Jump to content
Warhammer Forum
Edoval

[French Wargame Day] Campagne narrative

Recommended Posts

Vu que l'évènement approche et que je n'ai pas vu de topic pour en parler, je me propose d'en ouvrir un pour échanger sur cet évènement qui va bouleverser les royaumes mortels pendant un week-end. Si jamais ce n'est pas au bon endroit et que les modos veulent déplacer ce sujet en partie fluff ou général, qu'ils n'hésitent pas !

 

Je tenais déjà à saluer l'énorme travail d'écriture fourni par Pride. On peut le trouver ici : http://frenchwargameday.com/PrideAOS-1-5.pdf 

Son travail manque à mon sens de visibilité et c'est bien dommage !

J'ai trouvé ce texte super inspirant et j'ai bien envie d'écrire un petit bout d'histoire pour expliquer pourquoi mes Idoneths et leurs alliés vont entrer en guerre !

Je me suis dit que ça pourrait être motivant que chaque joueur motivé fasse de même et que l'on mette les historiques écrits par la communauté participant à cet évènement en commun ici même.

 

Dès que j'ai le temps j'écris un peu de fluff, en attendant, Vive l'Ordre !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me joins à Edoval pour remercier Pride pour le fluff  qui est vraiment top, j'ai hâte d'en savoir plus !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La suite du fluff est en ligne. 

 

Je tiens à dire que j'ai été aidé pour cette séries de nouvelles par @Miladin et @grom.5. Leurs noms n’apparaissant pas sur le site du FWD (j'ai demandé à rectification), je trouve logique de leur rendre hommage ici, et je les remercie encore grandement tous les deux pour l'aide apportée. 

 

Pour les joueurs qui veulent écrire un fluff perso, n'hésitez pas, je pourrais peu être en intégrer des parties dans le fluff global, et il y a des chances que les personnages spéciaux de la campagne (dont les warscrolls seront bientôt consultables sur le site) soient attribués en première ronde à ceux ayant le plus joué le jeu du narratif, dans la conception de leur liste comme dans le fluff qu'ils auraient pu mettre en place. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour du Fluff perso, on peut te le faire parvenir par MP ou email ? 

 

En effet, ce fut un régal de le lire. Félicitation à vous 3 - c'est bien écrit, vous avez donné vie à l'univers d'AOS  - chapeau !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par MP oui, ou directement ici, que chacun puisse en profiter et s'en inspirer, si ça peut créer de l'émulation c'est une bonne chose ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La suite du fluff que vous avez écrit est vraiment excellente aussi !

Voilà donc la petite histoire de notre alliance improbable entre  Idoneths et  Ogors :

 

 

Le jeune prince Edoval, la Lame des Abysses, retira son épée du corps du garde des cités libres. Une gerbe de sang resta suspendue dans les airs comme si celui ci était composé d'eau. Le sourire du prince s'élargit, c'était le dernier garde.

L'assaut sur le village avait été donné à l'aube. Une aube brumeuse, froide et chargée d'air marin qui laisserait ce petit village de la côte vidé de ses habitants. Telle était la nature des idoneths, froide et glaciale comme les abysses dont ils étaient issus.

 

Récemment une activité sans précédent avait pris place sur la côte des os. Le fort Ignis avait vu l'afflux de nombreux guerriers des guildes libres ainsi qu'un contingent de stormcast. Encore plus inhabituel, ces troupes ne restèrent pas longtemps en garnison, semblant simplement utiliser le fort comme un point de passage vers le port libre de Chute de Souffre. Ce regain d'activité avait attiré l'attention des Soulscryers de Fuethan qui voyaient là une occasion de ramener un nombre important d'âmes au chorrileum.

Attaquer de front une telle armée n'aurait été que folie, c'est pourquoi le prince et ses hommes attendirent le départ du gros des forces afin de mener leur raid. Si, pour les soulcryers, le gain d'âmes était une victoire en soi, le jeune prince avait d'autres plans en tête. Il ne se contentait pas de quelques raids de plus ou de moins. Certes l'ivresse du combat était agréable, mais le prince avait comme projet de s'élever dans la hiérarchie de l'enclave. Il lui fallait des victoires marquantes, de celles dont on fait les légendes. Fuethan valorisait les guerriers et l'audace ! Attaquer ainsi une petite bourgade lui permit de découvrir la raison de l'activité récente sur la côte : une carte et une rumeur. La rumeur parlait de richesse sans précédent à Chamon et la carte semblait indiquer ou l'armada des fidèles du dieu roi était partie.

 

De retour à l'enclave, Edoval appela à lui son fidèle Ilnao Marche-Brûme afin d'utiliser ses dons. Il pouvait en effet obtenir de fugaces visions de l'avenir au milieu des courants marins. A côté d'une épave de bateau canalisant l'énergie sous marine, le rituel Isharann commença. Edoval regarda son vieil ami communier avec les abysses. Le don du soulscryer était si puissant que le jeune prince pouvait partager ses visions.

Très vite les courants marins se chargèrent d'effluves ferrugineuses, un goût de métal se faisant sentir dans la bouche des idoneths proches de l'épave. Un goût de métal mais aussi un goût de sang. Surtout un goût de sang, de plus en plus présent et qui éveillait la soif de combat des impétueux guerriers de Fuethan. Dans le royaume sous marin les sens sont rarement stimulés afin de se prémunir de l'influence corruptrice de Slaanesh. Mais alors que le rituel gagnait en puissance, Edoval avait l'impression qu'un alchimiste dément s'amusait à vider le contenu de son laboratoire dans l'océan. Les visions se stabilisèrent et s'accélérèrent en même temps dans un perpétuel changement. Des arches de pierre noires apparurent, une tour auréolé d'or et de nacre mais pulsant d'une ombre malsaine et des hommes, des orruks, des morts, des homme-rats, des hommes déformés par le pouvoir du chaos et surtout les fidèles du prince pourpre qui se regroupaient autour d'un champion des dieux sombres. Des armées entières, des ennemis innombrables de toutes les races et de tous les peuples des royaumes mortels convergeaient en Chamon. Depuis le grand rituel du grand nécromancien en Shyish, aucun phénomène n'avait mobilisé autant de peuples.

 

Aussi soudainement qu'elles étaient apparues, les visions s'arrêtèrent. Les abysses retrouvèrent leur calme, l'alchimiste dément devant être à court d'ingrédients à précipiter dans les fonds marins. Le jeune prince regarda son vieil ami. Il lut dans ses yeux la même angoisse que celle qui étreignait son coeur. Il prit la parole :

« Il nous faut agir, nous devons nous dresser face aux champions de l'ennemie. Ni notre magie, ni notre isolement n'arriveront à endiguer la vague qui s'apprête à déferler sur les royaumes. »

Ilnao réfléchissait :

« Vous avez vu, mon jeune prince, le nombre d'ennemis à combattre. Seuls nous n'y arriverons pas. Nous devons trouver des alliés. Voulez vous convoquer une assembrale ? »

« Une réunion des enclaves ? Non ! Nous devons nous dresser contre les ténèbres pour survivre, mais je compte bien revenir triomphant de Chamon afin d'affermir mes droits sur ma légitime prétention au trône. Il nous faut des alliés, mais des alliés qui ne seront un problème ni pour la sécurité de l'enclave, ni pour mes propres plans. Ils ne devront se souvenir de rien. Un contingent de garde d'une cité côtière peut être ? Ou un groupe de mercenaires duardins ? On pourrait leur effacer la mémoire. »

Le Soulscryer écouta le discours de son prince. Il se souvint d'âmes qu'il avait découvert mais qui manquaient cruellement de finesse.

« Je pense, mon Prince, avoir trouvé des alliés qui pourraient correspondre à vos besoins… et la magie ne sera pas nécessaire pour effacer leurs mémoires »

 

 

 

 

A la surface d'Aqshy, dans la chaîne montagneuse d'Adamantine, Ilnao Marche-Brûme avait conduit le Prince Edoval devant ses nouveaux alliés. De loin, les deux idoneths observaient la tribu d'ogors devant eux avec un mélange de stupéfaction et de contentement.

 

Les ogors jouaient à un jeu. Ils appelaient ça le « pousse-cailloux ». Le but du jeu, de ce que les elfes en comprenaient, était on ne peut plus simple. Chaque ogre devait lancer un cailloux le plus loin possible. Le gagnant ayant le droit de manger un des gnoblards servant d'esclave à la tribu. Visiblement seule une petite partie de la tribu jouait à ce jeu, la majorité des ogors en trouvant les règles beaucoup trop complexes. Dans tous les cas, pousseurs de cailloux ou pas, un grand nombre d'ogors attrapaient les gnoblards passant à portée pour les manger, ponctuant ce chaos de rire gras et de rots gutturaux.

Bien qu'affligés, les deux elfes observaient la scène en cherchant un Ogor plus intelligent (ou moins écervelé pensait Edoval) afin d'entamer les négociations.

Au milieu de la tribu d'Ogors, un membre de cette race, particulièrement gras et grand, semblait jouir d'une certaine révérence de la part de ses congénères. Il touillait une grande marmite dont le contenu peu appétissant semblait pourtant attirer toutes les convoitises de la tribu.

Là ou la société des Idoneths était faite de faux semblant, de jeux de pouvoir et favorisait l'intelligence de ses membres, la société Ogor fonctionnait selon un schéma simple : Le plus costaud commande.

C'était donc avec ce touilleur de marmite qu'il allait falloir négocier.

 

Le prince Edoval avait prévu un argument de poids pour la négociation. Il avait capturé un énorme monstre marin, de quoi nourrir une enclave Idoneth d'un millier d'âmes pendant plusieurs saisons. Edoval sentit la magie des tidecasters l'entourer. C'était le signal qu'il avait attendu. Saisissant les rênes de son deepmare il hocha la tête en direction des suivants akhelians qui soulevèrent la carcasse de l'énorme monstre à l'aide d'un filet attaché à leurs montures. Il ne fallut pas moins de douzes montures pour supporter le poids de l'énorme bête. Les cavaliers s'envolèrent et firent tomber le monstre au milieu du village (écrasant au passage une demie douzaine de gnoblards).

Le silence se fit immédiatement au sein de la tribu. Le gros ogre, la cuillère à la main, quitta sa marmite pour se rapprocher de la bête immense. Il leva les yeux en entendant le prince elfe :

« Je suis Edoval, la Lame des abysses, héritier de Fuethan, et au nom de mon peuple je vous offre ce présent, qui pourra... »

« Assez ! Beugla l'énorme Ogor. Toi parles trop ! Je suis Panse Sanglante ! »

A ce nom tous les ogors de la tribu se mirent à hurler le nom de leur chef « Panse Sanglante ! Panse Sanglante ! ».

Satisfait de son effet, l'ogre reprit :

« On va manger la grosse bête, et après on va manger toi et ton cheval qui vole. »

Edoval savait qu'il n'avait que peu de temps pour conclure son marché.

« Tu peux me manger moi ou alors on peut vous fournir de la nourriture à volonté : Un second léviadon comme celui que mes hommes viennent de vous déposer. De quoi nourrir votre village pendant des semaines ! »

La réaction des Ogors se fit en deux temps. Panse sanglante éclata de rire, sachant que le léviadon serait digéré dès ce soir. Les autres ogors éclatèrent de rire à leur tour. Ils n'avaient pas bien compris ce que l'elfe avait dit mais voyant leur chef rire ils choisirent de faire de même.

Pointant la cuillère dégoulinante du contenu de la marmite en direction du jeune elfe, Panse sanglante déclara :

« Et c'est tout ? Nous on veut de l'orruk. Ca fait longtemps qu'on en a pas mangé. » Des grognements approbateurs se firent entendre chez les ogors.

« Des Orruks ? Et que diriez vous de centai.. de plein d'Orruks ? » se reprit Edoval en imaginant difficilement les ogors compter. Il continua :

« Des tas d'orruks ! Des gobelins à perte de vue ! Des hommes et des rats géants ! Je vous le promets. Toute la chair rien que pour vous. »

Les yeux de tous les ogors de la tribu se tournèrent vers Panse sanglante. On voyait bien sous son regard crispé qu'il cherchait à appréhender la portée des paroles de l'elfe. Sa pensée devait se résumer à « Manger l'elfe maintenant ou manger plus après ? » Un dilemme philosophique de poids pour un ogor. Après une éternité de quelques secondes de réflexion intense, le boucher déclara :

« Ouais ! Allez les gars, on lève le camp. On va travailler pour l'elfe. »

 

Edoval et Panse sanglante eurent une conversation pour organiser leur future alliance, entre exaspération elfique et incompréhension ogre. Cette longue conversation (selon les critères de Panse Sanglante) dura une dizaine de minutes. La stupeur gagna Edoval lorsqu'il réalisa que le léviadon avait été entièrement dévoré et que les ogors les plus affamés commencèrent à attaquer le squelette de la bête… 

 

« Il faut nous dépêcher de rejoindre Chamon tant que ces brutes ont le ventre plein » pensa Edoval. « Contactons les chefs humains ou stormcast présents sur place. Qu'ils ne prennent pas la tribu de dégénérés qui nous accompagne pour des ennemis.»

« Et nous non plus... » se dit-il en repensant au raid sur le village...

Edited by Edoval

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

 

Voici une présentation de notre alliance Living City/Ossiarchs. 

Merci à Pride et aux autres de nous donner la possibilité de jouer fluff qui manque cruellement dans ce monde de compétiteurs...

 

Présentation FWD.

 

Maintenant 2 mois qu'ils avaient été réduit en esclavage, exploités par ces machines insensibles et précises comme la pointe d'un stylet. Il devait être patient, aussi patient qu'elles.

Ils avaient été surpris à 2 longueurs du site où ils devaient créer un avant-poste pour la Cité Vivante. L'attaque avait été implacable, la moitié des guerriers étaient mort avant de pouvoir rassembler leurs armes et organiser une défense. Pourquoi avaient-ils été épargné? Difficile de déchiffrer les masques imperturbables, le regard froid des guerriers qui les tenaient en respect. Evilien les appelle des Ossiarchs, une garde d'élite de la Mort. Il avait l'air d'en connaitre un étalage sur eux. Il les avaient vu se rafistoler avec des os qu'ils avaient récupérés plus tot. Des machines.

 

Pas si différentes que celles qu'ils avaient vu les ingénieurs construire et réparer pendant son enfance. Les nains de la Ville d'émeraude ne sont pas tous bien vus: les ingenieurs en particulier, qui étaient sa famille, sont regardés avec mépris car la technologie de la vapeur est vu comme un sacrilège, une utilisation contre-nature. Ils étaient là au début de la Cité, Ils avaient participé à l'effort de guerre, vu leurs frères mourir, ils n'ont aucun droit de les juger.

Il se rappellait de la lumière douce qui descend de la canopée lors de mes premières rondes sur les remparts de la ville et de la terreur que lui inspirait les ténèbres au bas du grand mur végétal toujours en mouvement comme un animal tapi, en attente. Il se nommait Eluard Torvald et il était Warden de la Cité Vivante. Le nain en lui était fier de ce qu'il avait accompli, même s'il se doutait que cette mission de création d'avant-poste n'était qu'un moyen pour le détourner d'un avancement qu'on ne voulait pas lui donner. Il avait bien remarqué que sa petite armée n'était constituée que d'anciens prisonniers ou des têtes brulées. Il avait du etre dur avec eux pour leur inculquer la discipline et le respect necessaire à la survie du guerrier.

 

Son adjudant actuel, Evilien de Bastard etait l'image parfaite de cette situation: Un magicien avec des nains. Qu'est ce qu'il avait pu mal faire pour être là? Sa magie est étrange, elle provoque des picotements sur la nuque du Warden. Elle sent la mort, à l'opposé même de ce que la Cité représente. Etait il originaire de Shysh? Son histoire, racontée dans sa fierté hautaine de noble, son regard acéré importe peu. Tant qu'il arrive a négocier avec les Ossiarchs et à les maintenir en vie.

C'est un adjudant de fortune, sans la formation militaire propre a cette fonction mais il semble investi par la mission qui leur a été confié. Il protège le trésor avec autant de férocité que son meilleur guerrier et compense par son ingéniosité son manque d'expérience. Ses conseils avaient même appris à Eluard un peu de magie, ce qui dans la vie d'un nain est assez traumatisant.

 

Etonnament, les autres nains n'avaient pas trop grommelé à ce second peu commun. Sans Runelord, ils leur fallait un conseiller occulte et faute de mieux, Evilien faisait office. Aucun n'était guerrier. Ouvriers, ingénieurs, aucun n'avait de vraie formation militaire de fait. Ils s'étaient retrouvés épargnés, par miracle de leur point de vue et Eluard leur apprenait ce qu'il pouvait. Il les avaient séparés en 3 groupes: 2 groupes d'ingénieurs qui pouvaient se servir d'une arme de tir et les ouvriers qui se battaient avec des armes relativement lourdes et hétéroclites. Ce 2eme groupe est d'ailleurs plus difficile a maitriser, les gars etant très colériques. Les ingénieurs sont plus paisibles mais ils sont galvanisés par les grognements des autres. En temps troublés, la colère sauve des vies...

 

L'une des raisons de leur survie doit être Eclaireur et sa pilote Arthème. C'est une merveille de technologie, une de ses machines qui ne cessait jamais de vous étonner. Comme son nom l'indique, elle sert de scout à la petite troupe. En prenant de la hauteur, elle permet de mieux appréhender les environs. Elle les avait sauvées nombre et nombre de fois d'une mauvaise surprise. Le regard aiguisé d'Arthème lui permettait de repérer un mouvement à plusieurs centaines de metres. Les Ossiarchs s'étaient servis de cette aptitude a profusion pendant qu'ils menaient les nains vers leur nouvelle destination.

Pour l'instant, la graine était sauve. Les ossiarchs ne semblait pas intéressés. Oh Ils avaient vu le gardien en action, avait compris son potentiel de dangerosité mais ils ne semblaient inquiétés par lui. Il faut savoir qu'au centre de chaque avant poste, il y a une graine. Une graine issue de l'arbre originel planté par Allarielle, la déesse elle-même. C'est d'elle d'où provient l'infrastructure de la future ville, des futures remparts et de tout l'éco-système dont elle aura besoin. Elle est tellement précieuse qu'un gardien particulier issu du Monde qui Fut lui est assignée: l'esprit de la vengeance Sylvaneth. Il intervient quand la graine semble menacer, sortant de nul part, son épée rougeoyante tranchant la chair et le métal avec la meme aisance.

 

Que leur réserve la suite des évènements? Où se dirige les Ossiarchs? Auront ils l'opportunité de s'enfuir? Espérons des cieux plus cléments...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Clarifiome, tu me donnes une raison en or de faire quitter Ghyran à mon ost de Nurgle ?

 

Citation

 

C’est en riant à gorge déployée que Kol’era’s, dit “Terreur-bleue” essayait de contenir les assauts joyeux de Putrax, sa bête de Nurgle préférée. La créature se tortillait, glapissait, émettant des gloussements de plaisir tandis qu’elle essayait de faire tomber au sol son maître démoniaque. Le Héraut de Nurgle semblait s’amuser, mais il restait entièrement concentré sur le jeu - un faux mouvement, un mauvais appui, et son animal l'écraserait sans même s’en rendre compte. Seule sa vigueur surnaturelle lui permettait de repousser Putrax. 

 

Autour de lui, à l’ombre des arbres de Nurgle, des portepestes s’agitaient mollement au gré des notes de cornemuse jouées par Rhe’umas. Certains étaient des démons originaires du jardin de Nurgle, d’autres étaient des versions affreusement corrompues des dryades Sylvaneth. L’avant-garde démoniaque était parvenue à se stabiliser dans le royaume de Ghyran, en s’installant dans un bosquet corrompu par les prières d’un mortel mourant.  Ils s’étaient fait discrets, évitant les affrontements directs, mais l’attente et l’inaction commençait à les vider de leur énergie. Sans sorcier mortel pour réciter les incantations nécessaires, ni fosse à grangrepus, ils peinaient à maintenir leur enveloppe charnelle. Et sa force d’invasion, forte de plusieurs milliers de démons quelques jours auparavant, était maintenant réduite à quelques centaines de fantassins, et leur nombre se réduisait chaque jour. Les portepestes avaient de plus en plus de mal à progresser dans la forêt, qui semblait lutter contre l’infection Nurglesque. Même la peste bleue, maladie créée par kol’era’s, qui infectait les arbres et les faisait nécroser en leur donnant une couleur bleue, rencontrait une résistance incroyable...

 

Le Héraut de Nurgle devait trouver une solution pour transformer son avant-poste en vrai tête de pont, pour que la Légion de son maître puisse enfin traverser, en Ghyran, non loin de la Cité Vivante. Alors, lorsque ses éclaireurs lui annoncèrent qu’une force avait été dépêchée de la Cité Vivante pour, visiblement, fonder un nouvel avant-poste. Si c’était bien le cas, alors ils devaient transporter avec eux une des Graines d’Alarielle. S’ils parvenaient à mettre la main sur cette graine, et à l’infecter avec la Peste Bleue, alors ils pourraient l’utiliser pour s'établir durablement…

 

Ils furent toutefois pris de vitesse. Une armée de Morts parvint à prendre le contrôle de la graîne et de ses protecteurs, avant de s’enfuir. kol'era's fit alors greffer des branches porteuses de la Peste Bleue sur ses portepestes, afin qu’ils puissent conserver leur vitalité démoniaque le long du trajet. Mais Kol’era’s ne pouvait éloigner le gros de ses troupes du bosquet, pas sans risquer de tout perdre, car ils ne pourraient pas survivre longtemps du fait de leur nature instable. Il allait devoir emmener un contingent plus réduit en taille, et se trouver des alliés en route. C’est sans discrétion, au son de la cornemuse, des flûtes d’os et des tambours en peaux humaines que la joyeuse bande se mit en route, bien décidée à accomplir leur mission, et à répandre sur leur chemin de nombreux bourgeons bleus...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il fallait se rendre à l'évidence, la situation vient de devenir encore plus périlleuse. 

Alors qu'Eclaireur était stationnaire au-dessus de la canopée, le nuage de mouches aperçu au loin ne laissait pas de place aux doutes. 

Il restait des traces dans les livres des Guerres de la Vie de la fuite d'Alarielle et du soutien des stormcasts face à Nurgle. Ces traces parlent de nuages de mouches épais, de pustules et de pestilence...  

Nous sommes suivis!

Arthème n'arrivait pas à se décider: en parlerait elle aux Ossiarchs?  La confusion pourrait bien être notre allié... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

À mon tour, avec une alliance Hallowheart/Idoneths :

 

Tremus était surexcité. Toutes ses attentes avaient l’air d’avoir été exaucées par Sigmar dans la même journée.

Dès que les premières rumeurs parlant du Nexus de Chamon avaient atteintes Hallowheart, il avait vu l’intérêt de monter une expédition pour examiner ce qui avait l’air de monolithes gorgés de magie des royaumes brute. Tout cela le rendait particulièrement avide de les étudier, il devait les étudier.

 

Mais le grand maître de l’ordre du Feu Blanc n’avait pas donné son accord, prétextant que le rôle de Tremus était de chasser les sorts prédateurs des Royaumes, ce qui était effectivement sa spécialité. Mais peu de sorts avaient été repérés ces derniers mois, et Tremus se morfondait dans son laboratoire.

Mais tout cela c’était avant. Avant que l’une des enclaves des Collèges de Chamon de la ville du Prisme  ne demande  l’aide des mages de la cour du feu Blanc afin de les aider à atteindre  les Portails des confins, lesquels semblaient situés dans une région souffrant d’une grande instabilité magique et d’un grand nombre de sortilèges prédateurs errants. Le Grand Maître avait alors cédé et enfin permis à Tremus de se joindre à l’expédition.

 

Se sachant le seul à pouvoir apprendre les secrets du Nexus, Tremus avait alors fait peser toute son influence pour être protégé par les meilleurs guerriers des royaumes et le Grand Maître lui accorda une suite de Guerriers Phénix aelfique afin de lutter contre les éventuelles force chaotiques qui ne manqueraient pas de se mettre sur son chemin. Un Luminark lui fût aussi assigner pour apporter la lumière d’Azyr sur leur chemin. La puissante machine de guerre en plus d’être un véritable laboratoire itinérant pouvait aussi être l’une des seules armes pouvant détruire les portails si le besoin devait s’en faire sentir.

 

Tremus allait enfin pouvoir montrer toute sa valeur mais avant, il avait encore une chose à faire, un atout dans sa manche à faire valoir. Afin de mettre toutes les chances de son côté, Tremus avait recontacté tous ces débiteurs et avait obtenu l’aide d’une phalange de guerriers exceptionnelle, les guerriers Akhelians de Fuethan dont il avait sauvé un prince d’un Soleil Violet il y a quelques années pendant l’un de leur ‘raid’. Les fiers Aelves avaient été réticent à engager leurs forces à ses côté malgré leur dette mais la promesse de pouvoir garder les si précieuses ‘ressources’ glanées sur le chemin (qu’elles soient ennemies ou pas d’ailleurs) avait fini de les convaincre. Le Prince Evren se présenta même personnellement pour honorer sa dette.

 

Oui, Tremus était surexcité, il était maintenant à Chamon, à la tête du force capable de l’aider à atteindre son objectif. Une force où personne ne pourrait le priver de son savoir ésotérique. Une force où la majorité des guerriers ne répèterait jamais à ses concurrents pour la place de Grand Maître ce qu’ils allaient voir. Tremus savait maintenant que même s’il venait à ne pas rentrer vivant de cette expédition, il avait enfin toutes les chances de devenir un héros, un héros si puissant et si plein de savoir qu’il accèderait enfin à un état  supérieur, celui de Stormcast Eternal.

Edited by karbur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un à une info quand à la date limite d'envoi des listes et a quelle adresse on les envoie ?

J'ai beau cherché, je ne trouve rien,

j'envoi des mails, pas de réponse...

j'écris sur facebook, pas de réponse...

 

Rien sur t3, rien sur le site, rien sur le warfo.....

 

Franchement je ne comprends pas ce manque de communication pour un tournoi si important....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le mail via T3 devrait être envoyé ce soir, ou demain. 

 

Pour le rendu des listes, la date est fixée au 20/02. Les listes sont à déposer sur le site miniheadquarter (un seul joueur par équipe doit s'y inscrire, avec son pseudo T3, et déposer les deux listes de 1000 points au format Warscroll builder). Les listes seront corrigées, et une fois toutes les listes validées, rendues publiques. 

 

N'hésite pas à me contacter directement si tu as besoin de plus d'informations. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello ! Merci @Pride_FBJ, il en va de même pour le rendu des listes de la partie competitive ou pas car je n'ai pas trouvé l'info sur le site de l'évènement ?

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui bien sûr, de ce point de vu la les deux tournois sont gérés de la même manière. Vous pouvez donc d'ors et déjà déposer vos listes sur miniheadquarter, dans la bonne section (compétitif ou narratif !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, une autre question pour le narratif : est ce qu'il y a des restrictions de listes? je veux joué ossiarch mais pas une liste compétitive full mortek débile c'est possible? merci ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y pas de restriction autres que celles indiquées dans le règlement (à savoir pas de perso spé). 

Tu peux donc jouer ce que tu veux, et évidement qu'éviter le spam dans une campagne narrative sera une bonne chose. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/02/2020 à 13:58, Pride_FBJ a dit :

Le mail via T3 devrait être envoyé ce soir, ou demain. 

 

Pour le rendu des listes, la date est fixée au 20/02. Les listes sont à déposer sur le site miniheadquarter (un seul joueur par équipe doit s'y inscrire, avec son pseudo T3, et déposer les deux listes de 1000 points au format Warscroll builder). Les listes seront corrigées, et une fois toutes les listes validées, rendues publiques. 

 

N'hésite pas à me contacter directement si tu as besoin de plus d'informations. 

Le 20 ou le 22 comme d'après le mail T3 au final ? ?

 

Nous on viendra sans spam, sans liste mangeuse d'enfant. On va sortir des figs des placards ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/02/2020 à 12:59, Pride_FBJ a dit :

 

Bonjour pride rien à voir avec le sujet j'ai une question est-ce que je peux tirer sur différentes unités avec la même catapulte ossiarch ? Merci d'avance 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas sur que se soit le bon endroit  ? (mais oui, tu peux spliter tes tirs tant que tu l'indiques moment de le faire).

 

La suite du fluff a été posté sur le site du FWD. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Pride_FBJ a dit :

La suite du fluff a été posté sur le site du FWD. 


Et c’est toujours aussi sympa à lire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je plussoie le fluff est excellent, je vais adorer participer à cette histoire :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Pride_FBJ c'est sans doute pas le bon endroit pour ça mais je n'arrive pas à m'inscrire pour le FDW sur miniheadquarters et à poster nos listes pour la section compet

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.