Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

[Muti-19] La compagnie de Mortemine


Van der Schmoll
 Share

Recommended Posts

Très sympa la peinture de cette figurine, sobre avec des couleurs logique pour le personnage ?

Le côté "huileux" dont tu parle ne me gène pas du tout, ce n'est pas choquant et ne fait pas non plus un effet trop satiné

 

Mais bon, pour ma part j'aime beaucoup l'effet très vernis et/ou satiné que peuvent avoir certaine figurine old-school des univers de type fantasy ?

 

Le bout de fluff est également très appréciable

 

Mais, dans mes souvenirs Frère Tuck son "truc" c'est le gourdin, pas vraiment l'arc ?

J'espère pour Barnufles que Jean-Guy n'est pas au niveau de son homologue de Sherwood niveau archerie ;) 

Link to comment
Share on other sites

Il ramène la potion magique c'est bien ça ? Très réussis, j'apprécie particulièrement l'effort sur les flèches, on les distingues bien ? idem pour leur 'carquois-corde'

Link to comment
Share on other sites

Salut

 

Si je devait faire une critique (mais ça viens peut être des photos), il aurait fallut des marrons plus variés, là on ne voit pas trop la différence entre le bois et le tissus...

 

Bon courage pour la suite! :)

Link to comment
Share on other sites

Les couleurs rendent super bien, mais il faudrait lui dire d'arrêter de se servir au tonneau, il a rangé les flèches dans le mauvais sens, attention aux doigts quand on veut recharger son arc...

 

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir, je prends enfin le temps de me reconnecter ici, je n'ai que trop tardé !

Merci pour vos compliments et critiques sur le Jean-Guy. Forcément je n'y ai pas retouché, il est déjà vernis, mais je prends en compte pour la suite.

 

A Miles, oui j'apprécie toujours tes textes d'ambiance, j'attends de lire la suite de tes histoires de taverne avec impatience !

 

A Crusholo, oui notre petit héros reste stoïque en toutes circonstances. Pour les linings, comment procèdes-tu généralement ?

 

Baron.zero, merci bien, eh oui il va falloir que la narration mette ce fameux tonneau en avant à un moment ou à un autre !

 

Matix, oui après tout la mode ne s'est jamais trop intéressé aux robes de bure, donc le marron lui va bien ! Pour l'aspect satiné je pense que je me lâche un peu trop sur le vernis en bombe, j'ai tâché de rectifier le tir avec la prochaine figurine.  Pour le gourdin, il a préféré le passer à Jean petit (pardon, Hugo le petit).

 

Khalyst, merci à toi, encore et toujours ce fameux tonneau qui fait de l'effet je vois.

 

Tueur nain, c'est juste, avec le recul je me dis que j'aurais dû faire le bois plus clair. J'espère bien avoir mieux traité le bois de la figurine suivante, merci pour la remarque !

 

Nadrindel, eh oui il a bien dû s'adapter, et puis dans un régiment tous les participants sont censés avoir plus ou moins le même armement, je suppose que ceci a conduit à cela lors de sa conception il y a plus de vingt ans...

 

A 2Bad, pas faux, bon en fait il ferait mieux d'utiliser un gourdin ^^

 

Allez on passe à la suite avec la petite Quentalis, elfe des bois de son état, en commençant par avancer dans l'histoire !

 

Maître Barnufles insistait auprès de Jean-Guy pour tester son habileté, enhardi par les bières ingurgitées depuis le début de la matinée.

- Quel dommage, dire que j’allais vous parler de la récompense ! Le thane de notre destination exploite une riche mine d’or, et il a l’habitude de récompenser grassement ceux qui aident ses amis. En revanche, je ne me doutais pas que vous aviez le courage d’une elfette des bois, mon am… »

Soudain une flèche emporta l’un des anneaux décorant la barbe du nain avant de filer se planter dans le panneau d’affichage des quêtes, faisant sursauter le client qui finissait de lire les petites annonces. Un silence lourd tomba sur la taverne.

Une ombre s’approcha derrière Barnufles et Jean-Guy, lesquels se retournèrent pour découvrir une elfe des bois, à en croire son accoutrement.

«  Eh bien, sieur nain, vous oubliez de préciser que l’or que vous promettez vous file autant entre les doigts que cet anneau. »

Le forgerune se leva en grommelant pour aller récupérer son précieux, écartant de son passage les spectateurs encore ahuris. Le temps qu’il parvienne à retirer la flèche, tous avaient repris leur activité à voix plus basse et Jean-Guy conversait avec l’elfe qui avait récupéré la chope du nain. L’humain se tourna vers le nain qui revenait : « Etrange garantie de paiement qu’une mine appelée Mortemine !

- Certes, mais il ne s’agit pas là de la source de votre récompense. Et avant d’en dire plus, j’aimerais que notre hôte indésirable déguerpisse. Et qu’elle me rende ma boisson !

- Calmez-vous, cher nain, susurra l’elfe dans un sourire. Je tenais seulement à vous faire ravaler vos insultes. Quant à votre quête, sachez que j’en suis.

- Et puis quoi encore ! » tempêta Barnufles avant de se raviser. A la réflexion, une archère de cette qualité serait un atout de taille pour sa mission, du moins toujours mieux qu’un soi-disant ex-brigand en robe de bure se promenant avec son tonnelet, même si l’archère en question est une elfe.

« Soit, je suis prêt à considérer votre candidature, après tout c’est moi qui ai le choix des armes, bien que je ne sois pas un tueur nain !

- Trop aimable, fit l’elfe en finissant sa bière et en récupérant celle de Jean-Guy. Combien serons-nous ?

- Pour l’instant, nous trois sans compter le marchand que nous devons escorter jusqu’à Mortemine. Dites m’en plus sur vos motivations.

- Un membre de mon clan est parti avec certaines de nos flèches sacrées et s’est dirigé vers une cité maudite de Sylvanie. Je dois l’y rejoindre et cela tombe bien : nous empruntons le même chemin. »

Un bruit feutré fit sursauter les trois nouveaux associés qui se retournèrent subitement vers l’étranger qui venait de s’assoir à leur table…

 

21060509255625953417450877.jpg

 

21060509255725953417450878.jpg

 

Et voilà, une elfe parée à rejoindre notre petite troupe d'aventuriers !

Bon ce n'est pas tout ça, mais il ne reste plus que 9 jours pour peindre les deux derniers de la première session... Je passe sur vos sujets pour contrôler que vous ayez bien avancé ^^ puis au boulot !

 

 

 

Edited by Van der Schmoll
Link to comment
Share on other sites

 

Très jolie cette elfe! Les bois ça dois pas être pratique dans les bois tu me diras... Bon les très longues nattes non plus mais je suis pas objectif, j'adore les nattes. J'aime beaucoup les différentes nuances de vert et le choix des couleurs. Les couleurs sont impec et quels yeux!

 

Texte sympa! Notre nain est pragmatique. C'est une qualité! Mais du du coup on as toujours pas vu tirer jean guy! Et  vu la chute, je pense que voici venir le Voleur!

 

Il y a 15 heures, Van der Schmoll a dit :

Je passe sur vos sujets pour contrôler que vous ayez bien avancé ^^ puis au boulot !

 

Zut, vas falloir retourner bosser ^^

 

Edited by Miles
Link to comment
Share on other sites

Bien le bonjour.

J'aime beaucoup ton fluff et ces petites allusions ^^.

Il y a 21 heures, Van der Schmoll a dit :

A Crusholo, oui notre petit héros reste stoïque en toutes circonstances. Pour les linings, comment procèdes-tu généralement ?

Je prends juste une couleur un poil plus clair que je passe de facon assez dilué en tirant vers les bords, pui si tu te sens tu recommences avec une couleur encore plus claire en restreignant ta zone. Je l'applique aussi de façon assez dilué sur des zones planes, comme par exemple la proéminence ventresque de ton jean-guy.

Pour ton elfe, si tu souhaite pousser un peu, éclaircit un peu son sein, et ses cuisses. Les cuirs, juste un fin lining donne la profondeur.

Après je m'excuse de paraître si critique, je tente d'aider si vous souhaitez progresser. Ça dépends surtout du temps que vous voulez passer sur vos figs. Ça vaut pour toutes mes remarques sur tous les sujets. Si vous trouvez çà chiant, n'hésitez pas et dites-le.

Cordialement

Link to comment
Share on other sites

Je prends, merci pour les conseils et le détail des explications !

Les figurines présentées sont déjà vernies et je n'ai pas envie d'y revenir, en revanche je prends en compte pour le prochain : l'assassin (comme a bien deviné Miles) a un grand manteau et un grand chapeau qui mériteront bien ce travail.

Du coup je tâcherai de poster une photo intermédiaire histoire de recueillir vos avis avant.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

Bon je n'ai pas pris le temps de poster des photos intermédiaires, ce n'est pas comme si la 1ère session finissait bientôt...

En tout cas voici le troisième aventurier de cette session: l'Assassin ! Miles tu n'étais pas loin ?

Hihi merci pour ce compliment caché Matix ! Et elle est vernie, mais j'ai tout de même la main moins lourde, après tout le but est de protéger surtout les arêtes, là où on met les gros doigts, pas de tout recouvrir de vernis me suis-je dit.

 

Allez petite avancée narrative avant les photos !

L’étranger qui venait de s’installer était un humain de grande taille, vêtu d’un lourd manteau de cuir fatigué et d’un chapeau pointu à larges bords qu’il venait de poser sur la table de la taverne, laissant apparaître un visage buriné cousu de cicatrices et un bandeau recouvrant un œil. Manifestement il était là depuis quelques minutes puisqu’il sirotait un demi panaché à l’eau en observant tranquillement la scène.

Après un silence quelque peu gênant, Barnufles prit l’initiative de demander au nouvel arrivant de bien vouloir décliner son identité, ce à quoi celui-ci répondit :
« Rrrakhov. Stanislas Rrrakhov. Pour vous serrrvirr.
- Eh bien, sieur Rat Coff, qu’est-ce qui vous amène à notre table ?
- Je venirrr pourr petite annonce de quête hérrroïque, dit-il en point son doigt vers le panneau de quête encore abîmé d’un fer de flèche.
- Tiens donc ? Vous pensez vraiment nous être utile ? Le style pirate vous va peut-être bien, mais je ne suis pas certain que cela nous apporte quelque chose là où nous allons »

Le dénommé Rakhov sortit une lourde arbalète d’une main qu’il posa sur la table de la taverne.
« Voici mien arrrgument. Beaucoup vampirrres convaincus. »

Barnufles et ses deux compagnons écarquillèrent les yeux. Le nouveau venu faisait preuve d’un sacré charisme.
« Engagé ! » annonça le nain.

Une fois que l’assassin se soit fait servir une vraie boisson par un Barnufles tout content d’arriver au bout de ses peines, Jean-Guy fit remarquer :
« Maître nain, je vous fais remarquer que nous sommes trois tireurs, et vous-mêmes n’êtes pas censé être un spécialiste du corps-à-corps.
- C’est pas faux ! Que proposes-tu mon bon ? »

Pour toute réponse, Jean-Guy entreprit d’attraper son tonnelet qu’il avait précieusement gardé à portée.

21061312101725953417459547.jpg

21061312101725953417459548.jpg

A Crusholo : j'ai du mal avec le lining, et ai un peu peur des trop grandes différences de couleur sur un même drapé. Donc le résultat ici est sans doute bien trop discret, je dois encore m'exercer.

Le dernier aventurier est largement entamé, plus qu'un soir et il arrive !

Link to comment
Share on other sites

Voilà une recrue de poid! Ostermarker je dirais? Ou Gospodar peut être? Mais Jean-Guy essaye clairement de pousser ses pions: Ce garçon là à beau avoir une arbalète, il ne semble pas manquer d'argument en mêlée!

Link to comment
Share on other sites

Je pensais à Kislevite, mais on reste dans le même coin : quelque part loin là-bas dans l'est où il fait froid.

Pas faux, le Stanislas doit savoir se débrouiller au corps-à-corps, allez la suite !

 

Jean-Guy le moine archer demanda cinq verres au serveur puis, cela fait, se leva de sa chaise le tonnelet sous le bras pour les remplir un à un. Un liquide rouge sombre aux parfums boisés et légèrement fruités, avec une pointe d’amertume, se déversa sous les regards amusés des aventuriers.

« Pour qui est ce cinquième verre ? » demanda l’elfe.

Elle s’apprêtait juste à porter son verre à ses lèvres lorsqu’un bruit de pas rapides se fit entendre à proximité.

« Jean-Guuyyyyy ! Je vous ai déjà dit de garder le vin pour les grands combats ! », s’époumona une humaine revêtue de pied en cap d’une solide armure.

« Si fait, madame, ainsi que pour les grandes occasions, avions-nous dit », répondit Jean-Guy, qui continua devant son incompréhension : « Nous sommes engagés pour une quête héroïque par notre forgerune ici présent. Maître Banufles, je vous présente Hélène de Grunère, chevalier de Bretonnie »

Barnufles acquiesça en direction de la compagne du moine tout en humant rêveusement le breuvage : « Qu’est-ce donc que ce bon vin ? »

- C’est du vin de Grunère, de chez moi en Bretonnie, répondit l’intéressée. Il possède des vertus fortifiantes incomparables, vous vous en rendrez compte.

- Il me semble surtout incomparablement fort. Tant mieux, cela nous change de la vinasse coupée à l’eau de ces impériaux. Mais… Je croyais que les femmes chevaliers n’existaient pas en Bretonnie ?

- Disons que je fais partie de celles qui se sont fait prendre, mais je n’ai pas abandonné cet idéal pour autant et suis parti en quête du graal à travers le monde. Nous verrons bien si une femme est vraiment indigne de rencontrer la Dame du Lac !

- Très bien, très bien, dame chevalier. Eh bien joignez-vous à nous, votre compagnon de route a eu la bonté de vous préparer votre verre.

Hélène s’attabla donc, non sans jeter un regard noir à Jean-Guy qui répondit par un grand sourire.

21061412225025953417460907.jpg

21061412225025953417460908.jpg

Et voilà, c'est avec Hélène de Grunère que cette première session prend fin ! Laaaarge il restait quasiment 24h !

Voici le petit tableau d'avancement en vue de la session 2 :

TABLEAU D’AVANCEMENT

Session

Figurine

Achat

Montage

Sous-couche

Peinture

Socle

0

Barnufles le runemage, sorcier nain

Fait

Fait

Fait

Fait

Fait

1

Hélène de Grunère, chevalier humaine

Fait

Fait

Fait

Fait

Fait

Quentalis, archère elfe

Fait

Fait

Fait

Fait

Fait

Stanislas Rakhov, assassin humain

Fait

Fait

Fait

Fait

Fait

Jean-Guy, moine humain

Fait

Fait

Fait

Fait

Fait

2

Alita la guerrière, barbare humaine

Fait

Fait

Fait

A faire

A faire

Garion Longueroute, cavalier halfelin

Fait

En cours

A faire

A faire

A faire

Ukur Brisetout, grosse brute ogre

Fait

Fait

Fait

A faire

A faire

Table de la taverne du Nain Fringant

Fait

A faire

A faire

A faire

A faire

Vargskyr, le Grand Méchant

Fait

En cours

A faire

A faire

A faire

3

Tadnira la championne, guerrière naine

En cours

A faire

A faire

A faire

A faire

Randar le crédule, marchand

En cours

A faire

A faire

A faire

A faire

Ours chargé de richesses

En cours

A faire

A faire

A faire

A faire

Bonne soirée et bonne nuit ?

Link to comment
Share on other sites

Chouette texte! Jean Guy est au final plus ou moins l'éminence grise du groupe! Je l'aime beaucoup! La figurine est sympa une fois sur un socle raisonnable. Elle aurait presque un look old scool, comme les très vieux halebardier impériaux.

 

Par contre, ça fait un peu bizarre qu'elle soit bretonnienne en quête du graal à cause du Griffon et surtout les comettes à deux queues qu'elle arbore.

Link to comment
Share on other sites

Coucou.

Je suis fan de ton archer, un peu moins du Bretonien (a cause du regarde ? mais je fais pas mieux donc bon lol).

Le witcher hunter est aussi bien réalisé dans son ton noir. Le réhaut en gris est drolement bien réalisé !

Link to comment
Share on other sites

Bien le bonsoir !

 

Le 14/06/2021 à 17:51, Crusholo a dit :

Très sympa tes dernières réalisations. C'est très propre, mais on sent que t'en veux pas de mes linings x)

Merci ! Oui mais non mais en fait voilà quoi : j'ai peur de faire du trop clair, si tu regardes bien (vraiment très bien) le monsieur à grand chapeau tu verras que le cuir est plus clair sur les bords ^^

 

@Miles Jean-Guy le boss caché hihi il cache bien son jeu !

On est d'accord, c'est pas top les comètes à deux queues sur l'armure et l'épée d'une bretonnienne. Mais bon cette jeune femme s'est faite bannir de son pays natal comme une malpropre, elle s'est donc rabattue sur ce qu'elle a trouvé au fil des combats ! Et puis rien ne dit qu'elle n'a pas une petite admiration pour le Sigmar, après tout il est plus pragmatique.

Quant au piaf, c'est un aigle, or Brunère est proche des montagnes, là on trouve de la cohérence mouah ah ah !

 

@khalyst Merci à toi, à dire vrai j'ai passé moins de temps sur la chevalier, et oui les yeux sont perfectibles, et ça se voit d'autant plus avec cet angle de vue...

 

Allez juste pour le fun, parce que je viens de découvrir la fonction "collage" de mon téléphone :

21061511404625953417464359.jpg

 

Et en guise d'ouverture de la session 2, voici les trois aventuriers qui rejoindront prochainement le groupe. La table de la taverne du Nain Fringant et le vilain gros monstre viendront dans un second temps.

21061511404725953417464360.jpg

 

Bonne soirée !

Link to comment
Share on other sites

Félicitation pour la session!

 

Une bien belle équipe! Personne n'as l'air sur les avis de recherches de Lena Tanzer même si dans la session suivante, la fille à l'air un peu... Douteuse? On peut donc se croiser en Sylvanie sans heurt! Ce serai même plutôt positif, chaque groupe pourra profiter de la sécurité fournie par le nombre lors du Bivouac. Même si la puissance de frappe de ton groupe est bien supérieure à la mienne et que Henri sera sans doute estomaqué de voir une femme chevalier.

 

L'ogre est une fig particulièrement pleine de promesse, j'ai hâte de le voir en couleur (je dit ça à chaque ogre du CDA j'ai l'impression ^^)

Link to comment
Share on other sites

Bravo pour cette première session bien remplie. C'est sympa de voir les figurines du dernier Warhammer Quest sur socle carré. Et en plus elle passe bien.

Bon courage pour la session 2 qui promet d'être aussi sympa que la première à suivre. :)

 

 

Link to comment
Share on other sites

Tes deux dernières figurines de la session 1 sont très belles ?

 

Ont remarque (sans doute car ont sait) que Jean-Guy n'est pas totalement dans le même style que les autres figurines (pas la même époque de sortie)

Malgré tout, l'ensemble passe très bien et nul doute que cela vas aussi matcher avec les trois recrues à venir (même si le petit chevalier bouc a l'air plus "lisse" que les autres comparses)

Link to comment
Share on other sites

Salut salut !

 

@MilesOui le moment du départ de la compagnie approche, il va falloir commencer à intégrer ces éléments de contexte, merci de me l'avoir rappelé !

Oui la barbare fait un peu peur mais que Lena Tanzer ne s'inquiète pas, elle ne vient pas de là où il fait froid, pour une fois.

 

@CrusholoC'est comme un nain, mais en moins large : un halfelin ! J'essaie de caser un peu de tout dans ce cda, la difficulté étant de ne pas me louper sur le schéma de couleur, il est censé y avoir un projet d'armée parfois (vrai pour le halfelin et la barbare). Oui je dis halfelin et pas halfling même si je sais que c'est une forme franglisée de halfling. Sinon "hobbit" c'est bien ?

 

@2BadMerci, on verra ce que donne le cavalier hobbit !

 

@OrphéeMerci, et vive les socles carrés ^^ Bon il a fallu retravailler le bas des figurines par moments, typiquement la pierre de la chevalier, sinon ça ne passer pas sur les 20x20mm. A croire que les nouvelles figurines ont systématiquement les jambes ultra écartées ou une cape de 3 mètres de long : joli mais pas pratique.

 

@MatixMerci pour le compliment ! Oui je me dis aussi que le Jean-Guy fait à part parce qu'on le sait. J'ai bon espoir que ça passe crème sur la photo finale des aventuriers.

 

Allez, j'ai déjà du retard, voici la première figurine de la session arrivée à son terme !

Naturellement, on commence par le plus important, la petite histoire, un poil plus longue que d'habitude puisque c'est de l'inter-session et que j'étais inspiré ^^

La petite troupe de nouveaux associés conversait joyeusement en dégustant le vin raffiné et en engouffrant des mets bien moins délicats. Barnufles le forgerune faisait miroiter la récompense de leur quête, Quentalis l’archère elfe alternait entre sourires moqueurs et regards sombres en évoquant leur voyage à venir, Hélène la paladine racontait ses exploits passés et anticipait ceux à venir, non sans égratiner les coutumes bretonniennes si peu adaptées aux femmes de sa trempe, pendant que Stanislas l’assassin écoutait davantage qu’il ne parlait, fort heureusement car sa voix rocailleuse avait tendance à alourdir l’atmosphère. Mais c’était sans compter le gros Jean-Guy : moine relativement pratiquant, ancien brigand un peu trop honnête et archer aux prouesses annoncées mais non vérifiées, il avait malgré tout cela le talent rare de maintenir une joyeuse ambiance, sachant relancer la conversation d’un bon calembour, ayant toujours la répartie heureuse et un mot attentionné pour chacun, sans oublier un sacré lever de coude.

- … et c’est là que j’lui ai mis un bon coup de pied dans les vaseuses ! annonça la délicate Hélène sous les vivats et sous l’effet de la boisson. J’vous jure, ce chevalier noir il faisait moins le fier après coup. Avec Jean-Guy on l’a laissé là à se tordre au sol, il disait ne bouger pour personne. Par la couillerie de la Dame, que j’ai un bon souvenir de ce combat !

- Ce que ne dit pas la noble Hélène, précisa Jean-Guy, c’est que bien souvent, du moins de ce qu'on en dit, un combat contre le chevalier noir signe généralement l’épreuve finale d’une quête avant d’accéder au graal.

- Il y avait bien un étang moche un peu plus loin, mais point de sacré graal, grommela Hélène. Juste une libellule et une licorne qui s’en allaient, bref.

- En tout cas je comprends la douleur du chevalier, grimaçait Barnufles le nain.

- Ne vous en faites pas, ce n’est pas vous qui aurez ce problème, à moins de vous mesurer à une gobeline, lui dit l’elfe dans le seul but de le voir sortir de ses gonds.

- Maudite elfe, tu mériterais bien que je t’arrache tes jolis bois ! menaça le nain.

- Je t’aurai arraché et épilé la barbe bien avant, répondit l’elfe avec un sourire narquois.

Après quelques échanges de tendres noms d’oiseaux, et sur proposition de Jean-Guy, l’elfe et le nain choisirent de régler leur dispute puérile par un très traditionnel bras de fer. Confiant, Barnufles faisait jouer ses muscles saillants sous les yeux de qui voulait bien les admirer, tandis que Quentalis avalait discrètement une petite potion avant de se mettre en place, les yeux brillants. La table était débarrassée des chopes, victuailles et armes en tous genres pour faire place, tandis que tous entouraient les deux rivaux en lançant les paris.

Sur ordre de Jean-Guy, le match commença, avec une poussée immédiate et puissante du nain, sûr de lui. Trop sûr sans doute car l’elfe redressa les poignes au centre après la surprise initiale. Les poings tremblaient tandis que le nain commençait à suer et que les yeux de l’elfe semblaient briller davantage. Quentalis commença à prendre lentement l’avantage devant une assistance médusée. Quoi, un nain aussi musculeux allait se faire humilier par une elfette des bois aux bras épais comme des brindilles ? Mais Barnufles avait encore de la ressource. Raffermissant sa prise, son biceps semblait se gonfler encore plus sous l’effort. De grosses gouttes perlaient depuis ses tempes pendant qu’il revenait à son tour au centre de la table. Un doute fugace passa dans les yeux de Quentalis, dont le sourire effronté s’était transformé en rictus. Les deux adversaires étaient à bout de force, et aucun ne semblait prendre l’avantage, ni désireux de lâcher l’affaire.

Une nouvelle venue s’approcha :

- Est-ce bien toi Barnufles le forgerune ? Je viens pour la quête.

Le nain leva les yeux : une femme grande et élancée, vêtue de peaux et de fer, arborant une sorte de couronne étrange et portant une grande hache venait d’apparaître, le toisant de toute sa hauteur.

- Je… suis à vous… très bientôt, parvint-il à articuler.

- C’est trop long, répliqua la barbare. Elle sortit deux espèces de clous démesurés de sa besace, qu’elle plaça pointe vers le ciel de part et d’autre des poings des deux adversaires. Lesquels comprirent que l’enjeu de leur petite dispute venait d’augmenter considérablement. Une archère comme un forgeron des runes ne valent plus grand-chose avec un trou dans la main : Quentalis et Barnufles se regardèrent puis, estimant que la plaisanterie avait assez duré, relâchèrent la tension d’un commun accord.

- J’espèrrre que vous cesserrrez vos enfantillages dorrrénavant, soupira Stanislas Rakhov.

L’elfe et le nain se regardèrent en souriant, plus franchement que jusqu’à maintenant. A défaut d’avoir réglé leur différent, au moins ce défi aura contribué à créer un respect mutuel.

Barnufles se tourna vers la guerrière :

- Bien ! A qui ai-je l’honneur ?

- Appelle-moi Alita, nain. Je viens pour la quête.

- La quête d’escorte, parfait, bienvenue barbare.

- Non je parlais de la quête consistant à aller repêcher un gros poisson… Rafclid… Darcliff… Radcliff ! Bref un petit impérial de fuyard, avec une belle récompense. C’est ce qu’indique le panneau de quêtes derrière moi.

- Vous faites erreur, notre quête consiste à escorter un ami marchand jusqu’au village de Mortemine. La mission dont vous parlez a été déposée sur tous les panneaux de quête de la région par une chasseuse de primes de passage.

- Mmm… J’ai vu la petite annonce dont vous parliez. Soit, je vous accompagnerai jusqu’à Mortemine avant d’aller à la pêche au gros poisson, la Sylvanie n’est pas bien grande.

- En ce cas, bienvenue à nouveau ! J’ai pour habitude de demander à chacun ses motivations, quelles sont les vôtres ?

- T’occupe. Ou plutôt, assure-toi que je sois bien payée. J’ai parcouru le Vieux Monde en tous sens et n’y ferai plus de vieux os : maintenant j’ai besoin de cet argent pour rentrer chez moi par-delà les mers.

Barnufles resta pensif un moment. La compagnie commençait à prendre de l’allure avec cette recrue, peut-être qu’enchaîner plusieurs missions de cet acabit ne serait pas pour leur déplaire à tous. D’autant plus que la chasseuse de primes n’était pas partie beaucoup plus loin que leur but, avait-il entendu dire… Il y réfléchirait au départ du voyage.

 

Je vous présente Alita la guerrière, venue des îles lointaines de par-delà les mers, là où il fait chaud.

21062404183825953417473695.jpg

21062404183825953417473694.jpg

 

Allez les prochains avant le départ seront le halfelin et l'ogre.

Edited by Van der Schmoll
Link to comment
Share on other sites

Hahahhahaha, mort de rire ^^

 

Bon Lena ne sait pas lire, donc peu de chance qu'elle ai posé cet avis de recrutement, mais le fait que la guerrière des mers du sud se soit planté d'adresse m'as beaucoup fait rire! Sans doute des avis de recherche disposé par La F.I.S.C.

 

Et bien joué pour la fig et son BG! Elle fait moins chaotique du coup. Même si viriblement son peuple maîtrise la métalurgie et les décorations étranges! Je l'aime bien :)

 

Outre la ref, le texte est super. Avec le nain et l'elfe qui réussissent à mettre leur différent de coté par pragmatisme et qui crée ainsi une complicité. C'était pas gagné et ça as mis un certain suspens!

Edited by Miles
Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.