Jump to content
Warhammer Forum
Zzéro

Résumé du Background AoS

Recommended Posts

Pour avoir lu les bt Gloomspite et Skavens, ils ne font pas spécialement évoluer la timeline (et encore une fois, un fluff c'est un contexte général, pas une histoire), on les place plutôt dans le contexte d'AOS.

 

Les gloomspite regroupent un certain nombre de tribus gobelines qui vénèrent la mauvaise lune, un avatar de Gorkamorka qui apparaît plus ou moins aléatoirement dans le ciel des royaumes. Quand ça se produit, des champi poussent partout et les gob sont comme possédés et les membres des autres races ont des accès de folie. Les gob vivent dans des "plank" bâties de bric et de broc dans les innombrables tunnels et cavernes (parce que va falloir s'y faire à AOS tout est forcément immense, innombrable, gigantesque) où ils s'entassent par millions. ils remontent parfois à la surface quand la mauvaise Lune se pointe et raffermit leur courage ou quand un boss se sent pousser des ailes. Les champignons font totalement partie de leur mode de vie et de leur culture et y en a des tas qui sont décrits et représentés en une ligne dans le bt (détails très sympas). Une gloomspite c'est une alliance entre des tribus moonclan, des tribus de gob des forêt (me rappelle pas leur nom "aoesque") et des trolls des cavernes (dont les gros là, me rappelle pas leur nom non plus, chiant ces noms composés anglais qui ressemblent à rien, qui peuvent roupiller des siècles avant de surgir affamés de leur grotte et de comettre des ravages dans lesquels les gob s'engouffrent).

 

Le fluff des gloomspite tourne pas mal autour de leur roi auto proclamé, le "loonking", un gob qui a eu une vision prophétique envoyée par la Mauvaise Lune (et interprétée par des augures captifs d'autres races) qui le destine a réaliser la "grand' moiteur" (les gob ne se sentant bien que dans des lieux humides, renfermés et viciés). Il est parvenu à foutre sur la tronche de SE, de Fyreslayers et d'orruks et à battir un royaumes à Chamon. Il contrôle maintenant énormément de plank et de tribus.

 

En gros pour résumer....

 

Pour les Skavens, ils sont restés très proches de battle: innombrables mais divisés. Vile ville est la Skarogne AOS (donc en immensément plus gigantissime), elle est assez bien décrite comme un espèce de machin en évolution perpétuelle qui brûle/saute/se recompose en permanence au gré des expériences et des conflits des hommes rats. On retrouve les clans traditionnels, leurs caractéristiques et leurs conflits. Le conseil des 13 est assez bien décrit (avec un avatar du Rat Cornu qui est là pour calmer un peu les intrigues entre les chefs de chaque clans). Les skavens, en se servant de malepierre (qui est toujours de l'essence pure des royaumes du chaos), parviennent à creuser des tunnels entre les mondes (vile ville étant dans sont propre espace de réalité, en dehors des royaumes.... une sorte de monde souterrain propre à tous les royaumes) et c'est comme ça qu'ils menacent un peu tous les royaumes.

Leur rôle dans le foirage du nécro séisme est bien sûr évoqué.

 

Voilà, pour résumer très vite et de façon assez superficielle et de mémoire, ma lecture remontant à ce printemps. Sachant que ces deux bt m'ont assez déçu: on est retombé dans du fluff finalement assez superficiel par rapport au bouquin V2 et au BT stormcast qui a suivi.

 

Je regrette notamment que ces races ne soient pas plus attachées, enracinées dans les royaumes, notamment dans des lieux. On évoque certaines tribus spécifiques, mais ça fait plus poignée d'exemples donnés "comme ça", dont on entendra plus parler, que réels points de repère.

 

Je n'ai toujours pas acquis le nouveau BT sylvaneth, je suis très curieux de voir ce que ça apporte, mais après avoir vu certaines review, ça a pas l'air de préciser beaucoup de choses (vraiment dommage cette "paresse" qui repompe ce qui est déjà établi alors que tout reste à décrire: habitat, culture, "que fait une dryades hors des champs de bataille?" etc. Si une bonne âme veut bien m'en faire un résumé, je suis preneur.

 

Y a le bt Fyreslayer aussi, je sais pas trop ce que ça donne, mais j'ai lu un bout de fluff et une nouvelle dans le WD de Juin qui étaient plutôt pas mal: les fyreslayers sont dispersés dans les royaumes depuis que leur magmafort originel (une sorte de Moria pleine de lave située dans le royaume du feu) a été pris par les forces du chaos. Le grand patron de la loge principale (désolé mais j'ai vraiment du mal à retenir les noms à AOS) songe de plus en plus à monter une grande armée pour partir à sa reconquête.

 

Y a eu aussi le BT hommes bêtes, mais je sais pas du tout ce qu'il apporte au fluff. Ca peut être intéressant de voir comment lesdits HB sont intégrés à AOS aussi. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Ser Eddard a dit :

Le conseil des 13 est assez bien décrit (avec un avatar du Rat Cornu qui est là pour calmer un peu les intrigues entre les chefs de chaque clans).

 

Intéressant ça ! Si je dis pas de bêtises, dans le Vieux Monde le 13ème siège était systématiquement laissé inoccupé pour rappeler à tous la présence du Rat Cornu dans les débats. C'est assez logique qu'il y ait maintenant un vrai avatar pour s'y asseoir :) On a quelques infos sur lui en plus ? Une description physique peut-être ?

 

En tout cas merci beaucoup pour les résumés, même si c'est vrai que l'ensemble semble assez décevant. J'espère que les BT ogres, orruks et free cities donneront plus de détails sur tout ça. Je compte vraiment sur les deux premiers pour avoir des descriptions plus complètes de Ghur et de ses lieux importants.

 

PS : le daron Fyreslayer c'est Bael-Grimnir, runefather de la loge Vostarg. Et en effet il songe sérieusement à lancer une "croisade" pour reprendre la Vosforge, actuellement aux mains des nains du Chaos.

Edited by Giaja

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

On a quelques infos sur lui en plus ? Une description physique peut-être ?

 

Faut que je relise le passage.

 

Le coup de la place laissée libre était toujours d'actualité. Mais alors que les clans se foutaient tellement sur la tronche au point de menacer l'intégrité de vile ville, y a une "ombre" qui s'est pointé et qui a mis tout le monde d'accord (en butant un certain nombre de membres du conseil, ce qui a redistribué les cartes dans les équilibres de pouvoirs entre les clans).

 

Franchement, la lecture du bt Skaven m'a été plutôt agréable, mais je connaissais mal le fluff skaven du vieux Monde, donc je découvrais pas mal de choses.

 

Le bt Gloomspite m'a paru beaucoup plus WTF (la mauvaise lune fait vraiment des trucs chelou) et creux.... en même temps pour des créatures qui habitent dans des cavernes...

 

Mais on est loin de la très bonne impression que m'avait fait le GBR V2 et le bt SE où on sentait qu'ils essayaient vraiment de donner d ela profondeur.

 

Tout ça manque de lieux, d'ambiance, de description de paysages (on en avait toujours plus ou moins dans les LA de battle: les forêts de l'Empire, les montagnes d'Ulthuan ou des nains, ça posait tout de suite le cadre sans en pondre des tartines). Et comme l'univers est gigantesque, même quand des lieux sont mentionnés, on a l'impression que c'est complètement anecdotique. Je pense que l'accent est mis sur le fait que les factions présentées peuvent se retrouver partout dans les 8 royaumes et n'ont pas spécialement de lieux emblématiques plus que d'autres... mais on perd beaucoup en caractère et identité pour peu de gain en liberté je trouve.

 

Faut vraiment que je lise le bt sylvaneth, mais j'ai vu qu'il n'y avait pas l'air d'y avoir grand chose sur la géographie, Ghyran, etc. (alors qu'on nous a bien mis l'eau à la bouche avec les fameuses cartes du GBR et leurs tas de noms de lieux souvent assez évocateurs). J'aimerais vraiment qu'on me raconte à quoi ressemble la journée d'une dryade, d'un homme arbre ou d'un tree revenant en dehors des batailles: sont-ils alors des esprits désincarnés qui vivent dans les forêts? Ont-ils des villages, des demeures? Ont-ils des rites et autres pratiques collectives ou tout le monde batifolle-t-il dans les bois chacun de son côté?....etc, etc, etc. Si vous avez des éléments là dessus, je suis plus que preneur.

 

Autant pour certains peuples, on peut s'imaginer (les idoneth dans leurs cités sous marines, les fyreslaryers dans leurs forteresses) mais pour les sylvaneth, je trouve que c'est plus difficile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je m'intéresse doucement au nouveau fluff, mais j'ai noté des incohérence, voulues peut etre au niveau des idoneth : dans le BT, il est dit que les namarti naissent sans ames, et sont une caste de travailleur dont les plus fort vont au front par nécessité mais pas par obligation de la caste dirigeante (akeliane ou isharan) Et qu'ils volent les ames pour survivre, pas pour les détruire... Alors uq'on parle de caste guerrière dans le livre de règle. C'est fait exprès? ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Elnaeth a dit :

Je m'intéresse doucement au nouveau fluff, mais j'ai noté des incohérence, voulues peut etre au niveau des idoneth : dans le BT, il est dit que les namarti naissent sans ames, et sont une caste de travailleur dont les plus fort vont au front par nécessité mais pas par obligation de la caste dirigeante (akeliane ou isharan) Et qu'ils volent les ames pour survivre, pas pour les détruire... Alors uq'on parle de caste guerrière dans le livre de règle. C'est fait exprès? ^^

 

Les Akhelians forment la caste guerrière, ils sont complets et ont des âmes. La chasse aux âmes permet aux Namartis de survivre, et ils ne sont effectivement pas poussés à se battre pour leur survie, ce sont principalement les Akhelians qui s'en occupent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Ser Eddard a dit :

Y a eu aussi le BT hommes bêtes, mais je sais pas du tout ce qu'il apporte au fluff. Ca peut être intéressant de voir comment lesdits HB sont intégrés à AOS aussi. 

 

L'historique des BoC n'est pas très intéressante, il y a des "redites" et c'est surtout une occasion de parler d'une bataille avec chacune des armées canons d'AOS.

 

Âge des mythes: Les HB dominaient les 8 royaumes. Puis Sigmar et compagnie débarquent et amènent la civilisations aux hommes, aux aelves et aux duardins. Ces derniers finissent par égaler puis massacrer les HB (certaines ruées sont carrément éradiquées). Ces derniers fuient dans des territoires sauvages des royaumes et ruminent (hoho) leur vengeance.

Âge du Chaos: Les dieux du Chaos viennent tout péter. Les HB sortent des bois et participent à la baston. Ils visent surtout à se venger des forces de l'Ordre mais ils se battent aussi contre les forces du Chaos. En effet, les HB sont des êtres anarchistes. Les forces du Chaos représentent une certaine organisation à leurs yeux et ils n'en sont donc pas fans (ils leur arrivent de mener des raids contre les forteresses de Khorne ou les bibliothèques des adorateurs de Tzeentch).

Âge de Sigmar: Les SCE sont vus comme une cible de choix par les HB. Les HB profitent du Nécroséisme de Shyish pour attaquer les lieux affaiblis par cet événement. Ils attrapent également envie d'aller casser la pyramide noire de Nagash (la ruée des Sombres Marcheurs maitrisent les portails).

 

Le nouveau lien entre les HB et les dieux du Chaos est pour moi plutôt intéressant.

Les hardes continuent à tourner autours de son élément le plus puissant, dont la place est toujours contesté par les défis.

Ils haïssent toute forme d'organisation. La liberté ne se trouve que dans la sauvagerie et non pas auprès des forces du Chaos (qui, comme dit plus haut, sont malgré tout une forme d'organisation).

Ils appliquent à fond la loi du plus fort. Le plus fort dirige, le plus fort mérite son équipement car il a été pris à un ennemi, etc... Du coup, il est très mal vu de demander une bénédiction d'un dieu du Chaos et leurs adorateurs se font souvent tuer par leur harde (demander, c'est pour les faibles). Un HB affilié ne vit que le temps où il est le leader de sa harde. Néanmoins, il arrive qu'une harde reconnaisse un dieu comme "supérieur" et se plie alors à sa volonté durant un certain temps (jusqu'à trouver une autre manière de semer le chaos).

Edited by Astre radieux

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Ser Eddard a dit :

Tout ça manque de lieux, d'ambiance, de description de paysages (on en avait toujours plus ou moins dans les LA de battle: les forêts de l'Empire, les montagnes d'Ulthuan ou des nains, ça posait tout de suite le cadre sans en pondre des tartines). Et comme l'univers est gigantesque, même quand des lieux sont mentionnés, on a l'impression que c'est complètement anecdotique. Je pense que l'accent est mis sur le fait que les factions présentées peuvent se retrouver partout dans les 8 royaumes et n'ont pas spécialement de lieux emblématiques plus que d'autres... mais on perd beaucoup en caractère et identité pour peu de gain en liberté je trouve.

C'est le gros point faible, c'est ce que j'adorais quand je découvrais un LA Battle:: une carte qui situe l'armée, son histoire et chronologie puis des persos/héros etc.

C'est quand même étonnant qu'on ne retrouve pas ça dans les BT (j'en est feuilleté qques uns c'est assez pauvre et trés générique, pas de cartes etc on a qque cités décrites dispersées à travers les Royaumes en gros) mais je me demande si c'est pas le JDR qui fera ce boulot là qui sera repris dans les futur BT V3 quand le jeu aura un peu plus de profondeur et pris des distance avec Battle...mais ça fait qque années d'attentes et des livres de JDR acheté pour le fluff.

 

Même Warcry est finalement maigre en fluff pur (une demi page par bande et 4 pages d'intro sur les 8 points et c'est tout...) c'est déçevant même si le cadre est intéressant, il y a des choses à faire/raconter/exploiter c'est clair...En même temps le boulot à faire est énorme, c'est 8 mondes à construire au lieu d'un et leur délire de monde "gigantesque et infini" se retourne contre eux en qque sorte, il n'y a pas besoin d'autant d'espace (...). Curieux de savoir ce qu'ils racontent dans le BT CIté de SIgmar, il y avait une description de Hammerhal dans le jeu Warhammer Quest assez sympa et vivant...mais trés Battle dans l'esprit, un mix d'humains/elfe/nains (ce qui correspond aux visuel de CoS), pas l'ombre d'un soldat greco-romain ou véritablement différent des standarts.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, RogueTrader a dit :

C'est le gros point faible, c'est ce que j'adorais quand je découvrais un LA Battle:: une carte qui situe l'armée, son histoire et chronologie puis des persos/héros etc.

C'est quand même étonnant qu'on ne retrouve pas ça dans les BT

C'était facile dans Battle : chaque arméee était géographiquement localisé en 1 seul endroit en royaume ou région.

C'est plus compliqué pour AoS à cause des multitudes d'allégeances.

Une carte, une histoire, chronologie pour chaque quand tu en as deux-trois ça va mais si tu en as 7 (cities of sigmar) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

chaque arméee était géographiquement localisé en 1 seul endroit en royaume ou région

 

Non..... 

 

chaque peuple avait un lieu emblématique.... une région où il était plus présent que d'autres.

 

Mais à quelques exceptions, chaque peuple était bien plus répandu. C'est peut-être justement le fait que GW ait insisté sur ces régions emblématique qui a donné cette impression d'univers étriqué.

 

Mais à AOS, il y a déjà eu un grand pas de fait avec les cartes de continents emblématique dans Ghyran, Aqshy, Chamon, Shyish. Qu'attendent-ils pour "zoomer" sur ces cartes et nous en dire un peu plus sur ces lieux??? Une simple page par bt suffirait (même si je serais pas contre plus). Mais non rien, on a tendance à nous expliquer qu'une lance ça pique, qu'un orruk c'est gros sale et méchant, qu'un squig ça mord, alors que tout reste à explorer. Ca fait un peu paresse d'écriture et remplissage. Quand j'ai lu le bt Gloomspite, je me disais souvent "mais attend là, je retiens rien de ce qui est écrit c'est bizarre". Et c'était parce qu'on y trouvait essentiellement des platitudes de ce genre, alors qu'on a tout un univers à explorer. C'est très frustrant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/09/2019 à 15:50, Elnaeth a dit :

Je m'intéresse doucement au nouveau fluff, mais j'ai noté des incohérence, voulues peut etre au niveau des idoneth : dans le BT, il est dit que les namarti naissent sans ames, et sont une caste de travailleur dont les plus fort vont au front par nécessité mais pas par obligation de la caste dirigeante (akeliane ou isharan) Et qu'ils volent les ames pour survivre, pas pour les détruire... Alors uq'on parle de caste guerrière dans le livre de règle. C'est fait exprès? ^^

 

Pour être exact: les Namarti naissent avec une âme "incomplète/flétrie/d'autres adjectifs emplyés dans la VF mais qui mettent en lumière cette idée d'être incomplet".

Les Akhelian, beaucoup moins nombreux naissent eux avec une âme complète et sont, de ce fait avec les Iharann la classe supérieure des Idoneth.

Les Idoneth pronent la méritocratie mais c'est également un mixte de culture avec les sociétés asiatiques à forte emprunte de la notion de castes: "tu tu nés Namarti donc tu seras jamais plus qu'un batisseur et tu serviras pour la communauté, toi tu es né complet, tu seras soit Isharann soit Akhélian selon tes talents, par contre tu auras le droit de monter....si tu en es capable".

 

Pour les Namarti, le combat est basé sur le volontariat: seuls les plus forts/agiles/doués rejoingnent les rangs de la Phalange, et ils le font parce qu'il se rendent compte de la nécessité de l'effort de guerre de ce peuple qui a besoin de voler des âmes pour subvenir aux manques des Namarti justement: les Namarti engagés volontaires redoublent donc de volonté au combat car ils sont finalement els premiers concernés.

 

Et je te confirme: les Akhelian sont bien la caste noble "guerrière" des Idoneth: les Iharann sont les mystiques (c'est réducteurs mais comme leur rôle englobe plusieurs aspects: architectes, belluaires, mage des ames, etc)

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai bien compris, je me demandais si la nuance faites entre les BT et le LDR est voulue comme c'était a une époque sur le fluff "type empire du point de vu d'un impérial" ou pas ^^ ca pourrait etre sympa si c'était volontaire ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/09/2019 à 17:58, RogueTrader a dit :

C'est le gros point faible, c'est ce que j'adorais quand je découvrais un LA Battle:: une carte qui situe l'armée, son histoire et chronologie puis des persos/héros etc.

C'est quand même étonnant qu'on ne retrouve pas ça dans les BT

 

Le 05/09/2019 à 11:22, Ser Eddard a dit :

Mais à quelques exceptions, chaque peuple était bien plus répandu. C'est peut-être justement le fait que GW ait insisté sur ces régions emblématique qui a donné cette impression d'univers étriqué.

 

Oui, c'est même une des raisons qui ont conduit à la fin de Warhammer Battles et à la naissance d'AoS.

Ils le disent même dans le White Dwarf d'août, dans l'article Les Mondes des Warhammer : "Une des choses qui nous gênait dans la version originale de Warhammer, celle dans le Monde-qui-fût, était le fait que faire s'affronter deux races vivant chacune à un bout du monde était difficile, voire impossible. Lorsque nous avons mis en place l'historique d'Age of Sigmar, nous avons délibérément créé des manières de déplacer mes armées et les personnages d'un monde à l'autre."

 

Alors aujourd'hui cette mécanique des portes de royaumes, de bulles de réalités et de tunnels entre les mondes peut effectivement apparaître un peu artificielle et abstraites. Elle dématérialise et déstructure les factions mais c'est à mettre en balance avec le fort cloisonnement qui existait avant, où la plupart des campagne multi-factions se déroulaient toujours sur une île perdue et mystérieuse...

 

Les amateur de fluff ne peuvent pas se contenter des battletomes dont la rédaction est très inégale. Moi par exemple j'ai absolument adoré le fluff des Kharadon Overlord dans leur BT. Du coup ça m'a donné envie de lire l'historique dans d'autres bouquins et j'ai lu celui des Blades of Khorne. Et là, grosse déception, c'était vraiment naze, juste des flots de sang et des personnages tous plus rageux les uns que les autres pendant des pages et des pages...une catastrophe.

Si on veut du fluff, il faut se tourner vers les bouquins de Black Library. Je suis tombé sur Le Dragon de Fer, une histoire de Kharadron et de Tzeentsch dans Chamon et c'était vraiment bien. J'ai vécu avec un équipage de Kharadon pendant deux semaines c'était cool :)

 

Edited by Lyondri

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Lyondri a dit :

. Du coup ça m'a donné envie de lire l'historique dans d'autres bouquins et j'ai lu celui des Blades of Khorne. Et là, grosse déception, c'était vraiment naze, juste des flots de sang et des personnages tous plus rageux les uns que les autres pendant des pages et des pages...une catastrophe.
 

J'ai exactement le même avis, aucun des personnage n'avaient de réelle épaisseur, que de la surenchère

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/09/2019 à 15:55, artp a dit :

J'ai exactement le même avis, aucun des personnage n'avaient de réelle épaisseur, que de la surenchère

Un peu comme les joueur de khone, en fait ;) 

#humour hein 

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'as peut être pas tout à fait tort ?

Révélation

Je n'arrive pas à enlever ça, je suis désolé ?

 

Edited by artp

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avoue que pour quelqu'un n'ayant connu que de loin Warhammer (via le jdr) et démarrant Age of Sigmar, c'est un sacré bordel.

 

Déjà en lisant le livre de base, je pensais que l'age du Chaos était en fait la fin des temps et que tout démarrait avec les royaumes lors de l'age de Sigmar.

Mais si je comprends mieux, en fait il y a eu deux ages depuis la fin des temps (age des mythes et age du chaos) qui ont toujours été du passé dans AoS (dans le sens ou la V1 démarrait aussi pendant l'age de Sigmar). Et donc tous les combats qu'on joue à AoS sont censés se dérouler pendant l'age de Sigmar (comme son nom l'indique) et aucune période de jeu ne correspond à l'âge des mythes ou l'age du chaos ?

 

Je comprends bien ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc c'est très clair si tout le monde comprends. Rien à reprocher à ce niveau là.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

J'avoue que pour quelqu'un n'ayant connu que de loin Warhammer (via le jdr) et démarrant Age of Sigmar, c'est un sacré bordel.

 

En fait, le mieux c'est de considérer que c'est un univers différent avec des concepts et des noms qui ont été repris.

 

L'univers de battle se situe dans une autre temporalité, un autre espace, une autre réalité, et à part une poignée de dieux (et encore, ils n'ont que quelques réminiscences), personne dans AOS ne s'en souvient.

 

Les 8 royaumes forment vraiment un univers à part: ils ont connu une genèse (dont on sait malheureusement très peu de choses), une période d'épanouissement et de prospérité relative (rien n'empêchait les guerres et l'effondrement de civilisations) durant l'âge des mythes (mais qui a vu d'innombrables royaumes, cultures et civilisations exister et vivre au sein des royaumes), une sorte d'apocalypse avec une invasion massive du chaos qui a tout démonté et même transformé les terres et les paysages, sauf en Azyr, royaume de Sigmar, et une ère qui se veut être une période de renouveau avec une contre attaque bourrine de Sigmar contre le chaos mais un Nagash qui pique sa crise et fout un gros bordel (enfin... encore plus gros) parce qu'il s'estime floué par tous les peuples qui font plus ou moins du trafic d'âmes (d'où le sous titre de la V2 d'age of Sigmar "La guerre des âmes", qui se déroule quelques siècles après la guerre des portes qui était l'objet de la V1).

 

GW a tenu a continuer à faire référence au "monde qui fût" (le monde de Warhammer d'avant AOS quoi...) dans l'univers d'AOS. Personnellement je ne vois pas l'intérêt. Les 8 royaumes sont des univers magiques, immenses, où beaucoup de choses impossibles à battle sont censés exister (des paysages complètement dingues, des cités et forteresses gigantesques.... et c'est justifié par le fait que ce sont les vents de magie qui servent de règles, et pas des lois physiques comparables à notre monde, à cet univers: à côté, le Vieux Monde et son Moyen Age/ Renaissance crasseux..... bah on s'en fout... il en devient totalement insignifiant. Quand Altdorf était la plus grande ville humaine du Vieux Monde, Hammerhall est une cité titanesque bâti à cheval entre deux réalités (celle de la vie et celle du feu) grâce à un portail, le tout gardé par un fort de l'orage tout aussi gigantesque, avec des douves remplies de magma, et surtout une taille comparable à une mégalopole moderne (de notre propre monde je veux dire). Sachant qu'on est dans une époque placée très longtemps après la Fin des Temps dans le Vieux Monde (des âges mythologiques entiers se sont écoulés), on s'en foutrait pas un peu d'Altdorf?

 

Et encore, on a jamais vraiment eu de description d'Azyrheim (capitale des domaines de Sigmar à Azyr qui a servi de refuge à tous les peuples persécutés par le chaos durant l'âge du chaos).... Sachant qu'Hammerhall a deux siècles au plus (après, les notions de temps dans des réalités gouvernées par la magie et où il n'y a pas vraiment de soleil... elle peut être différente d'un endroit à l'autre) et qu'Azyrheim a été fondé au début de l'âge des mythes.

 

 

 

 

Edited by Ser Eddard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Ser Eddard a dit :

L'univers de battle se situe dans une autre temporalité, un autre espace, une autre réalité, et à part une poignée de dieux (et encore, ils n'ont que quelques réminiscences), personne dans AOS ne s'en souvient.

 

Pas d'accord?

Le fluff GW est clair, AoS est après la destruction du Monde-qui-fût..

La temporalité est clair!!!!

Réalité et espace c'est autrechose! Et c'est ouvert à pas mal de théories. Mais on sait que Mallus ( donc les restes du vieux monde) est en Azyr.

 

Concernant les persos, on en a plusieur qui se souviennent du vieux monde!:

 

-Gotrek de façon on ne peut plus clair (dans le dernier roman en tout cas c'est clair (Même si il y a de sacré coquilles dans ce roman (Des kharadrons lors de l'âge des mythes ?))) 

-Les Slanns sont les mêmes que ceux qui ont migré lors de la fin des temps.

-Gutrot Spume a voyagé directement sur son bateau depuis le vieux monde jusqu'aux royaumes mortels (il le dit dans le roman Jardin de la peste de mémoire (peut être dans les realmgates war))

-Morathi

-Les Dieux et démons du chaos ( c'est une évidence mais bon ce sont des personnages)..

Pour le reste tu as raison...

Hormis les dieux, on n'est même pas sûr que les personnages nommés soient les mêmes personnages que ceux du vieux monde. En tout cas c'est jamais précisé pour les Valkia, Skarr, Glottkin, Thanquol, Mannfred et cie...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Anton Narvaez a dit :

Le fluff GW est clair, AoS est après la destruction du Monde-qui-fût..

 

Je crois même que Sigmaron, la ''base'' de Sigmar, gravite autour d'un morceau du Monde-qui-Fût.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

 

Le fluff GW est clair, AoS est après la destruction du Monde-qui-fût..

La temporalité est clair!!!!

 

 

ah mais oui c'est très clair.

 

M'enfin, on a un monde qui a été totalement détruit, et un autre qui est apparu et qui a vécu. Peut-on vraiment dire qu'il s'agit de la même temporalité? (après, je suis peut-être influencé par les lois qui régissent notre propre monde où temps et espace sont liés, et que du coup parler de temps en dehors de cet univers est un non sens).

 

Et je donnais mon point de vue que cette histoire de "monde qui fut" est un peu un boulet pour AOS et que les deux auraient mérité d'être clairement séparés, parce que:

 

- Le Vieux Monde est totalement anecdotique par rapport aux 8 royaumes, que ce soit en échelle de temps, d'espaces ou de possibilités. du coup ok, le Vieux Monde, c'était avant mais.... osef? Encore une fois si je vis à Azyrheim avec le Sigmarabulum qui flotte dans le ciel au-dessus, quesce que j'en ai à fiche qu'il y a des éons, dans un autre monde, existait un petit royaume typé Renaissance vérolé par le chaos (quand j'ai vu 7 dimensions entières succomber au même chaos)? (sachant que dans les 8 royaumes, il a existé et existent encore une foule de royaumes et autres pays au moins aussi impressionnants).

 

- AOS mériterait d'avoir vraiment sa propre genèse, qu'on nous raconte comment les dieux, les races mortelles et les diverses créatures qui le peuplent sont apparues, plutôt que ce très basique "les âmes du vieux Monde se sont réincarnées, blablabla". Parce qu'en plus, ça relativise quand même carrément l'idée de la fin du monde: ok, ça passe par un traumatisme, mais si tout le monde se réincarne gentillement dans un nouveau monde quand le précédent est détruit, ben... c'pas si grave.... finalement, le Vieux Monde a été détruit et on se retrouve avec un monde immensément plus vaste, où se trouvent énormément plus de possibilités, finalement, c'est presque pas plus mal? (au-delà des goûts de chacun en terme d'univers hein, je parle du point de vue de quelqu'un comme Sigmar.... Avant il était le dieu tutélaire d'un petit royaume de rien du tout (à l'échelle AOS), maintenant il est un Dieu roi qui a des fidèles dans 8 dimensions différentes, une armée gigantesque de super guerriers célestes, et domine tout le panthéon des 8 royaumes.... ça va quoi, ça lui a quand même pas mal profité la fin des temps...).

 

 

Edited by Ser Eddard

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans la mythologie scandinave (dont on ne peut pas dire qu'elle n'ai pas inspiré AoS), le Ragnarok ou la "Fin des Temps" précède une ère où le monde renaît de ses cendres sous une forme différente, avec une poignée de dieux ayant survécu dont 1 ressuscité (le dieu de l'éternelle Jeunesse). 

 Ce ressort scénaristique ne retire à mes yeux pas grand chose du côté apocalyptique de l'évènement, au contraire en ajoutant une lueur d'espoir aux yeux de ceux qui ont été mis au courant du cataclysme à venir (un peu comme chez les chrétiens). 

 

  Par contre oui, l'immensité et la splendeur des Huit Mondes éclipse celle du Vieux-Monde, au point où c'en est dérangeant par moments. 

 

  D'un autre côté, le Vieux-Monde était plus compréhensible pour les Mortels, plus à leur échelle, moins dangereux, plus vivable (et pourtant !). 

Gotrek à l'air de l'avoir bien compris d'ailleurs. De ce point de vue on peut comprendre que certains mortels noyés dans cette immensité, fantasmant un passé où les choses étaient à leur portée. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite infos concernant les Ossiarch : le fameux gros esprit de la mort libéré par Olynder quand elle affrontait le celestant prime, n'est ni plus ni moins que le mortarch des oosiarch !

SI vous voulez je ferai un résumé de ce qu'on apprend dans le bt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.