Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Search the Community

Showing results for tags 'le hobbit'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Général & Associatif
    • /!\ Annonces Importantes /!\
    • Suggestions & Forum
    • Association, projets et évenements Warfo
  • Communauté
    • Autour du Warfo
    • Rapports de Batailles
    • Animations Warfo
    • Récits, Poésie et Dessins
    • Rencontres entre joueurs
  • Modélisme
    • Figurines
    • Armée Unique
    • Armées Multiples
    • Décors
    • Animations Warfo
    • Choix des Armes
    • Techniques
    • Tutoriels
  • Warhammer 40K
    • 40K - Général
    • 40K - Rumeurs et Nouveautés
    • 40K - Règles
    • 40K - Armées
    • 40K - Création & Développement
    • 40K - Background
    • 40K - Manifestations
    • KillTeam
    • Necromunda
    • BlackstoneFortress
  • Warhammer Age of Sigmar
    • AoS - Général
    • AoS - Rumeurs et Nouveautés
    • AoS - Règles
    • AoS - Armées
    • AoS - Création et Développement
    • AoS - Background
    • AoS - Manifestations
    • Warhammer Underworlds
    • BloodBowl
    • Warcry
  • Jeux du Seigneur des Anneaux
  • Specialist Games & Associés GW
  • Autres Wargames
  • Autres Types de Jeux
  • Brocante du Warfo
  • Archives

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Jeux

Found 2 results

  1. SEUL FACE AU MORANNON "mais quand est-ce qu'arrive les renforts ?" - citation anonyme d'un membre de la garnison - Le sujet central :L'ultime avant-poste - Tueur Nain : Menace sur Gertstöfen - Tarnotath : La confrérie des Sang-Gris - Elwin : La lance d'Enguerrand de Houxayes - Deglingo : Dans cet enfer vert - Shann : Les exilés de la Dent Brisée - Kryptann: Les expériences ratées - Alrack : Les sentinelles de Noveria - Jean Baptiste : Bienvenue ! - L'Epée de Secrets : L'audacieux sauvetage de l'extravagante Lady Rowena par l'implacable Ambassadeur Iraem et sa désastreuse équipée - BlooDrunk : Devil Dogz - Peloton d'insertion ARC - Gary hole : Pour le repos des anciens - Ludmar10 : Vla les bleus - Boulvaie : Les élues du Donjon des supplices - Rincevent : Mes Mercenaires - Le dernier potager - ZibZee : Lépreux-chevaliers Acte II : En attendant Berthod L'histoire du capitaine Alansar, Le capitaine Alansar fait partie de la fine fleur des nobles du Gondor et pourtant, pourtant ! Quel humiliation ! Lui et sa maison n'ont pas pu participer ni à la bataille du pellenor, ni même à la marche sur la porte noire pour se couvrir de gloire, ils étaient perdus dans un autre avant poste en Harondor et le messager qui devait les rappeler à leur poste et mort assassiné par les pillards haradrims. Mais maintenant, maintenant, il s'est agenouillé devant le nouveau roi Elessar lui demandant une mission périlleuse pour se couvrir de gloire et lui et ses hommes sont au dernier avant-poste, avant d'arriver aux portes du Mordor, loin déjà des frontières de l'Ithilien, ils ont du rénover un auguste fortin, ils ne sont pas dissimulés, ils ne sont pas là pour subir, mais bien pour préparer les futurs campagnes du Gondor en Mordor et empêcher les incursions montées par les nouveaux chefs de guerre orques. Avec Belegor son ami de toujours et le porte étendard de sa compagnie, ils écraseront du fer gondorien toutes ces hordes en guenilles et montreront aux parvenus que la noblesse du Gondor ne ternit pas face aux nouvelles splendeurs du roi ! **** Le capitaine Elensar surveillait ses hommes d'un oeil torve, ils travaillaient une nouvelle journée de plus sous le soleil impitoyable pour restaurer ce petit fort perdu, souillé puis abandonné par les orques. Il ruminait de sa malchance, dès la première attaque des orques, le maçon était mort d'une flèche perfide avant d'avoir pu poursuivre une belle maçonnerie sur le donjon... Tout cela manquait clairement de prestige, il fallait faire sans. Et maintenant ses hommes n'en pouvaient plus, isolés et frustrés qu'ils étaient, ce n'étaient pas des ouvriers, ni des gardes champêtres mais des guerriers expérimentés lors des campagnes de pacification du Harondor, le capitaine devait envisager de monter des expéditions et des patrouilles pour les occuper et pour montrer des résultats, il avait encore dû refuser une aide des rangers du Prince Faramir d'Ithilien qui se proposait de l'assister et de lui voler une partie de sa gloire à venir ! Une petite réunion d'état-major autour d'un bon ragout de Ouargue s'imposait, les attaques d'Orques avaient du bon aussi. Ragout d'Ouarge... du bon... le Capitaine Elensar ricana en continuant sa patrouille laissant ses hommes perplexes. **** Alansar du haut du donjon contemplait le fortin qui apparaissait sous les rayons du soleil couchant derrière les collines d'Emmyn Muil, sous ce soleil le fort retrouvait de sa majesté antique mais il restait vulnérable, tout n'était pas encore réparé et déjà dans les collines alentours où le soleil ne perçait plus, ses patrouilleurs signalaient entendre les crix gutturaux des Orques dès le crépuscule. Les Orques s'y rassemblaient chaque nuit un peu plus autour de leur avant-poste. On fermait maintenant les portes après le retour de la dernière patrouille montée, ses chevaliers en armure qui étaient les plus à même de disperser tous campements orques surpris de jours. Le regard d'Alansar tomba alors sur le sergent Althorian, ce jeune blanc bec de Minas Tirith sortit tout récemment de l'académie militaire mettait en place celle qu'il appelait sa "précieuse", une baliste à répétition flambant neuve qui n'avait jamais servi. Là était tout le problème, Althorian saurait il résisté à la peur d'un assaut nocturne des orques, des assauts qui sont si violents et terrifiants ? Avec ses cheveux blonds bien coiffés et son armure impeccable malgré la poussière, Alansar en doutait... ***** Hardir émis un frisson lorsque les trois énormes chiens du Capitaine passèrent devant lui, alors qu'il gardait la porte du fort. Comment ne pas trembler face à ces molosses de la taille d'un petit poney que le capitaine avait acheté à pris d'or dans un élevage qui les dressait spécialement pouf la chasse au ouargue d'où leur prix. Alansar les suivait de prêt, il attendait depuis plusieurs heures le retour de la patrouille, en faisant les cent pas du donjon aux portes. L'un des chiens nonchalant vient renifler les pieds de l'orque que le Capitaine avait fait pendre hier. Plusieurs hommes l'avait capturé dans l'attaque d'un petit groupe d'orque, ramené au camp il n'avait dit aucun mot malgré l'interrogatoire musclé qu'il avait subit, pas un seul mot. Mais lorsque le capitaine passa assister à l'interrogatoire, l'orque lui dit quelque chose que personne ne comprit ce n'était même pas de l'orque. Un silence de mort tomba sur le groupe. Le capitaine répondit pourtant : "un orque qui parle la langue noire de mordor, c'est rare et je ne te permets pas d'insulter nos génitrices.". L'orque ouvrit grand les yeux d'une voix rocailleuse il reprît : "et un homme qui comprend la langue de notre maître, c'est encore plus rare, si tu es intelligent tu me relâchera et peut être toi et tes hommes survivront" "Non" répondit froidement le Capitaine, "si tes alliés viennent ils mourront et toi dés aujourd'hui." L'orque siffla, "Idiot" il rejeta sa tête en arrière, ses yeux convulsérent et il commença à psalmodier en noir parlé . Un froid terrible tomba sur le groupe et la lumière du jour sembla décliner, mais Alansar se précipita sur l'orque poignard au poing. Il engouffra ses doigts gantés dans la bouche de l'orque en retira sa langue noire et bouffie et la sectionna. Personne ne bougea alors que l'orque giguotait en guarguouilllant désormais. Le Capitaine essuya son poignard, souffla et déclara " C'est un de leurs sorciers, pendez-le peut être que d'autres orques viendront le chercher." Hardir frémit à ce souvenir en reprenant sa garde attentive alors que le soleil se couchait sur les collines. **** Sarthor se releva de l'infâme mare où il était tombé de son cheval, il resta paralysé lorsqu'il vit l'orque qu'il chargeait se jetait sur lui en riant. Derrière lui, un bruit de cavalcade lui fit se contracter ses épaules et fermer les yeux. Heureusement pour le bleu, il s'agissait de Olimar qui vient embrocher l'épaule de l'orque, le projetant contre un mur en ruine. Sarthor reprit ses esprits et dégaina son épée, mais le combat était déjà terminé. Aerendil piétinait un orque à l'aide de son cheval, et Voltimar d'un geste viril retirait une flèche de son bouclier, sa lance était noire de sang orque. Ils se rassemblèrent autour de lui en le moquant, mais leurs échanges furent interrompus par un râle affreux, l'orque était vivant. Les yeux injectés de sang, il les regardait et leur cracha aux visages : "Riez limaces ! Vous avez tué Akshak, le grand shaman, un des favoris de l'oeil, vous serez tous détruits, dès ce soir votre pitoyable fort brulera !" L'orque cracha une dernière gorgée de sang et périt. Aerindil bondit à nouveau sur son cheval et cria à la patrouille : "Sarthor, monte vite sur ton cheval, au fort ! nos camarades ont besoin de nous !" Et pour avoir le fluff complet retrouvez le rapport de bataille ici : LE PROJET : La garnison : Alansar - Capitaine de Minas Tirith avec bouclier ; Belegor, le bras droit - Guerrier de Minas Tirih avec bannière ; Les boucliers de la reconquête - 12 guerriers de Minas Tirith ; La Patrouille : Les nobliaux du Pellenor - 6 chevalier de Minas Tirith ; La grosse bertha : Un trébuchet fait maison ou ma bonne baliste à répétition ; L'avant-poste : Il s'agira d'une tour en pierre du Gondor, soit indépendante où qui s'inclut à titre de donjon à un ensemble de rempart, ceci ne seront pas très grand 12 cm de longueur, 10 cm de hauteur max et qui formeront un fortin de type cirith ungol (sans la crasse orque). Les objectifs secondaire du décors étant d'inclure, des écuries et une fontaine dans la cour du fortin, en sus des équipements, décorations et autres tonneaux bien nécessaire. Les mini-défis : -"Pour ne pas se "ramollir"": Une cible d'entrainement sur l'un des murs du fortin ; - "la mascotte" : trois chiens accompagnant le capitaine Alansar ; _"Voilà qui on est": une grosse Bannière pour marquer la souveraineté du Gondor ; _"Le stock de matériel": caisses de ravitaillement, râtelier d'armes ; _"Trophée": Un orque pendu au-dessus de la porte d'entrée ; _"Sonner le rassemblement ou l'alerte!" : Une cloche d'alerte en haut de la tour ; L'AVANCEMENT : Les Résultats : la figurine test Session 1 : La forteresse : La garnison au complet :
  2. Voici mon propre sujet pour le choix des armes SDA. Le sujet central est ICI Les 12 vaillants participants: - Gil-Galaad - La quête secrète de Floï - manuno - Le dernier carré de la deuxième salle - Enorme vorace - Trolls, gobelins et trahison - Antares - L'Ambassade d'Imladris - bastout - Les renforts de Dwalin - arkosh - 2989 - Expédition de la Moria - HeStan - Un Hérault pour le roi sous la montagne - Jean Baptiste - La traversée du Caradhras -¤Maxime¤ - En marche vers la Moria - Isma-33 - Les sentinelles de la Lorien Abandon - Khelnis - Le dernier message pour Dain - Glamorgath - La ménagerie de Druzhag Background: "Je sent qu'il y en a cette fois. Il y a des nains... Je les saignerai et je découperai chacun de ces nabots en petit morceau avant de m'en repaître... " Gobelinville n'est plus ce qu'elle était. La mort du grand gobelin à entrainé des luttes de factions très violentes et certains petits groupes ont trouver d'autres refuges, poussés à descendre des Monts Brûmeux, toujours plus risqués et plus près des hommes et de l'Anduin. C'est un territoire de chasse, de rapines sur lequel règne cruellement Sashragah et sa bande. Mais pour survivre, il leur faut aussi s'allier avec d'autres petits groupes qui parcourent les terres sauvages. Et quand des nains parcourent les routes, ces bandes sont à l'affût... Sashragah était insatisfait de la situation de Gobelinville depuis la chute du Roi. Tout les luttes de pouvoirs ne menaient à rien. Lui avait toujours vu plus grand que la mesquinerie du cloaque qu'était devenu la "cité". Il sentait qu'il fallait aller cercher les hommes et les nains plus bas dans la vallée, là ou ils étaient nombreux, bien nourris et prospère. Et jusque sur le Carrock si il le fallait. Sa cruauté n'a d'égale que sa capacité à sacrifier celui qui lui serait utile. Doté d'un fort sens tactique, chose très rare pour un gobelin, il compris vite qu'en plus du nombre et d'un abris sûr pour base, il lui faudrait des alliés assez loyaux pour faire la sale besogne de rabattage du gibier pour lui. Figurine Test: Liste d'armée: Troupe 1: Sashragah, cruel lieutenant de gobelinville (profil de Grinnah) - 10 gobelins de gobelinville - 2 gobelins de gobelinville avec arme à 2 mains Total: 100pts. Troupe 2: Gish Traga, sadique second (capitaine gobelin) - 10 gobelins de gobelinville - 2 gobelins de gobelinville avec arme à 2 mains Total: 85pts Troupe 3: Kurgash Aga, simple capitaine (capitaine gobelin) - 10 gobelins de gobelinville - 2 gobelins de gobelinville avec arme à 2 mains Total: 85pts Troupe 4: Granag, capitaine jaloux (capitaine gobelin, A2M) - 10 gobelins de gobelinville - 2 gobelins de gobelinville avec armes à 2 mains Total: 90pts Troupe 5: Trülgorg, capitaine chasseur orque sur Warg des ombres + arc - 5 chasseurs orques sur warg des ombres Total: 140pts TOTAL: 500pts Décor et élément de modélisme: à venir Décor: l'entrée du repère des raclures de gobelinville - une faille dans le roc d'une colline modulaire Défi "des tomates, des saucisses et du bacon bien grillé" - le détail du projet de "transport" demande encore à être précisé Si possible, j'inclurai un second élément de modélisme de la liste - encore à définir Découpage en session: Session 1: troupe 1 et troupe 2 Session 2: troupe 3 et décor Session 3: troupe 4 et troupe 5 et défi de modélisme Tableau de suivi: mis à jour le 22/08/16
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.