Jump to content
Warhammer Forum
Sign in to follow this  
gilian

[30K] LE PREMIER MUR [Projet évolution du fluff]

Recommended Posts

[30K] LE PREMIER MUR [Projet évolution du fluff]

 

0 : Avant-Propos

 

C’est Gav Thorpe  qui se colle au troisième volume. Et comme pour le tome précèdent on remarque c’est qu’il n’y a pas de postface, donc je suis au fond du trou parce que ce n’est pas franchement l’auteur a qui j’aurais donné deux tomes. Alors j’aime bien tapé sur Thorpe parce que j’ai de mauvais souvenir de ces vieux livres mais je dois admettre que ces dernieres publications ne sont pas trop mal. On va voir ce que ça va donner.

 

1 : L’histoire du livre

 

On reprend l’histoire ou on a laissé au volume précèdent, avec la défense du spatioport de la porte aux lions, et les différentes choses qui se sont produites en même temps.

 

2 : L’histoire avec un grand H

 

Note : Thorpe a décidé de jouer avec la chronologie avec trois trames temporelles qui se développent chapitres après chapitres. Pour me faciliter le résumé je ne vais pas suivre les chapitres mais les personnages au court de ce résumé.

Par soucis de cohésion j’ai décidé de ne pas parler des erreurs du roman, mais pour être vraiment correcte j’en parlerais après.

 

64eme Corps de défense d’Addaba

Révélation

 

Le 64eme Corps de défense d’Addaba quitte ça ruche situé en Afrik au moment où les premiers vaisseaux d’Horus entrent dans le système Sol (107 jours avant le début de l’assaut de la porte du Lion).

La ruche Addaba était spécialisé dans la production de matériel agricole avant la guerre, les rythme de travail était infernal (8h par jour pour les moins de 14 ans, 10h de 14 à 18 ans et enfin 14h une fois adulte).

Mais depuis sept ans maintenant elle produit des chars et les envois vers l’armée imperial en prévision de l’arrivée des forces d’Horus.

Et maintenant que l’ennemie est là elle va envoyer ces enfants se battre pour l’empereur. Soit comme conscrit pour la plus grande partie, soit au sein du 64eme Corps de défense d’Addaba pour les volontaires.

 

Le trajet va se dérouler en plusieurs étapes :

Une premiere en hélitransporteur pour rejoindre Djibou. (1 jour)

 

Une deuxième étape de Djibou au massif Arabindien a bord d’un énorme train pouvant transporter les 10000 hommes du Corps et tout leur matériel. (9 jours).

C’est pendent cette étape que leur son présenté les officiers d’intégrité (qui deviendront plus tard les commissaires).

 

Une troisième étape les mène jusqu’au pleine de Karachi (27 jours)

C’est le terminus du train. Pendent cette étape tout le monde a un entretient avec les officiers d’intégrité et un tiers des officiers sont exécuté pour incompétence.

Normalement les différents régiments devait être transporté à leur destination par des trains plus petit mais la gare de triage ce fait attaquer et l’embarquement se faisant dans la plus grande confusion, il faudra réorganiser les différents corps d’armée.

Une quatrième étape la plus longue ça aurait du être la dernière et les amené en Himalaisie en passant par Nagapor et le Bassin de la Son. (10 jours en train et 30 jours à pied)

Au cours de cette étape un culte de l’empereur dieu et découvert et plus de 600 personnes sont exécuté par les officiers d’intégrités.

Le train qui doit les amener à destination est détruit et les membres du nouveau corps libre d’Addaba (non donner au nouveau régiment) doivent finir le trajet à pied dans la neige.

 

Une cinquième étape : (2 jours)

Arrivé aux abords de Varansi après un voyage de 5000 km il rencontre une colonne blindé venant de Bakh-Makkah et qui se rend au même endroit qu’eux. Ils finissent donc le voyages sur les chars.

 

Ils arrivent au point de rassemblement, un immense camp caché dans les montagnes à proximité de la porte au lion. Le camp est indétectable grâce a des contre mesure installé partout.

 

 

Intérieur de la cité imperial

Révélation

 

Katsuhiro a été muté comme garde de la zone de quarantaine de l’arc Palatin, 100 km2 de ruine ou était parqué toute les personnes qui tombaient malade suite au bombardement de la death Guard.

 

Quelques jours après le début de l’assaut sur le spatioport de la porte du Lion. Des petites choses inexplicables commencent à se passer.

 

Alors que Valdor interroge Malcador sur ce qui est en train de se passé, Dorn demande si ça pourrait être d’origine démoniaque.  Apres réflexion Valdor demande a Amon Tauromachian d’enquêté.

 

Amon découvre que l’incursion démoniaque de la zone de quarantaine proviens d’un autel voué au culte de l’empereur dieu et avec l’approbation de Malcador commence à enquêter sur ces cultes.

Malcador a envoyé Euphrati Keeler pour aider Amon à enquêter.

 

Apres deux semaines d’enquêtes, alors que Keeler enquête sur les porteurs de lumières un culte dirigé par Olivier Muiznieks.

Amon met à jour les premiers cultes impériaux qui ont été corrompu par les démons.

 

12 jours après le début de  l’assaut sur le spatioport de la porte du Lion alors qu’Amon et Keeler font leur rapport a Valdor Malcador et Dorn, Keeler essaie encore une fois d’influencer Sigismund mais Dorn intervient et préviens Sigismund qu’il doit aller aider Rann.

Une semaine plus tard les premiers cas de mutation démoniaque ont lieu dans la zone de quarantaine et, on donne l’ordre au garde d’exécuter tous les malades. Mais les gardes sont submerger et c’est l’arrivée des porteur de lumières qui permet de repousser les demi-démons (je n’ai pas trouvé un meilleur non dsl).

 

Quelques jour plus tard alors qu’il assiste a une réunion des porteurs de Lumières avec Malcador, Amon reconnait les marques de la corruption dans le discourt d’Olivier et decide d’intervenir mais c’est déjà trop tard. Cor’bax la Rouille Absolue et déjà en train de s’incarner, et Amon aidé des sœurs du silence et des Custodiens doit tuer tout le monde.

 

 

Spatioport de la porte du lion

Révélation

 

Soixante-dix heures avant l’assaut

 

Sur l’Iron Blood Perturabo a identifié  le point faible de la défense de Dorn et prépare son attaque ; mais c’est trop évident, Dorn sait que les hérétiques ont besoin du spatioport et le fait que le point faible des défenses se trouve justement ici laisse pensé a un piège.

 

Les trois membres du trident se disputent l’honneur de conduire l’attaque, et la consternation des deux autres membres Perturabo choisit Kroeger.

Il explique son choix à Forrix, Kroeger et le plus brutal, le moins subtile et le plus entêté de ces généraux, ce qui déstabilisera Dorn qui cherchera une logique dans cette attaque.

De plus Kroeger n’a pas d’emboitions et ne cherchera pas la victoire pour augmenté son prestige dans la légion.

 

Bastion de Bhab 3h avant l’assaut

 

Pendant ce temps la Dorn avec ces capitaine Rann et Sigismund fait un compte rendu de la situation a Malcador. Dorn se demande si l’attaque sur la porte du Lion est vraiment une attaque ou juste une diversion. Comme Perturabo il decide d’y détacher un de ces capitaines et a la surprise de ce dernier il choisit Rann plutôt que Sigismund.

 

Spatioport de la porte aux lions 7h avant l’assaut.

 

Chaque camp fait ces derniers préparatifs avant le début de l’assaut.

Du coté des hérétique, Forrix est nostalgique et ce souvient qu’il quitta Terra pour la grande croisade sur ce spatioport il y’a de nombreuses années.

Kroeger a décidé que le premier assaut serait un assaut massif sur terre a travers le no man’s land pour prendre les trancher et établir une tête de pont à l’entrer du spatioport. Pour cela il demande l’aide des Emperor's Childrens qu’il obtient asse facilement et l’aide des World Eaters, mais Khârn accepte de l’aider a la seul condition qu’il tue au nom de Khorne.

 

De coté des loyaliste, Rann aussi raconte une vieille histoire celle de l’élu et explique a ces officiers son plan.

Il compte abandonner le réseau de trancher devant le spatioport pour économiser les hommes et a la place faire une sortie avec le premier cadre d’assaut pour brisé la premiere attaque des hérétique. Le but n’est pas seulement de sauver des vies mais surtout d’économiser les hommes qui pourront servir à sécuriser les salles du spatioport pendent que les Imperial Fist effectueront des contre attaque et des frappes chirurgical sur les points sensibles du dispositif adverse et les salles capturer.

 

Heure H début de l’assaut du spatioport de la porte du Lion

 

Juste avant l’arrivé de la charge des hérétique sur le réseau de tranché il est évacuer par les troupes imperial. Et au moment ou les hérétiques prennent possession des trancher elles explosent dans un torrent de feu.

C’est a se moment que les Imperial Fist lance la contre attaque.

Apres deux heures de combats et alors que les Emperor's Childrens et les World Eaters decide de se replier devant l’impossibilité de passer les défenses psychique de l’empereur.

Kroeger ordonne le repli.

 

Rann fait de même, les Imperial Fist ont massacré plus de 300000 hérétiques en à peine deux heures. Le premier assaut a été repoussé.

 

En fait le premier assaut avait aussi un autre but, il devait camoufler l’avancé d’une petite force combiné du nouveau méchanicus et des Irons Warriors chargé de saboté le système de défenses du spatioport. Elle est dirigée par Satarael et doit permettre au démon Volk-Sa-ra-am de s’introduire dans le système informatique et oblitérer petit à petit l’esprit de la machine qui gère le spatioport.

 

10h après le début de l’assaut

Sur le Vengefull Spirit Horus n’est pas content de la lenteur de l’attaque. Apres avoir convoqué un conseil de guerre et conclus que le souci viens de la barrière psychique de l’empereur et de l’incapacité des démons à participer a l’assaut, il envoie Abaddon et Layak supervisé la destruction du bouclier psychique et appuyer l’attaque du spatioport.

 

Spatioport de la porte du lion 18 heures après le début de l’assaut.

 

Le deuxième assaut va commencer, a premiere vue Kroeger va encore utiliser la même technique et précipité ces troupes de front. Mais ce deuxième assaut est plus subtil. Il est précéder d’une frappe effectué sur les hauteurs du spatioport pour faire croire à un assaut orbital et forcer les défenseurs à diviser leurs troupes.

De plus l’assaut doit masquer l’infiltration d’un millier d’Iron Warriors sous les ordres de Forrix qui doivent entrer dans le spatioport et faire le plus de dégât possible pour créer un troisième front.

 

Abaddon et Layak sont rejoint par Typhus et Layak invoque Cor’bax la Rouille Absolue, c’est un démon qui n’a pas besoin de se matérialisé mais qui peut corrompre l’esprit des gens comme l’a fait Samus. Une fois invoqué il ne reste plus qu’a attendre qu’il corrompe le défenseur et fasse s’effondrer le bouclier de l’intérieur.

 

Spatioport de la porte du lions ; un jour après le début de l’assaut.

 

Kroeger déclenche la troisième phase et le troisième assaut. Pendent que la force principal des Iron Warrior remonte les étages du spatioport depuis le niveau du sol.

Une force d’Iron Warriors commandé par Berossus arrive depuis un assaut orbital sur les plateformes les plus haute du spatioport, il doit sécuriser une tête de pont pour l’arrivé de renfort.

La plupart des plateformes sont sécurisé par les Iron Warrior mais Berossus decide de ne pas suivre les ordres et se lance a l’assaut du spatioport sans laisser de troupe sécurisé ça plateforme.

Les World Eaters commandé par Khârn ne voulant pas être en reste se lance a l’assaut du spatioport a partir de torpille d’abordage pas du tout prévus pour le vol atmosphérique, ni pour traverser des murs.

 

Spatioport de la porte du lions ; quatrième jour après le début de l’assaut.

Volk-Sa-ra-am a réussit a complètement corrompre le spatioport et plus rien ne marche. Rann comprennent qu’il ne peut plus tenir l’intégralité du spatioport demande a Dorn l’autorisation de faire sauté les ponts et les assesseurs mais Dorn refuse, ils ont besoin de garder le spatioport intacte.

Rann demande alors des renforts pour tenté une contre attaque. Dorn accepte de lui envoyer Sigismund et 3000 Imperial Fist.

 

Spatioport de la porte du lions ; sixième jour après le début de l’assaut.

 

Rann lance enfin ça contre attaque vers le haut du spatioport (il a fallut 2 jours au mechanicus pour trouver comment contourner le système informatique) avec le premier cadre d’assaut en laissant les troupes imperial ralentir l’avancer des Iron Warrior au sol.

 

Forrix quand à lui continue à résister mais se rend compte que les renforts ne viendront pas et qu’il est livrer a lui-même, quelque chose a du mal se passer pour les hérétiques.

 

Spatioport de la porte du lions ; douzième jour après le début de l’assaut.

 

Kroeger vient retrouver Abaddon pour lui proposer une charge des légions avec Kharn et ces World Eaters. Abaddon est séduit devant l’idée de mené une vrais guerre et de prouver que les légions n’ont pas besoin des dieux.

 

Spatioport de la porte du lions ; quatorzième jour après le début de l’assaut.

 

Sigismund et ça troupe arrive à bord de module d’atterrissage pour prendre les Iron Warriors qui se trouve dans le haut du spatioport par l’arrière. Il se pose sur la plateforme laissé sans défense par Berossus

 

Spatioport de la porte du lions ; quinzième jour après le début de l’assaut.

 

Rann est le premier cadre d’assaut essaie de faire jonction avec les force de Sigismund mais ils sont enlisé en combat contre la force combiné des trois légions renégates et Rann affronte en duel Kroeger mais se fait battre et ne doit la vie qu’a l’intervention de Sigismund qui arrive enfin au contacte.

 

Forrix est toujours isolé dans les zones basses du spatioport et il ne lui reste plus qu’une centaine de guerrier. Les forces imperial n’essaient même plus de les exterminé et ce contente de les parquer.

 

Spatioport de la porte du lions ; seizième jour après le début de l’assaut.

 

Sigismund a pris le commandement depuis la blessure de Rann et fait de son mieux pour maintenir la cohésion des forces de défenses.

Il ordonne aux forces imperial de se replier sur le deuxième cordon de défense. Ils doivent tenir aussi longtemps que possible le temps que les renforts n’arrivent.

Pendent se temps lui-même retiens les force hérétiques dans le haut du spatioport et les empêche de prendre les zone d’atterrissages.

 

La force commandée par Forrix à bout de force est enfin relever par l’arriver des Iron Warrior dans les profondeurs du spatioport.

 

Spatioport de la porte du lions ; vingtième jour après le début de l’assaut.

 

Alors que la contre offensive va être lancer depuis l’intérieur de la cité imperial par une force diriger par Dorn en personne et depuis l’extérieur de la cité imperial par l’armée caché a proximité de la porte du Lion ; les forces du spatioport sont sur le point de se faire enfoncer par l’assaut combiné des légions et Sigismund se souvenant des parole de Keller decide de reporter son attention sur l’offensive principal pour aller affronter les héros du chaos, en laissant le haut du spatioport sans défense.

 

Dorn arrive sur place est mis au courant que l’armée de réserve ne viendra pas. La traitrise du corps libre d’Addaba qui était inféodé à Horus a causé d’énorme dégât et totalement désorganisé le groupe de combat qui ne sera pas prêt avant un jour ou deux.

Il voit aussi que Sigismund c’est fait berner par l’attaque au sol et a laisser Perturabo débarqué sur le haut du spatioport.

 

Pendant les quartes jours de combat qui suivirent, Sigismund affrontera Khârn mais comprendra enfin les paroles de Keller, il était le plus grand duelliste des légions mais si il ne devient pas le champion de l’empereur il ne pourra jamais battre les champion bénis par les dieux du chaos.

Khârn tentera d’attaquer Dorn mais se fera expédier au loin comme une brindille.

Et Layak ayant vue le destin d’Abaddon se sacrifiât pour lui sauver la vie devant Dorn.

Perturabo refusera le combat a Dorn préférant détruire ça légion et le tuer une fois qu’il lui aura tout enlevé.

 

Spatioport de la porte du lions ; vingt-quatrième jour après le début de l’assaut.

La Legio Fureans est la premiere légion titanique à débarquer sur Terra directement dans le spatioport.

La barrière Télaethésique rétrécit pour ne protéger plus que la cité imperial. Les premiers démons arrivent par millions sur Terra.

Les Emperor’s childrens se sont replier avec des dizaines de milliers de prisonniers et ne répondent plus a personne.

 

Du coté imperial :

Le Khan va se poster à la porte du Lion avec ces White Scare et protègera la porte en attendant de tenter une sortie.

Amon Tauromachian gagne le nom de Longinus (le gardien de la lance du destin).

 

Loin au sud dans les désolations de Khertoumi la ou se tenais la cité d’Addaba qui a été détruite par une frappe orbital, John Gramaticus arrive sur Terra.

 

 

3 : Personnages

Révélation

 

Ça va devenir une habitude de plus en plus rependu pendant cette série de livres mais beaucoup de Dramatis Personae annoncé en début de livre n’apparaissent pas vraiment.

Par exemple pour les primarque Angron cris un coup de frustration,  Sanguinius apparait entre deux portes mais ne dit rien… Et on ne fait mention du Khan que dans l’avant dernier chapitre pour dire qu’il va se poster sur la porte du Lion…

 

Les primarques :

 

Perturabo, Le Seigneur de Fer, primarque de la IVe Légion

Rogal Dorn, Le Prétorien de Terra, primarque de la VIIe Légion

Ils se livreront un duel a distance pendant tout le livre, bougeant chacun leurs pions dans l’ombre. Mais au final c’est Perturabo qui gagne la premiere manche.

 

La IVe Légion, les Iron Warriors

Kydomor Forrix, Le Briseur, premier capitaine, Triarque. Il est né sur Terra et est partie pour la grande croisade depuis le spatioport de la porte du Lion. Tout au long de l’assaut Forrix perd de plus en plus de ces illusions. Il comprend qu’ils ne sont que des jouets dans les mains du chaos et des primarch mais il préfère continuer à se battre pour rien que de ce laissé mourir.

 

Kroeger, Triarque, il est le seul membre du trident à y être arrivé par accident. Il n’a aucune ambition personnelle et se désintéresse des luttes de pouvoir.

A la base un guerrier fier ne voulant rien avoir à faire avec le chaos et ces dieux, il se laisse petit a petit consumer par ça haine des Emperor’s childrens et ça soif de combat. Au moment de la prise du spatioport de la porte du lion il ne sait pas encore complètement abandonner à Khorne.

 

Vull Bronn, L’Homme de Pierre, 45e grand bataillon il dirige le bombardement du spatioport de la porte du Lion et cette fois il met en garde Forrix a propos de son ambition dévorante.

 

Volk-Sa’ra’am, L’Oblitérateur Volk était un guerrier des Iron Warrior. Quand Perturabo est partie a la recherche d’Angron, Volk se fit possédé par le démon Sa’ra’am et devint le premier des oblitérateurs. Pendant l’assaut du spatioport de la porte du Lion il oblitèrera le système informatique.

 

Gharal, Capitaine il est le second de Forrix dans le groupe d’infiltrer du spatioport, il trouvera la mort juste avant que le groupe ne soit sauver par l’arriver de renfort. Forrix se maudit de ne pas pouvoir le sauver.

 

Berossus, Capitaine, Dreadnought il était un capitaine promis a un grand avenir parmi les Iron Warrior, mais un petit mal entendu lors de la bataille de Phall rendit fou de rage Perturabo qui le frappa et le laissa pour mort.

 

La VIIe Légion, les Imperial Fists

Sigismund, Seigneur castellan, grand sénéchal des Templiers : il est de plus en plus tenailler entre ça loyauté envers Dorn et les paroles de Keller qui lui enjoigne de devenir le champion de l’empereur.

Apres son combat contre Khârn il comprend qu’il ne peut pas vaincre les champion du chaos avec ça seul force.

 

Fafnir Rann, Seigneur sénéchal, capitaine du 1er cadre d’assaut. Il est né sur Inwit, ça mère a fuit le clan Dorn et c’est réfugier chez le clan Rann, leur ennemie héréditaire. Il était appelé l’élu il devait être celui qui détruirait le clan Dorn mais l’arrivé de Rogal a tout changé et il est devenu son premier officier. Il est blessé à la bataille du spatioport de la porte du Lion après en avoir dirigé les défenses pendant presque trois semaines.

 

Haeger, Lieutenant-commandant, castellan du spatioport de la porte aux Lions il secondera Rann Fafnir et gèrera le quartier général du spatioport pendant que Rann mènera les différents assauts

 

Ortor, Sergent, 1re escouade, 1er cadre d’assaut il est le second de Rann dans la hiérarchie du premier cadre d’assaut.

 

La XIVe Légion, la Death Guard

 

Typhus, Premier capitaine, hôte de la Ruche du Destructeur : lors du rituel de Layak il lit son destin à celui de la larve des Etoiles.

 

La XVIe Légion, les Sons of Horus

 

Ezekyle Abaddon, Premier capitaine : il veut encore croire que les légions peuvent gagner sans les démons mais la dernière parole de Layak lui laisse à penser que la guerre est déjà perdue

 

La XVIIe Légion, les Word Bearers

 

Zardu Layak, L’Apôtre Écarlate, Maître des Muets : Il continue d’essayer de convertir Abaddon au chaos en sachant tres bien qu’il sera le prochain champion des dieux sombres. C’est pour ça qu’il donne ça vie pour le sauver.

 

La XIIe Légion, les World Eaters

 

Khârn, Capitaine, 8e compagnie d’assaut : Il fait preuve de ruse en réussissant a damnés Kroeger. Il lui dit qu’il n’a pas besoin de vendre son âme a Khorne mais juste de tuer en son nom se qui au final reviens au même.

Je trouve que l’approche du personnage et des World Eaters est intéressante, se sont des berserkers mais pas que ça, ils prennent plaisir à combattre et a foncé dans le tas mais certain arrive encore a réfléchir. Le passage avec la torpille d’abordage est assez révélateur d’ailleurs.

 

Le Mechanicum Noir

 

Inar Satarael, Archimagos de l’adeptus Mechanicus il vient d’Incalation comme la Legio Fureans et est un allier des Iron Warrior. C’est lui qui permet au premier Obliterator de s’introduire dans le système informatique du spatioport de la porte du Lion

 

Les jamais-nés

 

Cor’bax La Rouille Absolue, La Vie au Creux de la Mort : tout comme Samus c’est un héraut de la tempête de Ruine, ce que les World Bearer appel des démons de l’âme. Des démons qui s’attache aux esprits et qui n’ont pas besoin d’une incarnation physique.

Cor’bax transforme l’espoir en désespoir il est donc parfait pour corrompre le culte imperial. Il sera finalement banni par Amon et Keller.

 

L’Armée Impériale

 

Le 64eme corps de défense d’Addaba : C’est la grosse surprise du livre, ils ont tous trahis et sont aux ordres d’Horus.

  

Katsuhiro, Soldat, garnison de la zone de quarantaine de l’arc Palatin : il est toujours vivant a la fin du livre, il a participé au massacre des humains mutants dans la zone de quarantaine et ça l’a profondément marqué.

 

Personnages impériaux

 

Malcador, Régent de l’Imperium : Si c’était un inquisiteur il serait radical. Pour lui la fin justifie les moyens. Il se sert du culte imperial et quand Amon lui fait remarquer que l’empereur a interdit le culte de ça personne et a fait détruire Monarchia il lui dit qu’il était aussi a Nickea et que pourtant les légions utilisent leur psykers. Il pense qu’il faudra poser la question à l’empereur plus tard et qu’il ne faut pas interpréter ce qu’il aimerait.

Il devient de plus en plus difficile de savoir si il accomplie l’œuvre de l’empereur ou si il suit ces propre projet.

 

Amon Tauromachian, Custodiens : il est profondément anti religion. Il pense que toute religion même le culte imperial finira toujours par être corrompu et attirera les démons. Pour son action contre Cor’bax et les cultes corrompu il gagnera le nom de Longinus gardien de la lance sacrée.

Longinus est le centurion qui percera le cœur du christ sur la croix avant de se convertir au christianisme.

 

Euphrati Keeler, Ancienne commémoratrice : veut convaincre Amon que le culte imperial n’est pas dangereux et qu’il peut même aider l’empereur à contenir le chaos. Mais les différents évènements du livre lui donne souvent tord.

Bien sur c’est la fois en l’empereur qui permet de bannir et d’affaiblir les démons mais dans le même temps c’est à cause des cultes impériaux que les démons ont pu être invoqués.

 

Olivier Muižnieks, Guide des Porteurs de Lumière Il est le chef du plus grand culte imperial pendent le début du siège du palais mais il finira par être corrompu par Cor’bax.

 

Manish et Daxa Dhaubanjar, c’est la premiere blague de ce livre, on les voit pendant une demi page, ils sont en train de boire le thé et se fond tuer par la dépressurisation de leur logement dans le spatioport au moment de l’attaque.

 

 

4 incohérences

Révélation

 

Le corps libre d’Addaba après plus de 60 jours de voyages effectue une marche de 1000km en 5 jours dans la neige et les tempêtes de l’Himalaisie…

 

Cor’bax Utterblight qui pourrait se traduire par la brulure total devient la rouille absolue (ce n’est pas gênant mais bon^^)

 

La ruche d’Addaba est détruite par une frappe orbital en représailles avant l’arrivé de John Gramaticus sur Terra. Seulement il n’y a plus de vaisseau loyaliste pour effectuer une frappe…

 

Le Khan se trouve dans la cité impérial au moment de la perte du spatioport de la porte du Lion et demande a Dorn s’il peut aller se positionner a la porte pour la défendre, et qu’il tentera peut être une sortie mais les préviendra d’abord. Alors qu’à la fin du livre précèdent c’est à dire 24 jours plus tôt il est partie avec la moitier de ça légion pour aider la population des autres ruches de Terra.

 

Rann demande des renforts au 4eme jour de l’assaut pour l’aider à contre attaqué et prendre l’ennemie a revers, Sigismund et le renfort arrive le 14eme jour en coordination avec la force dirigé par Rann. Alors je veux bien admettre que Rann qui demande de l’aide immédiatement parce qu’il perd le contrôle puisse attendre 10 jours, mais en fait l’ordre d’attaquer de Sigismund est donné le 14eme jour et arrive le 12eme…

 

Au 16eme jour de l’assaut, Sigismund dit que Dorn leur a demandé de tenir 18h avant l’arrivé des renforts. Mais la contre attaque de Dorn et de l’armée de secourt n’est lancer que le 20eme jour^^.

 

 

5: Autre:

Les troupes de conscrit saccarifiable de l’imperium sont appelé : troupes de formation de masse

 

6 Nécrologie :

Révélation

 

Le premier mur :

 

Gharal capitaine Iron Warriors tué pendent la prise du spatioport de la porte du Lion

 

Zardu Layak l’apôtre écarlate il se sacrifiât dans son duel contre Dorn pour sauver Abaddon

 

Kulnar, Esclave de l’épée Anakatis tué par Dorn

 

Hebek, Esclave de l’épée Anakatis tué par Dorn

 

Le 64eme corps de défense d’Addaba exterminé pendent ça trahison contre l’armée de secoure. (Je ne suis pas sur que les officier d’intégrités du régiment aient trahis^^)

 

Manish Dhaubanjar, Opérateur de halage tué dans la dépressurisation de leur salon

Daxa Dhaubanjar, Opératrice de halage tué dans la dépressurisation de leur salon

 

Cor’bax La Rouille Absolue Bannis par Amon et Keller

 

 

7 : Conclusion :

 

J’ai trouvé ce livre un peu plus brouillon que le précèdent. Je pense que ça a été fait exprès pour montrer le chaos des combats mais j’ai du a plusieurs reprise revenir en arrière dans ma lecture.

Autant je comprends que les évènements se déroulant à différents endroit aient une chronologie différente. (L’histoire du corps libre d’Addaba commence 100 jours plus tôt).

Autant j’ai du mal quand dans l’histoire du spatioport on passe du 12eme jour au 15eme pour revenir au 14eme et repasser au 20eme…

D’ailleurs au final je ne suis pas le seul à m’être perdu l’auteur aussi…

L’autre coquille du livre c’est le retour du Khan qui était pas la mais et la quand même…

Si on fait abstraction de ces petits soucis le reste passe bien.

 

En restant sur la forme je voudrais parler du corps libre d’Addaba une fois arriver a la fin du livre si l’envie nous prend de relire les passages de leur voyage les menant a point de rendez vous on se rend compte que l'on comprend tout différemment et c’est tres bien pensé.

 

Pour le fond je dois admettre que l’effort fait pour montrer les forces hérétiques différemment de se qu’on a l’habitude de voir est louable.

Khârn qui essaie de garder le contrôle, Forrix qui doute … Certains autres qui se battent pour eux ou contre l’empereur mais pas forcement pour le chaos. C’est bien amené et ça donne une autre dimension à l’hérésie d’Horus. Même si ça a été abordé dans d’autre volume de l’hérésie bien sur ; j’avais quand même un peu peur qu’on tombe dans la caricature et pour le moment on y est encore pas.

Le face à face Dorn Perturabo aussi n’est pas mal en fait pendent tout le livre on se retrouve avec une confrontation miroir entre les protagonistes.

 

Je vais être honnête je m’attendais pas a un livre de se niveau pour Gav Thorpe et malgré quelques soucis sur la forme et quelques coquilles scénaristique j’ai trouvé le livre assez bon. Mais bon c’est le siège de Terra du coup l’histoire aide surement beaucoup.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de cette contribution.

 

J'ai acheté le livre, je le reçoit Mardi.

 

Hâte de voir Sigismund à l'action

Share this post


Link to post
Share on other sites

Afin d'éviter un double poste dans le sujet principal de l'hérésie je vais me permettre un petit retour sur ma lecture.

Globalement j'ai bien aimé ce roman, on suit vraiment les deux camps avec leurs réflexions et leurs doutes ainsi que toute la stratégie que les deux camps mettent en place. Clairement le contrat est rempli en ce qui concerne les promesses de ce Siege de Terra. Je vais passer en spoiler pour la suite.

 

Révélation

Premier point, concernant la Force Libre, le retournement final est vraiment une sacrée surprise et il faudrait que je relise cet arc narratif afin de voir si des indices étaient disséminés car jusqu'au bout  je pensais qu'ils viendraient contrebalancer la bataille en cours. Toujours intéressant d'avoir le point de vue des humains dans ce siège, on se rend compte que même ceux qui vivent sur Terra sont au final très loin de l'hérésie et de la croisade, c'est assez plaisant à lire.

Concernant Katsuhiro, j'admet que c'est avec un certain plaisir que je vois ce petit soldat poursuivre son petit bonhomme de chemin au sein de cette bataille titanesque, le personnage a été bien présenté et on continue de voir ce pauvre bougre trimbaler sa misère comme il peut. Je sais qu'on est dans un univers sombre mais je lui souhaite une belle fin ^^

L'arc Amon/Keller est vraiment très intéressant pour plusieurs choses. D'une part cela nous permet de voir un peu comment la population réagit au siège et se réfugie dans la foi en l'Empereur et de l'autre on distingue les soucis que cela pose vis à vis des démons. Tous les questionnements d'Amon et ses débats avec Malcador nous montre une facette de l'hérésie passionnante et comme tu le dis @gilian on en vient presque à se demander ce que peut bien vouloir Malcador. Au fond, j'aurais tendance à penser qu'il agit comme l'aurait fait l'Empereur, à savoir que la nécessité fait loi et que la situation ne permettant pas de purger les cultes, autant essayer de faire en sorte que leur foi serve malgré le revers de la médaille qu'elle peut provoquer. Je pense que le régent en sait trop sur l'Empereur et le Warp pour ne pas voir que la foi des hommes peut se révéler une arme et le fait qu'il protège autant Keller est une preuve assez évidente de cela. Qui plus est, la fin du projet de la Toile laisse peu d'options au genre humain. Vraiment une partie très intéressante. (et enfin un Custodes qui est aussi bon qu'il devrait l'être).

Enfin, la partie d'échec entre Perturabo et Dorn.

La partie centrale de ce livre, à savoir la capacité ou non des IF de Dorn à tenir le Spatioport face à Perturabo et ses IW. J'ai beaucoup aimé les préparatifs et notamment le jeu de dupe concernant les faiblesses du spatioport puis le choix finalement logique de Perturabo d'envoyer son Triarque le plus brutale et le moins fin pour berner Dorn.

Tout l'arc autour de Forrix est très intéressant aussi et notamment le dénouement où on voit transparaître le dégoût d'un vétéran envers ce qu'est devenu sa légion et qui garde malgré tout une certaine fierté guerrière et préfère mourir en combattant même s ça ne sert aucun but. On se rend compte avec Forrix que même si les hérétiques vouent tous une haine plus ou moins forte à l'Imperium et l'Empereur pour diverses raisons, le mariage forcé avec les forces du Warp ne semble pas être du goût de tous mais il est évidemment trop tard à ce moment de l'hérésie pour espérer dévier de ce sentier maudit.

Étonnamment l'histoire d'Abbadon est très intéressante aussi avec des questionnements et des doutes qui continuent de poser les pierres de ce que va devenir Abbadon et notamment son désamours d'Horus post-hérésie. On sent clairement la bascule qui s'effectue et notamment la haine qu'Abbadon semble ressentir envers les puissances du Warp, curieux de voir comment va être amené son basculement pour qu'il accepte de se lier finalement.

Je suis content aussi d'vaoir pu suivre Sigismund et notamment ses questionnements. Il est clairement le meilleur duelliste de tout l'Imperium parmi les Astartes mais il doit admettre que les dons reçu par ses adversaires font qu'il ne peut plus se contenter de ça. J'espère que cette montée en puissance du 1er capitaine annonce des moments épiques à venir.


En tout cas, je suis content de voir que, comme au sein de l'hérésie, les auteurs parviennent à amener de la nuance dans les deux camps puisqu'on voit notamment au travers de Malcador que les "gentils" sont prêt à franchir quelques limites (pas tous cependant car Dorn fait bien comprendre à Perturabo qu'il ne souhaite pas  s'abaisser à son niveau) tout comme on voit que les "méchants" ne sont pas forcément aussi mauvais ou purement corrompus qu'on aurait pu le penser avec le fluff de base.

Prochain étape : Sons of Selenar avant d'attaquer le roman que j'attends vraiment à savoir Saturnine 😃

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.