Jump to content
Warhammer Forum

[MALIFAUX] Trad du contexte narratif des Arcanistes


Guest

Recommended Posts

471151Arcanistes.jpg

 

Prologue :

 

« Je ne parlerais pas de 'racket '. Dîtes-vous plutôt que vous venez de souscrire une assurance.»

Dr Victor Ramos, Président du syndicat MSU (Miners & Steamfitters Union)

 

Malifaux regorge d'énergie magique. Ceux qui découvrent ce monde pour la première fois parlent d’une sorte d’électricité ambiante, qui vous hérisse les poils du dos. Presque tout le monde à Malifaux a, dans une certaine mesure, développé une capacité à manipuler cette énergie, ce qui se manifeste généralement par des dons infimes. Pour un petit nombre d’entre eux, on peut parler de pouvoirs véritables, au point d’être considérés comme une menace à l’encontre de la Guilde. Ces individus ont été baptisés Arcanistes et la Guilde consacre une part importante de son budget à la poursuite de ces hommes et des ces femmes considérés comme dangereux. Cette tâche est confiée à leurs Chasseurs de Sorcières qui sont donc chargés d’éliminer ces criminels jugés trop imprévisibles.

 

Les Chasseurs de Sorcières sont mal perçus par les habitants de Malifaux. Tout individu est suspect aux yeux de la Guilde et la manifestation d'un potentiel magique, aussi insignifiant soit-il, peut vous valoir une arrestation en pleine nuit sans préavis. Personne ne sait ce qu’il advient des victimes de ces rafles et si les rumeurs vont bon train, parmi celles-ci, il n’y en a guère qui soient favorables à la Guilde. Il arrive parfois qu’un nouvel arcaniste se manifeste et réussisse malgré tout à échapper aux Chasseurs de Sorcières, ce qui lui assure la couverture des gazettes au point d’enflammer l’imaginaire collectif. Ces individus réalisent en effet ce que le commun des mortels est bien incapable d’accomplir, à savoir : envoyer gentiment paître la Guilde.

 

Parmi ceux qui parviennent à cette forme de célébrité, cela ne peut être qu’éphémère. Dans Malifaux même, il y a peu d’alternatives pour ceux qui vivent sur le fil. On ne peut s’y cacher bien longtemps, à moins d’avoir envie d’affronter les étendues sauvages au-delà des murs. Traqué, vous n’aurez d’autre choix que de vous jeter dans les bras du MSU.

 

Le MSU (Miners  & Steamfitters Union) est une organisation syndicale qui représente la classe laborieuse de Malifaux. En premier lieu, le MSU est chargé du bien-être de ceux qui extraient la Pierre d’Âme, mais il représente également les professions ancillaires, à savoir les techniciens qui entretiennent les machines à vapeur sans lesquelles une exploitation industrielle ne serait même pas envisageable. Le Syndicat possède plusieurs bureaux dans Malifaux mais également dans les villes voisines. Bien que la plupart de ses membres l’ignorent, le syndicat utilise ces bureaux comme autant de planques pour les Arcanistes en cavale.

 

En utilisant cette structure pour recruter de nouveaux talents, les Arcanistes ont pu fonder un véritable réseau criminel très hiérarchisé. Sous des apparences on ne peut plus légales, le syndicat n’est qu’une association de malfaiteurs qui se livrent à la contrebande de Pierres d’Âme et au détournement des biens de la Guilde. Quiconque veut intégrer l’organisation doit d’abord montrer patte blanche en commettant de menus larcins.

 

Le syndicat reçoit un soutien massif de la population et ses responsables, tout autant que ses membres, sont présents à tous les niveaux du secteur industriel de Malifaux, par conséquent la Guilde ne peut qu’avec bien des difficultés lutter contre ces criminels. La Guilde souffre de plus d’une image déplorable alors que les Arcanistes  les plus actifs sont la coqueluche du peuple. Chaque braquage réussi est fêté en toute impunité dans les tripots et les arrière-salles du Syndicat, au nez et à la barbe de la Guilde. Pour les citoyens de Malifaux, les Arcanistes sont considérés comme de véritables "Robin des Bois", sans réaliser qu’en fait, ils ne sont guère plus qu’une organisation criminelle clandestine. La propagande de la Guilde les désigne comme des terroristes, ni plus ni moins.

 

Ces dernières années, les activités des Arcanistes se sont considérablement développées. La portée de leurs opérations s’est accrue au point que certains murmurent que les Collines du Nord sont tombées sous leur contrôle. Quoi qu’il en soit, il est clair que les Arcanistes sont désormais une des puissances incontournables de Malifaux. Aux yeux de la population, ils défendent les intérêts de la classe laborieuse mais ne serait-il pas temps de dévoiler qu'ils ne recherchent que les profits et le pouvoir ?

 

Source.

202848Asceau.jpg

Maîtres Arcanistes :

650664AMasters.jpg

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Chapitre I : Colette Dubois de la boîte « Smoke and Mirrors »

 

Colette Dubois est propriétaire du Théâtre de l’Etoile sur les planches duquel elle exerce ses talents d’illusionniste. Dans sa prime jeunesse, Colette n’était qu’une voleuse sans envergure, se contentant de faire les poches des passants étourdis et comptant sur sa gentille petite frimousse pour se tirer des mauvais pas. Ce n’est qu’une fois débarquée à Malifaux, que Colette a pu tourner le dos à ses années de vache maigre, réussissant même au-delà de ses plus folles espérances. Elle est désormais à la tête d’un des établissements les plus prisés de ce côté-ci de la Brèche, ce qui lui assure d’une part des revenus considérables, mais aussi le dévouement de toute une troupe de jeunes filles qu’elle protège et chérit. Cela dit, Colette n’oublie pas que toute réussite, aussi  brillante soit-elle, possède malheureusement sa part d’ombre.

 

Soir après soir, Colette entre en scène devant une foule constituée aussi bien de miséreux que de nantis, parmi lesquels on peut même apercevoir quelques huiles de la Guilde. A chaque représentation, elle trompe admirablement son monde, prenant au passage d’énormes risques puisqu’elle fait tout bonnement passer pour de simples tours de passe-passe ce qui s’avère être des sortilèges on-ne-peut-plus authentiques. Qu’un officiel un peu suspicieux vienne y fourrer le nez et patatras  ça en sera fini de la Dubois et de son petit manège.

 

Colette s’est rapprochée de l’organisation clandestine des Arcanistes, collaborant à leurs différents trafics malgré le risque permanent que les filles se fassent serrer, voire pire, bien pire. Les passages secrets menant du côté de la Terre n’ont en effet plus rien de sûr depuis que les égouts sont hantés par les Choses qu’il vaut mieux ne pas nommer. Brrrr. Mais les Arcanistes n’en ont cure et leurs exigences envers les filles se font de plus en plus pressantes.

 

Dans cet imbroglio, Mademoiselle Dubois est parvenue à faire fortune, ce qui n'est pas sans lui inspirer quelque fierté. Certes, il n'est pas de tout repos de dissimuler sa vraie nature en toute circonstance mais cette vie sur le fil n’est peut-être pas pour lui déplaire. Tant que le spectacle continue, tant que personne ne parvient à voir à travers le voile de fumée ou à percer le mécanisme complexe des miroirs et des trappes, Colette conservera la liberté qu’elle a si durement acquise pour elle et pour les filles. Le jeu est loin d'être sans risque mais y-a-t-il une autre façon de participer ?

 

 

?format=500w

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.