Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
crom

Le Wargame et les enfants.

Recommended Posts

il y a 15 minutes, Uphir a dit :

Mais oui, de manière générale, et au delà des wargames, 6 ans, c'est l'âge à partir duquel on commence à jouer à des jeux un peu complexes. C'est tout simplement lié au développement de l'enfant. Après, tout est une question de contexte et de vivacité d'esprit, chaque enfant se développant à son rythme et ayant ses propres centres d'intérêt.

 

D'ailleurs il ne faudrait pas oublier que joueur une partie de wargame, même d'une heure, c'est LONG. Ma compagne ne comprend pas comment il nous est possible de rester concentrés durant 2/3 heures sur des figurines. Même si l'enfant aime peindre et trouve ca amusant de jouer, la concentration requise n'est pas a prendre a la légère.

Je me demandedonc si le "jeu de figurine compétitif ultime", Underworld, n'est pas un must have : peu de figurines, des règles simples (pour peu qu'un adapte les decks), des parties rapides.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Last Requiem a dit :

Je me demandedonc si le "jeu de figurine compétitif ultime", Underworld, n'est pas un must have : peu de figurines, des règles simples (pour peu qu'un adapte les decks), des parties rapides.

Underworld doit être vraiment pas mal pour commencer, mais je pense que le jeu Warcry correspondrait peut être mieux comme introduction. Il y aussi assez peu de figs, mais il y a un aspect collection plus présent vu que l'on va pouvoir ajouter des monstres et agrandir sa bande. Et il aussi l'avantage de se jouer avec des décors, ce qui est plus sympa je trouve, ça ajoute du visuel, ça donne plus envie.
Et on va pouvoir avoir plusieurs bandes et les jouer ensemble (si l'on reste sur les bandes classiques) pour faire une petite armée de slaves to darkness si l'enfant veut jouer a AoS par la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Lesquels ? (vrai question) 

 

 

On va pas commencer à jeter des fions en ciblant des gens (ou leurs propos). Je pense que c'est assez clair.

 

J'ai l'impression que pleins de gens prennent les gamins pour des demeurés profonds. Discutez avec vos enfants, vous verrez qu'on peut leur expliquer et leur faire comprendre un tas de trucs. Un simple "tu sais, ce n'est pas la vrai vie, ce ne sont que des figurines et on s'amuse avec" suffit à désamorcer pas mal de choses.

Mon second m'a posé la question : "est-ce que les zombie ça existe vraiment". Je lui ai simplement expliqué que non, que les humains aiment créer des monstres pour s'amuser à se faire peur, mais que ça n'existe pas. Pour autant un enfant pourrait avoir peur de l'imagerie. Auquel cas ne PAS y jouer est la bonne action. Mais si ils n'ont aucun souci, pourquoi se priver. Limite ça les fait rire parce que quand on déplace les zombies je fais le bruitage, genre : "Reuuuuh". Maintenant ils le font aussi :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Autnagrag a dit :

Les films où on massacre des enfants et où une grosse limace a des esclaves sexuelles, c'est tout public? ^^

Encore une fois, ça dépend de comment on le présente, y'a aussi des choses choquantes dans Star Wars, mais c'est tout public parce que c'est hors-cadre ^^

Attention, quand je dis tout public c'est parce que c'est Disney qui l'a dit et pas moi ^^

Effectivement, tout n'es pas rose dans Star Wars (comme les raisons que tu as dis au-dessus) mais de mon point de vue Star Wars est plus accessible pour les enfants que Warhammer 40k.

Comme je l'avais dit précédemment dans mon autre post c'est juste mon point de vue, et pourtant j'ai l'impression d'avoir heurté certaines personnes... ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je joue également avec mes enfants.

Il ont de 8 ans, 11 ans, 14 ans et 17 ans.

On joue a Hero Quest, Space Hulk, W40K et un vieux JDR "Les Terres De Légendes".

 

Qui joue à quoi ?...

Bah ceux qui veulent jouent... à ce qu'ils veulent.

Je n'ai jamais forcé personne à jouer, mais à force de voir papa, et après quelques parties d'essai, ils accrochent ou pas.

Mon grand de 17 ans ne joue plus du tout au jeux de figurines, mais nous regarde parfois jouer, et il joue à Terres De Légendes.

Ma fille de 11 ans n'aime que Hero Quest et Terres De Légendes.

Mes deux autres fils de 8 et 14 ans jouent à tout.

 

Pour ce qui est de l'imagerie violente, etc...

Je n'ai jamais eu aucun problème, comme certain l'ont dit, il suffit juste d'expliquer que c'est pour de faux.

Exactement comme pour un conte un peu hard, ou un film un peu violent.

Ca fait partie de la vie de distinguer le vrai du faux, le possible de l'impossible, le plausible du délirant.

En gros, faut pas se raconter des histoire et se monter le bourrichon pour si peu.

Les mômes sont pas en sucre.

Et si jamais ils font des cauchemars, bah faut arrêter, expliquer, et attendre une autre occasion une fois plus vieux.

Et tant pis, il finiront pas dealer schizophrène pour si peu.

(Je suis beaucoup plus prudent avec les jeux vidéo par contre, dont l'implication et l'effet me semblent parfois problématiques...)

 

Pour ce qui est de la concentration des mômes...

Bah des mômes sont capables de jouer en T-Shirt dehors pendant 3 heures en plein hiver en courant sans arrêt avec leurs copains sans aucun problème.

Autrement dit : quand ils aiment un truc, ils peuvent le faire durant des heures comme des malades.

(Encore une fois, pensez aux jeux vidéo...)

Si un mômes s'emmerde à un jeu, il décrochera, sinon, il continuera.

 

Un truc cependant que j'ai systématiquement fait pour amélioré l'expérience de jeu de tous (pour eux comme pour moi) : changer les règles.

Nous jouons à des versions personnelles de Hero Quest, Space Hulk, W40K et Terres De Légendes.

Par exemple, mes mômes n'auraient jamais continué à jouer à W40K en tour par tour.

Comme ça m'emmerdait aussi, j'ai essayé de jouer avec eux en alterné, et tout le monde a accroché direct.

Donc changer les règles peut être une solution qui décoince la situation avant que le môme décroche.

Surtout si on l'associe au changement des règles.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

il y a 15 minutes, Mac Lambert a dit :

(Je suis beaucoup plus prudent avec les jeux vidéo par contre, dont l'implication et l'effet me semblent parfois problématiques...)

Qu'entends-tu par effet problématique ?

Edited by blastbomb74

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il se trouve que j'ai déjà été confronté à des enfants littéralement drogués aux jeux vidéo (manque de sommeil, manque d'appétit, déscolarisation, désocialisation...)

Or je n'ai jamais croisé de tels problèmes chez un enfant qui lit beaucoup, fait beaucoup de sport, beaucoup de pêche à la truite, ou beaucoup de pitous.

Il me semble donc que l'excès de jeux vidéo induit potentiellement plus de problèmes chez les jeunes que l'excès de pitous ou de sport.

C'est un avis personnel (pas taper, on discute), y'en aura sûrement pour dire que les jeux vidéo c'est comme le reste.

Je ne crois pas.

Les jeux vidéo sont marketés à donf pour être addictifs, et ça marche.

(Je précise que je joue aux jeux vidéo, et que dans l'absolu, je trouve que c'est super, chez quelqu'un de mesuré...)

Bref, avant d'avoir des problèmes avec un enfant parce qu'il joue trop aux wargames, il y en aura eu 300 autres devenus fous à cause du jeu videal, m'est avis.

 

 

Edited by Mac Lambert

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que le "problème" des jeux vidéos, et des écrans également, est l'absence de distanciation entre l'image et le vécu. Bien sûr, comme pour le wargame, il est possible de faire des "débriefings" avec ses enfants, mais en matière de jeu vidéo, le lien entre le joueur et son avatar est extrêmement fort.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je suis assez largement d'accord avec les propos de Mac Lambert. Je ne verrais pas à redire si mon gamin passait 6h à partager son temps entre lecture, peinture et jeu. Alors que sur une console c'est hors de question. Et pourtant je suis celui qui leur apporte cette culture vidéo-ludique (car oui pour moi c'est une culture et ça peut même être de l'art) : Via Romstation je leur fait découvrir pas mal d'anciens jeux et j'ai plongé le grand dans l'univers pokemon (version Soulsilver, c'est dire si c'est pas la toute dernière), mais toujours sous contrôle de temps : Il n'y passe pas 3h d'affilés.

Mais comme je le disais je rejoins Mac Lambert, j'ai moi même eu 2 ans de ma vie où j'ai littéralement fuit dans les jeux vidéos (MMORPG toi même tu sais) donc je crois volontiers qu'on puisse devenir addictif.

En revanche contrairement à Uphir, je pense que la distanciation peut facilement se faire pour les enfants ..... faut-il encore ne pas abandonner ses gosses devant l'écran (que ce soit la télé ou les jeux vidéos). Donner du sens, encore et toujours.

 

Pour en revenir au sujet :

 

- Contrairement à certains je n'ai pas laissé mes enfants venir vers le jeu, je leur ai proposé et leur ai fait jouer. Déjà petit j'avais crée un jeu minimaliste employant les dinosaures de mon grand et une "table de jeu" de 15 cases et quelques décors. J'en parle ici : http://luciusforge.blogspot.com/2016/01/hobby-life-n9-du-cccp-des-tutos-et-du.html
Pour autant leur proposer d'essayer quelque chose ce n'est pas les forcer. Je considère que c'est une bonne chose de "contraindre" un enfant à tester quelque chose (même si il est peu partant), mais une erreur d'insister si ça ne lui plait pas. Donc souvent ils essayent et après se font un avis

 

- Zombicide : J'ai expliqué plus haut. C'est un jeu simple, accessible, modulable à l'infini et c'est coopératif

 

- Dungeon Saga : Idem que ci-dessus mais attention vous aurez besoin d'un enfant plus âgé ou un adulte pour jouer le magicien qui est un poil complexe.

 

Pour du jeu de figurine pur :

 

- Ils ont testé 40k et ça les a royalement emmerdé. Trop de jets de dés, trop poussif, et cela même en petit format (500pts)  bref ils n'ont pas accroché

 

- Kings of War : Ca roule tout seul, surtout en commençant par des petits formats. Même en 750/1000pts on peut sortir un gros monstre. Le jeu est fluide et déroule bien. Pas avant 7 ans je pense (voir ce rapport de bataille : http://luciusforge.blogspot.com/2020/01/bagarre-de-la-forge-lapparition-des.html ). Les gamins peuvent facilement lire les caractéristiques des unités qui indiquent directement les scores à atteindre. La magie peut s'introduire assez vite (notamment offensive, qui se comporte comme des tirs). Certes en terme de stratégie les gamins restent assez linéaire (je fonce tout droit) mais comme le jeu est plutôt très équilibré ils ne font pas "rien de la partie" et c'est un plaisir pour eux de tenir la dragée haute à papa. Un exemple de partie avec mon grand http://luciusforge.blogspot.com/2019/12/forge-dans-la-bataille-king-of-war-en.html

- Warmachine : C'est moi qui refrène l'envie du grand d'y jouer. Je pense qu'il n'est pas prêt pour ce jeu même en simplifiant. On verra vers ses 10/12 ans si il est toujours motivé ... peut-être avant en initiation vraiment simple ... 

- Alkemy : C'est le prochain qu'on doit tester. Je pense que le jeu est suffisamment accessible pour un enfant de 8 ans.

 

A côté de ça on pratique un peu de JCC (pokemon / Magic en dilettante) et pas mal de jeux de sociétés (Nom d'un renard, Jurassick Snack, Splendor, KingDomino, etc ...).

Edited by Luciusletroll

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Mac Lambert a dit :

Il se trouve que j'ai déjà été confronté à des enfants littéralement drogués aux jeux vidéo (manque de sommeil, manque d'appétit, déscolarisation, désocialisation...)

Or je n'ai jamais croisé de tels problèmes chez un enfant qui lit beaucoup

C'est de la pure anecdote personnel, mais quand j'étais gamin, ça m'arrivait souvent de pas dormir ou d'être en marge des autres élèves parce que je lisais trop 😛

Après je remets pas le reste du propos en doute, juste que l'addiction à des livres ça peut arriver aussi ^^

 

Il y a 6 heures, blastbomb74 a dit :

Attention, quand je dis tout public c'est parce que c'est Disney qui l'a dit et pas moi ^^

Effectivement, tout n'es pas rose dans Star Wars (comme les raisons que tu as dis au-dessus) mais de mon point de vue Star Wars est plus accessible pour les enfants que Warhammer 40k.

Après je dis pas le contraire non plus hein, et avant même Disney, c'est Lucas qui a toujours dit que Star Wars c'est principalement pour les enfants (et les garçons XD) ^^

Ce que je voulais souligner, c'est surtout que Star Wars est tout public, parce que les choses choquantes arrivent hors cadre ou sans effusions de sang, du coup ça passe. Je pense que la façon dont on présente les faits à un enfant est aussi importante que les faits en eux-même, la notion de mort, ils la comprennent relativement vite (de toute façon, dès qu'un membre de la famille mourra ils devront la comprendre ^^'), mais entre la mort paisible de quelqu'un dans son lit, et une mort beaucoup plus graphique, il y a une grosse différence ^^

 

Après bien évidemment tout ça dépend beaucoup des enfants en eux-même. Y'a plein de gens qui pourront vous raconter qu'ils ont découvert Alien à huit ans, par hasard ou délibérément, et ça peut avoir des résultats différents selon les enfants ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ne pas sous estimer l'intelligence et la compréhension des enfants en effet. Personnellement, j'ai eu le champ libre total en terme de divertissement étant enfant et sans aucun contrôle ni contextualisation. J'ai connu des choses comme Alien (oui @Autnagrag, j'en suis :D ), Hellraiser, les jeux vidéos violents très jeune, etc (avant 10 ans en fait^^), enfin bref, tout ce qui normalement est à déconseiller aux enfants et cela ne m'a pas empêché de devenir un adulte 'sain', parfaitement pacifiste et anti violent.

 

Je pense que l'environnement 'réel' de l'enfant peut bien plus porter préjudice au développement que les loisirs et activités dit 'd'adultes'. Ceci dit, je ne réitérerai pas mon expérience avec mes enfants et ferait en sorte de les accompagner et leur expliquer ce qu'ils 'consomment', plutôt que de simplement censurer ou édulcorer les univers qu'ils pourront aborder. Couver trop ses enfants peux avoir d'aussi graves conséquences pour leur développement que de les laisser consommer de la violence fictive sans contrôle. Le principal reste je pense d'accorder de l'attention à ses enfants et partager le plus possible avec eux.

 

Les horreurs du monde réel m'inquiètent bien plus que tout ce qu'il peut se passer dans 40K par exemple. Mais à chacun de décider de l'éducation de ses enfants :)

Edited by Alethia

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Alethia a dit :

Les horreurs du monde réel m'inquiètent bien plus que tout ce qu'il peut se passer dans 40K par exemple. Mais à chacun de décider de l'éducation de ses enfants :)

 

Je ne peux qu'acquiescer. C'est une des raisons qui m'a fait banir les JTs et autres chaînes d'infos à la maison ; d'ailleurs, ce n'est même pas que pour les enfants ! Même moi ça me dégoûtait à force. 😅

 

Je préfère la lutte désespérée de l'humanité pour sa survie dans un futur lointain où il n'y a que la guerre. C'est plus motivant ! 😁

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 37 minutes, Uphir a dit :

Je ne peux qu'acquiescer. C'est une des raisons qui m'a fait banir les JTs et autres chaînes d'infos à la maison ; d'ailleurs, ce n'est même pas que pour les enfants ! Même moi ça me dégoûtait à force. 😅

 

En effet, les frappes américaines pendant la guerre du golf à coup de missiles (outch, ça rajeuni pas, ça) diffusées au JT du matin en attendant le club Do avant l'école m'ont bien plus marquées que n'importe quel film d'horreur, parce que j'avais déjà compris la différence entre fiction et réalité.

 

C'est peut être ça le point prioritaire, apprendre aux enfants la différence entre réalité et fiction.

Edited by Alethia

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bien d'accord avec tout ça, je ne rajouterai qu'une nuance : nous ne sommes pas nos enfants et nos enfants ne sont pas nous. Ce qui a fonctionné d'une façon avec nous quand nous étions petits n'aura pas le même effet sur nos enfants (ni avec leurs frères/sœurs).

 

Notre rôle : anticipation, observation, réaction proportionnée si besoin.

Qu'on pourrait résumer par présence, en fait.

 

 

(Pour ma part, j'avais pris les  images du 11 septembre comme un mauvais film, et je me demandais pourquoi ils le diffusaient sur plusieurs chaînes en même temps... Réalité, fiction, filtre)

Edited by MarmIsACaribou

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense aussi que certains intervenants oublient un point crucial... Montrer des petits bonhommes en plastique à son gamin et jouer avec, ce n'est pas lui expliquer en détail tout le fluff du jeu et tout ce qu'il implique... Et quand bien même... Le gosse fera pas toute l'analyse qu'un adulte fera... Déjà un ado le fera peut-être pas...

Perso j'ai feuilleté mes premiers bouquins parlant de warhammer et warhammer 40k à 7/8 ans. En les lisant... Tout le côté régime totalitaire et compagnie... J'ai rien bitté... Moi ce que je comprenais principalement c'est que les gentil space marines lattaient toutes les horreurs de la galaxie pour nous protéger... Que les gentil soldat de l'empire protégeaient les femmes et les enfants des méchants orques... Gentil vs méchant toussa toussa. 

Et pour un gosse, il y a pas besoin de lui expliquer plus et il cherchera pas plus loin... C'est après vers 16 ans que ça fait un peu plus tilt (certains, ça fera tilt plus tôt ou plus tard) et que "ha putain, en fait c'est méchant vs méchant... Finalement les plus gentil, limite, c'est les tyranides... eux ils veulent juste bouffer..." 

Bref, les gosses sont assez intelligent pour comprendre que c'est pas vrai et pas assez analytique que pour se rendre que l'univers de 40k est... discutable éthiquement. Et non ils prendront pas comme modèle un mec endoctriné et dopé qui butte tout ce qui n'adhère pas à sa religion, puisque pour eux, un space marine, c'est pas ça. C'est juste une espèce de captain america en armure énergétique qui protège les gens. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/07/2020 à 16:19, crom a dit :

Je pense aussi que certains intervenants oublient un point crucial... Montrer des petits bonhommes en plastique à son gamin et jouer avec, ce n'est pas lui expliquer en détail tout le fluff du jeu et tout ce qu'il implique...

 

Je pense faire partie de ces certains intervenants, et j'ai lu (il me semble) sur le fil que des gamins avaient accès aux codex ce qui m'a fait tiquer...et ça fait parti du sujet puisque c'est bien le comment on aborde le WG avec les enfants (que tu énonces dans le début du sujet). 

Le 21/07/2020 à 16:19, crom a dit :

Perso j'ai feuilleté mes premiers bouquins parlant de warhammer et warhammer 40k à 7/8 ans. En les lisant...

 

Pour ma part j'évite de les laisser trainer dans les mains de ma gamine de 6 ans et demi, c'est un choix. 

 

Le 21/07/2020 à 16:19, crom a dit :

Bref, les gosses sont assez intelligent pour comprendre que c'est pas vrai et pas assez analytique que pour se rendre que l'univers de 40k est... discutable éthiquement. Et non ils prendront pas comme modèle un mec endoctriné et dopé qui butte tout ce qui n'adhère pas à sa religion, puisque pour eux, un space marine, c'est pas ç

 

Complètement d'accord, mais je vois personne ici prétendre le contraire, par contre se dire que tel ou tel aspect peut ne pas convenir (et il y en a) c'est pas inutile si par exemple un parent traine sur le sujet et qu'il se dise "bah 40k ça à l'air ok pour ma/mon gamin(e) ." Même si il s'en rend compte après coup, je trouve ça plus juste (en tout cas c'est le sentiment que j'ai eu en lisant le sujet). 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yop!

 

J'ai fait découvrir cette année Space Hulk à mes deux loulous (5 et 7ans).

 

Le plus petit s'est éclaté à se servir du lance flamme lourd contre les Genestealers 🤣(un vrai fils de l'Empereur 😎). Bien sûr j'avais simplifié les règles, j'ai toujours trouve que les Terminators n'étaient pas à leur avantage dans ce jeu.

 

C'est beaucoup plus simple sur Blackstone Fortress, plus (trop?) équilibré.

 

Bref, ils en redemandent, ainsi que de mettre en peinture les figurines. Je leur ai donné chacun un Genestealer, qui ont fini aux couleurs de la Jamaïque (ne me demandez pas pourquoi 😅).

 

Et pour le coup, j'ai même initié ma femme qui jouait les Genestealers et elle a apprécié également 😀.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais parler un peu moi avant mes enfants pour vous situer un peu le cadre. J’ai fait ma 1ère expérience des jeux sur figurines à mes 12 ans avec la sortie d’Hero Quest. Avec mon meilleur ami et ses frangins on était fasciné par le contenu de la boîte. Et on y a joué un bon moment. 

Ce n’est qu’une dizaine d’années plus tard que je découvre WH40K black templar vs Eldars noirs. Pareil je découvre une boîte remplie de belles figurines et découvre le fameux manuel de règles digne d’un bottin. 

J’ai essayé de mettre mes copains dessus mais l’accessibilité n’est pas le point fort de WH40K donc c’est resté en suspens par manque de temps. On s’amusait bien plus vite sur Mario Kart, Bomberman ou PES. 

ça ne m’a toutefois pas empêcher de m’acheter Bataille pour Maccrage et Assaut sur Black Reach car en dehors des figurines que je trouvais superbe et même si je ne jouais toujours pas j’ai commencé à accrocher au fluff et à la peinture sur figurine. 

 

J’ai 2 garçons. L’ainé a l’esprit de compétition surtout dans le sport, le benjamin a plus un côté artistique. Dès leurs plus jeunes âges le grand ne savait pas s’amuser seul donc je jouais beaucoup au foot avec lui.  Le petit par contre pouvait jouer des heures tout seul avec ses jouets et se créer des histoires. 

 

Je suis en grand fan de jeux vidéo donc je les ai naturellement bercé aux jeux 8 et 16 bits que je trouvais plus facile à dompter notamment un Bomberman avec sa vue de dessus mais surtout par la représentation de la violence beaucoup moins réaliste en pixel. Donc déjà je faisais attention à ce que je leur mettais entre les mains

 

Le petit a toujours voulu jouer « à la guerre » avec mes Space Marines et mes Orks exposés dans ma vitrine. Mais j’ai attendu ses 8 ans qu’il soit assez précautionneux pour jouer avec. 

De fil en aiguille il me posait des questions sur le jeu et voulait s’essayer à la peinture. 

Mais vu que par le passé je trouvais les règles indigestes et que je n’avais pas réussi à m’y mettre sérieusement, je ne me voyais pas expliquer le jeu à mon garçon. 

 

Et à force d’insister à l’âge de ses 10 ans je l’ai emmené à un GW. On a essayé une partie d’initiation. Et surprise c’était assez simple à comprendre. Certes on jouait avec des règles simplifiées mais le jeu avait beaucoup changé depuis la V3. Et l’argument des 8 pages de règles a fait mouche. On est donc reparti avec Dark Impérium. 

 

Depuis on s’est m’y en tête de jouer une partie par semaine. C’est assez compliqué car mes 2 garçons font beaucoup de karaté (8 à 10h par semaine) plus les compétitions le WE. 

Malgré tout mon petit montait et peignait avec moi quand on avait un peu de temps. Et avec le 1er confinement on a enfin réussi à jouer régulièrement. On ne gère toujours pas toutes les règles mais on en ajoute doucement. Il fait le fier quand il gagne, fait la tête quand il perd mais il est toujours demandeur. 

 

Il a 12 ans aujourd’hui ne s’intéresse pas trop au fluff mais regarde pas mal de rapport de batailles ou de guide de peinture sur YouTube. Bref je ne l’ai jamais poussé c’est même plutôt lui qui m’a poussé à jouer. Et contrairement à ce que je pensais il a toujours préféré les montres que les « gentils ». Donc il préfère jouer Death Guard, Tyrannides et aujourd’hui Necrons.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ahah pourtant la Death Guard c'est bien dégueu 🤣

 

On a de la chance d'avoir nos enfants pour jouer pendant ces périodes renfermés chez nous 😉.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous.

 

Votre sujet m'intéresse particulièrement car je me lance dans 40k avec mon fils de 10 ans depuis le mois de septembre.

 

Nous jouons depuis quelques années à des jeux de société divers et variés (Bang! , Blood bowl team manager, Black Fleet...). Nous avons fait toute la campagne de base d'Hero quest il y a 3 ans pendant des vacances d'été. On a ensuite joué à Andor.

 

J'avais aussi de vieux White dwarf qui trainaient dans la maison de vacances de ma Grand mère et mon fils ainé (10 ans) les a tous dévoré cet été. Ce qui le fascinait le plus c'était les rapports de bataille. Je lui ai proposé de nous lancer ensemble dans le jeu à condition qu'il se mette à la peinture : pas question que je me tape tout le boulot!

 

J'ai trouvé à vil prix la boite Premier sang pour la V8 : 6 space marines, 3 plague marines et 6 pox walker à peindre. Pas la mer à boire. Au bout de quelques jours de boulot nous étions prêts à jouer les scénarios d'introduction. Mon fils était si motivé que c'est lui qui a lu les règles et qui me les a expliquées.

 

Depuis on s'est mis à la V9 et nos armées (Ultra marines et Death Guard) grandissent doucement. On fait une à deux parties par semaine.

 

J'ai en outre profité du confinement l'an dernier pour lui faire découvrir ainsi qu'à sa soeur de 8 ans le jeu de rôle. Depuis on joue à Chroniques Oubliées presque tous les samedis pendant 2-3 heures et ils adorent ça tous les deux.

 

Pouvoir transmettre sa passion est un vrai bonheur et il ne faut pas s'en priver.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Doustache a dit :

Mon fils était si motivé que c'est lui qui a lu les règles et qui me les a expliquées.

Alors ça, ça fait tellement plaisir à lire ! C'est exactement ce vers quoi il faut tendre, du point de vue des apprentissages de l'enfant.

 

La compréhension de règles du jeu fait bosser la compréhension fine de textes écrits, et c'est une compétence vraiment ardue à travailler... Et d'autant plus s'il faut reformuler, donc synthétiser, hiérarchiser (là on entre dans la compréhension de texte qui est une autre compétence)... Bref c'est une compétence langagière de haut niveau, et une belle séance de français.

Magic (ou tout autre jeu de cartes) est pas mal aussi dans ce sens... Le texte est trop précis, il ne permet aucun écart de compréhension.

 

Et le mieux dans tout ça c'est que ça ait été un plaisir pour lui. Donc il va recommencer, lire des règles plus ardues, comparer la formulation à d'autres formulations pour saisir la nuance qu'il y a entre les deux... Et si ça continue à lui plaire, il passera peut-être un jour à de la VO... Bref je m'égare, je vois long terme. ^^

 

Ta phrase synthétise à elle seule tous les bénéfices que peuvent avoir les jeux sur les apprentissages d'un enfant.

Avec le plaisir de l'enfant (mais qui peut aussi être influencé par le plaisir de son parent) comme point de départ, sinon c'est voué à l'échec à plus ou moins long terme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai voulu me lancer dans kill team avec mon fils (10ans) mais n'ayant moi-même pas testé le jeu, je vais partir sur ce que je connais le mieux pour limiter les soucis des initiations: la V5!

 

Bon vu que je m'étais débarrassé de tout sauf de mon vieux codex SM, j'ai dû racheter le livre de règles mais bon... 

On va tenter de s'y mettre un de ces jours.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Doustache a dit :

Bonjour à tous.

 

Votre sujet m'intéresse particulièrement car je me lance dans 40k avec mon fils de 10 ans depuis le mois de septembre.

 

Nous jouons depuis quelques années à des jeux de société divers et variés (Bang! , Blood bowl team manager, Black Fleet...). Nous avons fait toute la campagne de base d'Hero quest il y a 3 ans pendant des vacances d'été. On a ensuite joué à Andor.

 

J'avais aussi de vieux White dwarf qui trainaient dans la maison de vacances de ma Grand mère et mon fils ainé (10 ans) les a tous dévoré cet été. Ce qui le fascinait le plus c'était les rapports de bataille. Je lui ai proposé de nous lancer ensemble dans le jeu à condition qu'il se mette à la peinture : pas question que je me tape tout le boulot!

 

J'ai trouvé à vil prix la boite Premier sang pour la V8 : 6 space marines, 3 plague marines et 6 pox walker à peindre. Pas la mer à boire. Au bout de quelques jours de boulot nous étions prêts à jouer les scénarios d'introduction. Mon fils était si motivé que c'est lui qui a lu les règles et qui me les a expliquées.

 

Depuis on s'est mis à la V9 et nos armées (Ultra marines et Death Guard) grandissent doucement. On fait une à deux parties par semaine.

 

J'ai en outre profité du confinement l'an dernier pour lui faire découvrir ainsi qu'à sa soeur de 8 ans le jeu de rôle. Depuis on joue à Chroniques Oubliées presque tous les samedis pendant 2-3 heures et ils adorent ça tous les deux.

 

Pouvoir transmettre sa passion est un vrai bonheur et il ne faut pas s'en priver.

 

Belle expérience !

 

Je te souhaite plein d'heures de jeu avec ton fils (et ta fille) ! 😉

 

Mon fils dévore du Warhammer 40.000 (surtout du fluff) quasi à longueur de journée, et en plus il a un de ses animateurs à l'accueil périscolaire qui est joueur aussi. Donc il a quelqu'un avec qui discuter en dehors de la maison ! 😅

 

Bon, je vous rassure, il ne fait pas que ça ; j'ai déjà parlé des BD dont vous êtes le héros dont il est friand. Et il commence à lorgner du côté des "vrais" wargames, avec hexagones et petits pions, mais on est quand même, en terme de règles, un niveau au-dessus (et en plus, la plupart de ceux que j'ai dans ma ludothèque sont en anglais, marché de niche oblige).

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tous cas je trouve qu'on vit une période idéale pour initier nos bambins à ces jeux spécialisés grâce aux kits de découverte qui se multiplient. Pour le jdr ils sont légion et même de gros éditeurs comme Larousse s'y sont mis.

 

Par contre pour le jeu de figurines l'offre semble moins abondante. Les petites boîtes de démarrage que propose GW sont donc très bienvenues et très bien faites. 

 

Connaissez vous d'autres gammes ou éditeurs qui proposent des choses similaires pour l'initiation ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Doustache a dit :

Connaissez vous d'autres gammes ou éditeurs qui proposent des choses similaires pour l'initiation ?

 

Chez Games Workshop, tu as Blood Bowl, toujours sympa, que mon gamin adore et / ou Warcry que je trouve vraiment génial à jouer avec des plus jeunes ; les mécanismes sont vite acquis, les petites cartes de résumé aident à se souvenir des carac' et compétences de chaque personnage, c'est fluide. Vraiment une belle mécanique. Après, idéalement et si tu veux passer sur un jeu de bataille de masse, c'est mieux d'enchainer sur AoS puisque les bandes de Warcry peuvent servir dans les armées d'AoS.

 

Du côté de chez Corvus Belli, tu as Code One, la version "simplifiée" d'Infinity, avec une belle boite d'initiation. Par contre, côté hobby, je trouve les figurines de CB beaucoup plus difficiles à préparer, monter et peindre. De ce côté là, pour moi, GW a une longueur d'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.