Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Tyranides - après la victoire


Pirat

Recommended Posts

il y a 1 minute, Diosp a dit :

Oui et non. 

Le problème, c'est qu'on connaît pas le caractère de la reine. L'imperium la décrit juste comme une créature dévoreuse de monde, mais en soit, elle a juste faim et se nourrit d'autres espèces. Comme la majorité des créatures vivantes. La décrire aussi négativement juste pour car elle bouffe des planètes au petit déjeuner, c'est un peu fort, l'imperium fait bien pareil de façon moins efficace. C'est pourtant la seule description qu'on a des tyranides, un cancer rongeant la galaxie. 

 

De fait, la reine peut très bien avoir un esprit moins manichéen, optimisateur, vorace que la description faite par des inquisiteurs et autres fanatiques. La reine peut s'attacher aux princes et personnages et éviter de leur faire subir une dissolution. Ou les dissoudre mais les reproduire à l'identique car il y a un attachement à leur physique, et conserver leur mémoire et personnalité intacte pour les réinjecter sans altération.

 

On a aussi du mal à évaluer l'amour propre et le libre arbitre des créatures les plus évoluées. Se faire cloner et se ré-incarner grâce à maman c'est bien, mais il faut en avoir envie aussi. C'est peut-être socialement pas génial d'être traité de la même manière qu'un vorace alors qu'on est le chouchou de la reine. 

 

Pour moi le mystère de l'esprit de la ruche et de son fonctionnement interne est intacte, et devrait le rester. Les tyranides sont une des races la plus étrange du jeu grâce à ça. 

 

D'un point de vue de pure optimisation, la téléportation via des vers et conserver un certain nombres de créatures en hibernation pour la défense interne est une réalité. Alors si il faut téléporter quelques tonnes de créatures rares c'est pas improbable ou contre-productif. Surtout que c'est pas plus rapide ou optimisé si il faut les dissoudre, les aspirer, les pondre, les faire grandir, les nourrir, leur ré-injecter leurs esprits... 

 

Pour moi le champs des possibles reste ouvert, et c'est un avantage de w40k, avoir assez de libertés fluffiques pour faire ce qu'on veut de l'univers. 

Link to comment
Share on other sites

Surtout que conserver des spécimens important, ça va un peu à l'encontre du concept de tyranide ou finalement la seule chose importante c'est l'esprit de la ruche. 

On parle d'un esprit qui s'étale sur plusieurs année lumière là. A cette échelle, le pimpin qui a réussi à tuer 10 terminators sur Houtsiplou IV... on s'en tape. Aussi marquante que ça présence ait été pour les mecs sur place. 

 

Avoir des organismes tyty assez important que pour ne pas être digéré, pour moi c'est un peu comme si on avait des fourmis qui se mettait à essayer de conserver une fourmi soldat parce que bon, elle a quand même tué dix termites en perdant seulement une patte... Bah non, même comme ça ce soldat reste insignifiant seule la reine compte. 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Drakenhoff a dit :

ça va un peu à l'encontre du concept de tyranide ou finalement la seule chose importante c'est l'esprit de la ruche. 

 

Mais on connaît pas l'intention de l'esprit de la ruche, ni ses objectifs, ni sa façon de vivre réellement en interne. Ni on ne connaît l'importance de certains individus dans la société tyranide. On a que la version impériale que c'est un cancer, mais qui écoute l'avis de sa nourriture? Je suis sûr que ma banane me trouve monstrueux quand j'en fais un milk-shake... 

 

L'organisation sociale des insectes pris en exemple est très complexe, avec beaucoup de variations. On a comme exemple les fourmis, les abeilles, les guêpes, les termites et les coléoptères avec des milliers de variations. Avec des comportements qui diffèrent sur bien des aspects. Puis l'appliquer à l'échelle galactique, dans l'espace, ça va être compliqué... 

 

En plus téléporter un prince ou un carnifex et le mettre en hibernation prend moins de temps et d'énergie que de le dissoudre/pomper/pondre/transférer/faire grandir. Ca permet de le garder pour organiser la défense en interne. Et ça permet aussi de le garder directement prêt au combat. L'hypothèse ne peut pas être balayée. 

 

En soit, je comprend pas le désir de déterminer des choses précises dans l'univers de w40k, alors que les auteurs de l'univers ne le font pas eux même. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Hellfox a dit :

L'organisation sociale des insectes pris en exemple est très complexe, avec beaucoup de variations. On a comme exemple les fourmis, les abeilles, les guêpes, les termites et les coléoptères avec des milliers de variations. Avec des comportements qui diffèrent sur bien des aspects. Puis l'appliquer à l'échelle galactique, dans l'espace, ça va être compliqué... 

 

Elle est complexe mais dans tout les exemples d'insectes ayant servi d'inspiration aux tyranides, un seul individu compte, la reine. Comme chez les tyranides seul l'esprit de la ruche compte. 

 

il y a 18 minutes, Hellfox a dit :

En plus téléporter un prince ou un carnifex et le mettre en hibernation prend moins de temps et d'énergie que de le dissoudre/pomper/pondre/transférer/faire grandir. Ca permet de le garder pour organiser la défense en interne. Et ça permet aussi de le garder directement prêt au combat. L'hypothèse ne peut pas être balayée. 

 

Tu es bien sur que dématérialiser une créature de cette taille et la rematérialiser à plusieurs kilomètres, la maintenir en vie jusqu'à la prochaine destination où on aurait potentiellement de nouveau besoin de ces spécificités c'est moins consommateur d'énergie que la laisser se jeter dans un bain de sucs qui vont la dissoudre d'eux-mêmes et l'aspirer avec le reste de la biomasse. Surtout que la masse de cette créature sera quasi négligeable au vu de la quantité de biomasse absorbée ? 

 

J'émets personnellement un gros doute...

 

il y a 18 minutes, Hellfox a dit :

En soit, je comprend pas le désir de déterminer des choses précises dans l'univers de w40k, alors que les auteurs de l'univers ne le font pas eux même. 

 

Le plaisir de la branlette intellectuelle tout simplement. ;)  Qui doit te plaire un minimum aussi, sinon on aurait pas ce sympathique et inutile débat 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Drakenhoff a dit :

Tu es bien sur que dématérialiser une créature de cette taille et la rematérialiser à plusieurs kilomètres

Ce sont plus des espèces d'immenses vers, dont le corps est plongé dans le warp et avec chaque extrémité dans la réalité. En soit ça a des avantages et des inconvénients, autant que dissoudre. 

 

il y a 16 minutes, Drakenhoff a dit :

un seul individu compte, la reine.

Oui mais non, les insectes ne sont pas synaptiques, ils n'ont pas qu'un seul esprit. C'est un ensemble de comportements individuels, c'est même le contraire des tyranides. Les reines chez les insectes sont juste un outil comme les autres, mais comme il y en a qu'un, il est hyper important. Pareil, chez les insectes on a aussi une reproduction avec en général un vol nuptiale. On a pas de descriptions d'une telle chose à w40k. On comprend pas trop le rôle des princes. Est-ce qu'ils vont au cinéma avec la reine, puis après vont se battre? Ou l'inverse? Est-ce que c'est un nom donné par l'Imperium mais sans rapport avec sa vraie fonction? 


On est vraiment sur la faction la plus mystérieuse du jeu :) 

Link to comment
Share on other sites

Salut,

 

Je reviens sur la question du transfert de la soupe de matière organique de la surface vers la flotte, je ne crois pas qu'a été évoqué l'hypothèse que les tubes fonctionnent comme l'œsophage ou l'intestin : un muscle qui se contracte pour pousser la soupe au fur et à mesure de son avancée.

 

Avec ça, pas besoin d'un magasin muscle dans la fosse de digestion ni d'un super poumon aspirateur en orbite. L'onde de contraction se propage de haut en bas.

 

TLS

Link to comment
Share on other sites

@The Last Sword si, si, cela a été proposé plus tôt ;) 

 

@Hellfox 

Il y a 4 heures, Hellfox a dit :

En plus téléporter un prince ou un carnifex et le mettre en hibernation prend moins de temps et d'énergie que de le dissoudre/pomper/pondre/transférer/faire grandir. Ca permet de le garder pour organiser la défense en interne. Et ça permet aussi de le garder directement prêt au combat. L'hypothèse ne peut pas être balayée. 


Ah mais l’hypothèse n’est pas du tout balayée, on en discute, justement ^^
Perso, je trouve que l’énergie dépensée pour entretenir un organisme qui peut être produit de novo n’en vaut pas la peine passé un certain temps hors utilisation. 
Parce que l’hibernation, ça nécessite quand même de la place mais surtout des mécanismes physiologiques adaptés, qui ne sont pas compatibles avec une bête dont la seule fonction va être la performance sur le champs de bataille (par le combat ou la tactique). Si créer et réabsorber un organisme permet d’en avoir des moins coûteux énergétiquement que les conserver à performances égales… il ne s’agit plus seulement de « digérer et produire » mais aussi de tout ce qui doit être ajouté autour de cette période de latence. 
 

Et encore une fois : ne pas oublier que les périodes de temps à 40k sont très grandes, une flotte-ruche peut n’avoir à requérir le concours d’un Maître des Essaims que 2 fois par siècle… quel intérêt de le conserver alors ? Sachant que la production du nouveau se fera à l’identique de l’ancien mais sans les stigmates d’une bataille passée ou autre (mémoire et expérience conservées)

 

Pour les Prince, je pense que ça n’a strictement rien à voir avec les Reines mais que c’est une description simple et peu subtile de leur importance sur le champs de bataille : tout tourne littéralement autour d’eux. Comme des princes ^^
 

Après, tu as raison en disant qu’on en sait au final assez peu sur la « société Tyranides » mais en même temps les contacts sont généralement musclés donc ça permet déjà de tracer des lignes claires !

Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, Diosp a dit :

Après, tu as raison en disant qu’on en sait au final assez peu sur la « société Tyranides » mais en même temps les contacts sont généralement musclés donc ça permet déjà de tracer des lignes claires !

Clairement, autant certaines factions ont peut tirer des conclusions à partir des informations qu'on a, voir trouver des choses dans l'archéo-fluff. Autant les tyranides ça reste très compliqué. On connaît par leurs objectifs, on connaît par leur vie, on sait pas d'où ils viennent, ni ce qu'ils veulent.

 

Space crusade décrit des tyranides en hibernation et des prisonniers dans des cocons, une reine qui pond, et c'est peut-être les seules informations qu'on a sur l'intérieur d'une ruche. 

 

Je sais pas si il y a des choses plus précises dans le fluff récent. Mais à ce stade, c'est compliqué de comprendre réellement cette faction.  

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Diosp a dit :

Pour les Prince, je pense que ça n’a strictement rien à voir avec les Reines mais que c’est une description simple et peu subtile de leur importance sur le champs de bataille : tout tourne littéralement autour d’eux. Comme des princes ^^
 

Après, tu as raison en disant qu’on en sait au final assez peu sur la « société Tyranides » mais en même temps les contacts sont généralement musclés donc ça permet déjà de tracer des lignes claires !

Bah surtout que Prince Tyranide n'est qu'une mauvaise traduction Française même si j'adore ce nom. ^^

Hive Tyrant ou Tyran des ruches, il est là pour faire régner la discipline et la volonté de l'Esprit-ruche.

Link to comment
Share on other sites

Je me permet ^^ 

Je pense que vous sous estimez la quantité d'énergie qu'il faut pour reconstruire un être vivant a partir de simple composé moléculaire. C'est TRES energivore a mon avis, sans compter qu'en biologie : plus on veut créer d'organisme rapidement, plus ils sont sujet a des "erreurs" (mutations...) qui sont plus là plupart délétères. 

Donc repartir de 0 et vouloir créer 5.10^12 gaunt en 1 grosse semaine c'est quand même pas si simple. Et en plus il y a toujours une perte lors de toute transformation chimique. 

Je pense que garder certains organismes peut être intéressant (que ce soit parce qu'ils peuvent encore servir ou pour regarder pour numéro 9475737271 a si bien marché ou encore pour défendre la flotte ruche). 

 

Enfin pour la question de la survie pendant le trajet : pourquoi nos petits cafards n'auraient pas simplement accès à une stase ? On peut meme supposé qu'ils doivent bien maîtriser la technique s'ils voyage depuis des millions d'années. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, son of sanguinus a dit :

biologie : plus on veut créer d'organisme rapidement, plus ils sont sujet a des "erreurs" (mutations...) qui sont plus là plupart délétères. 

Vraiment ?

Parce que bon, mes entérobactéries qui font du N+1 = 2n N sans aucun souci de mutation, encore moins délétère....

La vitesse de multiplication n'est pas la source d'erreur, même si elle peut accélérer la dérive génétique. Et vu qu'on parle d'une race qui a une maîtrise évidente de la génétique, on va partir du principe que tout est sous contrôle.

 

il y a 29 minutes, son of sanguinus a dit :

Et en plus il y a toujours une perte lors de toute transformation chimique

On m'aurait menti ? Lavoisier, cette fumisterie. Cela dit, c'est pratique, ils viennent juste de consommer la biomasse d'une planète entière, en plus de celle récupérée en digérant les tyranides victorieux (et les cadavres des autres) 😀

À quoi bon, si tu n'as même pas de quoi recréer les gaunts que tu viens juste de digérer.

D'ailleurs, de mémoire, c'est l'explication donnée pour Béhémoth lors de son arrivé dans la Galaxie, il s'agissait d'une flotte amoindrie mais hyper agressive parce qu'elle avait vidé ses réserves pour venir.

Edited by Katamor
Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, son of sanguinus a dit :

: pourquoi nos petits cafards n'auraient pas simplement accès à une stase ?

C'est un peu le cas. Ils sont en hibernation dans des espèces de spores, ils sont sans rêve et alimentés en nutriments. 

 

il y a 40 minutes, son of sanguinus a dit :

C'est TRES energivore a mon avis

Les constructions organiques ont le moins bon rendement. Un cheval mange plus qu'une voiture pour moins de performance. Puis il faut aussi se dire, que la ruche n'a peut-être pas envie de tout optimiser. Si elle veut garder le vieux borgne car il a des idées politiques sympas, elle peut le garder tel quel :D 

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir !

 

Il y a 12 heures, carnarael a dit :

Bah surtout que Prince Tyranide n'est qu'une mauvaise traduction Française même si j'adore ce nom. ^^

🤯

Cet homme a raison !

Du coup, rien à voir avec la Reine ! 
Et on s’éloigne de l’idée que le Hive Tyrant vaille la peine d’être conservé ^^
 

@son of sanguinus : et la stase ou n’importe quel autre moyen de conservation, c’est économe en énergie ?

S’il faut dépenser de l’énergie pour maintenir un organisme en vie, alors il faut comparer le plus rentable entre le digérer et le produire de nouveau ou le conserver. Et je ne sais pas s’il est faisable de le calculer mais je dirais que c’est plus rentable de les produire de nouveau.

 

Ce qui pourrait justifier, contre l’économie d’énergie, la conservation d’un individu, c’est son caractère unique, comprendre : irreproductible. 
Ce caractère unique va être soit physique, soit psychique : les caractères physiques peuvent être déterminés par la conception et sont donc reproductibles, les caractères psychiques sont assimilés par l’Esprit-ruche et sont donc acquis à chaque nouvelle génération (de mémoire, une Flotte-ruche avait apprit des rencontres d’une autre Flotte-ruche, donc transmission du savoir).


TL;DR : à partir du moment où un individu peut être produit de nouveau, il faut que sa conservation soit plus économique que sa production. 
Ne pouvant pas savoir quand sera sa prochaine utilisation, la Flotte-ruche a plutôt intérêt à économiser les ressources immédiatement disponibles.

 

Quant à la notion de production de masse, ne pas oublier qu’on ne parle pas d’une usine mais d’une flotte qui fait une portion de système stellaire. Neuf femmes ne font pas un enfant en un mois (blague de manager) mais elles font neuf enfants !

Donc produire des milliards d’organismes quand on a des milliers d’unités de production, beeeh… pas déconnant. En tout cas, à mes yeux, pas autant que d’avoir besoin de la place et de l’énergie pour stocker des individus qu’on peut produire sur place ^^

 

@Katamor : une bactérie c’est pas non plus un bio-titan ^^’

Mais je pense qu’il parlait surtout de perte d’énergie. Ce qui est vrai en soit.

Et effectivement, les Flotte-ruche doivent veiller à la rentabilité de leurs attaques, ce qui avait causé la perte d’une Flotte-ruche contre l’Empire T’au (attrition plus importante que reconstitution). 

 

Tactiquement parlant, envoyer une ogive tueuse de vie en quittant une planète perdue aux Tyranides est le meilleur moyen de lutter contre eux ^^
 

Bonne soirée :) 

Link to comment
Share on other sites

Oubliez pas que le fluff est globalement écrit par des gens avec peu de connaissances en physique ou en biologie (et en stratégie militaire).

 

Mais aussi qu'en biologie, certaines choses qu'on croyait impossible le sont en réalité (coucou  la vie dans les abysses).

Donc parlant d'organismes capables de survivre dans le vide, on peut d'attendre à tout.

 

Edit : @Grimberg : les tardigrades, microscopiques et qui résistent au chaud extrême, au froid extrême et au vide.

Edited by Ael
Link to comment
Share on other sites

On n'a pas l'exemple sur Terre d'un ver capable de survivre à des chaleurs extrêmes, à la congélation, à la déshydratation ? En terme de coût au maintien en vie, ça ne doit pas être élevé, même sur quelques siècles.

Des tyranides lyophilisés, c'est un beau concept, non ?

 

Merci Ael, c'est ça, et il y a aussi la planaire, un truc insensible à toute forme de maladie, et doté d'un pouvoir d'autorégénération quasi illimité: le machin peut même faire repousser sa tête. On peut bien imaginer les Tyranides capables de combiner tout ça ensemble.

Mais surtout, pas besoin de changer de galaxie pour trouver des choses incroyables et fantastiques, on a déjà tout à la maison.

Edited by Grimberg
Link to comment
Share on other sites

il y a 40 minutes, Ael a dit :

par des gens avec peu de connaissances en physique ou en biologie (et en stratégie militaire).

Il y a peu et parfois de la fainéantise. Les chiffres des batailles par exemple, c'est vraiment le truc honteux du lore qui tient d'une écriture sans aucun renseignement préalable... 

 

Pour les tytys, qui sait, ce sont des aliens tout est possible à partir de là. Ce qui est sûr, c'est qu'ils ne collent pas biologiquement aux espèces qu'on connaît. Ils ressemblent de loin à des fourmis ou des insectes vivant en ruches, mais ils ne fonctionnent finalement pas du tout de la même façon. 

 

il y a 40 minutes, Ael a dit :

certaines choses qu'on croyait impossible le sont en réalité (coucou  la vie dans les abysses).

Oui on a par exemple le tardigrade qui résiste à la déshydration, à la pression, à la chaleur, et aux radiations. On a effectivement sur terre des choses assez incroyables, alors dans l'infinité de l'espace tout est possible. C'est même le coté si organique et insectoïde des tyranides qui est étrange, tellement il est semblable à une forme de vie terrestre. Mais bon, ça va avec le coté soupe du fluff, il fallait bien des extra-terrestres inspirés d'alien pour rendre le fluff complet. Ce qui m'amuse aussi c'est de supposer que les orks sont les petits hommes verts de la pop-culture transposés à 40k :D 

 

Pour ce qui est des choses impossibles, on a eu récemment des légions pénales utilisées comme forces d'assaut. Il y a 1 an de ça, on aurait qualifié ça d'impossible, de quelque chose qui ne correspond pas à l'époque moderne ou au futur, et pourtant ça se passe encore au 21ème siècle. Un peu comme la charge des chevaux à 40k que beaucoup trouve risible et improbable. 

Edited by Hellfox
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Hellfox a dit :

Il y a peu et parfois de la fainéantise. Les chiffres des batailles par exemple, c'est vraiment le truc honteux du lore qui tient d'une écriture sans aucun renseignement préalable... 

 

 

Cet encart sur la Troisième Guerre d'Armageddon m'avait hurler de rire sur Taran 

"Le Coin du fluffiste
la liste ci-dessous peut paraître impressionnant, mais en fait, ce n’est vraiment pas beaucoup :
- Camp ork : "Les bandes Orks comptent entre 600 et 3000 guerriers, plus les machines de guerre et l'artillerie (environ 20-25% de la bande, voire 50-100% pour les bandes du Kulte d'la Vitesse)" etc. Avec la liste des bandes, on obtient un maximum de 2703000 (et un minimum de 540600), 72 gargants, 186 forteresses, et plein de vaisseaux qui traînent. Généreusement, 3 millions d'Orks ou même 4 si ça peut faire plaisir.
- Forces impériales : 15200 Marines (arrondi à 16000). En prenant pour la GI 500 soldats par compagnies, 6000 par régiments, 20000 par bataillons et 70000 par brigades. Donc 1344000 + 11500 + 340000 + 280000. Comme on ne sait pas à quoi ressemble une légion de GI ou un escadron, on arrondit généreusement à 3-4 millions. 10 compagnies de Soeurs, disons 5000 par prudence, 5,25 Legio Titanicus et 84000 Skitarii s'ils sont organisés comme la GI. Des trucs insignifiants, et des vaisseaux. Le total fait 5 millions en étant fort généreux.
La Waaagh d’un grand seigneur de guerre sur une planète capitale pour l'Imperium a donc mobilisé moins de soldats que Armageddon II. Et également moins que la première, la seconde guerre mondiale, la première guerre sino-japonaise... "

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Zangdharr a dit :

Cet encart sur la Troisième Guerre d'Armageddon

Surtout qu'au doigt léché, tu prends les mobilisés de la 2ème guerre mondiale, la population mondiale de l'époque. Ca te donne un nombre de combattants par milliard d'habitants (environs 56 millions). Ca donne au moins 50 millions de combattants dans les 2 camps pour une guerre mondiale sur un monde ruche de 10 milliards d'hab (il y en a probablement plus). C'est approximatif, mais plausible. 

 

C'est un peu bête de faire la patate sur des choses aussi simples... 

Link to comment
Share on other sites

Je ne suis pas sûr de comprendre le vaste débat engagé sur les tours capillaires et l'utilité discutable d'en faire des ascenseurs orbitaux à matières digérées:

 

Les croiseurs organiques n'ont juste qu'à venir "passer l'aspirateur" une fois que la surface de la planète n'est plus qu'une assiette pleine de soupe de biomasse. Comme dans cette belle illustration (un fanart, a priori):

 

Capillary-Towers-569x1024.jpg

 

D'ailleurs, je pense qu'on confond les tours capillaires (ces espèces d’énormes excroissances chitineuses qui portent assez mal leur nom) et les tubes qui "convoient" la soupe depuis le sol vers les vaisseaux mères.

 

D'ailleurs... je digresse légérement, mais dans le même theme: dans Oblivion, les vaisseaux "pompent" l'océan, mais où va l'eau???

 

file_577895_oblivion-movie-review-041820

Edited by Atma
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Atma a dit :

Je ne suis pas sûr de comprendre le vaste débat engagé sur les tours capillaires et l'utilité discutable d'en faire des ascenseur orbitaux à matières digérées:

 

On est des nerds c'est tout x)

 

il y a 12 minutes, Atma a dit :

Les croiseurs organiques n'ont juste qu'à venir "passer l'aspirateur" une fois que la surface de la planete n'est plus qu'une assiette pleine de soupe de biomasse.

 

C'est un des truc que 40k gère bien ça : les gros vaisseaux spatiaux ne peuvent pas atteindre, survoler de trop près ou se poser sur les planètes sous peine d'être piégés et détruit par leur force gravitationnel. Dans la cas  d'un croiseur de classe Armageddon ça disloque les plaques de sa coque à grand coup de contraintes structurelles. Dans le cas d'un bio vaisseaux, ça broierait ses organes, comme si nous on descendait dans les abysses.

Des bio vaisseau plus petit pourraient faire cette tache mais je pense que ce serait moins efficace que les oeso-paille  évoqués 

Edited by Zangdharr
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Zangdharr a dit :

Des bio vaisseau plus petit pourrait faire cette tache mais je pense que ce serait efficace que les oeso-paille  évoqué 

 

Merci pour l’éclaircissement sur les gros vaisseaux et leur contraintes, je n'y avais pas pensé. Effectivement, un vaisseau baleine tyranide peut augmenter sa taille autant qu'il veut dans l'espace, faute de contrainte gravifique, et se retrouver échoué comme une vieille méduse sur la plage s'il s'approche trop d'une planète. Ça se tient.

 

Enfin, ça se tiendrait si on parlait de n'importe quelle race sauf les tyranides, qui sont un parangon d'adaptation et d'adaptabilité... donc argument intéressant mais pas trop applicable à notre cas d’espèce. Surtout pour un processus (la bouffe!) aussi vital pour eux. On peut admettre qu'ils ne jugent pas utile d’évoluer pour des enjeux moins importants mais là, c'est leur principal objectif: manger.

 

(ça me lance d'ailleurs sur une autre pensée: leur existence est profondément mortifère et sans but autre que de se répandre... comme un virus. )

 

Sur les "bio vaisseaux plus petits ", moi je trouve que ça ne dénoterait pas forcément avec une race qui envoie des kilotonnes de voraces grands comme des sac à main pour vider une planète de sa substance... après, moi, ce que j'en dis... ; )

Edited by Atma
Link to comment
Share on other sites

Le 08/06/2023 à 18:14, Hellfox a dit :

Les constructions organiques ont le moins bon rendement.

C'est en partie faux, une construction organique spécialisé dans un but précis est souvent plus efficace a Energie consommé similaire qu'une construction artificielle, cependant la vie biologique est multifonction ce qui atténue de facto les performances globales dans chaque domaine individuelle, mais les tytys n'ont pas ce soucis d'être "viable" a long terme.

Un cerveau humain a un meilleur rendement de traitement qu'un supercalculateur pourtant tu fais fonctionner un cerveau humain avec un jus de fruit , alors qu'il te fais une centrale pour faire fonctionner un supercalculateur et faut le refroidir ect ect.
 

Et même en terme de force physique on a des animaux, notamment les  crevettes-mantes qui balance des punch jusqu'a 5000Newton pour tuer leurs proie, une crevette mante si elle te tape dans le front t'es mort :P  et cela sans endommager leurs pinces , la dépense énergétique pour délivrer 5000N de la part de la crevette est bien plus faible que la dépense énergétique nécessaire pour arriver a ce même stade de manière artificiel ( création d'une arme donc industrie, donc dépense énergétique faramineuse en comparaison du but recherché ) .

C'est justement a cause de cette hyperspécialisation, permettant aux organisme tytys d'etre le plus optimale dans le but recherché tout en gardant une adaptabilité évolutive sur le champs qui en fait la plus grande menace actuelle du Lore 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il faut tout un écosystème ultra-fragile, avec un rendement faible, une puissance limitée, une évolution lente, ça utilise pas toutes les ressources, ça s'adapte mal aux changements rapides, faut le faire grandir, le nourrir, il crève en quelques dizaines d'années, il doit dormir, se reproduire... 

 

Le rendement animal c'est 20 ou 30% à un moment T. On aurait des trains à pédale si c'était si génial :D 

 

L'intelligence humaine est le seul organisme puissant, on est capable d'aller dans l'espace et de fissionner des atomes. J'attend de voir une crevette aller sur la lune ou frapper à 20kt TNT. 

Edited by Hellfox
Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Hellfox a dit :

Il faut tout un écosystème ultra-fragile, avec un rendement faible, une puissance limitée, une évolution lente, ça utilise pas toutes les ressources, ça s'adapte mal aux changements rapides, faut le faire grandir, le nourrir, il crève en quelques dizaines d'années, il doit dormir, se reproduire... 

Et une machine a besoin de tout un système de production, une source d'énergie hyper fiable et à haut rendement, souvent unique (contrairement à l'organisme biologique qui au contraire est capable de taper dans toutes les ressources bio-disponibles, bon courage pour faire marcher ton moteur diesel avec du sans plomb 95), ça s'adapte mal aux contraintes autres que celles pour lesquelles on l'a conçue, il faut extraire le minerai, raffiner, avoir des usines de montage, ça a besoin d'un entretien régulier qu'elle n'assure pas seule... On peut jouer à ça longtemps 😀

 

Il y a 2 heures, Atma a dit :

les tours capillaires (ces espèces d’énormes excroissances chitineuses qui portent assez mal leur nom)

Comme beaucoup de choses chez les tyranides, les glandes surrénales qui sont sur la carapace, les tours capillaires qui ne fonctionnent pas avec la capillarité, les pyrovores qui ne mange pas du feu.. Les magos biologis sont un peu nuls, c'est tout !

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.