Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
Dellirium

[WHB WAP/V9] La campagne du Phylactère de Révocation

Recommended Posts

Hello tout le monde, salut !

 

Le destin capricieux de Warhammer tend parfois à saboter vos projets scénaristiques, tandis que d'autres fois, les dés se révèlent être des oracles bien perturbants au point de vouloir vous pousser à aller encore plus loin dans votre douce folie. Je ne vous en dis pas plus et, sans plus tarder, je reprends ma plume pour vous narrer cette bataille nocturne, fourbe et haletante !

20101207573925595317078515.jpg

Le centre de Krovas vu comme par un être nyctalope le survolant en cette folle nuit, 

Les forces skavens ne semblaient plus vouloir chercher à se cacher. Elles se précipitaient maintenant après leurs cibles : l'ataman Vladimir Zubov et ses deux seuls fils, Vassili et Beledni. Ces trois personnage hautement influents de Krovas couvraient la retraite des civiles ayant réussi à réchapper aux impitoyables hommes-rats. Leur courage n'avait d'égal que leurs prouesses martiales, et ils faisaient preuves d'une détermination infaillible pour défendre  leurs proches et leurs foyers.

20101207574225595317078519.jpg

Au premier plan, Vladimir seul devant, Vassili en plein centre de la cour devant la tour de garde et enfin, Beledni en haut, près du puis.

Vladimir est rejoins bien vite par les Kvassnics, désireux de protéger le moulin servant à préparer leur breuvage adoré. Les Joueurs d'épée arrivent en renfort derrière Vladimir tandis que le Père Roderick et le Crève-Skavens se joignent aux hallebardiers pour superviser le dispositif depuis le centre. Non pas que le Père Roderick est inexpérimenté pour gérer telle situation, mais il sait admettre les limites de ses connaissances des techniques skavens, tandis que le Crève-Skavens, lui, semble toutes les connaître. C'est ainsi que sans en prendre ombrage, il s'en remis instinctivement à lui pour diriger les opérations, relayant aux hommes sous forme d'ordres les conseils que celui-ci lui intimait. Les hommes de leur expédition n'étaient jamais parvenu à l'accepter, ce répurgateur étant étrange à leur yeux, et ce n'était pas un pléonasme. Ce corps de métier a toujours suscité la méfiance aux yeux des profanes, mais les choses prenaient une toute autre ampleur pour ce qui était du Crève-Skavens. Les soldats n'arrivaient tout bonnement pas à supporter sa présence, les traits de son visage jamais atteignables entre sa coiffe extravagante et son haut col de cuir crasseux. Son comportement et surtout son mutisme extrême en faisait une compagnie plus dérangeante encore. Mais cette considération ne l'échaudait pas, il était coutumier de la chose et y trouvait même un certain réconfort. Il évitait ainsi des pertes de temps en discutions longues et stériles, ne parlant que pour ce qui l'animait depuis toujours, semblait-il : exterminer les skavens. C'est ainsi qu'il exposa à Père Roderick la marche à suivre s'ils voulait sauver le plus de personnes possibles et venir à bout de ces engeances :

- Les tireurs doivent rester dans la tour de garde et la barricader de l'intérieur, et encore après cela devaient-ils veiller à ne pas se faire surprendre par ces vermines sachant grimper aux murs...

et aussi :

- Oubliez le tir en salve à l'unisson, il ne faut pas laisser l'ennemi lire nos mouvements, tirez en continu pour ne pas qu'il puisse esquiver tout d'un coup, leurs assassins sont vifs comme l'éclair...

et aussi :

- Privilégiez la vitesse à la force, ces bêtes sont fragiles mais rapides, il faut éviter de leur exposer une faiblesse quelconque...

et aussi :

- Abattez leur chef et ils détalerons, ces bêtes sont veules...

et aussi...

Le Père Roderick peinait à suivre cette soudaine volubilité du Crève-Skavens, s'échinant tant bien que mal à se faire comprendre de ses soldats en retransmettant les instructions. Chacun se regardait, déstabilisé devant tous ces ordres inhabituels...

20101207574125595317078517.jpg

Les Tchéquistes escortant Béledni, devant Gisela Leupold flanquée de ses kossars, tandis que la milice gospodar va épauler l'Empire et tenir le centre

Du côté des kislévites, le temps n'était pas aux discussions. Leurs foyers étaient assaillis, et rien ne saurait mettre en péril la vie de leurs proches sans devoir passer sur leurs corps. Les Tchéquistes, habitués à devoir agir avec célérité dans leurs missions quotidiennes, étaient déjà partis au devant de l'ennemi. Les braseros d'alerte enflammés du poste de garde à l'autre bout de la cour laissaient entrapercevoir des flammes se refléter sur les quelques lames qui avaient déjà fait couler le sang des innocents avant l'alerte. Leur enduis noir poisseux pour éviter tous reflets lors de l'infiltration étaient maintenant partis, lavés dans le sang de quelques malheureux kislévites saisis dans la nuit...

20101207574225595317078518.jpg

Trink Morne-Murmure pris les rênes des opérations tandis que Nhiak allait se dissimuler parmi les rats des clans. Le sorcier ordonna aux vermines de choc l'encadrant de boire les rations de breuvage qu'il avait concocté avant l'infiltration. Celles-ci obtempérèrent non sans quelques frissons de leurs queues, sachant quel sort funeste pouvait les attendre à la suite de pareille expérience. Mais la tentation devant des prouesses martiales décuplées valait la peine de courir le risque, sans compter qu'il était peu recommandé pour tous skavens tenant à sa fourrure de contrarier un sorcier du clan Eshin. Bientôt, les gardes du corps de Trink sentir un feu énergisant dans leurs veines et se mirent à hurler leur haine de ces choses-hommes, ayant hâte de noyer ce misérable terrier dans le sang de leurs ennemis.

 

TOUR 1 Skavens

20101207574525595317078522.jpg

L'infiltration étant finie, les coureurs nocturnes se ruent sur leurs cibles avant qu'elles ne soient en possession de tous leurs moyens, talonnées par les régiments d'assaut

 

20101207574625595317078523.jpg

Trink parvient sournoisement à tromper la garde magique de Gisela. Les étoiles de malepierre magiques filent bientôt dans l'air et déchiquètent Vasili en plein milieu de la cour. Ainsi exposé, il profite de la défaillance de ses adversaires encore perturbé par cette attaque surprise pour également voiler d'ombres protectrices l'avancée de ses troupes.

 

20101207574725595317078524.jpg

Les coureurs nocturnes s'en prennent à l'arme de jet  à Vladimir qui reste intouchable, les laissant perplexe quant à l'attitude à adopter maintenant...

 

TOUR 1 Empire & Kislev

20101207574825595317078526.jpg

Vladimir n'est pas homme à fuir le combat pour sauver sa vie, aussi l'Ataman part à l'assaut des coureurs nocturnes, immédiatement rejoins par les joueurs d'épée.

 

20101207574925595317078527.jpg

Béledni se rapproche de la sécurité de la tour de garde, fou de douleur à la vue du corps de son frère gisant dans son sang. La contre-attaque sur les skavens voit un étau se resserrer autour d'eux, tandis que les kvassnics prennent place dans le moulin. Gisela et les kossars vont dans la maison à côté du puit, vigilants aux moindre mouvements. Les arquebusiers n'atteignent que deux vermines tandis que aucune imprécation magique n'aboutit, Trink contrant les manœuvres arcaniques d'une Gisela chancelante qui perd le contrôle des vents de magie.

 

20101207575025595317078528.jpg

Les joueurs d'épée quant à eux sont implacables, massacrant l'ennemi et percutant dans leur élan (de justesse) le régiment de guerriers des clans, Vladimir sur leurs talons.

 

TOUR 2 Skavens

20101207575125595317078529.jpg

Béledni senti un bref instant des vibrations sous ses pieds. Il y eu soudain une secousse très forte puis plus rien. Il oubliait déjà cette étrange sensation, reportant son attention sur l'ennemi traversant la cour...

Nhiak pesta tandis qu'il s'apprêtait à sauter sur l'ennemi déjà arrivé au contact, ayant compris que la foreuse à malepierre venait d'exploser sous terre au vu de la secousse. L'escouade de renfort devant arriver pour ajouter à la confusion adverse n'était plus... maudit soit cet infâme Putaklic qui lui avait vendu une foreuse défaillante !

 

20101207575225595317078530.jpg

Les vermines de choc se ruent sur le moulin pour échapper à cette tenaille se refermant sur eux dans la cour tandis que les cinq coureurs d'égouts arrivent derrière le moulin et se ruent sur Vladimir, isolé derrière les joueurs d'épée. Trink tente un sort d'évasion sur Nhiak pour le soustraire à la violence des troupes d'élite des choses-hommes et l'envoyer auprès de Béledni, seul et vulnérable sur l'autre flanc... Hélas, la manœuvre est contrée par la sorcière de glace. 

(NB : erreur de ma part, je n'avais pas le droit de charger avec eux dès leur arrivée... ce doit être ma nature skaven compulsive qui m'a fait commettre un acte manqué 🐀 🧠)

 

20101207575425595317078532.jpg

Nhiak bondi et abat deux hommes de l'Empire tandis que les rats des clans autour de lui se font massacrer. Ils refluent tous à toute jambe pour échapper à leurs bourreaux qui les talonnent. Le musc de la peur commence à planner lourdement chez les skavens tandis que Vladimir tient tête à une tempête de coups assenés par les cinq coureurs d'égouts qui l'acculent dos au moulin. Il se démène comme un beau diable, la fureur d'Ursun semblant guider ses membres qui détournent inlassablement les frappes cherchant à l'atteindre !

Heureusement, du côté de Trink et ses vermines de chocs, le massacre des kvassnics et la fuite du dernier permet à la troupe de trouver refuge dans le moulin pour se substituer aux manœuvres des choses-hommes. Les vermines ont beau être galvanisées par le breuvage de Morne-Murmure, elles préfèrent bien volontiers se terrer dans une bâtisse pour se mettre à l'abri de Tranche-Queues, le nom que les Skavens ont donnés au Crève-Skavens.

 

 

TOUR 2 Empire & Kislev

Le Crève-Skavens intime au Père Roderick de lancer l'assaut pour ne pas laisser ces abominables créatures gagner du temps pour arriver à leurs fins. Trink Se poste à l'arrière du bâtiment, concentré à contrer toutes les tentatives magiques adverses. La dévotion du Père Roderick fait ses preuves en permettant à la grâce de Sigmar de venir protéger ses ouailles malgré les tentatives de Morne-Murmure suppliant le Rat-Cornu de contrer ces prières.

Ainsi nimbé de l'aura de Sigmar, le Crève-Skavens ouvrit la voie en montant l'escalier du moulin, donnant l'exemple à suivre. Cinq vermines de choc se bousculèrent pour se ruer sur lui et le tailler en pièces. Malheureusement pour elles, elles n'étaient pas assez adroites dans ce milieu exigüe avec leurs hallebardes, tandis que lui évoluait avec une grâce féline, tel un chat se jouant de grotesques souris malveillantes. Il abattit deux adversaire de gestes méthodiques de son fleuret, se ruant comme droit vers la mort en allant vers deux autres, les déstabilisant en se glissant sous les hampes de leurs hallebardes, échappant ainsi aux ballets mortels de leurs lames qui ne rencontraient que le vide derrière. Au cœur de cette mêlée, il reçu pourtant un coup prodigieux en plein torse qu'un éclair lumineux bloqua à quelques centimètres de son corps. Stupéfaite, la vermine de choc ne comprenait pas ce qui venait de se produire, et le Crève-Skavens ne lui en laissa pas l'occasion, d'un coup de talon il la projeta loin de lui et laissa passer devant lui deux hallebardiers pour prendre le relais. Ceux-ci furent tailler en pièce tandis qu'ils comprenaient à leur tour que à quel point leur équipement n'était pas destiné aux endroits confinés. Le Crève-Skavens recula et retient ses compagnons d'arme d'aller plus en avant. Des yeux lugubres d'une teinte rougeâtre luisaient encore par dizaine dans l'obscurité du bâtiment que n'arrivaient pas à illuminer les torches des soldats. Ces vermines ne tenaient plus que l'étage du haut du moulin, et même si leurs nerfs tenaient encore bon, les troupes étant restées en bas s'étaient faites massacrées. Il fallait réfléchir maintenant à comment les déloger de la partie supérieur de la structure...

20101207575625595317078534.jpg

Un assaut contenu malgré de lourdes pertes chez les skavens...

 

20101207584925595317078537.jpg

Les joueurs d'épée pressaient leur avantage sur les rats détalant devant eux, ne parvenant pas à les rattraper mais forçant l'assassin à refluer avec eux.

 

 

TOUR 3 Skavens

20101207585025595317078538.jpg

La triade ayant fini de contourner les choses-hommes en effervescence, elle s'immisce entre les lignes sournoisement pour atteindre Béledni, inconscient du danger qui rôde...

 

20101207585125595317078539.jpg

Les rats des clans ne parviennent pas à se rallier et sortent donc du théâtre des hostilités, ôtant toute espérance à Nhiak de bénéficier du sort d'évasion pour revenir vers l'Ataman du terrier des choses-hommes toujours intact. Trink tente alors la même manoeuvre que contre la première cible en lançant le sort des étoiles de malepierre, mais il a été ébranlé par l'assaut et la présence de Tranche-Queues qui en a après sa vie. Sa maigre performance dans le lancement du sort est balayée par la sorcière réfugiée dans le bâtiment en face.

 

20101207585225595317078540.jpg

La triade, profitant de l'effet de surprise, parvient à trouver une faille dans l'armure de la chose-homme à tuer-abattre et la blesse d'une étoile de jet empoisonnée.

 

20101207585225595317078541.jpg

Les choses sont tout autre du côté des coureurs d'égouts qui voient trois frappent sournoises ricocher sur l'armure de l'Ataman tandis qu'il occis un de ses incapables d'assaillants...

 

20101207585325595317078542.jpg

L'effet de surprise maintenant totalement dissipé, les skavens voient les chances de remplir leur mission très compromises...

 

 

TOUR 3 Empire & Kislev

20101207585425595317078543.jpg

Les tchéquistes se ruent au secours de Vladimir sans pour autant oser tirer dans la mêlée, trop loin pour ajuster des tirs suffisamment précis. Ils sont rejoints d'un pas chancelant par le kvassnics qui s'est rallié et a quelque peu dégrisé semble-t-il. Les joueurs d'épée reviennent au pas de charge pour en finir avec ces vermines.

 

20101207585525595317078544.jpg

La milice gospodar se retourne et fonce au devant du trio d'assassins apparu dans leur dos tandis que le Crève-Skavens entame à nouveau un pénible assaut au milieu des corps sans vie du rez-de-chaussée du moulin.

 

20101207585625595317078545.jpg

Gisela entreprend de lancer une tempête d'échardes de glace sur les assassins soudainement apparu mais, dans sa précipitation, écorche une syllabe, provoquant l'invocation d'un démon qui s'empare d'une partie de son âme ! Trink parvient à préserver la triade de la tempête qui allait s'abattre sur eux, au prix de toutes ses forces arcaniques. Le Père Roderick en profite donc pour convoquer toutes les prières de Sigmar, illuminant ses troupes d'une aura resplendissante avec les bonnes grâces de Sigmar. Une vermine embrasée chutera aussitôt du haut de l'escalier telle une torche vivante, succombant au feu de l'âme imposé par le courroux de Sigmar.

Les arquebusiers ainsi que les kossars tentent de cribler les assassins de leurs projectiles, mais hélas, ils n'appliquent pas les conseils du Crève-Skavens. La volée de flèches des kossars sera évitée d'une fente latérale tandis que la salve de tir des arquebuses crépitera en vains, les roulades fulgurantes des assassins les ayant déjà fait sortir de la mire des tireurs tandis qu'ils tiraient à l'unisson. Il ne restait maintenant que le destin pour s'interposé entre les assassins et leur cible...

 

20101207585725595317078547.jpg

Le combat trouve une issue funeste pour les coureurs d'égouts qui sont défaits, ne subissant qu'une perte dans l'immédiat mais cedant face à la pression de la charge des tchéquistes. Le kvassnic, lui, achèvera sa vie embuée d'alcool avec le sourire aux lèvres, fier d'avoir défendu la mère patrie jusqu'à son dernier souffle.

 

20101207585825595317078548.jpg

La fureur d'Ursun s'étant emparé définitivement de Vladimir, il bondit tel un ours furieux et dépasse les rats survivants, non sans en avoir abattu un dans sa poursuite prodigieuse !

 

Cette fois, le Crève-Skavens parvint à acculer ce maudit sorcier à moustache pour le provoquer en duel. Il ne parviendra pas à le tuer, étrangement, mais lui plongera tout de même son fleuret dans l'épaule, lui arrachant un couinement des plus satisfaisant ! Le reste des hommes avait du mal à mener l'assaut, et il n'y eu que deux vermines d'abattues. Le temps sembla néanmoins se figer lorsque le Père Roderick monta jusqu'au grenier pour déloger les derniers rats de leur refuge. Ils lui sautèrent dessus à l'unisson, sans lui laisser le temps de se servir de son lourd marteau de guerre. Ni son armure, ni la protection de Sigmar ne parvinrent à détourner les coups. C'était comme si le Rat-Cornu lui-même se jouait du protégé de Sigmar, comme pour lui montrer sa fourberie sans borne. Le cadavre égorgé du prêtre guerrier chuta lourdement au bas du bâtiment, stupéfiant les témoins de la scène. Ces maudits skavens profitèrent de cette diversion pour fuir loin des combat et se retirer jusqu'à leur terrier.

20101207585925595317078549.jpg

Trink, gravement blessé, s'enfuit avec ses derniers gardes du corps, laissant les humains se lamenter de la perte de leur guide spirituel.

 

20101207590025595317078550.jpg

Le moulin est sécurisé. Le Crève-Skavens guette les dernières proies à abattre, en fuite à ses pieds, tandis qu'il recharge ses pistolets...

 

 

TOUR 4 Skavens

20101207590125595317078551.jpg

Les coureurs d'égouts se rallient et filent vers l'Ataman pour tenter de le blesser enfin de leurs projectiles empoisonnés, mais il se gausse de leurs tentatives...

 

20101207590125595317078552.jpg

La triade se rue vers Béledni pour en finir avec lui, malheureusement trop éloigné pour l'abattre à coup sûr au corps à corps...

 

20101207590225595317078553.jpg

Qu'à cela ne tienne, ils l'achèvent d'une volée bien ajustée, un projectile trouvant le cou tandis qu'un autre un de ses yeux. Vladimir, au loin, voit son dernier fils mourir de la main de ces abjectes créatures !

 

 

TOUR 4 Empire & Kislev

20101207592025595317078554.jpg

La milice gospodar se rue sur les assassins pour venger le bien-aimé fils de leur ataman. Gisela veut protéger ces fiers guerriers d'une armure de glace, mais le démon dans sa tête prend le contrôle de son corps et la fait incanter des calamités à la place. Au prix d'un effort mental surhumain, elle parvient à laisser s'échapper les vents de magie avant que le démon n'en tire parti pour semer le chaos parmi les siens !

 

20101207592125595317078555.jpg

La confusion s'empare des rangs de la milice gospodar qui n'arrive pas à atteindre les vermines assassines tandis qu'eux sèment la mort en leur sein ! Trois des leurs tombent sous leurs projectiles meurtriers au cours de la charge, et encore six braves se retrouvent mortellement blessés au sol avant même qu'une seule de ces créatures subisse une simple blessure...

 

20101207592225595317078556.jpg

C'en est trop pour leurs nerfs, les miliciens gospodar fuient, ayant compris qu'ils ne pourront pas rivaliser avec pareilles abominations !

 

 

TOUR 5 Skavens

20101207592325595317078557.jpg

Il reste une maigre chance d'achever la mission, l'ataman du village étant en vue ! Vite, la triade se rue vers lui et, ne l'ayant pas à sa portée, elle jette son dévolu sur les hallebardiers dans le moulin pour les dissuader de faire une sortie afin de l'intercepter. Malgré leur couverture, deux hallebardiers meurent de ces traits assassins !

 

 

TOUR 5 Empire & Kislev

20101207592525595317078559.jpg

Le trio meurtrier d'assassin était encerclé. Les tchéquistes les contournèrent et achevèrent celui blessé. Les arquebusier, cette fois, écoutèrent les conseils que le Crève-Skavens leur beuglait depuis le moulin et ajustèrent leur tirs les uns après les autres, faisant mouche deux fois et stoppant ainsi net la course d'un second rat. Ce fût le répurgateur en personne qui, ajustant sa cible avec soin, abattit le dernier skavens de deux balles en plein corps avec ses pistolets.

 

Victoire écrasante de l'Empire et du Kislev

 

 

 

- SOLDATS, TOUS AUX REMPARTS ! hurla le Crève-Skavens, tranchant avec son habituel mutisme.

- Doucement, mon garçon ! Le héla Vladimir. Ils sont tous morts, sauf les quelques fuyards qui, que Tor et Ursun m'en soient témoins, périrons de mes propres mains lorsque j'aurais retrouvé ce sorcier à moustaches de malheur et ses vermines !

Le langage de l'ataman, relevé d'un fort accent kislévite, restait toutefois impeccable. Le Crève-Skavens ne put s'empêcher de penser que ce Vladimir Zubov devait être un commerçant hors pair avec les négociants de l'empire, en plus d'être un combattant émérite. Le répurgateur retorqua depuis le balcon du moulin à l'ataman en contre-bas :

- Détrompez-vous, les skavens ne pratiquent jamais de tentative d'assassinat sans chercher soit à se venger, soit à affaiblir l'ennemi avant un assaut généralisé. J'ose imaginer que vous n'aviez pas eu affaire à eux dans la région jusqu'à maintenant, aussi je dois vous prévenir qu'en ce moment même, une armée conséquente doit se diriger droit sur Krovas. Et selon mon expérience, ces être préfèrerons mener l'assaut sous le couvert de la nuit ou ce qu'il en reste. Les forces étant récentes dans cette région, je soupçonne qu'ils ne pourrons pas mener un assaut depuis les entrailles de la terre, ils n'ont certainement pas encore eu le loisir d'étendre leurs terriers sous terre à ce point. C'est donc par voie terrestre classique qu'ils doivent s'avancer, ce qui les rendra repérable de plus loin. Je vous conseille d'envoyer des éclaireurs et de préparer tous vos hommes valides à combattre, nous pouvons encore les surprendre...

 

BANG !

 

La surprise de cette détonation soudaine fit se retourner brusquement tout le monde, tendus. Chacun distingua avec stupeur le corps sans vie de Gisela Leupold s'effondrer, le crâne explosé par une balle tirée à bout portant. L'arme, encore fumante, était toujours braquée bien haute, là où se tenait la tête de la sorcière de glace un instant auparavant, au bout du bras tendu d'un tchéquiste d'un calme effarant.

Au ton avec lequel Vladimir aboya quelque chose en kislévite à cet homme, le Crève-Skavens comprit qu'il exigeait des réponses quand à son comportement. Après un bref échange houleux, l'ataman se détendit et se tourna vers le Crève-Skavens pour lui expliquer, tout en faisant un geste de renversement de la main comme s'il semait du grain, en haussant les épaules :

- Nous appelons ça Ryzhnyi, vous appelez ça "démon". Il y avait un Ryzhnyi dans la tête de la sorcière. Maintenant il n'y a plus. Cet homme a servi à Praag pendant des années, il sait reconnaître un Ryzhnyi quand il y en a un.

- Ca me va, répondit le Crève-Skavens. C'est plus prudent ainsi. Il nous reste deux heures avant l'attaque, dépêchons nous, ajouta-t-il avec un flegme caractéristique.

Edited by Dellirium

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas résisté à déjà rédiger l'intro de la bataille imminente, avant l'aube. Je ne sais pas encore quand je pourrais la faire, mais vous avez ainsi de quoi déjà la fantasmer et même apporter un peu de background si l'envie vous en prend. La partie pour les skavens sera prochainement traitée.

 

Les nains qui vivaient autrefois sous les Monts du Milieu avaient depuis longtemps abandonné Karaz Ghumzul. Les assauts des peaux-vertes et des skavens les avaient poussés à fuir cette forteresse qu’ils avaient scellée avant de retourner à Karaz Ankor, auprès de leurs alliés nains d’avant la Guerre de la Barbe. Peu d’entre eux préférèrent s’intégrer à la société humaine de l’Empire environnante. Mais il y avait toujours des exceptions, si bien que les comtés de l’Ostland, du Hochland, du Middenland et même du Nordland virent apparaître des comptoirs de marchands nains sur leurs terres, ou encore des forgerons, mineurs ou autres métiers qui constituaient la fierté et la renommée naine. C’est ainsi que Alburd Creuse-les-collines, mineur de son état, se fit un nom dans l’Ostland en menant des prospections florissantes malgré la pauvreté des sous-sols du comté. La plus petite pépite d’or revête un impact économique considérable pour ce comté très pauvre. Alburd parvint bien vite à monter une entreprise en attirant à lui des nains marginaux exilés comme lui de Karaz Ghumzul. Se faisant une solide réputation et démultipliant les contacts commerciaux, une nouvelle arriva à ses oreilles en la personne de marchands itinérants revenant du Kislev. Ils avaient rencontré des orpailleurs, récemment installés dans une région bien plus au nord d’Erengrad, qui trouvaient déjà de la poudre d’or en quantités prometteuses. Alburd, qui se lassait du manque d’opportunités dans l’Ostland et qui, comme tous les nains, faisait montre d’une cupidité sans borne pour l’or, échafauda un plan.

a4e94bee4693491db08746bfeef3a1d2.jpg

Le jour où il apprit qu’un convoi militaire allait partir depuis Birkewiese pour se rendre dans cette fameuse région du Kislev, il monta sa propre expédition pour se rendre au-devant du Père Roderick qui serait à la tête de cette petite armée. Il lui proposa de se joindre à eux et de mettre à sa disposition une quinzaine de solides nains ainsi que ses ingénieurs qui l’accompagnaient pour superviser les futures installations de la mine à construire. Le prêtre de Sigmar ne pouvait refuser pareil soutient, quand bien même ces nains n’étaient pas des soldats de métier. Il savait avec quelle pugnacité pouvait se battre le premier nain venu, et qui plus est, ceux-ci venaient avec leurs propres équipements de facture naine. Avoir un tel régiment venant renforcer leur maigre expédition gratuitement ne pouvait être ignoré, les coffres de l’Ostland ne permettant pas de dépêcher une troupe suffisamment importante au goût de Roderick. Qui plus est, le Crève-Skavens affirmait que la menace au-devant de laquelle ils allaient était signée de la patte de ces vils hommes-rats, ce qui ne faisait que renforcer la détermination d’Alburd pour accompagner l’expédition. Il accepta l’offre du nain et ils furent bientôt sur la route côte à côte.

 

- - - - - - 


Au cœur de la nuit, dans une Krovas agitée qui fourmillait d’activité, Alburd maugréait dans sa barbe. Il désapprouvait le plan de ces humains trop téméraires. Il avait eu beau insister sur le fait qu’il pouvait faire ériger des murs de bois de huit coudées de haut en l’espace d’une heure sur tous les points faibles des palissades sommaires qui ceinturait la stanitsa, ses arguments avaient été balayés d’un revers de main de l’ataman. Le nain était nerveux : se battre en plein air ne l’angoissait plus comme à l’époque où il venait de fuir Karaz Ghumzul, mais l’idée de ne pas profiter d’une place même mal fortifiée comme Krovas lui répugnait. Il respectait la fureur qui luisait dans les yeux de ce Vladimir, mais s’il voulait embrasser une mort digne de laver le sang de ses fils fraîchement assassinés, qu’il fasse le vœu de tueur et aille affronter l’ennemi seul plutôt que de tous les condamner ! Alburd avait essayé de s’appuyer sur un allié de circonstance en la personne du Rakikuli, ou Crève-Skavens, comme ils l’appelaient dans leur langue. Il pensait que sa connaissance, comme lui, des tactiques skavens le rendrait raisonnable et qu’il opterait pour la même tactique que lui, mais il fallait croire que les Umgi ne concevaient définitivement pas les choses comme les Dawi.

Stanitsa.jpg

La lueur de quelques flambeaux trahie l'agitation au cœur de la stanitsa 


Selon ces Umgi du nord, il revenait à l’ataman et lui seul de décider de l’attitude à adopter. Il avait été parfaitement clair et décrété qu’ils lanceraient un assaut général et frontal en faisant une sortie avec tous les cavaliers disponibles de la stanitsa. Toutes les troupes d’infanterie devraient former un rempart mobile pour empêcher le moindre de ces hommes-rats d’approcher de la stanitsa où étaient réfugiées les personnes dans l’incapacité de se battre. Il avait déjà envoyé ses chasseurs sibériens piéger les environs de la stanitsa afin d’empêcher l’ennemi de tirer parti du terrain. Norman Höger, le capitaine de l’Empire dirigeant la troupe maintenant, après la mort au combat de feu le Père Roderick, avaient acquiescé gravement à l’annonce de ce plan. Ce n’était pas de gaieté de cœur qu’il renonçait à la relative sécurité des palissades que Krovas offrait pour ses hommes, mais force était d’admettre qu’aussi téméraire que semblait la manœuvre de l’ataman, elle tombait sous le sens militaire : ils seraient trop à l’étroit entre les bâtisses pour bénéficier de l’élan des chevaux, et les skavens en profiteraient pour massacrer la population sans défense sans distinction avec les hommes armés. Ils se devaient d’éloigner le combat de Krovas et de tirer le meilleur parti possible de la cavalerie kislévite qui devrait se montrer à la hauteur des légendes la concernant. De plus, avec la bande de flagellants qui s’était constituée d’elle-même après la mort du Père Roderick, y voyant un signe de la fin des temps, il valait mieux être prudent en les éloignant eux aussi des habitations. Ils avaient la fâcheuse habitude de s’immoler par le feu en plein combat, et cela ne faisait pas bon ménage au cœur d’un village fait de bois. Alburd avait alors tempêté :
« Même pour un runk pareil, Grungni m’en soit témoin, je ne déshonorerais pas mes ancêtres en fuyant la kazak ! Qu’il ne soit pas dit que mes frères et moi sommes des unbaraki ! »


Le conseil de guerre avait été bref, et Alburd regagna rapidement sa place aux côtés de ses frères nains, interrogatifs. Il donna ses ordres, en réponse de quoi les nains agirent de concert pour s’exécuter de leurs courtes jambes. En une heure de temps, le robuste attelage de transport de matériel de minage était transformé en solide chariot renforcé dans lequel pourraient prendre place les ingénieurs nains, armés de leurs armes fétiches. Les autres nains avaient passé en revue leurs équipements rudimentaires mais bien entretenus. Enfin, ils se rassemblèrent en cercle pour entonner en chanson les passages du Dammaz Kron où il était mention des rancunes de leur maisonnée qu’il restait à laver contre les Raki qu’ils allaient affronter bientôt.


Peu de temps avant que l’aube n’arrive, des piaillements lointains commencèrent à résonner, rappelant les dires du Crève-Skavens, tel une prophétie : ils arrivaient …

 

 

Listes d'armées

++ Empire [1000pts] ++
+ Héros +
Norman Höger, Capitaine de l'Empire [68pts]: GENERAL, armure de plate complète, arme de base, bouclier
Le Crève-Skavens, Répurgateur [66pts]: paire de pistolet, arme de base, armure légère, Coiffe du Crève-Skavens

 

+ Choix de base +
10 Arbalétriers
19 Hallebardiers : étendard, musicien
10 Arquebusiers

 

+ Choix spéciaux +
15 Flagellants : musicien étendard
11 Joueurs d'Epée : Armes lourdes, Armures lourdes
15 Guerriers nains : arme lourde (pioche de mineur), armure légère, musicien, porte-étendard, Alburd = champion.

 

+ Choix rare +
Chariot de guerre : long fusil du Hochland, tromblon, arquebuse à répétition, attrape-chose, boulet et chaîne, hallebarde à crochet


++ Kislev [1,000pts] ++
+ Héros +
Vladimir Zubov, Ataman : GENERAL, lance de cavalerie, armure moyenne, bouclier, destrier
Tordimir Moroshkyn, Prêtre d'Ursun : deux armes de base, armure légère

 

+ Choix de base +
5 Druzhina : javelots, armure légère, bouclier, lance, destrier
29 Miliciens gospodars : musicien, porte-étendard, champion, hallebarde
12 Kossars : arc, arme lourde
5 Archers à cheval ungols : arc, arme de base, destrier
9 Lanciers ailés : musicien, maître de la rota, porte-étendard, Bannière hurlante de Njevski, lance de cavalerie, armure moyenne, bouclier, destrier
 

+ Choix spéciaux +
5 Tchéquistes : pistolet, arme de base, destrier
5 Chasseurs sybériens : arme de base, arc long, pièges de trappeurs

5 Chasseurs sybériens arme de base, arc long, pièges de trappeurs

Edited by Dellirium

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et voici la suite pour la partie skavens 😃

 

 

Zukol avait planifié minutieusement la coordination de ses troupes. A l’heure qu’il était, ces pathétiques choses-hommes devaient s’agiter en tous sens comme des moutons apeurés, sans personne à leur tête pour diriger, après le massacre qu’avait dû commettre les assassins. Les services du clan Eshin étaient très coûteux à louer, mais d’une efficacité presque toujours rentable. Selon ses calculs, Nhiak Longs-Poignards devrait être de retour d’ici peu pour lui faire son rapport tandis que Skritzeek mènerait les troupes conjointes de Moulder et Skryre dans un assaut frontal pour achever facilement ces créatures inférieures. Les instructions avaient été simples pour cette tâche : tuer-crever toutes ces créatures sans fourrure et récupérer leur terrier en surface sans l’abîmer pour s’en servir de base d’expédition dans la forêt de Grovod. C’est pourquoi il avait interdit l’usage d’armes enflammées, quand bien même il affectionnait tout particulièrement lui-même les lances-feu du clan Skryre pour leurs effets pyrotechniques des plus spectaculaires. Zukol se félicitait d’être parvenu à unifier les efforts des différents clans présents, qu’importe si c’était grâce à de nombreuses menaces et exécutions publiques de ses sortilèges grandioses. Ils convergeaient tous vers le même but, et la puissance skavens ne saurait être stoppée dans pareille situation ! Il s’autorisa encore une prise de poudre de malepierre qui lui fit inévitablement tressaillir les moustaches, tandis que des visions de massacres de ses ennemis et de sa propre grandeur s’imprimaient dans son cerveau, galvanisé par la substance instable.

miivb2xy4zlwcjwiu2j3.jpg

Zukol déplace ses pions et se rapproche de son objectif...

 

Putaklic marchait fièrement à la tête des rats de son clan. Cette journée allait marquer le début de son ascension éclair dans la hiérarchie Skryre, il en était certain. Tout se passait comme il avait prévu, et s’en était presque insupportable d’être aussi intelligent et sournois qu’il l’était. Il se flattait d’avoir su se saisir de pareille occasion : l’assassin Nhiak était venu lui acheter une foreuse à malepierre pour une mission secrète. Il n’avait pas fallu longtemps à Putaklic pour comprendre ce qui se préparait, le clan Eshin n’effectuant d’opérations impliquant pareils engins que pour des missions de grande ampleur et pas simplement assassiner un vulgaire dissident skaven. C’est ainsi qu’avec la plus fourbe des bassesses, le technomage avait vendu à Nhiak une foreuse piégée avec un retardateur qui déclencherait l’explosion de l’appareil après quelques minutes d’utilisation.
« - Si tu vends à clan Eshin mauvais matériel, toi mourir égorgé-tué avant prochaine lune ! » l’avait mis en garde Nhiak.
« - Oui-oui ô omnipotent dispensateur de mort du glorieux clan Eshin ! Vous ne le savez pas encore, mais vous avez fait une affaire incroyable ! Cette foreuse est ma création personnelle, très fiable-stable ! » avait répondu Putaklic.

C’est ainsi qu’il avait entendu la détonation dans les souterrains au moment où Skritzeek ordonnait à l’armée de se mettre en branle pour aller massacrer ces stupides choses-hommes avant l’aube. Putaklic avait alors confié ses meilleurs jezzails aux skavens les plus fiables l’accompagnant dans la bataille. Ils devraient se charger d’abattre les dirigeants ennemis qui seraient encore assurément en vie après le sabotage de l’opération du clan Eshin. Il se garda bien de leur dévoiler ce dernier détail. Une fois que les choses-hommes importantes seraient toutes bien tuées-mortes grâce à la technologie du clan Skryre, il en revendiquerait la supériorité par rapport à l’inefficacité du clan Eshin. Il se verrait ainsi obtenir la direction des aménagements de ce nouveau terrier à sa gloire et un peu pour celle de son clan.

warlock-engineer_orig.jpg

Putaklic avec son harnachement de bataille, partant à la conquête de sa propre légende !

 

Queutchic piaillait et menaçait comme à son habitude tous ceux qui l’entouraient. Ce chef skavens était doté d’un complexe d’infériorité exacerbé qui le rendait plus teigneux encore que la moyenne skavens, qui est pourtant déjà significative. Son nom venait d’un fait étrange et sujet aux moqueries de ses congénères, accentuant encore son complexe. Il avait en effet la singulière particularité de toujours perdre (ou se faire dérober) tous ses biens en dehors de la grande bannière de l’armée dont il était responsable. Cela l’ulcérait d’être ainsi constamment dépouillé, lui qui aurait voulu imposer son rang à la simple vue d’un attirail guerrier qui pourrait impressionner. Queutchic était rageur mais bien déterminé cette fois à essayer de briser cette sorte de malédiction en réclamant des récompenses dignes de son rang (et qu’il ne pourrait pas perdre cette fois) à l’issue de cette bataille assurément gagnée d’avance.

c0pac9dqdmvk.jpg

Queutchic compensant son manque d'assurance par l'agressivité

 

Skritzeek distribuait les ordres autant que les coups de fouets pour faire avancer en bon ordre cette armée bigarrée. Il se méfiait de ce Putaklic qui représentait le clan Skryre, encore plus que leurs inventions instables. Il lui semblait trop confiant, trop sûr de lui, comme s’il s’imaginait que rien ne pouvait lui arriver. Il avait dû manigancer quelque chose qui échappait à Skritzeek, cela l’énervant d’autant plus. Il fit claquer son électro-fouet aux pieds de l’équipage transportant un mortier à globes toxiques qui s’approchait trop près de lui à son goût. Il vociféra de sa voix haut perché des imprécations houleuses à l’attention de la maladresse congénitale dont faisaient preuve ces skavens avec leur matériel mortellement fragile. Accusations auxquels Putaklic réagit par une courbette exagérée, lui faisant presque plaquer son museau jusqu’au sol, tout en disant :
-    Votre magnanime Grandeur a raison ! Vous êtes bien plus grand stratège que votre humble serviteur Putaklic ! Votre tactique d’attaque est digne de vous mener tout droit à un siège du Conseil des Treize ! »
-    Bien-sûr que je suis plus intelligent-futé que vous bande de crétins-idiots ! Et je regrette même de trop vous partager mes plans géniaux-brillants ! Montre toi digne de ton supérieur en me montrant que tu te rappelle de la sagesse infinie dont je t’ai fait part !
-    Votre omnipotence sait que les créations sublimes-grandioses du clan Moulder son parfaites et mènerons l’assaut en première ligne pour vous couvrir de gloire-succès ! Votre humble serviteur Putaklic ne voudrais pas vous faire de l’ombre ou vous gêner avec ses machines-engins, oui-oui !
Skritzeek était satisfait du rappel de la grandeur de son génie. Il ne se rappelait plus avoir partagé tel plan de bataille, mais qu’importe. La seule chose qui comptait était qu’il n’avait pas perdu la face devant cet avorton en public. De plus, son orgueil gonflé par la précédente victoire contre ces choses-hommes lui donnait envie d’une victoire encore plus éclatante cette fois. Il pourrait ainsi revendiquer tout le terrier à creuser et laisser les étranges structures de la surface pour ces idiots du clan Skryre.

 

Putaklic peinait à réprimer un sourire belliqueux, ses flatteries ayant endormies la méfiance de ce stupide seigneur moulder qui allait se jeter dans la gueule du rat-loup. Son plan était parfait. Il imaginant déjà ce Skritzeek, bouffi d’orgueil, succomber à son arrogance d’aller en première ligne pour y trouver la mort, avec les tas de chairs qu’il était fier d’avoir créé. La technologie Skryre allait pouvoir briller en ce jour béni par le Rat-Cornu, et peut-être même aider Skritzeek à rencontrer son destin, dans les aléas de la bataille …
 

 

+++ Skavens [1,998pts] +++
+ Seigneur +
Skritzeek, maître corrupteur : GENERAL, rat ogre briseur d'os, pendentif attracteur d'ombre, fouet électrique

 

+ Héros +
Queutchic, chef : porteur de la grande bannière, arme de base, bouclier, armure moyenne
Putaklic, technomage : fusée funeste, condensateur à malepierre amélioré, lame électrique, sorcier niveau 2 domaine de la ruine :  sorts #0 malefoudre, #1 Tempête hurlante, #2 Orage de malefoudre

 

+ Choix de base +
35 rats des clans : musicien, porte-étendard, armure légère, lance et bouclier
Ratling Gun
35 rats des clans : musicien, porte-étendard, armure légère, lance et bouclier
Ratling Gun
20 rats des clans : armure légère, lance et bouclier
Mortier à globes toxiques
15 rats géants + 3 meneurs

 

+ Choix spéciaux +
6 rat-ogres : cerveau transplanté + 3 maîtres de meute : arme de base, armure légère, fouet
5 jezzails à malepierre 

15 rats-loups : attaques empoisonnées

 

+ Rare +
Abomination de Malefosse

 

 

Merci de m'avoir lu, et vivement la bataille pour vous narrer la suite des évènements !

 

PS : @Miles, ton vœu est exaucé, Putaklic est de retour 😉 

Edited by Dellirium

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hahaha! Zut c'est manqué, je préparé un texte pour expliqué d'où il avait recruté les vermines de choc! Mais finalement ces dernières avait été embauché par les Eshin pour les Moulder de toute façon!

 

En tout cas ça fait plaisir de le revoir et tes textes d'ambiances sont très sympa! Jolie bataille aussi. Bon un peu dommage qu'il y ai beaucoup de proxy pas peint, des fois on as du mal à repérer qui est qui, mais l'action, elle, est très bien!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh bien, navré de ne pas avoir pu laisser la place à ta plume pour ce régiment, mais il y en a d'autres qui n'ont pas encore de personnalités ni d'histoire. L'attitude des skavens est comme à son habitude complotiste, ce qui pourrait laisser place à quelques spin-off d'affrontements skavens entre eux, pourquoi pas. Ils n'auraient pas pour but de faire avancer l'histoire par rapport aux intérêts convergeant vers le Phylactère de Révocation, mais seraient plus des pages de pub divertissantes ayant des impacts mineurs dans les rebondissements de la campagne. On voit déjà que le clan Eshin va avoir une dent contre le clan Skryre, et plus particulièrement Putaklic. La bataille à venir va nous montrer si de réels griefs vont apparaître entre les clans Moulder et Skryre. Et attention spoiler ...

Révélation

Le clan Pestilens est gardé en retrait dans les Marais Pestilentiels, juste au nord-est d'Erengrad, afin de ne pas commencer à propager des maladies au coeur même des terriers skavens par "malchance"... Mais si les querelles intestines s'amplifient, Zukol ne reculera devant rien pour atteindre son objectif et prendra le risque malgré tout.

 

Pour la partie proxy pas peint, je dois avouer que je ne trouve pas beaucoup de temps pour la peinture. J'essaie déjà d'avoir des champs de bataille assez beau en finissant quelques décors par ci par là, mais pas à la hauteur de ce que je souhaiterais. Au vu de mes projets peinture qui piétinent, je me suis résolu à commencer quand même les campagnes, n'ayant pas envie de bouder mon plaisir pour ce genre de finition, même si c'est gratifiant et offrant une meilleure lecture du jeu d'avoir une collection magnifique comme on peut le voir chez Zugrub. Et surtout, mes figurines de l'empire sont les plus crados, achetées d'occasion 1/4 du prix et pas du tout reprise en main pour le moment. Ca m'embêtait à la base, mais elles restaient les plus viables pour servir de proxy pour du kislev que je n'ai pas du tout. C'est clair que ça va manquer de gueule à la prochaine bataille, d'avoir des figs de chevaliers classique et pas peintea à la place des magnifiques lanciers ailés, mais bon, on peut pas tout avoir. Je préfère la cohérence scénaristique avec des libertés sur les figs plutôt que de me restreindre avec les figs et ne plus avoir de cohérence des forces en présence.

 

Mais rassure toi cher Miles, une fois cette page empire/kislev sera tournée, et que tous les bouseux du coin auront été passés au fil de la lame, on retrouvera des figurines sans proxy et avec peinture parmi les autres races présentes dans la campagne !

La patience est mère de vertus 😜

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, mais moi, j'aime les Bouseux! ^^

 

Bon si jamais Putaclik recrute un régiment de Vermine de Choc tu me dit! J'aurais un texte parfait à écrire!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.