Jump to content
Warhammer Forum

[AOS] Age of Sigmar [Projet découverte d’un nouveau monde]


Recommended Posts

Age of Sigmar

 

0 : Avant-Propos :

Encore une fois après une discussion avec @Schattra … Pour ceux qui se souviennent il m’a fait le même coup en 2020 avec l’hérésie d’Horus… On est arrivé à la constatation que AOS non seulement était le parant pauvre de la blacklibrary mais aussi de la section Black Library du forum.

 

Du coup je vais me lancer dans la découverte de cet univers en commençant par le deux monstrueux recueil Realmgate war (presque 1000 pages chacun).

 

Ne soyez pas trop dur avec moi, ma connaissance de l’univers AOS est très limitée et je vais donc le découvrir en lisant les livres. On va donc pouvoir voir ce que les livres apportent à l’univers en tant que Background.

 

1 : point de départ :

Après la destruction du monde qui fut, durant l’âge des Mythes, Sigmar a réuni les différents dieux pour former un nouveau Panthéon de l’ordre dans une alliance inédite et fragile.

Mais alors que les différentes civilisations prenaient leur envole dans ces nouveaux mondes, les dieux du chaos réussir à s’infiltrer insidieusement et peut a peut à gagner en puissance.

 

Bientôt la situation devint intenable et Sigmar a dû se retirer avec ce qu’il restait de son peuple dans le royaume d’Azyr en celant les portes derrières lui laissant les autres royaumes a la merci des dieux sombres.

 

Cet évènement a marqué l’avènement de l’âge du chaos. Après la victoire contre les armées de Sigmar, les dieux du chaos ont commencé a se battre entre eux. L’âge du chaos a durée des siècles.

Des siècles que Sigmar a mis à profit pour préparer la contre-attaque qui devait lui permettre de reprendre les royaumes qu’il avait perdu.

 

Sigmar avec ces alliés a forgé une nouvelle armée qu’il s’apprête à envoyer contre les forces du chaos.

La guerre des portes arrive et avec elle l’avènement de l’âge de Sigmar.

 

2 : Les Livres :

 

The realmgate wars volume 1 recueil

 

The Gates of Azyr de Chris Wraight (série realmgate wars intro)

 

War Storm recueil (série realmgate wars livre 1)

Borne by the Storm de Nick Kyme (série realmgate wars livre 1.1)

Storm of Blades de Guy Haley (série realmgate wars livre 1.2)

The Gates of Dawn de Josh Reynolds (série realmgate wars livre 1.3)

 

Ghal Maraz recueil (série realmgate wars livre 2)

War in the Hidden Vale de Josh Reynolds (série realmgate wars livre 2.1)

The Eldritch Fortress de Guy Haley (série realmgate wars livre 2.2)

 

Hammers of Sigmar recueil (série realmgate wars livre 3)

Stormcast de Darius Hinks (série realmgate wars livre 3.1)

Scion of the Storm de C. L. Werner (série realmgate wars livre 3.2)

 

Wardens of the Everqueen de C. L. Werner (série realmgate wars livre 4)

 

Black Rift de Josh Reynolds (série realmgate wars interlude 1)

Pantheon de Guy Haley (ordre)(série realmgate wars interlude 2)

 

The realmgate wars volume 2 recueil

 

Warbeast de Gav Thorpe (série realmgate wars livre 5)

 

Call of Archaon recueil (série realmgate wars livre 6)

Beneath the Black Thumb de David Guymer (chaos)(série realmgate wars livre 6.1)

Eye of the Storm de Rob Sanders (série realmgate wars livre 6.2)

The Solace of Rage de Guy Haley (série realmgate wars livre 6.3)

Knight of Corruption de David Annandale (série realmgate wars livre 6.4)

The Trial of the Chosen de Guy Haley (série realmgate wars livre 6.5)

In the Lands of the Blind de Rob Sanders (série realmgate wars livre 6.6)

Blood and Plague de David Annandale (série realmgate wars livre 6.7)

See No Evil de Rob Sanders (série realmgate wars livre 6.8)

 

Fury of Gork de Josh Reynolds (série realmgate wars livre 7)

Bladestorm de Matt Westbrook (série realmgate wars livre 8 )

 

Mortarch of Night recueil (série realmgate wars livre 9)

The Prisoner of the Black Sun de Josh Reynolds (ordre) (série realmgate wars livre 9.1)

Sands of Blood de Josh Reynolds (série realmgate wars livre 9.2)

The Lords of Helstone de Josh Reynolds (série realmgate wars livre 9.3)

The Bridge of Seven Sorrows de Josh Reynolds (série realmgate wars livre 9.4)

The Beasts of Cartha de David Guymer (série realmgate wars livre 9.5)

Fist of Mork, Fist of Gork de David Guymer (série realmgate wars livre 9.6)

Great Red de David Guymer (série realmgate wars livre 9.7)

Only the Faithful de David Guymer (série realmgate wars livre 9.8)

 

Lord of Undeath de C. L. Werner (série realmgate wars livre 10)

 

Et peut être plus si affinité^^

Edited by gilian
Link to comment
Share on other sites

The Gates of Azyr de Chris Wraight

 

  Masquer le contenu

0 : Avant-Propos

Nous sommes en 2015 et Game Workshop vient de lancer son nouveau jeu Age of Sigmar avec pour cadre la campagne RealmGate War. Pour l’occasion une série de romans courts (voir très court) sort et The Gates of Azyr est le premier roman de cette série. Ecrit par Chris Wraight qui à l’époque commençait à se faire un nom du côté des Space Wolves.

 

1 : L’histoire du livre

Après des siècles de massacres, la guerre est finie et dans les Royaumes Mortels ravagés par les bandes du Chaos, les derniers survivants de l’humanité sont en train de disparaitre. Dans le royaume du feu d’Aqshy les Goretides de Korghos Khul sont en train de traquer leurs derniers ennemis avant de partir vers d’autres conquêtes… Quand soudain la foudre frappe à la porte.

 

2 : L’histoire avec un grand H

  Masquer le contenu

Dans le royaume des cieux d’Azyr, après des siècles de préparation, Sigmar a donné le signal de la contre-attaque. Les premiers Stormcast Eternals se préparent à partir pour Aqshy pour ouvrir la porte qui donne sur Azyr.

 

Le Lord Celestant Vandus Hammerhand et son Stormhost ont été choisis pour être les premiers à poser le pied sur les Royaumes Mortels. Il harangue ses troupes par un discours bien senti et ils sont tous téléportés à la porte d’Aqshy.

 

Au même moment dans le royaume de feu, Korghos Khul à la tête de son armée, les Goretides, cherche un adversaire de valeur, digne d’être combattu pour pouvoir lui trancher la tête et poser son crane sur la pyramide d’os qu’il a construite. Cet ultime crane qui lui manque pour être élevé au niveau de Prince Démon… Sa traque l’amène dans la péninsule de Brimstone au moment où l’avant-garde chargée d’ouvrir la porte arrive. Voyant dans ces nouveaux venus les adversaires qu’il cherche depuis des siècles, il lance sa horde à l’assaut.

 

Le combat est inégal entre les Stormcast inférieurs en nombre et les forces de Khorne, mais le but des Stormcast n’est pas de gagner, ils doivent seulement tenir le temps que leur mage de bataille brise les sceaux de la porte et que les renforts puissent arriver.

 

Korghos Kul a compris le danger mais trop tard et les sigmarites ont le temps de briser les sceaux, l’histoire est en marche et les armées de Sigmar peuvent se déverser par la porte ouverte.

 

Essayant de tirer quelque chose de cette défaite, Kul décide de tuer le commandant ennemi Vandus. Quelque chose attire et réunit les deux « hommes »… Ils se sont déjà affrontés il y a des siècles alors que Vandus était encore un mortel, et que Kul faisait encore la guerre. Vendell Blackfist le dernier chef des Direbrands, emporté par la tempête alors que Kul allait le tuer.

 

Mais le temps a changé et Vandus n’est plus Vendell, et Kul est sur le point de perdre le combat et la vie. Heureusement pour lui, les affres de la bataille éloignent Vandus de sa cible et permettent à Kul de survivre à cette défaite.

 

3 : Personnages

  Masquer le contenu
  • Vandus Hammerhand : Lord Celestant de la chambre militante des Hammerhand, alias Vendell Blackfist. Pendant l'Âge du Chaos, Vendell Blackfist était le dernier seigneur de la tribu des Direbrands qui était installée dans la péninsule de Brimstone. Il aurait dû être tué par Korghos Khul mais son âme a été sauvée par Sigmar. Une fois reforgé dans le royaume d’Azyr il est devenu Vandus Hammerhand, le seigneur des Hammerhand, les premiers des Stormcast à être renvoyés dans les Royaumes Mortels pour rouvrir les portes et permettre aux armées de Sigmar de chasser le Chaos. Vandus a été envoyé prendre la porte du royaume d’Aqshy et par là-même combattre une nouvelle fois Khul.
  • Ionus Cryptborn : Lord Relictor des Hammerhand, alias Eonid ven Denst. Tout comme les autre Stormcast, son âme a été sauvée par Sigmar. Avant de devenir un Stormcast il était un prince de Shyish et il existe un contentieux entre lui et Nagash (à peine effleuré dans ce roman : affaire à suivre).
  • Anactos Skyhelm est le Prosecutor qui dirige l’ost volant des Hammerhand.
  • Calanax : C’est le tout premier Dracoth à être « apprivoisé » par un Stormcast. C’est aussi la monture de Vandus Hammerhand.
  • Korghos Khul : Sûrement l’un des plus puissant seigneurs de guerre de Khorne, il a envahi totalement le royaume d’Aqshy et y a construit une pyramide avec un million de cranes. Il ne lui reste plus qu’un ultime crane à trouver pour finir son offrande à Khorne. C’est le crane du dernier des Direbrands, qui est devenu Vandus Hammerhand. Il va essayer de le tuer mais il va échouer et la bataille de la péninsule de Brimstone sera sa première défaite.
  • Threx Skullbrand de la tribu des Skullbrand, C’est le Bloodsecrators des Goretides. Il a rejoint la horde des disciples de Khorne après que Khul l’ait vaincu en duel. C’est le seul duel qu’il n’a jamais perdu.
  • Vekh l’écorcheur est un des lieutenant de Khul, il pousse ses guerriers à attaquer en leur donnant des coups de fouet pour les motiver. Il a apprivoisé un Khorgorath du nom de Skuldrak qu’il lâche sur ses ennemis. C’est sa dernière charge qui sauve la vie de Khul à la bataille de la porte de la péninsule de Brimstone.

 

4 : Lieu

  Masquer le contenu
  • Aqshy : le royaume du feu, il a été conquis par Korghos Kul pour son dieu Khorne pendant l'Âge du Chaos. C’est le premier royaume attaqué par les forces de Sigmar pendant la guerre des portes.
  • Azyr : c’est le royaume céleste, celui de Sigmar, le seul royaume à ne pas tomber sous la domination du Chaos pendant l’Âge du Chaos. C’est de là que Sigmar lance sa contre-attaque.

 

5 : Tribu et Horde

  Masquer le contenu
  • Direbrands : C’est la dernière tribu humaine d’Aqshy qui a tenu tête a Korghos Kul. Le dernier chef de cette tribu était Vendell Blackfist, mais au moment de le tuer, ce dernier a été emporté par la foudre.
  • Goretide : C’est la horde de guerrier de Khorne commandé par Korghos Khul. La horde est originaire du sud d’Aqshy mais Khul cherche quelque chose dans le nord et y a amené sa horde. C’est une armée très importante qui a vaincu beaucoup d’ennemie et qui a les faveurs de Khorne.

 

6 : Black Library publicité présente...

Cette introduction à Age of Sigmar est surtout un livre publicitaire pour nous présenter les nouvelles unités, que ça soit les Stormcast ou les Goretides de Khorne : la plupart des unités sont décrites et ont leur petit moment de gloire pendant la bataille. C’est le premier d’une longue série de novellas de ce genre que l’on va retrouver a chaque nouvelle sortie dans un recueil au nom de XXXX et autres récits.

 

7 : Conclusion

C’est une novella d’un peu moins de 100 pages et c’est surtout le début d’un nouveau jeu. Beaucoup de temps est perdu à nous présenter les nouvelles unités et à leur faire avoir « leur moment » dans le récit. Malgré tout Chris Wraight ne s’en sort pas trop mal et réussit à introduire une nouvelle époque et le début d’un conflit qui va servir de cadre à cette première édition d’Age of Sigmar. Il nous présente aussi plusieurs protagonistes mais ne connaissant pas la suite de l’histoire je ne sais pas s'ils deviendront célèbres ou pas.

 

Note 1 : J’ai laissé les noms des unités en anglais parce que je ne connais pas forcement leur équivalent français.

 

Note 2 : Je lis le roman en 2023 soit 8 ans après la sortie et c’est vrais que ça souffre un peu de la comparaison avec les romans qui sortent a l’heure actuelle sur 40K, ou il y a une différence plus marquée entre les romans historique (la série Dawn of Fire par exemple) et les romans "présentation d’armée et d’unité" (plus souvent des recueil du genre : Nexus et autres histoires ou XXX et autres histoires). 

 

Borne by the Storm de Nick Kyme

 

  Masquer le contenu

0 : Avant-Propos

Après une introduction écrite par Chris Wraight, on entre dans le vif du sujet avec une première trilogie intitulé « War Storm » dont le premier volume 'Borne by the Storm' est écrit par Nick Kyme. Il fait directement suite au précédent volume et reprend la campagne des forces de Sigmar pour reprendre le royaume du Feu.

 

1 : L’histoire du livre

La première phase de la reconquête d’Aqshy s’est bien passée et la Porte d’Azyr a été reprise. Et les forces de Sigmar se repandent sur tout le continent. Mais avant de pouvoir vraiment vaincre les forces de Khorne, il faut détruire la Porte de la Colère qui donne directement sur le royaume du dieu de la guerre.

 

2 : L’histoire avec un grand H

  Masquer le contenu

Après leur première victoire, les Hammerhand ont pour mission de détruire une des huit tours de cuivre qui maintiennent la Porte de la Colère. Mais Vandus a eu une vision de la pyramide de cranes de Korghos Khul et il a le sentiment que Sigmar veut qu’il aille au-devant de son destin.

 

Il décide donc de séparer son armée en deux, il dirigera les Hammerhand vers la pyramide de cranes et Ionus dirigera sa confrérie de Thunderstrike vers la tour pour la détruire et rejoindra ensuite Vandus.

 

Alors qu’il fait route vers la pyramide et qu’ils affrontent de plus en plus d’ennemis, les Hammerhand croisent la route d’une autre chambre militante qui marche vers le nord elle aussi, ce sont les Goldenmanes du seigneur Jactos.

 

Comme à son habitude, Jactos a été trop téméraire et lui et ses hommes sont tombés dans une embuscade, mais l’arrivée providentielle de Vandus et de ses hommes permet de rétablir la situation. Une fois sauvé, Jactos décide de faire route avec Vandus pour l’aider à détruire la pyramide.

 

Pendant ce temps, Korghos Khul qui a survécu à la bataille de la porte, retourne lui aussi vers sa forteresse et la pyramide. Comme tout seigneur du Chaos qui vient de perdre une bataille, il est obligé de reprendre sa horde en main en tuant ceux qui veulent prendre sa place. Enfin de retour à sa forteresse, il a la désagréable surprise de trouver la plupart de ses lieutenants en train de se battre entre eux plutôt que d’être allé se battre contre l’ennemi. Il doit une nouvelle fois faire le ménage et tuer par centaines ses subordonnés pour rétablir sa domination sur la horde.

 

De son côté, Ionus finit par arriver à la tour où il doit affronter Skullbrand et ses hommes qui montent la garde. Après de durs combats, Ionus et les Thunderstrike parviennent à détruire la tour et font route pour rejoindre Vandus.

 

Mais la soif de gloire de Jactos a précipité l’avance des Stormcast, et alors que les Goldenmanes engagent le combat contre les Goretides, Jactos défie en duel Korghos Khul. Les Hammerhand doivent à leur tour engager le combat pour empêcher leurs alliés d’être submergés, mais ce faisant, ils ne peuvent pas attendre le retour de Ionus.

 

Bien que Jactos soit un combattant de premier plan, il finit par se faire tuer par Khul (et c’est une mort définitive, la hache de Khorne ayant en même temps tranché la tête et l’âme de Jactos).

 

Khul s’apprête a utilisé le crane de Jactos pour finir sa pyramide et effectuer son ascension comme Elu du Chaos, mais c’est sans compter l’intervention de Vandus qui s’approche de la Porte de la Colère et demande à Sigmar de le rappeler à lui. L’éclair envoyé par Sigmar est tellement puissant qu’il détruit aussi bien la Porte que les fondations de la pyramide. La Porte de la Colère est détruite et les rêves d’ascension de Khul sont finis…

 

3 : Révélation

  Masquer le contenu
  • Vandus Hammerhand : Le meilleur d’entre tous, respecté et apprécié par tous les Stormcasts (on raconte qu'il s'appelait Alain Juppé dans une vie antérieure...). Il poursuit sa campagne contre les forces de Khorne et de Khul. La vision qu’il a eu de la Porte de la Colère lui fait comprendre qu’il faut détruire la Porte avant de penser pouvoir vaincre Khorne, sinon les renforts continueront à arriver sans discontinuer. Il sacrifiera sa vie pour invoquer la colère de Sigmar et détruire la Porte.
  • Lord-Relictor Ionus Cryptborn : On apprend qu’il a passé un pacte avec quelqu’un de très puissant avant de rentrer au service de Sigmar. Il lui a même vendu son âme. Bien que cet « être » ne soit pas décrit, on peut penser qu’il s’agit de Nagash en personne. Lors du combat de Ionus dans la tour alors qu’il est sur le point de succomber contre les démons de Khorne, ces derniers sont détruits (c’est Nagash qui intervient parce qu’il ne laissera l’âme de Ionus à personne d’autre).
  • Jactos Goldenmane : Il a très peu de souvenir de sa vie d’avant mais il a gardé un talent certain pour le maniement de l’épée. C’est un duelliste accompli. Après avoir été reforgé, il est devenu membre de l’ost des Hammesr of Sigmar et s’est hissé au rang de Lord Castelant. Il a pris le commandement de la deuxième chambre guerrière qui sont devenu les Golden Manes. Il a toujours considéré Vandus comme un héros même parmi les Stormcast, mais il a toujours secrètement espéré pouvoir rivaliser avec lui. C’est ce qui va causer sa perte. Il va outrepasser ses ordres et affronter seul Korghos Khul et être définitivement vaincu par ce dernier.
  • Korghos Khul : Malgré sa défaite, il reste toujours le favori de Khorne (du moins dans cette partie du monde). Après avoir remis de l’ordre dans sa horde et leur avoir rappelé qui commande, il attend Vandus pour prendre sa tête mais c’est Jactos qui arrive en premier. Ça ne change rien pour Khul : un crane de commandant Stormcast en vaut un autre pour lui et il décide d’utiliser le crane de Jactos pour finir sa pyramide. Seulement, quand vous êtes un champion de Khorne, vous ne pouvez pas refuser un défi et il se sent obligé de relever le défi de Vandus avant de compléter son offrande à son dieu. Et finalement ça causera sa perte.

 

4 : Conclusion

Cette suite directe du premier volume est bien menée. On a moins l’impression d’être dans une revue de détail de la boite de base et les trois personnages principaux du premier roman voient leur histoire approfondie. De nouveaux personnages sont abordés et il y a même un mort chez les héros : Jactos Goldenmane. C’est relativement rafraichissant de voir un héros mourir (on n’a pas l’habitude à Warhammer 40K). Je vais finir par apprécier ce jeu, en tout cas après deux volumes je commence à me dire que l’univers vaut peut-être le détour. 

  

Storm of Blades de Guy Haley

 

  Masquer le contenu

0 : Avant-Propos

Deuxième volume de la trilogie War Storm, 'Storm of Blades' est écrit par Guy Haley. Après une série de nouvelles et de romans pour 40K, Haley se retrouve lui aussi impliqué dans la Guerre des Portes. On note un changement de décor pour ce roman avec un passage dans le royaume de Chamon, le royaume du Métal.

 

1 : L’histoire du livre

Sigmar n’a pas lancé ses Stormcast seulement sur Aqshy, il a attaqué tous les Royaumes Mortels d’un coup. Il veut en chasser le Chaos et aussi y trouver des alliés. Dans le royaumes du Métal de Chamon, il envoie ses Celestian Vindicators pour trouver la Silverway et les Duardin.

 

2 : L’histoire avec un grand H

  Masquer le contenu

Il y a des siècles de cela; il avait été Caeran, prince d’Amcarsh, dans le royaume de Chamon. Il y a combattu le Chaos pendant des années mais un jour, alors qu’il revenait d’une chasse au monstre, il a trouvé son foyer en flammes, brulé par une horde du Chaos. Sa rage et son envie de vengeance l’ont poussé à combattre au lieu de fuir. Mais juste avant sa mort, son âme a été rappelée par Sigmar.

 

Aujourd’hui il est Thostos Bladestorm, Lord Celestant de la chambre des Bladestorm de l’Ost des Celestian Vindicators, et Sigmar a décidé de les envoyer sur Chamon pour trouver la légendaire « Silverway » et entrer en contact avec les Duardin.

 

Pendant ce temps dans le royaume de Chamon, sous le contrôle de Tzeentch depuis des siècles, le sorcier Ephryx, neuvième disciple de la Neuvième Tour (les huit premiers disciples ont très mal fini), a une vision de ce qu'il s’est passé à la porte d’Azyr dans le royaume d’Aqshy, et commence à se dire que Sigmar est de retour et à se faire du souci pour sa forteresse. Ce qui est confirmé quelques instant plus tard avec l’arrivée du démon majeur Kairos Fateweaver, qui vient le prévenir qu’il doit s’activer pour finir de mettre à exécution le grand plan de Tzeentch.

 

Il faut encore 99 jours pour finir de charger la forteresse en energie et pouvoir transporter Chamon dans le royaume de Tzeench, à Ephryx de gagner assez de temps en retenant les Stormcast aussi loin de la forteresse que possible. Mais Ephryx a un autre plan et veut doubler Kairos. Il veut attirer les Stormcast vers la forteresse et se servir de leur énergie pour accélérer le processus et devancer les prévision de Kairos. Après tout, il alimente la forteresse avec un artefact de Sigmar, alors pourquoi pas directement avec ses guerriers ?

 

Arrivés sur Chamon grâce à la foudre, les Celestian Vindicators trouvent un royaume totalement vide, aucune résistance ennemi et rien de vivant…

La découverte de la « Silverway » est relativement facile, l’enchantement qui dissimulait la porte devait la protéger des ennemies des Duardin mais l'a laissé visible pour leurs alliés.

 

Thostos Bladestorm et ses Celestian Vindicator sont frustrés de ne trouver aucun ennemi à tuer et c’est avec une certaine joie qu’ils voient arriver le premier assaut des force du Chaos sur la Porte de Royaume. L’assaut est repoussé facilement et Thostos décide de poursuivre les ennemis en fuite. Ce qui amène directement les Stormcast devant la forteresse d’Eldritch, et par là même dans le piège tendu par Ephryx.

 

Mais Ephryx avait sous-estimé la haine et l’envie de vengeance de Thostos et de ses hommes, qui écrasent les défenses de la forteresse. Devant la défaite qui s’annonce, il décide d’utiliser les réserves d’énergie de la forteresse pour lancer un sort transformant le vivant en mort, ce qui lui donne la victoire mais tue aussi bien ses ennemis que ses alliés.

 

Au moment de sa mort, Thostos ressent une énergie pure et brute émise par l’artefact emprisonné sous la forteresse… Sigmar vient de retrouver où est caché Ghal Maraz. Et ça ne plait pas du tout à Kairos qui vient en toucher deux mots à Ephryx.

 

3 : Personnages

  Masquer le contenu
  • Thostos Bladestorm : Avant de devenir un Stormcast Eternal, il a été prince d’une petite communauté humaine dans les montagnes du royaume de Chamon. Alors qu’il revenait d’une chasse au monstre, il a trouvé une horde d’Hommes Bêtes du Chaos en train de massacrer son peuple. Il a combattu les Hommes Bêtes jusqu’au bout mais a fini par être vaincu en demandant vengeance. Son vœu a été exaucé et Sigmar a sauvé son âme pour qu’il puisse revenir en tant que Celestian Vindicator. Lors de la Guerre des Portes, sa chambre guerrière attaque Chamon dans le but de trouver les Duardins. Il ne va pas les trouver, mais va découvrir l’emplacement du marteau de Sigmar.
  • Ephryx : Sorcier neuvième disciple de la Neuvième Tour, il est le disciple de Kairos et a pour mission de canaliser l’énergie de Ghal Maraz dans la tour d’Eldritch, pour ensuite déplacer le royaume de Chamon dans le domaine de Tzeentch. Il est presque arrivé au bout de sa mission mais l’arrivée des Stormcast bouscule ses plans. Alors que Kairos voit une menace, lui y voit une opportunité de doubler son maitre et de prendre sa place dans la hiérarchie de Tzeentch. Malheureusement pour lui, il a sous-estimé les Stormcast et va devoir utiliser la magie emmagasinée dans la tour pour les tuer.
  • Kairos : Démon majeur de Tzeentch c’est le véritable maitre de Chamon, il manipule Ephryx pour arriver à ses fins, mais devant l’échec de son subordonné, il se voit obliger de venir en personne pour accélérer le mouvement et empêcher toute l’entreprise d’échouer.

 

4 : Stormcast

  Masquer le contenu
  • Celestian Vindicators : C’est un Stormhost formé avec les âmes de ceux qui priaient Sigmar pour obtenir plus de force pour se venger de leurs ennemis. Sigmar envoie quatre chambres militantes de Celestian Vindicators sur Chamon pour retrouver les Duardins (Bladestorm, Doombringers, Fireblades, Harbringers of Vengeance). Sigmar pensait que des gens obsédés par la vengeance seraient plus à même de convaincre les Duardins de rejoindre le combat.
  • Mort et Reforge : Quand un Stormcast meurt, son âme retourne à Azyr et il est à nouveau reforgé pour repartir au combat. Lors de la première forge pour devenir un Stormcast, ils gardent en mémoire leur ancienne vie. Mais lors de la deuxième forge, ils perdent une partie d’eux même, et perdent le souvenir de leur vie d’avant. (C’est ce qui arrive à Thostos).
  • Ghal Maraz : C’est le marteau de Sigmar qui lui a été offert par Grungni dans le Monde qui Fut (c’est pas dans le livre mais ça date de Old World). Pendant l’Âge du Chaos, au moment des dernières batailles, Sigmar a lancé son marteau sur l’ennemi, qui est entré dans une faille créée par Tzeentch et le marteau a été perdu. En réalité, il était dans le royaume de Chamon et les disciples de Tzeentch ont construit une forteresse au-dessus du marteau pour en extraire l’énergie et pouvoir transporter Chamon dans le domaine de Tzeentch dans les Royaumes du Chaos.

 

5 : La Mort

  Masquer le contenu

Dans les précédents volumes, on a pu voir que Ionus Cryptborn avait apparemment vendu son âme à un dieu de la mort. Ici on voit Ephryx utiliser un sortilège de mort, et à ce moment-là un être très puissant le regarde avec mépris. Sur les trois premiers romans, on a donc l’ombre du dieu de la mort qui plane sans qu’il soit vraiment nommé.

 

6 : Conclusion

Ce petit changement de royaume nous a fait découvrir un nouvel Stormhost et une nouvelle facette des Stormcast avec la vengeance pour seul but. Comme pour les autres romans de la série, Guy Haley a pris le parti de donner de la visibilité aux deux parties prenantes du conflit (Thostos et Ephryx), ce qui rend l’intrigue bien plus intéressante. On voit se dessiner la suite des événements avec Vandus qui est envoyé récupérer le marteau. Au final pour un volume de moins de 100 pages, cette novella fait bien le travail en présentant deux factions et plusieurs personnages, mais surtout en faisant avancer l’intrigue générale. 

 

The Gate of Dawn de Josh Reynolds

  Masquer le contenu

0 : Avant-Propos

Quatrième volume de la série Realmgate War et troisième et dernière partie de War Storm, ce roman court écrit par Josh Reynolds nous amène dans un nouveau royaume mortel : Ghyran, le Royaume de la Vie. Encore une fois c’est l’occasion de nous présenter deux nouvelles factions de cette guerre.

 

1 : L’histoire du livre

Après Aqshy et Chamon, les Stormcast Eternals sont envoyés sur Ghyran avec une double mission : sécuriser la Porte de l’Aurore et entrer en contact avec Alarielle et ses Sylvaneth, mais cette fois les Stormcast vont trouver à qui parler.

 

2 : L’histoire avec un grand H

  Masquer le contenu

Lord Grelch et la tribu de Ghyr étaenit les favoris de Nurgle, et il avait reçu l’ordre de garder et de profaner un tas de cailloux connus sous le nom de Porte de l’Aurore. Depuis qu’il était devenu le favori de Nurgle, il n’avait plus vraiment trouver d’adversaires prêt à le combattre, mais après tout sa situation lui convenait bien.

 

Alors qu’il se prélasse en attendant que le temps passe, la foudre frappe dans les environs et amène avec elle des guerriers inconnus à ce jour.

 

Tout heureux de pouvoir se battre, Grelch prend la tête de sa tribu et se prépare à affronter les nouveaux venus.

 

Malheureusement pour eux, les nouveaux arrivants les massacrent en moins de quelques minutes, ne laissant même pas le temps à leur maitre démoniaque d’arriver par la Porte…

 

Les Hallowed Knights du lord Celestant Gardus viennent de faire une entrée fracassante et d’accomplir avec rapidité et efficacité la première partie de leurs ordres, à savoir prendre la Porte de l’Aurore. Il ne leur reste plus qu’à trouver les Sylvaneth.

 

Mais alors que les Hallowed Knights sont en train de purifier la foret autour de la Porte, cette dernière s’ouvre pour laisser passer le démon majeur de Nurgle Balothrax, accompagné d’une nuée de démons.

 

Les Stormcast sont arrivés trop tard, la Porte de l’Aurore était déjà souillée par le Chaos. Un combat à mort s’engage entre les deux camps, mais la position des Hallowed Knights est intenable : alors que leur force diminue à chaque mort, les forces de Nurgle sont inépuisables avec le portail qui vomit des démons sans discontinuer.

 

Dans le royaume d’Azyr, Sigmar a bien vu le problème et décide d’envoyer Zephacleas et ses Astral Templars pour épauler les Hallowed Knights. Malgré l’arrivée providentielle des renforts, la situation reste désespérée et Gardus n’a d’autre choix que de tenter le tout pour le tout. Il affronte le Démon Majeur en duel, mais voyant qu’il ne peut rien lui faire, il décide de le prendre par la ruse et profite d’une esquive pour passer dans le dos du démon et passer le Portail de l’Aurore en direction des Jardins de Nurgle. Balothrax est trop volumineux pour pouvoir l’arrêter et dans sa tentative de faire demi-tour, il tombe sur la Porte de l’Aurore et la détruit.

 

La victoire est à portée de main pour les Stormcast mais il reste encore beaucoup trop de démons…

 

C’est l’arrivée d’une armée de dryades et d’esprits de la foret qui sauve la situation et donne la victoire aux derniers stormcast debout (il ne reste que 16 survivants en état de combattre).

 

Et pendant ce temps-là dans les jardins de Nurgle, Gardus court…

 

Note : Je sais que vous avez surement trouvé le résumé très (trop peut-être) court. Mais avec à peine dix chapitres et surtout une histoire qui commence avec l’assaut sur la Porte de l’Aurore et qui se finit avec la destruction de la Porte quelques heures plus tard, c’est assez compliqué de faire plus long.

 

3 : Personnages

  Masquer le contenu
  • Gardus Steel Souls : De son vivant il s’appelait Garradan et était médecin a Demesnus, il a combattu la peste mais a fini par succomber (ce n’est pas précisé comment dans ce livre). Mais il est mort en priant Sigmar de lui donner la force de protéger les gens et Sigmar a entendu son appel. Reforgé, il est devenu Gardus Steel Souls et il a été envoyé pour reprendre la Porte de l’Aurore. Il s’est sacrifié pour apporter une chance de victoire à son camp en permettant la destruction de la Porte mais il est maintenant piégé dans les Jardins de Nurgle sans espoir de retour.
  • Lorrus Grymm : De son vivant Lurgun Blackpelt, chef d’une tribu nomade. Il est le lord Castellant des Steel Souls et il est coincé à Azyr en attendant que la Porte de l’Aurore s’ouvre pour rejoindre Gardus. Malheureusement les choses se passent mal et il ne pourra pas rejoindre son ami pour le combat contre les forces de Nurgle.
  • Zephacleas : Lord Celestant des Beast-Bane (chambre de guerrier des Astral Templars,) il est l’ami de Gardus Steel Souls et il est envoyé avec ses hommes pour lui porter secours lors de la bataille de la Porte de l’Aurore. Biens qu’il arrivera à temps pour aider à gagner la bataille, il ne pourra pas empêcher Gardus de se sacrifier en passant la Porte.
  • Bolathrax : Démon Majeur de Nurgle, il commande la septième Légion de la Peste, et a été de tous les grands combats de Nurgle : Black Skies contre le Grand Nécromancien, Skyoak pendant la guerre de Allpoints, la destruction de la Cité des Branches d’Alarielle. Et à présent il cherche le domaine caché d’Alarielle. Dans le Royaume de la Vie, il affronte Gardus à la bataille de la Porte de l’Aurore et détruit involontairement la Porte en poursuivant Gardus dans les Jardins de Nurgle.

 

4 Stormhost

  Masquer le contenu
  • Hallowed Knights : Les moines-guerriers de Sigmar, pour eux la Guerre des Portes est une croisade, c’est leur foi en Sigmar qui les définit, d’ailleurs leur cri de guerre est "seuls les pieux" (j’aurais dit "seuls les fidèles" mais ça a été traduit pieux). 
  • Astral Templars : Les plus barbares de tous les Stormhosts. Ils cherchent l’ennemi le plus fort pour le combattre et foncent souvent dans le tas. Ils ne sont jamais aussi efficaces que quand ils sont submergés d’ennemis.
  • Mort et Reforge : Zephacleas et Lorrus Grymm s’inquiètent pour Gardus, ils ne veulent pas qu’il meure. Bien sûr les Stormcast sont immortels, mais ils reviennent changés après leur Reforge et ils ne veulent pas que Gardus change.

 

5 : Conclusion

Encore un bon roman court qui introduit cette fois Nurgle et laisse entrevoir l’arrivée des Sylvaneth dans cette guerre. Prise seule, cette histoire est un peu courte mais il faut savoir que c’est aussi Josh Reynolds qui écrit la novella suivante qui va introduire le nouvel arc narratif « Ghal Maraz » en deux volumes.

 

La série commence à prendre son rythme de croisière et à introduire de plus en plus de factions. On peut par contre regretter qu’à chaque fois une des factions soit des Stormcast, mais comme on change de Stormhost à chaque roman, ça permet de voir toutes les facettes de cette faction. 

 

War in the Hidden Vale de Josh Reynolds

 

  Masquer le contenu

0 : Avant-Propos

Avec ce roman court, nous commençons le deuxième recueil de la série Realmgate Wars, dénommé Ghal Maraz. Pour ce premier roman c’est Josh Reynolds qui est à l’écriture et ça tombe bien parce que c’est la suite directe de'The Gates of Dawn'.

 

1 : L’histoire du livre

Dans le Royaume de la Vie de Ghyran, la guerre continue. Le Lord-Castellan Grymn continue la quête que lui a confié Sigmar : combattre le Chaos et retrouver la reine des Sylvaneth, Alarielle. Mais il veut surtout venger la mort de son ami Gardus…

 

2 : L’histoire avec un grand H

  Masquer le contenu

Au plus profond des Jardins de Nurgle, Gardus est toujours en train de courir avec à ses trousses Bolathrax qui s’amuse de plus en plus et pense bientôt pouvoir corrompre Gardus. Mais manque de chance pour le démon, une lumière divine téléporte Gardus hors des Jardins.

 

Pendant ce temps sur Ghyran, dans les marais de Rotwater Blight, les Stormcast sous les ordres de Grymm continuent leur difficile progression et le massacre des maigres forces ennemies sur leur route. Mais l’environnement commence à peser sur les Stormcast, certains perdent le moral, d’autres meurent ou disparaissent… Petit à petit malgré un semblant de victoire, l’attrition fait son œuvre…

 

Gardus quant a lui a été transporté auprès d’une bande de guerriers Sylvaneth qui acceptent de lui dire où trouver la reine Alarielle dans l’espoir qu’il arrive à la convaincre de reprendre le combat contre Nurgle.

 

Après lui avoir donné ces renseignements, ils aident Gardus à retrouver Grymm et ses hommes. Grymm a du mal à croire que son ami est revenu, mais il est bien obligé de se rendre a l’évidence, un miracle s’est produit et il a réussi a sortir des Jardins de Nurgle. Mais quelque chose a changé chez Gargus, il a l’air hanté et il sait des choses qu’il ne devrait pas savoir.

 

Grâce à lui, les Stormcast réussissent à trouver l’entrée de la Vallée Cachée, le dernier royaume d’Alarielle, immaculé de la corruption du Chaos. Malheureusement ils ont été suivis et les hordes de Nurgle se repandent dans la Vallée, forçant les Stormcast et les derniers Sylvaneth à se replier, mais surtout forçant Grymm à tuer Gardus pour que son âme ne soit pas absorbée par un démon de Nurgle et puisse retourner en Azyr.

 

3 : Personnages

  Masquer le contenu
  • Lord-Celestant Gardus : Il réussit à s’échapper des Jardins de Nurgle et se retrouve à nouveau dans le Royaume de la Vie, et fait la rencontre de la bande de Sylvaneth commandée par la Dame des Vignes, qui voit en lui un moyen de forcer Alarielle à reprendre le combat contre Nurgle. La Dame lui indique où se trouve la reine et comment s’y rendre, puis l’aide à rejoindre les Stormcast sous les ordres de Grymn. En suivant les instructions de Gardus, les Stormcast finissent par trouver la Vallée Cachée mais malheureusement ils ont été suivis par les troupes de Nurgle. Pendant le combat, Gardus se retrouve une nouvelle fois en mauvaise posture devant Bolathrax, mais au moment où ce dernier va le manger, Grymn le tue et sauve son âme qui retourne en Azyr.
  • Lady of Vines : C’est une dryade qui commande une bande de Sylvaneth qui essaie de combattre les forces de Nurgle. Bien qu’elle soit fidèle à sa reine Alarielle, elle aimerait que cette dernière se réveille et reprenne le combat contre Nurgle. Elle va donc aider Gardus à trouver la Vallée Perdue mais elle va regretter sa décision car ça va permettre aux troupes de Nurgle de la trouver aussi.
  • Lord Relictor Morbus : Il avait vue la mort de Gardus, et avait aussi eu une vision de Grymn tuant son ami, mais il avait pensé que le destin avait changé avec les événements de la Porte de l’Aube. Il est consterné quand il se rend compte de ce qui est en train de se passer…
  • Lord-Castellant Lorrus Grymn : Il n’est pas aussi charismatique que son ami Gardus, ou du moins il l’est différemment. Il prend le commandement des Steel Souls pendant que Gardus est dans les Jardins de Nurgle. Il est soulagé et heureux de voir son ami revenir en vie mais il voit bien qu’il a changé et qu’il est tourmenté par ce qu’il a vécu. En voyant a nouveau Gardus affronter Bolathrax, il se rend compte que cette fois il va vraiment mourir et son âme va être perdue, il décide alors de tuer son ami…
  • Tegrus de l’Œil Saint : Fidèle membre de la chambre des Steel Souls, il vole toujours au-devant des troupes commandées par Gardus pour repérer les ennemis et les embuscades. Pendant les combats dans la Vallée Cachée, il sera grièvement blessé par des démons de Nurgle mais sauvé par Alarielle en personne qui renverra son âme en Azyr.
  • Alarielle : Elle s’est retirée dans sa Vallée Cachée et a laissé le Royaume de la Vie aux mains de Nurgle quand elle s’est rendue compte qu’elle n’avait pas la force de l’empêcher. Et encore une fois quand Nurgle envahit la Vallée Cachée, elle est obligé de fuir… Elle en veut à Gardus d’avoir conduit Nurgle dans son repaire (les derniers mots du roman lui revienne quand Grymn lui dit qu’ils vont l’escorter en sécurité elle répond "There is only war remain").
  • Pupa Grotesse : Démon majeur de Nurgle qui corrompt la rivière Vitalis, c’est en partie à cause de lui qu’Alarielle parvient à rester cachée. Aucun démon de Nurgle n’a jamais pensé qu’elle pouvait se cacher en dessous de la rivière Vitalis corrompue. Il faudra que Gardus tue Pupa Grotesse pour assécher la rivière et trouver l’entrée de la Vallée Cachée.
  • Bolathrax : Après avoir poursuivi pendant des jours Gardus dans les Jardins de Nurgle, il est particulièrement contrarié que ce dernier s’échappe. Il va retrouver sa trace dans la Vallée Perdue et va presque réussir à se venger, mais une nouvelle fois Gardus parvient à s’échapper (enfin si la mort peut être considérer comme une échappatoire).

 

4 : Conclusion

Je dois avouer que je suis surpris, sixième volume de la série, deuxième campagne et déjà une défaite cuisante pour les Stormcast ? Alors oui, vous allez me dire que l’objectif était de retrouver Alarielle et que c’est fait. Mais on est à la Black Library et en général, quand ils font une série pour mettre en avant une faction, ils ne la font pas perdre aussi vite. Plus on avance dans cette histoire et plus j’ai l’impression que les auteurs ont plus de liberté. En tout cas,  très bonne conclusion à cette campagne.

 

The Eldritch Fortress de Guy Haley

 

  Masquer le contenu

0 : Avant-Propos

Deuxième et dernière partie du recueil 'Ghal Maraz'. Guy Haley est à l’écriture pour la suite des évènements qui se déroulent dans le royaume du Métal de Chamon. Évènements qui font suite à la découverte du marteau de Sigmar.

 

1 : L’histoire du livre

Thostos Bladestorm a changé depuis qu’il est revenu à la vie pour la deuxième fois, mais son sacrifice n’a pas été vain : il a permis de découvrir où était le marteau de Sigmar. Ce dernier a décidé de charger Thostos et Vandus d’aller récupérer son marteau des mains des cultistes de Tzeentch.

 

2 : L’histoire avec un grand H

  Masquer le contenu

Vandus Hammerhand était revenu vivant de sa mission en Aqshy, il avait demandé à Sigmar de le foudroyer pour le ramener à Azyr et détruire la Porte de la Colère, et ça avait marché. De plus il était revenu inchangé contrairement aux autres Stormcast qui étaient mort et qui avaient été reforgés…

 

A peine revenu d’Aqshy, il a été convoqué avec tous les autres Stormcast disponibles. Thostos Bladestorm avait retrouvé le Ghal Maraz, et Sigmar voulait le récupérer. Il a donc décidé d’envoyer 12 osts de Stormcast sous les ordres de Vandus et Thostos pour cette mission.

 

De son côté, Ephryx a bien conscience que le temps presse et qu’il ne pourra pas suivre le plan initial : le transfert du royaume de Chamon, et décide de suivre le nouveau plan de Kairos Fateweaver et de transférer seulement la forteresse et le marteau. Mais pour cela Ephryx doit réunir tous les disciples de Tzeentch et les faire combattre pour gagner du temps.

 

Ephryx a eu du mal à réunir les différents seigneurs de guerre fidèles à Tzeench pour l’aider à défendre la forteresse et pour les convaincre, il leur a menti en leur faisant croire qu’ils seraient tous sauvés. Le plan est assez simple : gagner du temps pour pouvoir téléporter la citadelle à un autre endroit et faire la même chose à chaque fois que les Stormcast approcheront. De cette manière, Ephryx compte user les Stormcast et les exterminer peu à peu.

 

La première attaque des Stormcast voit la citadelle s’enfuir mais Vandus, grâce à l’aide de Ionus Cryptborn, trouve un allié inattendu en la personne de Celemnis, une ancienne forgeronne torturée par Ephryx et morte des centaines d’années auparavant. Elle est devenue une Banshee et va aider les Stormcasts à poursuivre Ephryx et la citadelle.

 

Elle les guide jusqu’au « Grand Creuset » mais pour monter jusque-là haut, il faut que les Chutes d’Argent se solidifient, et pour ça les Stormcast font appel au grand dragon Dracothion. Ce dernier a combattu le dragon Argentine (un de ses fils corrompus) et a fait geler les Chutes d’Argent ce qui a permis aux Stormcast d’atteindre une nouvelle fois la citadelle.

 

Mais tout cela était en fait un piège, la citadelle avait pris place en-dessous de la Shardgate (la Porte entre Chamon et le royaume de Tzeentch) et depuis le début le plan était de translocaliser la forteresse pendant que les autres serviteurs de Tzeentch se faisaient tuer.

 

Mais les Stormcast arrivent trop vite et Kairos décide de sacrifier Ephryx pour accélérer le processus, et c’est à deux doigts de réussir mais au dernier moment Ephryx réussit à reprendre le contrôle de son corps et à trahir Kairos.

 

Le marteau avait été récupéré et la guerre allait pouvoir vraiment commencer.

 

3 : Personnages

  Masquer le contenu
  • Vandus Hammerhand : Contrairement à ce que j’avais cru, il ne s’est pas suicidé pour détruire la Porte de la Colère, il a juste demandé à Sigmar de le ramener à Ashyr. Il n’a donc pas perdu une partie de son âme en étant reforgé. On apprend aussi qu’il est le favori de Sigmar, son fils préféré.  C’est lui qui va ramener le marteau à Sigmar.
  • Lord-Castellant Andricus Stoneheart : Il est le plus vieux des Stormcast, ou plutôt le plus vieil humain que Sigmar a transformé en Stormcast, ce qu’il fait qu’il a tendance à parler aux autres comme s’il était leur père. Il était inquiet que Vandus puisse perdre une partie de lui-même en mourant mais c’est finalement lui qui donnera sa vie à la bataille des Chutes d’Argent pour sauver ses amis.
  • Ionus Cryptborn : Il prend une plus grande place dans cette partie de l’histoire. C’est grâce à sa connexion avec le monde des morts qu’il parvient à entrer en contact avec la Banshee Celemnis. Et c’est aussi sa connexion avec la mort qui lui permet de revenir à la vie après avoir été tué pendant la bataille des Chutes d’Argent. D’ailleurs, il revient sans qu’on sache vraiment s’il était mort ou s’il avait survécu, ce qui est sûr c’est qu’il n’a pas eu besoin d’être reforgé.
  • Celemnis : De son vivant, elle faisait partie des meilleurs forgerons d’Elixia. Quand l’Ère du Chaos a éclaté avec la guerre entre Sigmar et les Dieux du Chaos, le marteau de Sigmar a atterri à Elixia. Celemnis voulait qu’il soit rendu à Sigmar mais l’échevin de la ville a refusé, et quand la ville est tombée c’est le sorcier Ephryx de Denvrok qui a pris la ville et qui l’a fait prisonnière. Ce dernier voulait en faire sa femme mais elle a toujours refusé. Après l’avoir torturée, il a décidé de la fondre dans une statue, elle l’a maudit et lui a dit qu’elle causerait sa perte. Et effectivement, c’est le fantôme vengeur de Celemnis qui va permettre à Vandus et à ses hommes de récupérer le marteau de Sigmar.
  • Thostos Bladestorm : Il a été tué pendant la première bataille d’Anvrok mais il a découvert le marteau de Sigmar. Il va revenir à la vie et être reforgé, mais il va perdre les derniers souvenirs de sa vie d’avant et une partie de son âme… L’univers ayant horreur du vide, le vide laissé par la perte de son âme et de ses souvenir est remplacé par la vengeance (chez les Celestian Vindicators en tout cas c’est la vengeance qui domine, Reforge après Reforge).
  • Dracothion le grand dragon : C’est lui qui a récupéré les fragments du Monde qui Fut et qui s’est lié d’amitié avec Sigmar. Il est le père d’Argentine, le Wyrm d’argent d’Anvrok. Il va aider Vandus et ses hommes en combattant Argentine et en le forçant à fuir. Ce qui va faire geler les Chutes d’Argent et permettre à Vandus de poursuivre sa route vers la forteresse.
  • Argentine : C’est le fils de Dracothion et un des dieux du Zodiaque, mais ça a été le premier de ceux-ci à être corrompu par Archaon et il est depuis l’esclave de Tzeentch. Il a combattu à plusieurs reprise Dracothion, mais a jusqu’à présent toujours perdu.
  • Roi Thrond : Si Ephryx est le premier sorcier de Tzeentch, alors Thrond est son premier champion. Il a vendu son âme contre la vie éternelle et il est le roi incontesté du creuset, et le plus puissant seigneur de Tzeentch. Il finira par se faire contrôler par Ephryx qui l’enverra a la mort pour gagner du temps.
  • Korghos Khul : Le caméo totalement inattendu de cette histoire, il vient donner un coup de main a Ephryx juste pour avoir la chance de se venger de Vandus. C’est un peu étrange de le voir débarquer pour aider un autre dieu, mais tout rentre dans l’ordre quand les berzerker de Khorne commencent à se battre avec les guerriers de Tzeentch.
  • Maerac de la Manticore : L'allié d’Ephryx, se fait tuer en défendant la citadelle avant sa première téléportation.
  • Ephryx : Neuvième disciple de la neuvième tour, il pense se servir des seigneurs de Chamon pour gagner du temps et transférer le marteau dans le royaume de Tzeentch, mais en fait c’est Kairos qui le manipule depuis le début et qui a toujours prévu de le sacrifier au dernier moment pour arriver à ses fins. Mais Ephryx réussit à reprendre le contrôle de lui-même et à frapper Kairos dans le dos.
  • Kairos Fateweaver : Le vrai grand méchant de l’histoire, il manipule Ephryx depuis le début il y a plusieurs siècles, et a toujours prévu de le tuer. Mais finalement il se fait trahir et bannir dans le royaume de Tzeentch.

 

4 : Stormcast

  Masquer le contenu

On en apprend un peu plus sur la Reforge : A chaque mort d’un Stormcast, bien qu’il soit ramené à Sigmar et reforgé, il perd une partie de son âme qui est récupérée par la « mort » (on ne nous parle pas encore de Nagash).

 

5 : Conclusion

Apparemment ce roman doit marquer la fin de la première partie de la guerre des Portes de Royaume. Sigmar se trouve renforcé par la récupération de son marteau.

 

Je dois dire que j’apprécie de plus en plus cette série. Alors c’est vrai que 8 ans après la première version d’AoS, les joueurs ne trouveront rien de nouveau mais pour un néophyte comme moi, je continue à découvrir le fonctionnement des Stormhost et des personnages importants (ou moins importants) de l’univers.

 

Au moment ou j’écris ces lignes, l’univers de 40K est en pleine campagne des Arches Fatidiques qui après des années renoue avec les romans de campagne, et je dois dire qu’en lisant Realmgate War je me demande pourquoi ils ont arrêté… 

 

Stormcast par Darius Hinks

 

  Masquer le contenu

0 : Avant-Propos

Nouveau venu sur cette série mais déjà un pilier de la Black Library Darius Hinks était jusque-là connu pour ses histoires dans le Vieux Monde et quelques incursions du côté de 40K. Il deviendra par la suite un des principaux contributeurs d’Age of Sigmar, mais ceci est une autre histoire.

 

1 : L’histoire du livre

Les premières victoires lors de la conquête du royaume d’Aqshy ont ouvert la voie à de nouvelles conquêtes, mais rien n’est gagné et il reste des Portes à fermer.


Tylos Stormbound est envoyé avec ses Hammers of Sigmar pour fermer le Creuset de Sang qui se trouve dans la Cité Nomade, mais le temps presse et rien ne se passe comme prévu….

 

2 : L’histoire avec un grand H

  Masquer le contenu

Tylos Stormbound et ses hommes sont désorientés, leur départ d’Azyr a été précipité et surtout ils ne sont pas arrivés où ils auraient dû. Quelque chose a interféré avec leur téléportation.


Tylos n’a aucun doute sur le fait que rien ne peut l’empêcher de rejoindre son objectif, mais il y a un problème de temps. Ils doivent arriver au Creuset de Sang avant la fin de la nuit sinon, la Porte va s’ouvrir et les démons de Khorne vont pouvoir s'en déverser… Commence alors une course contre la montre pour Tylos et ses hommes.

 

Pendant ce temps, Vourla, la dernière grande prêtresse de la Steppe, savoure sa vengeance à venir. Elle a été tenue en esclavage par le champion du chaos Hakh qui règne sur les steppes de Kharvall. Bien que son dieu n’aime pas la magie, avoir une liseuse d’avenir a ses avantages… Sauf bien sûr si elle voit quelque chose qui pourrait la sauver…

Et Vourla a vu, elle a vu un guerrier d’or commandant une armée à nulle autre pareille, une armée qui allait détruire le Creuset de Sang, alors elle a utilisé le reste de son pouvoir pour détourner cette armée et la forcer à passer par les Steppes et à affronter et détruire Hakh…

 

L’Armée de Tylos finit par tomber devant un obstacle qui va les retenir trop longtemps pour accomplir sa mission. En face d’elle se dresse la Forteresse de l’Enclume. Il se voit contraint de demander une solution à son frère, le Lord-Relictor Boreas Undying. Ce dernier n’a d’autre choix que de retourner voir son ancien maitre Menuasaraz-Senuamaraz-Kemurzil (Mopus), un puissant nécromancien qui accepte de l’aider en échange du Kuriat, un artefact en possession de Boreas qui doit servir à fermer la Porte du Creuset.

Refuser c’est échouer, mais donner le Kuriat ça veut dire poursuivre la route sans avoir de solution pour détruire la porte… Boreas se voit contraint d’accepter l’offre de Mopus, et quand il retourne sur le royaume d’Aqshy la forteresse est détruite et un énorme squelette de Wyrm ouvre la voie à l’armée de Tylos jusqu’au Creuset.

 

Pendant ce temps, Mopus, rongé par la curiosité, décide de réunir une armée et d’aller prendre la Porte pour son propre compte. Les trois armées finissent par se rencontrer devant le creuset alors que le soleil se lève. Les forces de Tylos ne sont pas assez nombreuses pour affronter les troupes du Khorne dirigées par Hakh, et les morts-vivant de Mopus et les démons vont bientôt pouvoir passer la Porte.

 

Mopus finit par comprendre que sa soif de conquête a été alimentée par Khorne, et que le seul espoir d’en finir avec l’Âge du Chaos est la croisade de Sigmar. Il donne donc l’ordre à son armée de s’interposer entre les derniers Stormcast survivants et l’armée du Chaos. Le sacrifice de son armée et de sa vie va permettre à Tylos de lui-même se sacrifier pour détruire la Porte du Creuset de Sang.

 

3 : Personnages

  Masquer le contenu
  • Vourla : Dernière grande prêtresse de la Steppe. Elle a vu son peuple et sa famille réduits en esclavage et massacrés par les troupes de Khorne sous le commandement de Hakh. Elle ne doit la vie sauve qu’à son savoir, qui intéresse Hakh. Elle finit par trouver un moyen de se venger de son tortionnaire. Elle a vu une armée de guerriers dorés venir détruire la Porte de Royaume du Creuset de Sang et elle a décidé d’utiliser tout son pouvoir pour détourner cette armée de sa route et la forcer à affronter Hakh et à le détruire. Son plan a très/trop bien fonctionné, mais elle se rend compte quesa petite vengeance risque de saboter quelque chose de plus grand. Heureusement pour elle l’intervention de Mopus va permettre de sauver la situation.
  • Tylos Stormbound : Lord Celestant d’un ost de Hammers of Sigmar, il suit les pas de ses prédécesseurs sur Aqshy et a pour mission de détruire une Porte de Royaume. Mais son ost est détourné de sa route. Il aura le plus grand mal à accomplir sa mission et finira par y laisser la vie. On n’apprend pas grand-chose sur lui si ce n’est qu’il a été roi (sûrement le roi Tyleus, aussi appelé Tylos, un tout petit encart lui est consacré dans le livre d’armée Mercenaires, lui et sa bande ne sont pas très recommandables).
  • Boreas Undying : Lord Relictor et frère de Tylos, de son vivant il a étudié la nécromancie auprès de Mopus (il n’a jamais réussi à apprendre correctement son nom). Mais il n’a jamais éprouvé de respect pour son maitre ni la moindre compassion. Il retourne le voir et réclame son aide en désespoir de cause. Il essaie de le rallier à la croisade de Sigmar mais Mopus est tellement vieux et détaché de tout qu’il refuse de l’aider. Il finit par donner le Kuriat à Mopus en échange de son aide, et à cause de ça il se sent coupable du sacrifice de son frère.
  • Menuasaraz-Senuamaraz-Kemurzil (Mopus) : Il est né à l’Âge des Mythes, c’est un collectionneur d’artefacts et de savoirs qui s’est peu à peu retiré dans son domaine qu’il a camouflé au Chaos grâce à son savoir et sa magie. Mais il se rend bien compte que sa tranquillité est finie, et que le Chaos va finir par le trouver. Après avoir aidé Boreas, il lui vient des idées de conquêtes et de batailles, des idées qu’il n’aurait jamais eues seul et qui en définitive lui sont soufflées par Khorne pour le forcer à partir en guerre. Alors Mopus réunit son armée, sûrement l’armée de morts-vivants la plus puissante au monde, si on excepte les armées de Nagash. Mopus est tellement puissant qu’il a même réussi à voler un Morghast à Nagash pour commander son armée. À la fin il, comprend qu’il est manipulé par Khorne et que la seule chance des Royaumes, c’est la croisade de Sigmar. Il finira par se sacrifier pour permettre à Tylos d’accomplir sa mission.

 

4 : Artefacts

  Masquer le contenu
  • Thin Man : Artefact que Mopus a donné à Boreas alors que ce dernier était encore en vie. Il permet à son porteur de voyager entre les différents royaumes. Il devait permettre à Boreas de revenir vers son maitre mais il ne l’a jamais utilisé de son vivant.
  • Kuriat : Artefact créé par le Collège Céleste et qui doit servir à fermer la Porte du Creuset de Sang. C’est son seul usage et il n’en a pas d’autre. Mopus le réclame sans savoir à quoi il sert, il le veut juste parce que Boreas a l’air d’y tenir et que ça doit être un artefact puissant. La cupidité de Mopus va forcer Tylos à se sacrifier pour fermer la Porte du Creuset.

 

5: Conclusion

Darius Hinks nous offre le premier vrai roman de cette série, les précédents volumes étant plus des romans courts de 120 pages qui finalement racontaient une histoire jusqu’à la récupération du marteau de Sigmar.

 

On voit donc apparaître de nouveaux personnages, ce qui est bienvenu, mais l’histoire reste somme toute classique : la chevauché d’un groupe de Stormlords et le sacrifice final du Lord Celestant pour fermer la porte (comme on a déjà pu le voir 4 fois depuis le début de la série).
 

Vous l’aurez compris, l’originalité ne vient donc pas de l’intrigue mais de la façon de la raconter. Hinks alterne les points de vue à chaque chapitre et on a donc l’histoire vue par plusieurs personnages. Mais là où d’habitude on suit un ou plusieurs personnages tout le roman, Hinks a choisi d’alterner en nous exposant le point de vue le plus pertinent, quitte à nous donner le point de vue d’un général du Chaos qui disparait après juste 10 pages.

 

Pour finir, même s’il n’y a rien d’original, le livre est plaisant à lire et apporte quand même de petites surprises et de petits rebondissements. 

 

Scion of the Storm de C. L. Werner

  Masquer le contenu

 

 

0 : Avant-Propos

C. L. Werner est un des piliers de la Black Library pour Warhammer Battle, il est d’ailleurs assez surprenant qu’on ait attendu le 8ème roman de la série d’introduction à Age of Sigmar pour le voir comme auteur de ce nouvel univers.

 

1 : L’histoire du livre

Après avoir récupéré son marteau dans la forteresse d’Eldritch, Sigmar décide de le confier à son meilleur guerrier pour le porter au combat contre ses plus puissants ennemis plutôt que de le garder en sûreté à Azyr. Il confie donc au Celestant-Prime (le gardien de Ghal Maraz) une première mission pour qu’il fasse ses preuves. Il va devoir vaincre le roi prismatique.

 

2 : L’histoire avec un grand H

  Masquer le contenu

L’arrivé du Celestant-Prime sur Chamon n’a pas été discrète et quelques bandes du Chaos sont venues l’affronter et ont vite été dispersées.

 

Alors qu’il fait route vers son objectif, il croise Throl de Shaard (du nom de la région), un puissant magicien qui a survécu tant bien que mal à l’invasion du Chaos, il est le dernier de son peuple.

 

Il a déjà vu des Stormcast venir affronter le roi prismatique, mais ils ont été vaincus. Pourtant quelque chose le pousse à croire que le guerrier solitaire qui se tient devant lui avec le marteau de Sigmar en main a plus de chance de réussir, et il lui propose son aide.

 

Grâce à son nouveau guide, il fait route vers le Labyrinthe de la Réflexion, là où a été emprisonné l’ost des trois fois bénis. En arrivant au Labyrinthe, notre duo retrouve un petit groupe de Stormcast qui ont réussi à fuir le Labyrinthe.

 

Le Celestan-Prime apprend qu’il y a une Porte de Royaume au milieu du Labyrinthe et qu’elle doit être détruite pour empêcher le roi prismatique de recevoir des renforts, mais pour cela il faut trouver un moyen de vaincre les enchantements du Labyrinthe.

 

Ils décident donc de partir pour la forteresse du roi pour y trouver une solution.

 

Ils finissent par arriver à la citadelle du roi prismatique, et le Celestant-Prime se rend compte qu’il a été attiré dans un piège depuis le début. Throl était en fait mort depuis bien longtemps, et le roi prismatique a utilisé son corps comme réceptacle pour amener le héros de Sigmar dans un piège.

 

Malgré tout, le roi prismatique a commis l’erreur de sous-estimer la puissance de Sigmar et le Celestant-Prime finit par vaincre le roi prismatique et détruire la Porte des Murmures, mettant fin à la domination de Tzeentch sur cette partie du royaume de Chamon.

 

3 : Personnages

  Masquer le contenu
  • Celestant Prime : Sigmar a utilisé l’âme d’un puissant roi de l’Âge des Mythes pour incarner sa fureur. Mais une fois créé, le Celestant-Prime ne s’est pas réveillé. C’est la découverte du marteau de Sigmar qui a permis à son futur porteur de reprendre vie. On le voit ici affronter sa première mission, apparemment il revient sur Chamon pour affronter le roi prismatique qui l’avait tué dans une vie précédente.
  • Deucius : C’est un Stormcast créé de toutes pièces par le roi prismatique pour cacher à l’intérieur la Porte des Murmures. Le démon de Tzeentch pense que de cette façon, il va forcer le Celestant-Prime à tuer un par un tous ses alliés et par là même assombrir son âme.
  • Devyndus Thriceblessed : Lord Celestant des trois fois bénis (Thriceblessed), il joue un rôle très secondaire dans l’histoire. Il commande l’ost qui se fait piéger par le roi prismatique et n’intervient qu’en fin de roman, quand il est enfin libéré. A voir s’il réapparait plus tard.

 

4 : Conclusion

Note : La Black Library, qui ne manque pas d’humour, a encore fait fort avec ce 'Scion of the Storm' qu’il ne faut pas confondre avec l’audio book 'Scions of the Storm' qui se déroule pendant l’Hérésie d’Horus.

 

C. L. Werner s’en tire très bien avec ce roman court (très court même), il nous présente le Celestant-Prime et son rôle de bourreau pour les ennemis de Sigmar. L’histoire est bien menée même si j’aurais aimé en savoir plus sur la vie d’avant du nouveau champion de Sigmar.

 

Avec ce roman, on commence à avoir fait le tour des armées de Sigmar, le dernier grand héros vient d’être révélé et il est peut-être temps de présenter d’autres factions.

Je sais que la campagne Realmgate War avait pour but de permettre aux Stormcast de Sigmar de reprendre les Portes de Royaumes, mais elle devait aussi permettre de reprendre contact avec les peuples des autres dieux. Et pour le moment, seule la première moitié de la mission est accomplie.

 

Wardens of the Everqueen de C. L. Werner

  Masquer le contenu

 

 

0 : Avant-Propos

C. L. Werner enchaine donc les romans après avoir écrit le 8ème de la série il écrit aussi le 9ème. C’est assez surprenant de le voir prendre la place de Josh Reynolds pour écrire la suite des aventures des Steel Souls et de la reine Alarielle.

 

1 : L’histoire du livre

Dans le royaume de la Vie de Ghyran, la Vallée Cachée a été découverte, forçant Alarielle et les derniers Sylvaneth à prendre la fuite escortés par Lorrus Grymn et ses Steel Souls.

 

2 : L’histoire avec un grand H

  Masquer le contenu

La Vallée Cachée ne l’était plus et les suppôts de Nurgle étaient en train de déferler sur le havre de paix des Sylvaneth en détruisant tout sur leur passage.

La reine Alarielle menait son peuple en exil et Lorrus Grymn aidé de la Dame des Vignes protégeait la retraite des derniers survivants.

Mais l’ennemi était trop proche et la fuite allait tourner au carnage, alors Alarielle a puisé dans ses dernières forces pour faire passer les réfugiés par un passage entre les mondes et leur permettre de fuir en toute sécurité aussi loin que possible…

 

Après des jours de marche, le pouvoir de la reine faiblissant, ils sont revenus sur Ghyran et ont progressé jusqu’à une plage. La reine a convoqué Lorrus Grymn pour lui expliquer ce qui allait se passer : elle allait utiliser ses dernières forces pour appeler un Jotunberg, un géant annonciateur de l’hiver pour qu’il transporte le reste de son peuple en sécurité de l’autre côté de la mer. Mais ce dernier effort va la faire mourir et à partir de maintenant, le sort des Sylvaneth repose entre les mains de la Dame des Vignes et de Lorrus Grymn…

 

Malheureusement Torglug le champion qui commande les forces de Nurgle a lui aussi utilisé un passage entre les mondes pour rattraper les Sylvaneth, et ce qui aurait dû être une traversée relativement tranquille se transforme en un combat de tous les instants.

 

Les forces des Steel Souls sont plusieurs fois débordées par les forces de Nurgle, mais l’intervention des Dryades et des Hommes Arbres, puis l’arrivée inattendue d’un contingent de Knights Excelsiors leur permet d’arriver à destination.

 

Malheureusement Torglug et sa garde rapprochée ont réussi à les suivre jusque-là, et un combat final s’engage. Les forces de Nurgle ont le dessus mais une fois encore un miracle se produit et le Celestian Prime arrive pour terrasser Torglug.

 

La bataille était finie mais il fallait protéger la graine de la reine jusqu’à son éclosion. Alors Lorrus Grymn a ordonné aux survivants de former un mur de boucliers autour des Sylvaneth et de monter la garde en attendant la prochaine attaque.

 

Note : Le résumé n’est pas terrible mais le roman est juste un combat continu de la première à la dernière page… sans vraiment de temps mort pour en apprendre plus sur les personnages…

 

3 : Personnages

  Masquer le contenu
  • La reine Alarielle : Elle va guider son peuple entre les mondes le plus longtemps possible et quand elle n’aura plus de forces, elle va utiliser ce qui lui reste de pouvoir pour donner une ultime chance à son peuple. Elle ne va pas mourir mais la reine Alarielle, mère nourricière et protectrice est morte et va laisser sa place a Alarielle la reine guerrière et protectrice. Du moins quand sa graine aura éclose.
  • Dame des Vignes : Elle va prendre le commandement des Sylvaneth à la mort de la reine et va protéger sa graine jusqu’à son dernier souffle, elle se fera finalement tuer par Torglug.
  • Lord-Castellant Lorrus Grymn : Il se retrouve dans une position inconfortable, il est prêt à se sacrifier pour une cause, il était prêt à donner sa vie pour Gardus ou la reine mais là il se retrouve dans une position où il va devoir sacrifier d’autres personnes pour remplir sa mission et c’est quelque chose qui l’effraie, du moins en début de roman. Il va changer petit à petit mais finira par réussir à remplir sa mission.
  • Torglug : Il avait été un noble guerrier qui s’était battu contre les hordes de Nurgle mais il avait fini par succomber à la maladie et l’infection et était devenu un champion de Nurgle, il a gardé un profond ressentiment contre Sigmar qu’il avait appelé de ses prières mais qui l’avait laissé sans réponse. Quand Nurgle lui a confié la mission de capturer la reine Alarielle, il s’est consacré pleinement à cette tâche, en sacrifiant sa horde, en invoquant des démons et en s’alliant à des Skavens. Il a failli réussir mais a fini par être vaincu par le Celestant Prime juste avant son apothéose. Le Celestant Prime a vu l’âme noble cachée au cœur du champion de Nurgle et a mis fin à ses souffrances….
  • Celestant Prime : Il fait une apparition inespérée pendant la bataille finale et gagne la bataille presque à lui tout seul, comme on peut l’attendre du meilleur guerrier de Sigmar.

 

4 : Stormhost

  Masquer le contenu
  • Knights Excelsior : Un petit contingent de ce Stormhost est envoyé soutenir les Steel Souls dans leur quête. Mais leur chef, le Knight Azyros Diomar, va se faire tuer par Torglug et le reste des Excelsior se mettra sous les ordres de Lorrus Grymn.

 

5 : Conclusion

J’imagine que c’est l’intervention final du Celestant Prime qui a décidé du nom de l’auteur du roman^^.

 

J’ai un peu de mal avec ce genre de roman, où le combat commence en première page et finit en dernière page sans jamais aucune pause. Néanmoins avec ce roman court Werner s’en sort plutôt bien. On en apprend un peu plus sur la reine Alarielle et sur les états d’âme de Lorrus Grymn et l’intervention finale du Celestant Prime est vraiment bien venue.

 

Alors oui vous allez me dire que de toute façon la graine de la reine allait être sauvée et qu’il n’y avait pas de suspens, mais Torglug était devenu tellement puissant que la victoire de Grymn sur un tour de passe-passe aurait été ridicule sans l’intervention du Celestant Prime. Je suis impatient de lire la suite des aventures des Steel Souls et des Sylvaneth.

 

Black Rift de Josh Reynolds

  Masquer le contenu

 

 

0 : Avant-Propos

Pendant les années qu’il a passées à la Black Library, Josh Reynolds a été de toutes les franchises, mais c’est surtout sur les récits d’héroic fantasy qu’il a donné la pleine mesure de son talent. Après avoir écumé le Monde qui Fut, le voilà lancé dans l’Age de Sigmar. On va voir s’il est aussi bon dans ce nouvel univers.

 

1 : L’histoire du livre

La route a été longue depuis la bataille de Bale-Furnace, mais l’heure de l’affrontement final est enfin arrivée. Trois Stormhost ont traqué le Seigneur Ecarlate jusqu’à la ville de Klaxus où il est en train d’essayer d’ouvrir une Porte vers le royaume de Khorne.

 

Mais seul Orius Adamantine et ses hommes ont encore une chance de l’arrêter.

 

2 : L’histoire avec un grand H

  Masquer le contenu

A) Assaut sur le bastion de Mandrake

Le Seigneur Ecarlate Anhur avait fini de courir et avait trouvé refuge dans la citée d’Uryx, au cœur du cratère de Tephra. Plusieurs Stormhost étaient en train de donner l’assaut au cratère, mais c’est à Orius Adamantine et sa chambre que revenaient la tache de prendre le bastion de Mandrake et de donner l’assaut à la ville.

 

Mais le bastion de Mandrake n’était jamais tombé, il avait toujours vaillamment défendu les portes d’Uryx.  Orius avait donc élaboré un plan : avec la plus grande partie de son armée, il allait marcher en direction du bastion pendant qu’une petite force commandée par le chevalier Azyros Kratus et le Lord Castelant Gordus s’infiltrerait et prendrait le bastion.

 

Les disciples de Khorne ne pouvant résister à l’envie de participer aux combats, le plan a marché à merveille et le bastion est tombé, ouvrant les porte d’Uryx

 

Mais pendant ce temps dans la Citadelle de Souffre, Pazak le sorcier au service d’Anhur a déjà commencé le rituel pour ouvrir la Porte sur le royaume de Khorne.

 

B) Dans les mur d’Uryx

Le bastion était à peine tombé que la contre-offensive des guerriers de Khorne venait s’abattre sur les forces d’Adamantine, avec à leur tête le Porte-mort Vasa le Lion. Mais rien ne semble pouvoir arrêter les Eternels de l’Orage et le Knight-Heraldor Kratus décapite Vasa en combat singulier pendant que le reste de la chambre met en déroute les assaillants.

 

Pendant ce temps dans la Citadelle de Souffre, Anhur met à profit le rituel d’ouverture de la Porte pour choisir les remplaçant de son Gorechosen, car le chiffre de Khorne est huit et il doit donc recruter trois nouveaux lieutenants pour remplacer les pertes.

 

Après avoir fortifié le Bastion de Mandrake, Orius divise encore une fois ses forces en deux, mais cette fois c’est lui qui va prendre un chemin secret alors que Gordus va diriger le gros des troupes sur le chemin le plus direct et le mieux défendu.

 

Prochain étape : la prise de la Porte Rongeante.

 

C) La Porte Rongeante

Dans la Citadelle de Souffre, Pazak continuait le rituel. Après avoir sacrifié des adorateurs et des champions de Khorne, le temps était venu d’utiliser le sang des prisonniers et des ennemis pour achever l’ouverture de la Porte de la Faille Noire.

 

Il avait envoyé Warpfang à la tête de ses Skavens pour ratisser la ville et ramener les derniers humains qui y étaient cachés, mais c’était une tache dangereuse, les Stormcast étant de plus en plus proche…

 

Les Stormcast justement étaient en train d’avancer vers la Porte Rongeante qui se trouvait sur leur chemin pour rejoindre la Citadelle de Souffre. La Porte Rongeante barrait l’avenue principal de la ville et elle était « vivante » et affamée, elle attaquait tout ce qui passait à portée, pour tuer et manger. Elle attaquait aussi bien ennemis qu’alliés...

 

Orius dans un premier temps avait pensé contourner la Porte, mais ils auraient perdu trop de temps à combattre les troupes ennemies. Il a donc décidé de porter le combat contre la Porte démoniaque.

 

Et alors qu’Orius était en train de vaincre la Porte Rongeante, Anhur avec l’aide de Pazak invoquait le démon Skul’rath pour venir l’aider à affronter les Stormcast.

 

D) Les Six Piliers

Anhur avait fini par lâcher ses champions dans la ville pour qu’ils aillent affronter les Stormcast. Il n’aurait pas pu les retenir plus longtemps et aurait risqué des affrontements entre ses troupes s’il ne les laissait pas affronter l’ennemi.

 

Apademak l’Affamé était sûrement un des champions les plus puissant au service d’Anhur, et il espérait bien prendre sa place, mais pour ça il devait attirer l’attention de Khorne. Il était donc parti avec ses hordes pour attaquer les Stormcast qui avaient réussi à passer la Porte Rongeante.

 

Il n’a pas rencontré Orius mais est tombé sur le contingent dirigé par Moros et Galerius. Il avait réussi à blesser Galerius mais l’arrivée de Tarkus, le champion adverse, l’avait forcé à se replier.

 

Plus loin à l’arrière du front, le reste du Gorechosen prépare la suite des évènements. Bien conscients qu’Apademak est parti à la mort et n’arrivera pas à stopper l’avance de l’ennemi seul, ils ont mis au point une stratégie devant leur apporter la victoire.

 

E) Le Seigneur Ecarlate

Dans la Citadelle de Souffre, Anhur attend que son plan s’accomplisse. Il a tout organisé, tout mis en place. Il a envoyé Volundr le forgeron pour attiser la rage d’Apademak et le pousser à attaquer seul, il a attisé les braises des Gorechosen pour qu’ils aillent eux aussi à la mort. Peu importe le sang pourvu qu’il coule… Tout est en place pour son apothéose, il ne lui reste plus qu’à affronter Orius avant la fin et la boucle sera bouclée.

 

La chasseresse Phastet de Charn avait été envoyée pour chasser les éclaireurs ennemis, les aveugler et permettre au reste des troupes de leur tendre une embuscade. Tout s’était bien passé jusqu’à ce qu’elle affronte le Chevalier-Azyros Kratus le silencieux, et qu’elle ne trouve la mort après un long combat. Mais elle avait gagné le temps nécessaire pour que le reste des Stormcast tombe dans une embuscade le long de la route des Dix Crânes…

 

F) Dix Crânes

Maintenant que Phastet avait retenu les éclaireurs, l’embuscade pouvait commencer.

 

Le Baron Aceteryx à la tête de ses hommes devait attaquer l’avant de la colonne pendant que Berkut et ses berzerks allaient attaquer l’arrière garde.

 

Alors que les combats font rage, le Baron se retrouve face à face avec Moros, et bien qu’il ait l’avantage en début de combat, l’arrivée de Kratus (qui est de retour après avoir tué Phastet) permet à Moros de tuer son ennemi.

 

Kratus apportait de mauvaises nouvelles, les ennemis s’étaient regroupés en nombre et Orius allait tomber dans un piège dont il ne pourrait sortir vainqueur. Moros décide donc de partir vers l’avant pour aller soutenir Orius, en laissant Tarkus et l’arrière de la colonne se battre avec les berzerks. Tarkus aurait deux choix, soit il allait vaincre rapidement les berzerks et rejoindre Moros, soit il attendrait l’arrivée de Gordus et du reste des Stormcast.Mais Tarkus en digne champion des Adamantine ne va faire qu’une bouchée de Berkut et rapidement rejoindre Moros.

 

Tout était en place, les derniers membres du Gorechosen d’Anhur s’étaient repliés sur la place jaune devant le pont de fumée et attendaient l’arrivée des Stormcasts. L’affrontement final qui allait décider du sort de la guerre était sur le point de commencer.

 

Alors que les deux armées arrivaient au contact, plusieurs duel commencent :

  • Entre Tarkus et Redjaw qui veut avoir l’honneur de tuer celui qui a tué Berkut.
  • Entre Galerius et Volundr qui veut tuer le porte étendard de l’ennemi pour les décourager.

Et alors que Tarkus parvient à tuer Redjaw, Volundr quant à lui renvoie Galerius en Azyr au moment même où Anhur entre enfin sur le champ de bataille.

 

Anhur commence à défier Orius en duel mais au moment ou il prend le dessus, Kratus et Moros arrivent pour l’aider. De son côté, Warpfang vient aider le Seigneur Ecarlate ce qui rééquilibre le combat.

 

Et avant qu’un des deux camps ne prennent le dessus, Apademak fait son retour et défie Anhur en combat singulier pour prendre sa place de champion de Khorne. Malheureusement pour lui il n’est pas à la hauteur et se fait tuer assez rapidement, non sans avoir blessé Hroth Shieldbreaker qui était venu aider son seigneur.

 

Profitant de la confusion, Anhur et Volundr en profitent pour retourner à la Citadelle de Souffre en laissant un Hroth blessé pour retenir l’ennemi.

 

G) Le Pont de Fumée

Alors que les derniers Skavens de Warpfang retiennent l’arrière garde menée par Gordus, Orius avec l’avant-garde arrive enfin au Pont de Fumée mais ce dernier est bien défendu et l’avance des Stormcast est bloquée. Et il est presque trop tard car dans la Citadelle de Souffre, Skul’rath le Brisé a passé le Portail et avec lui la cinquième armée de Khorne arrive…

 

Les démons et l’arrière-garde des Stormcast arrivent au Pont de Fumée en même temps, et Orius laisse le commandement à Gordus pour partir en avant avec Moros et affronter Anhur…

 

H) La Citadelle de Souffre

La faille est ouverte et tout est prêt pour l’ascension d’Anhur, mais avant cela il doit combattre Orius, il n’en a pas vraiment besoin mais son honneur lui dicte d’accepter ce dernier combat. Moros quant à lui combat Volundr pour l’empêcher d’intervenir et de tuer Orius.

 

Mais alors que le combat avait plutôt bien commencé avec Orius tuant Pazak et Moros tuant Volundr, les choses vont vite mal tourner.

 

Skul’rath se débarrasse assez facilement de Tarkus et même si Gordus finit par le renvoyer dans le royaume de Khorne il a décimé les rangs des Stormcast, mais pire que tout, Anhur terrasse Orius en combat singulier et passe la Porte vers le royaume de Khorne pour finir son ascension et devenir Prince Démon…

 

Mais comme Oros avait sauvé la vie d’Anhur il y a très longtemps, Anhur laisse la vie sauve à Orius ….

 

3 : Note sur l’histoire

  Masquer le contenu

Étonnamment le Chaos a gagné, et franchement je ne m’attendais pas à ça du tout, comme quoi la Black Library peut encore me surprendre.

 

Le livre a été compliqué à résumer parce qu’au final, ce sont huit nouvelles d’une vingtaine de pages chacune, qui ont toutes été faites sur le même modèle.

 

Une confrontation entre Stormcast et disciples de Khorne, avec une présentation des deux antagonistes de la nouvelle, incluant un petit flash-back sur leur passé et un affrontement se terminant par un match nul ou une victoire sans réelle conséquence.

 

Jusqu’à la nouvelle finale où tout est enfin révélé. C’est très plaisant à lire mais très compliqué à résumer.

 

4 : Rituel d’ouverture de la Porte

  Masquer le contenu

Après avoir sacrifié la population d’Uryx, il a fallu sacrifier 88.800 guerriers de Khorne. Puis à nouveau 88 lieutenants de grande valeur… Une fois cela réalisé, il faut verser le sang de l’ennemi jusqu’à la fin du rituel…

 

5 : Personnages

  Masquer le contenu
  • Vasa le Lion : Il fait partie du Gorechosen d’Anhur et a tué le chef des chevaliers de souffre pendant la conquête de la Citadelle de Souffre, ce qui lui donne l’honneur de mener le premier assaut contre les forces d’Adamantine qui attaquent la ville. Il se fera tuer en duel par Tarkus.
  • Pazak : C’était un chamane humain jusqu’au jour où la peste a décimé sa tribu. C’est à ce moment qu’il a trouvé sa voie et s’est dévoué à Nurgle. Il va devenir un puissant sorcier et champion de son dieu avant de tomber face à la horde de Khorne d’Anhur. Ce dernier lui a proposé un marché, il lui laisse la vie sauve et Pazak l’aide à ouvrir la Faille Noire, une Porte vers le royaume de Khorne. Pazak respectera son marché jusqu’au bout.
  • Warpfang : C’est un champion Skaven qui est recruté avec sa tribu par Pazak pour aider Anhur. Les Skavens ont toujours eu une place de choix auprès de Nurgle qui les apprécie beaucoup. C’est un peu moins vrai pour Khorne mais la nature violente de Warpfang, qui est plus porté sur le combat frontal que la ruse lui a permis de se faire une place parmi les champions d’Anhur.
  • Apademak l’Affamé : Il venait des tribus des montagnes et a toujours vénéré Khorne. Il n’a jamais vraiment compris pourquoi Khorne l’avait mis au service d’Anhur, mais il aimait le carnage et la viande fraiche, alors il avait servi son Dieu du mieux qu’il pouvait. Mais il a fini par penser qu’il pourrait prendre la place d’Anhur et a essayé de le tuer. Il va perdre son duel et trouver la mort des mains d’Anhur mais avant ça, il va grièvement blesser Hroth Shieldbreaker.
  • Volundr de Hesphut : Le guerrier forgeron, il est l’un des huit maîtres de forge des guerriers Soulmaw, artisan de la lame démon Marrowcutter, il a pris en main Anhur et c’est lui qui l’a guidé jusqu’à son apothéose. C’est aussi l’un des deux plus puissant membre du Gorechosen d’Anhur. Il va trouver la mort en combattant Moros parce qu’il va sous-estimer ses pouvoirs magiques par rapport au pouvoir de Khorne.
  • Hroth Shieldbreaker : Le deuxième plus ancien compagnon d’Anhur, il lui est fidèle jusqu’au bout, c’est aussi un des rares membres du Gorechosen à avoir la vision à long terme lui permettant de dépasser l’idée du seul massacre immédiat pour voir la guerre à plus longue échéance. Il va être grièvement blessé par Apademak et va finir par se faire tuer sur le Pont de Fumée.
  • Baron Aceteryx : Il a livré la dernière forteresse qui résistait à Anhur et s’est voué à Khorne en tuant et dépeçant sa famille, il va se hisser jusqu’à avoir une place dans le Gorechosen d’Anhur mais ça sera de courte durée. Il va trouver la mort pendant la bataille dans la ville.
  • Phastet de Charn la Chasseresse : Elle vient d’une tribu qui a toujours prier Khorne. C’est une chasseuse et une traqueuse de premier ordre, et elle va se faire tuer par Kratus le silencieux à qui elle avait tendu une embuscade.
  • Skul'rath le Brisé : Il a été le premier démon majeur de Khorne à avoir été vaincu quand la Guerre des Portes a commencé, il revient pour se venger mais il va encore une fois se faire tuer.
  • Anhur, Prince d’Ytalan : Il avait été prince d’Ytalan et avec l’aide de son ami Oros il avait mené une rébellion contre les prêtres qui gouvernaient le royaume du cratère.  Mais ils avaient été vaincus et abandonnés par leur dieu… Anhur a promis de se venger et s’est engagé sur une voie dangereuse qui va finir par en faire un champion de Khorne. Les Stormcast n’ont jamais vraiment compris la subtilité de son plan. Ils ont pensé qu’il voulait ouvrir une Porte vers le royaume de Khorne pour que les démons puissent se déverser sur le Royaume du Feu mais en fait il voulait juste aller lui-même dans le royaume de Khorne pour effectuer son apothéose.
  • Lord Celestant Orius Adamantine : Il avait été Oros dans une autre vie, un des leaders de la rébellion contre les prêtres rois, mais là où Anhur avait trahi ses serments après la défaite et s’était tourné vers Khorne, Oros était resté digne jusqu’à la fin et avait continué un combat perdu d’avance. Maintenant il était Orius Adamantine et avait été envoyé pour reprendre le contrôle du royaume du cratère au nom de Sigmar et pour ça il devait affronter Anhur, son ancien ami et sa plus grande erreur… Il aurait dû le laisser mourir il y a des années au lieu de le sauver… Orius va finir par mener sa mission à bien, le royaume du cratère a été libéré…. Mais Anhur s’est échappé.

 

Note : Je ne fais pas de description des personnages Stormcast, ils n’ont pas été aussi fouillés que les adeptes de Khorne et ne sont que les archétypes de leur fonction malheureusement.

 

6 : Conclusion

Quand on lit du Josh Reynolds, on est rarement déçu, le niveau est là. Mais on oublie souvent que quand il est motivé et inspiré il arrive à écrire des choses encore meilleures, et ce roman en est le parfait exemple.

 

A la base ce roman a été édité sous forme de huit nouvelles dans la série Legends of Sigmar, ce qui a pour effet de changer totalement le déroulé du roman avec une mise en situation au début de chacun des huit chapitres et un point culminant a la fin. Malgré tout, l’ensemble forme un vrai roman.

 

Non seulement Reynolds nous présente deux antagonistes de premier plan, mais il a pris le temps de construire et de décrire les lieutenants et leur affrontements ce qui donne un peu plus de profondeur au récit.

 

Il a réussi à faire cela sans trop forcer le trait, et les personnages sont juste assez décrits pour servir l’histoire, mais nous laissent une part de mystère qui nous permet d’imaginer nous-mêmes leur passé.

 

En finissant le livre, j’ai pensé qu’il avait été écrit pour accompagner un livre de campagne mais je n’ai rien trouvé (je ne suis pas un spécialiste d’AoS et j’ai peut-être raté un vieux livre de campagne de la V1).

 

C’est une très bonne conclusion pour le premier omnibus « Realm Gate War ».

 

Pantheon de Guy Haley

  Masquer le contenu

 

 

0 : Avant-Propos

Au moment où j’écris ces lignes (en fin d’année 2023) Guy Haley est une pièce maitresse de la Black Library. Et on a tendance à oublier qu’il a commencé comme rédacteur dans White Dwarf avant d’écrire des romans pour Warhammer Battle puis pour Age of Sigmar.

 

Il fait partie des rares écrivains de la Black Library qui arrivent à sortir un bon roman sans forcément avoir un bon sujet, et à sortir des romans d’action qui sont quand même la marque de fabrique de la Black Library.

 

On va voir ce que cette petite nouvelle va donner.

 

1 : L’histoire du livre

Au début de l’Age des Légendes, sur la plus haute montagne d’Azyr, il avait construit Altheim, la cité des dieux. Elle devait marquer le début d’une nouvelle ère mais tout avait été perdu avec l’arrivé du Chaos… Aujourd’hui Sigmar est seul dans sa citée abandonnée et il attend.

 

2 : L’histoire avec un grand H

  Masquer le contenu

Sigmar a enfin lancé sa guerre contre le Chaos, ses armées de Stormcast sont en train de déferler sur les différents mondes mais, il a rendez-vous avec Alarielle, qui se fait attendre…

 

Elle a répondu à son invitation mais elle ne sait toujours pas pourquoi il voulait la voir.

 

Pour lui apporter sa réponse, Sigmar l’amène devant le miroir de Bayla (qui permet de voir le passé), pour lui montrer l’histoire de Bayla justement.

 

Bayla était un chercheur d’Andamar dans le royaume de Ghyran, mais après avoir amassé toutes les connaissances possibles, il lui manquait un but et un jour qu’il en parlait avec sa femme, elle lui demanda s’il avait renoncé à chercher la fin des Royaumes. En désespoir de cause, elle lui suggéra de demander aux dieux sans penser un instant qu’il la prendrait au mot…

 

Il commence par contacter Teclis qui lui révèle que la fin des mondes existe vraiment mais que pour y aller, il a besoin d’une clef qui doit être forgée par le dieu forgeron.

 

Il est donc parti pour un voyage de six ans pour aller rencontrer le dieu des nains, mais ce dernier n’a pas pu le recevoir. Alors qu’il était sur le chemin du retour, il a croisé un nain avec qui il a bien voulu partager son repas. Pour le remercier le Nain Blanc, car il s’agissait de lui, lui a donné la clef qu’il était venu chercher.

Après être revenu à Ghyran, il a encore mis trois ans pour trouvé la porte, mais elle était gardée par un loup gigantesque qui lui barrait le passage. Étant incapable de le vaincre, Bayla passa un pacte avec Nagash : en échange de 500 ans de servitude après sa mort, Nagash promet de lui ouvrir le chemin de la porte.

 

Arrivé à la fin des mondes, il a été tenté par un démon de Tzeentch mais au dernier moment il a fait preuve de sagesse et il est revenu vers sa famille pour vivre en paix et heureux.

 

C’est la leçon que Bayla a légué au monde, c’est à ça que devait servir son miroir, ne pas reproduire les erreurs du passé. L’immortalité et la puissance ne doivent pas être recherchées à n’importe quel prix. Et Sigmar veut qu’Alarielle l’aide à en convaincre les humains…

 

3 : Autre

  Masquer le contenu
  • Miroir de Bayla : Miroir offert au Panthéon par le mage Bayla, il permet de voir le présent et le passé de n’importe quel Royaume pour peu que l’on sache ce que l’on veut voir.

 

4 : Conclusion

Cette nouvelle arrive en conclusion du premier tome de l’omnibus sur les guerres des Portes de Royaumes et me fait un peu penser à 'La Dernière Église' (nouvelle de la série Hérésie d’Horus), c’est très inattendu après dix romans qui retracent  des combats. Ici on parle de dieux, du sens de la vie et de choses bien plus philosophiques que de grosses batailles.

Guy Haley force un peu le trait avec la phrase « le pouvoir est éphémère mais la famille est éternelle » mais malgré tout ça conclut admirablement cette nouvelle. La recherche du pouvoir comme but plutôt que comme moyen est dangereuse, surtout dans les royaumes de Warhammer.

 

 

 

 

 

Edited by gilian
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous.

 

L'Hérésie d'Horus touchant a ça fin, et depuis le temps que @Schattrame signal qu'il n'y a pas assez d'AOS dans cette partie du forum je me suis laissé tenter et je me lance dans l'univers avec la série de livres et de nouvelles realmgate war.

J'ai suivit l'univers de très loin et du coup je découvre un peu tout en lisant les livres. Je penses donc que je vais passé a coté de certains trucs donc d’hésité pas a me le dire.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

J'arrive en retard mais merci beaucoup pour cette nouvelle entreprise de long terme, @gilian!

 

J'espère que ce voyage initiatique dans l'antiquité d'AoS sera aussi intéressant pour toi qu'il sera instructif pour tes lecteurs. Je dois avouer que le risque de m'enquiller des centaines de pages de Stormcast Eternals aussi charismatiques qu'une boîte de thon tapant sur tout ce que le Chaos, la Destruction et la Mort comptent de factions m'a fait repousser ce projet d'exploration de l'archéo fluff aux calendes grecques.

 

On peut toutefois noter que certains des héros de cette première série ont réussi à se garder une place au soleil : Vandus Hammerhand a repris du service récemment ('First Forged' de Richard Strachan) et Gardus Steelsoul apparaît dans la nouvelle 'The Hammer of Immanence' d'Eric Gregory.

 

Schattra, old soldiers never die

Link to comment
Share on other sites

Le 17/02/2023 à 21:50, gilian a dit :

On est arrivé à la constatation que AOS non seulement était le parant pauvre de la blacklibrary mais aussi de la section Black Library du forum.

 

Je vais radoter mais je pense que c'est aussi le cas pour GW/BL. Très peu de romans en VO comparé à 40k (ce qui peut se comprendre vu que 40k est la locomotive) et même carrément plus rien en VF depuis des mois. Ça donne l'impression que GW ne croit même pas dans son propre univers et fait tout pour ne pas le développer.

 

Bref, merci à vous deux de tenter de lui donner un peu de lumière. Vos travaux sur la VO premettent de se tenir au courant quand on est coupé de lecture VF. Vous pouvez vous dire que vous avez au moins un lecteur assidu dans les Royaumes Mortels ;).

Link to comment
Share on other sites

Le 06/03/2023 à 18:23, Albrecht de Nuln a dit :

Je vais radoter mais je pense que c'est aussi le cas pour GW/BL.

 

Et c'est un peu dommage parce que pour le coup il ont une feuille blanche.

J'ai mis du temps a me lancer parce que j'en avais entendu beaucoup de mal mais au final c'est assez plaisant a lire. Et surtout rafraichissant de lire une histoire sans etre sur que tout le monde finissent vivant a la fin^^.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

Petit up avec War in the Hidden Vale de Josh Reynolds, première partie du recueil "Ghal Maraz".

ça avance moins vite en se moment mais il y a trop de sortie ^^.

 

A la semaine prochaine pour la suite et bonne lecture.
 

Edited by gilian
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Bonsoir,

 

Petit up avec The Eldritch Fortress de Guy Haley, deuxième partie du recueil "Ghal Maraz".

ça va peut être avancé plus vite vue que j'ai du mal a trouver un primarque a peindre 😛

 

A la semaine prochaine pour la suite et bonne lecture.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Bonsoir,

 

Petite mise a jour avec Stormcast de Darius Hinks.

 

Oui ça avance beaucoup moins vite que prévus mais je me suis remis a la peinture et surtout je prépare un grand final pour l'hérésie d'horus 😛

Link to comment
Share on other sites

En tout cas je me souviens avoir lu les premiers romans AoS dont tu parles et j'en étais ressorti avec le même sentiment de travail plutôt bien fait, des envies de grandes batailles aux enjeux élevés et une sympathie sincère pour les Stormcasts et leur destin.

Notamment pour Vandus que l'on suit dans les livres de campagnes et Thortos (d'ailleurs connais-tu son destin ?)

Edited by karbur
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, karbur a dit :

Notamment pour Vandus que l'on suit dans les livres de campagnes et Thortos (d'ailleurs connais-tu son destin ?)

 

Je commence seulement, on m'avait dit beaucoup de mal de AOS du coup je ne m'y étais pas interessé mais au final je trouve l'univers plutôt riche pour le moment.

Pour Vandus et Thostos il y a encore plusieurs roman qui parles d'eux mais je ne sais pas ou ça fini.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, gilian a dit :

Oui ça avance beaucoup moins vite que prévus mais je me suis remis a la peinture et surtout je prépare un grand final pour l'hérésie d'horus 😛

 

L'important, c'est de rester motivé sur la durée, merci pour la chronique. :)

 

Je trouve l'idée du puissant sorcier qui se fait rebaptiser Mopus par l'étudiant pas foutu de bien prononcer son nom très marrante. ^^ Pour le reste, c'est effectivement bien en ligne avec la littérature AoS de l'époque : des Stormcast Eternals qui font leur devoir et l'emportent sur le fil... Heureusement que la franchise s'est complexifiée depuis.

 

Schattra, "you can call me Al Mop"

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...


Bonsoir et joyeux Noël du coup^^

 

Petite mise a jour du poste avec la fin du premier Omnibus et:
Scion of the storm de C.L. Werner
Warden of the Everqueen de C.L. Werner
Black Rift de Josh Reynolds
Pantheon de Guy Haley

J'en profite pour faire un petit bilan et je dois dire que je suis agréablement surpris, même si j'ai du mal avec des romans en anglais, je trouve que le background que GW essaie de construire autour de AoS n'est pas si mal que ça. Le soucis étant qu'il est comparé au BG de warhammer battle qui a plusieurs dizaines d'année de développement...

A l'année prochaine pour la suite
 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.