Jump to content
Warhammer Forum
Papix

Choix aerographe

Recommended Posts

Bonjour,

J'ouvre un nouveau sujet ne trouvant que de vieux topics et n'osant les ressortir des tréfonds du forum (Désolé si j'ai eu tord^^⁾).

Peintre sur figurine depuis de nombreuses années, je compte me lancé dans l'achat d'un aérographe.

Premièrement pour la sous-couche figurine et la peinture de décors (pour la couleur de base + ses dégradés sur de grandes surfaces).

Dans un second temps j'aimerais m'essayer à l'aérographe sur des éclaircissements fins sur des décors et pourquoi pas de figurines...

Par contre je ne connais rien du tout en aérographe.

J'ai parcouru ses 2 sujets:

http://forum.warhammer-forum.com/index.php?showtopic=113077

http://forum.warhammer-forum.com/index.php?showtopic=108030

Mais il me reste encore pas mal de questions.

1- Au niveau de l'aérographe, qu'elles caractéristiques techniques dois-je prendre pour mes objectifs?

Quelles tailles de buses ? Petite, moyenne, grosse ne me parlant pas du tout^^"

2- Pour le compresseur, si j'ai tout compris 1/2 bar est utile, quels difficultés engendre un compresseur sans cuve à pression de travail ~ 3bar? Une baisse de l'autonomie? une variation irrégulière de pression utile?

Sinon plus simplement mais il semble que la réponse ne soit pas aisée, quels modèles vous paraissent intéressant pour débuter mais avec une possibilité d'évolution?

Merci

Papix

Share this post


Link to post
Share on other sites

4 caractéristiques de nature:

1) Le type:

simple action : grandes surfaces, sous-couches et aplats

double action : plus d'entretien et d'apprentissage mais plus de précision.

2) La position du godet:

aspiration: godet en dessous en général assez gros, très adapté aux angles bizarres de projection.

gravité: godet plus petit, plus adapté au travail de précision très près de la figurine car moins encombrant.

3) La butée de recul type infinity (se présente extérieurement comme une vis à l'arrière du corps de l'aéro) : permet des réglages de mélanges principalement utile au débutant et pour de grosses sessions de peinture (par exemple pour des aplats sur une armée entière).

4) La nature du corps et des joints, il faut éviter les modèles ayant des parties non démontables qu'on ne peut pas nettoyer à l'acétone...

Une seule caractéristique mesurable, la taille de la buse (je parle d'un double action ici):

- les 0.3mm et au dessus sont plus adaptées à de grandes surfaces comme des char, mais on peut faire de l'aplat sur toute taille de figurines, du zénithal et commencer à faire des drapés comme une cape par exemple.

- à 0.2mm et en dessous on peut faire de la figurine humanoïde en 28mm (comme mes marines en signature),

par contre ça prend plus de temps pour faire de grandes surfaces de manière uniforme et elles s'encrassent plus souvent.

Une caractéristique moins mesurable, mais très importante est la qualité et la sensibilité en appui de la gachette, qui détermine le débit d'air introduit. Là ça dépend beaucoup de la qualité de l'aéro.

Un bon aéro : l'Evolution.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je conseil la marque "iwata"(je peu me tromper sur l'orthographe.)

C'est chère, mais c'est le top à mon avis.

Et puis un compresseur silencieux c'est bien aussi.

Question coût: 680€ pour le tout (500 le compresseur et 180 l'aéro) mais ont peu faire moins bien sur.

Bonne journée

Share this post


Link to post
Share on other sites

680 € c'est excessif.

J'ai un compresseur tout à fait silencieux (50 db) qui m'a couté dans les 200 €.

Mon infinité autour de 100 € (un peu plus)

En taille de buse je conseille le 0.20, j'ai une 0.15, c'est très précis, et ça se bouche trop facilement avec la peinture GW.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses cela m'oriente déjà grandement.

Par rapport au compresseur, je suis toujours un peu perdu sur les avantages d'un compresseur à cuve à +200€ sur un compresseur de 3bars à ~100€ sans cuve dans le cadre d'une utilisation modélisme. Concrètement, qu'apporte la cuve à part un encombrement, bruit. J'entends par cela, le temps d'utilisation de pression du compresseur sans cuve est il si court? La pression est elle plus difficile à controler?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour mes modestes besoins en modélisme, j'utilise personnellement ce compresseur acheté chez Conrad.

Conrad - Compresseur

Ca vaut ce que ca vaut, mais pour faire des aplats, des couches de base, etc. c'est parfait.

Pas trop bruyant, simple à utiliser (brancher et allumer), pas d'huile et autres désagréments.

Alors bien sûr pour des pros de l'aéro, c'est un joujou.

Mais pour mes besoins, je le redis, c'est parfait.

En espérant avoir fait avancer le schmilblick...

salutations!

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mon côté, j'ai un infinitytwo in one avec buse 0.15 et 0.4, je n'ai pas de souci avec la plus petite.

Pour l'instant, je travaille avec des peintures GW citadel et fondation et de la PA. (et des mélanges des 3). J'ai quelques pots de P3, mais pas encore utilisées à l'aéro, donc je ne peux pas dire.

un compresseur sans cuve présente plusieurs défauts :

- pression irrégulière, du coup, tu n'auras pas toujours le même débit d'air, donc pas le même rendu niveau peinture.

- Ton moteur va tourner en boucle. fatigant pour les oreilles, et pas très bon pour ton matériel. Lors d'une séance prolongée, le moteur risque de chauffer.

Pour le compresseur, je pense personnellement qu'une cuve de 3L c'est un minimum pour pouvoir travailler dans le calme. Avec ma cuve 9L, je trouve qu'elle se recharge assez régulièrement (et mon moteur est relativement discret <40dB).

Pour les dilutions de peinture, j'utilise du produit lave-glace auto, mélangé à de l'eau distillé. C'est impeccable. Quand je change de couleur, je passe 2 godets de mélange de dilution pour nettoyer les reste.

En fin de session, 2 ou 3 godets de liquide de dilution, + 1 godet d'alcool à 90 pour bien nettoyer. je le pulvérise dans un torchon, que j'utilise ensuite pour frotter délicatement la buse et l'intérieur du godets.

1 fois par semaine (en général, en fin de session peinture du WE, le samedi ou le dimache) je démonte l'aéro et je mets toutes les pièces exposées à tremper dans un bain d'alcool à 90, avec un petit coup de brosse pour bien nettoyer tout ça.

Ca demande du boulot d'entretien, mais j'avoue que c'est incomparable niveau gain de temps et finesse des dégradés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

un compresseur sans cuve présente plusieurs défauts :

- pression irrégulière, du coup, tu n'auras pas toujours le même débit d'air, donc pas le même rendu niveau peinture.

- Ton moteur va tourner en boucle. fatigant pour les oreilles, et pas très bon pour ton matériel. Lors d'une séance prolongée, le moteur risque de chauffer.

Pour le compresseur, je pense personnellement qu'une cuve de 3L c'est un minimum pour pouvoir travailler dans le calme. Avec ma cuve 9L, je trouve qu'elle se recharge assez régulièrement (et mon moteur est relativement discret <40dB).

Merci pour ta réponse c'est exactement ce que je redoutais avec un compresseur sans cuve. Si j'extrapole un peu, un compresseur sans cuve est donc parfait pour débuter et réaliser des sous-couches / aplats de couleurs / dégradés sur décors mais devient insuffisant pour réaliser des travaux plus poussés de précision?

De mon côté, j'ai un infinity two in one avec buse 0.15 et 0.4, je n'ai pas de souci avec la plus petite.

Pour l'instant, je travaille avec des peintures GW citadel et fondation et de la PA. (et des mélanges des 3). J'ai quelques pots de P3, mais pas encore utilisées à l'aéro, donc je ne peux pas dire.

Bon cela me conforte dans mes choix, il fait parti des mes 3/4 aérosols sélectionnés. ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je joins ma question aux vôtres.

Des amis (qui s'intéressent à la question mais n'ont pas leur propre aérographe) m'ont déconseillé les buses avec la "tige" en plastique mais plutôt en métal.

Sur les sites de ventes, pour les infinity et évolution, je n'ai pas trouvé de descriptif. Savez vous quelles sont les marques avec buse en plastique et buse en métal?

Merci.

David

Edited by David

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur les sites de ventes, pour les infinity et évolution, je n'ai pas trouvé de descriptif. Savez vous quelles sont les marques avec buse plastique et buse métal.

Je ne sais pas pour l'évolution, mais pour l'infinty, c'est tout en métal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'évolution l'aiguille est en métal, je ne connais pas d'aéro avec une tige en plastique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut être les Aztec qui ont un système plastique à l'intérieur... Un vrai casse tête à nettoyer (je l'ai jamais fait mais on me l'a déjà montré)...

24_aztek.790x525.jpg

donc je le déconseille fortement...

YeN

Edited by YeN

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, j'ai un AZTEC, et comment as-tu fait pour le pourrir à l'intérieur ?

j'ai changé de compresseur (le premier un copain me l'avait prêté celui à réservoir que l'on trouve à castorama il est blanc avec une poignée et très très silencieux mais très lourd , 17kg, mais 390 euros) le nouveau 180 euros aussi avec réservoir plus léger (4kg je crois ) malheureusement je ne l'ai pas encore l'utilisé, La boutique de l'aerographe sur ce site tout aura tout. mon compresseur ressemble à celui en bas de la colonne de gauche à 255 euros avec l'aéro de débutant.

pour l'aérographe Aztec 2 type : "plastique/résine" ou alliage métallique, j'ai le métal profitant du change euros dollars sur ebay il y a 2 ans et avec le coffret et les différentes buses.

je vous laisse regarder les liens des chapitres suivants sans que je les copie toutes pour vous.

tout est très clair et c'est vrai que les AZTEC n'ont pas le même standing que d'autre marque.

regardez les vidéos c'est explicite et la personne n'est pas un inconnu dans le monde de la figurine

le nettoyage est très simple sans connaissance particulière au début et après avoir regardé la vidéo du dvd fourni avec le coffret je me suis lancé ! je laisse les détails de dosage, vous verrez sur les vidéos que j'ai mis en lien qui sont récentes (2011) l'entretien très facile et la facilité d'emploi.

ayant vu au salon du modélisme des pro et un copain peindre avec depuis + de 15ans je me suis toujours dit que ce serait cette marque que j'achèterai !

sur la photo de Yen on ne voit que la partie que ne doit JAMAIS se démonter ! ce qui se nétoie c'est la buse et le godet ce qui n'est pas sur la photo !

Mon seul soucis après un nettoyage de l'aéro avec les mains mouillées il est tombé juste sur la seule partie en plastique qui dépasse (la N°1 sur la photo de Yen) et après 2 mois de galère j'ai trouvé au salon du modélisme des professionnels (aérographe services) qui auraient pour me le réparer sur place pour 22 euros, et:ou avec 6,5 euros de frais de port. alors que AZTEC/TESTOR marque USA me proposait une réparation gratuite car garantie mais l'envoi en chronopost ou avec tout autre envoi avec assurances aux USA me coutait + de 80 euros.

pour trouver des techniques de peinture : youtube, pour la pratique c'est comme la cuisine (c'est la mode à la télé) il faut faire des gammes ( sur une des vidéos c'est expliqué)

Share this post


Link to post
Share on other sites
sur la photo de Yen on ne voit que la partie que ne doit JAMAIS se démonter ! ce qui se nétoie c'est la buse et le godet ce qui n'est pas sur la photo !
Je me rappel qu'à mes début d'aero j'ai énormément galérer avec les dilutions, sans oublier les conneries que j'ai faites (peinture GW trop vielle...). Bref dans mes début j'ai eu à démonter mon aero car j'avais foiré les dilutions... Dans le cas de l'aztec c'est moins évident... Le fait que l'intérieur soit en plastic t'interdit l'utilisation de produits un peu agressif pour nettoyer...

YeN

Edited by YeN

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yen,

as-tu regardé les vidéos des liens que j'ai fourni ?

tu en penses quoi ?

C'est vrai que la dilution c'est pas évident, je crois que ce que je conseillerai c'est d'avoir un mentor ou un prof pour débuter. d'ailleurs gâcher des pièces simplement par un mauvais dosage....

avant de continuer sur les figurines je compte faire les exercices de maitrise standard sur feuille papier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour faire des essais commence sur une figurine en métal que tu peux décaper sans risque.

Si la dilution t'embête tu peux partir sur des peintures pré diluées, comme ca tu as au moins un exemple de ce que donne une peinture bien diluée, et au mieux tu fais tout avec ce type de peinture.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.