Jump to content

Khemri : réflexions et retours d'expérience (V8)


Verseau
 Share

Recommended Posts

Les squelettes sont fait pour être pris en nombre et "tanker" l ennemie quelques tours le temps de mettre en place la contre attaque.

Le gardien lui est fait pour taper comme une brute avec ca hallebarde. Mais attention le garde n aime pas malgré tout les grosses armures (merci bannière perfo) ni les piétinement. Ma formation 30 gardes hallebarde bannière perfo avec roi et necro ca arrache pas mal de chose.

Concernant les ushabtis c est une bonne unité mais plus au cac, souvient toi que les ushabtis bénéfice de la règle "que ma volonté soit faite" et la des ush a cc6 éventuellement la haine f6 c est plus la même histoire. Et encore un avantage ils ne se font pas piétiner eux :)

Mes 2 sous Edited by mykeul
Link to comment
Share on other sites

Mettre un roi dans les Ushabtis ? Il ne risque pas de se faire cibler par des tirs ?

 

Pour la figurine de sphinx, j'en trouverai bien une en seconde main un jour ou l'autre. Je ne suis vraiment pas pressé, et après End Times et AoS j'ai franchement plus envie de donner mes sous à GW.

 

Je testerai sans doute les gardiens des tombes avec hallebarde à l'occasion alors !

 

Et merci pour la carac de l'Arach ( :p ), ça change clairement la donne : elle deviendra certainement la cible prioritaire de ma cata désormais.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Même si j'arrive bien bien longtemps après la guerre (normal pour un RdT: on a le temps devant nous, pourquoi se presser?), j'avoue que je trouve étonnant que le hierotitan soit aussi peu conseillé...Bon, certes, faut "convertir" la fig, ce qui est toujours un peu casse-tête, mais le Syphon Mystique n'a pas de prix pour moi...

Ca, à proximité d'un liche niv'4 et une (ou deux) arches dans la liste, beinh... ca commence a avoiner durant la phase de magie, même si le domaine RdT est "bien, mais pas top".

Dans la liste initiale, le Prince est à pied... Pourquoi ne pas le mettre sur un char? Si EMC, tu le mets au second rang et tu le positionne "où que tu veux" grâce à la règle "faîtes place".

 

Barbarus ; oui, je sais, "bien après la guerre"...

 

 

Edited by Barbarus
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
Le 06/09/2019 à 16:36, Barbarus a dit :

Même si j'arrive bien bien longtemps après la guerre (normal pour un RdT: on a le temps devant nous, pourquoi se presser?), j'avoue que je trouve étonnant que le hierotitan soit aussi peu conseillé...Bon, certes, faut "convertir" la fig, ce qui est toujours un peu casse-tête, mais le Syphon Mystique n'a pas de prix pour moi...

Ca, à proximité d'un liche niv'4 et une (ou deux) arches dans la liste, beinh... ca commence a avoiner durant la phase de magie, même si le domaine RdT est "bien, mais pas top".

Dans la liste initiale, le Prince est à pied... Pourquoi ne pas le mettre sur un char? Si EMC, tu le mets au second rang et tu le positionne "où que tu veux" grâce à la règle "faîtes place".

 

Barbarus ; oui, je sais, "bien après la guerre"...

 

 

Très en retard... ou très en avance ! Après des années passées à faire autre chose, je me réintéresse enfin à Warhammer. Je suis revenu faire un tour sur ce forum, et j'ai ouvert plusieurs sujets qui me semblaient intéressants, notamment celui-ci... en oubliant que c'était moi qui l'avais créé ! J'ai retrouvé mes chères figurines d'hauts elfes et de rois des tombes. Pandémie oblige, je vais sans doute commencer par me remettre à peindre, et encore, pas tout de suite car mon emploi du temps est trop chargé. Mon "meilleur ennemi" s'est malheureusement séparé de ses gobelins depuis nos dernières parties, on s'arrangera donc avec mes deux armées dans un premier temps, si je parviens à le ramener un peu vers le jeu. Et puis, qui sait, peut-être que je renouerai aussi avec mes anciens potes, qui sont probablement toujours dans le jeu. On a passé de bons moments.

 

En tout cas, c'est marrant de constater ce qui m'avait surpris à l'époque et que j'avais complètement oublié : l'inefficacité du sort primaire au corps-à-corps, la nécessité d'avoir beaucoup de magie pour pouvoir quelque chose... J'avais commencé à refaire des listes pour le plaisir, sans tenir compte de tout ça. Bon, de toute façon, si je me remets à jouer, ce sera vraiment sans me prendre la tête, cent pourcents pour m'amuser.

Link to comment
Share on other sites

Citation

Bon, de toute façon, si je me remets à jouer, ce sera vraiment sans me prendre la tête, cent pourcents pour m'amuser.

Bah les RdT sont tellement "sous-optimisés" que je vois mal comment les jouer autrement... C'est pas tant que c'est une "mauvaise armée", c'est juste que si on compare avec les CV (par exemple), ils font juste tout bien mieux que nous...

 

Citation

l'inefficacité du sort primaire au corps-à-corps, la nécessité d'avoir beaucoup de magie pour pouvoir quelque chose...

Sauf que la magie, elle permet pas tout, et que ca reste soumis à beaucoup d'aléatoire (oh, le beau fiasco tour 1!). Et tout miser sur la magie implique un certain investissement en points, investissement qui fera perdre en pêche au CaC... D'un autre côté, jouer avec peu de magie me semble tellement illusoire...

 

Barbarus : faut trouver le bon équilibre...

 

 

Link to comment
Share on other sites

Citation

Bah les RdT sont tellement "sous-optimisés" que je vois mal comment les jouer autrement... C'est pas tant que c'est une "mauvaise armée", c'est juste que si on compare avec les CV (par exemple), ils font juste tout bien mieux que nous...

Je voulais dire que je ne chercherais pas à être le plus efficace possible. Bien sûr, hormis peut-être en tournoi, on joue d'abord et avant tout pour s'amuser, quelle que soit notre armée, du moins je l'espère... c'est juste qu'on ne s'amuse pas tous de la même façon. Du coup, je sais que face à certains adversaires, il FAUT avoir réfléchi longtemps à sa liste d'armée pour optimiser tous ses choix, sinon c'est la garantie de n'avoir strictement aucune chance de faire quoi que ce soit, et même si on ne vise pas nécessairement la victoire, ça n'est pas spécialement marrant. À l'inverse, il y a des joueurs qui choisissent uniquement des troupes qui leur plaisent, pour leur look ou leur historique ou parce qu'ils trouvent leurs règles marrantes. Et clairement, c'est ainsi que je compte jouer mes rois des tombes, tout en tentant quand même des machins. Mais la "faiblesse" de cette armée a justement eu un côté très sympa quand je la jouais jadis avec mon ami peau-verte : d'habitude, avec mes hauts elfes, c'était moi qui lui roulais dessus , et cette fois, la dynamique était inversée. Franchement, ça fait du bien.

 

Pour en revenir aux comtes vampires, est-ce que tu peux préciser un peu ce que tu veux dire ? Déjà, comme avantage énorme, je vois la possibilité qu'ils ont de donner de la magie à leurs personnages combattants, ce qui me semble extrêmement utile pour des morts-vivants, même si ce n'est qu'un seul sort par tour pour relever les troupes. Mais les rois des tombes n'ont rien pour eux ? Le tir, par exemple, il me semble que les comtes vampires n'en ont pas ?

 

Citation

Sauf que la magie, elle permet pas tout, et que ca reste soumis à beaucoup d'aléatoire (oh, le beau fiasco tour 1!). Et tout miser sur la magie implique un certain investissement en points, investissement qui fera perdre en pêche au CaC... D'un autre côté, jouer avec peu de magie me semble tellement illusoire...

C'est sûr, c'est risqué et ça a plein de défauts, mais la magie me semble plus indispensable ici que chez les hauts elfes, par exemple, dont les troupes peuvent en général se débrouiller sans.

 

Citation

Barbarus : faut trouver le bon équilibre...

À Warhammer comme dans la vie ! ?

 

Edit : bonne année, au fait !!

Edited by Verseau
Link to comment
Share on other sites

Citation

Pour en revenir aux comtes vampires, est-ce que tu peux préciser un peu ce que tu veux dire ? Déjà, comme avantage énorme, je vois la possibilité qu'ils ont de donner de la magie à leurs personnages combattants, ce qui me semble extrêmement utile pour des morts-vivants, même si ce n'est qu'un seul sort par tour pour relever les troupes. Mais les rois des tombes n'ont rien pour eux ? Le tir, par exemple, il me semble que les comtes vampires n'en ont pas ?

- La magie est juste "bien mieux" : tu peux relever des unités au delà de leur effectif de base... voir en créer de nouvelles...

- la règle "vampire", qui permet des marches forcées + ne pas effectuer de test à la mort du général...

- pas de tir, certes... Mais des "cris" de Banshee (ou de terrogheist) au moins aussi efficace...

- des perso bien plus brillant au Cac... (Vampire>RdT)

- pas de char... Mais une cavalerie "lourde" qui n'a pas de lourde que le nom!

- des svg meilleures sur les troupes (ex : Garde des cryptes>garde des tombes)

- Pas d'amalgame, mais des machines mortis...

- des OM "tous" potentiellement utile et, à par Skabscrath, pas de coût en points trop dispendieux... Et pas de limitations en terme de monture quand on les porte (je me fais toujours pas aux destructeur d'éternité "pas sur char"... Juste "pourquoi?").

- des perso qui peuvent regagner des PV avec la magie (mais pas les RDT...)

- une personnalisation possible des Vampire (pouvoir vampiriques) en plus des OM (et non pas à la place)

- des armures lourdes de base possible pour les perso... Les RdT, c'est Ar Légère "au mieux"...

- des éthérés... Toujours marrant si l'adversaire n'est pas préparé...

 

Moi, quand je compare les deux LA, j'ai mal à mes Rois des Tombes... Qui est pourtant l'armée que je préfère...

 

Barbarus : y'a bien quelques avantages chez les RdT, mais pour moi, rien qui ne compense la différence entre la puissance des deux domaines de magie (ok, je peux repeupler des Chars... Mais soigner mon perso, ça me semble parfois un poil plus utile!)

Link to comment
Share on other sites

Hum... En effet, ça semble clair...

 

Merci pour les explications. J'ai plusieurs livres d'armée V8, dont celui des comptes vampires que j'ai justement relu il n'y a pas longtemps, mais comme je n'ai que peu d'expérience contre eux et que cela remonte à bien bien loin, c'est difficile de se représenter tout ça concrètement.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Du coup, après plus d'un an, tu as fait quelques parties? Ca a donné quoi?

 

Barbarus : faut faire "vivre" les rois des tombes...

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Eh bien... non, aucune.

 

Mais ! Mais mais mais !

 

Mon ami m'a légué toute une faction de Warmachines (Cygnar) afin de m'y convertir. Il y a un moment, il m'a aussi offert une demi-douzaine de ce qui ressemble à des éclaireurs elfes noirs pour ce même jeu, et enfin, il m'a donné le premier fascicule de Mortal Realms (vous savez, la revue à 2,50€ avec laquelle on avait trois Stormcast Eternals et une poignée d'esprits).

 

Bref, il a vraiment envie que je m'y mette. On a fait une première partie d'initiation il y a une semaine, et je dois dire que ce jeu est très sympa. Le rapport avec Khemri, me demanderas-tu ? J'ai solennellement accepté de me lancer dans Warmachines à la condition qu'il recommence à jouer avec moi à Warhammer de temps à autre. Le deal a été accepté. :)

 

Bon, il s'était séparé de ses gobelins et ne se lancera plus dans la reconstitution d'une armée, alors tout repose sur moi. On alternera donc entre mes hauts elfes et mes Khemri, du moins jusqu'à ce que j'aie peint des orques et gobelins (je lui ferai la surprise quand j'en aurai peint un millier de points environ). 

 

On a calculé que ça faisait huit ans depuis notre dernière partie, alors qu'on s'est rencontré grâce à Warhammer.

 

J'ai presque fini de peindre les Stormcast (que je ne jouerai jamais de ma vie), les premières figurines que je peins depuis au moins neuf ans, et j'ai l'intention de continuer sur ma lancée. Faudra décaper et repeindre des dizaines de squelettes, entre autres, mais j'ai le temps.

 

Bref : on jouera certainement cet été, probablement dans les semaines qui viennent !

Edited by Verseau
Link to comment
Share on other sites

Ok, hésite pas à faire des remontés... 

Mes deux dernières parties avec mes RdT se sont soldées par des roustes magistrales (être chargés par des Juggernauts de Khorne... les chars aiment pas bien).

 

Barbarus

Link to comment
Share on other sites

Les RdT ont commencé à être un peu compétitifs avec EoT qui corrigeait justement les grosses lacunes de l'armée (sans forcément utiliser les unités vampiriques et les Morghasts)

Et ne parlons pas des RdT début AoS qui étaient excellents et qui ont reçu nerf sur nerf par la suite.

Link to comment
Share on other sites

Je vois bien ce que EoT a "apporté" aux RdT, mais je trouve également que l'armée y perd encore un peu de ce qui fait sa "personnalité"...

Et pis dans mon cercle, on joue quasi pas avec EoT...

 

Barbarus : et je parle pas d'AoS qu'un seul joueur chez nous a adopté comme jeu potentiel... le reste du groupe a dit "niet"...

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Oyez, oyez ! L'heure de gloire est arrivée ! Après des millénaires plongés dans sable et le sommeil de la non-vie, mes rois des tombes de Khemri sont revenus à la surface et ont remporté deux magnifiques victoires !

 

Au format patrouilles, à 250 points...

 

Ah oui, et ce n'est pas moi qui les dirigeais...

 

En fait, je me suis fait battre par mes propres rois des tombes ! 😅

 

Pour le contexte, donc, mon meilleur ami de jeu, avec qui j'ai fait récemment deux parties de Warmachine, est venu chez moi hier pour du Battle. Comme il n'a plus d'armée, il a fallu jouer avec les miennes. Je pensais au départ faire des batailles fratricides, Khemri vs Khemri, mais l'idée ne lui plaît pas. Comme il n'aime pas jouer ce qui lui semble trop humain (des orques, des gobelins, des morts-vivants, ça va par contre), j'ai donc ressorti mes bons vieux hauts elfes et c'est lui qui a pris les rois des tombes. On s'attendait tous les deux à ce qu'Ulthuan roule sur Khemri : à notre grande surprise, c'est l'inverse qui s'est passé.

 

J'avais prévu cinq listes de rois de tombes, il a choisi celle qui lui plaisait le plus.

 

Mon ami jouait donc :

 

- 15 guerriers squelettes avec armures légères (75), EMC (30) : 105

- 5 archers squelettes : 30

- 5 archers squelettes : 30

- 1 scorpion : 85

 

TOTAL : 250 points

 

De mon côté, j'alignais :

 

- 10 archers (100), EMC (30) : 130

- 5 Maîtres des Épées : 65

- 1 grand aigle : 50

 

TOTAL : 245

 

Bien sûr, j'avais surtout essayé de faire des listes sympas avant tout.

 

On a d'abord fait une bataille rangée, puis le scénario "Accrochage".

 

Que retenir...

 

- Sans magie, des squelettes, ça ne bouge pas très vite... Si j'avais attendu et canardé de loin, il n'y aurait jamais eu de corps à corps, sauf contre le scorpion, mais ça n'aurait pas été drôle pour un sous, donc j'ai quand même avancé avec mes maîtres.

 

- Il y a eu des jets de dés scandaleux. On retiendra quatre snipers de Khemri qui tuent deux maîtres des épées sur les cinq juste avant l'affrontement contre les guerriers squelettes : avec une unité aussi petite, chaque figurine compte, et ça a clairement joué sur la suite.

 

- La bénédiction de la déesse Aspic, je trouve ça pas mal du tout : cinq archers avancent, tirent à longue portée sur un aigle à couvert derrière un bosquet, et le touchent encore sur 5+ (et lui enlèvent un point de vie).

 

- La peur, ben c'est quand même pas mal. Avec un commandement de 8, tu vas d'office rater des tests à un moment ou l'autre, et des elfes qui se font toucher sur 3+ et touchent sur 4+ ou 5+ au lieu de l'inverse, ils font tout de suite moins les fiers.

 

- À petit format comme ça, le scorpion me semble bien balaise : il est solide, relativement mobile, et il n'y a pas grand chose pour le gérer (il se méfiait quand même des maîtres des épées, bien sûr). Il blesse les elfes sur du 2, et le poison, qui a servi plusieurs fois, élime le petit doute du 1 fatidique.

 

- Globalement, le gros avantage des rois des tombes contre les elfes, c'était clairement leur nombre.

 

- Lors de la deuxième partie, mon ami a décidé d'enterrer le scorpion pour voir ce que ça allait donner car, objectivement, il nous a semblé à tous les deux qu'il prenait un gros risque et qu'il était bien plus sûr de le déployer normalement. Il est sorti au tour 2 pile où il le voulait (devant les archers dont il devait prendre la bannière). S'il était sorti plus tard (ou jamais), c'était toute la partie qui changeait.

 

Ma petite conclusion perso sur le match-up, c'est que les rois des tombes ne sont pas vraiment désavantagés à un si petit format, principalement parce qu'ils ont le nombre pour eux - pourvu que les listes soient buvables et que l'adversaire joue un peu le jeu. À un format intermédiaire, ça doit être plus chaud : dès que le commandement adverse monte et qu'il y a une grande bannière, la peur risque de devenir anecdotique, sauf pour les troupes isolées. Je croyais aussi que les rois des tombes souffriraient davantage que les elfes de l'absence de magie, mais finalement ils s'en sont très bien passé.

 

En tout cas, on a tous les deux passés une excellente soirée. Mon ami est en train de se remonter une armée d'orques et gobelins, donc je ne devrais pas trop tarder à jouer moi-même mes squelettes, et je vous tiendrai au courant !

Link to comment
Share on other sites

Citation

4+ ou 5+ au lieu de l'inverse, ils font tout de suite moins les fiers.

Mouai... il leur reste la relance qui fiabilise pas mal les choses...

 

Après, va falloir monter les points et rajouter la magie, les Machines de Guerre ... Et les perso et les OM... Et là, la balance devrait vite se mettre à pencher dans l'autre sens...

 

Barbarus : mais battre des nelfes, c'est toujours agréable!

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Barbarus a dit :

Mouai... il leur reste la relance qui fiabilise pas mal les choses...

Les maîtres des épées ne relancent pas à cause de leurs armes lourdes, l'aigle ne relance jamais car il ne frappe pas en premier, et ce n'est pas la relance qui sauve les archers contre un scorpion.

 

Mais oui, j'ai bien conscience que le format patrouilles est très particulier.

Link to comment
Share on other sites

Ok, je pensais que tu parlais des Archers...

 

Barbarus : les elfes, ça reste des gros méchants qui sentent bizarre d'abord (oui, je joue aussi gob'...ca pose un soucis? 🙂 )

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Deux nouvelles escarmouches ont eu lieu hier ! Mon ami s'est à nouveau pris au jeu et a retrouvé, récupéré et racheté un certain nombre de figurines, j'ai donc pu jouer mes propres rois des tombes (enfin !) face à ses peaux-vertes.

 

Bon, deux défaites à la suite pour les squelettes, qui ne se sont jamais jouées à grand chose. Mais qu'est-ce qu'on a ri !

 

Première patrouille à 250 points. J'avais aligné dix gardiens des tombes avec un champion, trois archers squelettes, et deux chars isolés. En face, une unité de vingt gobelins avec un grand chef gob, neuf archers orques, et une baliste. Avec le recul, j'aurais mieux fait de me passer de ces archers et de payer une bannière aux gardiens des tombes : ces derniers ont moins bien tenu face aux gobelins que ce que je croyais, les bonus fixes les ont fait fondre parce que les gobs se sont rapprochés plus vite que prévu : suite à une animosité qui les a propulsés vers moi, ils ont pu charger les trois pauvres archers et faire face aux gardes qui ont été contraints de les charger pour éviter de se faire charger eux-mêmes. Je comptais envoyer un des chars en renfort, mais les archers orques (qui étaient planqués au milieu d'un marais) ont réussi une charge à 9 qui l'a ralenti. Heureusement, il a tenu, et le second char a pris ces archers de flanc, ils ont donc fini par fuir. Mon champion n'a pas pu coupfataliser son héros, dommage !

 

D'ailleurs, question de règle : une unité démoralisée fuit dans la direction opposée à l'ennemi le plus nombreux. Mais si deux unités ennemies font la même taille, que se passe-t-il ? On a jeté un dé pour déterminer aléatoirement quel char il fuyait, et malheureusement pour moi, c'était le premier ; si ça avait été le second, celui qui les avait chargés, mes chars auraient poursuivi dans le flanc du régiment de gobelins.

 

Seconde patrouille à 500 points. Cette fois, j'alignais un prêtre-liche niveau 1 tout nu, escorté par quinze guerriers squelettes avec EMC, eux-mêmes flanqués de trois chars et de trois Ushabtis avec armes lourdes. En face, il y avait un pack de vingt Kostos avec deux armes de base et EMC, le même pack de vingt gobelins qui abritait cette fois un shaman de niveau 1, ainsi qu'une catapulte à plongeurs et la même baliste, chacune dans un coin opposé de la zone de déploiement. Mon adversaire a préféré reculer ou rester sur place pendant la première moitié de la partie, car il craignait une charge de flanc des chars et ne savait pas à quoi s'en tenir avec les Ushabtis, et les quinze squelettes lui paraissaient bien suffisants pour l'emporter sur les gobelins. Il a eu raison, à mon avis. Ses phases de tir ont été désastreuses : il mettait tout ce qu'il pouvait sur les chars, et n'a réussi à leur enlever que deux points de vie en trois tours. C'est seulement au quatrième qu'un gobelin kamikaze a enfin fait un strike et qu'il n'en a laissé qu'un seul avec deux PV. À ce moment, il a repris confiance. Il a avancé ses gobelins - un peu trop, mais il ne voulait pas passer toute la soirée à pilonner de loin, on était d'abord là pour s'amuser. Du coup, j'ai pu le charger avec mes squelettes et mes Ushabtis (qui étaient sous l'effet du Juste Châtiment) : ils ont perdu le combat de sept et fui hors de la table, mais les Ushabtis ont fait double 1 pour poursuivre et se sont fait charger par les orques au tour suivant. On s'est vite rendu compte que le match était à sens unique : les Kostos portent assez bien leur nom, surtout au premier tour avec des kikoups, et une force de 6, c'est très beau, mais si t'es mort avant de frapper, bah... Pendant ce temps, la catapulte à gobs achevait le char rescapé, dont l'unité était trop loin pour bénéficier du sort de mon prêtre.

 

Avant de passer à mes réflexions sur Khemri, un mot sur l'homme du match : sans hésitation possible, la palme revient à Bonnet Bleu, l'artilleur gobelin légendaire qui tente vaille que vaille de comprendre comment que ça marche une baliste depuis la V6 : lors de la première partie, il n'est parvenu à toucher un char qu'une seule fois, sans le blesser, avant de démolir sa machine... et lors de la deuxième, les quatre fois où il a tiré, il a fait trois incidents de tir, dont un qui l'a immobilisé deux tours durant et le troisième qui lui a été fatal ! Ca doit être une sorte de record. Chapeau bas aussi à mon pote qui croise les doigts pour faire des incidents et pour rater ses tests d'animosité, parce que c'est bien plus rigolo comme ça : lors du tour six de la sixième partie, il a envoyé un plongeur de la mort sur mes guerriers squelettes en sachant pertinemment que même s'il en tuait six, ça ne lui rapporterait aucun point, mais il voulait prendre le risque de démolir sa machine, pour le fun. C'est pas mon ami pour rien.

 

Côté Khemri, donc, mes remarques :

 

- Quand on est né elfe et qu'on a l'habitude de faire des mouvements de dix pas avec son infanterie, se traîner à quatre pas, c'est moche.

 

- Les chars sont pour le moment mon unité préférée, principalement parce qu'ils sont très mobiles, même par rapport à des "vivants". Et deux tirs de flèches Aspic par figurine, c'est un bonus sympa.

 

- Les Ushabtis me semblent très bof. Ils frappent fort, oui... quand ils frappent. Mais ils sont très lents, aussi peu résistants que les chars, frappent en dernier au lieu de faire des touches d'impact donc risquent d'être détruits avant de pouvoir frapper,  et ne peuvent espérer récupérer qu'un seul PV par phase de magie là où les chars en récupèrent 1D3+1 par sort ! Je continuerai à les sortir parce que les figurines sont superbes et que mon ami ne joue pas opti non plus, mais bon, voilà, on les aime bien pour ce qu'ils sont plus que pour ce qu'ils font.

 

- Un bête prêtre niveau un, ça sert pratiquement à rien. J'aurais mieux fait de ne pas en prendre du tout et d'utiliser mes points à autre chose (un char de plus ?). Le domaine de Nehekara a de nombreux problème, et la portée de ses sorts en est un : seulement 12 pas pour les sorts d'amélioration, c'est très peu, et les versions fortes qui augmentent la portée sont très difficiles à lancer.

 

Notre partie suivante, probablement la semaine prochaine, sera une "vraie" partie à 1000 points. :)

Link to comment
Share on other sites

Les Ushabtis sont bien moins en réel que sur papier... 

A 1000pts, tu peux commencer à jouer des archers, et avec le hiero dans l'unité (et son invu...). 

Attention, en vraie partie,  tu auras besoin d'un hierophante (niv'2 pour passer les sorts plus facilement) et faudra bien y faire attention. 

La catapulte avec crâne de l'ennemi est un must have (moins bien qu'en V6-7 où elle pouvait tirer deux fois par tour via sort). Sans elle est juste pas mal. 

Niveau magie orque: elle est assez brutale et méfie toi des chamanes gob' de la nuit: le champignon bonnet de fou fait l'équivalent d'un niveau de magie supp... 

Les chars font toujours leur effet, mais ne mise pas tout sur eux. 

 

Barbarus : bon courage, mais les O&G c'est toujours drôle à affronter... 

 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Merci pour ta réponse !

 

Justement, on a joué hier notre partie à 1000 points !

 

Voici la liste que j'avais préparée :

 

Citation

 

- Thralesh, prêtre liche (70), niveau 2 (35), Sceptre de Stabilité (15) ; hiérophante, domaine de Nehekara  120

 

- Le mystérieux nécromant, prêtre liche (70), niveau 2 (35), Pierre de Pouvoir (20) ; général, domaine de Nehekara : 125

 

- 25 guerriers squelettes (100), armures légères (25), EMC (30) : 155

 

- 19 archers (114), EM (20) : 134

 

- 4 chars (220), EM (20) : 240

 

- 1 arche des âmes damnées : 135

 

- 1 catapulte à crânes hurlants : 90

 

 

Comme vous pouvez le voir, je n'y suis pas allé de main morte sur la magie... J'ai bien compris que sans leurs prêtres, les squelettes ne sont rien, donc j'ai testé ce qui se passait quand on en avait beaucoup. J'ai un peu hésité à prendre un seul grand prêtre plutôt que deux niveaux deux, mais je n'aime pas l'idée de tout condenser sur un seul personnage, et vu la faible portée des sorts d'amélioration, j'ai trouvé préférable d'avoir deux points de lancement différents. L'idée était de mettre le hiéro à l'abri dans les archers, derrière les lignes, et le général dans les guerriers. Le tirage des sorts en a cependant décidé autrement : le général a tiré le Juste Châtiment et le hiérophante l'incantation de la Protection, j'ai donc interverti les rôles, car le tir multiple sur les archers me semble bien plus pratique que +1 attaque sur les guerriers. En revoyant ma liste avec du recul, les objets magiques étaient vraiment superflus. J'aurais pu investir ces 35 points dans autre chose. Des crânes de l'ennemi pour la catapulte ? En enlevant quelques archers et peut-être un musicien quelque part, ajouter un char ?

 

En face, il y avait :

 

- un héros orque noir ;

- un shaman gobelin niveau 2 avec PAM ;

- vingt gobelins avec armures légères, armes de bases et boucliers, EMC, et trois zigouillards ;

- dix orques archers ;

- une vingtaine de kostos avec deux armes de base et EMC ;

- quinze orques noirs, EMC ;

- deux balistes ;

- une catapulte à plongeurs de la mort.

 

En voyant mon armée, mon ami a eu la trouille. Il s'est dit qu'il n'arriverait jamais à traverser la table. J'ai obtenu le premier tour, et tout a fonctionné comme sur des roulettes ! Il a laissé passer le Juste Châtiment sur les archers pour pouvoir dissiper la lumière morte, mais j'ai fait un pouvoir irrésistible : elle a détruit une baliste en un coup, puis tué un kosto. Dans la phase de tir, les archers ont tué plusieurs archers et fait paniquer l'unité, qui a fui de onze pas et a quitté la table. En plus, la catapulte a fait un hit sur les kostos et en a tué un paquet, même s'ils n'ont pas fui. Ca me faisait déjà deux petites unités en moins et une unité importante qui n'allait pas tarder à perdre de sa force. Mes chars s'étaient avancés sur le flanc gauche, prêt à prendre la catapulte à plongeurs avant de menacer ses pavés d'infanterie. Lors de leur premier tour, les peaux-vertes ont bien sûr avancé le plus possible et ont seulement ôté deux PV aux chars avec un plongeur.

 

C'est au deuxième tour que tout est parti en vrille... En lançant le Vent du Désert à trois dés pour déplacer et soigner les chars, mon général fait un fiasco et perd ses deux niveaux de magie... Plus d'Incantation du Juste Châtiment ! La lumière morte est bien entendu dissipée manuellement. Et lors de la phase de tir, la catapulte fait un incident de tir et... vole en éclats. En quelques instants, je passe de "mince, j'espère que je ne vais pas avoir trop de chance et que ce ne sera pas trop facile, sinon ce ne sera pas gai pour mon ami" à "bon, plus qu'à perdre le moins rapidement possible". Concrètement, il ne me restait plus que des flèches pour espérer affaiblir les redoutables kostos et orques noirs, guère d'espoir de les faire paniquer (les orques noirs sont immu psycho de toute façon), et la seule force de frappe qui me restait, c'était les chars. Lors de son tour 2, le général orque fait encore avancer ses troupes au maximum, et je me rends compte que j'ai déployé mes guerriers squelettes trop en avant : j'avais dans l'idée de le mettre devant les archers pour les protéger, mais en fait ils auraient très bien rester en arrière pour grapiller un tour ou deux.

 

Mon tour trois, donc. Je recule vaille que vaille pour espérer que mon adversaire rate ses charges, mes chars oublient la cata à plongeurs et rappliquent pour espérer menacer le dos des orques - mais ils sont un peu loin pour ça - le tir et la magie ne font pratiquement rien. Les gobelins ratent leur test d'animosité, mais ils sont seulement forcés de déclarer une charge sur mes archers, ce qu'ils auraient fait de toute façon. Les kostos chargent mes guerriers et les atteignent, les orques noirs manquent leur charge. Avec le recul, j'aurais dû faire sortir mes liches de leurs régiments avant les corps-à-corps : certes, ils auraient été pris pour cible par les deux machines de guerre, mais ils avaient bien plus de chance de s'en tirer ainsi. Le hiérophante lance un défi, que relève le général orque noir : ça pouvait sembler fou, et ça l'était sans doute, mais il avait plus de chance de s'en tirer face à lui que face à tous les autres guerriers - tout le monde le touchait sur 3+ et le blessait sur 2+ de toute façon, mais le général avait moins d'attaques que ses gars combinés (bon, peut-être qu'en le visant ils auraient gaspillé des attaques qui auraient épargné des squelettes). Les orques réussissent leur test de peur, mon hiéro se fait démembrer, et c'est officiellement le début de la fin. Juste à côté, les zigouillards ne parviennent pas à coup-fataliser mon général, et l'emportent d'un cheveu sur les archers (ils avaient raté leur test de peur, mais profitaient du sort qui leur donne des attaques empoisonnées).

 

Mon général meurt au tour suivant, même si les chars parviennent à charger les gobs de dos, à les moissonner et à les faire fuir. En revanche, ils manquent leur test de commandement et plutôt que de se reformer pour menacer le flanc des kostos, ils poursuivent et se rapprochent dangereusement des orques noirs. Lors des tours suivants, les orques déciment méticuleusement tous mes squelettes, et les orques noirs, qui n'ont jusqu'à présent rien fait de la partie, ,ne pouvant charger mes chars, ont l'outrecuidance de leur présenter leur flanc pour me pousser à la charge, alors qu'il y en avait encore trois ! Hélas, un plongeur gobelin en détruit alors deux à lui seul, et c'est un unique char qui répond à la provocation, pour sauver l'honneur, lors de mon tour six. Inutile de dire qu'il n'a pas fait long feu.

 

Bilan de la partie : comme d'hab, on s'est bien amusé, mais j'avoue être un peu amer d'avoir tellement souffert du hasard pur et simple. Si je joue Khemri, c'est justement pour limiter ce genre de déboires au maximum, mais bon, y a des moments comme ça où il n'y a rien d'autre à faire que se résigner. J'ai commis quelques erreurs de placement, de déplacements, et je reverrai un peu ma liste pour la prochaine fois, mais si mes prêtres et mes machines décident encore de s'autodétruire, je ne pourrai pas y faire grand chose...

 

Question sur les chars. J'étais persuadé que c'était de la cavalerie légère, et qu'ils faisaient D3 touches d'impact, mais je ne vois rien de tout ça dans mon livre V8. C'est une erreur due à mes souvenirs de V6 ? En V8, les unités de chars se déplacent comme des unités normales et font D6 touches ?

 

En tout cas, j'ai bien l'intention de persévérer, et je ne compte pas ressortir mes hauts elfes avant d'avoir remporté au moins une victoire pour Khemri !

 

(Pour l'anecdote, le "mystérieux nécromant" est une figurine de nécromancien que mon ami m'a offerte il y a très longtemps ; comme je n'ai qu'une seule figurine de prêtre liche à pied, je l'utilise comme count-as, et je me dis qu'il y a matière à raconter une petite histoire, même si je n'ai encore rien développé.)

 

 

L'esprit désincarné de Thralesh contemplait avec une fureur l'horripilant spectacle des peaux-vertes victorieux. Certains d'entre eux, les plus massifs, après avoir examiné les armes néhékariennes que tenaient encore fermement des squelettes démembrés les avaient laissé tomber avec dédain avant de se retirer. Sans doute ces lames étaient-elles trop élégantes, trop raffinées pour ces brutes épaisses qui ne juraient que par la force... Mais la plupart des orques et des gobelins couraient joyeusement en tout sens et se disputaient au contraire le précieux butin, épées, boucliers, bannières rehaussés d'or et de cuivre. Certains parmi les plus petits, circonspects au début, avaient commencé à entasser des ossements et semblaient avoir inventé un jeu... Révolté, Thralesh refusa d'en voir plus. Ils paieraient ! Cette vermine verte paierait au centuple la profanation dont elle s'était rendue coupable.

 

La stratégie qu'il avait adoptée était pourtant sans faille... Ou plutôt, elle en comportait une, une seule : ce maudit nécromancien, ce suppôt d'Arkhan dont les pouvoirs prétendument terribles n'étaient en fait que misère. Lors de cet affrontement, il avait été un fardeau plus qu'autre chose. À moins que son incompétence n'ait été que le masque d'un projet plus funeste ? Œuvrait-il en réalité contre les forces de Lybaras, comme Thralesh le soupçonnait depuis le début ? Incompétence ou malveillance seraient de toute façon châtiées ! Son propre corps gisait encore sur la plaine, brisé qu'il avait été par le chef des orques, mais il ne tarderait pas à se ranimer, et le prince serait averti de tout ce qui s'était passé. Le prince... et peut-être même le roi.

 

Que les barbares et les traîtres se réjouissent tant qu'ils le peuvent. En fin de compte, la justice et la non-vie triomphaient toujours.

 

Edit pour répondre à quelques-unes de tes remarques, @Barbarus:

 

 

Citation

La catapulte avec crâne de l'ennemi est un must have (moins bien qu'en V6-7 où elle pouvait tirer deux fois par tour via sort). Sans elle est juste pas mal. 

Avec l'arche, impossible de caser les crânes de l'ennemi à 1000 points. Je répugne un peu aussi à l'utiliser, j'avoue : si tu parviens à faire fuir une grosse unité dès le premier tour, je trouve que c'est le genre de victoire où tu te dis, bon, j'ai pas fait grand chose pour mériter ça, et mon adversaire ne pouvait pas faire grand chose pour le contrer. Mais c'est vrai que quand on joue Khemri, c'est pas comme si on avait le luxe de renoncer à des options efficaces.

 

Citation

Niveau magie orque: elle est assez brutale et méfie toi des chamanes gob' de la nuit: le champignon bonnet de fou fait l'équivalent d'un niveau de magie supp... 

Oui, je connais bien les orques et gobelins. Ce dé supplémentaire a quand même une chance sur six d'être empoisonné, mais n'empêche, la plupart du temps, c'est un dé cadeau. Pour le moment, mon adversaire ne semble pas prêt d'en jouer : son unité fétiche actuelle est une unité de gobelins communs, il préfère donc jouer un shaman gob commun pour aller avec. Il a d'ailleurs tiré des sorts assez pourris hier soir : couvert léger contre les archers de Khemri, youpie... Petit hors-sujet, mais je trouve dommage que les orques et gobelins n'aient pas accès à quelques domaines de magie standard, comme pratiquement toutes les races en V8. Si les ogres peuvent employer la Mort, la Bête et les Cieux en plus de la Gastromancie (sans parler des Crache-Feu), je ne vois pas pourquoi les shamans peaux-vertes sont limités à la Grande et à la Petite Waagh. Ils devraient aussi pouvoir employer, par exemple, le Feu, la Bête, la Mort (pour les orques) et l'Ombre (pour les gobs).

 

Citation

les O&G c'est toujours drôle à affronter...

Je suis on ne peut plus d'accord !

Edited by Verseau
Link to comment
Share on other sites

Citation

son unité fétiche actuelle est une unité de gobelins communs, il préfère donc jouer un shaman gob commun pour aller avec.

Rien ne l'y oblige...

 

Barbarus : le mélange de gob' n'est pas interdit par le LA...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Barbarus a dit :

Rien ne l'y oblige...

 

Barbarus : le mélange de gob' n'est pas interdit par le LA...

Je le sais et il le sait. Mais il préfère jouer comme ça.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Du haut de la dune, Tralesh observait les ridicules peaux-vertes former un semblant de ligne de bataille. Ces créatures n'étaient que des parodies de soldats sans une once de discipline... Même de leurs vivants, les fiers guerriers de Nehekara leur étaient infiniment supérieurs. Et maintenant que le souffle des dieux eux-mêmes les animait, ils étaient pratiquement parfaits ! Seules la fureur et la brutalité primitives de ces sauvages pouvaient s'avérer un tant soit peu problématiques... Mais toute cette belle énergie finirait bien par se tarir. Tôt ou tard, les vivants s'inclineraient devant les non-morts. C'était inéluctable.

 

S'il fallait une preuve, il suffisait d'ouvrir les yeux : après un premier revers, les troupes de la ville de Khamran étaient à nouveau sur pieds. Certes, cela avait nécessité du temps et de longues incantations, et les peaux-vertes paieraient pour cela. Mais les ossements brisés s'étaient ressoudés, les dégâts matériels avaient été réparés. L'arche des âmes damnées venait de rejaillir du sable, et elle luisait à nouveau de sa sinistre et glorieuse lumière, pendant qu'archers et auriges prenaient leurs positions.

 

Pour finir, Tralesh n'avait pu se résoudre à parler au prince de ce qui n'était somme toute qu'un léger problème. Problème, contre-temps plutôt, qu'il réglerait lui-même, il en était convaincu. Et dans le cas improbable où la bataille tournerait mal, il pourrait toujours faire retomber le blâme sur ce nécromant, cet étranger venu du Nord que Tralesh soupçonnait d'être au service d'Arkan et qui s'était arrangé pour obtenir les faveurs du roi. Officiellement, c'était d'ailleurs lui qui commandait l'opération militaire... Mais bien que le prince s'efforçât de n'en rien montrer, Tralesh croyait que Sa Grandeur se méfiait également de cet inconnu. Le moment venu, il s'efforcerait de percer à jour complots et machinations... et il y parviendrait, il n'en doutait pas.

 

Mais chaque chose en son temps.

 

Une parodie de sourire étira les lèvres desséchées de la liche. Comme il n'avait pas encore fait son rapport au prince, Sa Splendeur ne s'était pas dérangée, pas encore... Mais cette fois-ci, il avait emmené avec lui ses plus fidèles serviteurs. La piétaille était restée en retrait, et les barbares à peau verte allaient désormais avoir affaire à l'élite de Nehekara... Cette fois, la partie ne serait pas aussi facile !

 

***

 

Texte d'ambiance rédigé pour la partie d'hier, une bataille rangée à 1200 points.

 

Après réflexion sur ma liste précédente, j'en avais conclu que le point faible de mon armée était les guerriers squelettes, que j'affectionne beaucoup pour leurs figurines, mais qui galèrent contre de vulgaires gobelins. Comme j'avais beaucoup d'unités de base, j'ai donc décidé de les remplacer par des gardiens des tombes (avec armes de base et boucliers car je n'ai pas de figurines avec hallebardes). Le reste de mon armée était pratiquement identique à la liste précédente. J'avais complété les états-majors pour le plaisir et, surtout, modifié les objets magiques de mes personnages : le hiérophante portait le Talisman de Préservation (invu 4+) et le prêtre-général l'Amulette d'Opale (invu 4+ une seule fois).

 

Spoiler : tout est allé de travers et j'ai encore perdu, plus aucune figurine sur la table à la fin du tour 6.

 

Première surprise : mon adversaire avait sorti un shaman orque niveau 4. Ca ne lui ressemble pas, car il n'aime pas la magie, mais la mienne lui faisait trop peur. Bon, soit.

 

Il obtient le premier tour malgré mon +1. Ca commence mal, mais ça arrive. Il avance avec tout : une unité de kostos, une d'orques noirs, un géant, vingt gobelins qui n'étaient en fait là que pour remplir le quota d'unités de base, et un char. Il avait aussi une baliste qui n'a rien fait de la partie.

 

Il tente un sort de snipe (Coup d'Boule, je pense) sur mon hiérophante, que je ne parviens pas à dissiper : heureusement, il est sauvé par son invu. Ensuite, une Main de Gork amène son unité de Kostos à portée de charge de mes archers. Je me dis que je dois absolument mettre le paquet dessus pendant la phase de tir.

 

Lors de mon premier tour, pas grand chose à dire concernant mes mouvements. Je ne passe aucun sort. Et ma catapulte fait un incident de tir et ne peut pas tirer lors de ce tour ni lors du tour suivant... À ce stade, je me dis que c'est déjà pratiquement foutu.

 

Tour deux, ses kostos chargent mes archers, passent à travers, et se reforment pour faire face à l'arche. Il avance encore avec le reste. Il lance le sort de snipe sur mon général avec deux dés et fait un irrésistible. Mon général meurt malgré son invu, mais une cascade dimensionnelle emporte six ou sept orques noirs. Le grand shaman s'en sort, mais hé, c'est déjà ça.

 

Mon tour deux : mes chars ratent une reformation rapide et se reforment donc sur place sans pouvoir se rapprocher du géant qui est à deux pas de la catapulte ni lui tirer dessus. Mes gardiens des tombes parviennent à charger l'unité d'orques noirs avec le grand shaman. Le hiérophante parvient à lancer l'incantation du Juste Châtiment sur cette unité : c'est tout ce qu'il accomplira de la partie. Malgré ce bonus, je fais des jets de dés pourris, mais ceux de mon adversaire le sont encore plus : je remporte le combat de 1, il fuit, je rate le test pour ne pas poursuivre car je préfèrerais faire face aux kostos à la place, mais heureusement, je rattrape l'unité, me débarrassant ainsi du grand shaman et empochant un bon paquet de points.

 

Tour trois de mon adversaire : les gobelins "ratent" leur test d'animosité, pivotent vers mes gardiens des tombes qu'ils ne voyaient pas, et les chargent de flanc... Je perds le combat et ne parvient pas à me reformer. Le géant charge la catapulte et la détruit. Son char réussit une charge impossible (j'étais distrait à ce moment-là, mon adversaire s'est emmêlé les pinceaux, a confondu avec les charges de Warmachine, et a additionné le résultat des dés à la valeur de mouvement de son char), prend mes chars de flanc et les détruit tous au résultat de combat. Les kostos chargent l'arche et la détruisent. La déflagration n'atteint ni le géant, ni les kostos, mais, bien entendu, elle tue mon hiérophante, que je n'avais pas assez écarté (j'avais en tête que le rayon était de six pas, ça m'apprendra)...

 

À ce stade de la partie, il ne me reste plus que mes gardiens des tombes, qui, je dois le dire, se sont très bien débrouillés. Ils tiennent contre les gobs et finissent par les vaincre et les démoraliser (ils finiront par sortir de la table), réussissent une reformation rapide qui leur permet d'échapper à la vue du géant et d'affronter les kostos seuls à seuls, mais ils ne parviennent pas à coup-fataliser le général, son unité n'a pas peur, et ils se font massacrer.

 

Bilan de la partie : mes archers n'ont rien fait, mon arche n'a rien fait, ma catapulte n'a rien fait, mes chars n'ont rien fait, un de mes prêtres-liches n'a rien fait, le hiérophante (aidé par l'arche, indirectement) a réussi à faire passer un seul sort (qui s'est avéré très utile), et les gardiens des tombes ont pris deux unités avant de tomber en poussière, sans jamais fondre grâce à leur commandement de huit.

 

J'avoue que je suis un peu amer. C'est le genre de partie où on a l'impression de n'avoir aucun contrôle sur ce qui se passe, et je déteste ça.

 

Je ne sais pas trop quoi faire pour la suite. Peut-être grappiller des points par-ci par-là, remplacer les deux liches par un niveau 4 (mais la faible portée des sorts m'inquiète beaucoup, sans parler de mettre tous mes œufs dans le même panier : un fiasco ou un sort de snipe sont vite arrivés) et tenter de glisser un prince dans les gardes des tombes, pour leur donner une meilleure CC. Comme l'a fait remarquer mon adversaire, c'est assez handicapant de n'avoir qu'une seule unité de contact avec des rangs, mais je ne vois vraiment pas comment en ajouter une deuxième à ce format. Ce qui m'agace le plus, c'est cette catapulte qui, en deux parties, a touché une et une seule fois. Les balistes elfiques, au moins, c'est fiable ! 😛

Edited by Verseau
Link to comment
Share on other sites

A mon sens, il vaut mieux un bon sorcier que deux mauvais...

 

Donc, "oui", un niveau 4, et puis un perso combattant pour le "que ma volonté soit faite"... Qui change pas mal les choses...

Et même si tu n'as pas les fig', les Gardiens des Tombes, c'est avec hallebarde ou vaut mieux du squelette (moins cher et quasi autant efficace).

 

Barbarus : bienvenu dans le ventre mou des LA de Battle!

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.