Jump to content
Warhammer Forum
Zugrub

[WFB] Campagne "Vampyre ! Vous avez dit Vampyre ?"

Recommended Posts

Poua Poua un vrai scénario de film cette bataille... Je pensais pas les lanciers aussi tenace, de la vrai bravoure, même de la témérité. J’espère que les recrues ce masse au portail sinon les prochaines campagnes vont être compliqués pour les sangliers. Déciment Grand Johan aura vécu bcp plus d'aventures que 80 % des comtes électeurs de l'empire 😂

Après je suis assez d'accord avec Miles, certes l'utilité est là mais en même temps faire disparaitre un vampire qui plus es battu de cette façon c'est surprenant... je m'attendais à une manigance ou simplement un dernier baroude d'honneur surprise dans une bataille final, après il n'est plus obligé de suivre les ordres de son ancien seigneur ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est excellent, quel rapport! Bravo à toi Zugrub, ce scénario est génial. L'ambiance, les moments de bravoure (mention spécial à Wallak et aux sangliers), j'adore! Au final, personne ne peut rien contre une foule de débiles enragés qui te marchent littéralement dessus, il va falloir se méfier des fanatiques. En plus en Sylvanie, reconstituer les rangs des zélotes ne devrait pas poser trop de problèmes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"CRAC

-Et zut...

Un homme marchait au milieu d'une forêt, il venait de marcher sur un os (un crâne précisement)

-Ya quoi? demanda une autre voix

Un autre homme sortit d'un fourré, il était armé d'une épée rouillée et d'un bouclier, comme armure, il portait un bout de métal sur le torse, l'autre reconnut immédiatement l'origine de l'armure, une armure orque, comme casque, il portait un crâne de loup.

-Rien, j'ai juste marché sur un crâne et.....

Un son, comme un appel à l'aide, très faible, attira l'attention des deux hommes, ils contournèrent un buisson duquel venait cette plainte

-Tiens tiens mais qu'avons nous là?

Au sol gisait un des sangliers d'Egling, il avait une jambe enroulée maladroitement avec un morceau de tissu, le sanglier, les voyant arriver pris son épée et tenta vainement de repousser les deux hommes, sans espoir. Le premier homme le désarma aisement le soldat.

-Viens là petit, on va t'apporter au maître et après on verra ce qu'on fait de toi...."

 

Ce récit se déroule après la bataille (le maître est en fait celui qui a été dans le précédent récit)

Share this post


Link to post
Share on other sites

excellentissime ce rapport de bataille

Ah battle v8 que de bons souvenirs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir les Mortels 🦇

Bon, après une petite pause bien méritée dans les Carpates, me voilà de retour.

 

 

@Litrik

C'est vrai que les Sangliers ont été d'une bravoure hors du commun ! Dignes des plus grandes histoires militaires Impériales ! En plus ils ont véritablement combattu jusqu'au dernier !!

 

Oui, Walack est tombé, mais il s'est relevé. Et il faut dire surtout que dans le camp de Waldsberg, il a fait tout le boulot ! Il a passé l'essentiel de l'affrontement à lutter au corps à corps, contre la quasi totalité des unités combattantes ennemies, de plus c'est lui qui a occasionné le plus de pertes ! Et jusqu'au dernier tour il est parvenu à vaincre. J'ai même cru que l'ultime mouvement de poursuite le mettrait hors de portée des flagellants, mais, Sigmar en a voulu autrement.

 

 

@DrussDharan

Effectivement, la renommée des Sangliers était déjà connue en Sylvanie, depuis La Campagne des Douze Mois, mais ici, on peut dire qu'ils sont véritablement rentrés dans l'histoire ! Nul doute que si les vétérans survivants transmettent leurs vaillantes traditions aux nouvelles recrues, Les Sangliers d'Egling seront est vrai régiment de renom !

 

 

@Miles

Boum, tu as explosé les 2000 messages sur le Forum ! Moi je dis qu'il te faut un avatar sur ton profil, c'est un minimum ! ^^

 

Pour les Chevaliers Panthères, c'est sûr que combattre en première ligne dans les conflits les plus dangereux, ça se paye !

 

C'est vrai que si les Sangliers d'Egling leur ont "volé la vedette", Grand Johann et ses Miliciens ont pourtant assuré ! Ils ont tenu la seconde ligne en détruisant nombres de zombies qui sinon auraient sérieusement menacés le coeur du dispositif Impérial ! Et si la dispersion des nuées de chauve-souris reste anecdotique, ils ont servi de tampon face au flanc droit des morts-vivants qui se rabattaient ; évitant le combat lorsque c'était judicieux et se ralliant à plusieurs reprises là où d'autres auraient continué à fuir.

 

Concernant Walack, comme tu as d'ailleurs si bien dit le jour où je l'ai peint : "il ne va pas avec le reste" ;) -et tu avais raison. Certes tu parlais de son apparence, mais il en est tout autant de son caractère. C'était l'occasion de faire évoluer le background, profitant d'autant plus que personne n'avait écrit (directement) à son sujet, et parce que j'aime beaucoup ce personnage, et cette issue.

Et puis, comme tu le dis si bien : il y avait aussi les conditions scénaristiques. Bref, je trouvais que ça faisait une sortie aussi mélancoliquement admirable qu'inattendue :)

 

 

@ChaosDivine

C'est vrai que, malgré cette éclatante victoire, les forces Sigmarites s'amenuisent !

 

Merci pour ce nouveau petit récit :)  J'espère que le valeureux Sanglier pourra s'échapper !

Ca me fait penser que je n'ai pas encore mis à jour vos contributions. Je le fais sous huitaine.

 

 

@gibsvance

Héhé oui, ça c'était du bon scénario de film de bataille ! Qui sait, peut-être qu'un jour des réalisateurs s'en inspireront ?! ^^

Concernant les Sangliers, oui, quelle témérité !! Je crois que, dans la mesure où le régiment a acquis un tel renom, les recrutements seront longs, à la fois pour choisir des recrues au fort potentiel, et surtout à la grande bravoure, mais aussi pour les former. Cela explique pourquoi, et pour un bon bout de temps, Les Sangliers d'Egling ne pourront plus prendre part aux combats.

 

Héhé, c'est vrai que ce Grand Johann aussi a une très longue expérience des combats et un passé hors du commun pour un "simple roturier" ! D'ailleurs, lui et ses hommes sont toujours en lice et seront donc bien présents pour La Bataille de Waldsberg ! Qui sait s'ils ne vont pas encore s'illustrer !?

 

Enfin, concernant Walack, et bien je trouvais que cette "fin" était si mélodramatique que je n'ai pas pu m'en empêcher ^^

Et qui sait, peut-être reviendra t'il une nuit !?...

 

 

@Skalde

Merci Skalde :)  Ces compliments me vont droit au coeur (tout vampire que je suis :D)

Oui, tu as bien raison à tous les niveaux : superbes prestations héroïques des Sangliers d'Egling et de Walack. Et en effet : rien de plus dangereux qu'une foule de psychopathes ne se souciant guère de leur propre sauvegarde ! ...Comme dans la réalité !

 

 

@nicos

Merci à toi :)

Oui, bien qu'étant dans de nombreux domaines de "la vieille école", j'aime beaucoup la V8. En particuliers parce qu'elle fait la part belle aux gros régiments, ce que j'affectionne plus que tout ! Je trouve logique que les unités pléthoriques aient largement plus d'impacts dans le jeu que de petites unités de 15 ou 20 mecs !

En outre, j'ai une "sainte horreur" de certains époques antérieures où les Personnages faisaient tout le boulot à eux tout seuls ! Des gars invulnérables bardés d'objets magiques, juchés sur un monstre énorme ou ne se servant d'une unité que comme "un bouclier pour les protéger du reste" 🤮🤮🤮   C'est à l'opposé de ma vision du hobby.

Certes j'aime les héros et les faits d 'armes ! Mais ils n'ont de valeur que lorsque ces derniers peuvent aussi être vaincus et mourir ! Bref, ça fait partie de mon approche "réaliste" du jeu.

 

 

 

Bon, il est temps que je commence à me pencher sur le quatrième scénario, car les jours et les semaines défilent vites en fin d'année !

Et comme je veux vous offrir un final digne de ce nom, et bien je vais faire de mon mieux :) 

 

En attendant, bon hobby ;) 

 

Edited by Zugrub

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir les mortels

 

Et voilà qu'en ces temps tourmentés et menaçants du Comté de Waldsberg, nous tournons ensembles la page ouvrant sur le dernier chapitre de cette histoire ...

 

gp42.png

 

 

 0khf.jpg

 

 

 

539i.jpg

 

 

f0nl.jpg

 

 

Il s'agira de l'ultime affrontement de cette Campagne "Vampyre ! Vous avez dit Vampyre ?".

Une vraie bataille dans les règles de l'art, avec 2500 points par camp.

 

Voilà en détails les quelques règles spéciales qui confèrent davantage de profondeur, et au contexte, et à la bataille qui aura lieu.

 

3dh1.jpg

 

 

2bmc.jpg

 

 

nfbp.jpg

 

 

      Elément crucial, les Points de Campagne déterminent le vainqueur de celle-ci.

Bien qu'improbable, il n'est pas impossible que même en remportant la dernière bataille, le vainqueur perde la Campagne en ayant un total de Points de Campagne inférieur à son adversaire !

A ce stade, les Sigmarites ont une bonne avance, de 20, contre seulement 1 pour Waldsberg !

Le Comte Von Krolock ne peut donc se permettre d'échouer, et vu le nombre de Points de Campagne perdus pour l'élimination d'un seul vampire (afin de contrebalancer leur puissance), tout va se jouer ici pour Waldsberg ! Les Sigmarites parviendront-ils à conserver leur avance ?....

 

dpt7.jpg

 

 

Et rien que pour vous, voilà la musique d'ambiance annonciatrice de cet ultime affrontement.

 

La barbarie et le fanatisme d'une humanité égarée triompheront t'elles de créatures cherchant à préserver ce qui leur reste d'humanité ?

 

Ne Ratez pas ...

qawa.png

Edited by Zugrub

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’acier fouetta l’air, terrassant une menace illusoire dans le dos du guerrier. L’épée bâtarde restait pourtant tendue à bout de bras sans le moindre frémissement, le regard de son porteur alerte mais serein. Les yeux rouges aux pupilles jaunes scrutaient les ténèbres familières environnantes, y voyant comme un humain en plein jour, si ce n’était plus… Une voix charmante s’échappa des fourrés sans pourtant parvenir à être parfaitement localisée.

-          C’est ainsi que l’on salue une sœur d’arme ? Ou plutôt devrais-je dire une ancienne…

-          Que me veux-tu, espionne ? gronda l’imposante silhouette, toujours en garde.

Clarimonde apparu soudain, semblant se matérialiser sous les yeux de son interlocuteur qui s’agaçait de ne pas l’avoir repéré complètement par ses propres moyens. Ses sens de vampire ne l’avaient pas laissé pour autant se faire berner complètement, aussi ne quittait-il pas sa posture martiale avant de mieux savoir la raison de cette rencontre…

-          Notre maître m’envoie te souhaiter bonne route. Il fait encore une fois preuve de plus de sagacité que nous autres qui désapprouvons ta désertion. Il voulait te prévenir qu’à ses yeux, tu resteras son second qui aura toujours sa place à ses côtés, mais il te connaît et respecte ton choix.

-          Hmm je vois, grommela Wallack, une partie du poids de son déshonneur lavé par les mots rapportés de son ancien maître.

Sachant qu’elle et lui partageaient au moins le même degré de respect envers Von Krolock, Wallack tournait déjà le dos à la maîtresse espionne pour continuer sa route, sachant maintenant qu’elle ne s’en prendrait pas à lui.

-          Je sais que tu n’est pas qu’une brute épaisse, Wallack. Alors si l’envie t’en prenait de mener la vie dure à quelques-uns de ces stupides mortels en chemin pour réduire en cendre ton ancien foyer, on t’en seraient tous grée. On va risquer notre peau pour protéger ce que l’on a bâti, nous

Dans un cri bestiale, la lame du colosse partit en sifflant là où se tenait la gorge de Clarimonde un instant plus tôt. Elle s’attendait à pareille réaction en attisant la culpabilité de Wallack. D’une pirouette habile, la vampire esquiva mais déjà l’épée refaisait un mouvement de balancier rageur vers ses jambes. Effaçant ses appuis face à l’assaut pour encore l’esquiver, elle se retrouva obligée de parer une troisième passe d’arme fulgurante qui la cueilli en plein déséquilibre. En un instant, ses lames apparurent dans ses mains comme par magie pour bloquer, mais elle fût propulsée par la force titanesque du coup. Clarimonde se réceptionna quelques mètres plus loin, après avoir profité de l’inertie de l’échange pour se désengager. Elle toisa d’un air provocateur son interlocuteur pour mieux camoufler son malaise face à sa suprématie martiale. La blessure d’orgueil qu’elle venait d’administrer à Wallack n’était pas trop cuisante, aussi retrouvait-il déjà son sang-froid et ne poursuivait pas ses assauts.

-          Fait bien attention à tes mots, Clarimonde ! D’autres ont vu leur existence s’achever par ma lame pour moins que cela. Notre maître a parlé, je suis libre de mon destin…

Mais déjà la maîtresse espionne se détournait pour prendre congé de lui, lui répondant à la cantonade tandis qu’elle s’enfonçait dans la nuit.

-          Mais oui, toi seul décide de ton destin, nous le savons tous…

Wallack pouvait entendre le glissement subtil de Clarimonde dans l’environnement où elle se fondait déjà, lui tournant le dos, mais il ne pouvait distinguer le sourire narquois qui se dessinait sur son beau visage. S’il avait fait sienne la maîtrise martiale, elle, de son côté, maniait les mots avec une précision chirurgicale. Une fois entendu, ils ne pouvaient plus être ignorés, traçant leur route dans l'esprit telle une lame de fond...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir les mortels 🦇

 

@ChaosDivine

Héhé, patience. Et puis d'ici une semaine et quelque je posterai les photos et présentations des forces prenant part à La Bataille de Waldsberg, ce qui permettra aussi de patienter avant son déroulement.

 

 

@Dellirium

Que c'est beau !!

Les vampires sont des personnages extrêmement difficiles à cerner (sauf si l'on s'appelle GW et que l'on met une étiquette monstre sanguinaire sur tout ce qui les concerne) 😆

Et puis, écrire sur les vampires est délicat car -je pense-, il est crucial de laisser nombre de parties obscures et mystérieuses autour de leur personne et de leur histoire, ce qui contribue à enrichir ce qui touche à ces créatures mythiques. Malgré tout, il faut leur donner assez de substance pour rendre le récit intéressant, surprenant même... Tu as su faire les deux !

Tu as aussi fais ici mon cher Dellirium d'une pierre deux coups, en parvenant à la fois à écrire concernant Clarimonde, mais aussi Wallack, et qui plus est dans une "rencontre" particulièrement dynamique ! Bravo !!  J'aime énormément.

C'est vrai que jusqu'à présent, une grande partie des récits étaient plutôt accès sur du descriptifs de situation "hors action" (ce qui est très bien et très riche aussi, car ça donne une autre facette loin de nos champs de bataille coutumiers), aussi, ta nouvelle oeuvre tranche très agréablement, tant par l'acier que par les mots ^^

Un grand merci à toi pour ce nouveau récit que j'ai ajouté à vos 23 contributions sur cette page !!! Merci à tous !

 

 

Il va falloir patienter pour la suite, mais l'introduction et les règles spéciales de la Bataille de Waldsberg plus haut vous donne déjà de quoi lire :)

 

Au plaisir et bon hobby

 

Edited by Zugrub

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aha j'ai tellement hâte de pouvoir lire tout ça :good:

 

Je tiens à dire que la qualité des récits ici est réelles et que tente très platement de faire vivre le miens loin de vos standards. De plus délirium manie la plume très bien. 

 

Ma petite pierre, toute petite

 

Alors qu'il marchait dans un bois verdoyant, le chevalier entendit une chute d'eau. Curieux, il s'approcha du bruit et au détour d'un rocher d'un gris parfait, il vit un lieu féerique, une chute d'eau alimentait un lac. L'eau était si pur que l'on pouvait voir le moindre détails au fond du lac... et au milieu de ce lac ce tenait une magnifique créature. 
Une femme avec la chevelure d'or et la peau d'un blanc comparable à l'émail des dents. Paulin était abasourdit par la créature, sous son charme il comtaplat la femme nager. 
Alors qu'il pensait être caché celle-ci le remarqua, d'abord effrayé, elle fit soudainement volte face et s'approcha du chevalier.
Le chevalier commença à tendre sa main mais la fraction de seconde suivante un poids lourd ecrasa Paulin....


Le chevalier ce réveilla en sursaut, et compris que son rêve venait d'être interrompu quand en ouvrant les yeux il vit un monstre effondré sur lui. Il tira la dague de son fourreau pour tenter de ce débattre mais la créature était déjà morte, une flèche loger dans son crâne.
Paulin ce degagea en vitesse de l'animal, mais une douleur le frappa à la hanche. En baissant les yeux il vit qu'il saignait, les ongles de la bêtes avait dut l'atteindre.

Paulin ce redressa et regarda autour de lui pourquoi la bête avait périt de cette manière.
Le bretonnien aperçu un homme affalé contre un arbre, assez jeune, il semblait plus petit et frêle que le chevalier, l'homme avait un arcs et un carquois mais il ressemblait peu à un soldat, sa tenue etait sale et peu onéreuse. Paulin s'approcha de l'homme : 

- " Bonjour mon brave, es-tu l'archer qui m'a sauvé la vie."
- " Bien sur m'sieur, j'allais pas vous laisser tuer par une de ces goules."
- " Par la dame du lac je te remercie, peut être pourrais-je t'offrir de devenir mon écuyer et me suivre, que fait tu comme noble travail ? "
- " J'suis éleveur dans ces terres, comme mon père et mon grand-père avant, dis moi ce que je pourrais à gagné de te suivre ? "
- " Nous allons écrire notre légende petit, et lorsque nous aurons écrit assez de pages, nous retournerons chez moi, et le duc nous fera seigneur et nous aurons terres et château, nous allons parcourir ce monde et sauvez la veuve et l'orphelin, tu n'es pas l'aîné de ta fratrie, ton legs ne sera pas conséquent, mon partie est beaucoup plus intéressant."

Le jeune homme alla s'asseoir plus loin, et après de longues minutes revint vers le chevalier.
- " Je veux bien te suivre mais d'abord passons chez moi, je dois en parler à mon père et soigner ta blessure "

Le duo partit, Paulin tout de même jucher sur sa frêle monture. Il appris que l'homme s'appelait Karl Wolfhenson et habitait dans un petit village des environs. 
Arrivé à la modeste ferme, il fit connaissance de la famille.
Durant plusieurs jours, il fut accueillit et en échange Paulin fit quelques courses, son destrier, plus proche de l'âne que du cheval de guerre fut utile. Grâce à cela, le chevalier avait put reprendre des forces et convaincu le père de laisser partir son fils. 
Un soir, dans une taverne, il entendit parler d'une embuscade récente qui avait fait de nombreuse victime, des richesses qu'il ne pourrait pas avoir mais surtout que le duc allais affronter des zelotes de l'empire. Les hommes étaient fidèles à leur seigneur et étaient prêt à combattre à ses côté
. Paulin réussi a connaître le lieu de la bataille et avec son acolyte pris la direction du sinistre lieu... Le soleil n'était pas venue de la journée, les deux hommes avait établit un camps de fortune et bientôt ils virent au loin les torches des hommes s'approcher. Cacher par la végétation, les deux armées ce faisait face, l'ambiance était lourde, le carnage allez être total. Paulin ce demandait si il allez participer de quelconque manière à la bataille, seul compter de s'enrichir pour le moment.

Edited by gibsvance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour les hobbystes :)

 

@gibsvance

Merci beaucoup mon cher pour ce nouvel ajout particulièrement rôlesque ! On se croirait vraiment dans un bon jeu de rôle, et je suis particulièrement sensible à cela puisque c'est par ce biais qu'il y a fort longtemps, j'ai découvert Warhammer et en suis venu aux figurines !

Rhâ avec vos récits de qualité, je me mords les doigts de ne pas avoir assez de temps pour cela, mais ça me donne à chaque fois envie de créer les figurines que l'on y trouve !

Cette nouvelle contribution sera évidemment rajoutée aux autres, dès que possible. Encore Merci à toi, oh scribe Stirlander ^^

 

 

En attendant, voici enfin les deux armées qui se feront face lors de la Bataille de Waldsberg !

 

 

zi83.png

3anz.jpg

 

tupj.jpg

 

klvj.jpg

 

wnlk.jpg

 

zer6.jpg

 

yj8i.jpg

 

fjn7.jpg

 

3jsm.jpg

 

t1gm.jpg

 

64vj.jpg

 

6kw7.jpg

 

xpq7.jpg

 

d98d.jpg

 

 

 

 

 

j34j.png

x2vm.jpg

 

dgud.jpg

 

b7pf.jpg

 

mfp6.jpg

 

fehw.jpg

 

z01c.jpg

 

q7xx.jpg

 

qzwf.jpg

 

2s42.jpg

 

roqj.jpg

 

6z1d.jpg

 

zhib.jpg

 

 

 

 

Et voilà pour ce qui est de la présentation des nombreux protagonistes.

Encore un très grand merci à Litrik d'avoir converti, peint, et de m'avoir offert la figurine de La Colline Eternelle. ...tu vas pouvoir suivre ton poulain ^^

 

A prochainement pour le début des hostilités ! :lol:

 

Bon hobby 🦇

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La bataille promet d'être grandiose et rapide. 
Beaucoup d'immenses pavés, un clash d'une grande violence s'annonce.

J'ai hâte de lire tout ça ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rahhh!

 

J'adore l'armée Impériale! Toute les unités sont tellement charismatiques!

 

Et j'aime encore plus l'armée de Waldsberg!

 

J'ai quand même une pensée pour les pauvres chevaliers panthères... Connaissant leurs habitudes sur les champs de bataille sylvanien, ils risquent d'être encore décimés...

Ca me fait penser à un autre régiment de cavalerie aux uniformes bleu... Dit Zugrub, dans tes chevaliers panthères qui s'en sortent toujours, y'aurais pas un gros patriote et un petit chauve pacifiste qui pense qu'à déserter par hasard?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'ils périssent sous nos flèches et nos épées, qu'ils se fassent piétiner sous nos bottes, que la haine soit notre armure et la vengeance notre bouclier, que leurs têtes soient accrochées sur des piquets que nous placerons sur nos remparts comme symbole de notre victoire sur Sigmar, POUR WALDSBERG ET POUR NOTRE SEIGNEUR!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir les mortels

 

@Litrik

Oui, plusieurs grosses unités en horde dans chaque camp, et des Personnages qui ne rigolent pas ! Ca va cogner sévère ^^

 

@Miles

Merci messire Comte :)

Pour les Chevaliers Panthères, il est à noter que cette fois, non seulement ils sont du Cercle Intérieur -donc les meilleurs des meilleurs des meilleurs, avec mention :D-, mais aussi qu'ils sont en grand nombre -car c'est souvent le maigre effectif de la cavalerie lourde qui joue en leur défaveur. De surcroît, un très haut gradé, illustre officier et guerrier de renom de l'Ordre est à leur tête ! Donc je ne pense vraiment pas qu'ils vont être décimés, en tout cas pas sans avoir infligé de très lourdes pertes... En plus avec la règle spéciale qui leur permet de rentre par un flanc en cours de bataille ! Mais bon, sait-on jamais...

Par contre, je n'ai pas la référence du gros patriote et du petit chauve pacifiste ...

 

@ChaosDivine

Toujours aussi sanguinaire malgré les fêtes de fin d'année qui approchent :D... Mais, comment dire, je crois que tu n'as pas bien suivi la background de Waldsberg et de la Campagne...

Bon, je ne puis t'en vouloir car GW nous a tant rabattu les oreilles avec leurs vampires tous identiquement assoiffés de carnage et ivres de haine !

En l'occurrence, ton envolée lyrique correspondrait plutôt bien davantage aux Sigmarites !

 

 

Ce week end je poste les photos d'armées, car ça en jette !

D'ici là, bon hobby à tous :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Zugrub a dit :

Par contre, je n'ai pas la référence du gros patriote et du petit chauve pacifiste ...

 

Ah ba?

Willy Lambil - Lambiek Comiclopedia

(Notez le drapeau Talabeclander en arrière plan)

Quand on vois les pertes du régiments des panthères à chaque fois...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir les mortels, et merci Comte Miles 🦇

 

 

Et voilà les deux armées prêtes ^^

 

zi83.png

j4zk.jpg

 

G : Inquisiteur Guzmann

OB : Herr Mayor Otto Bhuss

J : Prêtre Jacobus

JB : Johann Akop

FG : Frère Gotrik

GJ : Grand Johann

1 : Chevaliers Panthères du Cercle Intérieur

2 : Dragons de Noailles

3 : Garde Sigmarite

4 : Les Prophètes du Jugement

5 : Les Miliciens de Waldenhof

6 : Archers de Sylvanie

7 : Civils réquisitionnés

 

 

 

 

 

j34j.png

tyc4.jpg

 

VK : Comte Von Krolock

G : Mestre Gahmuret

C : Clarimonde

CE : La Colline Eternelle

H : Sergent Hartmann

1 : Les Loups Carmins

2 : La Légion

3 : La Marée

4 : Les Faucheurs

5 : Les Vigiles

6 : Les Balistes

7 : La Chasseurs

 

 

 

Pour les intéressés et / ou les plus curieux, tous les profils, règles spéciales, équipements et tout et tout : tout cela est détaillé sur le Zugrub Bunker directement ici sur cette page .

 

Et puisque nous sommes déjà début décembre, à bientôt pour la suite ^^

 

Bon hobby :)

 

Edited by Zugrub

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Zugrub, toujours aussi splendides tes armees et tes rapports de bataille! Hate de voir le deroulement, je suis a fond pour les Sigmarites! Brulez tous ces heretiques!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir les mortels 🦇

 

@JR7-LR7

Merci à toi, c'est encourageant :)

Ah, un pro Sigmarite à la foi illuminée ^^    J'aime les avis tranché.

 

 

 

La Bataille de Waldsberg a bien eu lieu, et elle fut épique !

 

     Bon, je vous préviens d'emblée concernant cet ultime rapport de bataille venant clôturer la Campagne : souhaitant vous offrir le meilleur, j'ignore à quel rythme je pourrais poster les différents tours de jeu. Tout ce que je puis vous promettre est que ce sera terminé avant Noël.

Mais le bon côté des choses, c'est que, outre le fait que je m'applique au mieux, ça vous laissera le temps déguster chaque nouveau post comme il se doit :)

 

J'ai décidé cette fois de privilégier l'immersion narrative, en particulier par divers petits récits qui viendront donner vie au déroulement de la bataille.

Mais avant de nous plonger dans le vif du sujet, voici le champ de bataille.

 

 

 

k4ba.png

 

 

 

d2f5.gif

 

1uyg.png

 

L'armée des Sigmarites vient de la gauche, en direction de Waldsberg Village.

En haut et au bas se trouvent des parois rocheuses en à-pic, infranchissables.

A droite seront déployées les forces du Comte, c'est l'unique chemin qui mène au Château Waldsberg, et qui correspond au Nord.

 

 

jggc.jpg

 

Une partie du champ de bataille possède quelques bosquets d'arbres épars, et une colline en retrait : seul relief de la Trouée d'Âpremont.

 

 

qyte.jpg

 

Quelques ouvrages défensifs ont été érigés durant la nuit par les hommes du Comte afin de fournir une position de tir fortifiée.

 

 

7d9a.jpg

 

La Trouée est une vaste clairière proposant un terrain assez dégagé propice au déroulement d'une bataille rangée.

 

 

 

y40n.jpg

 

Le déploiement des forces est à venir, pour cet ultime affrontement qui décidera du sort de l'expédition Guzmann et du Comté de Waldsberg.

 

 

A bientôt et bon hobby 🦇

 

 

Edited by Zugrub

Share this post


Link to post
Share on other sites

WAAAAGH! Euh pardon, OUI, c'est parti, que les tripes soient sorties des corps, les épées soient barbouillées de sang, je sens que la bataille a été sanglante et tant mieux....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et me voici juste à temps pour que vous compreniez comment notre cher frère Raymond s'est retrouvé dans pareille situation. 
Puisse Sigmar l'aider!

« Je vais y arriver… Par Sigmar je DOIS y arriver ! »
Frère Raymond marchait dans ces bois depuis des jours, des semaines peut-être. Il se repérait difficilement car la forêt était dense et lui cachait les étoiles et le soleil pendant des heures. De plus, ses blessures le forçaient à faire des pauses régulières.
Lorsqu’il arriva le long de cette rivière dont il avait oublié le nom, il n’eut pas longtemps à marcher pour trouver les restes d’une bataille. Il était arrivé trop tard…
Frère Raymonde senti le désespoir monter en lui. Il resterait ici jusqu’à sa mort, qui ne tarderait surement pas. S’il y avait eu des survivants à cette embuscade, ils étaient sans doute déjà loin.
« V’la c’qui reste de la bagarre les gars ! »
Frère Raymond se figea d’un coup. Cet accent, c’était celui des paysans du coin. Il se terra dans un buisson. Les hommes sortirent de plusieurs endroits. Ils semblaient chercher quelque chose. Frère Raymond retenait son souffle. Faire le mort ne servirait à rien, les morts avaient déjà commencé à se décomposer. Il fallait prier Sigmar de ne pas être remarqué. Plusieurs minutes passèrent.
« Bon impossible de retrouver l’sieur Wallack. Ils ont dû emporter son corps pour le bruler après la rouste. On va dégager avant la nuit les gars ! »
« Ils ont gagné ! Sigmar soit béni !»
Frère Raymond rayonnait, il restait donc de l’espoir. Mais son sourire se figea en un instant. Une voie cria juste au-dessus de lui 
« Hé les gars ! On a un p’tit colis pour M’sieur l’comte ! Ça va lui plaire ! »
Frère Raymond n’eut pas le temps de réagir avant que le coup violent sur le crâne ne l’assomme.
 
Cahier du Frère Raymond durant sa détention en Sylvanie


Jour 4 du Kaldezeit et premier jour de détention
Le comportement du comte Von Krolock est des plus étonnents. Il a récompensé les chasseurs puis m’a fait couler un bain. J’ai ensuite été ensuite invité à manger avec lui le lendemain au soir. J’ai cru toute la journée qu’il voulait me torturer ou me menacer… Mais non. Le repas fut servi sans un bruit. Les servants semblant se demander ce qui allait se passer. Tout comme moi.
Voyant mon indécision devant le plat, le comte me demanda si je désirais un goutteur. Il fit venir un jeune homme grassouillet répondant au sobriquet de lardon selon son chef de régiment. Je fis donc gouter mes plats à ce jeune homme mais rien ne sembla être piégé.
Le comte ne fut pas des plus loquace, il me demanda simplement pourquoi l’empire c’était d’un coup intéressé à son petit domaine. Je réfléchi un instant. Mentir serait simple mais, il me semblait impossible que le comte ne sache pas, au moins en partie, la raison de l’expédition. Ce devait être un test. Au pire, cette information ne l’aiderait pas à vaincre la croisade bénie dont je faisais partie. Je lui dis donc tout ce que je savais. Il se contenta de sourire…


Jour 2 de détention
Le comte m’a donné une chambre de taille réduite et non un cachot… Mieux, il me fait travailler dans sa bibliothèque. Il m’a demandé de faire ceci lors d’un autre repas. Je me suis dit que cela pourrait m’aider à en apprendre plus sur la région, sa géographie et son histoire.
Le soldat lardon, qui s’appellerait Ludwig en réalité, me suis toujours, il me semble bien simple d’esprit. C’est bien, car cela indique que ce n’est pas un espion et même qu’il pourra peut-être revenir dans la lumière, je m’y attelle en tout cas ! Il n’avait jamais entendu parler de Sigmar ! Guère étonnant vu qu’il sert ici. Je lui ai vendu la parole de Sigmar comme un secret à garder, cela semble bien fonctionner.
Je dois tout de même faire attention, un garde carmin surveille mon travail et celui de lardon…


Jour 3 de détention
J’ai réussi à copier quelques informations intéressantes sur les alliés qu'a eu le comté durant son histoire.  Je les ai dissimulées derrière une pierre de ma chambre que j’ai délogée du mur. Sigmar me regarde, je sais que ses connaissances sont importantes ! Toute connaissance est importante !


Jour 4 de détention
Lardon m’a demandé de lui montrer une illustration de baleine. J’étais surpris mais je suis parvenu à lui en trouver une. Il est devenu rouge et à même versé une larme. C’était apparemment un autre surnom qu’on lui donnait… Tant pis pour lui… Chaque connaissance est bonne à prendre même si elle ne fait pas plaisir. Avec un peu de chance, le fait que je l’appelle Ludwig et la méchanceté de ses compagnons d'are m’aidera d’autant plus à le faire rejoindre Sigmar.


Jour 5 de détention
Il l’a recousue ! Le comte à recousu l’oriflamme de Sigmar ! Je lui ai demandé la raison de son geste et il m’a juste dit « Quelque soit le seigneur que mes hommes servent, Sigmar devrait les préserver tant qu’ils se battent avec vaillance non ? ». Je suis sûr qu’il n’y croit pas… Mais je dois admettre que sa question théologique est très intéressante. Je vais y réfléchir.


Jour 6 de détention
J'ai trouvé un ouvrage étrange parlant de médecine. Il prétend pouvoir faire des miracles mais je pense que ce livre a dû être écrit par un charlatan. Ca demeure néanmoins curieux car le livre semblait presque caché... Enfin comme je dis tout savoir est bon à prendre... Il faudra que je test ça un jour tout de même. Je continue à chercher des informations pouvant servir l'empire. 


Jour 7 de détention
J’appris que la dernière bataille se tiendra demain matin. Je servirai sans doute d’appât pour Guzmann. C’est pour ça que notre étendard a été réparé. Les renforts ont à peine dû arriver et la bataille est déjà menée. Guzmann n’a donc rien appris ! Le voilà encore se jeta directement au combat sans laisser ne fusse qu’un jour de repos à ces valeureux guerriers.
J’ai foi en Sigmar… Mais je crains que Guzmann oublie toute stratégie et soit emporté par sa ferveur…

 

Je sors maintenant le pop corn! Et croise le doigts pour l'empire (et un peu pour lardon aussi j'avoue)!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour les mortels 🦇

 

@Torcanam

Extraordinaire ! Superbe récit mon cher Torcanam, je suis absolument fan !!! Merciiiiii 😋

Que plaisir de retrouver ce cher frère Raymond qui, grâce à ta plume, a pris une place unique dans le background de cette campagne. J'aime beaucoup "ses écrits" qui nous permettent de suivre ce qui se déroule en parallèle des champs de bataille, et qui par conséquent enrichit le cadre narratif donnant vie aux personnages et évènements.

Tu t'es encore surpassé, et c'est avec joie que je  mettrais cette nouvelle excellente contribution sur la page du Zugrub Bunker consacrée à vos récits.

Et puis, comme je te l'écrivais, ce nouvel ajout arrive à point nommé car juste avant la bataille finale qui justement donne un rôle tout particulier à Frère Raymond (règle spéciale du scénario de cette bataille), et qui pourra même le cas échéant décider de l'issue de la Campagne !

Et qui sait, peut-être aurons-nous droit à un dernier écrit le concernant avant de tourner la page de cette Campagne Vampyre ?

 

 

Et bien, enfin et sans plus attendre...

 

 

95up.png

7c61.png

 

 

4cyt.jpg

 

 

ehni.jpg

 

Selon son plan, Von Krolock a déployé toutes ses forces invoquées au bas de la butte fortifiée, directement face à l'ennemi.

 

 

c0tw.jpg

 

A la tête de ses Loups Carmins, le Comte se trouve en retrait de ses centaines de morts vivants. De là, il pourra au mieux diriger squelettes et zombies sur les envahisseurs.

 

 

g5x8.jpg

 

Les hommes de Walsberg sont positionnés sur le flanc de la colline fortifiée. Deux groupes d'archers et une paire de balistes sont déployés de manière à arroser l'ennemi en contrebas.

 

 

8o1o.jpg

 

L'unique accès à la butte ceinturée de pieux et barricades de fortune est gardé par La Colline Eternelle, qui telle une statue sur une place publique toise l'ennemi du haut de ses trois mètre cinquante.

 

 

u4m6.jpg

 

Face à l'armée du Comte, celle de Guzmann semble aussi nombreuse. Sous la pluie battante, les Impériaux se mettent en ordre de bataille selon les directives de l'Inquisiteur.

 

 

k2mp.jpg

 

Les Sigmarites sont déployés sur une seule ligne qui s'étend d'un bord à l'autre de la clairière.

Malgré les nombreux irréguliers et fanatiques, et même par une averse continue et sur un terrain boueux, la ligne Impériale demeure un spectacle impressionnant !

 

 

48rm.jpg

 

Guzmann a pris position au centre de l'armée, au sein des Dragons de Noailles, avec Jacobus son inséparable psychopathe.

Sur un de ses côtés sont déployés les Miliciens de Grand Johann puis la Garde Sigmarite, et de l'autre la horde vociférante des flagellants, Johann Akop à leur tête.

 

 

1nrj.jpg

 

C'est le Mayor Otto Bhuss et son imposant contingent de Chevaliers Panthères d'élite qui occupent le flanc droit.

 

 

su5z.jpg

 

Le flanc gauche est tenu par les éléments les plus fragiles : archers et civils armés.

 

 

2iob.jpg

 

C'est ici, à la Trouée d'Âpremont, sous une pluie continue, que se décidera le destin du Comté de Waldsberg et celui l'Expédition Sigmarite de l'Inquisiteur Guzmann.

 

 

onz6.png

 

 

htu9.png

 

 

 

En espérant que ce décor enfin bel et bien planté et cette mise en page privilégiant la narration vous plaît.

A prochainement pour le Tour 1 🦇

Bon hobby :)

 

Edited by Zugrub

Share this post


Link to post
Share on other sites

On se dirige vers un Gettysburg bis version Sylvanie j'ai l'impression.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.