Aller au contenu
Warhammer Forum
Khaela

[WH40K][HH] Vengefull Spirit

Recommended Posts

Un petit retour sur le dernier livre paru pour l'hérésie d'Horus : Vengefull spirit : Battle for Moleck. Je considère à titre personnel qu'il s'agit probablement d'un des livres les plus important paru à ce jour sur le sujet.

Il y a la bataille mais des gros morceaux de background vous seront offerts avec. Plutôt bien écrit mais un dernier point, probablement un des bouquins le moins recommandé pour les jeunes...

Bref, indispensable. Modifié par Khaela

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai fini Vengeful Spirit il y a quelques jours...

 

J'avais été fort déçu par mes dernières lectures, avec même Abnett qui devient décevant. Du coup, j'ai mis du temps à m'y mettre.

Bah du coup, je pense carrément lâcher la série. Ou en tout cas, attendre les critiques à l'avenir... Je l'ai fini il y a quelques jours et j'ai presque déjà oublié le bouquin tellement il est mémorable...

 

ATTENTION SPOILERS (je fais gaffe, mais quand même)

 

Bon globalement, ça paraissait prometteur. Une foule de personnages et de la grosse baston en vue. Pourquoi pas.

 

L'histoire (global)

Papa Horus veut aller sur Molech, une planète qu'elle est trop mystérieuse et trop bien défendue. En parallèle Loken réunit une équipe pour une mission trotro secrète. On suit aussi une maison de chevaliers de Molech (les Devine).

En gros, tout va tourner autour de Molech et de son mystère. Ok.

 

Style

Ouch. Juste ouch. Après des effets d'annonce à n'en plus finir (du genre "tada" à chaque fin de chapitre), on a de la bataille décrite à la louche avec des persos aussi profonds qu'un discours de Donald Trump. Les descriptions de bataille sont bof, mais surtout on a un peu du mal à savoir quel personnage est censé être "principal" tant il y en a. Du coup, certains meurent comme des cons, mais on s'en moque un peu en fait.

Un bon tiers du bouquin prépare une grosse baston qui manque de piquant. Et l'intrigue est décevante. Y'a des passages assez drôles pour leur coté "what the fuck".

 

Détail

[spoiler] Bon alors on commence avec une petite présentation de tous les persos de l'histoire: Horus et ses potes, Loken et ses potes, un chef ultra, un chef Blood, les Devine, y'en a plein... Bon. C'est pas trop mal, on se prend un peu au jeu.

 

On a trois grosses histoires disons:

- Horus qui prépare son arrivée.

- Loken qui prépare une mission d'infiltration du... Vengeful Spirit (et oui).

- Les gens sur Molech (chevaliers, Ultras, Bloods, officiers divers... ).

 

Bien sûr, une fois sur Molech, tout se rejoint plus ou moins.

 

Le gros problème, c'est que les personnages sont pas très intéressants. Horus fait des petites phrases ici et là en mode "je suis trop charismatique". Cela pourrait marcher s'il y avait vraiment un mystère dans l'histoire.

Parce que bon, sans déconner, dès le début, pour quiconque a lu les autres bouquins, on voit quand même où ça va...

Sinon il passe son temps à risquer sa peau sans trop de raisons, mais spa grave, il est tro forre.

 

Loken prépare une team de gens trop trop forts (un marine par légion ou presque), pour infiltrer la barge d'Horus. Ils sont tellement caricaturaux que c'en est comique. Mention spéciale au techmarine qui est vraiment super-balaize (dans le genre techmarine). Sinon vous avez un Raven Guard qui s'infiltre, un Iron Hand et un Iron Warrior pour le techos, un Ultra pour faire pragmatique (encore que l'Iron Hand est pas mal aussi dans le genre), un World Eater pour taper, un Space Wolf pour faire "grah, le Chaos, c'est le mal"... etc. Y'a un Lunar Wolf super balaize en infiltration aussi (??), un White Scar... J'avoue que j'ai eu du mal à vraiment m'attacher à ces persos aussi passionnants qu'un manuel de montage ikea.

 

Les gens pourraient peut-être intéressants si l'auteur savait décrire des personnages crédibles.

 

Bref, Horus arrive sur Molech et pète tout. Bon. Ah oui, Mortarion aide un peu aussi, il brûle une jungle (je rigole pas).

On découvre que c'est sur Molech que l'Empereur est entré dans le Warp pour pactiser avec les what four. Quoi, vous êtes surpris? Moi non plus.

Horus y va aussi, devient encore plus tro forre et se dit prêt à se battre avec son papa maintenant. Moué...

 

Loken arrive avec son équipe sur le navire, censément pour préparer une attaque de Russ qui veut poutrer Horus en combat singulier. Mouais. Bon, ça foire, mais ils arrivent à s'échapper grâce à leur super-vaisseau de la mort (ah... ).

Bah ça valait le coup de le foutre dans l'histoire tiens!

 

Voilà en gros. Parce que le reste...

- Y'a une perpétuelle qu'est censée garder le secret de l'Empereur. On la suit quelques chapitres, elle récupère les ultras (qu'on rien de mieux à faire à ce moment de l'histoire *!*), mais se fait buter connement alors qu'elle était à un mot de sceller le passage. Bon. Je suis toujours pas sûr de savoir à quoi elle servait... (elle ou les ultras)

- Y'a des Blood qu'on voit un peu au début. Ils foncent dans le tas, mais Horus leur lâche l'Ange Rouge sur la gueule, alors ils se font hara-kiri. Bon. Ils servaient à quoi eux déjà?

- Y'a plein de gens qui ressuscitent en revenant du Warp et en possédant d'autres gens, c'est un peu le bordel. Je crois qu'on est censé voir les Sons of Horus comme tro méchants à présent. Mais chuis pas sûr, des fois y'en a des bien... (y'en a des biiiiiieeeeeen).

- Y'a pas mal de persos qui servent à rien à part mourir connement au détour d'une page.

 

Mais surtout, y'a des passages presque comiques du genre:

- Le chef de la maison Devine qui traite son fils comme de la me*de et est surpris quand il le bute pour prendre sa place. Au fait, je croyais que le mec devenait gouverneur du coup, mais après son intronisation tout le monde s'en br**** de lui. La politique, c'était trop compliqué pour l'auteur en fait.

- La bataille spatiale en mode "Y'a un truc, y'a un truc... Ils vont nous buter... Merde, y'avait un truc, on est morts." et tout le monde sur la planète qui fait "Ouais, on s'en doutait". Nan, sans rire, on dirait que certains personnages se f***ent de la gueule de l'histoire pour nous!

- Le captain Son of Horus qui se laisse tirer dessus... Mais il avait pas fait gaffe que c'était un vrai flingue en fait, alors il passe le reste du bouquin avec un coeur en moins.

- Fulgrim, qui sert à rien à part jouer au clown dans la jungle... Ha ha, non je rigole, il essaye de corrompre des gens dans la jungle en se faisant passer pour un dieu local. C'est clownesque.

- Horus, le génie tactique, dont la tactique se résume surtout à compter sur des retournements de situation en faisant genre qu'il avait tout prévu. (les pertes sont terribles pendant ce temps là, mais spa grave)

- Des bestioles de la jungle qui foutent en l'air la défense impériale au nord de la ville. C'était le passage "Jurassic Park" du bouquin.

- Quand Horus entre dans le Warp, on voit 2 minutes... Et après plus rien! Bah oui, tout le bouquin on se dit qu'on va voir LE PACTE. Bah non. Rien. Nada. En fait, il entre dans le Warp, rencontre un démon qu'on lui a envoyé comme guide, et ressort. Pour lui ça a duré des siècles, mais pour tout le monde deux minutes. Donc du coup, on n'aura pas le seul truc qui aurait pu être un peu intéressant. C'était trop dur à écrire.

- Quand Qruze se fait buter, tout le monde s'arrête pour "honorer la mort d'un héros" ou un truc du genre. Si si, même les méchants. Là, McNeill a du oublier le contenu des premiers bouquins...

- Le moment "clé" du bouquin, c'est Loken qui est confronté à Horus, et qui se fait offrir une chance de revenir au bercail. Bon, il dit non. Peut-être que bien écrit, ç'aurait pu marcher. Là... On s'en f***. Limite, on aurait préféré l'inverse, ç'aurait été plus intéressant.

 

Y'a un truc presque bien: la maison Devine. Tout le bouquin on est persuadé qu'ils vont trahir l'Imperium au moment fatidique. En fait... ils trahissent l'Imperium au moment fatidique (ha ha), mais pas tout à fait comme on aurait pu le penser. Du coup, je spoile pas, c'est le seul truc vaguement bien du bouquin.

[/spoiler]

 

Bref, en fait, le problème, c'est que c'est très mal écrit. L'histoire elle-même est en fait pas si mal quand j'y pense. Mais y'a quelque chose dans l'écriture qui fait du bouquin une parodie de lui-même, ou une parodie des premiers bouquins de la série.

 

J'ai l'impression que McNeill a écrit le bouquin sur commande, mais que ça le faisait un peu ch***. Enfin, c'est mon avis hein... Le début pouvait passer... Peut-être que ça l'a gonflé après... (?). J'ai du mal à dire à quel moment j'ai trouvé le bouquin barbant. D'habitude je lis un bouquin HH en quelques jours... Là, j'ai mis... Un mois je crois.

 

Et si vous me trouvez dur... Bah, j'avais relu Betrayer peu de temps avant pour me faire du fluff perso sur Khârn et les World Eaters. Je l'ai relu en... Une dizaine de jours, alors que je connaissais l'histoire du coup. Juste pour dire que je suis quand même pas mauvais public de base...

Modifié par Rippounet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je "plussoie" le message ci-dessus.

Pour avoir lu, il me semble, la totalité des bouquins parus en français, j'attendais celui-ci avec attention puisqu'il était présenté comme un élément clef dans l"histoire de l'hérésie.

Alors oui on y apprend ce que vous aurez lu dans le spoil au-dessus mais c'est malheureusement comme d'habitude, pas très bien écrit et vraiment les SM sont caricaturaux.

 

C'est là un point commun à la plupart des ouvrages de la série, l’exception étant à mes yeux les SM de l'Alpha Legion, peut-être du au fait que ces SM sont plus proches des techniques de guerres actuels : renseignements, espionnages, guerilla (qui logiquement devrait se retrouver dans toute les Légions mais les auteurs doivent pas forcement être calés sur le sujet) et du coup on arrive à s'écarter du bourrinisme, mais je m'écarte du sujet ^^.

 

Bref, un peu comme la plupart de la série, à réserver aux mordus du fluff, sinon vous trouverez sans doute plus intéressant à lire...

Pour ma part je pense arrêter la série là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut
Je veux pas paraître chiant et inculte, et n'ayant pas lu Vengeful Spirit je me fie seulement à vos arguments, mais je tiens à préciser un point TRÈS important : les SM SONT caricaturaux. Ils sont nés comme ça... Les Primarques ont été créés avec une partie de l'essence de l'Empereur-Dieu et tous les vingts réunis, ils forment un être parfait comme l'Empereur. En gros vingts qualités augmentées réparties dans vingts corps différents fait de pouvoir et de warp pur. Leur personnalité entière est aussi augmentée. Résultat : leurs défauts le sont aussi. L'ambition d'Horus s'est transformée en mégalomanie, le désir de perfection de Fulgrim est devenu de la vanité, etc. Les SM résultant de leur père génétique respectifs, ils sont forcément eux-aussi très caricaturaux.

En espérant que vous tiendrez compte de mon commentaire lors de vos prochaines réflexions,

Thelast

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.