Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Justification du FBIG pour les skirmishers


Recommended Posts

Guest musashi

Hier soir, j'ai fait une partie et nous avons discuté des points de règle de shieldwall. En particulier du retrait en bon ordre face à une charge furieuse, mon adversaire a eu beaucoup de mal à accepter que des skirmishers aient le droit de faire leur break test face à une charge furieuse (pour savoir s'ils tiennent, recul en bon ordre ou fuient).

Comment le justifier vous historiquement ?

A+

PS: Je sais que tout le monde est à Survilliers et malheureusement je ne peux pas y être :hat: , j'attends donc des news avec impatience.

Link to comment
Share on other sites

Historiquement, je ne sais pas. Je ne crois pas qu'il y ait de justification historique, c'est une règle pour éviter les cas invraisemblables où une petite unité poursuit et extermine une unité beaucoup plus grosse qu'elle. Il faudrait demander à Michel.

En revanche, pour faire FBIGO, il faut de toute façon toujours et im-pé-ra-ti-ve-ment être, à la fin du combat, au moins de fois plus nombreux que l'adversaire. Ce qui, dans le cas de figure, chevaliers avec Ferocious Charge contre tirailleurs, n'est pas si fréquent que cela...

Link to comment
Share on other sites

Guest CATHARUS prêtre de Nurgle

ben moi je me disais que c'était plutôt logique au contraire, piss'que les tirailleurs sont en ordre dispersé (litote) et qu'ils se dispersent dans tous les sens pour éviter de se faire rejoindre par un adversaire moins nombreux ou qui reprend son souffle et sa cohésion...avant de se regrouper à nouveau plus loin, spontanément, par affinité tribale ou en raison d'une tactique soigneusement apprise.

tiens même dans la "nature" cette tactique est très prisée : vise les oiseaux et les bancs de poissons ! avant qu'un prédateur n'arrive à en attraper 1, nakash...

Link to comment
Share on other sites

J'ai relu la règle ce matin et le cas des tirailleurs est très différents : s'il réussissent leur test de moral, ils ont la possibilité de faire retraite en bon ordre. Comme ils ont gagné, leurs adversaires sont de toute façon scotchés sur place et profitant de la manoeuvrabilité dûe à leur formation en tirailleurs, ils peuvent se désengager. Je crois qu'il n'y a pas d'autres explications :hat:

Link to comment
Share on other sites

Guest CATHARUS prêtre de Nurgle

ben si justement !

- à 2 contre 1 les tirailleurs peuvent TOUJOURS faire la retraite en bon ordre et aucun chevalier n'a jamais jugé bon de crever son canasson pour buter des bouseux s'il n'en tire pas un avantage évident (d'où la poursuite éventuelle après un temps de réflexion)

- si le tirailleur a REUSSI son test de moral après sa défaite, cela signifie qu'il s'agit de héros ou de mecs hyper motivés, d'où le soulagement de laisser partir ces tueurs fanatiques, ce qui n'empêche pas de courir après une fois que le chef d'unité à repris ses gugusses en main !

des justifications je peux t'en trouver à la pelle, et même des historiques ça devrait pas être difficile, pass'que cette règle est très évidente et bien foutue B)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.