Jump to content
Warhammer Forum

[40k] [soeur de bataille] Retributor [Adepetus custodes] Champion des lames


Artharian

Recommended Posts

Bonjour,

20220713_022804.jpg

 

 

Petit test sur le blanc. Il faut définitivement que je change d'appareil photo.

C'est une figurine OS, peinte en cinq heures.

Objectifs :

- Grimdark

- NMM

 

Mediums (notables):

Base : Thondia, Mechanicus standard, Incubi Darkness, Hobgrot Hide
Layers : Dorn, sons of horus

Contrast : Black templar, Apothecary

Shade : Nuln Oil

Technical : Nihilakn oxide, typhus corrosion

 

Outils :

Pinceaux gamme citadel (synthétiques) : S(base, layer), M(base), L(base, shade)

 

Gestes :

Applat, métal rouillé, brossage à sec, lining.

 

Soeur de bataille Retributor (cliquez pour plus d'images) :

Révélation

IMG_20220713_023934_568.jpg

IMG_20220713_023934_611.jpg

IMG_20220713_023934_576.jpg

IMG_20220713_023934_678.jpg

IMG_20220713_023934_688.jpg

IMG_20220713_023934_684.jpg

 

 

J'essaie de faire en sorte que la peinture raconte une histoire. Que dit celle-ci ?

 

Edited by Artharian
Link to comment
Share on other sites

Joli boulot, j'apprécie les teintes utilisées qui créent une ambiance intéressante, l'impression générale rend bien,  bravo.

 

Si je peux me permettre une critique en revanche, le positionnement des éclaboussures de sang ne répond à aucune logique selon moi, qu'il s'agissent de leur localisation ou de leur quantité, je ne comprend pas.

 

C'est un travers que l'on voit régulièrement de mettre trop de sang sur les figs mais tu n'es pas tombé dedans à mon avis. En appliquer demande de la parcimonie pour ne pas écraser les autres détails (surtout quand il contraste beaucoup, comme sur ta fig avec un chaud/froid fort) mais surtout que cela réponde à une logique, que viens de faire le personnage pour en avoir reçu (blessure personnelle ou combat) ? Quelle est la source ? Où se trouvait elle ? Quelle arme a été utilisée (avec une tronçonneuse ou une rapière ce sera complètement différent) etc... ? 

 

Ici les taches sont sur les genoux gauche, la cuisse droite, les épaules, l'arrière du casque, même sur le paquetage (?) ça m'échappe, alors pour répondre à ta dernière question, à cause de cela je ne saisis pas l'histoire de la figurine (mais je veux bien qu'on m'explique ^^' ).

 

Bonne continuation :) 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

IMG_20220715_071333_997.jpg

 

@Loholt Merci de ton retour.

 

Histoire :

Si l'on en croit les rapports impériaux des vingt-trois dernières décennies, la rebellion de Cyclade III était en germe depuis que le gouverneur nouvellement nommé avait fait forte impression auprès des six sphères de l'élite locale. Il s'était vanté partout être ami des arts et des machines. Très motivé à l'idée de bien faire sa tâche, il se répendit en largesse. La notoriété ainsi acquise lui permit d'assoir sa poigne de fer sur le système. L'étau impérial étrangla la planète avec l'aide des sphères jusqu'à ce qu'une à une elles déclinèrent leur loyauté car privée peu à peu du peu d'opportunités que laissait encore la vie impérial. Quand s'élevèrent les premières voies, la repression demandé au général de la sécurité fut minutieuse. Arrestations, tortures, disparitions, assuèrent une victoire militaire indiscutable et la paix apparent plus au gouverneur. Et dans l'ombre grandit la défiance et les rassemblements. Ennuyé par la situation, le gouverneur eut l'esprit de prévenir Terra, ce qui le sauva probablement.

Les deux escorteus qui se déployèrent en haute asmophère deux jours plus tard révélaient la proximité avec la planète du Trône. Un relai d'astropathique dangeuresement proche ne pouvait être laissé dans cette situation. Les ventres obèses de métals engendrèrent les vaisseaux de débarquement. L'aquilla arrivait.

***

Le fuseur fauchait les vies des traîtres. Couverte du sang des impurs, elle appuyait avec une rage sacrée sur le déclencheur de faisceaux. A son côté, la lame trois fois bénite du champion custodes répondait à sa fureur antropophage. Rabattus proprement par les milices insurgées, les dernières barricades qui menaient au palais du gouverneur était assaillies. Le ciel était strillés de volutes de propergol noircies quand les moteurs de l'astra militarum explosaient. La foule avançait.

Peu importait, elle était venue en Son nom et en Son nom elle resterait.

 

Révélation

IMG_20220715_071334_056.jpg

IMG_20220715_071334_075.jpg

IMG_20220715_071334_114.jpg

IMG_20220715_071334_134.jpg

IMG_20220715_071334_171.jpg

IMG_20220715_071334_185.jpg

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.