un Rotbringer Le sort de Pluie de peste est super intéressant pour un sorcier à tenir éloignée des combats. (pas de portée) Festus a une super aptitude pour soutenir des unités à plusieurs PV ( Putrid, Héros, Lui même) Les sorts démoniaques sont soit du débuff soit des dégâts assez médiocre Bref beaucoup de pistes mais rien de concret ça pourrait donner en format 2000 pts 1 Lord of Blight (140) 1 Lord of Affliction (190) 1 Harbinger of Decay (160) 1 Festus the Leechlord (140) 1 Wizard (à déterminer) 1 Unité de Putrid BlightKing x5 ou x10 (140 ou 280) 1 Unité de Putrid BlightKing x5 ou x10 (140 ou 280) 1 Unité de Putrid BlightKing x5 ou x10 (140ou 280) 1 Unité de PlagueBearer x20 ou x30 (220 ou 300) Option 1 Unité de chasse 1 Unité spécialisée Bataillon Blight Cyst (140) J'attends et accueille vos conseils avec impatience. Que la maladie s'abatte sur vous (Équivaut à prenez soin de vous en Langage Nurgle) A+
  16. Hello, Suite aux mises a jour des coûts en points, je cherche a faire une liste competitive avec archaon en magotkin A vos avis messieurs dames
  17. Bonjour à tous, Je vais vous conter ici l'histoire de Pollux Germe le plague marine, tout au long de ce cda : Sentant son heure de gloire venir, il va tout faire pour attirer le regard de grand-père Nurgle sur lui. Et oui tout sera bien écrit en vert ici ! - Le background : Pollux sentit ses tentacules frémir malgré la chaleur ambiante, lorsqu'il reprit ses esprits. Il essayait de se souvenir en vain de ses débuts, il y a quelques millénaires, mais se recentra plutôt sur la mission pour laquelle ils trainaient lui et les siens dans ce temple grotesque — qui pouvait bien supporter cette décoration faite de crânes subtilement agencés entre d'autres euh... crânes ? Ses bambins comme il se plaisait à les appeler, étaient partis en reconnaissance depuis trop longtemps maintenant. Ça se voyait à la taille de la flaque de bile qui s'étendait à ses pieds. Il fit signe à ses plague marines de s'avancer dans la coursive. Ces fichus collectionneurs de crânes s'étaient bien moqués d'eux et ils allaient le payer. Les adeptes de Khorne peuvent bien être utiles pour vous ouvrir des brèches mais ils sont tellement centrés sur leur collection qu'ils peuvent vous doubler en oubliant les marchés que vous concluez avec eux. Bref c'était le moment de prendre sa revanche et il avait comme pressentiment que réduire en cendre cette parodie de lieu sacré, pourrait enfin lui attirer les faveurs de grand papa. Après toutes ces années de service, il se sentait prêt à prendre du galon. - La liste prévisionnelle de la bande : (Bon bien-sûr j'ai oublié plein de trucs dans ma liste prévisionnelle mais ce n'est pas grave, je les placerai en fig bonus.) Session 1 : DÉFI MUTATION ø Mon champion : Pollux Germe, Plague Marine ø 5 cultistes ø 2 plague marines ø 1 démon (Portepeste ou nurgling) Session 2 : DÉFI MUTATION ø Mon champion prend du galon : Pollux Germe, Lord of Contagion (Tenue prestigieuse + familier) ø 5 pox ø 1 démon (Portepeste ou nurgling) Session 3 : DÉFI MUTATION ø La gloire (ou la chute) de Pollux ø 1 "hulk" (Rogue trader) ø 1 démon (Portepeste ou nurgling) Session 4 : ø Le monolithe ø Bonus et retards éventuels - La figurine test : Pour le sujet central, c'est par ici : Les autres champions : Les hargneux : @Kaoslave Histoire d'un naufragé @tueur nain L'épopée de Varak le Sanglant! Les meilleurs : @baron.zero Promenade dans le vortex hurlant @roron Petit germe deviendra grand ! (ici) Les sensibles du téton : @Loholt La sombre geste d'Harald Stupresang @patafix La montèe en puissance de Broudor @Rincevent La résistible ascension de Ss'Assturo' Uiiii @xMelloo Angus, prince de la luxure Les têtes de piaf : @Guillem Sek Metar, favori de Tzeentch @h0ppus La Cabale du Corbeau d'Obsidienne @Miaou L'ascension de Zara-Housta @Ortimore Un Chant d'Acier et de Chair Calendrier des 4 sessions: Session 1: du 01 au 31 Mars Session 2: du 01 au 30 Avril Session 3: du 01 au 31 Mai Session 4: du 01 au 30 Juin Le tableau d'avancement : Session 1 Figurine Achat Conversion/montage Sous-couche Peinture Socle Niveau de Nurglisation Pollux Germe, Champion ok ok ok ok ok 100% Cultiste 1 (test) ok ok ok ok ok 100% Cultiste 2 ok ok ok ok ok 100% Cultiste 3 ok ok ok ok ok 100% Cultiste 4 ok ok ok ok ok 100% Cultiste 5 ok ok ok ok ok 100% Plague Marine 1 ok ok ok ok ok 100% Plague Marine 2 ok ok ok ok ok 100% Portepeste (Défi mutation) ok ok ok ok ok 100% Bonus : 2 nurglings (test socle) ok ok ok ok ok 100% Bonus : Némésis de Khorne ok ok ok ok ok 100% Session 2 Figurine Achat Conversion/montage Sous-couche Peinture Socle Niveau de Nurglisation Pollux Germe, Lord of C. ok ok ok ok ok 100% Pox 1 ok ok ok ok ok 100% Pox 2 ok ok ok ok ok 100% Pox 3 ok ok ok ok ok 100% Pox 4 ok ok ok ok ok 100% Pox 5 ok ok ok ok ok 100% Démon (Nurglings) ok ok ok ok ok 100% Zombie (Défi mutation) ok ok ok ok ok 100% Bonus : Hellbrute ok ok ok ok ok 100% Bonus : Nurglork ok ok ok ok ok 100% À+
  18. Bien bien, la chronique de mon champion débute donc aujourd'hui. Le voici parti avec quelques potes dans le Vortex Hurlant à la recherche de l'épidémie la plus terrible de l'univers. Voici ma candidature avec un champion de Nurgle et sa suite : - Le background : Dans les profondeurs de l'Insectabulum vandish était en train de rêver. Cela ne lui était pas arrivé depuis des années, depuis que lui et ses frères avaient quitté le giron de l'Empereur pour se réfugier dans les bras du grand père des pestes. Dans ses rêves vandish voyaient des bassins de pus, des mouches géantes aux couleurs bleues et vertes du plus bel effet et d'autres enfants du grand père. Ces choses bénis à un niveau autre que sien semblaient lui murmurer des paroles qu'il ne comprenait pas, pour le moment tout du moins. Se réveillant en sursaut il essuya le pus qui lui coulait du nez et après avoir gobé trois larves grosses comme ses doigts se rendit directement dans les appartements du sorcier Tephen'Dras. Lui expliquant son trouble se dernier après une étrange danse lui prédit une grande destinée. Avec un peu de chance l'apothéose au rang de prince parmi les démons. Pour cela il devait partir au travers du Vortex Hurlant et rechercher l'infection connue sous le nom de Peste Fragmentée et se l'injecter dans les veines. Alors il saurait s'il était digne de devenir un des élus suprêmes. Souriant, vandish retourna dans sa cellule en récitant le psaume de guerre de son chapitre. Et la photo de la fig test: Et le déroulé de ma session 1 Bon courage à tous les participants et que les dieux du Chaos soient avec vous. Les cinglés : @Kaoslave Histoire d'un naufragé @tueur nain L'épopée de Varak le Sanglant! Moi et mon acolyte des pestes : @baron.zero Promenade dans le vortex hurlant @roron Petit germe deviendra grand ! Les pervers : @Loholt La sombre geste d'Harald Stupresang @patafix La montèe en puissance de Broudor @Rincevent La résistible ascension de Ss'Assturo' Uiiii @xMelloo Angus, prince de la luxure Les comploteurs : @Guillem Sek Metar, favori de Tzeentch @h0ppus La Cabale du Corbeau d'Obsidienne @Miaou L'ascension de Zara-Housta @Ortimore Un Chant d'Acier et de Chair
  19. Bonjour, j'attaque la peinture de mes 1ère figurines Warhammer ?. A votre bon cœur pour les conseils.
  20. Bonjour, je reprends Nurgle après plusieurs mois de totale inactivité et j'aimerai éclaircir 2 points concernant le feculent gnarlmaw : Est-ce que le feculent gnarlmaw gratuit peut se poser à 1" de tout décors ? Quid des objectifs ? Comment on place l'invocation d'un arbre outre le fait que ce soit wholly within 12" d'un héros ou 9" d'un autre feculent ? Pareil quid des objectif, des autres unités, ... Merci par avance Hurben
  21. En guise de premier message je recolle celui de ma candidature pour ce CdA N°8 Fig peinte Les plus perspicaces noteront que le socle n'est pas terminé, je suis encore en train de faire des tests de couleur donc c'est normal. La Légion Suppurante de Tephan'Dras le Gluant: Seek : 1 helldrake, 5 raptors L'avant-garde de la légion suppurante de Tephan'Dras est composée d'un rapide Helldrake qui reconnait le terrain et vole loin au dessus des lignes ennemis. Il est en permanence en lien avec l'escouade raptor du frère des pestes Lethrax la main blafarde. Le démon volant et les rapides marines sont capables de mener leur mission rapidement et dans le cas ou ils seraient détecter de se désengager avant de faire appel à la seconde vague d'assaut. Search : 5 possédés, 10 marines La seconde phase de l'invasion est composée d'une escouade de marines de la peste, colonne vertébrale de toute armée de la peste. Équipés d'un armement polyvalent ils se voient régulièrement adjoindre le support de cinq bénis de Nurgle, un petit groupe de frères possédés qui n'assument leur forme démoniaque qu'au moment de frapper les cibles désignées auparavant par le helldrake et l'escouade raptor. Destroy : 1 sorcier, 1 metabrutus, 10 marines Une fois l'ennemi désorganisé vient le marteau, le seigneur sorcier Tephan'dras lui même et ses gardes du corps ainsi que le métabrutus corrompus qui répond au nom de Roi des Tombes. Rien ne peut leur résister. Reinforcement : 15 adorateurs du chaos, 3 enfants du chaos Finalement la curée débarque sous la forme des adorateurs de Nurgle et leurs chiens de chasse décérébrés. Ce sont eux sous les ordres de leurs démagogues qui sont chargés de rassembler les prisonniers et de mener les rituels sacrificiels pour la plus grande gloire du seigneur de la peste. L'élément de décor de cette force devrait être un morceau de terrain de la planète ravagée par les tyrannides
  22. Hello l'équipe, j'ai fais une pause avec Nurgle après la sortie du BT Bonesplitterz mais mon armée de coeur reste mes tendres et chers pestiférés. J'adore les putrid, le harbinger ou LoB, etc....mais j'aimerai vraiment partir sur une liste full démons car je kiffe par dessus tout le GUO et Rotigus Du coup j'aimerai avoir vos lumières concernant des listes sympas en démons avec les nouveaux host de nurgle (ou pas?) sortie lors du bouquin Wrath of the Everchosen. Pour ma part, je jouerai la bonne vieille liste Thricefold Befoulment avec 2 GUO, 1 Rotigus, 2x30 et 1x10 Plaguebearers, Umbral Spell Portal, Geminids ou PC + Palissade. Je vois pas mettre un Daemon Prince car je dois jouer du Marauders (non merci!), je veux vraiment aucun mortal ou du moins qu'il ait le double keyword démons/mortal comme le Harbinger ou les Puysgoles... J'attends vos lumières Hurben
  23. Bonjour à tous. Revenant au hobby en cette année 2017 après une sacrée pause comme expliquée sur ma présentation, j'ai eu envie de montrer le début d'une armée que j'espère voir devenir une immense force de dévastation. Aimant la finesse et la stratégie je me suis donc logiquement lancé dans la réalisation d'une horde d'adorateurs de Khorne. Un peu de fluff pour planter le décors: "Depuis longtemps les hordes infernales de Khorne ont dévasté ces plaines sauvages. Des peuplades entières ont étés anéanties ou réduites en esclavage au nom du Dieu du sang et de la destruction. Mais certaines tribus ont gagné le droit de porter ses bannières maudites après avoir résisté avec rage et fureur pendant plus longtemps que d'autres groupes rapidement soumis. Parmi celles-ci, la tribu du Crâne Sanglant s'est démarquée par sa sauvagerie sans limite et sa propension à dévorer ses ennemis vaincus avant même que la bataille ne soit terminée. Cette tribu s'est vue confier la garde d'un temple de Khorne. Il s'agit d'une arène où les meilleurs guerriers s'affrontent dans des combats rituels afin d'assoir leur domination et d'honorer comme il se doit leur infâme Dieu du Chaos. Cet antre abominable est tellement imprégné d'énergie chaotique qu'il est régulièrement utilisé pour invoquer les démons servant le dieu des carnages." j'ai commencé par la peinture des quelques figurines de "Storm of Sigmar": Les Bloodreavers: Les Bloodwarriors: J'ai eu ensuite envie de me faire plaisir avec un prince démon pour lequel je me suis appliqué pour la réalisation du socle avec mon premier effet "OSL" Et en bonus des "proxys" (Keltois et Fiannas de chez Rackham) que j'avais peint il y a bien longtemps (20 ans?) et avec lesquels je souhaitais rejouer. Je les ai repris ce mois-ci en leur ajoutant des peintures de guerres, des crânes, du sang et en changeant leurs socles. Et j'ai également fait une très légère conversion pour créer un porte icône. Ils feront offices de Maraudeurs du Chaos. le groupe au complet: Au centre Wisna "la vierge écarlate" appelée aussi "la dévoreuse de cœur" " Avec des figurines "officielles": Avec le Slaughterpriest que j'ai eu dans le White Dwarf: Le Chieftain Asbjorn "le fendeur de crânes": Un peu de douceur: Vos commentaires sont les bienvenus, je me questionne actuellement sur l'orientation à donner à mon armée, Des bloodbounds? Maraudeurs? Démons? Je n'ai encore mené aucune bataille, je n'ai fais que lire les règles avec mon futur partenaire de jeu qui va monter une armée de Stormcasts. J'ai également le projet de créer un décors pour la mise en scène et le jeu.
  24. Salut à tous et à toutes ! Je viens ici pour poster quelques photos d'un jeu qu'on voit trop peu sur ce forum : Khârn-Âges ! Véritable petite pépite ludique, et qui satisfera aussi les plus compétiteurs, j'ai eu un véritable coups de foudre pour lui lors du KS. J'étais déjà un bon client TGCM (amateur de Briskars), mais Khârn-Âges est pour moi un niveau au dessus, tant au niveau du jeu, plus complet, que de l'ambiance, plus sombre et adulte. Si vous ne connaissez pas, allez faire un tour sur le site de TGCM, testez les règles gratuites et/ou achetez vous un petit starter pack. Vous aurez déjà de quoi faire pas mal de parties (Pour 100€ par joueurs, vous avez de quoi faire de très, très belles compos...) Bref, j'arrête le discours de vendeur, c'est pas mon boulot. Je voulais vous montrer ce que je peins en ce moment, à savoir mes Fangs et des décors pour Khârn Âges. Les Fangs sont un peuple composées de Hyènes, dirigé par les femelles. C'est une société matriarcale et avec de sérieuses tendances à la nécromancie. Les mâles sont des esclaves, sauf s'ils réussissent à se démarquer pour devenir des assassins (exécuteurs) ou des reproducteurs. En terme de jeu, c'est une bande très mobile, peu résistante, qui excellera dans le hit and run. Les goulues (femelles) apportent un peu de magie pour soutenir les autres Fangs mais surtout pour affaiblir les adversaires. Ci-dessous 3 Fangs : Une goulue (au centre) et 2 Larbins (esclaves mâles, sans armes) Et quelques photos de mes tables Fangs en cours de création : Ici la future "tanière Fang" Et là un étal de marché, avec à côté une conversion d'un exécuteur Fang, appelé : l'assassin à la Hallebarde/Vouge: D'autres étals :
  25. Bonjour à tous ! M’étant remis au hobby après un arrêt de 12 ans, j’ai décidé de m’y remettre après avoir vu l’incroyable mini série de vidéo “Astartes” sur youtube. Je voudrais poster ici l’avancement de mon armée. L’idée est de créer une armée sur le thème de Tonton Nurgle, mais en sortant du thème vert classique. Je suis donc parti sur un thème beige clair très sale ( A grand renfort d’agrax earthshade ). En réalité j’ai recommencé à peindre il y a deux mois, mais je me suis soudainement souvenu qu’il ne fallait pas avoir honte de poster ses créations afin d’avoir l’avis de plusieurs personnes pour progresser au mieux ! Je vais poster au fur et à mesure de mon avancement, alors n’hésitez absolument pas à me dire ce que vous en pensez ! Etant donné que je n’ai aucun matériel pour prendre de belles photos, vous verrez mes jolis doigts sur certaines photos, désolé de ça ! Je vais essayer de poster les images par ordre chronologique de peinture. Attention, beaucoup de photos à venir ! On commence par une escouade de Space marine du Chaos : Ainsi que l'aspirant champion : Ce qui nous donne ceci ( incroyable photo floue ) : Viens ensuite une escouade de Havocs. Le schéma de couleur est le même, il y à juste les épaulière en métal qui se rajoute : Et l'aspirant champion, avec un bleu peut être un peu trop flashy flash : Mais, où est nurgle ? Les tentacules, les asticots etc ? Ils arrivent ! Voici un Myphitic Blight-Hauler : On continue sur une escouade de Plague Marines : A partir de là, je découvre l'incroyable technique du brossage ! L'escouade complète : Ensuite, il y à un Heldrake (Compliqué à prendre en photo) : Ce cher Typhus : Un Plagueburst Crawler : Un Forgefiend : Et pour finir un Dark Apostle et ses dark disciples, Ici je tente de nouvelles couleurs de fumée, et Hop ! On rajoute une couleur : Avec le recul, je me dit que je vais plutôt partir sur des couleurs moins "Joyeuses" pour la fumée/flammes Je met en bonus deux des cinq terminators en cours : Et également la moitié d'un vieux Defiler retrouvé dans les cartons en morceaux en cours de repeinture : Pfiou, bravo d'être arrivé jusqu'ici. Je mettrais donc les unités terminées au fur et à mesure de leur avancement. Si vous avez des remarques, conseils, ou même questions, n'hésitez pas s'il vous plait !
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.