Jump to content
Warhammer Forum

[40K] Ghazghkull Thraka: Prophète de la Waaagh ! de Nate Crowley


 Share

Recommended Posts

Mad Dok de Nate Crowley

Révélation

0 : Avant-Propos

Après s'être attaqué aux Nécrons avec une certaine réussite, Nate Crowley se voit assigné la lourde tache de s’attaquer à Ghazghkull Thraka. En prévision du futur roman, il écrit une nouvelle pour le calendrier de noël 2021.

 

1 : L’histoire du livre

Ghazghkull Thraka a trouvé la mort dans son combat contre Ragnar Crinière noire. Mais pour le bien de la race Ork, Mad Dok Grotsnik se doit de le ressusciter à nouveau.

 

2 : L’histoire avec un grand H

Révélation

Ghazghkull Thraka était mort, mais du point de vue de Dok Grotsnik ce n’était pas vraiment grave, Ragnar lui avait même rendu service. Cela faisait des années que Grotsnik voulait améliorer Ghazghkull mais ce dernier n’était pas d’accord.

Maintenant il n’était plus en position de refuser quelque amélioration.

 

Alors Dok Grotsnik s’était mis au travail, il allait surpasser son premier chef d’œuvre. Tout le monde pensait que c’est Gork et Mork qui avaient fait Ghazghkull mais le vrai chirurgien c’était lui, Grotsnik.

 

Pendant ce temps, la guerre continuait et même si Ragnar avait payé le prix fort pour tuer Ghazghkull, les Space Wolves étaient en train de prendre le dessus et même si Grotsnik ne voulait pas l’envisager, les Orks étaient en train de perdre…

Et comme si ça ne suffisait pas, les lieutenants de Ghazghkull étaient à deux doigts de se battre entre eux…

 

Grotsnik devait se dépêcher mais il n’était pas aidé par les Grots qui faisaient n’importe quoi comme d’habitude.

D’ailleurs, l’un d’eux venait d’avoir le culot de l’interpeller et de lui demander quel était l’intérêt d’essayer de reconstruire le Boss ?

Un Grot avait l’outrecuidance de remettre en cause les capacités de Grotsnik. Cela le rendait fou, il avait agrippé le Grot pour le tuer en lui hurlant dessus : « J’ai ressuscité Ghazghkull une fois je peux le refaire ».

Mais au moment où il allait tuer le Grot, ce dernier s'était mis à sourire et avait osé lui répondre : « Tu sais que ce n’est pas toi qui a sauvé Ghazghkull, tu l’as juste tué c’est Makari qui l’a ressuscité…. »

 

Makari… Il avait toujours dit qu’il n’était que le porte étendard du prophète mais Grotsnik avait toujours pensé qu’il était plus que cela. Mais Makari était mort aussi (oui c’est vrai qu’il était mort souvent mais cette fois il n’était pas revenu).

 

Grotsnik était en colère et aurait du tuer le Grot impoli mais au lieu de cela, il avait réfléchi et avait commencé à penser que si tout cela se produisait, il y avait sûrement une raison, alors, en prenant tous les Grots médicaux à témoin, il allait ressusciter le Boss seul sans l’intervention de Makari comme il l’avait déjà fait une fois sur Armageddon.

 

C’était pendant la deuxième guerre d’Armageddon, quand la flotte de sous-marins ork faisait route vers la ruche Tempestora. La pression dans le crâne de Ghazghkull avait été trop forte et son cerveau avait explosé, et le temps pressait parce qu’il devait être vivant pour commander la charge contre la ruche…

 

Alors Grotsnik avait ouvert le crâne de Ghazghkull pour faire baisser la pression et avait recousu les morceaux de cerveau ensemble avant de tout refermer. Mais son cœur refusait de redémarrer. Après avoir ouvert le torse du boss pour voir pourquoi cela ne fonctionnait pas et avoir découvert qu’une artère était bouchée. Grotsnik qui n’avait rien sous la main avait utilisé la pointe d’une bannière qui traînait pour déboucher l’artère.

Le cœur de Ghazghkull était reparti et la guerre avait pu continuer.

 

Dok Grotsnik jubilait après avoir raconté son histoire, il avait déjà ressuscité Ghazghkull une deuxième fois et cette fois la tout seul sans Makari…

 

Le Grot qui avait déjà interpellé le Dok la première fois avait remis ça en lui faisant remarquer que la bannière qu’il avait utilisée, c’était la bannière que portait Makari…

 

Grotsnik se rendant compte que le Grot avait raison était fou de rage mais même si c’était un Ork, c’était avant tout un scientifique et il devait bien se rendre à l’évidence, Makari était là les deux fois où Ghazghkull avait été ressuscité, et il lui fallait donc un Makari pour le ressusciter une troisième fois…

 

Il avait commencé à regarder le Grot en ricanant et après l’avoir attrapé s'était mis au travail pour retaper le Boss…

 

3: Conclusion :

Petite histoire assez drôle mais que j’ai eu beaucoup de mal à lire en VO. L’anglais n’est pas mon point fort et l’argot ork en anglais encore moins^^.

Elle montre à quel point les Orks sont résistants et surtout à quel point leur technologie est totalement étrange pour nous humains.

Mad Dok est vraiment cinglé et il n’a jamais vraiment réussi à sauver Ghazghkull. Chacune de ses interventions l’a tué ou mutilé.Du poison pour le calmer, du plastek fondu qui avait bouché ses artères, une lotion au liquide de refroidissement et à l’uranium pour sa gorge…

Et à chaque fois, la présence de Makari avait sauvé toute l’opération.

 

Si cette nouvelle doit introduire le futur livre sur Ghazghkull alors on peut penser que Nate Crowley va développer une relation entre Makari et le Boss.

 

Ghazghkull Thraka : Prophète de la Waaagh ! De Nate Crowley

Révélation

0 : Avant-Propos

Voila donc le fameux roman sur Ghazghkull. Nate Crowley enchaîne les romans de background, il passe des Nécrons aux Orks. Il est à signaler qu’il a écrit une petite nouvelle : « Mad Dok » quelques mois avant le roman et que cette nouvelle peut être lue juste avant le chapitre 12 du roman parce qu’elle s’intègre juste à cet endroit là.

 

1 : L’histoire du livre

Makari a été capturé et livré à l’inquisition. Un très long interrogatoire s’en suit où le Grot va révéler l’histoire de Ghazghkull Thraka.

 

2 : L’histoire avec un grand H

Révélation

L’inquisitrice Tytonida Falx s’est donné pour mission de faire échec à Ghazghkull et après une très longue traque, elle a enfin une piste sérieuse. Ses contacts parmi les Blood Axes lui ont livré Makari, le porte bannière attitré du prophète Ork.

Mais elle doit s’assurer de son identité et un très long interrogatoire commence.

 

Au fil des questions de l’inquisiteur, Makari va raconter l’histoire de Ghazghkull depuis sa naissance dans les étendues glacées de Urk jusqu’à sa résurrection sur Krongar.

 

Falx utilisera tous les outils dont elle dispose pour parvenir à ses fins, la peur, la persuasion, les pouvoirs psychiques et même un Xenos du nom de Xotal qui a la faculté de pouvoir assimiler le code génétique de ce qu’il mange (ça lui sera fatal).

 

Mais au final, c’est Makari qui mène la discussion et qui reste maître du déroulement des événements et qui va réussir à mener l’inquisitrice par le bout du nez même si, à la fin, il finira par se faire coincer.

 

Mais en attendant il aura raconté la vie de Ghazghkull Uruk Thraka. Celui qui allait devenir Ghazghkull est né dans les étendues gelées de Urk et a trouvé refuge dans le fort Goff de Gogduf. C’est là qu’il apprit à devenir un boyz Ork, à se battre, à en apprendre plus sur la galaxie, sur les dieux, sur les autres races.

Mais les bonnes choses ne durent qu’un temps, et après avoir poussé son Boss à attaquer un relais de surveillance de l’adeptus astarte, il est laissé pour mort, sa tête ayant explosé après avoir rencontré un bolt explosif.

Mais Ghazghkull n’avait pas encore envie de mourir et après avoir récupérer les reste de son cerveau et de son crâne, il est parti en direction de Klourouillé.

C’est là qu’il a rencontré Dok Grotsnik qui lui a sauvé la vie après une opération minutieuse, a réussi à le tuer après avoir recousu son cerveau et rebouché le trou de son crane avec une plaque d’armure de Terminator…

 

C’est à ce moment là que le Grot qui allait devenir le premier Makari a rencontré Ghazghkull. Il était chargé par Grotsnik de récupérer tout ce qui était récupérable sur les cadavres des patients morts, mais dans le cas de Ghazghkull ça ne s’est pas passé comme ça. Au moment où le Grot a touché Ghazghkull, quelque chose s’est produit qui a ramené le prophète à la vie et qui a illuminé Makari.

 

Ghazghkull a rapidement pris le contrôle de Klourouillé et puis du reste de la planète. Mais unifier les Orks c’est bien mais arriver à les empêcher de se battre, c’est presque impossible. Et pourtant Ghazghkull a réussi cet exploit, faire collaborer les Orks ensemble pour quelque chose de plus grand… Ne pas se battre pour préparer une plus grande guerre.

Les années passent et un jour un énorme Spacehulk passe à proximité de Urk, c’est le signal que Ghazghkull attend, des millions d’Orks sont partis à l’assaut du vaisseau envahi par des démons de Khorne.

Les Orks se sont battus comme jamais, des années de frustration à attendre la grande bagarre leur avaient donné de l’énergie à revendre.

 

Après avoir pris le contrôle du Spacehulk, Ghazghkull s’est laissé dérivé jusqu’à Armageddon et a commencé l’invasion de la planète.

 

Petit rappel historique : cet événement est connu par l’Imperium sous le nom de deuxième guerre d’Armageddon.

 

Sous le commandement de Ghazghkull les Orks sont inarrêtables et la guerre aurait du être gagnée mais c’était sans compter sur l’apparition d’un commissaire impérial du nom de Yarrick qui réussit à rétablir la situation au niveau de la ruche Hadès et à tenir assez longtemps pour que les renforts arrivent.

 

Cet échec a profondément marqué Ghazghkull, il a pensé qu’il était peut être abandonné des Dieux, alors il est parti d’Armageddon pour chercher sa voie. Makari a bien essayé de lui donner son avis mais un vrai Ork n’écoute pas un Grot et alors qu’il arrive en orbite de Golgotha, Ghazghkull tue Makari…

 

Makari n’a aucune idée de ce qui s’est passé entre le moment de sa mort et sa résurrection sur Armageddon. Mais quand Ghazghkull l’a ramené à la vie sur Armageddon pour ce que l’Imperium appelle la troisième guerre d’Armageddon, Makari est déçu/troublé, Ghazghkull est revenu sur Armageddon, il s'est détourné des Dieux Orks et n’a pas compris leur message…

 

Mais en suivant Ghazghkull sur le champ de bataille, il comprend qu’il se trompe. Ghazghkull est revenu sur Armageddon mais pour quelque chose de plus grand, pas juste la conquête d’une planète, mais la guerre éternelle, le grand combat qui va drainer des millions et des millions d’Orks, celui qui va les rendre plus forts.

 

Et Ghazghkull s'est aussi rendu compte que Makari avait raison, que les Dieux avaient raison, Armageddon n’est qu’une planète, il doit embraser la galaxie d’un feu vert. Mais un Ork ne demande pas pardon, ni à un Grot ni à un Dieu.

 

Alors Ghazghkull met le feu à la galaxie et il meurt une deuxième (troisième en fait (voir la nouvelle Mad Dok)) fois à Krongar des mains de Ragnar crinière noire, mais il ressuscite encore et il continue à peindre la galaxie en vert.

 

3 : Personnages :

Révélation

Tytonida Nebaszinar Falx : c’est une inquisitrice radicale de l’Ordo Xenos. Avant de devenir Inquisitrice elle a été sous les ordres de l’Inquisiteur Kryptman, lui aussi de l’Ordo Xenos et lui aussi radical.

Les radicaux sont une faction qui suit l’esprit de la doctrine plutôt que la lettre. Ils sont pragmatiques et pour eux la fin justifie les moyens, ils sont prêts à utiliser les armes de l’ennemi pour le vaincre et ils sont souvent considérés comme hérétiques par les inquisiteurs plus conservateurs. D’ailleurs Falx a été chassé de plusieurs conclaves.

Elle utilise des Xenos et même des mutants Ogrines.

Mais surtout elle a vendu cent vingt armes et quinze planètes impériales en échange de Makari. Comme son ancien maître avant elle, elle a sacrifié des milliards d’individus et des dizaines de planètes sur un simple pari….

Elle s’est faite piéger par Ghazghkull qui lui a envoyé Makari et les Blood Axes, ces derniers ont récupéré des informations leur permettant d’attaquer des planètes humaines et Makari devait juste être la pour raconter l’histoire du boss et faire peur à ses ennemis en laissant la légende se répandre.

Mais Falx a quand même réussi à comprendre une chose. Ghazghkull est immortel parce que c’est une entité binaire. Makari est présent à chaque résurrection de Ghazghkull et Ghazghkull peut ressusciter Makari…

Elle décide donc de ne pas tuer Makari parce que cela aurait pour effet de permettre à Ghazghkull de le ressusciter. A la place, elle décide de le mettre en chambre de stase.

A la fin du roman on ne sait pas si elle a réussi à survivre…

 

Orm Hendriksen : Prêtres des runes Space Wolves détaché auprès de la Deathwatch. Au vu de sa réaction à l’énoncé de la presque mort de Ragnar Crinière noire, on peut penser qu’il a combattu à ses côtés (même si les prêtres des runes ne sont pas assignés à une grande compagnie).

Il a rencontré l’inquisitrice Falx dans un bar où elle était ivre et a essayé d’attaquer un sergent Space Marine à mains nues. Il a rejoint la suite de l’inquisitrice en se donnant pour mission de l’empêcher de sombrer trop loin dans le radicalisme (mais ça n’a pas été couronné de succès).

Même s’il répugne à l’admettre, il a fini par avoir du respect pour Cassia, l’Ogryn au pouvoir psychique, et sa mort le pousse un peu plus vers le point de non retour… Il commence à sentir la malédiction du Wulfen prendre possession de lui.

 

Cassia c’est une Ogryn attachée à un régiment pénal impérial et détachée auprès d’un Commissaire de régiment. Pendant la guerre sur Karkemish Secundus, les pouvoirs psychiques de Cassia lui ont permis de sauver son commissaire. Mais un Ogryn est trop stupide pour être un psyker et le commissaire aurait dû abattre cette hérésie sur le champ. Au lieu de cela, le commissaire a contacté l’inquisiteur Falx et lui a remis Cassia qui depuis fait partie de la suite de l’inquisitrice.

Dans ses rêves les plus fous, Falx pense que Cassia pourrait devenir inquisiteur. Elle sera finalement tuée par les Blood Axes qui s’enfuient du vaisseau Inquisitorial.

 

Xotal le Combophore : il avait été un maître mentor Kroot, une sorte de chaman de son peuple. Les Kroots ont toujours eu une relation spéciale avec la nourriture, elle leur sert à apprendre et à évoluer. Mais Xotal avait toujours été trop vorace à chasser des Xenos et des créatures inconnues pour amasser dans son corps le plus de gènes et de savoir. Et il avait fini par franchir la ligne rouge et violer l’interdit suprême, il avait mangé un T’au…

Cette expérience lui a apporté le savoir nécessaire pour altérer son corps, pour en changer les caractéristiques au besoin.

Mais la viande de Makari a fini par lui être fatale…

 

Makari l’agite bannière : si Ghazghkull est le prophète de la Waaagh alors Makari est le prophète de Ghazghkull. C’est une partie de Ghazghkull. Le Grot portant le nom de Makari est mort souvent mais Ghazghkull a la capacité de ramener Makari à la vie en désignant un autre Grot comme le nouveau Makari. Quand il revient à la vie, il a conscience de tout ce qui s’est passé dans ses vies précédentes.

L’ennemi juré de Makari est le Dok Grotsnik, Makari aime et apaise Ghazghkull et permet au Boss Ork de comprendre ce qu’attendent les dieux. Mais c’est un obstacle pour Grotsnik qui ne peut pas contrôler Ghazghkull à cause de la présence du Grot, c’est pour ça que le Dok tue plusieurs fois ce dernier.

 

Mord-La-Face : aussi connu sous le nom de Mord-La-Face-du-Mord-Face-Avant-Qu’il-Morde est un Ork du clan Blood Axe. Il a passé un marché avec l’inquisitrice Falx, en échange d’informations sur Ghazghkull Thraka, elle lui fournit des armes et des localisations de mondes impériaux peu défendus.

Il finit par lui livrer Makari et vient avec le prisonnier pour servir d’interprète mais c’est une ruse. Le but est de propager la peur parmi l’Imperium en montrant combien Ghazghkull est rusé et puissant et aussi de voler les codes de sécurité impériaux qui se trouvent sur la frégate inquisitoriale.

Il réussit parfaitement sa mission et parvient à s’échapper avant d’être découvert.

Et pourtant les indices de son allégeance étaient plutôt faciles à remarquer… Ne serait-ce que la ferveur qu’il avait en parlant de Ghazghkull ou des généraux Blood Axe.

 

4 : Culture Ork :

Révélation

La culture Ork est abordée de façon très sommaire, on a l’impression que Nate Crowley ne connaît pas bien la culture Ork (moins que celle Nécron en tout cas) et que plutôt de se planter il préfère ne pas en faire trop (même si il part loin à certains moments^^).

 

A : Les clans :

Snakebite : Le clan des éleveurs de monstres et des traqueurs. C’est le clan qui utilise le moins la technologie.

 

Deathskulls : c’est le clan des récupérateurs Orks, ou des voleurs c’est un peu la même chose.

 

Evil Sunz : adeptes de tout ce qui va vite et peints en rouge. C’est le clan des fous de la vitesse.

 

Blood Axe : c'est le clan le plus étrange, ils font preuve de discipline et de tactique. Il leur arrive même de travailler comme mercenaires pour d’autres races.

 

Bad Moon : le clan qui a les dents qui repoussent le plus vite et donc le clan des plus riches parce que les dents c’est la monnaie des Orks.

 

Goffs : les plus brutaux et costauds des Orks, c’est la violence qui domine chez eux.

 

B : Autres :

 

Armageddon : Pour les Eldar c’est Eldrad Ulthran qui a détourné les Orks sur Armageddon, pour les Orks c’est leurs dieux qui les ont envoyés une première fois sur Armageddon. Pour Makari, c’est une erreur et Ghazghkull a mal compris…

Mais au final, Armageddon a un pouvoir particulier, c’est Ullanor (voir l’éveil de la Bête) c’est un point focal de la culture Ork. C’est la guerre sainte, la forge où sont forgés les Orks, c’est un peu comme une vengeance en fait.

Mais Ghazghkull finit par dépasser tout ça et comprendre que faire la guerre sur Armageddon c’est bien, mais la faire partout c’est mieux.

Ghazghkull est obsédé par Armageddon mais dans le roman, Makari ne dit pas si c’est les dieux Orks ou si c’est autre chose qui a influencé Ghazghkull. Mais on peut penser que c’est Eldrad Ulthran parce que Makari a une vision des dieux Orks qui lui laisse penser que le prophète a mieux à faire que d’aller sur Armageddon.

 

La vérité : l’esprit Ork est relativement simple et en fait tellement simple qu’il peut admettre deux vérités contradictoires sans souci. Par exemple, pour les Orks dire que Ghazghkull est allé seul voir le Dok en empêchant son cerveau de tomber de sa tête n’est pas contradictoire avec : une bande d’Orks a amené Ghazghkull voir le doc…

Les deux sont vrais, une vérité est plus vraie qu’une autre en fonction de la force de la personne qui l’exprime.

 

Le coup de boule : C’est aussi physique que psychique, un Ork qui veut imposer son point de vue va mettre un coup de tête mais ce coup de tête a aussi une répercussion dans le Warp et propage son idée.

 

Position sociale et force : plus un Ork gagne en force plus il gagne en stature et plus il monte dans la hiérarchie Ork. Et plus il monte dans la hiérarchie Ork, plus il gagne en force et en stature.

Un warboss peut en devenir presque intuable : Grudbolg par exemple a perdu son duel contre Ghazghkull mais n’a pas voulu se rendre, alors le Big Boss l’a décapité puis a remis sa tête à sa place et a attendu que ça se recolle pour lui reposer la question.

Pareil pour Ghazghkul,l après avoir été tué par Ragnar, Mad Dok a utilisé sa main détachée du corps de Ghazghkull pour ré-invoquer un Makari.

 

5 : L’entourage de Ghazghkull Thraka :

Révélation

Warboss Dregmek : c’était le chef du clan Deathskulls qui dirigeait Klourouillé, Ghazghkull l’a tué pour prendre sa place après avoir été « soigné » par Mad Dok Grotsnik.

 

Mad Dok Grotsnik : comme tout les medics orks il est un peu fou (dans son cas complètement cinglé), il aime par-dessus tout faire des expériences et torturer ses patients.

Mais c’est lui qui a sauvé Ghazghkull et ça lui permet de profiter de sa renommée pour avoir beaucoup de clients.

Pendant longtemps, il a espéré pouvoir contrôler Ghazghkull et en faire sa marionnette. Il a longtemps pensé être plus malin que les dieux eux mêmes. Il a plusieurs fois tué Makari pour avoir la paix et ses expériences sur le Big Boss n’ont fait qu’accroître ses blessures au cerveau et ses visions.

Mais au final, Grotsnik a fini par se rendre à l’évidence, lui et Makari sont liés à Ghazghkull, Makari est le bon et Grotsnik le méchant mais le Boss a besoin des deux pour être le « prophète » et c’est en travaillant ensemble qu’ils vont ressusciter Ghazghkull.

 

Conseil des chefs de clans.

Après avoir pris le contrôle de Urk, Ghazghkull a mis en place le conseil des chefs de clan. Avec les six chefs des principaux clans qui composent son armée. C’est un conseil consultatif, il n’y a que Ghazghkull qui décide.

 

Warboss dégote alias Dégotte-Les-Balles-Qu’Il-A-Pas-Perdues chef Deathskulls après la mort de Dregmek. Il a eu l’intelligence de ne pas s’opposer à Ghazghkull parce qu’il a senti que refuser de se battre à ce moment là, c’était pouvoir participer à de plus grands combats plus tard.

Il est toujours resté fidèle au Big Boss et il s’est même pris d’une certaine affection pour Makari. Quand Ghazghkull se fait tuer par Ragnar, c’est lui qui maintient la cohésion de la horde jusqu’au retour de Ghazghkull.

 

Warboss Shazfrag alias : Arrive-Au-Combat-Avant-Que-Ce-Soit-Un-Combat chef des Evil Sunz, c’est le deuxième chef de clan à se soumettre à Ghazghkull. Ce dernier l’a défié en duel, une course de moto de guerre. Et grâce à l’intervention de Makari, c’est Ghazghkull qui a gagné.

Il a été de tous les combats du Big Boss et comme les autres Warboss, il est parti mener sa propre guerre après le deuxième départ de Ghazghkull d’Armageddon.

 

Warboss Grudbolg, chef des Snakebite, après avoir perdu son duel au couteau contre Ghazghkull il a refusé de se joindre à lui alors Ghazghkull l’a décapité et lui a recollé la tête pour lui reposer la question… Le Big Boss a du faire ça trois fois avant que Grudbolg accepte la proposition.

Comme les autres chefs de clan, il a suivi le Big Boss dans tous ses combats avant de partir mener sa propre guerre.

 

Warboss Snazdakka, l’amiral des Bad Moon il a été vaincu sur Urk par Ghazghkull et est ensuite devenu un de ses lieutenants. Il va le suivre pendant toutes ses aventures et sera même là au moment de son combat contre Ragnar. Il va même se demander s'il ne pourrait pas prendre la place du chef pendant qu’il est mort…

 

Warboss Ugrak c’est le chef du clan Goffs, il a été vaincu par Ghazghkull dans un duel de coups de tête et en a gardé de profondes séquelles. Il a aussi suivi le Big Boss tout au long de sa carrière avant de partir mener sa propre guerre après Armageddon.

 

Genrul Straturgum il commandait les Blood Axes. Quand Ghazghkull a commencé à prendre le contrôle d’Urk, Straturgum l’a rencontré en secret et lui a proposé son allégeance. Il a participé à la deuxième guerre d’Armageddon (la première pour les Orks) et à la campagne de Golgotha. Mais au moment du retour des Orks sur Armageddon, il n’était plus là. Il avait eu un accident malheureux et avait été remplacé par le Colonel Taktikus.

 

Colonel Taktikus : il a pris le commandement des Blood Axe après la mort de Straturgum. D’après Mord-La-Face, il est encore plus intelligent que Straturgum. Il a pris part à la guerre sur Armageddon. Après Armageddon, quand Le Big Boss décide de mettre le feu à la galaxie, il envoie ses lieutenants propager la Waaagh aux quatre coins de cette dernière. Et Taktikus part mener sa propre guerre.

 

6 : Le plan de Ghazghkull Thraka :

Révélation

Par l’intermédiaire des Blood Axes, Ghazghkull obtient des informations sur l’Imperium. L’Imperium n’a pas encore compris la menace que représentent les Orks unis sous la bannière d’un seul chef de guerre.

Il veut aussi insuffler la peur dans l’Imperium en laissant se répandre des légendes sur lui et en montrant sa force. Pour cela, il utilise Makari en pariant sur la réponse habituelle des humains quand ils rencontrent quelque chose qui les dépasse, ils le tuent. Et en tuant Makari, Ghazghkull va le récupérer et avec lui la mémoire de tout ce qu’il a appris.

 

C’est assez amusant de se dire qu’on se retrouve dans la situation de l’éveil de la Bête. On est dans la même situation mais pour des raisons différentes. A l’époque de l’éveil de la bête, le mechanicus et la flotte impériale sont au courant de la menace Ork mais n’en parlent pas pour en tirer avantage jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

Aujourd’hui, Guilliman connaît ce qui s’est passé à l’époque et la menace que représente Ghazghkull mais garde le secret pour ne pas détourner des ressources de sa croisade.

 

7 : La réponse de Falx :

Révélation

Falx est totalement débordé par le plan des Orks, un peu comme Kryptman qui pensait avoir une bonne idée en envoyant les Tyranides se battre avec les Orks mais qui a créé deux monstres…

Falx finit quand même par avoir une idée de comment se débarrasser de Ghazghkull. Makari peut être ressuscité par Ghazghkull et Ghazghkull a besoin de Makari pour revenir à la vie.

Au lieu de tuer Makari, elle va l’enfermer dans un champ de stase et le garder hors de portée de Ghazghkull. Et si le Big Boss vient à mourir, alors il ne pourra plus être ressuscité.

 

Malheureusement au moment de fuir le système, la flotte Ork arrive et le cri psychique frappe le vaisseau et la nuit devient verte. Laissant le lecteur dans le doute sur l’accomplissement de la mission.

 

8 : Conclusion :

Je suis un peu surpris avec ce roman, je ne m’attendais pas à ça du tout en fait.

Déjà sur la forme avec un huis clos, où tout se déroule dans une seule pièce ou presque. C’est assez inattendu, même pour un inquisiteur radical et encore plus pour un Space Wolf.

Sur le fond aussi, je ne m’attendais pas à retrouver toute la biographie de Ghazghkull ou plutôt toute la biographie oubliée.

Nate Crowley a eu l’intelligence de ne pas s’attarder sur les choses déjà trop connues de l’histoire du Big Boss mais au contraire de remplir les blancs laissés dans sa biographie.

Au final, c’est un bon roman, on apprend des choses sur Ghazghkull, on apprend des choses sur les Orks, même si parfois Nate Crowley se laisse un peu aller.

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour/bonsoir

 

Moyen résumé (7 pages) sur le romans de Nate Crowley et ça nouvelle introductive.

ça parle des orks sur un ton plus sérieux que la série de Mike Brooks.

Nate Crowley donne plus de profondeur au personnage même si parfois on voit les limite de ça connaissance de la race orks avec quelques approximations qui n’enlève rien au récit.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ces retours @gilian! Ils sont bien complémentaires, la nouvelle est un peu spéciale à interpréter sans le roman, notamment le shenanigan sur la résurrection alternée de Ghazgkull et de Makari. J'ai dû relire la fin pour être sûr de bien comprendre.

 

Schattra, the plork thickens

Link to comment
Share on other sites

L'idée de partir sur un inquisiteur qui interroge Makari c'est assez spécial. Perso je pense qu'il y avait mieux a faire en racontant ça entre ork mais bon.

 

Sans forcement parler du livre je trouve que c'est dommage d'avoir commencé a monter un background autour de Ghazghkull qui fait la tourné des orks pour réunir une énorme armée tout ça pour le réexpédier affronter Angron sur Armaggedon....

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.