Jump to content
Warhammer Forum
Ecthelion59

Imprimante 3D : conseils et discussions

Recommended Posts

Bien le bonjour,

 

Voilà 2 mois que je m'éclate avec une Elegoo Saturn.

J'imprime actuellement avec de la résine classique grise Elegoo ou Anycubic mais depuis quelques temps je réfléchis à la résine lavable a l'eau.

J'ai lu vos discussions dessus dans les posts précédents mais depuis, avons nous eu d'autres retours dessus? (Est-ce-que on a toujours des risque de fissures/casses par exemple?)

 

De plus, bien que je porte masque, gants et que j'aère régulièrement la pièce, l'odeur de l'alcool IPA est vraiment pas top durant les séances de nettoyage. Avez vous des conseils ou des substitues de produits à cette méthode de nettoyage?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La résine lavable à l'eau n'a des risques de  fissure/casse que sur les grosses pièces évidées (et il me semble que la résine classique a aussi ces risques si mal employée).

 

Jamais eu ce genre de soucis sur des pièces "'classiques".

 

Pour le nettoyage, j'utilise de l'eau pour un prélavage, et ensuite lavage à l'alcool 95° (trouvable en magasin de bricolage), il sent pas trop fort.

Et si j'ai la flemme, le plateau passe 2 fois d'affilé dans la wash & cure remplie de 95°.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Banana a dit :

ou des substitues de produits à cette méthode de nettoyage

Je ne les ai jamais essayé, mais je sais qu'il existe des substituts spécialement fait pour le nettoyage de la résine, en théorie plus efficace et moins inflammable que l'IPA :

https://www.3djake.com/resin/cleaning-products-accessories-for-resin-printers

 

Perso j'ai une ventilation avec filtration, donc je ne suis pas vraiment incommodé par l'IPA ou l'odeur de résine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à vous,

je voudrais acheter des buses seules pour changer celle du bloc olson de mon UM2, mais je me rends compte que celles que j'achète d'habitude sont bien trop chères, quelqu'un pourrait me conseiller un fournisseur pour en acheter un lot? J'utilise du filament 3mm.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, thyrio a dit :

Bonjour à vous,

je voudrais acheter des buses seules pour changer celle du bloc olson de mon UM2, mais je me rends compte que celles que j'achète d'habitude sont bien trop chères, quelqu'un pourrait me conseiller un fournisseur pour en acheter un lot? J'utilise du filament 3mm.

Salut,

désolé je ne vais pas vraiment pouvoir t'aider pour le fournisseur (vu que je ne suis pas dans le même pays), mais pour pour le bloc Olsson de l'UM2, tu peux prendre n'importe quelle buse "labellée" M6 (et en 2,85-3mm). De nombreuses marques en propose (comme on peut le voir sur 3djake : https://www.3djake.fr/pieces-de-rechange-upgrades/buses-de-rechnage-pour-imprimantes-3d?&f[65]=348). Une buse en laiton (celles qui dureront le moins longtemps) c'est environ 10€.

 

Bon courage pour tes recherches.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous!!!

 

Avec qu'elle machine imprimé vous ??

 

Pour ma part j'ai deux expérience différente une première avec une créality LD002R (environ 150€) la machine imprime bien la qualité et plutôt simple à faire fonctionner. son écran LCD est le même que sur Elegoo Mars 2.

Le limite de la créality ..sa dimension, et son temps d'impréssion (on trouve bien mieux ailleurs) et le manque d'inormation sur internet en français comme en anglais.

 la force : le prix, une entrée pas très cher dans le monde de l'impression 3D et au final elle assez vite remboursé ..en 3 mois j'ai imprimé pour 400€ de figurine , sa simplicité d'utilisation au départ 

 

Pour ma deuxième Machine l'achat est récent Anycubic Photon Mono SE (235€ en promo).  Pour le moment je ne peut pas trop faire de retour...ma première impression avec un temps d'expo de 1.5 seconde à était très concluant du coup le temps d'impression entre l'anycubic et la créality est presque divisé par 2.5. 

 

Alors et vous?? un petit retour sur vos machines?? résine ou autre :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai une anycubic Photo achetée lors du destockage du fabriquant accompagnée de la wash & cure.

Avec cette machine j'imprime des figs en 40 microns de plutôt bonne qualité (suffisante pour mon besoin).

C'est une imprimante d'entrée de gamme, mais de bonne qualité pour son prix.
J'ai l'impression d'avoir beaucoup de chance avec cette machine, ça fait un an que je l'ai et pas eu de soucis avec alors que plein de gens ont du changer l'écran, etc...
(et à côté j'ai une filaire sur laquelle j'ai déjà du changer pas mal de choses).


J'ai lancé ce matin une impression en 25 microns pour tester. (environ 10h30, pour des figs échelle 40mm, avec un perso un peu plus grand que les autres).

La seule modification que j'ai fais c'est le remplacement de la boule rotative qui fixait le plateau. Maintenant ya 4 vis, c'est serré et ça bougera plus (et je peux lancer les impressions sans me soucier du niveau qui est toujours bon).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Je suis en pleine réflexion pour un achat d’imprimante 3D. J’ai parcouru le fil, et mon choix s’oriente vers un modèle PLA.

Pas de produit trop toxique et la possibilité de caréner l’ensemble.

J’ai vu les modèles chez Dagoma (qui m’ont l’air pas mal, La Disco ultimate, ou la Magis @Minus_ a l’air satisfait de la sienne), ou la Ender 3 (@kaoslave en dit du bien). Cette dernière à l’air moins chère, mais n’est pas made in France, et doit se customiser pour être efficace (il me semble)

Les deux semble recueillir des louanges, y-a-t-il un truc auquel je n’aurais pas pensé pour orienter l’achat ?

 

 

Bon week-end 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Youp. 

Je suis en effet content de ma Disco. Après faut voir un truc :

- quand j'ai commencé, il n'y avait pas 300 modèles à disposition. Je pense qu'aujourd'hui on peut trouver mieux, à moins qu'ils aient amélioré le modèle (il a changé de nom, la mienne est pas Ultimate, donc c'est possible). Vu que je suis équipé, je ne suis plus l'actualité.

- le "pas fait en Chine" était un critère très personnel mais important pour moi.

 

Faut juste savoir que l'impression 3D PLA y a toujours un côté bricolage. Ca merde régulièrement, parfois pour des conneries, parfois pour de vraies raisons, parfois... euh... tu sais pas.

Au final je m'y retrouve et ça m'éclate. Mais faut savoir à quoi s'attendre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si vous êtes sur le warhammer forum c'est que vous faites de la figurine du coup je me pose la question pourquoi vous achetez des imprimantes fil plutôt que des imprimantes résines?

 

C'est une vrais question, c'est pas pour faire polémique. Quand je vois les résolution des deux sortes d’imprimantes y'a pas photo ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Minus_ a dit :

Parce qu'on imprime... des décors ?

 

Moi aussi parfois.

En fait j'ai acheté des fichier 3D sur www.printablescenery.com (la cathedrale) et j'ai fait l'erreur d'imprimer les rosasses en résine et un pote l'a fait en pla.... Et depuis j'ai du mal même avec les décors en PLA^^.

 

Après je reconnais que tes photos sont magnifiques^^. Et que les PLA ont une plus grosse surface imprimable mais les strates j'ai vraiment du mal :(

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Minus_ a dit :

Parce qu'on imprime... des décors ?

Pas mieux...

CDA8-181.jpg

 

Ca c'est le dernier produit (en fait photographié)... pour vider les stocks imprimés. Là y'a des éléments imprimés en FDM et en mSLA. Alors certes la mSLA fait de plus beaux détails, mais la FDM assure une bonne qualité aussi pour certaines formes et le PLA ça se déforme facilement à la chaleur.

 

Et puis, la qualité n'est pas le seul critère à prendre en compte. Déjà, la résine c'est vraiment plus pénible que le PLA (odeur, rinçage, curage, etc.). Avec le PLA, tu as une machine et c'est tout. Avec la SLA, tu as une imprimante, puis des bacs, une lampe UV, de l'équipement de protection, etc.

Ensuite, l'impression FDM ce n'est pas que le PLA. Si on sort du "hobby", y'a plus de choix de matériaux en FDM qu'en SLA.

 

Et la qualité, même en FDM on peut atteindre quelque chose de satisfaisant pour de la figurine de masse :

FDMvsSLA.JPG

De gauche à droite : UM2+ (FDM : buse de 0,25 et couches de 0,06 sans support) - Mars Pro (mSLA : résolution 0,047 et couches de 0,05 avec support) - Ender 3v2 (FDM : buse de 0,2 et couches de 0,08 sans support).
Le modèle provient de Fat Dragon Game (Turdle Fighters) et il a été sous-couché en zénithale noir/blanc (histoire de ne rien cacher des défauts), photo en 1 seule prise (par face évidemment).

 

Bref résumer "vous êtes sur le warfo à faire de la gurine alors ils vous faut une SLA", est finalement assez réducteur (je ne l'ai pas mal pris je te rassure, vu qu'il y avait une vraie question). Au final, certaines machines répondent mieux que d'autres à certains besoins, mais ceux-ci peuvent être divers et variés et tout le monde ne peut pas avoir une machine pour chaque besoin qu'il a.

 

Pour en revenir sur une bonne machine FDM, bahh comme l'a dit Minus, des machines y'en a des tonnes. Le consensus (je n'en ai pas moi-même donc je ne confirmerai pas) sur le top du top en FDM "amateur" c'est la Prusa i3 MK3S. Mais ce n'est pas le même budget qu'une Dagoma ou une Creality. Côté provenance, à chacun sa conscience (les pièces viennent de toute façon de Chine).

 

Pour la question précédente de "qui c'est qu'à la plus grosse" vous avez quoi comme machine, j'vous mets ce que j'ai en caché (pas pour frimer, mais pour que vous sachiez sur quoi me poser des questions, au cas où).

Révélation

Imprimante 3D :

FDM : Ultimaker 2+ et Creality Ender 3v2 (et une Ultimaker 3 au boulot)

SLA : Elegoo Mars Pro

 

Plotter de découpe :

Silhouette Cameo3 et Portrait

 

CNC :

Sienci Mill-One (et Shapeoko 3 XXL au boulot)

 

Laser CO2 :

Flux BeamBox Pro

 

Et pas mal d'autres modèles si j'ajoute les FabLab qui ne sont pas loin de moi et à qui je fais coucou de temps en temps (mais là je n'aurais pas la prétention de dire que je maîtrise leurs machines).

 

Edited by Kaoslave

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Kaoslave a dit :

Bref résumer "vous êtes sur le warfo à faire de la gurine alors ils vous faut une SLA", est finalement assez réducteur (je ne l'ai pas mal pris je te rassure, vu qu'il y avait une vraie question)

 

heureusement que tu l'as pas mal pris parce que c'est pas ce que j'ai dit.... Je demandais juste pourquoi opter pour quelque chose qui a une moins bonne résolution. Perso du moment que les gens sont contents de leurs imprimantes c'est bien.

 

Je travail dans la plasturgie et je vois la résine comme une progression par rapport a se qu'on pouvait faire en filaire avant (bon ok avant c’était plus une boudineuse). Du coup quand je m'en suis acheté une j'ai taper dans les résines.

J'avoue que mon choix c'est porté sur la résolution parce que le reste me gène pas (encombrement et ustensile annexe).

Pour moi le seul avantage du fil c'était la surface imprimable, du coup je me demandais ce qui faisait que les gens preferaient une filaire. Il n'y avait aucune intention caché derrière la question.

 

Et j'avoue aussi que je ne pensais pas que ça avait fait autant de progrès au niveau de la précision (même si je préfère celui du milieu^^).

Pour conclure dans ma tête je suis resté a PLA pas pour des pièces d'aspect ça demande trop de boulot. (voila pourquoi je la trouve pas adapté )

Edited by gilian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les 2 technologies sont complémentaires. Au début j'étais résine à donf, puis j'ai découvert des avantages au PLA.

 

Comme au dessus, les résines sont plutôt dédiées aux pièces à résolution fine et les PLA aux gros ensembles ou les éléments sans détail (socles, pièces "mécaniques", comme les paint holders, des rangements pour le matériel, supports à pinceau, et au tres trucs "domestiques", sans rapport avec le hobby mais bien utiles)

 

D'un point de vu pratique un décors en PLA (surtout si il est transporté en asso ou sur des expos) auront une meilleure durée de vie que s'ils sont imprimés en résine (là encore tout dépends de la résine, mais généralement le PLA c'est en moyenne plus résistant à la manipulation et à la maladresse 😅). Sur certaine pièce, je fais du mixte: les murs en PLA et les détails (portes, vitraux, fenêtres,..) en résine. Comme ça, c'est un peu le meilleur des deux mondes.

Après, pour ceux qui maitrisent vraiment le truc, le PLA peu dessiner des textures fines, mais il faut bien connaitre sa machine, les réglages et le matériau utilisé (à l'usage, tout les filaments du commerce ne se valent pas).

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, gilian a dit :

Et j'avoue aussi que je ne pensais pas que ça avait fait autant de progrès au niveau de la précision (même si je préfère celui du milieu^^).

Pour conclure dans ma tête je suis resté a PLA pas pour des pièces d'aspect ça demande trop de boulot. (voila pourquoi je la trouve pas adapté )

En réalité la qualité était déjà là, c'est juste que pour l'atteindre, faut maîtriser pas mal de paramètres (l'Ultimaker 2+ est une vieille machine), là où pour une SLA c'est globalement "la base" (pour autant que le fichier soit pré-supportés parce que sinon la qualité peu être assez médiocre si on ne sais pas positionner correctement la pièce et les supports).

 

Ta conclusion est correcte, mais tout le monde ne peut pas avoir plusieurs machines (prix, place, etc.), et sortir des figurines n'est pas la seule utilisation possible d'une imprimante 3D.

 

Donc là dessus,

Il y a 8 heures, gilian a dit :

du moment que les gens sont contents de leurs imprimantes c'est bien

on est d'accord.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La SLA si tu as un peu de connaissance tu peux aussi t'amuser a régler les courses, la température ambiante, et tout le reste.

Mais il y'a bien moins de paramètre a régler c'est vrais et comme tu le dis pour peut que le fichier soit pre supporter tu le lance et ça passe tout seul (ou presque).

 

Le PLA ça ressemble plus a mon boulot^^.  Et je pense que je passerais plus de temps a régler, température, vitesse, dépouille etc etc^^.

 

C'est pas sympa @Kaoslave tu m'as presque donné envie de tester du coup 😛

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, gilian a dit :

tu m'as presque donné envie de tester

Encore trop sympa visiblement... y'a un "presque" de trop dans ta phrase.

 

Mais pour compléter (pas pour toi, t'es du domaine), même s'il y a effectivement pas mal de réglage possible sur une FDM, le PLA ça reste encore le matériau le plus "tolérant" en terme d'impression et tu peux donc te contenter de l'interface simplifiée pour tes réglages et sortir des pièces. Quand tu passes sur d'autres types de filaments (TPC, ABS, etc.), ça devient parfois bien plus "sensible" et là faut vraiment commencer à toucher les réglages (voir repenser la positon de la machine dans ton atelier).

 

L'autre différence fondamentale entre les 2 technos, c'est qu'une SLA, c'est une machine que tu ne bidouilleras pas (faut faire de la maintenance, mais ça reste très fermé), alors qu'une FDM, c'est bien plus facile à modifier (tu commences par changer les buses et tu te retrouves vite à faire des modifications bien plus radicales), il y a donc un côté évolutif (pour autant que tu aies une machine "ouverte" et pas une de ces saletés "propriétaires"). Bref, quand tu achètes une FDM, c'est probable que tu la conserves longtemps en la faisant évoluer au fur et à mesure de tes besoins et de tes connaissances (quitte à la reconvertir vers un truc radicalement différent), là où avec une SLA tu vas plus probablement changer de machine. Bref, si tu veux une machine très performante pour imprimer des figurines, faut prendre une SLA, alors que si tu veux une machine plus polyvalente qui va te servir pour plein d'applications et que tu vas finalement reconvertir en graveuse laser parce que tu es un Mek Ork dans l'âme, une FDM est un meilleur choix. (c'est bon là je t'ai donné envie ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Kaoslave a dit :

Et puis, la qualité n'est pas le seul critère à prendre en compte. Déjà, la résine c'est vraiment plus pénible que le PLA (odeur, rinçage, curage, etc.). Avec le PLA, tu as une machine et c'est tout. Avec la SLA, tu as une imprimante, puis des bacs, une lampe UV, de l'équipement de protection, etc.

 

Amen.

Moi je ne veux pas manipuler un truc qui pue, qui te brûle la peau si tu renverses, et qui demande d'avoir 5 produits chimiques à côté, une machine à UV, le port de gants et de lunettes. C'est personnel, mais ça fait partie de mes critères à moi. Ca changera peut être un jour (soit les imprimantes résine, soit moi) mais pour le moment, la résine c'est exclu pour moi.

 

Et puis le décor PLA a aussi un avantage : c'est putain de solide. Tu peux le faire tomber ou marcher dessus, ça tient.

 

 

Bon après quand je vois ce que fait Kaoslave...

 

Il y a 11 heures, Kaoslave a dit :

Et la qualité, même en FDM on peut atteindre quelque chose de satisfaisant pour de la figurine de masse :

FDMvsSLA.JPG

 

 

... j'ai clairement pas ce type de rendu chez moi. Sachant en plus que les stries se voient plus en photo qu'en vrai !

 

Bon après c'est normal parce que :

 

il y a 14 minutes, Kaoslave a dit :

Mais pour compléter (pas pour toi, t'es du domaine), même s'il y a effectivement pas mal de réglage possible sur une FDM, le PLA ça reste encore le matériau le plus "tolérant" en terme d'impression et tu peux donc te contenter de l'interface simplifiée pour tes réglages et sortir des pièces.

 

Comme moi, par exemple. Je n'optimise rien, j'ai fait quelques modifications pratiques de mes imprimantes, mais je ne bidouille pas le Slicer. J'utilise le Cura de base simplifié par Dagoma, j'ai 5 paramètres dedans, ça me va bien.

Les stries sont le principal défaut des impressions PLA, et moi-même ça me frustre quand je peins (un peu) et quand je prends des photos (beaucoup). Mais en situation de jeu, en vrai tu ne les vois pas. Du coup, entre les formes que ça me permet de faire, la solidité des décors, le prix de revient, je peux très bien m'accommoder des stries.

Après on en revient au point de départ : tout dépend des priorités et des préférences de chacun.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Kaoslave a dit :

tu es un Mek Ork dans l'âme, une FDM est un meilleur choix.

 

Je vais rebondir la dessus^^.

Mon parcourt est plus du coté technique, monteur régleur en injection plastique a la base puis je suis passé en contrôle et qualité (programmation de machine tridimensionnelle) blablabla. Du coup les diferents plastiques leur mode de transformation ça va.

 

Il y'a 4 ans quand j'ai acheté ma première imprimante une Wanhao D7 j'avais un collègue qui avait une PLA et on en avait discuté. Il m'avait expliqué que ça marchait bien mais il avait quand même fait quelques modification:

Il avait:

Rectifier un plateau avec une planéité de moins de 10 microns^^

Réusiné les busettes dans du bronze béryllium...

Adapté tout un circuit de refroidissement pour avoir une température constante...

Changer tout les roulement et les glissières 😛

 

Du coup j'en suis arrivé au même constat que toi, la résine tu est plus dans le technique et réglage et la PLA dans la mécanique. Et je suis bien moins doué en mécanique  ^^.

 

Je verrais l'an prochain quand j'aurais fini de réaménager la cave^^.

Pour le moment j'essaie de récupérer la formlab du boulot qu'ils vont changer mais on est plusieurs sur le coup.

 

Edited by gilian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, gilian a dit :

Il avait:

Rectifier un plateau avec une planéité de moins de 10 microns^^

Réusiné les busettes dans du bronze béryllium...

Adapté tout un circuit de refroidissement pour avoir une température constante...

Changer tout les roulement et les glissières 😛

 

Oui enfin là il va très loin.

 

- La planéité, tu peux t'en passer en ajoutant juste un "Radeau" (Raft) à tes impressions (ça bouffe plus de matériel, ça prend plus longtemps, mais ça le fait parfaitement). Et les SLA ne sont pas exemptées du problème de plateau (c'est d'ailleurs une plainte récurrente des "entrées de gamme").

- Les buses... bah tu en changes souvent ça fait partie des consommables. Mais c'est comme les FEP des SLA. J'avoue que je n'ai jamais comparé à quelle fréquence je le fais, mais on doit être approximativement au même niveau.

- Le refroidissement... ça c'est souvent un point critique, mais pas forcément insurmontable. P.ex sur la Ender3v2, tu peux largement améliorer le tout en imprimant une pièce sur la machine elle-même. C'est tout l'intérêt d'avoir une très grosse communauté sur une machine (parce que du coup y'a des gens qui testent et qui inventent des amélioration). Dans certains cas, ce qu'il faut c'est juste isoler l'imprimante des courants d'air. Tu la mets dans un grand placard et voilà, le tour est joué (en plus elle fait moins de bruit comme ça).

- Pour les roulements je n'ai rien à dire... c'est là où le choix de la machine est critique, si c'est pour changer droit derrière, autant prendre une autre machine directement. Perso, je n'ai jamais eu besoin de les modifier/changer. Faut juste graisser les axes, retendre les courroies et resserrer les boulons de temps en temps.

 

Pour résumé les modifs essentielles que j'ai fait sur ma Ender3v2 pour sortir la qualité de la fig montrée précédemment :

- installer une buse de 0,2mm (ce qui n'est pas sorcier).

Voilà.

 

J'ai fait d'autres modifications évidemment (mais après cette impression) :

- Améliorer le système de refroidissement de la carte mère (2 petits ventilo 12V en série au lieu de l'original 24V pour mieux distribuer le flux d'air). C'est important seulement pour les très longues impressions (dizaines d'heures).

- Mise à la terre des steppers (un défaut de conception des premières v2, ce n'est plus un soucis avec la nouvelle carte mère et cela ne posait pas de problème sur la v1). C'est important pour éviter l'apparition de légers décalages aléatoires, mais ça n'arrive généralement que sur les très grosses impressions.

- Remplacement de l’entraînement de l'extrudeur en plastique par une version en aluminium (c'est la pièce la plus fragile des Ender3... elle va forcément casser, mais une fois en alu on est tranquille, ça ne bouge plus). Je recommande à tous les nouveaux acheteurs d'effectuer le changement d'office (vu que l'imprimante est en kit, autant le monter directement).

- Ajout d'un revêtement PEI sur le plateau de verre. Parce que je déteste leur nouveau plateau avec ces petites aspérités. Mais ça c'est plus une question de goût qu'un réel besoin.

- L'ajout d'accessoires imprimés avec la machine pour améliorer le passage des câbles, le passage du filament, la gestion des outils, etc.

 

Je n'ai même pas changé le refroidissement (alors que je pourrai gagner en qualité là-dessus), je me contente d'orienter mes pièces correctement sur le slicer (un peu comme on le fait avec la SLA). La raison est simple, je compte l'améliorer avec un direct-drive lorsque le bloc sera mort (ou que j'en ai vraiment besoin avant). L'intérêt du direct-drive c'est surtout pour les filaments flexibles et pour le moment le résultat me satisfait suffisamment vu mon usage.

 

Alors oui il y a des modifs (et surtout un montage initial), mais j'aurais acheté une Prusa i3 Mk3S, je n'aurai pas eu à les faire (le montage éventuellement puisqu'elle est vendue en kit ou montée). Par contre, je l'aurai payé plus chère (même en considérant toutes les modifications effectuées, y compris celles que je n'ai pas encore montées).

 

Est-on obligé de bricoler une FDM ? Clairement non. Donc on est bien dans la technique et pas forcément dans la mécanique.

Doit-on l'entretenir ? Oui et c'est souvent à ce moment là qu'on fait les améliorations. Mais les SLA aussi faut les entretenir (nivelage du plateau, graissage de l'axe Z, changement du FEP, changement de l'écran).

Est-ce qu'on peut la bricoler ? Ahh oui carrément plus facilement que les SLA. Ce n'est probablement pas pour rien que dans les 2 FabLab autour de moi, les FDM sont surreprésentées et que la SLA tourne à peine.

 

M****, j'ai encore écrit un pavé.

 

Edited by Kaoslave

Share this post


Link to post
Share on other sites

A part une cartouche chauffante qui a claqué, le tube Téflon que je coupe un peu à mesure qu'il s'use et le connecteur pneumatique qui retient ce tube Téflon, je n'ai jamais changé aucune pièce sur mes imprimantes. ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Minus_ a dit :

je n'ai jamais changé aucune pièce sur mes imprimantes

Ah bah voilà pourquoi :

Il y a 4 heures, Minus_ a dit :

j'ai clairement pas ce type de rendu chez moi.

 

Trêve de plaisanterie (car ce n'est peut-être pas les seules raisons).

Les buses, ça se change parce que ça s'use (particulièrement avec des filaments abrasifs comme le PC, mais aussi avec le PLA à moins d'avoir une buse "Ruby"). Comme le Bowden (et le raccourcir de temps en temps ça ne marche qu'un temps, après il est trop court et génère des tensions sur les déplacements, et puis ça ne change rien au fait qu'il accroche plus le filament à l'intérieur -> plus de stringing et un débit inconstant).

 

Est-ce une obligation? A moins d'une casse, et bien non (comme le montre Minus), mais la qualité diminue alors petit à petit (comme avec l'usure des FEP sur les SLA). Tant que cette qualité répond à vos attentes et bien ce n'est pas nécessaire d'effectuer les remplacements.

 

Et puis, il ne faut pas croire qu'on change de buse toutes les semaines. Comparativement au nettoyage post-impression obligatoire des pièces SLA, le temps d'entretien des FDM est bien dérisoire.

 

Vraiment, je ne pense pas que cet aspect "mécanique" soit l'élément crucial dans le choix d'une SLA ou d'une FDM. D'autres éléments passent clairement avant (taille, toxicité, qualité, etc.).

 

Edited by Kaoslave

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso j'ai les deux, une FDM discovery de Dagoma et une photo d'Anycubic (et une découpeuse laser k40).

 

Dans l'ensemble aucune de ces machines n'est vraiment "grand public" à mon avis.

 

Sur la Dagoma au bout de 2 ans j'ai dû changer la tête d'extrusion, la sonde de température ne fonctionnait plus. Pas passé par leur site de vente mais par aliexpress 4 fois moins cher - d'ailleurs sur l'argument du made in France c'est assez relatif : toutes les pièces sont dispo en Chine pour quelques euros.

 

Globalement je trouve ses performances assez moyennes.

 

Pour imprimer des décors à la limite mais quand je vois les photos plus haut dans ce message je serai curieux de savoir en combien de semaines cela a pu être imprimé.

 

Pour l'anycubic pas eut de problèmes de pannes. Quelques aléas d'impression tout de même liés à des mauvais réglages, à l'usure du film support, à des à coups sur la vis sans fin de relevage du plateau. Le paramétrage des supports n'est pas toujours simple non plus et rajoute aussi du temps de préparation à chaque fois. Le plus pénible (en plus du temps d'impression) reste le nettoyage et la manipulation des résines. Je me demande un peu ce que ça me coûte en augmentation du taux de risque de cancer - mais comme j'habite à côté de Lubrizol, que je travaille à 200 mètres d'une chaufferie et que j'achète au marché les légumes les plus gros et les moins chers,  je met ça sur le compte du bruit général.

 

La qualité en tout cas avec cette imprimante est top. Seule réserve par rapport aux figurines Citadel les arêtes et creux des titan forge et consorts sont souvent moins vives, ce qui fait qu'elles sont un peu moins faciles à peindre avec des lignes claires que les Citadel.

 

La k40 c'est la plus bricoleuse des 3 : encombrante, beaucoup de bidouille avant de la faire fonctionner, émission de fumée en fonctionnement... Je m'en sers pour la menuiserie et très secondairement pour quelques décors en mdf. Après une fois que tu l'as en main pour les découpes c'est de l'orfèvrerie et c'est rapide. A l'occasion je ferai une photo d'un bâtiment que j'ai fait pour Necromunda.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Et puis, il ne faut pas croire qu'on change de buse toutes les semaines. Comparativement au nettoyage post-impression obligatoire des pièces SLA, le temps d'entretien des FDM est bien dérisoire.

 

Quel temps  de nettoyage ? 15 mn dans la wash & cure, nettoyage à l'eau, séchage et 5 mn dans la wash & cure en mode UV.

Le plus long c'est d'enlever les supports 😛

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.