Jump to content
Warhammer Forum
Zugrub

[WFB] Campagne "Vampyre ! Vous avez dit Vampyre ?"

Recommended Posts

Il y a 12 heures, Zugrub a dit :

"décalé dans le temps"

A moins que tu décides de faire une nouvelle campagne avec les orcs!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certes le texte de @tortus évoque la Campagne des 12 mois, mais il montre surtout la rumeur qui se colporte, jusqu'en Sylvanie, de chevaliers immortels. Je le verrais donc plus comme prélude à la campagne Vampyre. Mais ce n'est que mon avis personnel.

Et je crois que l'année prochaine doit être consacrée à une campagne Gobelins / Nains. Je ne suis pas sur quon puisse voir rapidement une revanche de Grosstorgnol sur maître Pompadour.

Edited by Annibal

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir les boyz

 

@ChaosDivine

Refaire les orques !? Et bien j'y avais pensé à la base mais...! Alors pas pour l'an prochain car ce sera Nains contre Gobelins, mais je m'étais dit la suivante... Cela étant, ça me ferait trop délaisser mes autres factions qui ne demandent qu'à être développées elles aussi ! Et puis bon, ça fait deux années consécutives que les orques ont été sur le devant de la scène, et pour les gobelins ça sera trois d'affilée ! Donc non.

Si mon planning est déjà prévu de longue date, je ne dévoilerai pas encore la suite (on aura bien le temps de voir venir !).

Mais pour les plus curieux, voici un peu le panel des factions qui attendent impatiemment au portillon :

- Elfes de bois

- Stirland

- Bandes d'hommes bêtes et mutants des forêts de l'Empire

- Hors la loi de toutes sortes (humains)

- Mercenaires (divers)

- Halfelings

- Chaos (regroupant nordiques, guerriers du chaos, hommes bêtes, démons........)

- Nains du Chaos

- Village maudit de Rochebrume (mutants et pestiférés)

- Patrouille Fluviale du Stir

!!! 🤪

 

Sans oublier que je ne compte pas délaisser mes factions déjà traitées, et dont les projets et stocks sont bien là !

- Sylvaniens Impériaux (mes chers, avec encore beeeeeeeaucoup d'irréguliers !)

- Comtes Vampires avec serviteurs humains

- Comtes Vampires et légions de la non-vie

- Nains

- Peaux vertes (par milliards ! Orques, gobelins et plusss)

 

Bref, il y a de quoi faire, pour quatre ou cinq vies haha :D

 

 

@Annibal

Bravo, tu as suivi !

Chaque année j'accorde un semestre à une faction (donc deux sont ainsi traitées), réalisant le plus de projets pour celles-ci, et l'année suivante, les deux factions ainsi traitées se feront face dans une campagne qui leur sera dédiée. Je me suis décidé à fonctionner de la sorte pour "m'obliger" à traiter mes nombreuses factions (sus nommées), et ne pas toujours faire les même !

 

Donc oui, cette année j'ai consacré la premier semestre aux Nains, et suis actuellement sur les gobelins (ou assimilés, vous verrez héhé), qui donc seront opposés l'an prochain, alors que je traiterais deux autres nouvelles factions, qui elles seront opposées l'année suivante, et ainsi de suite !

L'idée étant que je traite toute la longue liste avant de revenir à une faction qui aura déjà été à l'honneur ! Bref, à la maison de retraite j'y serais encore hahaha 😆

 

 

D'ailleurs, je retourne à mes pinceaux ;)

Bon hobby :)

 

P.S. :

@tortus n'oublies pas que j'attends ta réponse pour savoir où placer ton récit

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heureux que mon récit vous plaise !

 

Les chevaliers de l’ordre de la lune funeste, notamment le grand maitre Pompadour, m’ont tapé dans l’œil mais je n’ai commencé à le rédiger que bien après la fin de la sublime campagne des douze mois.

 

J’ai donc trouvé une parade en mettant en jeu l’effet de distorsion du temps et de la distance sur la fiabilité de transmission de l’information ainsi que sur les conclusions qu’en veulent bien tirer, de façon plus ou moins objective, les gens.

 

Je te laisse donc tout le soin Zugrub pour placer mon petit texte où tu le souhaites sur ton blog. A titre personnel je trouverai judicieux de le placer en prélude de ta nouvelle campagne Vampyre : Tout le monde n’a pas une image négative de la Sylvaine et qui sait, un ost de chevaliers bretonniens pourraient se retrouver à prêter main forte aux templiers face aux fanatiques sigmarites…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut la compagnie,

 

C'est vraiment nul ce fil de rapport de bataille... on y revient tous les 3 jours comme un camé dans l'espoir qu'il y aura du nouveau alors même que Zugrub nous a dit que le prochain rapport aurait lieu en octobre ! 😛 Bref, tout ça pour dire que perso, j'ai hâte de voir une campagne avec le chaos, déjà parce que c'est mon armée de coeur de mes tous premiers pas dans le hobby, et aussi (je dois le confesser devant les dieux obscures) car Zlatan est parti en exil dans le nooooord, et ça c'est beau ! Oui monsieur ! Ca fait rêver les gens, ça leur vend de l'espoir ! Alors merci Zugrub d'ignorer toute autre demande inconsidérée des autres membres et intercédéer en faveur de ma requête : prochaine campagne = chaos ! 🙏

Edited by Dellirium

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quoi!!!!!!

Je pars en vacances quelques semaines et qu'est ce que je vois?! @Zugrub n'est plus une voiture orange! Non attendez c'est pas ça... Frère Raymond est mort!

Je vais lui faire une fin digne d'une saga nordique (même s'il se battait avec une cloche et son couteau à beurre!).

 

Je le vengerai! Je jure que je le vengeraiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!

 

Ps: oui je m'inplique un peu trop émotionnellement dans cette campagne :'( 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir les hobbystes :)

 

@tortus

Et voilà ton récit a été rajouté aux autres contributions, et a donc trouvé sa place en tout premier chronologiquement.

Encore merci pour la qualité et l'originalité de ta participation.

Rah si seulement j'avais ne serais-ce qu'une unité de Bretonniens, j'aurais bien sauté sur l'occasion pour faire lien sur table de jeu, mais ce n'est point le cas.

 

 

@Dellirium

Hahahaha tu m'as bien fait rire avec ton message 😆

Alors non, le Chaos avec armée du nord toussa, il va falloir être patient ! Mais mon petit doigt me dit qu'une des factions que je vais traiter l'an prochain (et qui se verra donc être dans la campagne de l'année suivante) devrait déjà bien te plaire...            Voui, je reconnais que dire juste ça, c'est pô gentil, mais bon, c'est mon côté chaotique héhé.

En tout cas la campagne de l'an prochain, elle, est déjà bien connue, et ce sera Nains contre Gobelins.

 

 

@Torcanam

Haha, je suis désolé autant que toi (presque) pour ce pauvre Frère Raymond.

Bon après, une figurine retirée n'est pas obligatoirement morte hein ! Il est peut-être juste blessé ! Je dis ça au cas où l'idée te vienne de poursuivre un récit à son sujet et / ou de sa main : tu as carte blanche. Donc oui il est bien au nombre des pertes, ne pourras plus prendre part à cette Campagne, mais n'est pas nécessairement décédé. ...Et puis ça pourrait te permettre de canaliser ton émotion haha  😆

Ah et oui, j'ai enfin changé mon Avatar ! En non, la voiture n'était pas orange mais rouge vif : ça va plussss vite ! Héhé (c'était une Dodge Charger de 1969 ! 😍 )      Mais étant un orc, ben j'ai enfin donné la place d'honneur à cet aspect des plus prépondérant chez moi :D

 

 

 

Bon, ben ça y est je vais commencer à m'atteler au troisième chapitre de cette Campagne. Je vais déjà écrire un petit background pour chaque personnage et unité impliqués, comme je le fais toujours, et vais également trouver le temps de prendre les photos de chaque élément pour vous proposer une jolie mise en page de présentation des forces qui prendront part à cet affrontement.

Bon ça sera pas pour de suite hein -je précise pour les impatients ;), mais je suis déjà dessus, histoire de faire ça bien.

 

En attendant, bon hobby à tous :)

Edited by Zugrub

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Coline Eternelle : Partie 1

 

Toute l’histoire commença avec Wilburd, un être répugnant, vivant autrefois en Sylvanie. ‘’Frère’’ de l’antique Walack, le second du Comte Von Krolock. Wilbur était très différent du reste de l’aristocratie de la nuit qui hantait la région. Déjà sorcier avant même de recevoir le Baiser de Sang, il était un fervent adepte de la maîtrise des arcanes. Ordonné par le Collège d’Améthyste puis chassé d’Altdorf pour ses expériences sur la magie noire, il passa une vie de fuite. Il fut pourchassé par les répurgateurs et les prêtres de Morr pendant des années, mais trouva enfin la paix lorsqu'il fut transformé en immortel en même temps que Walack, par un seigneur Vampire très puissant aujourd’hui disparu.

 

Si Walack avait choisi la voie du guerrier. Persuadé que si il était invincible, jamais il ne rencontrerait son destin. Wilburd quant-à lui préféra exploiter ses talents magiques déjà conséquents et qui s’étaient vus décuplés par sa nouvelle nature. Il se tourna naturellement vers la nécromancie, obsédé à l’idée d’améliorer encore sa condition déjà presque parfaite.

 

En effet, Wilburd n’avait pas confiance en la méthode de Walack. Il savait qu’aussi fort et doué que puisse être un guerrier, il tomberait toujours sur plus fort que lui. Sans parler des coups du sort, par nature imprévisibles et qui peuvent pousser n’importe qui vers sa fin. Fusse-t-il un paysan ou un guerrier millénaire, celui qui prend la foudre à de bien minces chances de s’en sortir… De plus, il était conscient d’être toujours recherché par les répurgateurs. Ces êtres malins et zélés étaient toujours prompts à tendre de vils pièges qui ne peuvent se déjouer par l’habileté au combat… et le feu « purificateur » qu’ils employaient était d’une efficacité radicale.

 

C’est alors qu’il mena des expériences pour améliorer sa résistance. Ses recherches stagnèrent quelques temps, mais un jour ses travaux attirèrent l’attention et il fut convié dans la demeure du vieux Rabab. Rabab était un être intemporel, un Nécrarque dont on disait de lui qu’il égalait presque en puissance le vieux W’Soran. Wilburd prétexta de s’être perdu dans la forteresse en ruine, s’éclipsant pour fouiller sournoisement dans les cryptes. Il y dénicha un livre, un exemplaire partiellement recopié d’un des livres de Nagash. Il subtilisa évidemment l’ouvrage et c’est plus tard qu’il se rendit compte que le livre contenait la recette originelle, quoique incomplète, de l’élixir de vie éternelle. Le Premier. Celui là même conçu par Nagash pour lui-même et ses premiers serviteurs, celui-là même Neferata avait tenté de copier et dont la consommation de cette maladroite contrefaçon avait résulté les premiers Vampires.

 

Si il parvenait à déchiffrer les secrets de l’élixir, l’éternité lui tendrait les bras. Il voyait dans cette trouvaille le moyen de perfectionner les faiblesses des vampires, rattrapant les erreurs de Neferata. Il se mis immédiatement au travail et fit plusieurs tests, mais les procédés qu’il avait conçus étaient hautement dangereux, ainsi il utilisa des cobayes. Les malheureux ‘’volontaires’’ étaient au départ des Vampires juvéniles qu’il créait lui même par le Baiser de Sang, mais ceux-ci ne supportaient pas les procédés alchimiques violents et décédaient de façon spectaculaire.

 

Wilburd entrepris alors de capturer des vampires plus âgés pour expérimenter sur des captifs plus résistants. Il emprisonna quelques Von Carstein, qui moururent assez vite, aussi anciens et puissants qu’ils étaient. Les Nécrarques étaient sans doute les plus adaptés à son projet mais ils étaient rares dans la région et Wilburd ne se sentait pas assez puissant pour s’en prendre au vieux Rabab.

 

C’est alors qu’il se dit que les vampires les plus résistants, ceux qui seraient les plus à même de survivre au processus en dehors des Nécrarques, seraient les Dragons de Sang. Il mis des dizaines d’années avant d’en trouver un, qui traversait la Sylvanie à la recherche d’adversaires. Il lui lança un duel dans le but de le faire tomber dans un piège…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super bataille, super narration ! encore bravo.🤩

J'ai eu le sentiment que les tireurs étaient plus efficaces que normalement en v8. Tu as joué les charges à 2D4ps ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Coline Eternelle : Partie 2

Officier dans l’armée, garde prestigieux de l’Empereur ou Grand Maître d’un ordre de chevalerie illustre, personne en Sylvanie ne savait qui était la Coline avant d’être un Seigneur de la Nuit. Mais ce guerrier immense, aussi haut qu’un ogre, était connu partout dans le Vieux Monde, autant dans les légendes des humbles mortels que dans celles des Vampires.

 

Parcourant les terres de Bretonnie et de l’Empire à la recherche d’adversaires valeureux, il repassait tous les dix ans en Sylvanie afin de débusquer les plus grands combattants de la région et les affronter en combat singulier, pour le plaisir de l’affrontement. Généralement, la Coline n’était jamais dérangé. En effet, tous les prétendants qui étaient venus le confronter connurent leur destins. Personne n’était semblable à la Coline dans l’art d’offrir le repos éternel à un immortel ambitieux qui se sentait pousser des ailes. Il dormait donc pendant un mois complet avant de repartir sur les routes, personne n’étant assez fou pour répondre à ses défis.

 

Une fois qu’il arrivait de ses voyages, il fit comme à son habitude. Il fit parcouru les villages afin que les gueux fasse passer le message à leurs seigneurs que la Coline était de retour et recherchait un adversaire. Puis, il alla patienter dans une ruine dont l’emplacement était connu de tous. Il s’attendait à ne pas devoir en bouger pendant un temps, les vampires de Sylvanie étant faibles et couards depuis la fin de règne de Mannfred. Il fut cette fois surpris.

 

Un simple mortel, terrifié, toqua à la porte du cercueil dans lequel la Coline se reposait. Il était porteur d’un message : un seigneur de la nuit nommé Wilburd acceptait la proposition de défi, à condition de choisir l’endroit du duel : une grande plaine, dans le comté de Waldsberg. Le géant renonça à dévorer sur place l’imbécile paysan qui l’avait ainsi réveillé et il le congédia à la place pour qu’il puisse apporter à son maître que la Coline acceptait cette condition. Puis il se prépara au combat : enfin les sylvaniens tentaient de prouver leur valeur à nouveau.

 

La Coline arriva en premier sur les lieux, à l’heure indiquée : une heure après le coucher du soleil. Il n’y avait personne à l’horizon. Quel impudent ce Wilburd ! Accepter un duel pour finalement ne pas y venir. Cela faisait bouillonner de rage le Dragon de Sang. Mais finalement, une silhouette s’approcha. Puis une deuxième. Puis une dizaine de plus. Puis des centaines. La Coline était tombé dans un piège : une armée entière s’approchait vers lui, des squelettes, des zombies, des golems de chair par milliers. D’autres encore sortirent de terre dans son dos, enterrés là afin de lui couper la route.

Quelle lâcheté ! Le géant brûlait d’envie de faire payer son insolence au traître et il commença le carnage dans les rangs des morts-vivants qui l’assaillaient. Il combattit toute la nuit face aux hordes, infatigable. Mais il en venait toujours plus et Wilburd ne se montrait pas. Alors que les premiers rayons du soleil commençaient à éclairer les nuages de haute altitude, la Coline savait qu’il lui fallait quitter les lieux sous peine de finir en cendre bientôt. Il tenta de se tailler un chemin vers la forêt où il pouvait éventuellement se cacher à l’ombre. C’est alors qu’il arrivait presque à son objectif, que Wilburd sortit enfin des bois.

 

Profitant de l’effet de surprise et de l’empressement de son adversaire, il incanta un maléfice d’immobilisation afin de capturer le colosse qu’il convoitait. Pressé par des dizaines d’assaillants, la Coline ne pu esquiver le maléfice et fut emmené dans un bien sombre donjon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très sympa en effet. Le sieur Litrik est très inspiré. Pour ma part, je me suis amusé à écrire un petit texte ou il est question d'un autre type de courage, ahah!

 

Le campement des dragons de Noailles s’étendait dans la clairière humide. Des tentes de fortune étaient dressées là ou les racines des grands arbres de Sylvanie permettait d’installer les paillasses. L’odeur de la retraite collait au campement : les hommes reniflaient, les gémissements des blessés couvraient le silence, et l’odeur du sang, du cuir bouilli et de l’acier graissé saturait le lieu.

La troupe faisait triste mine après la retraite précipitée de l’inquisiteur. Malgré leur mêlée victorieuse, nombre de dragons avaient écopés de mauvaises blessures que le climat humide n’aidait pas à cicatriser. Des locaux étaient allés quérir le rebouteux local pour pallier aux blessures les plus pressantes. De la tente ou il officiait, on entendait régulièrement des claquements sinistres et des hurlements de douleur.

 

Lorsque le dizainier Johannes entra dans la tente, les trainées de sang qui maculaient le sol achevèrent de lui ruiner le moral. Le rebouteux, un homme de petite taille, l’observait derrière une paire de bésicles qui lui donnait un air de vieux hiboux déplumé.

 

« Qu’est ce que qui vous amène mon gars ? »

« Ben, ç’ta dire, j’voudrai être certain que ce que vais vous causer sortira pas d’ici. »

« Pour sur, j’ai autre chose à faire que d’causer d’vos navrures, pouvez m’en croire. Asseyez vous que j’regarde ce qui vous tracasse. »

« En fait, j’préfère pas m’assoir, c’est justement pour ça que j’veux pas qu’vous causiez d’mon problème ».

« Ecoutez, vous avez l’air d’être pas trop mal portant, alors soit vous m’expliquez ce qui vous amène, soit vous laissez vos ptits copains prendre la place parce que tout le monde tient pas debout comme vous ! ».

« D’accord. Bon voilà. Vous savez qu’on s’est bien battus hein ? On leur en a mis plein la goule à ceux d’en face. Seulement, on arrêtait pas d’se prendre des carreaux et des pierres sur la figure. Et pis un moment le sergent a sonné la retraite. »

« Oui je sais, les vôtres n’ont pas démérité. Bon vous me dites ce que vous avez oui ou non ! »

« Ben voilà, pour comprendre ce qui m’est arrivé, c’est important de noter que c’est arrivé après que le sergent a fait sonner la retraite. Parce que moi j’étais en première ligne, et j’ai pas été touché quand j’me battai ! ».

« Mais par Shallya, ou est ce que vous êtes blessé ! »

« Ben j’me suis pris en vireton en plein dans le cul ».

Un silence gêné suivit la déclaration du dizainier. Le rebouteux jura qu’il avait viré au rouge vif.

 

« Faut pas s’en faire pour ça mon garçon. Des navrures du cul, j’en soigne des dizaines tous les jours ! »

« Par Sigmar, faites plus bas, faudrait pas qu’on vous entende ! »

« Mais comment vous avez fait pour enlever le trait ? »

« Ben j’ai tiré. Mais depuis, ça m'fait un mal de chien. Et quand j’ai eu envie d’aller à la selle, j’ai cru que j’allai m’évanouir ».

« Bon, faites voir le travail. Si vous avez de la chance, suffira de recoudre. Par contre, j’ai plus de gnole pour la douleur. Faudra bien serrer les dents. »

 

En déballant son matériel de couture, le vieil homme jura que son patient virait au blanc.

« Manque plus qu’y tourne vert et y m’aura fait toute les couleurs de sa bannière » pensa t’il en passant du gros fil dans son aiguille. "Au moins, le gaillard passera la nuit, blessure d’orgueil n’est pas mortelle…"

 

 

Edited by Skalde

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez je m'essaie à l'exercice de faire un récit, bien que je suis loin d'avoir le talent de mes VDD. :good:

 

Caché derrière un rocher il attendait que la lune montre sa plus jolie face. Paulin avait entendu parler d'une bataille prés d'un grand château de la région ... Waldbeurg, barg.. L'homme n'avait jamais réussis à bien retenir les noms des coins de l'empire. Né dans la Bretonnie profonde, il avait grandi dans les mythes des chevaliers et gentes dames. Pourtant aujourd'hui sa vie consistait à se servir sur les cadavres, dernier fils d'une famille de 12 enfants dans la très petite noblesse bretonnienne la vie ne lui laisser que deux choix, devenir le derniers fils ou prendre la route pour tenter de faire sa propre légende.

Depuis 3 semaines, il arpentait la région de la Sylvanie et quand, dans une taverne locale, il avait entendu parler d'une grande bataille proche d'un château, il vit l'opportunité de se faire un peu d'argent, les pouilleux et nobliau locaux aurait bien quelques objets avec eux.

 

Avec sa mule, il ressemblait à une parodie de chevalier mais la bête s’avère beaucoup plus solide et pratique qu'un fier destrier de guerre. Lorsque le soleil se coucha, il sortit de sa cachette. Les cadavres étaient allongés et fixés le ciel dans un silence inquiétant.. pourtant Paulin connaissait bien ce sentiment, 3 ans qu'il connaissait la chose.

Il trouva quelques objets de valeur, juste de quoi vivre avant la prochaine bataille mais rien de transcendant. Une épée et des restes d'armures lui permettrait de refaire son équipement usé.

 

C'est au moment où Paulin allait partir qu'un cadavre l’attrapa par le bras. Le regard vide et la bouche en sang il attaqua l'homme, celui-ci se détacha habilement, d'un coup d'épée il trancha le bras mort. Une gerbe de sang et de chair lui éclaboussait le corps. Le cadavre avançait pourtant vers lui, d'un autre coup précis Paulin planta son épée dans le coup de la créature. Celle-ci s'effondra .... essoufflait il regardât autour de lui, trois autres mort ce relevait, Paulin devait fuir, il enjamba son fidèle âne et partit au plus vite.

Jamais il n'avait eu à faire face aux morts, cela n'était que des vieilles légendes. Après avoir parcouru quelques lieux, il s'arrêta dans une ruine de maison. Il nettoya son armure et, après avoir nourri son compagnon, s’allongea, le sommeil fut dur à trouver. Mais il s'endormit profondément, il ne remarqua pas la créature qui l'avait suivi... Et dans la nuit elle sauta sur l'homme......

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah bah voilà ! On retrouve une came de qualité et à intervalle régulier ! Merci les gens de soutenir l'effort de guerre tandis que mestre Zugrub nous prépare sa prochaine tambouille !

C'est de toute beauté, vos contributions à tous ! Il y a un sacré niveau !

Si c'est comme ça, moi aussi je vais jouer à celui qui a la plus grosse... inspiration !

 

A la prochaine

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci les copains, vous êtes pas mal non plus ! 
J'ai bien rigolé en lisant le texte de Skalde, il est très Kaamelott dans l'esprit.

Le texte de Gibsvance est très immersif, il découvre la Sylvanie le pauvre bretonnien. Et nous sommes de tout cœur avec lui !

Delirium, fonce, écrit nous ton plus GRO PAVAY !

 

Pour ma part, voici la troisième et dernière partie.

 

La Coline Eternelle : Partie 3

 

La Coline fut le cobaye d’ignobles expérimentations pendant de nombreuses années. La torture était insoutenable, mais au fur et à mesure des rituels impies qu’il subissait, il devenait de plus en plus fort et résiliant. Ce fou dangereux de Wilburd était sur le point de parvenir à ses fins : il créait enfin le Vampire éternel. Le malheureux Dragon de Sang ne résistait pas plus au feu et à la lumière du jour que les autres non-morts, mais il devenait capable de régénérer ses tissus alors que son corps était détruit au point qu’il ne subsistait de lui qu’un tas de cendre. Les immondes supplices et les phases de tests visant à jauger sa résistance et sa régénération firent perdre la raison à la Coline. Il oubliait progressivement qui il était et ne devenait bon qu’à supplier en pleurnichant qu’on l’achève alors qu’il ne pouvait plus mourir.

 

Le Comte Annunakkù Guërrèmes Von Krolock avait entendu parler d’une armée de morts-vivants d’une taille considérable qui avait été élevée puis dissoute sur son territoire. Craignant qu’un immortel puissant ne tente de le renverser, il envoya son bras droit, Walack, pour enquêter. Les indices désignèrent vite Wilburd, déjà soupçonné d’avoir enlevé des Von Carstein de haut rang.

 

Un jour que Walack visitait l’antre son frère, officiellement pour prendre de ses nouvelles, officieusement pour investiguer les lieux, il fut perturbé par les hurlements terribles qui remontaient des profondeurs de l’antre de Wilburd. Ces sonorités ignobles lui rappelaient les sons que pouvaient émettre les Vargheists enfermés et torturés par la Malepierre dans les caveaux du Comte, en pire. Le nécromant refusant de répondre à ses questions, il descendit lui-même les escaliers afin de découvrir l’origine de ces plaintes. Le spectacle de la Coline qui suppliait qu’on l’achève, horriblement mutilé par des blessures qui aurait occis même un Vampire, terrifia Walack.

 

Outré que l’on puisse en arriver à tel un niveau d’horreur, il livra un combat formidable contre Wilburd tout en l'insultant copieusement. L'affront au monde causé par ses recherches était tel que le sujet aurait pu mettre d'accord un Vampire et un prêtre de Morr. Mais Wilburd était rusé et parvint à s'enfuir. Il s'en suivit une traque sans merci qui dura plusieurs jours. Le cruel expérimentateur fuyait toujours au moment où son frère allait lui porter le coup de grâce et ils parcoururent tous deux une grande portion de la Sylvanie avant que finalement, la poursuite ne cesse. C’est ironiquement, sur la plaine où avait été capturé la Coline que le frère terrassa le frère de sa lame vengeresse.

 

Von Krolock fut vite mis au courant de la condition du Dragon de Sang et il dut prendre une décision à son sujet. Utilisant ses grandes connaissances de magie, il lança des sortilèges d’apaisement et d’asservissement au guerrier légendaire déchu. Devenu une créature sans émotions obligée d’obéir à son Maître, la Coline connaissait enfin ce qui pouvait s’approcher du repos. Hébergé dans une crypte luxueuse du châteaux du Comte, il était gardé captif en secret. Seul Walack et Annunakkù connaissaient sa situation et pensaient bien un jour trouver une solution pour soigner son esprit et s'assurer qu'il retrouve la tranquillité.

 

Cependant les serviteurs entendaient parfois des pleurs déchirants montant de la crypte dans laquelle ils n’avaient pas le droit d’aller. Il semblerait que les sortilèges de Von Krolock n’étaient pas parfaits...

Edited by Litrik

Share this post


Link to post
Share on other sites

CROM !! Oui quel régal ! Bravo les hobbystes instpirés ! Merci pour vos récits, ce d'autant qu'il y a non seulement la qualité, mais aussi la quantité !

Je ne puis pour l'instant vous répondre car très pris cette semaine, mais je tenais tout de même à écrire ce petit message pour saluer bien bas vos nouvelles contributions qui m'ont toutes émerveillé.

Je vous répond plus amplement dès que possible...

 

Au plaisir et bon hobby :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, khornate_lapin a dit :

Zugrub, tu joues avec qui?

 

Si je ne m'abuse, Zugrub joue contre burguZ.

Edited by Miles

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et voilà, je suis là :)

 

Un immense merci à vos nouvelles et nombreuses contributions qui viennent enrichir le background de cette Campagne !

 

Tous ces nouveaux récits ont été rajouté comme il se doit à la fameuse page de la Campagne regroupant vos oeuvres par ordre chronologique des évènements :D

 

@Litrik

Milmersi mon bon Mekboss !!! Pour la figurine que qui tu as converti, peint, et que tu m'as offert, ainsi que pour l'excellent background que tu lui as créé !  Vraiment, c'est on ne peut plus gentil de ta part, et sois assuré que, certes peut-être pas autant que l'an dernier avec Maxi Muss, mais que La Coline Eternelle aura un rôle tout particulier lors de La Bataille de Waldsberg, qui sera le scénario final venant conclure cette Campagne.

 

4zow.jpg

 

Je ne peux pas résister au plaisir de partager dès à présent la figurine, pour laquelle j'ai donc juste peint le socle, laissé neutre par tes soins dans le but qu'il soit traité comme je le fais pour mes figurines.

 

0tqb.jpg

 

Je laisse Litrik nous dire quelques mots plus bas s'il le souhaite, mais la figurine est superbe, particulièrement imposante, et remarquablement bien mise en couleurs dans des tons mêlant à la fois du beau vampire à la sauce Coppola et des tons superbement Blanchitsu ; tout pour me plaire !

Vous avez déjà pu comme moi apprécier le récit de ce personnage inattendu qui viendra donc enrichir le dernier acte de la Campagne "Vampyre ! Vous avez dit Vampyre ?"

Bravo à toi Litrik, pour cette contribution aussi fournie que bien écrite.

 

 

@Patatovitch

Merci à toi. Effectivement, les tireurs se sont avérés redoutables, mais c'est surtout la concentration des tirs durant plusieurs tours de jeu sur une seule et même unité qui ont été décisifs, et bien plus que je le soupçonnais !

Les règles étaient celle de la V8, avec quelques "changements maison", notamment oui ce fameux "rectificatif" des portées de charges à 2D4+M, qui interdit donc à l'infanterie de se déplacer plus vite qu'un cheval au galop !! :D

 

 

@Skalde

Merci beaucoup pour ce récit, très bien écrit, et agréablement hors des sentiers battus ! C'est vraiment excellent de pouvoir ainsi assister à des scènes de vie hors contexte de l'affrontement pur, qui nous immerge davantage dans la peau des Hommes de l'Empire.

Superbe contribution, à la fois très réaliste avec une mesure d'humour savamment dosée, comme j'aime tant ! Vraiment Bravo sire Skalde :)

 

 

@gibsvance

Oh, le monsieur du Stirland !! Héhé, merci à toi et content de te voir rejoindre les auteurs inspirés. Comme dit plus haut, je trouve vraiment très intéressant les récits traitant de ce qui se passe en dehors de l'action principale. Cela donne corps au reste, montre qu'il y a un monde en dehors des combattants et des champs de bataille. Cela créé une véritable profondeur qui enrichit énormément tout le reste.

Rhâ si j'avais le temps ! Ta contribution m'a donné une grande envie de réaliser la figurine de Paulin ! Un jour peut-être qui sait. L'avantage est que vos récit demeureront permanents, liés aux Campagnes, et donc toujours consultables. Je garde l'idée en tête en tout cas. ....Car oui, il va de sois que ce cher Paulin se tire de cette mauvaise passe ! Hein ?! haha :D

Encore un grand merci. Et il faut vraiment que j'aille voir les nouveaux ajouts de ton sujet Stirland !

 

 

@Dellirium

Héhé, c'est vrai que découvrir vos contributions donne aussi envie de rajouter une nouvelle participation. En tout cas ça m'inspire beaucoup pour mon boulot sur le troisième scénario, et c'est aussi à cela que l'on peut constater le travail de qualité des nombreuses contributions : elles donnent l'inspiration !

 

 

@khornate_lapin

Vi, je suis autant enthousiasmé que sans cesse agréablement surpris par la qualité des récits des nombreux scribes.

Et c'est désormais pas moins de neuf hobbystes inspirés qui ont participé à créer de la profondeur à cette Campagne ! Merci les gars 🥰

 

Et oui, sniff, malheureusement, faute d'adversaire, je joue actuellement "contre moi-même" ! Et le pire c'est que j'y prend un grand plaisir ! Bon, ça c'est la faute à cette bien sale @La Goule qui ne sort de sont antre pour venir hobbyfier qu'une fois tous les 36 du mois ! Hein charogne ? Viens si t'es un homme !!! Haha :D

Bref, j'ai élaboré quelques règles maisons pour donner un poil plus de piment, mais effectivement, je livre les batailles seul depuis quelques temps. Bon j'ai des antécédents hein : à 8 ans je jouais déjà seul aux échecs haha 😆    Cela dit ça a des avantages, comme par exemple celui d'avoir tout le temps de prendre des notes, faire de jolies photos, ne pas se presser, quitte à ce que le partie se déroule sur deux trois jours... Et puis il me faut du temps pour ne pas trop prendre de décisions mauvaises et simplistes car je suis un orc avant tout moi ! :D

 

 

Ouf et voilà, j'ai enfin pu répondre à vos derniers posts chers scribes et hobbystes de bons goûts !

Encore merci à chacun de vous, et bon hobby à tous :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est la Colline ça? Huhu, moi qui m'imaginait un Wargwulf enragé ^^

 

Il est superbe bravo Litrik!

 

Vous savez à quoi me fait penser cette plate rouge très High fantasy? Au soldats Impériaux des Chroniques De La Lune Noire!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Héhéhé, de rien mon bon Zugrub ! 
Je n'ai pas les moyens ni la possibilité d'aller jusque la cité fosséenne pour croiser le fer avec toi, alors il faut bien que je trouve un autre moyen de participer aux campagnes ! 😛

 

La Coline Eternelle a été convertie à base d'un ignoble stormcast nouvelle génération pour Age of Shitmar. J'aime bien ces nouveaux stormcasts, pas pour ce qu'ils représentent mais j'ai tout de suite vu un gros potentiel conversion chez eux. Un peu comme les anciens stormcast mais en mieux proportionnés.
J'ai changé la lance pour une hallebarde fabriquée à partir d'un hache homme-bête et une épée de squelette.

Le bouclier d'épaule est un rabiot originaire de chez Grimforge, une firme italienne dont le taulier est vraiment sympathique.

J'ai aussi changé la tête pour un heaume de chevalier de l'Empire et resculpté le bouclier, auquel j'ai ajouté le traditionnel médaillon des chevaliers du loup blanc car c'est le symbole de Von Krolock.

Enfin la cape est celle du général de l'Empire modulaire en plastique il me semble, j'ai sculpté les raccords pour l'adapter à une si grande figurine avec de la résine verte et ça a été une vrai galèèèèère !
J'ai d'ailleurs utilisé les restes de résine en trop pour sculpter les racines du socle.

Fun-fact : le socle lui même c'est 4 socles d'orques collés les uns aux autres et dont j'ai rebouché les interstices à la résine verte. J'avais pas de socle de monstre sous la main. 😛

 

Pour la peinture, mes sources d'inspiration ont bien entendu été les vampires de la collection de Zugrub, eux mêmes inspirés de l'armure de Dracula dans le film de Coppola. 

Du coup j'ai pas mal peint en regardant des images dudit film. ma seconde source d'inspiration est la manière qu'à John Blanche de peindre ses figurines.
J'ai donc tenté de copier les techniques et teintes vues sur les rares figurines du maître visibles sur le net, l'armure rouge est donc toute sauf propre et lisse et j'ai ajouté de subtiles impacts, marques des combats répétés.
Du coup j'ai aussi peint la cape avec un lavis à effet spécial sensé représenter de la rouille à la base. C'était perturbant. ^^

 

Et oui Miles, c'est ça la Coline. Le fait qu'il soit basé sur un Stormcast fait que la figurine est immense. C'est ça qui m'a inspiré son histoire. ;)

Et c'est vrai, maintenant que tu le dit il fait un peu Chronique de la Lune Noire. C'est totalement pas volontaire ! ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.