Jump to content
Warhammer Forum

[40K] [ORK] Un jour orkdinaire


Stargate1090

Recommended Posts

Voilà un petit récit pour egayer les chaumières en cette période de confinement

 

C'était un jour ordinaire, un jour d'enfer, un jour de fer et de feu, sur la planète Khalana 2, dans les régions nordiques. Entre deux couchers de soleil, à l'ombre de mille feux, Gork et Mork posaient leurs yeux.

"Et vlà pour toi" rugit Taraboss à travers le communicateur défaillant de son casque cybork, et assénant un monumental coup de tête sur le crâne nu et à demi cornu d'un space marine du chaos portant les insignes de la black légion. Sous la violence du choc, le crâne céda et le chaotique s'effondra de tout son poids. Taraboss entendit derrière lui le hurlement de réacteur dorsal d'un raptor et ses senseurs intégrés artisanaux le prévint  de l'imminence de la caresse tranchante d'une épée tronçonneuse. Il fit volte face et para de son bras cybernétique tenant un automatik de la taille d'un grot l'attaque du raptor. Après quelques étincelles, il repoussa le chaotique d'un coup de pied et abattit son gros kikoup sur le bras tenant la lame maudite le sectionnant proprement, d'un revers, la pointe arrière du kikoup se logea dans le casque de l'hérétique au niveau de la tempe gauche et quelques secondes après, les yeux rouges de l'hérétique s'éteignirent. plu loin devant lui, il vit un groupe de z'oms, c'était pas des marines'boyz du chaos, c'était de simples z'oms  mais qui au lieu d'aimer l'emp'reur aimaient le chaos. d'un coup sec, il fit un mouvement de bras qui fit que la tête du raptor se détacha de l'arme, fit un vol plané, et s'écrasa sur les cultistes qui furent tous écrasés sous le poids de l'antique traitre astartes. Le combat avait été bref, les marines n'étaient q'une poignée, pas plus qu'une bande de boyz accompagnée d'une bande de z'oms. Néanmoins, pas moins de quatres bandes de boyzs, les frimeurs et 3 trukks avaient été massacrés. Tout en cherchant du regard, il hurla

-Kasztar! Ramén' tes fess ici! Kazstar!

 -en s'avançant sur le lieu du combat, il vit un nob imposant, bien plus grand qu'un space marine, à genoux en train de cogner la tête d'un space marine sur un rocher,  alors que ces mains étaient refermées sur le cou du cadavre

-"J'vais t'crevé,! tu entends,! te crevé! rugit le nob.

-"J'crois qu'il est déjà crevé, maint'nant arrêtes,  y faut qu'on aille au sommé d'la montagne chercher le bidule à rayon pour le saigneur Morgust!""

Le nob fit mine de ne pas entendre Taraboss, ce qui eu pour effet de mettre celui-ci en rogne. Il rugit de colère et asséna un coup de pied d'une si grande puissance au derrière de l'ork que celui-ci passa par dessus sa victime et atterrit tête la première dans les sables couleur cuivre du désert.

-"oups pardon boss, j'me mé au boulot"

-"té surtout un abruti, v'là c'que t'ai, maint'nant, rassemble les boyz et on y va".

Un autre ork les rejoignit. Cet ork était aussi grand que Kasztar, mais surtout extraordinairement gros. Il tennait d'une main une énorme masse d'acier hérissée de clous et de lames, et dans son autre main, il traînait par ses vêtement un cultiste qui cherchait par tout les moyens à senfuir, en appellant à ses dieux, priant, pleurant et suppliant.

-"On va la bas et vite, mais.... qu'es'tu fé avec ce z'om Obelork? regardait interloqué le chef

-"Bah cé l'l'dernier, J'me l'garde pour plus tard, et pis j'risk d'avoir un p'ti creu en rout.

Le cri du rage du boss fut si intense que les boyz aux alentours se bouchèrent les oreilles. L'énorme ork soupira.

-"Ok Ok, tan pi" souffla l'ork en jetant le chaotique en l'air par desssus son épaule comme un enfant jetterait un caillou.  Les hurlements de terreur du chaotique laissèrent la place à un gargouillement d'agonie lorsqu'il s'empala sur une des piques qui hérissait la carcasse d'un rhino du chaos.

Les orks se mirent en marche et atteignirent en deux heures l'un des flancs de la montagne et ils en firent l'ascension en moins de de sept heures. Arrivée au sommet, la troupe d'orks vit que le sommet plongeait vers le bas et donnait sur une vallée aride. Au centre de la vallée se trouvait une épave de valkyrie et de corps partiellement momifiée et tout autour.... des eldars qui cherchaient la même chose que les orks et les spaces marines du chaos.

-"R'gardez, des z'oreilles pointues, des tas d'zoreilles pointues on va bien s'marré exulta Kazstard!"

-"Ferm'la. le coupa Taraboss, "On va saproché assé pour qui z'utilisent pas leur fling' puis on s'lait fait au kikoup".

Les orks se rapprochèrent d'une centaine de mètres sans que les eldars les remarquent. Puis, Taraboss lança une puissante "Waaaaaaag" de son communicateur et les orks s’élancèrent comme un seul homme sur les eldars, Obelork fonça sur un groupe de gardien, son ventre imposant en avant. A l'impact, le groupe de gardien valsa de plusieurs mètres et deux se retrouvèrent écrasés sous les chausses de l'ork. Taraboss écrasa son kikoup sur la tête d'un exarque ce qui eu l'effet de réduire l'exarque en une bouillie de matériaux composites et de sang. Partout les orks firent voler des membres de leurs adversaires jusqu'à ce que le dernier eldar mordit la poussière, embroché par un Kikoup ayant la forme d'un sabre grossier. Néanmoins, immédiatement après, un cri perçant déchira l'air et Taraboss vit des banshees accompagnées d'araignées spectrales et de scorpions courir à leur rencontre. Fou de joie à l'idée de s'engager dans un nouveau combat , il s'élença et le reste de ses boy'z à sa suite. Peut être allait-il rencontrer Gork et Mork à l'issu de cette journée? Où peut-être allait-il revenir victorieux auprès du seigneur Morgust et diriger une band'de guerre plus nombreuse. Il ne le savait pas et s'en moquait, car il allait se battre contre les meilleurs guerriers des eldars, et tout d'un coup, il repéra sur les flancs de la colline entourant la cuvette un éclat brillant comme une pièce d'argent que l'on expose au soleil. Les Tanks bustas avaient pris position, prêts à prendre les z'oreilles pointus  à revers avec leurs lance rokettes. .

C'était un jour ordinaire, c'était un jour de fer, c'était un jour de guerre.

 

Edited by Stargate1090
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.