Jump to content
Warhammer Forum
Yuna ter

[Question] affrontement entre Soeurs de Bataille et Salamanders

Recommended Posts

Sources: Codex Salamanders 2019 et https://wh40k.lexicanum.com/wiki/War_of_Flames

 

En M36, le monde-ruche de New Folly a vu s'affronter 5 compagnies de Salamanders et 3 Ordres de Soeurs de Bataille (entre autres). Batailles connues sous le nom de Guerre des Flammes (War of Flames) et provoquées par la décision de l'Archi-cardinal Perigno (bras-droit de Goge Vandire à l'époque) de déclarer hérétique le Culte Prométhéen! Le conflit cessant lorsque l'Inquisition a liquidé Perigno.

 

 

Ce ne doit pas être très courant de voir de telles forces loyalistes (à l'Empereur) se combattre et c'est donc assez étonnant de ne pas trouver plus de détails sur ce fait historique d'importance (mais resté très localisé). S'agirait-il de censure imposée par l'Inquisition? ce n'est pas très glorieux pour les SoB évidemment...

 

 

Je viens vers vous, les maîtres du fluff, afin de savoir si d'autres sources littéraires évoqueraient éventuellement cette histoire? Peut-être dans les bouquins de la Black Library sur les SoB? voire dans leur très récent Codex? (bien que peu probable vu qu'il s'agit, pour elles, d'une défaite plutôt infamante!)  Non seulement, il m'intéresserait d'en apprendre plus sur ce fait peu commun car je développe une force Salamanders (classiquement 3ème cie période 40K et plus) mais bientôt aussi une armée de SoB ("curieusement" ? très à la mode actuellement).

 

 

J'aurais aimé en découvrir plus sur les protagonistes et particulièrement quelles étaient exactement les Compagnies de SM et Ordres de SoB impliqués? (bien entendu, j'ai fait des recherches ici et plus largement sur le Net sans rien trouver). Je trouverais dommage que GW n'ait pas pensé à relater de manière bien plus approfondie ces événements tragiques!

Edited by Yuna ter

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors je connaissais pas, mais je pense pas que Games Workshop a développé cet évènement, en gros ce genre d'affrontements relaté par un petit extrait, c'est assez courant dans les codex et ça ne débouche que rarement sur quelque chose de bien concret, c'est juste du contexte et pour mettre quelques exemples de combats ^^

Et les affrontements entre loyalistes sont relativement rares, mais Games Worksop s'arrange toujours pour laisser des portes ouvertes à l'affrontement au sein des factions, avec plus de la moitié au moins des joueurs qui ont une armée imperium ou plus, ça arrive souvent qu'elles se rencontrent sur la table de jeu ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Vite fait, je croyais que les ordres de sœurs de bataille avaient été fondé après la défaite / assassinat de Vandire par les futurs fondatrices des ordres justement ? 

D.I 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, duncanidaho a dit :

Salut,

Vite fait, je croyais que les ordres de sœurs de bataille avaient été fondé après la défaite / assassinat de Vandire par les futurs fondatrices des ordres justement ? 

D.I 

 

Les ordres actuels oui, mais avant, c'était la secte des Filles de l'Empereur. J'imagine que l'historique Salamander fait preuve ici d'une petite imprécision : Vandire n'ayant aucune troupe d'élite a l'exception des filles de l'Empereur, il n'est pas déconnant qu'il les aient employer un peu partout dans la galaxie, mais il aurait été préférable de les mentionner sous le nom de l'époque. Le Codex Sœur n'en fait pas mention en tout cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Goge Vandire ? C'est le règne du sang, ça n'a "'rien à voir" avec ce qu'on pourrait appeler le fluff normal de 40k. Pour autant que je sache les "soeurs de bataille" tel qu'on les connait n'existaient même pas à l'époque, est-ce que ce ne sont pas censés être les filles de l'Empereur à cette époque ?

On peut considérer qu'à cette époque les soeurs de bataille / filles de l'Empereur, et Vandire avec, sont "les méchants". Presque tout l'Imperium a fini par se retourner contre lui et lui foutre sur la tronche, avoir combattu les forces de l'ecclesiarchie a cette époque n'est donc pas du tout un problème "sur le plan de la loyauté".

 

il y a 14 minutes, duncanidaho a dit :

Vite fait, je croyais que les ordres de sœurs de bataille avaient été fondé après la défaite / assassinat de Vandire par les futurs fondatrices des ordres justement ? 

Normalement oui.

A moins qu'un fluff récent ai plus ou moins arrangé la création de ces ordres afin qu'ils correspondent à une volonté de Vandire lui-même. Mais ça me parait bizarre.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Où Alors, en tordant le Fluff, Perigno à survécu à Vandire et as réussi a faire profil bas jusque là d'une manière où d'une autre... Mais c'est capilo-tracté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne connaissais pas cette Guerre des Flammes, dont les détails semblent anachroniques comme cela a déjà été dit. Par contre, ça me fait penser à un texte vu sur Taran:

 

Citation

 

Dès le moment où Fatidicus commença à prêcher sur Terra, des conflits permanents opposèrent l'Adeptus Ministorium aux chapitres de l'Adeptus Astrates. Ceci n'est pas seulement dû à la rivalité normale de deux organisations impériales, en effet leurs croyance sont en contradiction sur des points fondamentaux. Un schisme, en particulier, divise le clergé sur le statut des Space Marines. En effet, seuls les Space Marines peuvent vraiment prétendre au nom d'Enfants de l'Empereur, car ils sont sa création et ils intègrent même des éléments de la structure génétique de l'Empereur. Ils sont les fondateurs de l'Imperium et les défenseurs suprême de l'humanité. Les Space Marines sont dévoués corps et âmes à l'Empereur, n'hésitant jamais à sacrifier leurs vies pour la défense de son honneur et pour l'Imperium.

 

Néanmoins, les chapitres de Space Marines ne partagent pas les préceptes de l'Ecclésiarchie. Chaque chapitre professent ces propres croyances, adorant, à des degrés variables, selon le chapitre, l'Empereur et son propre Primarque. Ce sont des hérétiques à bien des égards avec des traditions, des cérémonies et des croyances qui leurs sont propres. Certaines sont d'ailleurs assez barbares en comparaison des messes bien organisées de l'Ecclésiarchie.

 

Les Space Marines adorent en l'Empereur un grand homme mais ils ne le considèrent pas comme un dieu au sens où l'entend l'Ecclésiarchie. Son sang coule dans leurs veines, il est le parangon du Genre Humain, mais il n'en reste pas moins un homme. La question de savoir si les Space Marines sont vraiment des humains est aussi une source de débats incessants. Leurs corps, produit par des manipulations génétiques, est bien plus performant que celui d'un humain normal, ce qui suffit à en faire une race à part entière selon certains. Quel rapport peut-il y avoir entre un respectable confesseur ou un cardinal et un monstrueux géant capable de cracher de l'acide, de fracasser le crane d'un homme d'une seule main et de pratiquer de frustres et sanglants sacrifices ?

 

Au cours des millénaires, une espèce de compromis, un statu quo, a été trouvé. L'Ecclésiarchie n'envoie pas ses missionnaires dans les mondes Space Marines. En contrepartie, les chapitres de l'Adeptus Astrates n'interfèrent pas dans les affaires de l'Adeptus Ministorium. Le précieux Rosarius de l'Ecclésiarchie a été donné aux chapelains Space Marines pour établir un lien symbolique entre les deux organisations, mais les chapelains s'en tiennent à leurs propres versions du Credo Impérial dans leurs prêches.

 

Cette trêve prudente est parfois brisée lorsqu'un confesseur ou un cardinal particulièrement zélé éveille l'ire des chapitre Space Marines par des mots ou des actes malencontreux. Ces querelles se résolvent habituellement rapidement, bien que pas toujours pacifiquement, et la paix tacite entre les deux organisations se rétablit.

 

 

J'ai conscience de ne pas vraiment répondre à ta question, mais je trouve ce texte intéressant : )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/01/2020 à 20:22, Warthog2 a dit :

 

Les ordres actuels oui, mais avant, c'était la secte des Filles de l'Empereur. J'imagine que l'historique Salamander fait preuve ici d'une petite imprécision : Vandire n'ayant aucune troupe d'élite a l'exception des filles de l'Empereur, il n'est pas déconnant qu'il les aient employer un peu partout dans la galaxie, mais il aurait été préférable de les mentionner sous le nom de l'époque. Le Codex Sœur n'en fait pas mention en tout cas.

 

 Il ne faut pas oublier qu'à ce moment, le Ministorum avait sa propre flotte militaire (conséquente jusqu'à sa destruction à Clax par une tempête en ~070M36) et ainsi que sa propre armée (jusqu'au Décret de Passivité en 286M36).

Concernant les Filles de l'Empereur mêmes : La Réforme de Thor les a intégrées à l'Ecclésiarchie, ce qui signifie que leur fonctionnement était déjà similaire aux (actuelles) Soeurs de Bataille. Malgré l'anachronisme du nom, le reste semble assez cohérent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Red a dit :

Concernant les Filles de l'Empereur mêmes : La Réforme de Thor les a intégrées à l'Ecclésiarchie, ce qui signifie que leur fonctionnement était déjà similaire aux (actuelles) Soeurs de Bataille. Malgré l'anachronisme du nom, le reste semble assez cohérent.

Il me semble pourtant que ce sont les plus proches compagnes de la chef des filles de l'Empereur, celle qui décapite Vandire, qui formeront plus tard les différents ordres. J'ai du mal à croire que les filles de l'Empereur étaient déjà scindées en différents ordres ayant différentes couleurs et différentes bannières. J'ai l'impression que c'est typiquement un "raccourci facile" que prennent certains auteurs, qui occultent complètement la notion de changement, d'évolution, et de symbolisme, pour tout décrire "comme si ça avait toujours été le cas".

 

Franchement ce bout de texte semble si particulier et si "anachronique" que je ne vois pas trop pourquoi on arrangerait le fluff pour l'y faire rentrer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de vos réponses! C'est très intéressant!

 

C'est vrai qu'utiliser le terme de SoB  est une simplification assez réductrice. Avant le Codex Sala, GW l'utilisait déjà, mot à mot, dans le Codex SM (la version juste antérieure à la dernière mouture actuelle). Il est vrai, que par rapport à tous les "hauts-faits" de Vandire, cette bataille fait presque figure d'anecdote.

Edited by Yuna ter

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/01/2020 à 19:29, Inquisiteur Thorstein a dit :

l me semble pourtant que ce sont les plus proches compagnes de la chef des filles de l'Empereur, celle qui décapite Vandire, qui formeront plus tard les différents ordres. J'ai du mal à croire que les filles de l'Empereur étaient déjà scindées en différents ordres ayant différentes couleurs et différentes bannières.

Si mes souvenirs sont exacts, Vandire se pointe sur une planète avec où il y a ce culte, se fait passer pour un simili avatar de l'Empereur (oui c'est facile d'arrêter une balle quand on a un rosarius). Le Culte lui vaut après un culte (je sais c'est redondant) et il décide de s'en servir pour en faire sa garde personnelle.

 

Se passe ce qui se passe, mais comme dirait l'Empereur dans If the emperor had a text to speech avec un mec qui s'appelle Goge faut pas s'attendre à quelque chose de bien, les SM reviennent sur Terra en soutien de Sebastien Thor, et pendant le siège les Custodes utilisent des passages secrets pour amener la cheffe du culte des filles de l'Empereur devant le grand chef en personne... et on sait comment ça se termine.

 

Techniquement à l'époque de Vandire on peut pas parler de Soeur de bataille mais des filles  de l'Empereur. Ce n'est qu'avec les réformes de Thor que l'on a la création officielle des soeurs, comme chambre militante du Munistorum, qui se voit privé du droit d'avoir des "hommes en arme"  et une flotte de guerre.

 

Les ordres militants semblent une conséquence de cette réforme, Thor séparant les survivantes des filles de l'empereur en deux couvents l'un sur Terra (Prioris) et l'autre sur Ophelia VII (Sanctorum).

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.