Jump to content
Warhammer Forum

[40k] Cheironn Lysis


Constantin Valdor

Recommended Posts

Shield Captain sur Moto DawnEagle de l’ost rempart « Les Gardes Sombres » : Cheironn Lysis

88.168.174.141-61c50037a48b1.jpg

Alors que même les étoiles et les planètes s’assombrissent autour du palais et de la galaxie, Cheironn Lysis, fier et digne “cavalier” sur sa motojet, fend les airs à toute vitesse pour pourchasser le chaos.

Déjà enfant, il aimait voir passer les compagnies à moto qui survolaient le palais, toujours la tête tournée vers le ciel. Il rêvait c’est vrai mais pas de la mauvaise façon. Oh non ! détrompez-vous ! Il rêvait surtout de partir lui aussi vers les étoiles et de combattre vaillamment les forces du mal où qu'elles soient.

Il passa son adolescence dans une unité de gardiens qui comptait des sagittarums parmi leurs rangs. De braves custodiens d'assaut armées de bolters modifiés afin de faire face à des attaques aussi bien à distance que rapprochés. En effet, les custodiens appelés “sagittarum” avaient pour objectif d’affaiblir et de réduire le nombre d’ennemis avant qu’ils n’atteignent les rangs des gardes armées de leurs seules lances gardiennes.

Il admirait et étudiait avec beaucoup de curiosité les plans et tactiques de batailles lors des excursions autorisées autour du palais avec son instructeur. Malgré toute l’attention qu’il portait à son apprentissage, il ne pensait qu’à une seule chose : rejoindre les étoiles et le ciel à bord de sa motojet.

Ayant fait ses preuves et ses classes avec une certaine rigueur - une rigueur certaine même - il fut promu capitaine bouclier. Dès lors, il s’illustra sur quelques batailles. Les capitaines des autres remparts voyaient en lui, dans sa détermination et sa volonté d’emmener ses hommes toujours plus loin et plus haut, un futur capitaine-général mais lui ne voulait pas la gloire. Il cherchait à repousser encore plus loin les xenos et autres monstres du warp pour protéger les siens et tous ceux qui l’avaient aidé - tant sur le plan militaire que sur le plan religieux - car il savait, et il n’oubliait pas, que l’empereur veillait sur eux autant qu’il veillait à la sécurité de l’empereur.

Le jour de sa dernière promotion fut pour lui une consécration : elle lui permit d'acquérir sa propre motojet. Ses yeux brillaient de mille feux - presque autant que son armure dorée. Il se remémorait ces instants où il voyait ses pairs enfourcher leurs montures et cheveux aux vents, patrouiller à une centaine de mètres du sol.

Une fois sa motojet acquise, il ne faisait plus qu’un avec elle. Elle était son arme, son instrument mais aussi sa monture, aux allures d’un étalon sauvage. Il eut vite fait de la dompter et -paraît-il- lui aurait même donné un surnom (mais ça, c’est une autre histoire).

Edited by Constantin Valdor
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.