Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

[Warhammer Battle WAP V9] L'Ennemi Intérieur


Dellirium

Recommended Posts

Aller, la suite !

 

PS : comme souvent dans nos parties à petits formats, nos armées sont scindées en 2 groupes de points équivalents chacunes, et ces groupes s'activent selon tirage au sort. Aussi ne vous étonnez pas de voir parfois toute une armée agir, parfois voir l'ennemi sembler réagir avant que toute une faction ait joué, etc... C'est dû à cette mécanique que nous apprécions pour pimenter le jeu avec mon adversaire 🙂

 

Tour 1

5P-zn3UsusrboxFqIfhFdjq7fhHMmPpyYCgliJ7x

L'effet de surprise est exploité au plus vite, et déjà les premiers vénérateurs du chaos succombent sous les traits des chasseurs.

 

kNh6ZSbXBEXDoEIj5VkprsqtLHMF6pD3JOlFF1mD

Les pistoliers, menés par leur capitaine Erwin Weinwurm, talonnent leurs montures et accroissent la pression sur la tête du convois en se rapprochant et faisant crépiter leurs armes à poudre noire, tout comme les arbalétriers plus éloignés, qui prélèvent encore quatre vies parmi les chasseurs à haches de jet.

 

lzSkxitBaSRIue6eJ6MsxkOWGErn3H7YkWRnSUQj

Il en va de même sur l'arrière où toutefois l'efficience des tirs laisse plus à désirer, abattant seulement un chasseur maraudeur à arc court...

 

NytBJ8w24Zg8EuNChJpprtNJPryK1FY8ev22eExT

Les chasseurs en tête de convois n'y tiennent plus et abandonnent toute notion de préservation, chargeant l'ennemi tout en lançant leurs haches de jet qui viennent cueillir un pistolier en plein torse, lui faisant vider les étrillers sous la violence de l'impact. Deux chasseurs meurs dans la manœuvre sous la grêle de plomb adverse mais deux survivants veulent encore prouver leur bravoure aux yeux de leurs dieux.

 

C8nzIaUwPoD2pmfzm3yjBfpMj7fMIQ7xPS1SKiZa

L'autel impie et son escorte rapproché se voit contraint de manœuvrer pour s'apprêter à encaisser la cavalerie adverse qui était déjà sur leurs talons...

 

15TwRWCPn9ryf971iU3lycBDUMQKjdCVET6HaKpd

Les chasseurs, quant à eux, se voient obligé de prendre en charge au plus vite les pistoliers qui en ont après eux. Prenant le risque de se faire balayés par les chevaliers, ils leurs tournent le dos pour mieux ajuster leurs tirs sur les tireurs montés et en désarçonnent deux de leurs tirs à courte portée.

 

bQGw-5Eo8Ni7kx5ICtlOxrmeDfc_7vutQCHbw6AM

De l'autre côté du convoi, le capitaine Weinwurm se défait de ses deux agresseurs avec une prouesse martiale impeccable, talonnant déjà à nouveau son destrier pour tenir l'allure avec ses fiers pistoliers.

 

Tour 2

 

4Z8dXz6lx1xbSdiLyVEsdOFXI7eGgoGVfaFKas0y 

Les chevaliers amorcent une charge sur les chasseurs, mais comprennant que ceux-ci se servent des pistoliers comme obstacle contre leurs poursuivants, ils redirigent l'élan de leurs lourds destriers de guerre sus à l'autel impie et ses gardes du corps. L'objectif principal de cette embuscade reste la libération au plus vite du seigneur sorcier Leopold qu'ils distinguent à l'arrière de la structure.

 

LMZM0qGQk2a7Kpvw5Z7i5NM1saSWGxegEJ44wG9Y

Les chasseurs, ayant vu l'avant du convoi être déjà réduit au silence, se préparent déjà à faire pleuvoir la mort sur les renforts ennemis.

 

yqgm01bKWKR-Suy3-773uM9HwtUec_V73RjfjKUq

L'impact de la cavalerie lourde se retrouve vite brisé, et chaque camp s'inflige autant de pertes de part et d'autre. Les chevaliers se retrouvent contraints à fuir pour sauver leurs vies et potentiellement pouvoir revenir les charger plus tard, mais le temps est compté, les renforts adverses vont arriver d'un instant à l'autre... L'ingénieur Hansel est désespéré d'assister à ce contre-temps , tout autant qu'il l'est en voyant son pigeon dressé à bombarder l'ennemi exploser en plein vol, la détonation bien en évidence en l'air ayant dû s'entendre à des lieux à la ronde...

 

qjaL_8cLOCxvraOFTM4fD_-GLTEVjPYlOlmJNvAS

Ce désespoir va vite se transformer en effroi en voyant les guerriers ennemis profiter de l'élan de leur charge pour infléchir leur course et se ruer sur lui. Il aura beau manœuvrer son destrier mécanique du mieux qu'il peut, la machine n'apportera pas un répondant suffisamment rapide pour le soustraire à une mort violente.

 

0tkMHY9mUYr2zpLZA4n4Rc3ko0hrBFSoxsJmSQPy

Tandis que les chasseurs restants reprennent position rapidement dans leur fuite feinte et viennent une fois de plus épingler un nobliaux impérial.

 

5lGyg7LvZXg9YNVjWpagezptxxinPL8Q8zSlRQEe

Et comme le présentait feu Hansel, la détonation provoquée en plein ciel a fini par trahir les évènements surprise à l'arrière de l'armée du chaos. Les plus promptes à réagir se manifestent déjà en la personne de Sigmund et de ses Veneurs, accompagnés de cavaliers maraudeurs très déterminés.

 

9ZneZfoQjFZD7hJ5Zuv663ZLr7ZD18abebe7kmXW

Ils manoeuvrent immédiatement avec l'élan qui leur reste, les cavaliers allant talonner les pistoliers pour en abattre déjà deux. Sigmund et les siens vont bloquer sadiquement tout échappatoire possible aux chasseurs qui voient leurs préparatifs de contre-offensive déjà bien mis à mal...

 

8oj9JD1u73Z6MZRi9JspL1ZaIWqooP1PFCSavo5J

Les nerfs de l'escorte du capitaine cèdent et ils emportent Erwin Weinwurm plus en sécurité, aussi loin que possible de l'ennemi dans une panique menaçant de faire faillir le plan impérial s'ils n'aboutissent pas très vite dans leurs objectif initial.

 

fkTq1QcdzJ7h5IcMsHDaB8cKk70y5jcVi0VLC7kI

Mais les guerriers du chaos n'avaient pas soupçonné que les impériaux avaient également une vague de soutient qui allait venir, aussi sont-ils décontenancés de voir une vingtaine de milicien armés de pistolets débarquer entre les arbres et les mettre en joue !

 

bqBMnhqF1Ulu_s4DBeS74k2N6s-N9s4xwFC7ZUBB

L'espoir renaît dans le cœur des fils de Sigmar au fur et à mesure que la fumée de leurs armes à feu se dissipe et qu'ils assistent avec satisfaction au résultat de leurs tirs combinés avec les pistoliers toujours vaillants !

 

Tour 3

4gt5rkjmzq4t3DYtAuWGz0tHvoBOwKJLxR_VEMLg

Les chasseurs étant des locaux, ils reconnaissent le signalement de Sigmund et veulent venger leurs proches qui ont péri dans ce qui était appelé maintenant la Profanation de Hazelhof. Leur haine pour ces dépravés se voit récompensée de trois morts parmi ces parodies difforment d'impériaux qu'ils étaient avant.

 

dJqs3NCiQW1c2UqOTtKshb27JqsMhCE6KHmFB3Pr

Les chevaliers se rallient pour se préparer à charger à nouveau les effectifs plus réduits de l'ennemi, mais ceux-ci sont déjà à la manoeuvre. Ils font volte-face et viennent braver les fiers chevaliers tandis que les chasseurs ajustent soigneusement leurs tirs. Deux volées rapides viennent faucher les derniers pistoliers harcelant l'arrière garde...

 

OWXCm0A-Fj-FKHHCujNNu9LYk9aKT8LbFyfsFAHW

Aussitôt remplacés par Erin et ses deux pistoliers qui retrouvent leurs nerfs et convergent vers un Leopold de plus en plus agité sur l'autel où il est retenu prisonnier. Heureusement, ce dernier n'est pas touché lorsque les arbalétriers font pleuvoir une grêle de mort sur cette cible imposante, blessant un des porteurs assez sévèrement. Les cavaliers maraudeurs se pressent de venir en renfort, sur les traces du capitaine impérial.

 

eAw8l-qfLOASLtjU60RJhacAArg02TJ0qrvOnEeE

Des nouveaux renforts arrivent pour mieux assister à la charge de Sigmund et ses veneurs sur les chasseurs qui viennent de réduire de moitié leurs effectifs. La fulgurance des montures accordées par le Prince Noir à ses capricieux protégés ne laisse aucune chance de tir de riposte aux chasseurs, voyant même trois des leurs se faire piétinés par la fulgurance de la charge.

 

DfynlTIb9HEOiMytR4a7yvbtFxkiAVCj6fO21YGI

L'escorte de Erwin Weinwurm finie de succomber face au harcèlement de leurs poursuivants, mais le capitaine a les nerfs solides et tient bon !

 

UHDYbHAITLrD8BLhxoAVoHfH-ToTYV7_VoW3asuG

On ne peut en dire autant des chasseurs qui se font impunément massacrer au corps à corps et dans leur fuite par les Veneurs et un Sigmund hilare devant leur tentative de vendetta stoppée si brutalement. Un frisson extatique se remet à parcourir les Veneurs qui retrouvent les sensations délicieuses offertes par Slaanesh tandis qu'ils offrent des âmes pour satisfaire son appétit délicat. 

 

 

Tour 4

Wj9EzsDug2dDwLUCaIG7L4tposmuQPX8JFyDKPdS

Malheureusement pour les chevaliers, les guerriers du chaos sont plus prompts à manœuvrer qu'espéré, aussi les impériaux se voient contraints à tenter de se soustraire à la charge ennemie. Hélas, l'ennemi est déjà sur eux avant même que les lourds destriers n'aient eu le temps de prendre de la vitesse pour les emporter en lieux sûrs !  Ils ont tôt fait de voir leurs jarrets tranchés par les lames vicieuses de l'ennemi, les chevaliers projetés ainsi à bas de leurs montures et abattus lâchement au sol. Le goût du sang coûte quand même une imprudence aux chaotiques qui viennent de s'engouffrer à vive allure dans un bosquet assez dense, où les porteurs de l'autel sont malmenés par la végétation et le sol incertain. Une catastrophe pourrait arriver à tous moments !

 

GVTQXgxB_KRum79DBnOki6-TngqF5sC9mrPOydnV

Les franches compagnies continuent de poursuivre leur proie et prennent place sur la colline avec empressement.

 

yCtzPcjWDcBTwOegjH5SwpX55JhFXewcjiTzmwIT

Les cavaliers maraudeurs au centre donnent le signal de l'hallali et chargent Erwin Weinwurm, seul contre tous. Leurs lancés de javelots dans leurs couses parviennent à blesser le capitaine à l'épaule tandis qu'il se dépêchent de faire virevolter son cheval afin de faire face à son destin... Pendant ce temps, les autres cavaliers convergent vers les arbalétriers jusqu'ici hors de danger.

 

U-JvIMah5KFq5jEiRp7farACoqWe_v90avmyiAac

Erwin aura beau tenter de vendre chèrement sa peau, il ne pourra pas parvenir à emporter plus que deux guerriers adverses dans la tombe avec lui.

 

u1BDbTLGQ0oEPLYBBoJIoyiZUeWScXZJlFqB9RRc

Les arbalétriers sur la colline n'attendrons pas plus pour venger leur capitaine et faucherons tous les cavaliers ayant survécu à ce combat déloyale. L'autre groupe d'arbalétriers poursuit son harcèlement sur l'autel qui voit encore une flèche se loger dans un membre palpitant d'un des porteurs, faisant toujours plus tanguer cette structure infernale.

 

Tour 5

KFuTmk88M6v-5Jm-O-TfeT1yg_BXeWyZZb2DqED-

Redoublant d'efforts les arbalétriers se pressent de libérer une dernière salve avant de se faire balayer par les troupes de cavaleries qui convergent ! La tentative de libération de Léopold se poursuit, et encore deux carreaux viennent épingler respectivement un tentacule et le maître d'autel. Plus que jamais Léopold pourrait s'en sortir ! Les chasseurs constituant une nuisance encore trop grande, les arbalétriers sur la colline tentent de les disperser mais les tirs sont trop hâtifs et maladroits, ne trouvant que deux cibles sur leurs trajectoires.

 

EvCVXqwCpMOzqtCYiEyEIwIEiGi9sn-G88y1wkGq

Les franches compagnies voyant là leur ultime chance de sauver l'illustre personne qu'ils étaient venus tous sauver, ils s'élancent tels un seul homme et font pleuvoir une grêle de plomb tout en progressant. Les porteurs finissent criblés de plombs malgré l'aura mystique qui les protégaient, faisant s'effondrer la plateforme qu'ils supportaient et succomber à ses blessures le maître d'autel. Léopold ressent pour une fois avec soulagement les ecchymoses qu'il reçoit dans sa chute, mais cette illusion aux goûts de libération est de courte durée. Elle est bien vite dissipée par une lourde botte ferrée qui stoppe net sa roulade au bas du bosquet. Il reste encore cinq solides guerriers qui ne laisserons pas leur prisonniers aussi facilement !

 

7YRaP4YqpPFldk4aCh-6ozNd_4BI4Dyq8MLFwb-x

La situation est plus que jamais désespérée, prête à basculer dans la débâcle. Tout repose sur les épaules de l'épine dorsale de l'Empire : son bas peuple qui prend les armes et se dresse fièrement face à toutes les menaces qui rôdent. Est-ce que la pugnacité impériale va parvenir à surmonter la puissance impies des adorateurs du chaos ?

 

kOvi0zIklKECxnGTQ-nJErWQOC-xmbUwWsOgmB_7

Les guerriers resserrent les rangs et font barrière de leur corps entre les miliciens et leur objectif. Les chasseurs s'appliquent mais ne parviennent pas à bien concrétiser leurs volées de flèches, seulement deux miliciens tombatn au sol.

 

 

XrVbQhLieLpsdemtrinipBM6Tumki-_3W7Cs4hJM

Sigmund se lance avec ses véloces Veneurs pour mettre un terme à la menace des arbalétriers ayant déjà prélevés un trop lourd tribu dans les rangs chaotiques. Ceux-ci préfèrent fuir l'ivresse de massacre de cet être abjecte et traversent toutes les troupes ennemies en contrebas de la colline. Trois malheureux braves perdront la vie en se faisant suriner au passage, mais au moins les autres sont encore en vie...

 

xhCy4hUQu5h5D1IRFleTN8ABFHTSfLKAuEyyjXM3

L'autre groupe d'arbalétriers par contre se sait condamné et tient les rangs vaillamment pour un baroud d'honneur. Un des leurs se fait rapidement piétiné tandis que aucun cavalier ne se fait désarçonner en passant à pleine vitesse dans la forêt.

 

yOXlX2i8LtDPXqD0UYuiV4vqWBvNtv2N0J_mIcad

L'issue du combat ne laisse aucune place au doute et les impériaux sont balayés.

 

Tour 6

 

-O6RSsl7QexG6X4mkiWvWTafbvWvuhvdfy1SpQ_6

Les miliciens constatent le chaos et les forces impériales totalement disloquées. Ils tentent alors le tout pour le tout et chargent tout en déchargeant leurs armes presque à bout portant avant la mêlée, trouvant deux failles fatales dans les armures adverses. Les nerfs ennemis tiennent, envers et contre tout ! Il va donc devoir se battre à plus de un contre quatre !

 

bB4Isx7vONercaEAGNBo0Ji0f7zTx-1ksa7UKmnZ

Mais parfois, le nombre ne fait pas tout... Aucun des derniers guerriers du chaos ne va flancher, tandis qu'ils vont tuer à tour de bras parmi les miliciens. 

 

bpx31yL6oO_ZA8omhSFAM4DhszFq4NBTOwQ_c_lN

Ce serait trop en demander à de pauvres miliciens que de tenir tête à pareils bouchers. Ils fuient aussi vite que leurs jambes le permettent, se soustrayant à leurs poursuivants qui sont encombrés de leur prisonnier toujours vivant.

 

xsmxv2zryBt3AEByaZbVQuJAZiGwioVh_FBqWYfj

Les cavaliers légers couvrent vite la distance pour venir sécuriser les lieux et donner la chasses aux fuyards. Les chevaliers du chaos ne sont toujours pas venus en renfort malgré la durée de l'échauffourée.

 

7mM_0cGA6gmWA7CxoV3mEm6Esg6sdXbPrGEOsDka

Les chasseurs se livrent à une traque sadique en poursuivant les arbalétriers en fuite pour mieux les abattre de flèches dans le dos.

 

SI6W8RugpaOlz6gbRB6onK3HBQoYZy6Rshc_9CyR

Le moral impérial est brisé, tout comme ses effectifs. Chacun ne pense plus qu'à s'échapper de cet enfer pour sauver sa vie. 

 

 

FIN DE LA BATAILLE

 

Score de l'Empire :

Autel détruit (3 points) / 500 Points de victoire contre 1000 pour le chaos = 5 points

 

Score du Chaos :

Leopold est encore prisonnier (2 points) + Général Erwin Weinwurm abattu (1 point) / 1000 Points de victoire contre 500 pour l'Empire = 9 points

 

 

 

Total des scores : Empire : 8 points / Chaos : 12 points

 

 

VICTOIRE DU CHAOS

 

Les conséquences des objectifs dans la campagne :
- Erwin Weinwurm étant tombé au combat, il n'y aura pas de guérilla sur les arrières des lignes ennemies lors du siège

- L'autel du chaos ayant été détruit, le chaos ne pourra pas l'utiliser pour détruire un pan de mur pour la bataille de siège de Krugenheim.

- Le mage Léopold étant encore prisonnier, il ne pourra pas alimenter l'autel maintenant détruit mais sera tout de même sacrifié à la gloire du chaos, offrant une décharge de magie sombre ayant l'équivalence d'une pierre de pouvoir.

 

 

Feedback :

Pour ma part, je suis très satisfait de ce scénario improvisé en plus dans le cadre de la campagne. Nous n'avions presque jamais joué un tel scénario, et les petits ajustement fluff décidés à l'avance se sont trouvés être justes, comme le fait que les chevaliers du chaos, du fait de leur aspect très lourd comme cavalerie, n'arrivaient en renfort que sur du 4+ et pas du 3+ comme les autres renforts classiques (car un jet était fait pour chaque régiment). Rien que ce malus de 1 a fait qu'ils ne sont jamais arrivés alors que sans cela, ils seraient arrivés sur table au tour 3, finissant d'enterrer les impériaux qui peinaient déjà. Mon idée également de proposer un cordon de sécurité restreint tout autour de l'autel me plaisait énormément pour l'allure du régiment en ordre de marche. Je trouvais l'idée intéressante d'avoir un noyau assez dure pour le convoi, avec de part et d'autre des unités légères et sacrifiables pour rester flexible et pas ingérable pour l'empire non plus. J'ai été surpris par l'armée impériale que m'a opposé mon adversaire, je m'attendais plus à de l'orientation corps à corps pour me noyer de toute part avec des charges combinées de dos/flanc, mais sa vision était plus en mode embuscade moderne : à l'instant où l'embuscade se révèle, tout le monde décharge son arme sur l'ennemi et le combat est déjà fini. Il s'est avéré que mes guerriers du chaos ont bien enduré cela sans pour autant être impossibles à surmonter, et le frisson de la libération de Leopold a duré jusqu'au bout. Ne serait-ce que par ma soif de sang à vouloir rattraper les chevaliers dans leurs fuite et finir avec l'autel dans la forêt, qui aurait pu me le faire imploser sur un test de terrain dangereux bête et méchant 😅

 

 

C'est tout pour moi, j'ai encore du travail qui m'attend. Je met en pause quelques semaines mes travaux pour la bataille dans les rues de Krugenheim car un tournois WAP s'est avéré pouvoir se faire, et c'est la première fois que je vais prendre part à un tel évènement, au Wargame Café à Paris. Alors je voudrais respecté autant que possible ce nouveau haut lieu du hobby en apportant un maximum de figurines peintes pour l'occasion 🙂 Promis après je me remet au travail sur les choses pour la campagne ^^

 

Au plaisir de vous lire d'ici là ! 

 

Bon jeu et bon hobby à vous !! 😄 

 

 

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Tout d'abord merci pour ce sujet qui est juste magique. Je me suis vraiment prit a prier pour les jets de dés et a espérer un miracle a certains moment. 

 

La partie fluff est super sympa et on y accroché tout de suite. J'aime beaucoup la lente descente au enfer des premiers épisodes qui contraste avec l'avancée au grand jour du dernier. 

 

La partie purement rapport n'est pas en reste et est super bien écrite avec des photos sympa. 

 

J'ai tellement hâte de lire la suite !!! 

 

Par contre je ne te félicite pas.... Ça fait quelque temps que je m'intéresse à l'univers de battle et .... Maintenant j'ai envie de tester le WAP...

Link to comment
Share on other sites

Salut @son of sanguinus

 

Merci énormément, je me dis que j'ai réussi mon coup si j'ai réussi à faire vibrer des gens autant que moi lors des parties !

 

Il est vrai que la dernière bataille n'a pas été étoffée d'une intro narrative aussi étoffée (et de loin) que les autres batailles et protagonistes car elle s'est décidée spontanément, laissant moins de temps pour cela, et n'étant pas au cœur de l'histoire non plus. C'est un réel plaisir que de m'amuser à inventer à chaque fois ce que fait tel ou tel personnage ici, qu'est-ce qui l'a amené sur le théâtre de cette bataille, et comment il va interagir. Je trouve que ça donne plus de corps aux objectifs et scénario, et le personnage prend vite de l'ampleur et du relief s'il survit et revient à d'autres batailles.

J'avoue avoir pris mon pied (et ma plume) en rédigeant l'histoire de Sigmund pour la partie Slaanesh et feu Jörg mentoré par Taarkhan le Rouge, et je ne suis pas mécontent que ces deux là soient encore en vie ! Autant Jörg a connu un triste sort expéditif (ce qui fait toute la saveur de l'univers sombre de Warhammer), autant Sigmund a déjà eu 2 batailles où son comportement a été à la hauteur de mes attentes, ses Veneurs étant réduits à peau de chagrin maintenant. Je le voit mal poursuivre les affrontements à venir, mais je me réjouis d'avoir un tel personnage sous la main pour le faire intervenir dans un quelconque scénario ou campagne ultérieure. Un peu comme avec mes survivants ici qui étaient réapparu en partie dans mon fil de minis campagnes

 

 

J'adore tout ce qui est de l'ordre des détails psychologiques chez un personnage, et j'ai aimé le jeu de narration à produire pour Sigmund qui voit son arrogance s'envoler toujours plus haut sous l'influence de Slaanesh, ou Jörg qui ne voulait pas avouer sa part sombre de brutalité bestiale qui l'habitait. A titre de référence, j'ai absolument adoré lire les livre "La marque de la damnation" et "La marque de l'hérésie" de James Wallis. Pour ce qui est de Nurgle qui a failli rentrer dans la danse du siège de Krugenheim, c'était plus un plaisir d'ordre du modélisme que de la littérature qui a dominé pour ma part, mais je ne cache pas ma satisfaction de voir là aussi le hasard faire bien les choses et me laisser le trio de personnage vivant et en vadrouille vers Mordheim. J'ai d'ailleurs constitué une bande de Mordheim pour les représenter en me basant sur le carnaval de Nurgle mais revu en version pontife corrompu. Après tout, le parallèle est tout trouvé, entre religieux allant prêcher partout et itinérant du spectacle 😄 Donc si je me lance dans Mordheim, c'est déjà signé, vous retrouverez Helmut et les Parjures (plutôt dans une version préquel à l'assaut de Tauer que à leur retour à Mordheim après ça, car je vois mal commencer une bande de nurgle en mode "tout nu" quand on voit comment ils étaient équipés lors de la bataille) .

Pour ce qui est de la suite, la bataille pour ouvrir les portes est très (très) prometteuse pour mon adversaire et moi. Cela va être la première fois que l'on pousse une bataille jusqu'à un tel point de scénarisation. Sur le papier, on trouve ça équilibré, mais reste toujours l'appréhension du réel. En tout cas, les protagonistes de cet affrontement verront une intro narrative à la hauteur de l'enjeux, et surtout un début de l'histoire du grand général du chaos qui va rentrer en action lors de la dernière bataille, Kholgark Main du Démon. Je vais essayer de dépeindre quelques grandes lignes de l'histoire que je lui ait créé, et la partie complète sera révélée pour le dénouement.

 

Ravi que tu t'intéresse à WAP, car après tout, ces campagnes sont aussi un prétexte de propagande pour la meilleure version de jeu de Warhammer Battle qu'il m'ai été donné de joué (j'ai débuté fin v6 et arrêté fin v7, la v8 me rebutant sur bien des aspects).  Si tu veux en parler plus en détails, tu peux rejoindre la communauté de "wapeurs" francophone que l'on est en train de constituer en suivant ce lien : https://discord.gg/GsNrYEYvbd

Et si tu veux te familiariser avec tout le contenu officiel, c'est par ici (tout gratuit) http://warhammerarmiesproject.blogspot.com/

 

Si je réussi à proposer une armée complètement peinte pour la prochaine bataille, je ferais un visuel avec chaque régiment de près pour me faire plaisir et valoriser toutes ces heures sacrifiées sur l'autel sacré du hobby ^^

 

 

A la prochaine, et d'ici là, bonne lecture / peinture / jeu à tous !

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il était temps que je vienne poster ici. J'ai découvert ton sujet via le discord de WAP Fr et effectivement je comprends mieux ton conseil de créer une histoire plutôt que de suivre un scénario du livre de règles ! Il faut dire que tu es un conteur incroyable ! J'ai vraiment adoré tes rapports de bataille qui était très scénarisés et fluides. J'avoue que je ne suis pas une grande optimisatrice donc lire des jets de dés pour comprendre des strats de jeu me laisse de marbremais alors là c'était juste parfait ! D'ailleurs grâce à toi je me suis enfin lancée dans WAP et j'ai adoré !

 

J'ai hâte de voir la suite de la campagne **

Link to comment
Share on other sites

Hey @Coopa,

 

Mille merci et ravi que ton voyage dans mon univers t'ai plus à ce point. Tes compliments me touchent, j'ai mis beaucoup de cœur à l'ouvrage alors forcément, on est content quand autant de travail trouve un publique, aussi restreint soit-il 🙂 

 

Tu verras si tu t'y essaie, l'introduction narrative (longue ou courte) offre toujours cette saveur en plus qui transforme des résultats de dés (ou des choix discutables d'un point de vue stratégie optimisée) en savoureuses évidences, comme les chasseurs impériaux à la précédente bataille qui, à l'instant de l'entrée en jeu des renforts, auraient pu :

- rester statique pour pouvoir tirer 2 fois à l'arc sur les cavaliers maraudeurs devant eux, soit 14 x 2 = 28 tirs, en moyenne 14 touches pour 7 blessures sur 5 cavaliers sans armure : menace détruite presque assurément.

- au lieu de cela, ils se sont retournés pour tenter de tuer les Veneurs accompagnant Sigmund : 14 tirs, 9.33 touches en moyenne, 4.66 blessures, armure 5+ ramène à 3 morts la tentative. Etant de slaanesh, aucune chance de les voir fuir, sachant que Sigmund à lui seul pouvait les mettre en fuite assez facilement, donc les chasseurs étaient condamnés, alors autant supprimer une menace à coup sûr plutôt que tenter le coup de poker. Mais mon adversaire a voulu jouer comme cela, me laissant mes cavaliers maraudeurs tuer les pistoliers ainsi que feu leur capitaine qui auraient constitués la menace faisant finir de pencher la balance pour sauver l'archimage Leopold qui était presque tiré des griffes de l'ennemi à la fin... Me laisser mes Veneurs intacts ne m'aurait pas fait venir plus vite au secours de l'escorte du prisonnier, et le temps que je disperse ses chasseurs, il avait une ouverture pour exploiter mon erreur d'avoir fait le sanguinaire en pourchassant ses chevaliers trop diminués pour être si dangereux que ça. Mais non ! 😄

 

Et lors de la rédaction du rapport narratif, cette évidence m'a frappé, me forçant à trouver une cause valable pour cette décision défiant l'entendement. J'ai trouvé tout naturel de rappeler l'aversion que les locaux éprouvent pour leurs proches ayant basculé dans les bras du Prince Noir, Sigmund étant le summum de la dépravation pour ces gens. Et voilà comment transformer une boulette stratégique (on en fait tous) en choix avisé de rôliste assumé ! 🤣

 

Mis à par cette campagne (où je produis objectivement ma meilleure qualité jusqu'à maintenant), as-tu lu les autres campagnes ?

 

Lorsque nous en auront fini avec "L'Ennemi Intérieur", mon adversaire et moi, nous hésitons encore sur quoi jeter notre dévolu ensuite, potentiellement Rois des Tombes contre Comtes Vampires pour changer radicalement, mais le visuel pourrait être un sacré challenge vu que mon adversaire comme moi avons chacun une armée assez complète mais entièrement grise... Bref, avant tout, il nous faut trouver le pitch d'accroche de l'histoire qui nous botte lui et moi, le reste coulera de source comme d'habitude, la motivation de peindre en prime 🙂 

 

A plus

Edited by Dellirium
Link to comment
Share on other sites

Alors pas encore mais tes autres campagnes sont dans ma liste de lecture, je commence les minis campagnes ^^

 

C'est vrai que du coup cette boulette stratégique n'apparait pas du tout comme telle dans ton récit ! C'est d'autant plus impressionnant !

 

Alors si vous jouez Roi des Tombes contre Comtes Vampires, c'est @son of sanguinus et moi qui allons être contents ! Ce sont les armées que nous avons choisi pour commencer ^^

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, Coopa a dit :

je commence les minis campagnes

Attention, le fil des mini campagne reprend des personnages ayant survécu dans la campagne de la Plaque Maudite. Si tu ne veux pas te faire spoiler ça, il faut lire d'abord cette campagne en Lustrie avant de lire les mini campagnes 😉

Link to comment
Share on other sites

Le 14/03/2023 à 16:18, Dellirium a dit :

Lorsque nous en auront fini avec "L'Ennemi Intérieur", mon adversaire et moi, nous hésitons encore sur quoi jeter notre dévolu ensuite, potentiellement Rois des Tombes contre Comtes Vampires pour changer radicalement, mais le visuel pourrait être un sacré challenge vu que mon adversaire comme moi avons chacun une armée assez complète mais entièrement grise... Bref, avant tout, il nous faut trouver le pitch d'accroche de l'histoire qui nous botte lui et moi, le reste coulera de source comme d'habitude, la motivation de peindre en prime 🙂 

 

Haha, c'est ta seule faiblesse! Avec ces chouettes narratifs, on aimerai voir des armées peintes!

Mais en ce qui concerne l'affiche, compte vampire Vs Roi des tombes, je suis sur que tu vas nous faire une histoire du feu de sigmar!

 

En attendant, vivement la prochaine bataille ici!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Dellirium a dit :

Attention, le fil des mini campagne reprend des personnages ayant survécu dans la campagne de la Plaque Maudite. Si tu ne veux pas te faire spoiler ça, il faut lire d'abord cette campagne en Lustrie avant de lire les mini campagnes 😉

 

Ah ! Merci pour la précision, je change donc mon ordre de lecture !

 

Et si tu te lances dans une campagne RdT contre CV, je veux un suivi des peintures 😍 C'est toujours sympa de voir le schéma de couleurs et les techniques des autres ^^

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.