Jump to content
Warhammer Forum
ledecharne

Epée tronçonneuse réaliste ?

Recommended Posts

Vous trouverez ici la réponse ainsi que pourquoi les sergents de la garde impériale possède des épées tronçonneuses.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moyen convaincu par cette vidéo.

 

Elle parle au final très peu de l'épée tronçonneuse puisqu'elle se contente de survoler la notion d'épée dans wharmmer 40k plutôt que l'épée tronçonneuse en elle même.

Toute la reflection sur l'image de l'officier maniant l'épée et celle du chevalier et de son épée ressortent selon moi du même principe romantique, pas besoins de spécialement les distinguer. De plus, elles n'interrogent que le principe d'épée porté par les personnages et non le principe d'épée tronçonneuse. C'est d'autant plus dommage que space marine comme officier et sous officier de la garde sont aussi régulièrement représenté avec des épées non tronçonneuse.

Il aurai été intéressant donc d'expliquer le pourquoi de la tronçonneuse. J'imagine qu'il faut chercher dans l'imagerie des vieux Slasher, populaire à l'époque des balbutiement des jeux. Plus parler de la violence de l'univers. Peut être relever cette incongruité d'une épée qui fait "du bruit". Explorer la piste de la fusion entre technologie et retour en arrière martial qu'elle suppose...

 

Concernant le coté "dénonciateur" de 40k.... Arf, dommage de ne pas parler des différentes époques du jeu et de leurs intentions...

 

Je suis aussi un peu gêné du raccourcis qui est fait sur le fait que plus on progresse dans le temps, plus la guerre se fait de loin et que l'existence d'armes appocalyptique ou à distance invalide forcément le corps à corps.

Celà fait appel à un fantasme du "sens de l'histoire" qui veut que l'histoire aille dans une direction précise. En l'occurence que le dégout de la violence et le progrès technologique pousse vers une exacerbations des tendances actuelles.

Hors, dans l'univers de Warhammer 40k tel qu'il est présenté, ce dégoût de la violence et cette distanciation par rapport à elle n'est pas dans l'air du temps. La plupart des mondes décris sont des dystopies industrielles peuplés de gangs sauvages, des terres de clans en lutte perpétuelle ou des sociétés militaristes pratiquant l'endoctrinement poussé. Peut de chance que ces gens se posent des questions poussée sur les PTSD et les conséquences sur le mental de charcuter des gens à longueur de journée les yeux dans les yeux. Pour la moitié d'entre eux, c'est une question de vie ou de mort.

Quand au matériel "à distance", il n'empêche aucunement l'existence de ces armes de mêlée. On peu questionner la pertinence des doctrines d'emplois bien entendu, mais le fait que ce matos soit donné en dotation et utilisé ne pose pas de problème en soi.

Faut pas oublier que la baïonette à été largement fournie pendant la seconde guerre mondiale. Elle permettait du suppléer à la difficulté de réarmer un fusil à verrou au corps à corps, à la pénurie de munitions, à l'enrayement ect. Gagnait on la guerre en se focalisant dessus? Non (les japonais l'ont déïfié, ça leur à pas réussi). Sont elle un équipement complètement dénué de sens? Non plus. Elle ont peut être même plus servit que les masques à gaz.

 

De plus dans 40k nous avons une galaxie entière de cas particulier face à nous. Un combat entre un régiment cadien de la garde et un armée Tau est une chose, mais pour chaque bataille de ce genre, on as des arbites qui frittent des foules d'emeutier industrieux, des soulèvements mutants, des bergers médiévaux affrontant des gaunts tyranides, des gangs réglant leur comptent au milieu de cuve inflamables, des batailles spaciales bref, des tas et des tas d'environnement, de faction de cultures et de façon de se battre et de raison de le faire.

 

Que des contingents humains de 40k éprouvent le besoin de s'armer avec du matériel de mêlée est tout à fait crédible. Dusse il n'avoir aucun usage, ils peuvent avoir un impact positif sur le moral. (Si filer des baïonettes à des gardes leur permet d'avoir moins peur des gaunts d'en face et du risque de se retrouver dans une mêlée improbable ou baïonette ou leur chances sont maigre baïonette ou pas et ainsi tenir la ligne ça vaut le coup.)

Faudrait que je retrouve les sources mais je crois que les officiers de la marine impériale japonaise portaient tous une dague. Peut de chance qu'elle ai eu beaucoup d'impact au combat, mais pour souder les troupes, ça devait le faire! (toute façon, les super-cuirassé aussi on pas eu beaucoup d'impact au combat ^^)

 

Sans parler que les endroits exigu, les ennemis innombrables nécessitant de pouvoir frapper fort sur la durée et les factions ne se battant et ne réfléchissant pas "à l'humaine" sont légion dans 40k... pour citer les "bonnes raisons" d'utiliser des armes de mêlée. Les mauvaises raisons sont encore plus nombreuse et justifient tout autant l'existence de ces armes! (pas besoins de remonter à la 1ere guerre mondiale, en 44 en Normandie, y'avait encore des officiers américains sur le théatre à se balader avec des gants blancs et des sabres...)

 

Voilà, c'est surtout pour le plaisir du débat, j'ai plutôt pointé les faiblesses de la vidéo mais c'est chouette de s'interroger sur 40k :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après cela ne dure que 20mn et j'ai l'impression qu'il y a juste un pote à lui qui joue/a jouait à 40k et non le créateur de la vidéo. Se n'est juste qu'un clin d’œil car il est arrivé à 40 000 abonnés :) (j'en fait partit, très intéressante comme chaine sur les escrimes des différentes époques)

 

Des officiers US avec un sabre au combat pendant la seconde guerre mondiale ?

 

Le seul que je connais est le commando britannique Jack Churchill qui partait en mission avec une broadsword et un arc !

Officiellement c'est le seul qui a tué un soldat allemand avec son arc en 1940.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que 20mn... C'est long 20mn ^^ C'est dommage de plus s'attarder sur la notion d'épée à 40k que les spécificité de la version tronçonneuse. Et de botter en touche avec ce coté "sens de l'histoire"

 

Bon, pour le coup, forcément, j'arrive pas à retrouver de mention ou d'image d'époque d'officier ricain trainant un sabre en Normandie. Du coup, tu fait bien de pas prendre pour argent comptant cette mention. Je continue à creuser pour essayer de trouver une source permettant d'affirmer ça.

Et Mad Jack compte pas, il est effectivement britannique et pas américain. Puis il avait aussi une cornemuse.

 

Mais ça n'invalide pas mon propos pour autant, je peu citer d'autres exemple plus sourcé, de gens qui se promenaient avec des sabres lors de la seconde guerre mondiale. Ca veut pas dire qu'ils tuait des gens avec où que l'arme était pas dépassé, mais ce que je cherche à dire c'est que l'obsolecence d'un objet dans sa fonction première (arme) ne signifie pas fatalement qu'il disparait des théatres.

Les officiers japs sont un exemple qui vient tout de suite en tête.

 

https://farm3.staticflickr.com/2596/3717947610_9075ba61fe_b.jpg

(Alors forcément, pas moyen de sourcer ces putains de photo... mais sur la palanqué qui traine, si j'en crois l'épée tronçonneuse d'Okham, ça devrai le faire.)

https://www.thoughtco.com/thmb/kgfxubaD8wRsUckz4_4AtPjVUQk=/2859x2055/filters:fill%28auto,1%29/WW2JapaneseTroopsHultonGetty1941-56a0437c5f9b58eba4af9461.jpg

 

Pis dans la cavalerie soviet aussi

 

Soviet cavalry ready for action. Note the lieutenant's ...

Alors, ils chargeaient pas avec, en mode tatayoyo hein, la cavalerie se battait à patte et au fusil, comme tout le monde. Reste que ça à fait partit de la dotation des unités bien après la 1ere guerre mondiale. Alors dans un Imperium où les retours d'expérience militaire au niveau tactique doivent être assez lent...

 

Et je suis même pas sur que la baïonette soit complètement bannie des armées actuelles. Y'as pas un milouf d'active ou de réserve par là pour me confirmer la persistance de port pour baïonette sur les armes actuelles?

Bref, on fait ce que je reproche à la vidéo, on s'éloigne des épées tronçonneuses ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les baïonnettes sont toujours d'actualité. Il y a eu des combats à la baïonnette en Irak et en Afghanistan. Le système FELIN ne fait pas l'impasse, par exemple. Pour l'armée française il me semble que la dernière fois où elle a été utilisée, c'est le 27 mai 1995 lors de la reprise du pont de Verbania par les marsouins du 3eme RIMA, dirigés par l'actuel chef d'état-major de l'armée française.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 Les baïonnettes font en effet toujours partie des équipements d'usage des armées actuelles (de façon générale, j'ai pas la liste exhaustive de l'utilisation précise qu'en fait chaque pays). Leur "intérêt statistique" (le nombre de victimes adverses qu'elles font) est faible, mais c'était déjà le cas lors de la 1ère guerre mondiale où la proportion de morts par baïonnette du conflit était négligeable.

 Même si elles servent rarement, elles sont toujours présentes au cas où. Et l'impact psychologique d'une charge à la baïonnette est assez dévastateur. Pas autant qu'un lance-flammes certes, mais ça fait peur quand même. Bien que ça ne tuera sans doute pas grand monde...

 

 C'est un peu comme les canons des avions de chasse. On a souvent dit qu'ils étaient dépassés et inutiles depuis la domination des missiles guidés. Les américains n'en ont pas mis de base sur le F4 Phantom vu que c'était has been. Mais quand ces avions ont été engagés au Vietnam, la première chose qu'ils ont fait c'est de concevoir un canon en nacelle parce que les pilotes étaient incapables de se défendre correctement en cas de contact rapproché (nacelle qui était au final nettement moins fiable et pratique, et nettement plus chère qu'un canon intégré standard...).

 La baïonnette et le couteau de combat ne vont donc pas disparaître de sitôt. Après tout, quand il n'a plus rien, il reste quoi à un soldat ? Sa b*** et son couteau ^^

Edited by Titiii

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Miles a dit :

Alors, ils chargeaient pas avec, en mode tatayoyo hein, la cavalerie se battait à patte et au fusil, comme tout le monde. Reste que ça à fait partit de la dotation des unités bien après la 1ere guerre mondiale. Alors dans un Imperium où les retours d'expérience militaire au niveau tactique doivent être assez lent...

Ahem. Les charge de cavalerie, ça se faisait toujours à la fin de la WW1.:ninja:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'odieux Connard une grande référence :)

La dernier grande charge de cavalerie aurait eu lieu pendant la bataille de Moscou en 1941 par les soviétiques.

 

En revenant à la vidéo pour l'auteur, le SM est la représentation du chevalier avec son épée (quelques soit les types) et pour l'officier Astra lui représente le saint cyrien de 1914 qui charge devant la troupe. 

 

L'auteur montre plutôt les techniques de combat avec l'épée tronçonneuse avec les + et - et avec l'avis d'un historien. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que le fond du problème n'est pas la vidéo qui, en elle-même, est assez intéressante par rapport aux postures de combat à prendre suivant son adversaire.

Ce qui me dérange un peu plus c'est qu'elle se focalise trop sur l'utilisation au sein de la garde impériale... Mais cette armée est vraiment connue comme étant une faction qui se distingue au corps à corps ?

Effectivement un officier GI avec une épée Tronçonneuse c'est exclusivement un symbole, dans 99% des cas il n'en aura aucune utilité. Yarrick et sa grosse pince c'est aussi un délire d'un commissaire GI d'un membre du studio qui avait tiré ça au dès, et même avec son expérience je le vois mal faire face à un Dreadnought chaotique et se dire "J'ai Fx2 et 4 attaques D3,  ça passe !!!'
Si on veut parler de la cohérence de l'épée tronçonneuse il faut avant tout parler de celle des spaces marines: Est-ce qu'un surhomme avec deux cœurs, capable de cracher de l'acide et de se déplacer 4 à 5 fois plus vite qu'un humain en pleine forme et à poil, dans une armure résistante aux balles et animé d'un mini réacteur nucléaire est cohérent ?

Si c'est oui, alors... Bah la tronçoneuse c'est tout de suite moins choquant. Une arme avec des dents en adamantium  capable de couper du béton, au final, c'est pas si deconnant par rapport au reste...

Il ne faut pas oublier que les SM sont les troupes de choc. Déjà au temps de l'hérésie d'Horus où ils étaient 10 fois plus nombreux, l'humain lambda n'avait que très peu de chance d'en voir un, et encore moins de les voir se battre. Donc si la technologie croissante distance les conflits...

Même à 40k il faut mettre une situation qu'une insurrection, que des xenos ou qu'un gouverneur dissident retranché qui voit rien que 10 ou 20 SM debarquer en drop pod ou en rhino/ land raider, qui se jettent sur l'ennemi pour découper des membres à coups d'épée tronçonneuses.. Ça fout quand même vachement un coup au moral à n'importe quel fanatique. Faut pas oublier que les SM, même si ce sont les gentils de l'histoire, sont quand même assez psychopathes dans leur façon de faire, pour eux la vision de décapitation ou d'évisceration n'est pas un problème.

C'est là tout l'utilité de l'épée Tronçonneuse: Une arme traumatisante. Et c'est sans compter sur la téléportation de Terminators qui peuvent faire un massacre sur un chef se pensant hors d'atteinte, à coups de griffes éclairs et marteau tonnerre.

Apres pour la plupart c'est normal qu'on pinaille: On est ici parce qu'on est en général de gros fan de l'univers 40k, la vidéo avait certainement pour but de faire découvrir cette arme emblématiques à un public qui n'y connaissait rien ou peu à l'univers. Dans tous les cas la vidéo est intéressante et se laisse visionner sans être trop lourde, les 20 minutes passent assez vite... Mais en temps que vrai fan de 40k on aura toujours quelque chose à redire. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon avis cette vidéo est à coté de la plaque sur à peu près tous les aspects (relatifs à 40k) qu'elle aborde. Prétendre que 40k est à la base une satyre de la 1ere guerre mondiale (!), et que l'épée tronçonneuse serait liée à l'image de l'officier francais (!!!) pendant cette période, c'est pour moi du grand n'importe quoi.

 

La première occurence d'épée tronçonneuse que j'ai trouvé, c'est dans Chainsaw Warrior.

Lorsque GW sort le jeu en 1987 (quelques mois avant Rogue Trader), les créateurs y mettent une tronçonneuse, probablement inspirés par tout un tas de films plus ou moins subtils des 15 années précédentes. Notamment un certain Evil Dead 2, sorti un mois plus tot.
La cover du jeu est celle ci:
 

Révélation


pic430399.jpg


 

Ce qui rappelle une certaine affiche de film...
 

Révélation


557c42efdf05d99d96846e90f2295283.jpg

 

Le mois suivant, Bob Naismith propose quelques versions du Chainsaw Warrior, dont une avec la tronçonneuse, qui semble bel et bien être devenue une épée tronçonneuse.
 

Révélation


Citadel-C100-CW-01.jpg


 

Je ne sais pas d'où lui vient cette inspiration, mais le serment des officiers de St Cyr évoqué dans la vidéo me semble bien loin...

Lorsque Rogue Trader sort quelques mois plus tard, le même Bob Naismith dote deux space marines de la gamme RTO1 avec l'épée tronçonneuse, et bien sûr l'arme figure dans l'arsenal de Rogue Trader.

Révélation


120px-Citadel-RTO1-07.jpg120px-Citadel-RTO1-13.jpg

 


Pourquoi l'arme a t'elle été gardée dans RT ? Certainement pas pour une critique de la doctrine francaise en 1914... Ma petite théorie, c'est que RT, c'est de la fantasy. C'est dans le futur, et y'a du Mad Max, du Dune, du Métal Hurlant, du Star Wars... mais c'est avant tout de la fantasy dans l'espace.
Et dans la fantasy, on a des épées.

Pour faire futuriste, on rajoute "tronçonneuse" ou "énergétique", mais ca n'est qu'un prétexte.

En plus ca tombe bien, les sculpteurs de GW ils sculptaient des épées depuis déja pas mal d'années...

 

D'ailleurs, cette idée de fantasy futuriste, c'était déja dans l'air chez GW depuis 1983 et la création de Warhammer.
 

Révélation


tzett.jpg


 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour une video de 15 min, c'est pas mal, même si en si peu de temps on ne peut pas dire grand chose. Ce qui est dommage c'est que finalement, c'est plus un sujet sur 40k que sur la probabilité d'existence d'une épée tronçonneuse.

 

J'aime la présentation des postures et l'utilisation "chaine éteinte". ça rappelle la technique de "passe bouclier" des vikings. 

 

A mon avis il faut une force de titan pour frapper avec une telle arme: la video explique bien qu'il faudrait une vitesse de rotation de la chaine très élevée. s'en suivent 2 problèmes: 1 l'inertie doit être terrible. Le simple fait d'agiter l'épée en action doit rendre les mouvement un peu erratiques. 2 Si la lame "accroche" à l'impact, elle va se retrouver propulser vers l'avant, allant même jusqu'à désarmer l'attaquant...

 

après, c'est une arme de fantaisie, donc l'application IRL, on s'en fout un peu... (comme pour l'improbable sabre laser 😉)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 04/05/2021 à 20:12, Miles a dit :

Et je suis même pas sur que la baïonette soit complètement bannie des armées actuelles. Y'as pas un milouf d'active ou de réserve par là pour me confirmer la persistance de port pour baïonette sur les armes actuelles?

Comme dit par les camarades du dessus, la baïonnette est toujours en dotation dans l'armée française et emmenée dans le paquetage sur les différent théâtre d 'opérations. Après sur le terrain en général les gens ne l'emmène pas et préfère acheter leur propre matos (comme pour beaucoup d'autre chose mais là n'est pas la question) pour avoir un vrai K-nife/couteau/poignard notamment un truc qui coupe... 

Cela dit un général français dont j'ai oublié le nom à "récemment" (moins de 10 ans) remit au goût du jour le combat à la billonnette en le faisant de nouveau apprendre par les militaires dans les régiments car il s'était plaint que les militaire n'étaient plus capable de se battre au corps à corps de cette façon...

Depuis 2016/2017  les FAMAS sont petit à petit remplacés par les  HK416, les mac50 par les glock17, donc c'est possiblement désuet.

 

EDIT

Citation

le C4 ( "Combat Corps à Corps adapté au Combat de haute intensité ") : un ensemble de techniques de combat rapproché avec le fusil, à mains nues ou avec un couteau. 

Le C4 n'est pas réellement enseigné au militaire "lambda", les régiments ont déjà du mal à former les gens en TIOR ou même en PSC1/SC1 (secourisme et secourisme de combat). Le C4 est surtout accessible pendant les formation de moniteurs/instructeurs commando (où on est en formé comme moniteur) ou pour les unités "spéciales", certains régiments n'ont absolument personne de formé.

Mais effectivement c'est sensé être dans la continuité de formation...  bon en vrai ça va prendre du temps.

Edited by le Rat-stakouere

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous !

 

Le corps à corps a toujours sa place dans les conflits actuelles. Les français en ont fait la douloureuse experience en Afghanistan et c'est suite à ces deconvenues qu'a été mis en place le C4 ( "Combat Corps à Corps adapté au Combat de haute intensité ") : un ensemble de techniques de combat rapproché avec le fusil, à mains nues ou avec un couteau. C'est une version plus agressive du TIOR (techniques d'interventions opérationnelles rapprochées) mis en place dans les années 2000 pour réactualiser ce qu'on enseignait depuis la 2e guerre mondiale mais qui était devenu obsolète. 

 

Pour les japonais et leurs sabres, j'ai un collègue dont c'est la spécialité. Le sabre a bien été utilisé, pour achever des adversaires notamment. Mais on est moins dans des considérations tactiques que dans des pratiques symboliques.

 

Ah et pour le sujet principal de cette conversation...La tronçonneuse fait vroum vroum.

 

Sno

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Snorri a dit :

Ah et pour le sujet principal de cette conversation...La tronçonneuse fait vroum vroum.

 

Aaaaaaaaaaah! Enfin quelqu'un qui revient au vrais valeurs!

 

Sinon, je suis d'accord avec Botrix, beaucoup de sur-interprétation dans cette vidéo, plus que de recherche. La je découvre Chainsword warrior alors que dans la vidéo je n'ai pas appris grand chose et j'ai même trouvé les info biaisé. (Articulé comme on l'as dit sur le "séparéaliste/l'épée en général")

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rappel juste que le l'auteur ne doit pas jouer pas à 40k actuellement (peut être il y a longtemps), ne connais pas l'histoire de GW et ses jeux et que c'est juste un clin d’œil vu qu'il est arrivé à 40.000 abonnés sur sa chaine d'histoire des escrimes. Si sa chaine était sur les armes à feux, il aurait fait le sujet sur le bolter.

 

Bien d'accord avec razorspoon, IRL cette arme doit être bien plus dangereux pour l'utilisateur 😆 et il est vrai que GW à l'habitude de piocher dans la littérature et films comme les Evil Dead  et la tronçonneuse (hop GW n'oublie pas non plus ensuite le ©).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, kronainbourg a dit :

Je rappel juste que le l'auteur ne doit pas jouer pas à 40k actuellement (peut être il y a longtemps), ne connais pas l'histoire de GW et ses jeux et que c'est juste un clin d’œil vu qu'il est arrivé à 40.000 abonnés sur sa chaine d'histoire des escrimes. Si sa chaine était sur les armes à feux, il aurait fait le sujet sur le bolter.

 

Alors, oui, ok, mais comment dire. A partir du moment ou il présente un sujet sur un sujet, on est en droit d'apprécier sa manière de traiter le sujet. On ne questionne pas sa légitimité ni ses motivations. Simplement le résultat. Il aurait présenté une recette de gâteau, ça aurait pas non plus été son coeur de métier, on aurait quand même commenté la qualité du gatal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il va de soit, toute critique est bonne quand c'est constructive et rien n'empêche de le faire directement sur sa vidéo où il pourrait répondre car il ne fréquente pas Warfo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bah, moi je fréquente pas Youtube, donc ça vas être difficile! ^^

 

Je n'ai rien contre ce Gentleman au demeurant et mon but n'est pas de juger l'auteur hein, juste de papoter avec les camarades du warfo de la pertinence de ce qui est dit. Et ce n'est que mon avis qui est tout à fait débattable! :)

Edited by Miles

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ce qu'aucune "analyse" ne prend en compte à 40k c'est l'efficacité incroyable des protections

Selon le jeu et donc le niveau de détails un champ de force pourra protéger un humain normalement constitué d'un tir de barrage de basilisk (puisque sauvegarde invulnérable). A Inquisitor c'est à la fois moins binaire (puisque ça réduit les dégâts ce n'est pas une simple sauvegarde, puisque la save n'existe pas dans ce jeu) et probablement plus efficace puisque ça va absorber une partie des dégâts "en permanence".

A 40k un officier (commissaire, lieutenant, colonel...) qui peut porter une arme de corps à corps peut généralement aussi porter un champ de force, il a donc une excellente protection qui lui permet d'envisager d'agiter son épée dans tous les sens.

 

Dans les fantômes de Gaunt quand un officier chaotique se pointe devant la ligne de feu des soldats impériaux aucun tir ne traverse le champ de protection dont il est doté et Gaunt doit aller le chercher à l'épée pour le tuer (au passage les personnages de romans sont ridiculement peu protégés, globalement, Gaunt, Eisenhorn, et d'autres, devraient avoir des champs de force, des armures carapaces, voir carrément des armures énergétiques)

 

Ca + la résistance énorme de certaines espèces comme les orks qui cherchent le corps à corps peut rendre un peu plus "crédible" l'utilisation d'armes de corps à corps, ou plutôt leur présence. Concrètement il y a peu de chances que des impériaux utilisent des armes de corps à corps contre des humains rebelles à peu près équipés comme eux. Par contre face à des orks ça va forcément se finir au corps à corps car ils ont la résistance et la volonté pour aller au contact.

Rappelons que dans le fluff de 40k les orks "régénèrent" leurs blessures un peu à la manière des trolls de donjon et dragon, les blessures relativement "légères" des fusils lasers et des armes à projectiles de pas très gros calibre ne permettent donc pas de les tuer efficacement. Et même quand on les met au tapis il faut venir les finir en les brûlant, les découpant, ou par une trépanation au fusil laser à bout portant.

 

C'est quelque chose qu'on oublie, des orks chargeraient un champ de bataille de la 1ere guerre mondiale et arriveraient au contact, les mitrailleuses et les fusils ne les arrêteraient pas ou en tout cas ne les tueraient pas. Les tirs d'artillerie auraient peu d'impact sur leur moral. Un ork tout nu peut vraisemblablement encaisser un chargeur d'AR 15 sans être mis hors de combat, à peine sera-t-il stoppé dans sa course (parce que ça fait mal et ça gratte quand même).

Et les orks = 80% des ennemis rencontrés. Ils sont partout (dans les villes dans les campagnes sur les réseaux sociaux)

 

A Necromunda (mais pas à Inquisitor) l'épée tronçonneuse est aussi énergétique. Comme le poing tronçonneur.

 

Dans le fluff typiquement une arme à feu/laser porté par un soldat humain moyen n'a aucune chance de traverse une armure énergétique portée par un space marine. L'épée tronçonneuse par contre la découpe comme du beurre. Les armes à projectiles capables de krabouiller une armure énergétique semblent globalement difficiles à fabriquer et entretenir (les plasma notamment) ou bien lourdes. Une logique similaire s'applique aux armures lourdes orks (portées par les nobz, les blind boyz...)

 

Même le gilet de l'impérial moyen c'est 5+, il n'est pas outrepassé par le fusil laser. Et rappelons que le bolter (PA 5) est une arme à munitions explosives de bonne puissance, rare et précieuse. Donc le sous-entendu c'est qu'une armure 5+ c'est très efficace en réalité (même si le fluff minimise pas mal la protection dont jouissent les gardes impériaux et je le comprends, globalement ils ont plutôt l'air d'être en "simple" gilet pare balles et le jeu 40k ne doit pas être près trop au pied de la lettre sur les profils). L'armure 4+ des troupes de choc semble vraiment très bonne, une véritable armure de SF qu'on a pas du tout de nos jours.

 

 

Edited by Inquisiteur Thorstein

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Inquisiteur Thorstein a dit :

Et les orks = 80% des ennemis rencontrés. Ils sont partout (dans les villes dans les campagnes sur les réseaux sociaux)

Faut pas oublier les grands gestes hein ... 😛

 

Mais effectivement les protections font salement le café et les champs de force poussent à devoir aller au contact (dans Dune par exemple c'est parce qu'un objet dépassant une certaine vitesse sera immédiatement bloqué et parce qu'un impact de laser peut provoquer l'équivalent d'une explosion nucléaire sur le tireur et la cible)

 

Après c'est une question de cout et d'entretien (une épée tronconneuse est elle moins chère à produire et entretenir qu'une épée énergétique ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Setepenmentou a dit :

Après c'est une question de cout et d'entretien (une épée tronconneuse est elle moins chère à produire et entretenir qu'une épée énergétique ?)

 

Largement m'est avis. C'est une arme volontiers disponible en figurine sur des soldats qui n'ont dans les règles pas accès à l'épée énergétique. Ce serai étrange que cette dernière soit plus courante.

 

Après concernant toute la démonstration de Thorstein, autant je chipotterai bien sur les détail (Pour moi la référence "règle" à avoir c'est plus les vieux 40K que les trucs plus récent et je suis pas sur pour le 80% d'ork, je veux croire en l'AR et surtout je doute que les tronçonneuses mâchent l'énergétique comme du beurre) autant ce sont des détails. Pour le reste, je rejoins carrément le sens Global! Les protections et les adversaires disponibles à 40K rendent le combat de mêlée bien plus probable. Les Orks à Verdun, quitte à se faire déchiqueter la moitié de l'effectif pourrons venir au contact. Quitte à profiter à mort de leur mental, de leur robustesse et de leur force (pour s'empiler des plaques de féraille sur le museaux). Et que dire des tyranides!

Sans compter que la galaxie ne comptent pas que des champs de bataille aussi ouvert. Coursives de vaisseaux, citées ruches, bunkers dédalesques...

Définitivement le 41ème millénaire propose des configurations qu'on as pas connu au 20ème siècle.  (Et on as bien réussi à se coller quelques coups de baïonettes quand même.)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 03/06/2021 à 12:57, Inquisiteur Thorstein a dit :

A Necromunda (mais pas à Inquisitor) l'épée tronçonneuse est aussi énergétique.

Non, elle est "perforante".

 

Le 03/06/2021 à 12:57, Inquisiteur Thorstein a dit :

L'épée tronçonneuse par contre la découpe comme du beurre.

Je n'ai plus la référence exacte en tête, mais il me semble que dans un roman (série Hérésie d'Horus) il est précisé qu'une épée tronçonneuse est inefficace contre les plaques d'une armure énergétique, mais qu'elle est mortelle si elle trouve la faille (les jointures en gros). Il est également précisé qu'il existe un mode "tendre" et "dur" pour les tronçonneuses, le passage en mode "dur" fait sortir une rangée de dents supplémentaires pour découper des matériaux plus résistants (de l'armure carapace, du blindage léger par exemple), le mode "tendre" est utilisé pour les ennemis peu blindés, pour découper le tissu et la chair.

 

Il me semble aussi que dans un roman des Fantômes de Gaunt, dans le combat contre oncle Dercius, le combat à l'épée tronçonneuse est décrit. Dans mes souvenirs, c'est  des techniques de bourrin, avec une arme très lourde qui empêche des parades et esquives fines, où un utilisateur d'épée tronçonneuse sera désavantagé contre un fin bretteur avec une arme plus légère. Mais qu'en cas de touche, bah ça tronçonne le mec en deux. Je crois aussi que c'est ici qu'on explique qu'en cas de parade entre deux armes tronçonneuse, des dents de la chaine éclatent et volent dans tout le sens, faisant un effet shrapnel. 

Révélation

Ibram exécute une parade jugée impossible avec une arme tronçonneuse, la réussi mais se fait découper le bide en retour, expliquant son énorme cicatrice sur le ventre

 

Sinon sujet très intéressant, de même que la vidéo même si c'est clairement un délire pour ses 40k abonnés, et qu'il n'y a aucune analyse "réalistique" ou "physique" d'un combat à l'épée tronçonneuse (inertie, rotation de lame, inversion de rotation, effet de découpe, peur de l'arme en face...).

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Le 04/06/2021 à 22:27, Logan a dit :

Je n'ai plus la référence exacte en tête, mais il me semble que dans un roman (série Hérésie d'Horus) il est précisé qu'une épée tronçonneuse est inefficace contre les plaques d'une armure énergétique, mais qu'elle est mortelle si elle trouve la faille (les jointures en gros). Il est également précisé qu'il existe un mode "tendre" et "dur" pour les tronçonneuses, le passage en mode "dur" fait sortir une rangée de dents supplémentaires pour découper des matériaux plus résistants (de l'armure carapace, du blindage léger par exemple), le mode "tendre" est utilisé pour les ennemis peu blindés, pour découper le tissu et la chair.

Il me semble que c'est dans Félon.

Après parer une épée tronconneuse, la lame ennemie risque de se faire emporter par les dents, remonter jusqu'à la garde, si le combattant à l'arme tronçonneuse ne s'est pas bien positionné, il risque de faire découper ou assomer. Dans tout les cas prendre un méchant coup

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/05/2021 à 22:25, Warhound a dit :

Ahem. Les charge de cavalerie, ça se faisait toujours à la fin de la WW1.:ninja:

 

 

merci de mettre en avant cette chaine qui est juste énorme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/06/2021 à 22:27, Logan a dit :

Non, elle est "perforante".

Effectivement il me semble que le terme "énergétique" que j'ai lu soit une traduction maladroite (ou du moins porteuse de confusion) de :

"The chainsword is essentially a sword with powered teeth that run along a single-edged blade like that of a chainsaw."

Power/Powered étant naturellement associé aux armes énergétiques, bien que dans ce cas ce soit plutôt à rapprocher aux armures (qu'on dit "énergétiques" mais au final c'est des armures électriques quoi :D)

Dans Necromunda dont est tirée cette phrase l'épée tronçonneuse c'est bien -1 svg, et non pas le -3 (voir davantage) des armes énergétiques.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.