Jump to content
Warhammer Forum

Recommended Posts

J'ai pas souvenir que le fuseur utilise du gaz. 

 

Après fais gaffe à vouloir introduire trop de réalisme à 40k hein. Les concepteurs sont pleins de choses : des geeks incollables sur les mondes imaginaires, des férus d'histoires etc...

Mais clairement pas des scientifiques, et ça se voit. Et ils obéissent à la Rules of Cool. 

 

Un exemple à la con : les bolters sont décrit comme des "petits missiles" avec un mode de propulsion indépendant. Le Bolter est donc l'équivalent d'un lance missile plus qu'un fusil mitrailleur. 

Sauf que games nous sort des images de douille et de recul sur les bolters qui sont illogique avec ça. Quand tu tire au lance roquette tu ne libère pas une douille du missile, et pas de recul non plus. C'est juste que c'est 2 choses cool à représenter donc ils le font même si ce n'est pas logique. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/09/2021 à 12:21, SpaceCrusader a dit :

Quelle genre de "munitions" utilise-t-on avec un lance-missile d'une escouade tactique SM?

 

comme son nom l'indique: il tire des missiles. des munitions complexes auto propulsées dont la tête peut embarquer divers type d'explosifs (charges creuses, flack, anti personnels à fragmentation ou hautement explosives). la munition peut embarquer un système d'autoguidage.

 

Le 15/09/2021 à 12:21, SpaceCrusader a dit :

Est-ce qu'un autocanon

 

c'est une sorte d'obusier de char, transporté par un fantassin. il tire des obus de petit calibre à haute vélocité. l'ogive peu embarquer une munition spéciale, comme les bolts.

 

Le 15/09/2021 à 12:21, SpaceCrusader a dit :

Qu'est qu'une arme à plasma

 

un lanceur dont les munition est une sorte de magma à haute température piégé dans un champs électrostatique. ça ne tire pas très loin, car les projectile en fusion est sujet à la gravité, mais ça brûle tout ce que ça touche.

IRL un tel dispositif embraserait théoriquement toute l'atmosphère terrestre une fois le confinement magnétique retiré... Une arme de SF par excellence.

 

Pour le fuseur (melter en VO), oui, dans mes souvenir, c'est une sorte de lanceur de micro ondes. Dans le Jeu Space Marine de 2K, chaque tir déclenche un bruit de tonnerre et "éclate" toutes les cibles à courte portée. La cellule d'énergie qui alimente le fuseur pourrait être une sorte de barre de combustible, type hydrogène.

 

Voilà ce qu'il me semble me rappeler.

 

Pour moi les "vrai" mystères, c'est plutôt les armes Gauss des Necrons (quoique, particules en suspension dans un champs electromagnétique, ça peu s'appliquer) ou les armes des Rubric Marine Thousand Sons (là, c'est de la magie et c'est proprement inexplicable).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, SpaceCrusader a dit :

k, mais du coup ç'est plus une sorte d'émetteur de micro-ondes qu'un chalumeau.

l'Emetteur de Micro-onde c'est une autre arme dans WH ça s'appelle le volkite c'est un MASER et quand ça touche de l'organique ça pique...utilisé en 40k par le Mechanicum et certains primaris.
Volkite-caliver.jpg
>Le Fuseur fonctionne par la compression extrême d'un mélange chimique qui lors de sa réaction très puissante va émettre une chaleur de dingue à courte portée mais qui va faire fondre(fusionner) pas mal de matériaux et qui va aussi se diffuser très vite, d'où sa courte portée!
meltagun.jpg
>Le plasma c'est de l'hydrogène stockée sous forme liquide, qui est injectée dans une chambre "ionisante" ou il devient un plasma qui est éjecté vers la cible par contre comment il garde sa structure lors de sa trajectoir TGCM, certains évoque la "boule de foudre" et ses explications scientifiques dont certaines ont fonctionné en labo.
kisspng-warhammer-40-000-eternal-crusade

Edited by hénuel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, SexyTartiflette a dit :

Un exemple à la con : les bolters sont décrit comme des "petits missiles" avec un mode de propulsion indépendant. Le Bolter est donc l'équivalent d'un lance missile plus qu'un fusil mitrailleur. 

Sauf que games nous sort des images de douille et de recul sur les bolters qui sont illogique avec ça. Quand tu tire au lance roquette tu ne libère pas une douille du missile, et pas de recul non plus. C'est juste que c'est 2 choses cool à représenter donc ils le font même si ce n'est pas logique. 

 

Bonjour !

 

De ce que j'avais compris, le bolt est une ogive explosive auto-propulsée enchâssée dans une douille. 

 

Donc lors du tir, un percuteur viendrait détonner la poudre de la munition, éjectant le bolt et la douille ; à ce moment (ou hors du canon du Bolter), l'ogive lance son auto-propulsion. 

On aurait les deux mécanismes en quelques sorte... 

 

Le film Ultramarines (honni soit-il) le montre ainsi en tout cas. 

 

//Mes deux sous, espérant comme toujours ne pas dire trop de bêtise ou avoir l'occasion de me corriger. 

 

Bonne journée !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Diosp a dit :

De ce que j'avais compris, le bolt est une ogive explosive auto-propulsée enchâssée dans une douille. 

 C'est souvent comme ça qu'est expliqué le fait que le bolter fonctionne comme une arme à percuteur/douille classique alors que son projectile est autopropulsé.

 Les GBN et codex (au moins depuis la v3, avant je ne sais pas) parlent tous du bolt autopropulsé, mais sans chercher à justifier les douilles (visibles sur les images ou mentionnées dans les écorchés techniques) et le recul (les rares fois où il est mentionné). C'est dans des bouquins FW qu'on a l'explication détaillée du fonctionnement hybride du bolter (ils sont souvent assez "techniques", si tant est qu'on puisse l'être dans un univers aussi baroque que 40k...), mais je n'ai plus aucune idée desquels.

 

 Sinon, pour le fuseur, il y a bien eu un changement de paradigme technique entre la v2 et la v3. La source v2- ayant été citée, je mets ici ce que dit le GBN v3 (en VO) :

Citation

Melta weapons, sometimes called fusion guns, melters or cookers, fire a sub-molecular thermal blast over a short distance, causing massive molecular breakdown and turning the target into molten slag and steaming vapour in a matter of seconds.


Most melta guns use highly pressurised pyrum-petrol gases, charged to produce a fearsome blast. Melta guns use a two part injection system to force the gas into a sub molecular state, wich will vaporize just about any target. This results in an awesomely powerful blast at short range, with the heat dissipating, rapidly at longes ranges. The two part reaction makes melta weapons slow to fire but the devastating results make them a popular support weapon on he battlefield, especially useful in an anti-tank role, or when attacking enemy strongpoints. Many commanders prefer melta weapons over the less reliable plasma gun.

 

A melta gun makes very little noise when fired except for the high pitched hiss of vaporizing moisture which becomes a roaring blast as the target detonates.

 Le sifflement caractéristique de l'air surchauffé (seul bruit causé par le tir au final) est toujours présent, mais l'arme tire désormais directement un faisceau surchauffé, et non un faisceau "froid" mas qui excite l'environnement et donc le chauffe. Donc c'est désormais plutôt un chalumeau qu'un micro-onde focalisé (ce qu'il était jusqu'en v2).

Edited by Titiii

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.