Jump to content
Warhammer Forum
Sign in to follow this  
Miles

Que fait la Garde Impériale de ses gueules cassées?

Recommended Posts

Tout est dans le titre.

 

La guerre, en vrai, c'est moche. Quand on envois des masses d'hommes au casse pipe, on en retrouve un certain nombre avec des morceaux en moins.

Que devienne les blessés dans la garde? Les morts, ce sont des martyrs. Les Valides repartent vers un nouveau front au sein de leur régiment.

 

Mais les blessés graves?

 

 

 

Bénéficient ils largement de bioniques, de membres clonés et de médication de pointe? Ca semble couteux pour de la chair à canon... Et dans ce cas, une grande partie des effectifs ne devrait il pas être couvert de bioniques?

 

Mais si pas médication à neuf, j'ai du mal à imaginer ce qu'ils deviennent

 

Les convertir en servitor ou les laisser creuver la bouche ouverte, c'est mauvais pour le moral. Ca me semblerai étrange que ce soit la norme.

 

Les rapatrier sur leur planète d'origine me semblerai compliqué: on ne rapatrie déjà pas les régiments alors les individus...

 

Les évacuer vers des planètes hôpital? D'accord, mais pour en faire quoi ensuite? Les confier au bon soin de l'écclésiarchie?

Il ne faut pas oublier qu'ils sont de culture très variés...

 

Ou peut être les reclasser dans leur régiment d'origine, mais en section logistique? (Peut être avec des Bioniques bas de game?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca dépendra de ce que le garde peut se payer, ou de ce que le régiment peut payer à ses membres en terme de bionique. Pour le soin ils ont accès à ce qui est disponible au sein du régiment ou de la campagne, ya quand même pas de raison de laisser mourir des soldats blessés, déjà parce que les soldats se blessent souvent et puis parce que moralement laisser les gens mourir bof bof.

 

Dans Ciaphas Caïn le héros (ou l'inquisitrice ? Je sais plus) fait la remarque plein de cynisme que le  système qui abrite le principal centre de soins psychologiques aux vétérans du secteur est aussi celui de la principale usine à serviteurs de combat.

 

En toute logique un garde impérial trop blessé sera simplement déposé sur la prochaine planète viable où le régiment mettra les pieds, à moins qu'il puisse trouver une utilité au sein du régiment (à compter les munitions derrière un bureau par exemple) ou au sein de la campagne militaire.

 

Le souci c'est que ça dépend énormément des conditions matérielles, des circonstances. Une croisade est autrement plus organisée et équipée qu'une défense de planète random suite à un appel à l'aide. On peut supposer que des accords sont passés entre le gouverneur/seigneur militant/commandement stratégique/etc et le Mechanicum lors de la mise en place de la campagne militaire.

Comme ça quand un officier perd un bras ya un bionique de dispo, qu'il pourra acheter avec sa solde (dur dur) ou que son régiment lui fournira, etc.

 

Par contre :

il y a une heure, Miles a dit :

planètes hôpital

On en est vraiment là ?

Une PLANETE hôpital ?

Ya des planètes starbuck aussi, et des planètes Mcdo ? Depuis quand on a besoin d'une PLANETE spécialisée pour avoir des hôpitaux ? x)

Une planète impériale, voila tout. Pas à l'âge de pierre ok, mais tout de même.

 

En bref on peut faire.... ce qu'on imaginera.

Au bout d'un moment faut juste prendre en compte les données qu'on a (genre lire le fluff aide bien) et faire sa popote personnelle qui concordera avec le background général. Je me souviens que Taran fait remarquer (en commentaires de Patata) que les bioniques semblent un peu chers pour être disponibles en aussi grand nombre qu'on les voit dans les illustrations et dans certains fluffs. Faudrait voir ce qu'en dit Dark Heresy. On peut surement acter qu'il y a des bioniques bas de gamme qui ne sont au final pas grand chose d'autre que des prothèses mécaniques à peine fonctionnelles.

Edited by Inquisiteur Thorstein

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Inquisiteur Thorstein a dit :

On en est vraiment là ?

Une PLANETE hôpital ?

 

Hôla! Faut pas pousser de haut cris hein. Tu parle toi même plus haut d'un système qui abrite "le principal centre de soin psychologique du secteur"

 

On ne parle pas de planètes dont toute la surface et couverte par des lits médicalisé et avec une énorme croix rouge visible depuis l'espace et sur les quelles rien ne pousse hein. Juste de mondes disposant d'infrastructures médicales particulièrement développé et capable d'accueuillir des blessés lourd extra planétaire, entre autres activités. Et c'est une hypotèse.

 

Et mon interogation principale qui vaut pour larguer un blessé sur une planète de rencontre ou dans un institu médicalisé, c'est comment on gère le fait de laisser un garde de Tallarn cul de jatte sur Catachan, avec un mordian manchot, une Xenonienne aveugle et un Ogryn d'Anar Zeka paraplégique? Il en fait quoi après le gouverneur?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Inquisiteur Thorstein a dit :

On en est vraiment là ?

Une PLANETE hôpital ?

Ya des planètes starbuck aussi, et des planètes Mcdo ? Depuis quand on a besoin d'une PLANETE spécialisée pour avoir des hôpitaux ? x)

Une planète impériale, voila tout. Pas à l'âge de pierre ok, mais tout de même.

Ba IAX en Ultramar etait la planete centrale où etaient rapatrié la majorité des bléssé de guerre lors de la croisade de Guilliman si je dis pas de bétise et c'est d'ailleurs une des raison qui a pousser Nurgle a l'attaquer et d'en faire Pestilax

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dirais que ceux qui ne peuvent pas rester dans la garde, ni être employé par le Departmento Munitorum, ni dans l'adeptus Terra en général sont démobilisés, et que le Departmento Munitorum s'assure que toute planète de l'Imperium puisse faire honneur à ces héros en leur proposant un recyclage. Sur Lorite XLV par exemple on leur propose une formation de boulanger*.

 

Je verrai bien le Ministorum gérer des hospices de vétérans également, on a tendance à oublier son rôle social.

 

Un autre aspect de la chose, cela doit être la chasse aux "bonnes blessures" par le Commissariat...

 

*Toute ressemblance... toussa toussa...

Edited by vonKriegliz

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Miles a dit :

On ne parle pas de planètes dont toute la surface et couverte par des lits médicalisé et avec une énorme croix rouge visible depuis l'espace et sur les quelles rien ne pousse hein.

Ben du coup c'est mieux d'éviter de dire "planète hôpital" :P

Vu qu'on a déjà des "agri-mondes" à tout va, et autres sur-spécialisations à outrance.

 

"Être réputé pour la qualité de sa science médicale" c'est pas pareil qu'être une "planète hôpital". C'est tout l'intérêt de préciser de quoi on parle exactement et d'éviter les approximations.

 

ps:

Citation

Ba IAX en Ultramar etait la planete centrale où etaient rapatrié la majorité des bléssé de guerre lors de la croisade de Guilliman si je dis pas de bétise et c'est d'ailleurs une des raison qui a pousser Nurgle a l'attaquer et d'en faire Pestilax

Tu me parles de la Grande Croisade là... c'était ya 10 000 ans. Et dans le domaine d'Ultramar, en plus (les SM ont de l'époque ont largement les "moyens" de faire aller et venir des gens).

On notera que le fait que Nurgle ai attaqué la planète montre bien que c'était quand même une "cible".

 

Qu'il y ai des planètes "nœuds de communication" qui permettent facilement d'y laisser des hommes et du matériel ça fait sens. Mais de là à parler de planète "dédiée" à tel ou tel activité... Une station spatiale à la limite.

Edited by Inquisiteur Thorstein

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peux être tout simplement retour à la vie civile avec une petite pension d'ancien combattant?

 

En fait, je pense qu'on peux adapter ce qu'on fait des blessés de guerre IRL à la sauce 40K. sauf qu'au lieu d'être rapatriés chez eux (pour peu que le gars soit pas né en vaisseau), on les lâches dans un endroit plus ou moins vivable près du théâtre d'opération où ledit garde a été blessé.

 

Après selon l'importance des blessures ou le talent du soldats, on peux imaginer un tas de choses du genre:

-- devenir mercenaire ou rejoindre le staff d'un Rogue Trader ou d'un ecclésiastique.

-- rester dans la Garde, section logistique.

-- devenir un servant (ben oui, c'est 40K quand même, ça doit arriver lol).

-- devenir complètement autre chose, boulanger, charcutier, pêcheur, ouvrier (bref tout ce qu'on peux imaginer comme boulot accessible pour le commun des mortel) ou allez trimer comme des milliards d'autre hères dans une cité ruche, je sais pas, genre au recyclage des cadavres (exemple volontairement dark ;) ).

-- devenir SDF (ça aussi, à 40K on est en droit de se douter que ça arrive).

-- devenir pèlerin (ça aussi, je pense que ça doit arriver souvent).

-- etc

Share this post


Link to post
Share on other sites

"planète hôpital", peut-être pas, mais il semblerait qu'il y ait des mondes qui possèdent certaines compétences reconnues, ou des infrastructures particulières qui les rendent "suffisamment célèbres" pour qu'on y envoie là certaines gueules cassées plutôt qu'ailleurs. Je pense notamment à une nouvelle du cycle d'Eisenhorn (je crois...) où un dispensaire d'une planète plutôt "sauvage" me semblait plutôt spécialisé dans les traumatisés de guerre.

Par ailleurs, et vonKrieglitz le fait justement remarquer, on n'oubliera pas les ordres hospitaliers des Adepta Sororitas qui, s'ils sont présents sur les champs de bataille ou détachés auprès des Inquis (par exemple), possèdent aussi moult hôpitaux qui doivent probablement traiter les éclopés à vie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis assez d’accord avec @Alethia

 

Les postes dans la garde pour les blessés graves doivent être plétores : Pilote de véhicule (surtout de support et logistique), sergents instructeurs, entretien des casernes voire des véhicules, cuistots, bref, une longue liste de métiers de support.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, ledecharne a dit :

Les postes dans la garde pour les blessés graves doivent être plétores : Pilote de véhicule (surtout de support et logistique), sergents instructeurs, entretien des casernes voire des véhicules, cuistots, bref, une longue liste de métiers de support.

'fin là tu pars donc du principe que le "blessé grave" peut encore se déplacer, utiliser ses mains et a donc aussi les bras qui vont avec, qu'il peut se nourrir tout seul... Donc en fait on parle pas d'un blessé grave.

 

On a peut-être pas la même définition de ce qu'est un "blessé grave". Pour moi on ne parle pas d'un garde qui recevrait une balle dans le bide et qui devrait rester alité pendant quelques semaines, mais bien d'un mec mutilé qui perd sa capacité à être un soldat si on ne lui fournit pas de bioniques. Un conducteur de véhicule qui n'aurait plus de jambes ? Un cuistot unijambiste qui se trimbale avec ses béquilles ? J'ai de sérieux doutes.

 

Pour les "planètes hôpital" (hum) la question c'est même pas qu'une planète soit réputée pour ses soins, c'est qu'on se fasse chier à amener des soldats blessés sur une distance relativement grande, et/ou qui ne soit tout simplement pas dans le coin de la croisade ou de la guerre. Pourquoi mobiliser des transports pour amener des blessés dans un coin spécifique quand la première planète venue est en capacité d'accueillir les quelques centaines/milliers de blessés graves de la campagne ? Aucun intérêt. Toute planète impériale digne d'être défendue et un tant soit peu développée possèdera un hôpital et une société capable d'absorber les blessés.

Notons qu'à ce niveau là le fluff fait des va et vients et a tendance à évoluer, l'Imperium me semble beaucoup plus isolationniste dans le vieux fluff et maintenant on aurait plutôt tendance à voir du fluff et des histoires suggérant une activité interstellaire parfois un peu trop importante. Au final tout ça tourne beaucoup autour de la valeur d'un vaisseau et du coût qu'il y aurait à faire systématiquement tel ou tel trajet. Ca va avec un rehaussement des chiffres des soldats et vaisseaux impliqués dans les conflits (autrefois presque risibles, aujourd'hui plus souvent "crédibles" et cohérents, on va parler plus facilement de centaines de millions de gardes impériaux et de milliers (voir dizaines de milliers) de vaisseaux pour tel ou tel campagne/secteurs).

 

De toute façon il est plus crédible d'imaginer des vaisseaux hôpitaux (tout ou partiellement) avec dedans les bioniques et l'infrastructure médicale pour les poser  ; et puis trouver un Magos spé medic dans un vaisseau au final c'est peut-être encore plus crédible que de le trouver sur une planète lambda (puisque à 40k la technologie a tendance à se concentrer, et un vaisseau c'est le lieu parfait pour ça puisqu'il est lui-même un élément très technologique).

 

Le 18/10/2020 à 21:17, Arthourr a dit :

Par ailleurs, et vonKrieglitz le fait justement remarquer, on n'oubliera pas les ordres hospitaliers des Adepta Sororitas qui, s'ils sont présents sur les champs de bataille ou détachés auprès des Inquis (par exemple), possèdent aussi moult hôpitaux qui doivent probablement traiter les éclopés à vie.

On peut même supposer que c'est une grande part des hôpitaux de l'Imperium. En tout cas rien ne s'y opposerait, si dans une histoire on écrivait que les hôpitaux de la planète (ou juste de la capitale si on veut pas en faire trop, le plus réputé et tout) sont gérés par les sœurs hospitalières -> ok fluff approved.

 

N'oublions pas la règle principale à 40k : on ne peut pas parler en termes trop généraux.

Faut pas se demander "comment la garde impériale fait en général" mais plutôt "comment la garde a fait à tel et tel et tel ou tel moment, dans les circonstances du moment, et comment elle pourrait faire".

Et de là plein de choix sont possibles il leur suffit d'être cohérents avec le reste de l'histoire et avec le fluff en général.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Inquisiteur Thorstein a dit :

'fin là tu pars donc du principe que le "blessé grave" peut encore se déplacer, utiliser ses mains et a donc aussi les bras qui vont avec, qu'il peut se nourrir tout seul... Donc en fait on parle pas d'un blessé grave.

 

On a peut-être pas la même définition de ce qu'est un "blessé grave". Pour moi on ne parle pas d'un garde qui recevrait une balle dans le bide et qui devrait rester alité pendant quelques semaines, mais bien d'un mec mutilé qui perd sa capacité à être un soldat si on ne lui fournit pas de bioniques. Un conducteur de véhicule qui n'aurait plus de jambes ? Un cuistot unijambiste qui se trimbale avec ses béquilles ? J'ai de sérieux doutes.

Je considère que la jambe de bois n'est pas une "bionique de déplacement" très compliqué pour un cuistot (oui, comme certains cuistots de marine militaire du 17°) et qu'on a pas besoin de ses jambes pour conduire un camion ou un train 40k (note q'un train actuel c'est déja le cas, et pour les voitures se conduisant adapté pour paraplégique aussi). Certains instructeurs n'ont pas besoin de bras pour beugler des ordres...

Bref, j'ai pas trop étendu, mais je pense que des blessés graves peuvent être intégré dans la GI.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peux peut être également penser qu'un éclopé à cause d'un acte héroïque sera plutôt bichonné: médaille, promotion et surtout greffe de bionique. Avant de retourner fissa à la boucherie ;)

 

Ben oui, c'est bon pour le moral des troupes qu'un héros soit récompensé, ça motive les autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec des planètes comme Vejovium III spécialisées dans la production de  médicaments, on a peut être ce qui se rapproche le plus de "planètes-hôpitales".

Perso, si je pense que ce genre de planètes peut exister, ça serai plus en mode Costa Rica: une planète spécialisée dans le soin balnéaire de riches Impériaux, ça peut exister, genre une monde jardin.

 

Mais pour le soldat de base, ça doit effecivement dépendre des circonstances.

 

En tout cas, si je n'ai pas grand chose de plus à ajouter, ce sujet m'a donner envie de lire une histoire où un vétéran trop mutilé pour continuer le combat serait abandonner par son régiment sur un monde reculé et archaïque, où son expérience, même de simple soldat serait vu avec ferveur et admiration par une population de type médiévale et où il aiderait à la lutte contre le culte du chaos/ genestealer local depuis son fauteuil roulant 🤔

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme souvent à 40K, "ça dépend". 

 

Ca dépend du régiment, de sa culture, de ses moyens, de sont prestige de ses liens (ou pas) avec son monde d'origine.

 

Disons que la technologie du 41ème millénaire relativise un poil l'idée de la blessure grave qui handicape définitivement un soldat... ceci dit ça doit souvent arriver quand même vu la léthalité des armes de l'époque... 

 

Bon, un GI touché par un bolt ou un fusil à plasma, je pense que y aura pas grand chose à faire.

 

Mais un GI peut cramer dans son véhicule, se prendre des schrapnels d'obus ou de mitraille et autres joyeusetés d'un champ de bataille "moderne".

 

Citation

Ca dépendra de ce que le garde peut se payer, ou de ce que le régiment peut payer à ses membres en terme de bionique. Pour le soin ils ont accès à ce qui est disponible au sein du régiment ou de la campagne, ya quand même pas de raison de laisser mourir des soldats blessés, déjà parce que les soldats se blessent souvent et puis parce que moralement laisser les gens mourir bof bof.

 

Ils sont pas obligé de le savoir...

 

"Mais oui mes braves soldats, vos camarades qui ont glorieusement versé leur sang pour l'Empereur seront envoyé sur Arcadia 5 où un véritable paradis les attend. En remerciement de leur sens du devoir, ils couleront des jours heureux avec tout ce qui leur faut! Et vous, soldats, allez vous mériter votre place?"

 

Et sur Arcadia 5, t'as une chaîne de montage de serviteurs...

 

Gérer les blessés lourds qui doivent être accompagnés le restant de leur jour, ça doit vraiment dépendre des situations. Certains mondes ont peut-être un système de pension, d'autres seront démobilisés et laissés à leur sort...etc.

 

Quant au traumatisme psychologique, pas sûr que l'Imperium soit bien tolérant avec les syndrômes de stress post traumatique, à mon avis vite associé à de la lâcheté par les autorités de la GI, en mode 1ere guerre mondiale. On va te traiter les gars à coups d'électrochocs et si il est irrécupérrable, hop, au recyclage, et le gros des troupes n'en saura rien (c'est l'avantage d'avoir un empire immense où tu peux envoyer les mecs sur une planète lointaine, et où les communications entre systèmes ne sont possible que par l'intermédiaire de serviteurs du pouvoir en place... L'information à l'échelle globale de l'Imperium est hyper facile à contrôler).

 

Maintenant y a tellement d'horreurs à 40K que pas mal de soldats doivent développer de sacrées névroses.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce que les articles du Regimental Standard font parfois mention des blessures ?

Si on peut le prendre comme un élément de fluff canon...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aenor: Le Regimental Stard n'est pas Canon. L'idée c'est juste du fun ^^

 

Il y a 4 heures, Ser Eddard a dit :

"Mais oui mes braves soldats, vos camarades qui ont glorieusement versé leur sang pour l'Empereur seront envoyé sur Arcadia 5 où un véritable paradis les attend. En remerciement de leur sens du devoir, ils couleront des jours heureux avec tout ce qui leur faut! Et vous, soldats, allez vous mériter votre place?"

 

"Chef, depuis votre discours les blessures contre les tyranides ont augmenté de 75%, Majoritairement par tir laser dans le pied..."

 

Les Syndrômes post traumatique, je m'inquiète pas trop pour l'impérium. Les gardes finissent soit mort, soit désensibilisé à l'horreur. Tant qu'ils ont la tête dans le guidon, c'est pas bien grave, voire ça les rends plus efficace (réagi au moindre bruit, toujours prêt au combat, insensible à la mort de ses camarades? Parfait!) et si ils survivent aux campagnes et rendu à la vie civile (ce qui est rare), suffit de prétendre que ça n'existe pas (comme on as fait jusqu'à réçament). Par contre un cul de jatte...

 

Thorstein: Arf, la garde est quand même une entité fédérale qui suit certaines normes. Même si la situation peut être très variable, avec des milliers de régiments opérant, c'est une chose qui doit être pensé au dessus de l'échelon régimentaire...

 

Tient, prenons un cas concrêt: La planête de Tranch dans le secteur Calixis, c'est l'équivalent de la guerre du Viêtnam avec la ruche en guise de jungle. Y'as des régiments qui y font des rotations.

Y'as fatalement des blessés à traiter dans cette guerre d'usure. Vous en foutriez quoi vous?

 

Plus je retourne ça en tout sens, plus j'ai du mal à imaginer qu'un régiment vétéran soit pas bardé de bioniques... Si on se fait chier à importer des soldats d'outre espace, on peu pas se permettre de les gaspiller...

 

Edit: Mais je dis ça, l'Impérium ne fait pas FORCEMENT le truc le plus malin et rentable.

Mais même si les blessé sont livré à eux même, je me demande ce qu'ils deviennent. Et s'il y en as temps que ça...

Edited by Miles

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

"Chef, depuis votre discours les blessures contre les tyranides ont augmenté de 75%, Majoritairement par tir laser dans le pied..."

 

"ok, la distribution de bolt peut commencer".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut pas oublier que les guerres qui s'éternisent normalement c'est relativement "rare".

N'importe quelle zone que l'Imperium défend abrite quelque part des civils qui pourront absorber les blessés. On peut imaginer une pension (versée par la planète d'accueil, pourquoi pas).

 

Les bioniques c'est à part ou en plus. Un garde qui reçoit des bioniques n'est plus un invalide. Dans les fantômes de Gaunt on a l'exemple d'un garde pour qui le régiment "se cotise" afin de lui payer des bioniques de qualité. Un autre a des gros yeux bioniques un peu rudimentaires mais efficaces, et même pratiques par certains aspects.

Tout dépend des accords qui peuvent être passés, des disponibilités...

 

Cas typique : quand les régiments sont formés en plus des uniformes de rechange, des armes, munitions, véhicules, on peut y ajouter un stock de bioniques. Autre cas possible (on peut aussi cumuler) : l'armée a embarqué dans des transports et fait un passage par un monde forge pour récupérer du matériel plus lourd (armes plus pointues genre plasma, chars particuliers, titans, etc) et le commandement stratégique achète un stock de bioniques au passage.

Il suffira ensuite d'un vaisseau équipé pour les poser et le tour est joué.

 

Le cas des fantômes de Gaunt est intéressant : des bioniques de merde sont fournies aux soldats, j'ai pas compris si ils étaient payants ou offerts, mais en tout cas ils sont pas terribles, mais il semble y avoir la possibilité d'avoir accès à du meilleur matériel. Ca va dans le sens de l'idée qu'il puisse y avoir des bioniques bas de gamme prévus pour rendre opérationnels les gardes blessés, ET qu'il existe des bioniques de bien meilleure qualité dispo, mais avec une approche plus... capitaliste on va dire :D

 

Faut pas oublier aussi qu'un officier c'est pas pareil qu'un soldat de base. L'officier, surtout un colonel par exemple, peut certainement avoir accès à de bons bioniques. Le soldat de base pas forcément.

 

On peut même envisager que les ingénieurs de l'AdM qui accompagnent les régiments un peu partout bricolent des trucs pour les soldats. 40k nous a habitué à des bioniques parfois fantaisistes, on peut imaginer un garde impérial à qui on bricole un bras mécanique rudimentaire qui ne fait que porter son fusil et presser la détente... si l'arme n'est pas carrément intégrée au bras, qui sera lui-même manipulé par l'autre main. Tout un tas de variantes sont possibles.

 

Taran apporte quelques réponses :
 

Citation

 

La bionique est un excellent moyen de remplacer les organes ou les membres malades ou déficients. Aujourd'hui (21e siècle), les greffes biologiques et les prothèses mécaniques progressent avec la même régularité. Au 41e millénaire, les greffes mécaniques dominent. Un foie, un rein ou un bras, une jambe ont leurs équivalents mécaniques. Cependant, plusieurs modèles plus ou moins onéreux coexistent. Se faire faire une greffe est un traumatisme, mais quelques fous peuvent se faire greffer volontairement.

  • Les prothèses de basse qualité sont les moins chère (nombre de citoyens impériaux peuvent se les offrir). Elles demandent beaucoup d'entretien et fonctionnent moins bien que le modèle biologique original.
  • Les prothèses de base permettent de remplacer les organes/membres sans ajouter ni soustraire de capacité.
  • Les modèles plus élaborés sont les plus chers mais ils ont une durabilité supérieure et ajoutent des capacités. Un estomac bionique peut être capable de digérer les poisons, un bras peut intégrer des armes miniatures, etc. Bien sur, seuls ceux-ci sont pris en compte dans le jeu de figurine.

Tous les modèles nécessitent un entretien régulier. De plus, la prothèse est plus ou moins discrète selon le prix. Un bras bionique peut être entièrement dissimulé sous de la vrai peau ou, au contraire, laisser apparaître la petite mécanique. Certaines sont construites entièrement en plastiques et sont invisibles aux détecteurs de métaux.

Les officiers et les sous-officiers de la Garde Impériale, de la Flotte et les Space Marines blessés se voient offrir gratuitement des prothèses. En général, les soldats doivent se débrouiller seuls ou le payer sur leur solde.

 

 

Faut quand même pas oublier que des soldats peuvent subir tout un tas de blessures qui guérissent tout à fait "normalement" sans qu'on ai besoin de remplacer un membre ou un organe. Ya plein de vétérans de guerre qui ont été blessé plusieurs fois sans pour autant devenir invalides.

Edited by Inquisiteur Thorstein

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi le terme de planète hôpital est choquant? Surtout chez les tarés de l'organisation dans Ultramar.

 

Guilliman a fait de Iax un mode hospitalier pendant la croisade Indomitus. Ce qui va être une belle connerie. Enfin bref, dans le livre qui parle de Iax, on apprend que en gros, la plupart du temps, les blessés par le chaos sont purement éliminés. La façon n'est pas expliquée, mais ce n'est pas étonnant venant de l'Imperium. Soit Guigui trouve cela inhumain et ordonne l'arrêt de cette pratique, soit c'est toujours d'actualité.

 

Pour anecdote, il interdit aussi le recyclage des vaisseaux des légions renégates. 

 

Prenons l'exemple du blessés sur Vigilus, je vois mal l'Imperium se casser les bonbons à faire des corridors sanitaire. Un fusil à plus de valeur qu'un bipède.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut voir ce qu'on appelle "blessé par le chaos". Si au moindre cultiste qui t'égratigne, on t'abat, les conflits contre les rebelles doivent pas être souvent victorieux...

 

Quand au "un fusil à plus de valeur qu'un bipède" vu la facilitée à convoyer une arme et la difficulté à trimballer un humain entre deux planètes... Ca me semble un peu exagéré. Sinon, on se contenterai de faire venir les fusils et on armerai juste la population locale. Et si la population locale est pas fiable, les humains importé sont d'autant plus précieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Shiakaj a dit :

Ultramar.

Faut arrêter de parler de la super exception à tout, quand on parle du fluff :whistling:

 

Les combats contre le chaos sont globalement des exceptions. Le risque de corruption entraine souvent l'élimination des régiments en cas de contact avec le warp. Le même genre de mesures pourraient être prises contre des genestealers.

 

Faut quand même distinguer ce qu'on fait "pendant la campagne" (on ne gâche pas les troupes) et après la campagne, quand l'ennemi est vaincu. C'est le moment idéal pour faire un "oups" orbital et détruire quelques régiments dont on est pas sûr.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y'a l'Astra militarum et la FDP (force de défense planétaire), c'est deux chose différentes (même si l'un provient de l'autre).

 

En cas de rébellion sur un planète, il y'a déjà le premier verrou de sécurité, la FDP. Si elle se fait écraser, tu n'envoie pas des humains réglés le problème. En cas de victoire, les soins sont pris en charge, la secu, les allocs et la retraite.(Source,  le culte du maçon de guerre et Titanicus ). Terra ne sera surement jamais au courant de la dites rébellion.

 

L'Astra n'est pas utilisé dans des théâtres de faibles envergures, pour des rébellions à la noix. C'est des millions de soldats, des bataillons, des armées. Ils sont envoyés dans la pire mélasse, sur des planètes pourries, dans des systèmes à la c*n. Avec en soutien d'autres forces de l'Imperium. 

C'est pas retranscrit sur nos tables, mais les GI ne sont pas envoyés sur des Orks sans l'appui de SM ou autres.

 

Et je me répète, mais si la FDP se fait dérouiller par des cultistes, derrière il y'a surement un vétéran de la longue guerre caché derrière un arbre. Et une escouade d'Iron warriors te disloque une compagnie de GI les yeux fermés (pas de spoil, mais ils vont même plus loin que ça).

 

Pour moi, et d'après quelques livres, l'Astra militarum est la pire arnaque de la galaxie. 

Il y a 1 heure, Miles a dit :

Quand au "un fusil à plus de valeur qu'un bipède" vu la facilitée à convoyer une arme et la difficulté à trimballer un humain entre deux planètes

 

Oui c'est exact, c'est un voyage à sens unique. L'inhumanité de l'Imperium. Etoiles, Gardes-à-vous !

 

il y a une heure, Inquisiteur Thorstein a dit :

Faut arrêter de parler de la super exception à tout, quand on parle du fluff :whistling:

 

Les combats contre le chaos sont globalement des exceptions. Le risque de corruption entraine souvent l'élimination des régiments en cas de contact avec le warp. Le même genre de mesures pourraient être prises contre des genestealers.

 

Faut quand même distinguer ce qu'on fait "pendant la campagne" (on ne gâche pas les troupes) et après la campagne, quand l'ennemi est vaincu. C'est le moment idéal pour faire un "oups" orbital et détruire quelques régiments dont on est pas sûr.

 

 

Je ne te dis pas le contraire. Pour l'instant, nous ne savons rien de l'Imperium sous Guilliman. Iax était peut-être une exception, Vigilus n'a rien apporté là-dessus. Donc je suppute.

 

Édit : les livres de la BL se contredisent souvent. Il y'a surement des exceptions.

 

Édit 2 : Pour éviter le HS, et pour résumer

 

FDP = allocs et privilèges si petite rébellion, sinon de toutes façon il y'a plus personnes pour te torcher.

Astra = liquidation/oublie/warp/ Ha mince, il était avec nous, dommage c'était des chouettes types.

Edited by Shiakaj

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Shiakaj a dit :

Je ne te dis pas le contraire. Pour l'instant, nous ne savons rien de l'Imperium sous Guilliman. Iax était peut-être une exception, Vigilus n'a rien apporté là-dessus. Donc je suppute.

Du coup j'en profite pour préciser.

Tout ce que je dis vaut "pré-cicatrix". Le reste j'en sais rien et au fond je veux pas savoir, ça rebat les cartes et ça n'aura jamais les moyens de tout expliquer, je m'y intéresse même pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fantôme de Gaunt : quand ils sont blessés 

Les aveugles ont des bioniques

Les sourds : rien

Au fil des romans on croise différents régiments aux moyens variés. Vue que le soutien médical semble dépendre du régiment, l'accès aux soins doit également y être corrélé 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.