Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
vonKriegliz

Les soldes dans la Garde Impériale

Recommended Posts

La garde impériale est un corps d'armée particulier si on le compare aux forces armées historiques qui ont existé sur Terre, notamment parce que ses soldats partent souvent dans des expéditions si lointaines que le retour n'est souvent même plus une illusion, et sur des périodes de service sûrement au moins égales à celles pratiquées par les légions de Rome (20 ans... engagez vous, rengagez vous qu'ils disaient...).

Bref je me demande, dans ces conditions, comment et quand les soldes sont versées, et à qui (on peut imaginer des pensions qui tombent chez la famille).

Le corollaire, c'est de connaître les ressources disponibles pour nos valeureux gardes lorsqu'ils sont en permission (paient ils avec leurs Trônes sonnant et trébuchant ou en troquant du matériel tombés des camions du Munitorum? )

Et pour les veinards, lorsqu'ils sont démobilisés, ont ils un petit pécule ?

Il me semble que le fluff est assez pauvre, mais je n'ai pas lu les romans traitant de l'Astra Militarum...

Avez vous des informations ou des avis sur ces questions ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fantômes de Gaunt : les soldes sont versées aux soldats, tout simplement.

 

Faut jamais oublier que le "gigantisme" de l'Imperium c'est bien joli mais personne ne raisonne à cette échelle (ou presque). Tout se fait à des échelons bien plus locaux. Les soldats vivent dans des vaisseaux et sur des planètes, il y a un "train de civils" pour vendre des services, etc. Même les armées sont levées par des mecs du secteur.

Et c'est 10 ans la durée d'engagement dans la garde (sauf exception).

 

N'oublions pas que l'essentiel de l'activité de la garde consiste à défendre l'Imperium lui-même, donc comme dans le cas des blessés ya toujours "de la civilisation pas très loin". Ya bien que durant les croisades qu'on part loin, et dans ce genre de cas ya toute une logistique qui accompagne le bouzin.

 

il y a 55 minutes, vonKriegliz a dit :

Et pour les veinards, lorsqu'ils sont démobilisés, ont ils un petit pécule ?

Logiquement oui.

 

N'oublions pas que les gardes impériaux les plus anciens sont "souvent versés dans des armées de conquête" et finissent donc colons sur une nouvelle planète, nouvelle aristocratie sur place en somme, avec des terres, tout ça tout ça. Et leur solde, donc (si ils ont pas tout dépensé auprès des dames trop maquillées).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce qu'il est précisé la forme du salaire ? J'imagine que le plus simple serait une sorte de compte bancaire tenu par le Munitorum, j'ai du mal à imaginer des GI planquer des billets dans la doublure de leur sac de couchage... je verrai bien une sorte de compte quasiment bloqué qu'ils ne debloqueraient qu'une fois leur service terminé.

Peut-être même que l'on pourrait conditionner le port d'argent liquide à des occasions spéciales comme les permissions.

Ou pas, et dans ces cas-là ce serait un sacré boost pour le commerce légal et illégal au sein des Régiments.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'as clairement un marché noir, on as des exemples un peu partout.

 

Par contre dans toute ces histoires, le problème c'est la différence de monnaie entre les lieux d'origine des gardes, les lieux d'opération et les lieux de démobilisiation.

L'autre problème majeur c'est la culture: Certaine unités peuvent ne pas avoir, pour des raisons culturelle droit à la propriété. D'ailleurs les différences de traitement entre les unités doivent susciter des problèmes réguliers (Certaines ont sans doute l'habitude d'être logé de manière descente et d'avoir des officiers compréhensif, d'autre d'être bastonné pour un oui ou un non...)

 

Vu que c'est le Munitorum et ses commissaires qui gèrent tout ça, je pense que ce casse tête doit être terrible. Mais les mondes d'origine sont plus là pour payer de solde et je pense que pas mal de soldat vivrait mal la transition entre FDP soldé et Garde Bénévoles.

 

L'idée de VonKrieglitz sur le compte bloqué me parait raisonnable. Quand à la monnaie employée, je pense qu'il s'agirait d'une devise militaire édité pour la campagne qui serait la base pour le calcul de solde. https://fr.wikipedia.org/wiki/Yen_militaire_japonais Les gouvernement locaux, si encore en place, serai sommé (ou négocié si leur influence est suffisante) d'accepter cette monnaie (Ce qui peut poser problème: un bled qui utilise des cartes à trou ou des métaux précieux pourrais faire un rejet de l'arrivée de papier monnaie par exemple).

A la fin de la campagne (les 10ans du régiments) les soldes pourrait être convertie en pécule+ prime de démobilisation, faut voir la réalité qu'elle ont sur une planète en cours de colonisation où il n'y as probablement pas grand chose à acheter.

 

Par contre, si le munitorum distribue des soldes équitables, ça doit foutre un sacré bronx chez certain régiment qui voit leur niveau de vie augmenter drastiquement où baisser de même...

Et s'il le fait pas ça doit aussi faire des troubles entre les régiments bien et mal payé...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien de ce qu'on peut lire dans les fantômes de Gaunt ne valide ces théories Miles.

 

Du reste, le principe d'échanges de monnaies doit encore exister au 41eme millénaire :rolleyes:

 

Ces problèmes n'en sont pas. J'ai l'impression qu'on discute de la réinvention de l'eau tiède.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ce qui concerne la solde, on sait qu'il en ont une ( y a suffisamment d'histoire dans la BL, ou ils jouent de l'argent aux cartes, etc....)

Il est fort probable que la solde soit versé tous les X temps, les officiers la banquant en permanence ( forcement, t'es officier, donc on te chouchoute), les soldats du rang doivent la jouer aux cartes ( ou n'importe quel jeu de hasard pour se distraire), ou faire bombance régulièrement, ainsi que faire retaper leur matos préféré par le train régimentaire ( qui eux ne doivent pas être payé et donc doivent bénéficier de la solde des soldats pour vivre et manger).

Je pense qu'en cas de démobilisation ( ce qui ne doit pas arriver si souvent que ça...), les finances du régiments, plus une hypothétique prime ( bon quand on te DONNE une planète à coloniser, je pense que en terme de prime, on a du mal à faire mieux) doivent être divisé selon les survivants en fonction des grades et au prorata de l'ancienneté.
Ce qui peu faire une somme assez sympa pour les officiers supérieurs, et 3 clopinettes pour les mecs du rangs.

Si le régiment n'est pas oublié par le munitorum.... ou en transit, ou sur une zone de guerre permanente, ou en croisade, ou complétement massacré, ou au service de l'Inquisition. etc....

Un petit quelque chose de GrimDark me dit que les gardes ne profitent pas des masses de leur solde, que le munitorum doit s'empresser de récupérer quand tous le monde est mort ( ou que le document disant qu'ils sont mort est bien rempli...).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Effren a dit :

Je pense qu'en cas de démobilisation ( ce qui ne doit pas arriver si souvent que ça...), les finances du régiments, plus une hypothétique prime ( bon quand on te DONNE une planète à coloniser, je pense que en terme de prime, on a du mal à faire mieux) doivent être divisé selon les survivants en fonction des grades et au prorata de l'ancienneté.
Ce qui peu faire une somme assez sympa pour les officiers supérieurs, et 3 clopinettes pour les mecs du rangs.

 

En vrai, mieux vaut que les mecs du rang ai plus que quelques clopinettes: Si la planète qu'on leur file est vierge, avoir chacun  400km² c'est bien beau, mais il vas falloir les mettre en valeur.

 

De toute façon, cette histoire de coloniser une planète n'as pas vraiment de sens: Un régiment c'est au maximum le relicat des troupes parties d'une planète en une levée et sans autres compétences que la guerre. Donc quelques ploucs livré à eux même. Donc pour peu qu'on mette vraiment la main sur une planète colonisable et qu'on ai intérêt à coloniser on enverra probablement des millions de gars absolument pas passé par la garde comme colon. Ptet même des gibiers de potences raflés dans des mondes ruches et expédier mettre les lieux en valeurs (voir le peuplement de la nouvelle France).

Une planète capturé par droit de conquête, c'est différent: Il y as déjà une population sur place à exploiter. Les soldats peuvent être reclassé comme cadres de la nouvelle armée locale et des forces de sécurité. Malheureusement pour eux, sur une planète tout juste conquise, ça doit pas être de tout repos.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble que c'est en parti traité dans un des tomes d'Uriel Ventris ( bon quand a la valeur de ces publications, ca reste à determiner).

Et de toute façons, en cas de colonisation ou de droit de conquête, je pense que en fonction de la planète ( le protocole ne sera pas le même si on gagne Catachan 2 ou Vercors 4), ça reste ceux qui ont les armes et qui savent s'en servir qui vont gagner ( modulo, une éventuelle révolte, mais l'Imperium et les révoltes, on sait tous comment c'est géré....).
Donc, si dans les milliers / millions de pelos, qui débarquer, il y en a des centaines qui savent se servir de leur arme, on sait déjà qui va composer les forces de l'ordre et les défenseurs de la planète, voir la nouvelle pègre.
Et même si l'armement lourd sera issu d'un autre régiment ou gardé par le Munitorum, les armements additionnels sont courant, donc on aura quand même une force organisée et disciplinée ( même à l'état de lambeau après une grosse campagne).

A mon sens, plus d'une dizaine d'années de hiérarchie et a suivre les ordres, je pense que au final, la grand majorité des mecs du rang, vont mettre les X centaines de kilomètres carrés de coté, pour aller servir de nouveaux officiers dans le bourgeon des FDP ou comme noblesse locale et contribuer à faire tourner le truc.
Ca peut même faire l'objet d'un deal avec l'ancien chef de régiment / nouveau gouverneur, tu fait ca pour moi et j'encaisse ton terrain en échange d'une rente.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Miles a dit :

De toute façon, cette histoire de coloniser une planète n'as pas vraiment de sens: Un régiment c'est au maximum le relicat des troupes parties d'une planète en une levée et sans autres compétences que la guerre. Donc quelques ploucs livré à eux même.

Non. 😐

Les régiments qui tombent en dessous d'un certain seuil sont fusionnés avec d'autres tombés en dessous d'un certain seuil.

Même le 1er et unique de Tanith reçoit des renforts de Vervun, et ne représente donc pas "une seule levée sur une seule planète". D'ailleurs le 1er et unique ne doit son nom qu'aux circonstances de sa création, concrètement c'est 3 régiments qui sont levés.

On a un bon exemple de Ciaphas Cain : deux régiments de Valhala sont fusionnés en un nouveau, ce qui crée d'ailleurs quelques frictions quand il s'agit de déterminer les traditions qui seront respectées. Ils prennent un numéro de régiment libre.

 

De plus tu parles "d'un régiment" ce qui est absurde : une armée c'est toujours plusieurs régiments. Quand on donne une planète on la donne à "l'armée de conquête", pas à un seul régiment. D'ailleurs le fluff dit bien "blabla les régiments qui ont fait 10 ans sont versés dans des armées de conquête"

 

Il est effectivement probable que des colons soient aussi envoyés, mais sans refaire tout Marx et la lutte des classes si l'armée de conquête possède les terres elle devient de fait la noblesse locale, les colons devenant sans doute "locataires". 'fin bref, régime féodal toi-même tu sais. Et puis ya quand même le prestige (et les sales gueules de vétérans) d'avoir combattu 10 ans dans l'armée de l'Empereur.

 

Il y a 13 heures, Miles a dit :

Malheureusement pour eux, sur une planète tout juste conquise, ça doit pas être de tout repos.

En effet.

 

Edited by Inquisiteur Thorstein

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis à peut près certain que quelque part traine la mention de "et le colonel du régiment devient le gouverneur".

 

Quand je dit "Au maximum une levée d'une planète" c'est parce que la mention la plus "quantitative" d'un régiment de la garde dont je me souvienne, c'est celle du bouquin V2 et un régiment y représente une levée si je ne m'abuse (j'ai pas le bouquin je peu pas vérifier).

A l'autre bout du spectre on a le régiment de Ciphias Cain fait 1000 hommes quand il est complet, et reviens régulièrement sur Valhalla recruter...

 

Entre les deux, la fourchette dont je parle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait c'est parce que le fluff des GI en garnison et le fluff des GI qui ont servi 10 ans se mélangent car ils parlent plus ou moins de la même chose dans des bouquins différents.

On a ainsi :

Citation

Les régiments ayant servi plus de dix ans dans des zones de combat prolongé sont généralement versés dans des armées de conquête. Non seulement ce sont des troupes d'élite, mais ce sont aussi les plus vieilles, ayant vaillamment combattu pour l'Empereur pendant dix ans ou plus. Leur récompense est de participer à la conquête d'un nouveau monde. En cas de succès, le régiment tout entier reçoit le plus grand honneur que puisse leur faire l'Imperium, la gratitude de l'Empereur et le droit de coloniser la planète. Il existe aux quatre coins de l'Imperium de nombreux mondes qui furent à l'origine colonisés de cette façon. Leurs habitants sont les robustes descendants des gardes impériaux victorieux.

Aucune raison de penser qu'un seul régiment reçoit "une planète", mais que chaque régiment reçoit sa part (ce serait un peu étrange qu'on égraine les régiments petit à petit sur chaque monde colonisé, surtout si les mecs sont à peine quelques milliers).

 

Mais aussi :
 

Citation

 

La Garde Impériale est le plus souvent déployée dans des zones de guerres ou sur des planètes où des garnisons sont requises. Les affectations de garnisons sont rarement des tâches aussi faciles qu'il y paraît et il arrive bien souvent qu'une garnison ait à conquérir un monde ou à l'arracher des mains des orks ou d'autres extra-terrestres avant de s'y installer. Il existe des affectations moins fréquente comme le rattachement à l'entourage d'un rogue trader ou à un ordre titanique en tant que secutors.

Un régiment victorieux peut se voir gratifier de la domination d'une planète sur laquelle il est posté. Si la planète reste paisible et remplit tous ses quotas, le commandant du régiment peut être récompensé par le titre de Commandant impérial et la gouvernance de la planète. De vastes terres peuvent être distribuées aux vétérans qui se retirent en raison de leur âge. Avec le temps, le régiment deviendra une noblesse héréditaire, presque indistinguable de la population autochtone désormais paisible. Les descendants de la garnison originelle peuvent être ensuite recruté, d'abord dans les forces de défenses planétaire et puis dans les régiments de la Garde Impériale qui sont levée sur ce monde.

 

 

En fait on est dans un cas typique de vieux fluff : les chiffres sont terriblement bas et il semble possible qu'un seul régiment "tienne une planète", alors même qu'on sait qu'ils sont maximum 10 000 dans un régiment, donc bien trop peu. Le fluff se focus sur la notion de régiment et non d'armée, mais les régiments sont très souvent "plusieurs régiments". Aujourd'hui et notamment avec les bouquins FW on voit bien qu'un seul régiment ne fait rien du tout (ou très peu de choses) et qu'il faut revoir les chiffres considérablement à la hausse, donc mettre bien plus de régiments... ce qui ne contredit pas spécialement le vieux fluff. Il faut juste garder à l'esprit que le fluff est écrit pour un joueur qui collectionne un régiment, donc ya un focus sur la notion de régiment plutôt que d'armée (alors même que les ogryns, troupes de choc, leman russ et cavaliers font partis d'autres régiments par exemple, et pourtant on les collectionne bien dans notre armée impériale, on a donc à peu près toujours plusieurs régiments sur la table, techniquement).

 

En soit la notion d'armée de garnison est légèrement différente de celle d'armée de conquête. Un régiment en garnison est encore "en service", il doit faire ses 10 ans, etc. Le régiment dans une armée de conquête "prend sa retraite" sur la planète conquise.

Et dans le cas de la garnison au final c'est l'absence d'une autre autorité sur place qui fait que "puisqu'on a des gardes sur place allez hop on en fait les propriétaires".

 

En un sens placer une "garnison de gardes impériaux" sur un monde encore sauvage ou aux mains d'extraterrestres c'est une façon de conquérir une planète pendant les années de service tout en se réservant la possibilité de récupérer le régiment pour faire autre chose. On peut voir ça comme une sorte de colonisation à la dur puisqu'on balance d'abord des soldats et si ils s'en sortent on peut envisager d'en faire un vrai monde impérial.

 

Notons que ce fluff pourrait aussi permettre d'expliquer et de relativiser le "problème des chiffres" qu'on a souvent dans le background de 40k : ya trop peu de gens. Mais si on part du principe que plein de mondes ont commencé avec une population assez faible et ne sont finalement que des "mondes de seconde zone" avec genre une grosse ville et beaucoup d'endroit encore inexplorés à sa surface (voir même carrément des xenos encore présents) ça peut expliquer que régulièrement on tombe sur des chiffres de populations ridiculement bas. Moins que des mondes à part entière ce seraient plus des colonies, des avant-postes même. Certaines batailles à 40k pourraient alors prendre tout leur sens quand en réalité on est pas dans des guerres ultra modernes avec des dizaines de millions de soldats mais plus dans des grosses escarmouches territoriales entre des armées très peu nombreuses (même si dans le cas des orks par exemple le fait qu'aujourd'hui ils reproduisent "tout seul" enterre un peu l'idée de pouvoir leur reprendre une planète avec juste quelques régiments, voir même un seul).

Faut clairement manier le vieux fluff avec précaution, il est souvent cohérent dans un cadre qui a depuis été pas mal bousculé (sans que le nouveau cadre soit plus clair, parfois).

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Effren a dit :

Un petit quelque chose de GrimDark me dit que les gardes ne profitent pas des masses de leur solde, que le munitorum doit s'empresser de récupérer quand tous le monde est mort ( ou que le document disant qu'ils sont mort est bien rempli...).

Dans un des derniers livres du 1er et unique de Tanith, le munitorum verse une pension, la somme est suivant le grade, à la famille ou reconnu comme telle qui accompagne le régiment.

Révélation

D'ailleurs il y a un trafique absolument pas du tout légal sur sa, effectués par certains membres du 1er de Tanith.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Inquisiteur Thorstein a dit :

Notons que ce fluff pourrait aussi permettre d'expliquer et de relativiser le "problème des chiffres" qu'on a souvent dans le background de 40k : ya trop peu de gens. Mais si on part du principe que plein de mondes ont commencé avec une population assez faible et ne sont finalement que des "mondes de seconde zone" avec genre une grosse ville et beaucoup d'endroit encore inexplorés à sa surface (voir même carrément des xenos encore présents) ça peut expliquer que régulièrement on tombe sur des chiffres de populations ridiculement bas. Moins que des mondes à part entière ce seraient plus des colonies, des avant-postes même. Certaines batailles à 40k pourraient alors prendre tout leur sens quand en réalité on est pas dans des guerres ultra modernes avec des dizaines de millions de soldats mais plus dans des grosses escarmouches territoriales entre des armées très peu nombreuses (même si dans le cas des orks par exemple le fait qu'aujourd'hui ils reproduisent "tout seul" enterre un peu l'idée de pouvoir leur reprendre une planète avec juste quelques régiments, voir même un seul).

 

Ouais, je suis assez d'accord. C'est comme le fluff de la bataille du Game Day livré par les Pretoriens et les talarns. Un régiment mixte est dépéché "seulement" pour gérer une tribu d'orks qui posent problème à un système!

 

Oui, mais la population humaine du Système, c'est 700 glandu qui exploitent deux ou trois bricoles. Du coup... Bah, pourquoi pas!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/10/2020 à 14:08, Inquisiteur Thorstein a dit :

Il faut juste garder à l'esprit que le fluff est écrit pour un joueur qui collectionne un régiment, donc ya un focus sur la notion de régiment plutôt que d'armée (alors même que les ogryns, troupes de choc, leman russ et cavaliers font partis d'autres régiments par exemple, et pourtant on les collectionne bien dans notre armée impériale, on a donc à peu près toujours plusieurs régiments sur la table, techniquement).

 

Attention à ne pas confondre (involontairement) régiment et compagnie. Un régiment peut avoir plusieurs compagnies différentes. Et une compagnie, ses détachements - auxiliaires propres ou ceux détachés d'une autre compagnie (voire carrément d'un autre régiment).

 

Donc ça ne me choque pas une armée 40k mêle piou-piou, ogryns, leman russ, étant donné que cela pourrait entrer dans une structure de compagnie (comme compagnie d'infanterie, son détachement d'auxiliaires ogryns et un détachement de leman russ).

 

:flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais le focus est clairement mis sur la notion de "régiment" comme "régiment de Catachan" ou "régiment de Mordian", alors même que ni les ogryns, ni les ratlings, ni les Leman russ (ça à la limite c'est à voir) ne viennent de la planète du régiment ou n'appartiennent à ce régiment, au sens de "planète-régiment-colonel".

Dans le Leman Russ du joueur qui fait une armée de Catachan c'est pas des catachans les pilotes.

 

C'est comme la manie qu'on a de vouloir faire des gardes impériaux issus du monde chapitral parce qu'on les joue avec notre armée SM : ça n'a pas de sens, du moins ça n'a aucun intérêt. Ou les maisons de chevaliers qui apparaissent subitement sur tel ou tel monde chapitral / monde de GI.

 

ps: d'ailleurs point d'orgue de ce focus les régiments Scions qui ont maintenant leur propre codex. Si on suit cette logique un jour on aura des armées "Ogryns promis c'est pas des ogres de battle du futur mais un peu quand même" au lieu de les avoir directement dans la liste d'armée GI.

Edited by Inquisiteur Thorstein

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Inquisiteur Thorstein a dit :

ps: d'ailleurs point d'orgue de ce focus les régiments Scions qui ont maintenant leur propre codex. Si on suit cette logique un jour on aura des armées "Ogryns promis c'est pas des ogres de battle du futur mais un peu quand même" au lieu de les avoir directement dans la liste d'armée GI.

 

Ouais, m'enfin les Scions ont toujours été à part en fait. D'aussi loin que je m'en souvienne (V3 ? V4 ?), les Troupes de Chocs ne sont pas des Gardes Impériaux à proprement parler, mais des orphelins d'officiers/VIP élevés par la Schola Progenium est rarement utilisé en tant que force complète, et surtout dispatchés dans les régiments de la Garde en tant que force d'élite, commandos ou en protection de commandant.

Du coup, les fameux Kasrkins étaient surtout l'exception propre à Cadia de "Régiment de gardes d'élite"

Au final, le New Fluff a juste légitimé l'emploi des Scions comme force indépendante sans trop dénaturer le morceau d'origine (et que l'on utilisait déjà en V4 avec la doctrine Grenadier pour représenter une force de Kasrkins).

 

Par contre, pas contre un Codex squat "Abhumains" 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/10/2020 à 11:14, Miles a dit :

Je suis à peut près certain que quelque part traine la mention de "et le colonel du régiment devient le gouverneur"

Dans le livre "La chute de Damnos", il est dit que le gouverneur est un ancien général donc sa serait pas déconnant que plus ta un grade élevé plus tu monte dans l'échelle sociale quand ton régiment/armée colonise une planète.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, one_shoot a dit :

Ouais, m'enfin les Scions ont toujours été à part en fait

Dans le fluff oui mais pas dans la liste d'armée.

C'est une tendance globale de se focus sur des éléments particuliers d'une armée impériale, les régiments  (Mordian, Catachans, Cadiens, bref le régiment d'infanterie quoi) prennent une grande place dans le fluff, ils sont bien plus mis en avant que le reste. D'où le fluff qui parle "DU régiment" et pas vraiment "DES régiments" qui constituent une armée impériale.

 

Ca date pas d'hier.

 

Faudrait pas que ce "ps" occulte le propos principal sur la place du régiment dans le fluff. 'fin, c'est pas du tout le propos les scions et leur évolution, c'est juste un exemple du focus qui est fait sur la notion de régiment ("aussi indépendant que possible") et qui peut embrouiller le fluff. Le fluff de la GI parle très très peu du haut commandement stratégique, par exemple. D'après ce que rapporte Tsarkan on voit bien par contre dans la chute de Damnos qu'on parle de général, donc un grade au dessus de "simple" colonel de régiment. On voit bien que dans un roman on s'éloigne du simple régiment et on met en scène un perso qui n'est pas issu de la liste d'armée du codex, c'est un grade au dessus, bien moins traité par le fluff.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Tsarkhan a dit :

Dans le livre "La chute de Damnos", il est dit que le gouverneur est un ancien général donc sa serait pas déconnant que plus ta un grade élevé plus tu monte dans l'échelle sociale quand ton régiment/armée colonise une planète.

Dans Uriel Ventris tome 4 aussi, après la victoire sur un monde en rébellion ouverte, le colonel est nommé gouverneur planétaire avec la charge pour lui d'écraser les rebelles et la guérilla 

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Dans le Leman Russ du joueur qui fait une armée de Catachan c'est pas des catachans les pilotes" 

 

Euh... Si. 

 

Tu confonds avec les régiments spécifiquement blindés. 

 

Les chars sont construits ailleurs, mais ils sont livrés bruts, pas avec une option "conducteur inclus". 

Les Catachans peuvent recevoir une dotation en équipement (y compris des chars) en cours de campagne, loin de chez eux. Et être soit réorganisés à la volée en disant à tel peloton "Tiens maintenant vous êtes un escadron de blindés", soit s'adapter aux opérations ponctuellement (en mode "Bon on a 3 Leman Russ qui nous sont attribués et qui dorment dans la soute de notre vaisseau de transport. Ça tombe bien on en a besoin pour soutenir l'avancée sur le fort là-bas. Robert, tu prends ton escouade et vous me conduisez tout ça, comme on vous l'a appris l'année dernière sur Trouville-le-Bout IV"). 

Il y a même des compagnies entières de blindés de Catachan. Avec les mecs formés dedans, du crû. 

Edited by Kaptain

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Kaptain a dit :

"Dans le Leman Russ du joueur qui fait une armée de Catachan c'est pas des catachans les pilotes" 

 

Euh... Si. 

 

Tu confonds avec les régiments spécifiquement blindés. 

 

Je vois surtout que le fluff sur les régiments a été simplifié, le lexicanum nous dit ainsi qu'en gros un régiment = tout ce qu'on fout dedans. Infanterie, véhicules, tout :ermm:

Ils se sont pas fait chier, le régiment c'est l'armée qu'on déploie sur la table en fait. Du moins en apparence.

 

Sur ce schéma on peut quand même constaté que les véhicules (bien que cadiens eux aussi) appartiennent bien à un régiment différent et les deux forces (infanterie et blindés) opèrent ensuite de concert. Il me semble que l'idée a toujours été que les véhicules présents dans notre armée de GI qu'on déploie sur la table sont bien les éléments séparés d'un régiment blindé plus vaste impliqué dans la campagne.

OrganisationRegimentaire.jpg

 

Et le fluff récent nous dit :

Citation

Lorsqu’une force polyvalente est constituée, les unités sont tirées de différents régiments et placées sous les ordres d’un officier supérieur, comme un colonel ou un capitaine. Ces formations peuvent varier en taille, d’unités d’une centaine de soldats et cinq ou six véhicules, à une force presque aussi vaste qu’un régiment. Certaines sont composées d’un mélange d’infanterie et de véhicules, mais elles peuvent aussi être spécialisées afin de remplir un rôle tactique bien précis. Un groupe de combat pourrait ainsi comprendre de l’infanterie motorisée à bord de Chimères et des pièces d’artillerie mobile, et avoir comme mission d’exploiter une brèche dans les lignes ennemie, ou bien être constitué d’une compagnie entière de Sentinelles venant épauler une force d’infanterie légère dans des combats de jungle. D’autres formations sont encore plus spécialisées, réunissant plusieurs escadrons de chars et d’artillerie pour compter une force blindée. Une formation "standard" peut comporter plusieurs compagnies d’infanterie soutenues de compagnies blindées, d’artillerie et d’appui. Déployée en détachements, chacune disposera de personnel et de matériel de soutien provenant d’une des branches du Departmento Munitorum, comme le Militarum Auxilla ou l’Officio Prefectus.

 

Donc certes sur le schéma blindés comme fantassins sont cadiens, mais au final ce n'est qu'une question de circonstances (Cadia fournit des régiments blindés et des régiments d'infanterie), Catachan a quand même déjà moins de chances de fournir des régiments blindés qui viendront assister ses soldats et globalement les équipages d'un régiment blindé peuvent être d'origine différente de celle de l'armée "principale". Les deux ne sont pas particulièrement liés.

Et surtout le régiment d'infanterie =/= le régiment blindé.

 

En fait le fluff récent utilise "trois fois" la notion de régiment.

- Une 1ere fois pour parler de l'origine des soldats, on a donc des "régiments cadiens, régiments catachans, régiments tallarn", etc

- Une 2eme fois pour parler de l'unité opérationnelle qui correspond à ce qu'on a sur la table.

- Une 3eme fois pour parler des régiments séparément : régiments blindés, régiments d'infanterie (incluant plus ou moins les auxiliaires mais eux-même viennent d'autres "organisations" à la base ; les pykers assermentés d'un régiment n'en font pas partie, ils l'accompagnent, si on peut dire).

 

On voit très bien tout ça illustré avec les fantômes de Gaunt : les blindés qui les accompagnent et qui seraient les Leman Russ, Basilisk, sentinelles, de notre liste d'armée appartiennent bien à des régiments séparés, spécifiques, qui ne sont ni sous l'autorité de Corbec ni sous celle de Gaunt (même si ok le statut de commissaire est un peu à part). Par contre les Sang bleu de Volpone ont apparemment bien leurs propres chimères et sont équipés plus lourdement, ils correspondent à ce qu'on a eu à une époque les "régiments mécaniés" dont faisait partie la légion d'acier notamment.

On voit bien que les différentes versions et surtout les codex se chevauchent : régiments d'infanterie "normaux", régiments blindés issus du white dwarft permettant de jouer de tel forces, régiments motorisés du codex Armageddon ...

 

Du coup Kaptain si ta remarque a du sens car effectivement on peut avoir des conducteurs de char issus du même monde que l'infanterie autour le reste me semble faux.

Il y a 9 heures, Kaptain a dit :

Tu confonds avec les régiments spécifiquement blindés. 

Non. Ca n'a rien à faire dans le débat, les chars viennent de régiments blindés. Ils n'appartiennent jamais à un régiment d'infanterie (pas officiellement en tout cas). Ils sont détachés auprès d'un régiment ou plutôt les deux forces combattent ensemble. Le Leman Russ de mon armée du 53eme régiment d'infanterie de Necromunda (imaginaire) "n'appartient pas" à ce régiment, il peut appartenir au 12eme régiment blindé de Necromunda et donc avoir la même origine, l'équipage aura la même tête, mais c'est pas la même force.

 

Il y a 9 heures, Kaptain a dit :

Les chars sont construits ailleurs, mais ils sont livrés bruts, pas avec une option "conducteur inclus". 

J'ai rien lu qui va dans ce sens.

D'ailleurs ça me parait très improbable d'imaginer que des chars puissent être envoyés "à vide" en espérant que les soldats - d'infanterie, donc - sur place sauront les utiliser. Ca va à l'encontre de tout ce qui est écrit : c'est clairement pas la 2eme escouade du 1er peloton de la 3eme compagnie qui va monter dans un Leman Russ faire vroum vroum avec le matos.

 

Ou alors tu veux dire que Catachan "achète" des Leman Russ qui sont livrés sur place et qui sont intégrés à la dîme que paye la planète, auquel cas ça doit être sympa de s'entrainer à rouler dans un environnement pareil :P . J'y crois très moyennement.

 

En tout cas je veux bien la source de ce que tu dis parce que moi ne je comprends pas ça comme ça.

 

 

Edited by Inquisiteur Thorstein

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Catachans ont des équipages de char de manière canon. Ils ont même existé en figurine.

 

Donc il y as probablement des régiments blindés de catachans, où du moins des tankistes de catachans.

 

Quand à rouler en char sur catachan, déjà rien ne dit que c'est sur catachan qu'ils s'entrainent (ils peuvent avoir été doté voir réformé en régiment de char outre monde pour des tas de raison) et sur Catachan même, bas c'est peut être un monde de jungles hostiles mais à l'échelle d'une planète y'as probablement des arbres partout. Catachan à probablement des pôles glacés des océans et des déserts. Même s'ils n'ont que l'équivalent de l'île de pâque non boisé, ça suffit pour y former des tankistes.

(Tout en restant catachan, ça empèchera pas la moindre steppe qui serai une grosse clairière d'être une zone de reproduction de diable, mais bah, on as jamais dit que l'entrainement des tankistes devait être facile)

Sans parlé des capacités défoliantes des FDP de Catachan. Ils luttent déjà pour que la jungle envahissent par leurs hab's si besoins de créer une zone déboisé temporaire, ils savent faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/10/2020 à 20:43, Inquisiteur Thorstein a dit :

 

Ou alors tu veux dire que Catachan "achète" des Leman Russ qui sont livrés sur place et qui sont intégrés à la dîme que paye la planète, auquel cas ça doit être sympa de s'entrainer à rouler dans un environnement pareil :P . J'y crois très moyennement.

 

En tout cas je veux bien la source de ce que tu dis parce que moi ne je comprends pas ça comme ça.

 

 

Le Hellhammer était cité comme très utile à sa sortie sur Catachan😁 avec ses lance-flammes lourds en quatre tourelles et son canon ignore couvert.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que le débat est faux ou tronqué. Voici ce que j'ai retenu de mes lectures, qui me semble être un bon résumé et assez clair:

 

Dans l'organisation de la GI:

  • Un régiment est levé sur un monde (dîme impériale). Il part avec l'équipement fournit localement (part intégrante de la dîme) - ainsi que ses spécificités, coutumes, spécialités, etc. (d'où les "régiments de catachan" etc.).
  • Un régiment est composé de plusieurs compagnies. Les régiments sont spécialisés: d'infanterie, superlourds, d'artillerie, etc. (d'après Lexicanum, qui ne se source que très mal par contre, mais qui correspond à d'autres sites (aussi non sourcés) qui partage cette présentation organisationnelle).

 

En opérationnel:

  • La GI est mobilisée par armée. Chaque armée est composée de différents régiments et est sous la houlette d'un Seigneur-Général. Par exemple, la 88e Armée de Siège de Krieg menée par le Seigneur Général Zuehlke (dans les livres "The Siege of Vraks"), qui compte des régiments d'assaut, d'infanterie, d'artillerie, de tanks, etc.
  • Sur le terrain, les régiments peuvent être actifs sur le même fronts simultanément, chacun sous la responsabilité de leur commandant régimentaire. Ceux-ci répondent au Seigneur-Général.
  • De manière alternative, un régiment peut décider (ou se faire imposer) le détachement d'une de ses unités, qui sera rattachée en soutien (et sous le commandement) d'une autre compagnie et de son régiment affilié (par ex. un escadron de Basilisks du 3e Régiment d'Artillerie en soutien à la 2e compagnie d'infanterie du 11e régiment d'infanterie). Et c'est ceci qu'on retrouve dans nos "armées" 40k - où une "armée AM" est composée de certaines unités d'une compagnie particulière, et de ses détachements, qui est elle part d'un régiment dans l'ensemble d'une armée impériale active sur un front d'opération global.

 

 

Edited by Red
corrections

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un excellent résumé Red.

Je rajouterai que les régiments continuent de recevoir des renforts de leur monde d'origine, ce qui leur permet de remplacer les pertes tant qu'elles sont à un taux "normal" (et que le monde d'origine existe encore).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.