Jump to content
Warhammer Forum
Sign in to follow this  
Guest

[MALIFAUX] Trad du contexte narratif de la Guilde

Recommended Posts

Guest

540462Guilde.jpg

 

Prologue :

 

« Je ne comprends pas comment certains s’obstinent à ne pas voir en quoi notre lutte est profitable à tous. Nous travaillons pour le bien de tous ceux qui nous ont suivi depuis l'autre côté. Les gens veulent de nous ici, c’est évident. Ils vont juste pas crier sur tous les toits à quel point ils sont morts de trouille et à quel point ils ont besoin que nous les protégions. »

Abner Mathiesen - Préfet Monarque de la Guilde

 

Ne vous racontez pas de sornettes, la Guilde n'existe que pour une seule raison. On parlera de Justice et de Paix mais ces considérations ne sont prises en compte que dans la mesure où elles permettent d'atteindre l'unique objectif fixé, à savoir : les Pierres d'Âme, la Guilde veut des Pierres d’Âme, de plus en plus de Pierres d'Âme et elle paiera le prix pour ça. Les citoyens respectent les règles de la Guilde, uniquement parce que celles-ci leur offrent une certaine sécurité mais personne n’est dupe du fait que la Guilde fait main basse sur Malifaux et ses richesses.

 

Pendant des millénaires, les sorciers ont vécu dans la clandestinité, ne se souciant que de leurs recherches, de leurs expériences et de leurs rituels. Ils ne se sont sentis que rarement concernés par les évolutions sociales et politiques, n’intervenant que lorsque leurs propres intérêts étaient compromis. C’est à ces occasions que les sorciers ont compris la nécessité de coopérer et d’user de leurs pouvoirs contre le reste du monde.

 

Malifaux et les Pierres d’Âme constituent la plus grande découverte de l’histoire de l’Humanité et la production ne peut en aucun cas en être perturbée.  Prêts à tout  pour obtenir le contrôle de cette ressource inestimable, invocateurs, mages et sorciers se regroupèrent pour fonder la Guilde des Marchands. Cette organisation se veut garante du respect de la loi et de l’ordre au cœur du chaos et de la violence de Malifaux. Elle veille également à ce que la Brèche ne se referme jamais et que l’approvisionnement en Pierres d’Âme ne soit jamais compromis.

 

La Guilde jouit d’une forte autonomie au voisinage direct de Malifaux et même, dans une certaine mesure sur Terre, où elle est considérée comme l’une des organisations les plus influentes. Son premier mandat reste la stricte application des lois qui rendent possible une production optimale de Pierres d’Âme mais au fil des ans, elle a développé certaines de ses branches les plus spécialisées pour combattre les menaces propres à Malifaux.

 

En tête de ces multiples dangers, vous trouverez les terrifiants Non-Nés. La Guilde est si déterminée dans la lutte contre cette menace qu’à peu près n’importe qui peut être recruté comme « Traqueur de Non-Nés ». La fonction connaît un taux d’accidents assez élevé, la plupart des recrues ne survivant pas à leur premier contact. Cela dit, certains excellent dans cette tâche, comme c’est le cas pour le clan Ortega à qui on attribue l’élimination de plusieurs centaines de monstres.

 

La Nécromancie pose de sérieuses difficultés à la Guilde. Les malades mentaux qui se font appelés Résurrectionnistes, s’exposent rarement et préfèrent agir par l’intermédiaire des pantins qu’ils ont ramenés à la vie. Les identifier et les localiser après qu’ils ont commis un crime est donc une tâche complexe. Les Death Marshals, silencieux visages de la Mort elle-même, sont chargés de traquer ces criminels et de les traduire en justice.

 

Alors que Deaths Marshals et Traqueurs de Non-Nés sont appréciés de tous à Malifaux, il n’en va pas de même pour les sinistres Chasseurs de Sorcières. Les habitants de Malifaux, imprégnés qu’ils sont par la foisonnante énergie de leur environnement, développent parfois certaine capacité magique. Ces Arcanistes sont considérés comme dangereux par la Guilde lorsqu’ils pratiquent cette magie sans y être autorisés. Dépourvus d’entraînement et de discipline, ces individus incontrôlés sont un danger aussi bien pour eux-mêmes que pour le reste de la population et nombre d’entre eux se rendent responsables de crimes dès l’apparition de leurs nouveaux talents. Mais personne n’échappe à la vigilance du Chasseur de Sorcières et aux yeux de la Guilde, il est préférable de couper les racines du mal en profondeur pour éviter que ce cancer ne se propage.

 

Ces organisations contribuent ensemble au pouvoir totalitaire de la Guilde sur la population. Le travailleur s’épuise à extraire la Pierre d’Âme du sol mais ce sont la Guilde et ses associés qui profitent du fruit de son dur labeur.

 

Source.

 

 

520082Gsceau.jpg

 

 

Maîtres de La Guilde :

 

196196GMasters.jpg

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Chap I : Lucius de la boîte « Boundy by Law »

 

Laissez-moi vous présenter le très honorable Lucius Gustavius FitzWilliam Mattheson, ombre élégante flottant dans les salons de la Vice-Monarchie, parlant d'une voix aussi légère que ses pas sur le marbre éburnéen, aussi onctueuse que le cognac qu’il verse aux plus privilégiés de ses convives. Magister Artium de la Schola Genevensis, Docteur en Droit de l’Université de Salzbourg, moult fois décoré pour service rendu à la Couronne et, qui plus est, escrimeur émérite, joueur de polo redoutable et assez bon violoniste de surcroît. Mais, me direz-vous, qu’est-ce qui a bien pu conduire à Malifaux un personnage aussi sophistiqué, plus habitué aux dorures du Parlement qu’aux pavés crottés de nos ruelles ?

 

Voici les faits dont nous disposons, monsieur et si vous … ah, certainement. Une sage décision, Excellence. Puis-je prendre la liberté de disposer des détails en votre nom ?

 

Personne ne sait. Personne ne peut même entrevoir ce que cachent ces bonnes manières et cette ironie distante qui composent  un masque aussi froid que l’acier. Cet homme n’a ni ami, ni maîtresse, ni confident.

 

Mais je vous répète qu’il est parfaitement inutile que vous importuniez Son Excellence. Je puis vous assurer que j’exposerai vos récriminations avec la plus grande ferveur et la plus grande discrétion.

 

Personne ne sait. Personne ne sait à quel point son influence est forte. Personne ne sait le nombre d'hommes qui lui sont en fait plus dévoués qu’aux propres charges de leur fonction. Personne ne sait de combien d’espions il dispose ni jusqu’où il peut frapper. Personne ne sait avec qui il converse au cœur de la nuit ni quelle compagnie précisément il recherche lorsqu’il disparaît dans les zones de quarantaine ou dans les étendues sauvages hantées par les Non-nés.

 

Je parle au nom du Gouverneur et le Gouverneur sera obéi.

 

Personne ne sait. Et cela convient parfaitement à Lucius.

 

 

?format=500w

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.