Jump to content
Warhammer Forum
Sign in to follow this  
Commissar Holt

Interview de Rick Priestley sur les légions manquantes

Recommended Posts

Bonjour, interview récente avec l'ami Rick (en anglais); tldr en français à la fin du texte.

 

BIFFORD: There are two missing Space Marine Legions: the 2nd and the 11th. They have been purged from Imperium records, and Games Workshop has so far not given any details of what they were like. Did you have any vision or plan for an eventual revelation? Did you have any concept of what they should be like?
PRIESTLEY: I always imaged these Legions were deleted from the records as a result of things that happened during the Horus Heresy - and that the 'purging' was a recognition that whatever terrible things they had done had been - in the end - redeemed in some way. So - with the passing of all record of them was also expunged all record of their misdeeds - they are forgiven and forgotten. As opposed to those legions which rebelled and which remain 'traitor' legions.
Of course - I never imagined that the Horus Heresy would even emerge from a mythic past (it was ten thousand years ago after all!) so I fondly imaged we had many thousand of years in which we could create diverse and colourful histories. In fact, the Horus Heresy idea was picked up and became a strong theme for the 'epic' game and later for 40K in other ways - but it was also meant to be mysterious and 'beyond knowing' as I conceived it.

BIFFORD: So you never had any details in mind; it was always meant to be a vague mystery to you. You never planned a revelation.
PRIESTLEY: That's right - it was always intended to be something unknown - but had I had the chance to evolve the story of the Horus Heresy for myself I imagine I would have picked up on it. As it was that task was taken up by others and the Horus Heresy developed in ways somewhat beyond my control! But such is the nature of the thing. You can't do everything yourself

BIFFORD: I have another question about the Missing Space Marine Legions. It sounds like their purpose was to illustrate the character of the Imperium. The Imperium is a very proud but very insecure culture that doesn't like to confront its flaws and awkward legacies. It prefers to forget them; damnatio memoriae. Is my interpretation correct?
PRIESTLEY: Yes it was to illustrate the character of the Imperium as it was at a certain point in its history - even though perhaps that no longer made a great deal of sense. I always thought of the Imperium as a vast self-serving bureaucracy in which no-one really knew what they were doing but they continue do it out of a sense of tradition and routine - so status and power become bound up with all kinds of half-baked assumptions, received wisdom and superstition. Much like the real world really.

BIFFORD: A popular belief among fans is that you left those two Legions blank so that players of Horus Heresy games could invent their own Legions. Is this true?
PRIESTLEY: I left them blank before Horus Heresy games were conceived! I left them blank because I wanted to give the story some kind of deep background - unknowable ten thousand year old mysteries - stuff that begs questions for which there could be no answer. Mind you all that got ruined when some bright spark decided to use the Heresy setting - which rather spoiled the unknowable side of things - but there you go!

BIFFORD: Ah, this is going to amaze a lot of people on Reddit
PRIESTLEY: Is it? smile.png

BIFFORD: Yep, everyone there thinks you left two Legions blank for players to fill in.
PRIESTLEY: Well - I created a thousand Chapters - of which we only gave details of a dozen or so - so there were nine hundred odd Chapters left blank for people to fill in. In the original 40K that is! The Horus Heresy stemmed from a short piece of narrative text I wrote - I think it was in Chapter Approved: The Book of the Astronomican - but I never imagined it would be used for a game setting. The trouble with the Heresy as envisaged by GW is it just feels like 40K - it doesn't have the feel of a genuinely different society that ten thousand years separation would give you. Whenever I wrote anything that referenced back to those times I always wrote in a legendary, non-literal style. It's as if you were dealing with something like the Iliad rather than literal history - and there you're only talking three thousand years - ten thousand years - that takes us back to the end of the last ice-age... and I don't get any sense of understanding about 'deep time' when I look at anything GW have set in the 40K 'past'.

BIFFORD: When did you leave Games Workshop, and why?
PRIESTLEY: Well I was made redundant so didn't have much choice in the matter! By that time I think the GW management team had changed a great deal and the business was run by people very disconnected from the hobby. The company had settled down into a very limited product range and a single-minded business model - so there was increasingly little for me to do. There were some aspects of the business that I felt were not being handled well and at that time 'other voices' were in the ascendant. I would point out that immediately after I left the whole 'finecast' project emerged - which is just the sort of thing I would normally have been involved with - but in fact I wasn't involved at all... which tells you something! GW endured seven years of poor results after I had left. They went through the whole saga of dumping WD as a monthly magazine, abandoning all social media, a very messy and controversial AoS/Warhammer relaunch, running stores as one-man affairs, withdrawing their fiction range from the book trade, and a lot of other rather misguided decisions (IMO) which resulted in poor company results, declining sales, and very poor shareholder returns. I have to say they do seem to have seen sense in the last year or so and maybe we can now look forward to 'seven plentiful years' Many of the things that they have done recently are exactly the things I was championing before I left... you do have to wonder. Well good luck to them I say!

BIFFORD: You've created a new game called "Beyond the Gates of Antares". What does this game have to offer veteran players of Warhammer 40,000?
PRIESTLEY: Well it's a very different kind of game from the 40K that I remember - but then I haven't played 40K for a long, long time so I'm not really in a good position to say!
Overall - Antares is a game that's built as something I'd enjoy playing - with a strong narrative structure and a coherent background that is closer to classic space-opera than 40K. The game is based on the Bolt Action dice-draw system so it's not IGOUGO - and gameplay is built around manoeuvre and position. It plays very well as a fairly small game with - say - 30 or so troops a side - although you can go bigger if you want. It's D10 based not D6 and - so far - the races are based on humans and human 'morphs' though some are quite 'alien' in character.
You can download a 'free' version of the rulebook from the Warlord site. https://store.warlor...goa-light-rules

 

TL;DR

- Les légions II et XI étaient originellement absentes du fluff pour montrer le niveau de décadence de l'Imperium en M40, avec tout ce qui avait été perdu en 10000 ans. Il n'a jamais eu d'idées précises sur ce qui aurait pu occuper leur place. Ni en terme de légions ni en terme de chapitre successeurs.

- Il aurait préféré que HH soit bien plus différent que 40K, qu'il trouve trop proche (il semble l'avoir mauvaise à ce sujet). Après tout 10000 ans c'est énorme, et il aurait aimé une plus grand démarcation dans les gammes pour représenter un Imperium qui était alors au top de sa forme.

Edited by Commissar Holt

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressante lecture, et pas seulement au niveau de l'hérésie. Je suis tout à fait raccord sur le côté  il faut garder du mystère mystérieux et ne jamais donner d'explication sur les légions manquantes.

Edited by gaspard

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin la réponse du Créateur sur un mystère qui me titille depuis bientôt 30 ans!

J'apprécie beaucoup son explication sur leur sort, notamment sur le fait qu'il a "toujours imaginé que ces légions avaient été supprimées des archives à la suite d'événements survenus pendant l'hérésie d'Horus – et que la « purge » était une reconnaissance du fait que toutes les choses terribles qu'elles avaient faites avaient été – à la fin – rachetées d'une certaine manière. En les effaçant de toutes les archives leurs méfaits ont également été effacés et ainsi elles sont pardonnées et oubliées. Contrairement aux légions qui se sont rebellées et qui restent des légions « traîtres »". 

 

Très surpris d'apprendre qu'il avait été licencié. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui je trouve cette explication aussi très élégante.

 

 

Par contre il a pas été licencié, enfin je le comprends pas comme ça, il dit qu'il a plutôt été mis sur une voie de garage et finalement ghosté et qu'il est parti. Et visiblement il en a toujours gros.

 

L'interview est complète ou on peut voir le reste ailleurs ? @Commissar Holt

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, gaspard a dit :

Par contre il a pas été licencié, enfin je le comprends pas comme ça, il dit qu'il a plutôt été mis sur une voie de garage et finalement ghosté et qu'il est parti. Et visiblement il en a toujours gros.

 

Alors pour citer l'interview:

Il y a 11 heures, Commissar Holt a dit :

BIFFORD: When did you leave Games Workshop, and why?

PRIESTLEY: Well I was made redundant so didn't have much choice in the matter!

Le terme "to be made Redundant" est utilisé pour signaler que ton employeur ne peut plus se permettre de te payer, alors que être "fired", qui est le mot qu'on entends le plus souvent, c'est lié à un mauvais comportement de l'employé (aggression/vol etc). Donc oui il a été viré, juste pas parce qu'il a été méchant quoi ^^ (Je le sais car lorsque mon Financement est arrivé à son terme, j'ai bien été "viré" de l'Université, avec tous les bénéfices associés à un licenciement, ce qui n'a pas empêché que je sois repris 3 semaines plus tard XD. Et donc j'ai bien reçu le courrier officiel comme quoi je suis "redundant".) C'est un peu un licenciement à l'amiable sans que tu ai le droit de refuser si tu veux ^^ (Après ceci ne vaut peut-être qu'au UK. C'est vrai qu'aux US on entend toujours le mot "fire" en toute situation. C'est un peu une nuance proche du "être licencié" vs "être viré")

 

Merci de partager cette interview, je trouve cela très intéressant et finalement voir que l'idée initiale derrière semble bien loin de ce que c'est finalement devenu.

 

D'ailleurs, actuellement si je me trompe pas, c'est même lors de la grande croisade qu'ils ont été purgés, donc avant l'Hérésie, et c'est plutôt une punition, alors qu'initialement, ça devait être un pardon (mais comme on peut pas garder dans les archives le côté négatif et qu'on ne peut pas non plus juste l'occulter de leur histoire, on les "oublie" purement et simplement). J'aime beaucoup l'idée en tout cas !

 

PAr contre j'ai l'impression que celui qui interview a quelques lacunes sur le sujet, notemment ceci qui me fait tiquer:

Il y a 11 heures, Commissar Holt a dit :

BIFFORD: A popular belief among fans is that you left those two Legions blank so that players of Horus Heresy games could invent their own Legions. Is this true?

PRIESTLEY: I left them blank before Horus Heresy games were conceived! I left them blank because I wanted to give the story some kind of deep background - unknowable ten thousand year old mysteries - stuff that begs questions for which there could be no answer. Mind you all that got ruined when some bright spark decided to use the Heresy setting - which rather spoiled the unknowable side of things - but there you go!

Alors que clairement les premieres mentions de l'hérésie remonte à beaucoup plus longtemps, et même les premiers romans de la série sont bien antérieurs au jeu (qui a plutôt surfé sur le succès de la série). Donc dire que ça a été laissé vide "pour laisser les joueurs libre cours à leur imagination" ..... bof. J'ai souvenir d'un vieux codex SM où déjà on avait ces légions effacées.

Et il me semble que lors d'une interview sur le site youtube de GW (quand ils avait ce format 1x par semaine en alternant AoS et 40k, il y a genre 2 ou 3 ans. Les podcast je crois), lorsque c'était au tour d'un membre de la black library (ou un truc du genre. Peut-être Abnett, ADB, ou peut être Kelly je sais plus) et qu'ils parlaient des nouvelles et autres récits "courts" qu'ils recevaient pour faire publier, parler des 2 légions effacées était tjs un "no go" pour l'éditeur. Il ne veulent pas du tout qu'on touche à ce mystère (que ce soit pour volontairement garder le mystère, ou pour se reserver le droit d'en faire ce qu'ils veulent à l'avenir. Voir même les 2 dans cette ordre là si jamais ils changent de plan dans les années à venir).

 

Manu

Edited by manu21

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, manu21 a dit :

Et il me semble que lors d'une interview sur le site youtube de GW (quand ils avait ce format 1x par semaine en alternant AoS et 40k, il y a genre 2 ou 3 ans. Les podcast je crois), lorsque c'était au tour d'un membre de la black library (ou un truc du genre. Peut-être Abnett, ADB, ou peut être Kelly je sais plus) et qu'ils parlaient des nouvelles et autres récits "courts" qu'ils recevaient pour faire publier, parler des 2 légions effacées était tjs un "no go" pour l'éditeur. Il ne veulent pas du tout qu'on touche à ce mystère (que ce soit pour volontairement garder le mystère, ou pour se reserver le droit d'en faire ce qu'ils veulent à l'avenir. Voir même les 2 dans cette ordre là si jamais ils changent de plan dans les années à venir).

C'était en 2015 Gw trouvait que la BL parlait trop des légions disparues dont le fluff est écrit dans les bureau de la BL...Puis changement d'avis en 2017 me semble ou on a carrément des nouvelles sur le Sujet...Donc Gw sait que la moindre info sur les deux couillons fait vendre. C'est comme ça qu'on en sait pas mal.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, gaspard a dit :

L'interview est complète ou on peut voir le reste ailleurs ? @Commissar Holt

 

J'ai récupéré l'interview sur B&S, n'allant pas sur Reddit. Hénuel est un meilleur fouineur que moi pour retrouver les sources : )

J'avais pas fait gaffe à la date, j'enlève le "récent" du titre ^^

Edited by Commissar Holt

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi c’est cette phrase qui me fait marrer, quand on lui demande « vous avez dit que finalement GW est revenu à des principes pour lesquels vous vous étiez battus quelques années auparavant, lesquels? »

 

Et qu’il répond : organiser des competitions et des évenements de jeu car :

 

Citation

(at the time there was an assumption that it was all about collecting and no -one actually played games)

 

<_< 

 

‘fin, les mecs, au doigt mouillé, ils pensaient qu’ils vendaient un jeu auquel personne ne jouait… C’est juste énorme..

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant et révélateur d'un paquet de chose. Je partage l'avis du bougre sur le traitement de 30K d'ailleurs. Evidemment, j'apprécie de pouvoir explorer le lore de l'hérésie d'Horus mais c'est absolument vrai qu'il eut été bien meilleur pour 40K de laisser cette période fondatrice dans un passé mythologique dont personne n'est en mesure de se souvenir, avec toutes les spéculations que cela peut entrainer. Un peu à l'image des Dark Angel et de l'incertitude de leur véritable allégeance à l'époque, une fois que la question est répondue, on perd un bon gros morceau de la richesse narrative de cette faction. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Vhailor a dit :

Un peu à l'image des Dark Angel et de l'incertitude de leur véritable allégeance à l'époque, une fois que la question est répondue, on perd un bon gros morceau de la richesse narrative de cette faction. 

Nan mais sérieux...

Faut arrêter avec ça. Il n'y a jamais eu de question ou de doute. Jamais.

Ca a été monté en graine pour faire du mème rigoulou, mais ça s'est ancré dans la tête des gens qui n'ont pas la curiosité de juste lire (ou juste le temps hein, le corpus est assez balaise ;) ).

Fluff V2 : aucune question. Horus abaisse le bouclier de son navire amiral pour appâter l'Empereur quand il apprends que les flottes DA et SW arrivent. D'autant qu'à l'époque, en terme de victoires pendant la grande croisade, ce sont les deux autres légions du top 3

Fluff V3/4 via les romans : Gav Thorpe après avoir commis le Seigneur Fantôme à 80pts (oui, je ne lâchera pas l'affaire ^^) commet les Anges des Ténèbres, un roman mal branlé où une équipe de DA tombe sur un Déchu, un certain Merir Astelan (mec random à l'époque), qui après s'être fait attrapé déblatère au Chapelain du groupe que "oulala, à ton avis pourquoi le Lion n'était pas sur Terra à temps ? Il attendait, le chacal !". Oui comme beaucoup d'autres Primarques en fait. Personne ne se dit qu'un Déchu porurait mentir ? genre pour foutre le zbeul ou juste faire douter un loyaliste ? ... C'est à partir de là que les gens deviennent cons.

On poursuit avec les romans HH (où les romans dédiés aux DA sont pas fifou), on apprend que :

- Astelan avait une top position avant que le Lion soit retrouvé. Il est même tout chafouin que les us et coutumes de la Légion changent et que le Lion préfèrent les Calibanites

- le Lion a donné des armées de sièges à Perturabo comme geste d'approche. Avant même que Horus soit nommé Maître de Guerre... Ca n'empêche pas les bas du front de faire "duh duh, c un trét' lol"

- oui il fait partie du triumvirat de l'Imperium Secundus, mais au même titre que Guilliman et Sanguinius. Il a même refusé d'en devenir le chef mais bon, ça on va pas trop le dire hein :)

- Curze, après une de ses prémonitions (sur lesquelles il n'a jamais menti), dit au Lion que malgré sa loyauté il y aura des gens pour le considéré comme un traître (délicieusement méta vu que ça ne concerne que certains lecteurs et non des perso ^^), ce à quoi il se voit répondre que "La loyauté est sa propre récompense" (i.e. "balek ferme ton bec")

- le p'tit Astelan conspire avec Luther pour trahir le Lion parce que c'était mieux avant, quand y avait qu'une seule légion et qu'il en était un des boss... ("ok boomer").

 

Par contre, quand il y a des preuves de loyauté, immédiatement, on assite à un concours de sosies de Gilbert Montagné.

Et d'ailleurs le dernier gros bouquin noir de Forge appuie bien sur le clou, mais pareil, convention de sosie de Ray Charles. 
Etranges ces fascinations soudaines pour les lunettes opaques.


Donc, non en fait. Ce sont les gens du web qui ont poussé cette flanderisation des DA (comme pour l'AL ou tout autre faction rendue monotrait).

 

;)

 

Edited by Le-Captain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis pas expert en archéofluff donc j'ignore exactement si c'est un délire de fan ou si c'était quelque chose que GW ne voulait volontairement pas clarifié pendant une période. Pour autant, je ne dis pas que GW y allait avec ses gros sabots sur le sujet façon "houlala, est ce que ce sont vraiment des loyalistes?".  Mais j'ai quand même l'impression que l'ambiguïté sur la loyauté des DA a été cultivé et entretenue et c'était d'ailleurs une théorie vachement intéressante, l'idée que ce serait les traitres qui l'auraient emportés mais trop tard et qu'il fallait tout cacher. Donc pas un thème mis en avant a fond dans la com, mais que GW a pendant un temps laissé le doute plané sans trop répondre à la question. Ce n'est d'ailleurs pas absurde dans le traitement de 40K puisque pendant très longtemps, tout le coté 30K et primarques tenait plus du mythe avec beaucoup de questions laissées sans réponse ce qui laissait place à toute sorte de spéculations intéressantes. C'est justement ce que reproche notre ami Rick dans l'interview

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Vhailor a dit :

GW a pendant un temps laissé le doute plané sans trop répondre à la question

Peut être parce que la question ne leur a jamais été posé et qu'il n'y avait rien a nié puisque c'est absurdement avec tout ce qui a été rédigé par leur soin ?

Qu'il s'agit de propos d'un personnage qui n'a aucun intérêt à dire la vérité, dans un bouquin à l'époque où le suivi du canon était au mieux hasardeux ?

 

Après tu me diras, la NASA s'est sentie obligée de confirmer que non il n'y avait pas de colonies d'enfants esclaves sur Mars et le labo qui produit l'Ivermectine a du écrire sur sa notice que  les gens ne sont pas des chevaux.
Les gens, quoi ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Le-Captain a dit :

- le Lion a donné des armées de sièges à Perturabo comme geste d'approche. Avant même que Horus soit nommé Maître de Guerre... Ca n'empêche pas les bas du front de faire "duh duh, c un trét' lol"

Bon c'est pas de bol, ça c'est complètement faux, cf. Lexicanum. https://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Lion_El'Jonson

Il me semblait bien que pour récupérer les supertanks qu'il va filer à Perturabo, il avait affronté des Sons of Horus. Donc:

1 - Horus était déjà le Maître de Guerre

2 - Horus avait déjà trahi (post-Istvaan III)

3 - Perturabo était encore considéré loyaliste (donc aux alentours d'Istvaan V on suppose)

De tête, le but derrière cette manœuvre était de se mettre Perturabo dans la poche pour quand le calme reviendrait, que le Primarque des Iron Hands Warriors soit de ceux qui le désignent comme Maître de Guerre à la place d'Horus. Par contre, ça n'entache en rien la loyauté du Lion puisqu'il est bien dit que c'est pour répondre à un objectif personnel puisque le Lion pense alors que l'Hérésie n'a pas l'ampleur qu'on lui connaît.

Edited by Kaelis
Tapé trop vite. Iron Warriors pas Hands, merci @fire_angel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
il y a 40 minutes, Kaelis a dit :

Bon c'est pas de bol, ça c'est complètement faux,  [...]

 

Perturabo c'est le primarque des Iron warriors, pas Iron hands, mais bon ?

 

Après, l'idée c'est surtout que le lion a fait cela en pensant que Perty était loyaliste. Même s'il y'a de la manigance et du placement de pion personnel dans l'histoire, on ne peut pas utiliser cet argument pour dire que le lion était borderline. Sinon, ça serait comme reprocher à un employé de vouloir monter dans la hierarchie, en prétendant que ça veut dire qu'il veut partir à la concurrence. Ben non, ça n'a rien à voir.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/09/2021 à 00:04, hénuel a dit :

C'était en 2015 Gw trouvait que la BL parlait trop des légions disparues dont le fluff est écrit dans les bureau de la BL

Euh, tu es sûr de toi ? Pour moi, les légions disparus n'ont PAS de fluff réel

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, Kaelis a dit :

Bon c'est pas de bol, ça c'est complètement faux, cf. Lexicanum. https://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Lion_El'Jonson

Il me semblait bien que pour récupérer les supertanks qu'il va filer à Perturabo, il avait affronté des Sons of Horus. Donc:

1 - Horus était déjà le Maître de Guerre

2 - Horus avait déjà trahi (post-Istvaan III)

3 - Perturabo était encore considéré loyaliste (donc aux alentours d'Istvaan V on suppose)

De tête, le but derrière cette manœuvre était de se mettre Perturabo dans la poche pour quand le calme reviendrait, que le Primarque des Iron Hands soit de ceux qui le désignent comme Maître de Guerre à la place d'Horus. Par contre, ça n'entache en rien la loyauté du Lion puisqu'il est bien dit que c'est pour répondre à un objectif personnel puisque le Lion pense alors que l'Hérésie n'a pas l'ampleur qu'on lui connaît.

Et pour faire simple (on va citer la source d'origine) ça se passe dans Les Anges Déchus et niveau chronologie ça arrive avant Istvaan V donc Perturabo était consideré comme Loyaliste. (Il était justement en route pour Istvaan quand il est comme par hasard passé du coté de Diamat pour récupérer le matos) 

 

Quand aux deux Légions. Elles n'ont pas de fluff et la seule fois où on a parlé d'une "Légion" en dehors des 18 connues c'était pour les Valedictors qui ont depuis été rétrogradés à une fondation ultérieure.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Kaelis a dit :

Bon c'est pas de bol, ça c'est complètement faux, cf. Lexicanum. https://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Lion_El'Jonson

L'erreur est mienne.

Je n'aurais pas du me fier à ma mémoire. 
Si j'étais de mauvaise foi, je dirai que c'est encore du Gav Thorpe. Et que le seul truc cool de cette nouvelle, c'est la création du Mastodon.

 

Mais ça n'invalide pas vraiment mon propos. Il n'a jamais rien été écrit par GW qui permette de laisser penser que le Lion ait pu pensé à être déloyal.
Cela lui est tout simplement impossible.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Le-Captain a dit :

Mais ça n'invalide pas vraiment mon propos. Il n'a jamais rien été écrit par GW qui permette de laisser penser que le Lion ait pu pensé à être déloyal.
Cela lui est tout simplement impossible.

 

 

Je suis tout a fait d'accord avec toi, seulement les fantasme des fans ont la vie dur^^.

Et surtout les gens ne lisent pas les livres mais seulement des résumés ou élude 80% d'un texte pour sortir une phrase, c'est assez drole quand tu as lu les livres par toi même mais ça pourri quand même vachement le débat... Tu as souvent l'impression de ne pas avoir lu le même livre qu'eux.

 

Après pour les deux légions disparut, à la base (à l'époque ou l'hérésie d'Horus n'existait presque pas, juste quelques lignes qui au final ont permis de justifier le premier adeptus titanicus ? ) ça avait été mis de coté pour laisser une part de liberté aux joueurs et au futur du jeu au cas ou ils veulent s'en servir.

Mais au moment de la V2, on a déjà que 18 primarques pour l'hérésie d'horus, ou alors ma mémoire me joue des tours? Mais j'en doute.

 

Il y a 14 heures, Setepenmentou a dit :

Quand aux deux Légions. Elles n'ont pas de fluff et la seule fois où on a parlé d'une "Légion" en dehors des 18 connues c'était pour les Valedictors qui ont depuis été rétrogradés à une fondation ultérieure.

 

Il n'y a pas eu la Mentor Legion aussi qui il y'a bien longtemps était considérer comme une légion de départ? (avant que son histoire ne soit revus par Aaron Demsky-Bowden )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, skuleth a dit :

Euh, tu es sûr de toi ? Pour moi, les légions disparus n'ont PAS de fluff réel

Laurie goulding l'a dit plusieurs fois...notamment lors des weekenders
Aaron dembski bowden l'a dit, il a même confirmé qu'aucune autre légion n'avait fait disparaître les deux manquantes, et donc tué le mythes des SW exécuteurs...
171605435_4005069866195633_4440498279436
James swallow l'a dit aussi
Tous les auteurs de la BL connaissent le fluff des deux légions(C'est ADB qui le dit)
Et vu toutes les infos sorties sur les deux couillons bah ouais, on écrit même des nouvelles sur eux...
On connait:
-L'ordre de découverte et les dates.
-la durée de la participation à la grande croisade pour chacun
-pourquoi une a disparu(la XI). et la date appoximative
-Comment elles ont été démantelées sur ordre du Malcador, et que les hommes ont intégré les UM/IF. Et qui les a démantelé aussi(Les BA).
-On connait aussi le caractère d'un des deux zigues(le II).
-On sait qu'Horus était proche du II.
-que Guilliman garde ses frères en haute estime
-On connait la date du damnatio memoriae(qui suit de 30ans au moins la disparition du XI). Et l'Impact que ça a sur Horus...
-Qu'ils auraient suivi Horus dans la trahison et qu'ils auraient fait pencher la balance en sa faveur
-Leurs noms sont écrits et raturés dans les livres HH, mais ce sont bien les noms du fluff...
Edit: Dan Abnett aussi en parle du script.
Donc oui y'a un script

Edited by hénuel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis toujours pas convaincu, dans ce que je lis de ADB, il dit clairement "ça donnerait une réponse claire à quelque chose qui n'a pas de réponses".

 

Après, ce que tu dis, on l'a déjà vu, par ci, par là, mais ce ne serait pas plutôt des libertés des auteurs, parce qu'en vrai, c'est ultra sexy et vendeur de parler de ces mystérieux, mais de là à dire qu'ils ont leur fluff écris quelque part, gravé dans le marbre, j'ai un doute.

 

Après je m'étais déjà fait la réflexion que GW est ultra baleze pour garder ses secrets (sachant que leur planing est prévu sur les 3 ans, et qu'aucune figurine, ou idée ne leak réellement, pourquoi pas).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ou alors on peut considérer qu'avant la BL y'en avait pas et que les auteurs de la BL se sont mis d'accord sur telle ou telle chose.

Mais bon, est ce que le voile sera levé un jour ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/09/2021 à 08:48, skuleth a dit :

Après, ce que tu dis, on l'a déjà vu, par ci, par là, mais ce ne serait pas plutôt des libertés des auteurs, parce qu'en vrai, c'est ultra sexy et vendeur de parler de ces mystérieux, mais de là à dire qu'ils ont leur fluff écris quelque part, gravé dans le marbre, j'ai un doute.

Ben vu qu'on pourra jamais y avoir accès et prouver son existence, tu a donc raison...Pas mal comme argumentaire...Donc quand GW demande à ses auteur de ne pas trop donner d'indices sur les deux légions c'est du vent??? Ok pardon.....Y'a des nouvelles écrites sur deux légions qui n'ont pas de fluff...et qui n'ont pas de script....Ben on va arrêter là du coup!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais enfin les auteurs ils inventent des choses aussi et s'emmêlent parfois les pinceaux entre eux avec le matos existant.
Exemple simple Tarvitz : Premier capitaine dans la fuite de l'Eisenstein puis finalement non dans Fulgrim (le tome d'après quoi) alors que l'action se passe au même moment.

Sans compter tout ce qu'ils nous sortent du chapeau (genre les perpétuels, la cabale, les Shards de Magnus, Vulkan l'immortel, La guerre de la Toile, les parties de chasse des custodes, quand est ce qu'Alpharius a été retrouvé, Alpharius/Omegon) et qui sont maintenant canons quand à l'époque ça n'existait pas.

il y a 16 minutes, hénuel a dit :

Ben vu qu'on pourra jamais y avoir accès et prouver son existence, tu a donc raison...Pas mal comme argumentaire...Donc quand GW demande à ses auteur de ne pas trop donner d'indices sur les deux légions c'est du vent??? Ok pardon.....Y'a des nouvelles écrites sur deux légions qui n'ont pas de fluff...et qui n'ont pas de script....Ben on va arrêter là du coup!

Alors pourquoi GW ne veut pas donner trop d'infos sur les légions manquantes :

- Parce qu'ils veulent garder ça trop trop mystérieux. Ils savent déjà tout mais chut faut rien dire.

- Parce que rien n'a été vraiment défini. Que ces Légions manquantes sont là pour laisser une place à l'imagination de tout un chacun. Et que ce que donnent les auteurs ce sont quelques os à ronger ou des indices pour se faire un fluff.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Setepenmentou a dit :

- Parce que rien n'a été vraiment défini. Que ces Légions manquantes sont là pour laisser une place à l'imagination de tout un chacun. Et que ce que donnent les auteurs ce sont quelques os à ronger ou des indices pour se faire un fluff.

Ben la différence entre ceux qui assistent aux weekenders et les autres, avec les conférences d'auteurs etc...Peut-être un jour elle seront en ligne, mais quand Dan Abnett, ADB, et Laurie Goulding disent que le script des deux légions existe, je vois pas pourquoi ils mentiraient...Mais Admettons qu'ils mentent...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.