Jump to content
Warhammer Forum

Kheta

Membres
  • Content Count

    279
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Voilà, après, si vous voulez, suffit de comparer avec la concurrence. Une boite de 6 Magna-Gardes IG100 pour star wars legion, c'est vendu 31.50 €. Une boite de 12 Lanciers de la maison Karstark pour ASOIAF, c'est vendu 39.90 €. D'un côté, y'a plus de matos de jeu et des frais de licence à payer, de l'autre, faut bien reconnaitre que niveau sculpture, c'est un cran (parfois un gros cran) en dessous de ce que propose GW. Bref, oui, les petits persos à 30 € et les grosses pièces à 110 €, c'est abusé, y'a pas photo. Par contre, le prix de la plupart des troupes et véhicules est à peu près équivalent à ce que propose la concurrence. Moi, ce qui me dérange le plus dans la politique commerciale de GW, c'est le papier. Des kilos de papier à acheter et à jeter tous les ans. Venant du jeu vidéo, je trouve ça fort de café de me faire payer les patchs de ton jeu au prétexte qu'il y a de zolies images et des pavés de textes (mal) réécrits et (mal) traduits chaque année.
  2. Le prix des objets, quels qu'ils soient, n'a pas grand chose à voir avec leurs coûts de fabrication. J'ai travaillé dans une entreprise qui "fabriquait" (on sous-traitait la partie fabrication) et vendait (en direct et à un réseau de revendeur, un peu comme GW le fait) des étuis haut de gamme pour smartphones. Globalement, un produit dont le coût de fabrication (ce que l'on payait au fabricant) était de 10 € HT, on devait fixer un prix de vente public à ~55 € TTC afin que nos revendeurs dégagent leur marge et que nous ne perdions pas d'argent dans le cadre du B2B. Or, même à ce tarif là, la marge n'était pas suffisante pour la grande distribution (exit toutes les grosses chaines). Il aurait fallut fixer un prix de vente exorbitant (et perdre en compétitivité) pour être éligible aux conditions de la grande distribution. Maintenant oui, tout ce que l'on vendait en B2C, on margeait comme des porcs dessus. Et oui, on aurait pu baisser nos prix de vente public mais nous aurions perdu tout notre réseau de revendeurs. Concernant les collections Hachette, à mon avis, GW ne gagne rien ou presque dessus. C'est un investissement pour eux, ils espèrent attirer de nouveaux joueurs dans l'écosystème. De mon point de vue, GW abuse sur certaines figs (les petits persos à 30 balles et les grosses pièces à 110 balles), sur le papier (règles, codex, CA...) et sur certaines boîtes dont l'intérêt est très discutable. Pour le reste, c'est pas si choquant. Morale de l'histoire : achetez chez des revendeurs indépendants locaux autant que possible si ça vous fait chier que GW se gave en B2C. Sinon, l'impression 3D fonctionne du feu de dieu, je suis en train d'imprimer une armée nighthaunt complète (proxys), des mains avec 5 doigts indépendants, chacun mesurant moins d'1mm et sur lesquels on peut distinguer les ongles, c'est assez bluffant.
  3. Ca dépends beaucoup de l'interlocuteur qui prends ton dossier. Une fois j'ai eu un problème avec la bande des farstriders en VF achetée chez un revendeur (y'avait le double de cartes universelles et manquaient celles de la bande ou inversement). Le SAV m'a envoyé une 2ème boite sans me demander de retourner la première et cette deuxième boite présentait le même problème. Recontacté, ils m'ont dit qu'il y avait un problème de packaging et la boite VF a été retirée de la vente, en contrepartie ils m'ont envoyé une autre boite VF d'une bande que je ne possédais pas. Résultat : 3 boites pour le prix d'une. Une autre fois, j'ai préco la dernière boite de bloodbowl et le livre de règle avait un gros impact, cette fois-ci, au lieu de m'envoyer un autre livre de règle, il a fallu que j'aille à la boutique warhammer la plus proche (1h30 de bagnole aller-retour) pour avoir un échange. Bref, disons que le SAV est variable.
  4. C'est gentil merci, surtout que ce sont les premières lames que je peints de cette façon. Après, tout en NMM, pourquoi pas sur une petite bande mais sur une armée, c'est juste trop long (en tout cas, je suis trop lent pour pouvoir l'envisager).
  5. Merci pour ton retour. Je ne vois pas le côté bizarre de la hallebarde mais ça serait clairement moins long pour moi de ne peindre l'effet que sur la lame (et ça m'éviterait de me torturer pour les marteaux des annihilators et du lord imperatant). En vrai je n'y avais même pas pensé. Je vais y réfléchir.
  6. Salut à tous. J'ai repris mes stormcast en modifiant un peu le schéma. Pour l'arme, je voulais avoir un effet "arme magique bleu-vert" histoire de contraster avec l'armure. Du coup j'ai peint en mode NMM et quand j'ai posté dans mon groupe de peinture, on m'a dit que ça ressemblait à du silver en NMM et qu'en règle générale, il vaut mieux éviter de mixer TMM et NMM. Du coup, vous en pensez quoi ? Je vous mets 2 photos de figs en cours de peinture pour que vous me donniez votre avis.
  7. Tu confonds la définition du mot "luxe" et ce que représente "l'industrie du luxe". Quand on parle de produits de luxe (comme tes bouteilles de champagne à 1200 € pcs), on parle de l'industrie du luxe.
  8. La concurrence a du mal à percer tout simplement parce-que c'est un marché de niche occupé par un mastodonte. Quand tu démarres, que tu regardes autour de toi et que tu vois que la quasi totalité des quelques dizaines de joueurs (en province) locaux jouent à 40K/AoS, faut pas avoir froid aux yeux pour se lancer dans du legion ou du asoiaf. Et carrément suicidaire pour acheter du dust 1947, du bolt action et compagnie. Perso quand j'ai décidé de me lancer, au début j'étais carrément plus attiré par warmachine/horde mais bon, si t'habites pas en région parisienne, c'est mort. Bah GW (jeux) est distribué chez Cultura.
  9. Parce-que tu traites du mot luxe et de son sens étymologique là où moi je parle de l'industrie du luxe et du sens sociologique de celle-ci. Or parler de luxe dans le cas de GW revient à parler de son positionnement industriel. 99% des utilisateurs d'iPhone ne font rien avec qu'ils ne pourraient faire sur un téléphone 3 ou 4x moins cher. Ce qu'ils achètent, c'est l'image que renvoie la possession de cet appareil autour d'eux. C'est ça le luxe d'un point de vue sociologique, c'est choisir de payer plus cher sans contrepartie proportionnellement qualitative pour se différencier de ceux qui n'en ont pas les moyens. Maintenant, pas la peine de s'énerver, je ne nie pas le fait que GW aurait l'intention d'être perçue comme une marque de luxe, ce que je dis, c'est que ça me parait complètement crétin au vu du public cible pour lequel le label "luxe" ne présente strictement aucun avantage. Et ça me parait d'autant plus crétin lorsqu'à côté le secteur de l'impression 3D est en plein essor.
  10. Le luxe c'est surtout un marqueur social. On n'achète pas de la qualité, on achète un moyen de faire savoir aux autres la classe sociale à laquelle on appartient. Or, c'est pas demain la veille qu'un bonhomme en plastique deviendra le signe de l'appartenance à une classe sociale supérieure. C'est même carrément l'inverse. Donc, que GW veuille se positionner sur le luxe, grand bien leur fasse. Maintenant, s'ils ne parviennent plus à attirer les jeunes joueurs à cause d'une tarification excessive ou simplement de par le fait qu'ils seront perçus comme appartenant au luxe par le grand public et que celui-ci ne prendra même plus la peine d'entrer dans leur magnifique réseau de boutiques, la question sera vite réglée.
  11. C'est vrai, même si, d'expérience, je trouve mon hypothèse plus probable. Après, cette partie de mon message n'était que spéculation. Je ne cherchais pas à créer de débat sur ce point. Le fait est que les commentaires c'est sympa, ça fait parler sur les forums, mais ils ne seront jamais lus par les principaux intéressés.
  12. Bah en l’occurrence ça ne m'étonne pas. Il est possible d'argumenter que ces 2 mesures font vendre plus de figs GW. Pas de points, pas de limites à l'achat, mesure à partir de la fig, obligation de jouer des figs GW sinon ça peut être la foire au grand n'importe-quoi. Alors que d'un point de vue game design, ces deux décisions sont complètement absurdes. Mais bon, j'arrête là sur les spéculations inutiles. Dans toutes les boîtes y'a des frictions entre le design et le commercial.
  13. J'ai répondu mais franchement, c'est évident que pas un seul des commentaires écris ne sera lu par qui que ce soit chez GW. Ils s'en foutent de notre avis sur leur politique commerciale, sur leurs tarifs, sur l'équilibrage de leur jeu etc. Tout ce qui les intéresse, ce sont les tendances d'opinions vis-à-vis des points à cocher. Le cadre commentaire, c'est juste un défouloir pour donner une raison aux gens de remplir leur questionnaire. J'imagine qu'il doit y avoir une "lutte interne" entre les designers qui voudraient moderniser le jeu (activation alternée) et qui aimeraient le rendre plus digeste (trop de règles, trop de bouquins, trop de pdf, trop de tout) et les executives qui veulent rien changer tant que la poule continue de pondre ses œufs 24 carats.
  14. Perso, je trouve que ces stratégies commerciales seront contre-productives très rapidement. Je prends un exemple : je trouves la nouvelle version KT avec la boite octarius sympa mais voilà, j'ai pas 155 € au moment de la préco. X mois plus tard, GW me propose une boite starter que je sais très clairement inférieure à la boîte octarius. L'effet psychologique chez moi il est simple : je passe mon tour et je jouerai pas à Kill Team. Et c'est pareil à chaque boite """"offre exceptionnelle à durée limitée"""". Si je la rate, j'aurai tellement l'impression de me faire enfler plus tard que ça me coupe direct l'envie de m'y mettre. Y'a aussi le nouveau joueur qui s'achète sa boite starter 40k et qui ensuite apprends que "too bad", il a raté le super deal indomitus. Y'en a qui s'en foutront, mais y'en a d'autres qui auront bien le seum comme on dit.
  15. D'un côté les produits GW prennent du temps à consommer (monter, peindre, jouer). De l'autre, le rythme de sorties est effréné et le stockage ça coûte cher. Il faut donc trouver le moyen de vendre rapidement des produits à des gens qui n'ont pas le temps de les consommer complètement. Et donc pour outrepasser la raison du client, il faut jouer sur ses émotions -> FOMO. Après, certaines personnes sont plus susceptibles que d'autres à ce genre de manipulation.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.