Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
FreDrich_00

"Pourquoi si peu de femmes dans le wargame ?" Article de wired

Recommended Posts

il y a 54 minutes, fire_angel a dit :

Pour autant Dois-t'on stopper ce genre de comportements si on est entre amis et qu'une femme rentre dans le groupe ? Arrêter pour son confort ok, mais n'est-ce pas déjà faire une différence ? Ne pas arrêter et passer pour des gros reloo égoïstes, au risque qu'elle s'en aille ? Arrêter mais se dire que "c'était quand même plus drôle quand on pouvait faire les cons avant" ? Je n'ai pas la réponse à cette question, la façon de voir les choses est, je pense, propre à chacun.

Je pense que la réponse est assez évidente si tu remplace la femme qui rentre dans le groupe par un enfant. On arrive bien a contrôler notre langage dès qu'il y a un gamin dans la pièce pour pas heurter la sensibilité des plus jeunes. Pourquoi ce serait plus compliqué de faire pareil avec une femme?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article intéressant, assez rare pour être signalé. Les témoignages des femmes du forum sont intéressants.

 

Intéressant également de lire les retours quasi masculins sur le sujet, mais à mon avis, même si c'est pas l'ambiance de vestiaire dans votre club, c'est pas l'endroit pour en faire l'étalage.

 

On finit aussi par en entendre de belles "elle a arrêté de corriger les mecs qui disaient que c'était la copine/soeur donc ça n'aide pas, " les femmes se moquent aussi des mecs"... bref. C'est sûr qu'à la base de l'investissement dans ce jeu, il y a une différence selon le genre. Personnellement, c'est à l'école primaire/collège que je me suis mis à ce jeu, c'était un truc de gamins de 9/10 ans, et jamais je n'ai vu une fille s'y intéresser, mais c'est parce qu'on ne leur en parlait pas. Il y avait une frontière implicite qui n'existait pas avec des jeux vidéo par exemple, peut-être due au fait que c'est une activité de groupe (de garçons) et qui dit groupe dit exclusion, involontaire mais réelle, et pérennisée avec le temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, fire_angel a dit :

car il ne faut pas se leurrer, certaines filles ne sont pas mieux niveau langage cru et grivoiserie quand elles sont entre elles

rhô ce serait bien la première fois que j'entends parler de ça. Comme vous y allez monsieur. Ce  serait du jamais vu dans le milieu médical. 

Mauvaise langue.

 

@Kikasstou

c'est moi ou tu viens de mettre "gamin" et "femme" sur le même niveau? C'est moche.

Edited by ago29

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Kikasstou a dit :

Je pense que la réponse est assez évidente si tu remplace la femme qui rentre dans le groupe par un enfant. On arrive bien a contrôler notre langage dès qu'il y a un gamin dans la pièce pour pas heurter la sensibilité des plus jeunes. Pourquoi ce serait plus compliqué de faire pareil avec une femme?

Sauf qu'une femme n'est pas un enfant, ça reste un adulte, donc un égal. Un enfant reste quelqu'un qui est moins apte à se défendre.

Remplace le mot "enfant" par "handicapé" dans ta phrase. On modifie son langage quand un handicapé arrive autour d'une table? On évite les phrases qui pourraient être maladroites, oui (et encore, les handicapés que je côtoie ont bien plus de dérision sur leur handicap que les valides autour d'eux).

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Toupitite a dit :

Remplace le mot "enfant" par "handicapé" dans ta phrase. On modifie son langage quand un handicapé arrive autour d'une table? On évite les phrases qui pourraient être maladroites, oui (et encore, les handicapés que je côtoie ont bien plus de dérision sur leur handicap que les valides autour d'eux).

Si la femme te dit que tes propos / comportement la blesse, bah tu vas éviter tout autant les phrases maladroites. Je ne vois pas pourquoi ça parait naturel de se dire "ah un gamin / handicapé / whatever est dans la pièce faut que je surveille un peu ce que je raconte" et que ce soit d'un coup absolument inimaginable de s'adapter si c'est une femme qui rentre dans la pièce. Qu'elle soit adulte n'y change rien, t'es censé adapter ton comportement aux interlocuteurs de la pièce. Pour le coup je comprends un peu mieux les témoignages des femmes quand je vois que certains sont même pas capable de s'adapter a l'arrivé d'une femme dans la pièce et vont continuer leur blague salace comme si de rien n'était :P 

Edited by Kikasstou

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Kikasstou a dit :

Si la femme te dit que tes propos / comportement la blesse, bah tu vas éviter tout autant les phrases maladroites. Je ne vois pas pourquoi ça parait naturel de se dire "ah un gamin / handicapé / whatever est dans la pièce faut que je surveille un peu ce que je raconte" et que ce soit d'un coup absolument inimaginable de s'adapter si c'est une femme qui rentre dans la pièce. Qu'elle soit adulte n'y change rien, t'es censé adapter ton comportement aux interlocuteurs de la pièce. Pour le coup je comprends un peu mieux les témoignages des femmes quand je vois que certains sont même pas capable de s'adapter a l'arrivé d'une femme dans la pièce et vont continuer leur blague salace comme si de rien n'était :P 

 

@Toupitite à bien résumé. Elles sont grandes, si ça les déranges, il y'a moyen d'en discuter, mais partir du principe que ça va les déranger et modifier ton comportement en conséquence, c'est aussi leur oter tout libre arbitre.

 

J'ai justement dis que la question est complexe, et bien moins évidente que toi tu le penses. En effet toi tu tombes dans le schéma classique du "gentleman" qui croit bien se comporter en changeant sa manière de faire en présence d'une femme. Sauf que quand on le fait trop, on tombe dans la différenciation, qui est aussi une forme de sexisme (demande donc aux féministes ce qu'elles pensent des "gentleman" justement...).

 

A l'inverse ne rien changer du tout peut être également vu comme inapproprié.

 

Donc je le répète : y'a pas de vérité vraie, chacun voit les choses de son point de vue. C'est toute la complexité des rapports humains, et encore plus homme/femme.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, fire_angel a dit :

Pour autant Dois-t'on stopper ce genre de comportements si on est entre amis et qu'une femme rentre dans le groupe ? Arrêter pour son confort ok, mais n'est-ce pas déjà faire une différence ? Ne pas arrêter et passer pour des gros reloo égoïstes, au risque qu'elle s'en aille ? Arrêter mais se dire que "c'était quand même plus drôle quand on pouvait faire les cons avant" ? Je n'ai pas la réponse à cette question, la façon de voir les choses est, je pense, propre à chacun.


Non c’est arrêter quand quelqu’un que tu ne connais pas entre dans le groupe.

 

Je vais prendre un exemple : j’aime l’humour trés noir. Et je sais que des collégues de bureau aussi. 
Lors d’un e-reunion, en attendant les autres, ca commencer à se balancer des blagues gentillettes type «qu’est ce qui fait Toin-Toin?»

 

Bon bah j’en ai eu une en stock mais TRES noire. Bah je l’ai envoyé en MP à une collégue dont je SAVAIS qu’elle l’apprécierait.

 

Il y a meme eu différent degré : elle a apprécié la blague et quand je lui ai dit que c’était pas la pire a voulu que je raconte mais je lui ai répondu  que pour ce genre de blagues je préférais faire de vive voix et seulement si elle me demandait…

 

Car je ne voulais pas être par la suite ni la choquer ni la mettre dans l’embarras et que ce message me soit reproché par la RH…

 

On PEUT faire n’importe quel blague avec quelqu’un A PARTIR DU MOMENT où on la connaît suffisamment pour savoir qu’il appréciera ce type d’humour ou qu’il saura faire la différence entre la blague et celui qui la raconte. 
Une femme peut parfaitement vous raconter une blague déplacée (et dieu sait si elle en connait) mais c’est parce qu’elle se sentira en confiance de le faire.

Il faut donc partir du principe que ca doit etre réciproque.

 

D’ailleurs, un mec qui fait des blagues salaces ou déplacées, ca vous dérange pas?

Moi si

 

Faut juste comprendre qu’on ne peut pas faire les memes blagues à tout le monde.

je ne me vois pas raconter la blague du tigre qui ne sait pas nager à quelqu’un qui a perdu son enfant par exemple… <_<

 

(à titre perso j’ai la douloureuse expérience d’avoir fait une blague sur l’accident de sharm el cheik à qqun qui avait perdu un membre de sa famille dans le crash… cette erreur on la fait qu’une fois…)

 

Qui plus est il y a aussi certaines blagues/remarques qui DOIVENT disparaitre qu’une femme soit présentes ou non.

 

Par exemple dire «c’est pas un jeu/une combo/une armée… de gonzesses »

 

Bah déjà, si on se rend compte, quand une femme rentre dans la pièce, qu’une telle phrase ca ne se dit pas… on entre aussi dans un process de reflexion de se dire «mais au fait? Est ce que je peux le dire tout court? »

 

spoiler : non on peut pas

 

C’est comme l’expression : « ah bah mon perso là c’est pas une tapette! » c’est à bannir tout court… <_<

 

@Tiki 

Citation

 

On finit aussi par en entendre de belles  "elle a arrêté de corriger les mecs qui disaient que c'était la copine/soeur donc ça n'aide pas, " les femmes se moquent aussi des mecs"... bref.


Tu vois? Là typiquement tu sors une phrase du contexte pour lui faire dire l’inverse de ce que j’ai dit.

 

Et ca c’est pas cool

 

Oui je le maintiens. On doit le répéter, sans cesse, et mettre sans cesse les gens qui ont un comportement mysogine leur nez dedans.

Ce qui m’a le plus déçu au final, c’est l’attitude des mecs de son club, qui eux mêmes ont lâché l’affaire et commencé à dire «oui c’est ma soeur » ou «oui c’est ma copine »

 

Clairement à la place de l’orga, j’aurais aimé que l’un d’eux vienne me voir. Je ne me serai pas privé pour aller recadrer les tables unes par unes.


 

Quant à l’autre phrase. Si j’ai utilisé ce comparatif, ce n’est pas pour diminuer la responsabilité des mecs. C’est au contraire pour faire un parallèle et dire : «eh les mecs, vous vous êtes sentis rejetés? Bah c’est exactement ce que vous lui faites subir»

 

Comme je le dis on a 2 communautés de gens mis à l’écart qui tendent de plus en plus à se rejoindre.

 

À tout le monde de faire le maximum pour que ca se passe mieux

Edited by Master Avoghai

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, fire_angel a dit :

mais partir du principe que ça va les déranger et modifier ton comportement en conséquence, c'est aussi leur oter tout libre arbitre.

C'est juste une question de savoir vivre. Quand une personne que tu ne connais pas entre dans la même pièce que toi, c'est peut-être pas le moment de faire des blagues nulles, de beugler VROUM VROUM en poussant ton tank, ou de la fixer avec des yeux de boeuf pendant 10min (je forcis le trait volontairement). Peu importe le genre dont la personne se définit. À partir du moment ou tu ne connais pas la sensibilité de la personne sur différents sujets, tu fais attention, c'est tout!
Et sa perception de tes actes n'a même pas à rentrer en ligne de compte.

Edited by Vulcran

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Vulcran a dit :

C'est juste une question de savoir vivre. Quand une personne que tu ne connais pas entre dans la même pièce que toi, c'est peut-être pas le moment de faire des blagues nulles, de beugler VROUM VROUM en poussant ton tank, ou de la fixer avec des yeux de boeuf pendant 10min (je forcis le trait volontairement). Peu importe le genre dans la personne se définit.
Et leur perception de tes actes n'a même pas à rentrer en ligne de compte.

Au moins, la personne sait à quoi elle doit d'attendre, il n'y a pas de non-dit ou de faux-semblant.

Si ça ne convient pas à la personne, elle est grande et responsable et prend ses propres décisions (partie, rester, essayer de faire changer les choses, rembarrer les gros lourds, etc.).  Mais à aucun moment, c'est à quelqu'un d'autre de prendre la décision.

 

il y a 7 minutes, Master Avoghai a dit :

Par exemple dire «c’est pas un jeu/une combo/une armée… de gonzesses »

 

il y a 7 minutes, Master Avoghai a dit :

C’est comme l’expression : « ah bah mon perso là c’est pas une tapette! » c’est à bannir tout court…

Tiens, la police de la pensée est de retour.

Ces expressions comme plein d'autres avant tomberons en désuétude toutes seules.

Qui utilise des expressions comme "c'est bath", "peu me chaut", "avoir les grelots" sans passer pour quelqu'un qui vient d'un autre temps?

Et c'est pas en expliquant que c'est mal de dire ça que ça arrivera...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour donné mon expérience personnelle, j'ai déjà pu faire plusieurs parties de wargame avec des femmes, et si la majorité s'est bien passé, il m'est arrivé un fois de me comporter de manière très déplacée par pure maladresse avec la joueuse en question. Ca fait quelques années mais je suis encore amer à ce propos.
Il ne faut absolument pas croire qu'il n'y a que des personnes mal intentionnées qui sont le nœud du problème, parfois c'est juste des gens normaux (ou assez couillon comme moi ...) qui peuvent faire du tort aux joueuses, et parfois sans s'en rendre compte sur le moment.

A nous de prendre nos responsabilités et de faire en sorte que les groupes de jeux soient ouverts à tous, hommes, femmes, trans, et ce peut importe leur âge, religion, ethnies ...

Edited by Mhean

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Toupitite a dit :

Si ça ne convient pas à la personne, elle est grande et responsable et prend ses propres décisions (partie, rester, essayer de faire changer les choses, rembarrer les gros lourds, etc.).  Mais à aucun moment, c'est à quelqu'un d'autre de prendre la décision.


Tu te rends compte que tu t'auto-contredis quand même? Parce que là tu dis tout et son inverse dans la même phrase :D
 

il y a 1 minute, Mhean a dit :

Il ne faut absolument pas croire qu'il n'y a que des personnes mal intentionnées qui sont le nœud du problème, parfois c'est juste des gens normaux (ou assez couillon comme moi ...) qui peuvent faire du tort aux joueuses, et parfois sans s'en rendre compte sur le moment.


Justement c'est là tout le problème: on n'a jamais parlé de malice de la part des joueurs, mais plutôt qu'inconsciemment et sans mauvaise volonté de départ le comportement est problématique bien souvent, d'où la nécessité d'une prise de conscience du problème par la communauté. Comme tu le dis, on a l'impression d'être quelqu'un de bien puis un jour arrive où on fait comme d'hab et ça passe pas, et là on se rend compte de sa bétise. Le plus important c'est de prendre conscience de ça chez soi et les autres pour éviter que ça se reproduise. ^^'

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour bonjour

 

Sujet sensible que voila ici : On a déjà qu’un qui fait le parallèle enfant/femme adulte, un autre qui dit que nous sommes tous des pêcheurs dans l’ignorance et un dernier qui déplore d’avoir une majorité d’avis masculins sur un forum majoritairement masculin... 😛

 

Ouvrir le modélisme/wargame à une plus grande frange de la population est fort louable mais quel est le cœur de cible historiquement de ce genre de loisir ?

En caricaturant très fortement on est sur de l’adolescent (devenu maintenant adulte) nerd plutôt que le quaterback du lycée.

C’est l’image perçue quand on sort de nos bulles sociales... 😕

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Lady Numiria a dit :

Tu te rends compte que tu t'auto-contredis quand même? Parce que là tu dis tout et son inverse dans la même phrase :D

Je ne vois pas trop où mais mon niveau de compréhension du français a dû baisser :)

Une personne arrive dans un environnement existant, soit elle s'adapte, soit elle s'en va, soit elle essaie de faire changer l'environnement mais ce n'est pas à l'environnement de s'adapter. Ça te convient mieux comme phrase?

 

il y a 17 minutes, Mhean a dit :

A nous de prendre nos responsabilités et de faire en sorte que les groupes de jeux soient ouverts à tous, hommes, femmes, trans, et ce peut importe leur âge, religion, ethnies ...

Amen!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Toupitite a dit :

Tiens, la police de la pensée est de retour.

Ces expressions comme plein d'autres avant tomberons en désuétude toutes seules...

 

Mieux vaut tôt que tard...

 

il y a 5 minutes, Toupitite a dit :

Une personne arrive dans un environnement existant, soit elle s'adapte, soit elle s'en va, soit elle essaie de faire changer l'environnement mais ce n'est pas à l'environnement de s'adapter. Ça te convient mieux comme phrase?

 

Non. Quand quelqu'un arrive dans un groupe stigmatisant son identité/genre/couleur de peau/orientation sexuelle... La plupart du temps, la personne ne va pas s'adapter, faut pas déconner non plus. Quant à faire changer le groupe, ce que tu dis est la preuve que ce n'est pas si simple de combattre l'atmosphère "de vestiaire" .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 3 minutes, Toupitite a dit :

Une personne arrive dans un environnement existant, soit elle s'adapte, soit elle s'en va, soit elle essaie de faire changer l'environnement mais ce n'est pas à l'environnement de s'adapter. Ça te convient mieux comme phrase?

C'est à l'environnement de s'adapter aux personnes présentes. Sinon autant considérer que les comportements néfastes sont tout à fait légitimes et même protégés par une sorte de convention de groupe. T'es pas content que je fasse des blagues sexistes (remplacez sexiste par ce que vous désirez)? Bah dégages, mes copains aiment ça!
Ca représente vraiment un magnifique modèle d'ouverture...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais reprendre mon exemple du paintball de compétition parce qu'on s'y fait très mal, que c'est dur physiquement, dur mentalement et ça peut laisser des bleus énormes car le bout portant est autorisé en compétition... Parfois, ça saigne et le corps et mis à rude épreuve... Vous pensez vraiment que la ou les filles d'en face vont se priver de vous la coller dur si elles en ont l'occasion! Certains devraient essayer l'expérience et voir si adapter leur jeu ou leur comportement à "celui d'une fille" est nécessaire 🤣 J'en rigole d'avance... Ici on parle de wargame mais au fond, c'est la même chose. Il faut aussi parfois décoller le nez de la table de temps en temps et se frotter à des expériences peut être plus "intenses"? Bref, encore une fois, je suis peut-être pas le mieux placé pour débattre du truc vu que les filles que je fréquente sont parfois tout aussi barges que la moyenne de mes amis  🤣

 

Et comme dirait notre bon roi Arthur "EEEUUUH HUMOUR"! 

 

Edited by bloodymarins

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, Vulcran a dit :

 

C'est à l'environnement de s'adapter aux personnes présentes. Sinon autant considérer que les comportements néfastes sont tout à fait légitimes et même protégés par une sorte de convention de groupe. T'es pas content que je fasse des blagues sexistes (remplacez sexiste par ce que vous désirez)? Bah dégages, mes copains aiment ça!
Ca représente vraiment un magnifique modèle d'ouverture...

C'est marrant de lire ça.

C'est exactement ce que font toutes les communautés: on reste entre nous.

Quand c'est le groupe d'une minorité, c'est normal mais quand c'est le groupe d'une majorité, c'est à ce groupe de s'adapter. Et ça fonctionne avec tous les regroupements de personnes.

Le meilleur moyen de faire évoluer un groupe, c'est d'en faire partie, c'est pas en étant dehors et en tapant du pied pour qu'il change.

Des exemples de groupes de personnes qui ont changé à cause/grâce à des gens de l’extérieur, j'ai beau chercher, j'en vois très peu (hormis la voie légale, s'entend).

Par contre, des groupes de gens qui n'ont pas changé bien qu'on les oblige à changer, il y en a des palanquées.

 

il y a 48 minutes, crom a dit :

Et si le nouveau fait des blagues sexistes et qu'on aime pas ? On doit s'y mettre ? 🤔

Tu es obligé, c'est vérifier toutes les heures!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, Toupitite a dit :

Tiens, la police de la pensée est de retour.

Ces expressions comme plein d'autres avant tomberons en désuétude toutes seules.

Qui utilise des expressions comme "c'est bath", "peu me chaut", "avoir les grelots" sans passer pour quelqu'un qui vient d'un autre temps?

 

Ca n’a rien à voir.

 

Les expressions que tu me cites n’ont pas de connotation négative à l’égard d’une population. Que je sache, les grelots de tous les pays n’ont jamais vécus cette expression comme étant discriminatoire et négative à leur égard. Alors c’est peut être la désuétude des mots « gonzesse » ou « tapette » qui t’ont sauté au visage et pas le sens propre de la phrase, or ce n’était pas le but de ma remarque. Ce que je voulais dire 

 

A l’inverse : prend l’expression « c’est pas une armée de femme ».

Que signifie t elle?

Que c’est pas une armée faible, molle, sans puissance, qui se fera rouler dessus.

Autre sens possible : c’est une armée difficile à manier, avec beaucoup de combo et qu’une femme pourra pas s’en sortir.

 

Tu sous entend donc, qu’une armée de femmes est faible ou qu’une femme n’est pas capable de manipuler une armée complexe.

 

 

Alors, peut être que tu ne souhaites pas dire ça, que tu ne le penses pas. MAIS c’est le sens de la phrase : que les femmes sont inférieures aux hommes

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, crom a dit :

 

Et si le nouveau fait des blagues sexistes et qu'on aime pas ? On doit s'y mettre ? 🤔

 

De fait pour l'instant il est bien intégré je pense...

 

il y a 4 minutes, Toupitite a dit :

Le meilleur moyen de faire évoluer un groupe, c'est d'en faire partie, c'est pas en étant dehors et en tapant du pied pour qu'il change.

 

Oui, si le jeu en vaut la chandelle. Or jouer à Warhammer est un hobby, pas un acte de militantisme. Donc si c'est pour passer un mauvais moment, pas d'intérêt.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Vulcran a dit :

 

C'est à l'environnement de s'adapter aux personnes présentes. Sinon autant considérer que les comportements néfastes sont tout à fait légitimes et même protégés par une sorte de convention de groupe. T'es pas content que je fasse des blagues sexistes (remplacez sexiste par ce que vous désirez)? Bah dégages, mes copains aiment ça!
Ca représente vraiment un magnifique modèle d'ouverture...

 

Vous confondez tout. Vous ne faites même pas la différence entre ce qui est répréhensible CAR INTERDIT PAR LA LOI, comme le harcèlement sexuel ou les propos sexiste (qui s'apparente à de la discrimination), et les comportements potaches entre personnes consentantes. Personnellement j'adhère totalement à la vision de @crom : je ne vais pas changer mon comportement du tout au tout si une femme entre dans mon groupe, je porte assez le masque de la bienséance sociale au boulot et au quotidien pour pas me le fader pendant mes loisirs. Bien sur tout est une question de dosage aussi : on ne parle pas de ne RIEN changer, évidemment que je trouve approprié de ne pas aller trop loin dans les "jeux" avec les potes en présence d'une femme ou de tout autre personne inconnue dans le groupe, et dont fatalement, on ne connait pas la sensibilité.

Edited by fire_angel

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Master Avoghai a dit :

Les expressions que tu me cites n’ont pas de connotation négative à l’égard d’une population. Que je sache, les grelots de tous les pays n’ont jamais vécus cette expression comme étant discriminatoire et négative à leur égard. Alors c’est peut être la désuétude des mots « gonzesse » ou « tapette » qui t’ont sauté au visage et pas le sens propre de la phrase, or ce n’était pas le but de ma remarque. Ce que je voulais dire 

Alors, prenons un autre exemple si tu préfères: c'est du travail d'arabe.

On a bien la connotation négative, les "arabes" ont certainement vécu ça comme discriminatoire et négatif à leur égard. Mais je ne pense pas qu'une seule personne de moins de 20 ans connaisse et utilise cette expression. Et pourtant, c'est une phrase qui était courante dans les années 80 (à la grande époque de Michel Leeb par exemple). A aucun moment, quelqu'un s'est insurgé et pourtant maintenant, personne ne s'en sert de cette expression de nos jours, hormis les vieux. Ça se passera exactement de la même manière pour les expressions dont tu parles mais effectivement, ça prend un peu de temps, Paris ne s'est pas fait en 1 jour.

 

il y a 8 minutes, Tiki a dit :

Oui, si le jeu en vaut la chandelle. Or jouer à Warhammer est un hobby, pas un acte de militantisme. Donc si c'est pour passer un mauvais moment, pas d'intérêt.

Donc rien ne va mais rien ne peut changer.

Dans le cas qui nous concerne, le vrai souci, c'est surtout qu'il y a une énorme majorité d'homme. Si demain, dans un groupe, il y a 15 ou 20% de femmes, elles arrêterons d’être vu comme une anomalie, une attraction.

On a plutôt naturellement tendance à résister aux changements qui nous incommodent mais il y a un plafond de verre à atteindre pour que la nouveauté ne soit plus du changement mais une réalité.

Donc oui, je reste intimement persuadé que juste l'existence de femmes qui jouent à la guerre avec des pitous peut faire changer les choses.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Toupitite a dit :

Alors, prenons un autre exemple si tu préfères: c'est du travail d'arabe.

On a bien la connotation négative, les "arabes" ont certainement vécu ça comme discriminatoire et négatif à leur égard. Mais je ne pense pas qu'une seule personne de moins de 20 ans connaisse et utilise cette expression. Et pourtant, c'est une phrase qui était courante dans les années 80 (à la grande époque de Michel Leeb par exemple). A aucun moment, quelqu'un s'est insurgé et pourtant maintenant, personne ne s'en sert de cette expression de nos jours, hormis les vieux. Ça se passera exactement de la même manière pour les expressions dont tu parles mais effectivement, ça prend un peu de temps, Paris ne s'est pas fait en 1 jour.


Alors 2 choses

 

Si hélas, cette expression est toujours employée (juste que ce n’est pas forcément dans les memes groupes sociaux qu’avant)

 

Et secundo, meme si ca prendra toujours du temps, c’est toujours bon d’en gagner. 
Du coup, si on peut déjà bannir ces expressions, et qu’on peut peut etre gagner 10 ans de progrés… Bah moi je signe…

 

(d’autant que c’est des expressions que j’entend toujours chez des millenials donc si on pouvait gagner une génération, ça m’arrangerait)

Edited by Master Avoghai

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Master Avoghai a dit :

Si hélas, cette expression est hélas toujours employée (juste que ce n’est pas forcément dans les memes groupes sociaux qu’avant)

Disons que quand j’étais petit, 90% de la population s'en servait  contre 5-10% maintenant (je donne des chiffres au pif, hein, j'ai pas cherché d'étude sociologique sur ce sujet). On est bien dans le cas d'une expression tombée en désuétude toute seule.

 

il y a 6 minutes, Master Avoghai a dit :

Et secundo, meme si ca prendra toujours du temps, c’est toujours bon d’en gagner. 
Du coup, si on peut déjà bannir ces expressions, et qu’on peut peut etre gagner 10 ans de progrés… Bah moi je signe…

Le souci, c'est qu'imposer les changements, ça marche pas ou quasiment jamais.

Officiellement, aux USA, la discrimination ethnique est illégale mais pourtant c'est quand même souvent des policiers blancs qui tuent des noirs.

Tu as beau imposer tout ce que tu veux, si les gens n'y adhérent pas, ça ne fonctionnera pas. Ou alors il faut partir dans des pays où on ne demande pas trop ton avis.

Le monde dans lequel on vit change beaucoup plus vite que la société en général, et je ne suis pas persuadé que le changement accepte bien la marche forcée.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En vrai, la question elle est vite répondue. :D

 

S'il n'y a pas beaucoup de femmes dans le hobby (ou dans certains métiers par exemple), c'est parce que les gens ne savent pas se tenir ou se comporter. 

Aujourd'hui, le hobby peut intéresser des femmes. Il y a suffisamment de représentations, d'armées, de liberté créative pour que les femmes qui s'y intéressent s'y mettent.

Le seul principal obstacle, c'est comment les hommes réagissent et se comportent. Et là-dessus, y'a juste un travail monumental à réaliser. 

Le deuxième obstacle, c'est qu'elles s'y intéressent. Et là, souvent c'est le cercle proche/très proche qui initie le truc.

 

Il y a des peintres femmes qui sont très talentueuses, qui ont leurs instagram, il suffit de voir les commentaires pour comprendre la tâche. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Alezya a dit :

Le deuxième obstacle, c'est qu'elles s'y intéressent. Et là, souvent c'est le cercle proche/très proche qui initie le truc

En quoi c’est un obstacle? :huh:  

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.