Jump to content
Warhammer Forum

Belfoz

Membres
  • Content Count

    111
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Belfoz

  1. Plop,   La campagne a démarré hier soir. 14,4k récoltés sur 18k pour le moment. Il est possible de ne commander la boite qu'avec une seule équipe, et il reste des Early Bird (65 euros la boiboite en early bird, 115 avec une équipe, 140 avec les 2) : Kickstarter
  2. Dernier rapport annuel (2014-2015) (Lien) : Revenue : £119.1m Revenue at constant currency : £123.1m Quant à voir si ça "confirme" ou pas, je te laisse en décider :P Le chiffre n'est pas tout à fait exact, mais pas au point d'oublier une virgule ! Post informatif
  3. ok, je veux je veux je veux. Vivement que le kickstarter soit mis en place, si le prix est raisonnable je prends d'office.
  4. Néo, je trouve ton développement très intéressant. Le concept de "boutique" en dur à vocation de vitrine avant d'être un espace de vente est très intéressant. Et si les magasins perdurent alors qu'ils coutent de l'argent à GW, c'est qu'ils doivent le voir un peu comme ça. Mais si c'est le cas, alors je pense qu'ils ne capitalisent pas suffisamment dessus. Les managers sont embauchés comme vendeur, alors que dans le cas de "vitrines", ils devraient d'abord avoir des compétences en animation.   Bref, tout ça pour dire que ton point de vue est très intéressant à mon avis, je n'avais envisagé ça que comme "bonus" supplémentaire parallèle "au point de vente", ça fait réfléchir.
  5. Yep, je faisais le parallèle en imaginant qu'une personne pourrait être habituée des franchises comme un gérant est habitué à changer de crèmerie si ça ne fonctionne pas, c'est à dire prendre une boutique franchisée, faire son beurre, et quitter le navire une fois l'apport initial compensé +++. Mais il est vrai que si ça ne fonctionne pas, l'apport n'est pas nécessairement remboursé, donc perte sèche. Du coup, le parallèle n'était peut-être pas le plus heureux, merci de me l'avoir fait remarquer :)
  6. Dans le cas du magasin de TaoDogg, le mec semble organiser ses propres évènements : il fait une ligue BB, jeu officiellement disparu, et pour lequel il n'a pas de produits dédiés à proposer. J'imagine qu'il doit bien pouvoir faire la même chose avec Battle (même si, il est vrai, un jeu qui n'est plus supporté par la marque est moins sexy ...), et pour le coup il peut encore vendre des figurines, voire même y ajouter des socles carrés :D (pour combien de temps, on n'en sait rien, c'est sûr).   Et les gains potentiels puissance 10 aussi :) Tout est question de mesure des risques ^^ (moi non plus je ne me lancerai pas là-dedans avec GW !)   Maintenant, si en général pour être franchisé il faut un apport personnel, mais ce n'est pas toujours le cas. Dans la restauration, il n'est pas rare que des gens prennent en resto en gérance, et quittent le bateau s'il ne fonctionne pas pour retenter ailleurs. Je ne sais pas si c'est fréquent dans le monde de la franchise, mais ça doit bien exister...
  7. Je te remercie de me prêter de si belles intentions. Ta compréhension parfaite de mon intervention me touche énormément... si tu relis, tu  verras d'ailleurs que mon discours n'a absolument RIEN en commun avec ce que tu rapportes par la suite.   Bien sûr, je méprise les salariés, bandes d'infâmes moucherons que j'écrase tous les matins du bout de l'orteil... ah ben non, je le suis moi-même, et en CDD qui plus est : je sais parfaitement ce qu'est la menace de perdre son emploi... Simplement, un salarié peut se tuer à la tâche ou ne rien faire de la journée, tant qu'il conserve son emploi il touchera la même chose, modulo l'éventuelle part de salaire variable dont il peut bénéficier, ce qui, je crois, n'est pas le cas des "managers" GW. La partie sur la perte d'emploi n'est là que pour souligner la cause principale de diminution de salaire d'un employé lambda : s'il ne satisfait pas aux exigences de son entreprise, il se fait débarquer.     Bien sûr, puisqu'un entrepreneur fait toujours partie des "cadres" ou assimilés, et un salarié toujours partie des classes moyennes, c'est bien connu puisque la "classe sociale" est fonction d'un statut dans une entreprise, et certainement pas d'un revenu... -_-     Évidemment ! Je compare la situation d'un manager employé par GW à celle d'un franchisé, et tu me parles de chômage en cas de périclitation de GW ? Dans ce cas, quelle différence entre le franchisé et le salarié ? Merci pour cet instant de perspicacité.   Alors non, le franchisé n'a pas de "pouvoir", autre que celui de décider de ce qu'il fait dans son magasin, selon les conditions prévues au contrat avec le franchiseur. Le salarié, lui à le pouvoir de faire ce que la maison mère lui demande. Sauf que le franchisé, il bosse pour lui, alors que le salarié bosse pour l'entreprise, et ne sera récompensé que si la chouette entreprise familiale dont il est l'employé daigne lui en faire l'honneur (autant dire que c'est pas forcément gagné...). Le franchisé reverse une part du CA, le salarié reverse tout son CA et empoche un salaire. ça va là ? C'est compréhensible ?   Si je touchais un salaire proportionnel au travail que j'abats, je peux assurer que ma motivation serait sans faille, et je suis à peu près certain que c'est le cas de toute personne normalement constituée (à débattre, on ne sait jamais, dès fois que certains n'aimeraient pas toucher plus s'ils s'investissent dans leur taff...)   Dans tous les cas, merci d'avoir retourné mon propos à un point tel que c'en est risible. Merci de relire mon post une fois la pression retombée, tu pourras constater par toi-même que je n'ai aucune des intentions que tu me prêtes.   Edit : Si tu souhaites continuer de débattre de mon point de vue résolument en faveur des courageux entrepreneurs par opposition aux misérables salariés (...), je serai ravi de te montrer que ta compréhension de celui-ci est erronée par MP, afin de ne pas polluer plus avant ce topic (à moins que ce soit en rapport avec le sujet de celui-ci, ce qui n'est pas le cas de ton post pour le moment).
  8. Pour étoffer un peu, j'ajouterai qu'un franchisé c'est un entrepreneur, c'est à dire une personne motivée à faire tourner sa boutique suffisamment bien pour pas avoir à faire les poubelles à la fin du mois, et dont les revenus sont directement proportionnels au CA de sa boutique et donc aux efforts qu'il a fournis pour vendre ses produits. Un vendeur GW a un salaire : quels que soit ses résultats il touchera la même chose (il ne me semble pas que les polos #insérez ici la couleur de votre choix# ait une part de variable, si ?), avec évidemment le risque de se faire débarquer s'il glande trop. Niveau implication personnelle, ça fait une différence énorme.
  9. Pour ceux qui voudraient avoir un aperçu de l'offre de franchise en France : http://www.toute-la-franchise.com/R95-franchise-franchises-de-magasin.html?gclid=CJaixsqVq8oCFde6Gwodx5UAuQ Et si vous ne connaissez pas le concept de franchise : Lien (oui, c'est du Wikipedia, mais c'est mieux que rien^^) et Lien   Ben si tu ne connais pas le concept de franchise, difficile de donner un avis de ce type non ? Et comme en matière de franchise tout dépend du contrat et que celui-ci bénéficie d'un cadre légal extrêmement souple en France (à voir en Belgique), ben on ne peut absolument pas savoir... Si le contrat ne prévoit rien au sujet de la carte de fidélité par exemple, rien n'empêche le franchisé de faire la sienne à sa sauce, qui ne sera évidemment valable que chez lui, mais qui sera peut-être un minimum intéressante, contrairement à l'officielle...
  10. La seule 'pub' GW officielle ayant existé cetait via MB et les boites SDA.   Et Heroquest, mais aucune mention de GW, seul MB apparait.
  11. SI, ça existe(ait) :) https://www.youtube.com/watch?v=du0emDgJ-L4   Pas sûr qu'un magasin GW fasse mieux qu'un indépendant (qui proposerait des tables de jeux pour initiations) niveau "buzz" local. Si le hobby était attractif chez les jeunes, ça se saurait, et on serait moins pris pour des gentils débiles qui jouent encore aux bonhommes à 30 ans ^^.   @esteris : c'est vrai, les sources que tu cite existent. Mais, et ma vision est peut-être erronée par mon expérience personnelle, j'ai plus le sentiment qu'on découvre le wargame et qu'on se dirige vers ses produits dérivés ensuite histoire d'approfondir l'expérience que l'inverse. J'ai du mal à me dire que le jeune qui passe un temps monstre à jouer sur PC va lacher sa souris pour prendre des pinceaux, mais ça doit être ma vision de "plus ou moins vieux" con ^^
  12. Vous trouvez vraiment GW si "ultra-visible" que ça ? J'ai plutôt le sentiment que c'est ultra-visible pour les personnes aux profils comme les notres, qui sont tombés dedans il y a bien longtemps, par hasard ou pas, et qui mettent un moment avant de ne serait-ce qu'imaginer qu'il existe d'autres gammes...   Mais aujourd'hui, à moins de tomber par hasard sur un CH, comment voulez vous qu'une personne non initiée par un autre joueur (qui potentiellement connait les autres gammes) en vienne à prendre connaissance du hobby de la figurine en général, et de GW en particulier ?   Mon exemple personnel : je suis tombé dedans les pieds joints à la sortie de la trilogie cinématographique du Seigneur des Anneaux. J'étais enfant, je faisais (avec un succès mitigé) des maquettes d'avion, et au détour d'un magasin de jouets (type toys'r'us), je suis tombé sur une boîte de gobelins de la Moria. Coup de foudre, j'y suis depuis 15 ans. J'achetais mes WD au bureau de tabac du coin, puisque ça me donnait ma dose de plaisir figurinistique, ça m'a amené à acheter du WFB (jamais joué d'ailleurs), puis du 40k, et de fil en aiguille, j'y ai dépensé des sommes qui me font rougir, avant de tourner la page GW pour aller vers d'autres producteurs.   Aujourd'hui, comment voulez-vous que ça arrive ? On ne tombe plus sur un WD par hasard, et de toute façon on n'y trouve rien de folichon, on ne tombe pas sur des produits GW chez les grandes enseignes hors quelques boutiques qui font de la résistance, les revendeurs vident leurs rayons (chez moi, les deux indépendants ont, pour l'un, le rayon au fond à gauche du magasin, un endroit dont on ne soupçonne pas l'existence en entrant, et l'autre a un semblant de reste de stocks de l'an 1000 planqué derrière un présentoir pour autre chose), aucune publicité n'est faite... Donc sauf à tomber sur un CH sans le vouloir ou à être initié par quelqu'un qui est déjà dans le truc, c'est mission impossible (selon moi).   EDIT : dans ma réflexion, j'ai oublié de prendre en compte le côté jeux vidéo... et c'est vrai que c'est certainement une porte d'entrée, même si, et le sujet a déjà été abordé ici, les univers présentés en jeux video sont disparus (hors 40k) : Battlefleet Gothic, WFB, Mordheim, BloodBowl.
  13. Intervention rafraîchissante :)     De ce que je peux voir autour de moi (c'est à dire auprès de mes collègues de club), oui !   Notamment du côté de warmachordes, où les joueurs tentent sans arrêt de nouvelles combinaisons, avec un nombre d'entrées dans les listes qui a l'air assez conséquents et qui se combinent plus ou moins bien avec les différents casters (le chef et point central de l'armée dans ce jeu). Je n'ai pas l'impression qu'ils tournent en permanence sur les mêmes listes, au contraire, ils changent très souvent.   A KoW, le nombre d'entrées est comparable à celui des listes WFB, mais à la différence de ce dernier, tous les choix semblent viables dès lors que l'on construit une armée équilibrée. Le spam d'une unité particulière ne semble pas concluant, même si certaines unités ont l'air assez plébiscitées/décriées (selon si l'on joue avec ou contre ^^). Je pense aux gargouilles en particulier.   Du côté SF sur socles ronds, Infinity propose un bon nombre d'entrées dans toutes les factions, des choix d'armement, le choix de jouer des figurines seules ou en petits groupes agissant de concert (Fireteams)...   Donc oui, la variété existe chez les concurrents aussi ! Et je dirai même qu'elle est plus intéressante chez les concurrents, puisque l'équilibre est meilleur. Les choix "auto-include" (inclus d'office dans toute liste ou presque, parce que surpuissant relativement à son coût) sont moins présents, et le jeu s'en trouve enrichi.
  14. Joli résumé Edmak, sans apriori manifeste.   La plupart des critiques ici ne sont pas dirigées contre AOS en particulier, mais bien contre GW en général. Tout ton post est applicable indifféremment à 40k ou AOS, sauf une partie de ton paragraphe sur la "politique du jeu", puisque 40k bénéficie de règles (semble-t-il) encore appréciées et suffisamment travaillées en regard de ce qui a été fait sur AOS. Pour ma part, je n'ai jamais touché à Battle, plutôt à 40k. Tout le bruit autour de la disparition de Battle m'a poussé à m'intéresser à la bataille régimentaire, et du coup je m'oriente vers l'outsider (KoW).   De manière générale : je ne pense pas que les commentaires postés ici diffèrent, quel que soit le jeu GW auquel on joue (/jouait).
  15.   Justement, c'est ce qui manque à GW : avoir une idée de ce que ressent le consommateur lambda. Si GW veut vendre, elle doit proposer des produits qui répondent aux attentes des consommateurs, à des tarifs accessibles pour eux. Et pour ça, y a pas 36 solutions, faut communiquer avec sa communauté. C'est pour ça que quand je lis "si ça plait, on achète", je fais des bonds. Comme dit précédemment, un produit peut plaire, mais s'il est hors de prix, il n'est même pas envisageable, c'est tout. Cette phrase n'est applicable que si le consommateur a un budget illimité, et dans aucun autre cas. Si l'entreprise a un monopole, pas de point de comparaison, et on s'arrête là. Si, comme dans notre cas, l'entreprise est soumise à la concurrence, on passe en plus par l'étape de la comparaison entre plusieurs sociétés proposant des produits équivalents, et, toujours dans notre cas, la comparaison fait mal au plus cher (GW....)
  16.  Pardon Esteris, mais s'il y a de l'ironie dans ton post, elle devrait être plus marquée, parce qu'elle n'est, en l'état, pas assez évidente... :   Comment redresser les comptes sans imposer une politique de rigueur au client ??? Mais une politique de rigueur c'est applicable par un État, dont les citoyens sont plus ou moins dépendants, pas par une entreprise, et encore moins une entreprise de loisirs qui est loin d'être seule sur le marché! Si une boîte veut redresser son CA, elle augmente les ventes, ou elle augmente les tarifs, ce qui a généralement pour effet de diminuer les ventes... GW a choisi une voie, qui est à mon sens la plus mauvaise : celle d'augmenter les tarifs et de réserver ses produits à une élite, là ou ils auraient dû renforcer la cohérence entre leur packaging et leurs règles et proposer des tarifs en adéquation avec la réalité budgétaire de leurs clients... Et si une entreprise de loisirs a décidé de m'imposer ses tarifs exorbitants à coups de pied au cul, elle va simplement se faire voir.     C'est quand même GW qui a décidé de ce rythme effréné de sorties. ça a donné des habitudes aux clients, qui sont du coup dans l'attente. Si une boîte part dans une voie, à elle de l'assumer. Si "on attend toujours plus, toujours plus vite, on s'impatiente toujours plus, toujours plus vite, et on râle toujours plus, toujours plus vite", c'est bien parce que GW a voulu imposer une dynamique qu'ils ne savent plus tenir, et j'ai le sentiment que tu inverses les rôles.   S'ils ont mené cette politique, c'est qu'ils ont cru qu'elle pourrait leur faire générer du cash, point barre. Je ne suis pas économiste non plus, mais d'après les rapports qu'on a pu voir, il ne semble pas que ce soit concluant au final, si ? Est-ce qu'il en faut plus pour se dire que cette voie n'était pas bonne ? Et le "malaimé Kirby" (le pauvre...) a été chef d'une entreprise à but lucratif, pas d'une ONG (!), évidemment que son but était de ramasser l'argent du consommateur ! Comme dit Nono, on n'est pas chez les Bisounours, on parle pas ici d'un type qui moule la figurine qu'il a sculptée et qui la vend aux copains à un tarif qui lui permet de couvrir les frais de moulage -_- . Seulement il existe différentes façons de faire, et la sienne n'est à mon avis pas la plus ... honnête (?). C'est ce qui fait que j'achète maintenant ailleurs, et je ne suis apparemment pas seul...     Mon avis à deux balles ?   Produire des multi-kit plastique modulables, pour un coup raisonnable par figurine, en adéquation avec un système de règles étudié avec la communauté. Ne pas rester dans ce cercle vicieux de "je renouvelle des gammes qui marchent, donc ça remarche, donc je re-renouvelle...etc". COMMUNIQUER avec la communauté, afin de leur donner leur quota de news, par exemple en leur présentant des sculptures en cours, en leur filant régulièrement du fluff à se mettre sous la dent, même des trucs courts, en leur proposant des scénarii inédits... ce serait compliqué ? Nan, je ne crois pas. Est-ce que ce serait s'exposer à la concurrence (pour ce qui est de présenter des figurines avant sortie)? Oui, évidemment, mais si les tarifs sont raisonnables, quel intérêt d'aller acheter chez le concurrent ?   Exemple des Perry (oui, je les aime bien en ce moment) : ils ont une section consacrée à ce qui est sur leur "établi", ou on voit des greens. La concurrence repompe-t-elle pour autant ? J'ai pas l'impression, puisque la concurrence, pour se démarquer, doit faire soit mieux, soit moins cher, et les Perry ne laissent pas de marge sur ces points, là ou GW a laissé une énorme marge de manœuvre pour faire moins cher.   Pour ce qui est des erratas à foison, la solution débile est peut-être la meilleure ? => playtester leurs jeux ? Ça semble bête dit comme ça, mais il parait qu'il y en d'autres qui le font, sisi ! Et si le jeu n'est pas bancal de base, ben pas ou peu d'erratas...     Toutes mes excuses si je n'ai pas saisi le ton de ton post, mais comme je disais au départ, la clarté n'est pas trop là...
  17. Pour l avoir lu plusieurs fois l année dernière afin d alimenter le debat ici, oui le paragraphe suivant a été modifié il me semble : The games are a key part of both our Hobby and our business model. Our games are played between people present in a room (a Hobby centre, a club, a school), not with a screen. They are truly social and build a real sense of community and comradeship. This again makes good business sense. The more fun and enjoyable we make our games, the more customers we attract and retain, and the more miniatures our customers want to buy. This in turn allows us to reinvest in making more and more exciting miniatures and games, which creates a virtuous circle for all.   Merci, je suis peut-être pas fou alors ^^.   Est-ce qu'on ne pourrait pas y voir un (petit) pas vers la lumière? C'est quand même une évidence (les jeux sont porteurs de ventes de figurines) que Kirby avait foutu à la porte à grands coups de savate, et que Rountree semble remettre en avant. Si je ne suis pas prêt à racheter chez GW à cause de leur politique tarifaire, j'accueille tout de même ces timides avancées d'un bon œil. Le retour vers de bonnes productions Made In GW sera long, mais s'il est engagé, c'est toujours ça de pris.
  18. J'imagine que quand esteris dit qu'un produit ne "doit pas" être critiqué, le fond de sa pensée est plutôt : "le produit a des qualités intrinsèques, n'en déplaise à certains, et il peut convenir à certaines personnes. On ne peut donc pas dire que c'est une "merde", puisque quel que soit le produit, il y a toujours des gens pour y trouver leur compte". Ou un truc du genre. Je pense donc qu'il sépare totalement le produit de tout ce qui s'y rattache, c'est à dire :   "S'il y a matière à critiquer, elle est ailleurs !"   - prix de vente (on aime bien ça ici) et adéquation avec le produit proposé. - direction artistique - background - packaging - politique d'entreprise (stratégie de vente) - autres...   Sauf que la plupart des intervenants ici (moi le premier) considèrent que ces points font partie intégrante du produit en lui même.   En bref : on parle tous de la même chose, mais avec des référentiels différents. Un peu d'eau dans le vin permettrait peut-être de le comprendre. Exemple, à titre  perso : j'apprécie les figurines fabriquées par GW (qualité, modularité (moins maintenant, hélas), design parfois), mais le produit proposé me débecte parce que tout ce qui tourne autour du bout de plastique est dégueulasse (à mon sens).   Au final, tout ça est une question de rhétorique pure. On ne dit pas "c'est de la merde", on dit "j'aime pas", et on argumente.     Dans un autre registre, il semble que la page "our business model" de GW ait été changée le 02/01 (source). Je ne sais pas si ça a été discuté ici, mais l'accent est maintenant mis assez fortement sur le jeu dans les premiers paragraphes. Plus de mention de premium prices ou autres conneries. Est-ce que c'est moi qui débloque, ou l'affichage publique de GW a changé récemment ?
  19. - S'ils ont des magasins, c'est que ça leur apporte quelque chose en principe, sinon ils les ferment et on n'en parle plus, ou alors c'est qu'ils gardent pignon sur rue pour faire déco, et c'est particulièrement débile.   - Fabrication en Angleterre, ok, mais c'est fait comme ça pour avoir le contrôle sur les coûts de production et de logistique. Si ça n'apporte rien hormis des emmerdes, pourquoi continuer ? Si ça marche pas, on change, ou on persiste est c'est particulièrement débile. Pour info, les frères Perry et Warlord Games font produire certaines de leurs figurines par Renedra, entreprise ... anglaise (petite nuance ici, je ne sais pas si on parle ici de toute la gamme, ni si toute la prod est faite en Angleterre, mais je pense que oui).   - Dépendants des volumes car charges fixes ? Quelle riche idée d'avoir augmenté les tarifs toutes ces années alors... Si on veut faire du volume, on vend en gros avec des prix de gros, pas au compte goutte à prix d'or.     Pardon pour ces quelques marques de sarcasme, qui ne sont absolument pas dirigées vers toi Edmak, mais il me semble impensable d'excuser GW pour leurs tarifs prohibitifs en se basant sur ces arguments. GW a voulu maitriser les couts et a décidé de vendre cher. Le nouveau CEO à l'air de revenir là-dessus et c'est bien, mais la politique des 10 dernières années a fait beaucoup de mal qu'il semble difficile de réparer...   EDIT :   Complètement d'accord avec ça. ils se plantent parce qu'ils sont complètement en marge de la réalité de leur marché et qu'ils n'ont pas su s'adapter. Bon courage pour remonter la pente...
  20. Je ne comprends pas cette affirmation selon laquelle GW serait "dans la moyenne" niveau tarifs...   Vous avez passé des pages entières de posts à comparer des prix de figurines à l'unité sans même prendre en compte les acteurs du marché qui font les tarifs les plus intéressants, à savoir les producteurs de figurines historiques (Gripping Beast, Warlord Games, Perry Miniatures, Fireforge Games, etc), pour en venir au fait que GW serait dans la moyenne... Ben nan, GW est dans la moyenne des gros thons, qui eux mêmes se sont basés très certainement sur les prix pratiqués par GW pour faire leur business plan... Sauf que les autres gros thons tentent de compenser (question de point de vue) leurs tarifs en offrant une valeur ajoutée. En général, de l'écoute et de l'attention pour leur clientèle (cadre d'achat (règles) équilibré et designé selon les attentes des clients), ce que ne fait pas GW. Comme j'avais évoqué ici il y a ... trop de pages, la nouvelle direction semblent avoir la volonté de renflouer le paquebot, et c'est tant mieux.   Dans les éditeurs histo que j'ai cité, 3 sur 4 éditent des jeux pour soutenir leurs figurines, qui semblent appréciés si on prend la peine de les essayer, même s'ils ne sont pas toujours connus par le plus grand nombre. Si ces gens savent faire de bons jeux et vendre des figurines plastiques modulables à moins d'1 euro le bonhomme, pourquoi les gros ne sauraient pas faire pareil?   Personnellement, je laisse tomber les thons...
  21. Je trouve l'orque vraiment sympa, il me plaît plus que ce que j'ai pu voir chez la concurrence. En revanche, le lanceur humain me laisse de marbre. A cause des proportions certainement : beaucoup trop bodybuildé pour moi, tête trop petite en comparaison, et la main semble presque mutée (longs doigts, poignet très épais), mais ça peut être dû au reflet mal placé aussi... Alors que le concept de Blitzer semble plus juste. W&S.
  22. Idem, je n'y crois pas. Je suis globalement d'accord sur l'ensemble de tes constatations. Je tentai juste de modérer un peu ces propos afin de "laisser sa chance" au nouveau. En tant que "vétérans" du hobby, et devant un constat d'échec affligeant, on attendrai des changements radicaux consécutifs au changement de direction, et on est forcément déçus de ne voir que quelques "balbutiements de début de micro-chouille d'intelligence commerciale". Sauf qu'un nouveau Directeur ne peut probablement pas arriver et faire faire demi-tour directement à la boîte, sous peine de se faire débarquer par les actionnaires (dont l'ancien dirlo apparemment...), qui se foutent pour la plupart royalement du long terme. Et ce même si l'avenir de la boîte en dépend.   Bref, tout ça pour nuancer un peu le débat. Je suis partisan du W&S, de préférence avec du Pop Corn, puisque cela fait un moment que je ne suis plus le cœur de cible de la boîte et que je n'achète plus rien chez eux (la petite étiquette blanche avec le prix dessus déclenche chez moi un réflexe nauséeux depuis bien longtemps)   EDIT : Histoire d'étoffer un peu mon propos. Une PME (comme GW a été qualifiée dans ce sujet) est supposée avoir l'avantage de la flexibilité. Est-ce le cas ici ? La société est cotée, avec un lourd passif de bourrin incapable de prendre en compte son environnement. Je ne pense pas qu'une nouvelle direction puisse y faire grand chose sans s'appuyer sur des bases solides. Hors, il a été fait mention ici d'études de marché à venir. Ne peut-on pas envisager (Plans sur la commette Inside) que Rountree s'appuie sur celle(s)-ci pour faire prendre une nouvelle direction à la boîte, soutenu par des documents concrets à présenter à ses actionnaires ? Et là tout est possible : baisse des tarifs pour augmenter le volume des ventes, diversification des gammes (je ne parle pas du nombre de références), développement de produits d'appel, de produits à bas coût pour favoriser l'achat compulsif (des bonhommes à dix balles histoire de pas repartir les mains vides du store) etc...   Dans tous les cas, j'espère que ces études de marché seront rendues publiques (je ne sais pas si ça se fait), elles devraient être très instructives si bien menées.
  23. Petite réaction en passant... On sait que les sorties sont planifiées bien en avance (de l'ordre de 2 ans si je ne dis pas d'âneries) chez GW. Les prix de vente conseillés sont certainement fixés avant la mise en production; je ne suis pas économiste, mais il me semble qu'une entreprise sait quel tarif elle va appliquer avant de fabriquer son produit... Le nouveau CEO est en place depuis le 1 Janvier 2015. Loin de moi l'idée de vouloir défendre GW, mais il me semble qu'il est compliqué de juger la politique du nouveau CEO sur la base de prix de vente qui ont dû être fixés par l'ancienne équipe dirigeante. J'imagine que les "vrais" effets sur ces prix, s'il devait y en avoir, se verraient sur des projets lancés par Rountree, donc d'ici un an au moins... Sur les SG notamment, puisque pour le coup on sait que ce projet se monte à son initiative.   Mes deux sous...
  24. Belfoz

    Figs Equipe Orcs

    Plop, Monoligne informatif : Greebo Et apparemment ils font des promos en ce moment...
  25. Hello !   Très belle réalisation ! Et tu viens de solder un problème que je rencontrai dans mon propre projet de table de jeu : le type de charnière à utiliser et son placement. Aurais-tu une idée de leur provenance, voire une référence ? Autre chose : quel type de bois as-tu utilisé ? Je suppose des tasseau de 6*2cm et des planches de medium ou contreplaqué de 5mm ? Tu n'as pas observé de gondolement (ça existe ça ?) jusque là ?   Tout plein de questions, désolé ><   Encore une fois, très belle table, et merci pour les futures réponses :)   Belfoz
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.