Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

[KoW] Le Trésor perdu d'Atricar Chapitre 2 : la bataille pour la Pierre de Voldir


Thalantir

Recommended Posts

Second Chapitre du Trésor perdu d'Atricar. 
 
Vous pouvez retrouver l'épisode précédent ICI
 
Le luth maudit nécessaire pour activer la Pierre de Voldir et faire main basse sur l'antique trésor d'Atricar a été perdu par les orques qui venaient pourtant de le ravir aux nains. Les deux armées sont cependant trop proches pour pouvoir se lancer dans de nouvelles recherches. La priorité désormais est de sécuriser la pierre de Voldir et d'écraser l'adversaire.
 
La partie de Vanguard ayant débouchée sur une égalité, Nicolas et moi avons enchaîné avec la bataille de Kings of War devant décider du contrôle de la Pierre de Voldir. La horde du Boss Ugrosh affronte donc le corps expéditionnaire nain de Faber Ironheart. 
 
Je tiens à nouveau à remercier Nicolas pour sa participation.
 
Le rapport de bataille vidéo est disponible sur ma chaîne Youtube. Si vous préférez le texte continuez ci-dessous. 
 


L'Histoire : 


 

Révélation

 

Histoire%201.jpg

 

Histoire%202.jpg

 

 

 
Les listes
 
 
Révélation

 

ODB%20NAI.jpg

 

 

ODB%20ORQ.jpg

 

 

Le déploiement

 

Deploiement.jpg

 

 

mosaique%20NAINS.jpg

 

mosaique%20ORQUES.jpg
 

 

P1390227.jpg
Les orques prennent l'initiative de l'attaque. L'aile ouest s'avance en direction des nains. Ugrosh et Bob le géant sont en pointe de l'attaque
 
P1390226.jpg
En face le crache flammes essuie quelques pertes en raison des tirs des planqués. Il riposte sur le Chef de guerre orque mais la machine, sans doute encore mal réglé ne cause que peu de dégâts à Ugrosh, pas plus que les balles des tireurs d'élite. Le reste de la ligne naine avance prudemment.
 
"Vous allez me payer ça, sales nabs !!!" hurla Ugrosh.


 

P1390231.jpg
Le centre orque, sous la direction de Wip, est plus prudent et avance plus lentement, se contentant de se rapprocher de la pierre de Voldir. Wip est tellement fasciné par la stèle qu'il manque complètement le lancement de son éclair. 
 
Le boss Drugh prend la tête du flanc est, faisant progresser ses archers qui infligent 4 blessures au crache flammes. Les nains tiennent cependant bon. Les deuzaches sortent de la forêt.

 

P1390229.jpg
En face, tout le centre des nains avance résolument vers la pierre, sûr de pouvoir balayer les orques.

 

P1390230.jpg
A l'Est les berserkers décident de se rapprocher de l'action.
 
Le crache-flamme envoie une gerbe de naphte brûlant sur les planqués.
 
Plusieurs d'entre eux sont affreusement brûlés et le reste déroute sans attendre.
 

 

 
P1390233.jpg
Autour de la pierre les deux armées se rapprochent, mais les nains semblent plus avides d'en découdre dans ce secteur. Notons que Kordag s'est approché également mais en prenant soin de rester derrière ses archers.

 

P1390234.jpg
Le seigneur Faber profite de la transe de Wip pour le blesser avec un tir de son canon à main.

 

P1390235.jpg
A gauche l'assaut des orques arrive beaucoup plus vite que prévu et les nains sont pris au dépourvu. 
 
Le Boss Ugrosh fait s'élancer son char contre le crache flammes qui avait oser le prendre pour cible. Les artilleurs, encore en train de recharger, lâchent tout pour empoigner leurs armes mais ils sont percutés avec violence par le char du chef de guerre qui renverse la machine et abat sa hache sur les servants, les massacrant jusqu'au dernier avant de s'enfoncer dans la ligne naine. 
 
A côté, sans doute pour montrer sa dévotion, Kordag charge les tireurs d'élite. Son attaque n'a finalement qu'assez peu d'effet puisqu'il ne cause qu'une seule blessure mais il désorganise l'unité, l'empêchant de tirer. C'est déjà ça.

 

P1390236.jpgMais le mouvement décisif est fait par Bob. Ayant repéré l'élémentaire majeur imprudemment avancé, Ugrosh avait donné pour instruction au géant de l'attaquer avant de s'élancer à son tour. Le titan ne se fait pas prier, il percute le flanc de l'élémentaire et le fait exploser dans une gerbe de rochers et de terre avant de s'avancer vers la garde de fer.

 

P1390237.jpg
Les gardes de fer ne paniquent pas et s'élancent en avant contre les planqués de Kordag. Malgré les pertes ces derniers, à la surprise générale (et grâce aux encouragements du tambour de guerre) tiennent le choc.

 

P1390238.jpg
Pour faire face à la menace, le béhémoth d'acier se tourne et utilise son lance-flammes sur Bob, mais ce dernier est résistant car il ne subit que peu de blessures.

 

P1390239.jpg
Les tireurs d'élites ripostent à coups de crosse, parvenant à ébranler Kordag.

 

P1390240.jpg
Alors que les élémentaires de terre tentent avec l'aide de la magie d'Okri, de se replacer vers le centre. le régiment de cuirassiers des "Marteaux" protège leur flanc. En réalité, ils offrent plutôt leur vie, puisqu'ils subissent la charge dévastatrice des chevaucheurs de sangliers et des Deuzaches qui ne font qu'une bouchée d'eux.

 

P1390241.jpg
Toujours embourbés contre les planqués, les gardes de fer sont pris de flanc par les jeunaches. Heureusement la lourde armure des gardes limite leur pertes et leur ligne tient bon.

 

P1390242.jpg
Bob s'élance contre le béhémoth d'acier tandis que Wip lui lance un sort de soins. Le béhémoth s'avère plus coriace que l'élémentaire, puisque malgré les dégâts infligés, la machine ne bronche pas.

 

 
P1390250.jpgSur la droite orque, le Boss Drugh se montre à la hauteur de la confiance qu'Ugrosh place en lui. Il prend l'initiative et mène personnellement l'assaut. 
 
Levant bien haut la légendaire bannière de Gakamak, l'orque fond sur le crache flammes ennemi qui s'était avancé pour tirer sur lui (sans succès). Il est suivi par les deuzaches survoltés qui comblent l'écart qui les sépare des berzerkers nains à une vitesse ahurissante. 
 
Drugh cause des dégâts importants au crache-flammes mais le courage insensé des artilleurs leur permet de tenir. 
 
Plus loin, les deuzaches infligent également des pertes conséquentes aux berzerkers, mais ces derniers tiennent également le choc.
 
Pendant ce temps, la horde de grandaches, retardée par sa traversée de la forêt, est avide d'en découdre et décide d'avancer tête baissée vers les brise-pavois nains.

 

P1390244.jpg
Kordag décide de battre piteusement en retraite...

 

P1390245.jpg
Emporté très loin dans l'arrière-ligne des nains, le boss Ugrosh décide de faire contourner le bosquet à son char.
 
P1390251.jpg
Le béhémoth a été ébranlé par le choc de l'attaque du géant qui a causé une fuite de vapeur. Cependant, les servants nains acharnés parviennent à faire une réparation de fortune et mettent les gaz pour une charge violente sur leur imposant adversaire. 
 
Le géant est empalé par les cornes de la tête de bélier de la machine. La blessure est grave et le géant manque de paniquer mais il garde finalement son sang-froid.

 

P1390252.jpg
Faber Ironheart vole au secours de la garde de fer en attaquant le flanc des jeunaches. Les orques sont surpris et subissent de lourdes pertes mais ils sont trop nombreux pour les nains.

 

P1390253.jpg
Invoquant le pouvoir de Fulgria, le prêtre de la pierre Okri, insuffle une vitalité surnaturelle aux élémentaires qui font volte-face et chargent les chevaucheurs de sangliers pris au dépourvus. Les orques sont massacrés et s'enfuient.
 
P1390255.jpg
Les berzerkers nains ripostent à leur tour contre les deuzaches. Enivrés par la vengeance, les nains causent des pertes terribles à leur adversaires. La mêlée entre ces deux unités tourne à la boucherie. Le moral des deuzaches s'effrite mais les gars se ressaisissent grâce à la présence de Drugh et du tambour.

 

 

 

P1390257.jpg
Non loin, les brise-pavois nains chargent les grandaches, faisant fi des rochers grâce à leur potion de la chenille de Maccwar. Le choc est violent et les orques subissent des pertes conséquentes, mais il en faudra plus que cela pour ébranler la résolution de l'élite d'Ugrosh.
 

 

P1390259.jpg
Malgré leur bravoure, les nains n'ont pas réussi à percer les lignes orques, ni au centre, ni à l'est. Tout au plus, les élémentaires ont-il bloqué l'attaque à l'ouest, mais ils sont bien seuls et trop lents.
 
 La contre attaque des deuzaches vient à bout des derniers berzerkers nains qui se font tuer jusqu'au dernier.

 

P1390260.jpg
A côté, sur l'impulsion de Ludrum, les grandaches amorcent leur contre-attaque. Et elle est tellement violente que la moitié des nains finit sur le carreau, le reste perdant ses nerfs et fuyant le champ de bataille dans la confusion. 

 

P1390261.jpgLes jeunaches et les planqués finissent également par dérouter les gardes de fer. Emportés par une charge sauvage, les deuzaches de l'ouest atteignent les tireurs d'élites qui sont impitoyablement écrasés.

 

P1390262.jpg
Les élémentaires se retrouvent isolés. Voyant une ouverture, Kordag tente d'attaquer le prêtre de la pierre Okri qu'il voit comme une proie facile. Mais le nain est plus coriace qu'il n'y parait et l'écraseur orque ne parvient qu'à briser sa concentration.

 

P1390263.jpg
Bob repart à l'assaut du béhémoth d'acier mais soudain il est rejoint par le Boss Ugrosh qui venait de contourner le bosquet au tour précédent et percute le flanc de la machine. Face à ce nouvel assaut brutal les dégâts sont irréparables. Le béhémoth est emportée dans des mouvements incontrôlables et quitte à son tour le champ de bataille. Faber, voyant sont armée en lambeaux, comprend que tout est perdu et sonne la retraite. Les orques resteront maîtres de la Pierre de Vorgil. 

 

P1390264.jpg
 
Citation

 

Les débris de l'armée des nains avaient quitté le champ de bataille. C'était une grande victoire pour les orques et pour Ugrosh. Selon la tradition, le boss entailla le monolithe de sa hache et posa sa statuette sur la stèle sous les acclamations de ses soldats.
 
Ugrosh était satisfait, son autorité venait d'être confortée par cette victoire écrasante, mais il n'oubliait cependant pas qu'il y avait un trésor à récupérer. Cherchant parmi la foule de ses gars il repéra Kordag et lui ordonna de s'avancer.
 
L'Ekraseur s'approcha avec appréhension. Les rangs des soldats étaient désormais silencieux et face à lui il y avait ce qui s'apparentait plus à un tribunal : Le boss évidemment, Wip et Drugh le fixaient. Il pouvait voir, du coin de l'oeil, Ludrum, qui s'était battu avec les grandaches pendant la bataille, lui jeter un sourire narquois.
 
- "Bon il est tant de s'occuper de toi maintenant" dit Ugrosh
 
Kordag déglutit avec difficulté. Il est vrai qu'il n'avait pas eu trop de chance durant cette bataille, mais tout de même, il avait blessé quelques tireurs et attiré l'attention de ce drôle de sorcier nain ! C'était pas sa faute d'ailleurs si ce vieux nain avait une meilleure armure et a pu lui échapper !  
 
Le boss coupa court a ses cogitations.
 
-"Maintenant qu'on a défoncé ces nabots, il faut retrouver ce foutu luth ! Et c'est toi qu'y va t'y coller, démerde toi pour mettre la main dessus sinon ça va être ta fête !"
 
Kordag souffla de soulagement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Edited by Thalantir
Link to comment
Share on other sites

Salut.

 

Belle bataille encore que celle -ci. Ton chef orc sur char a été remarquable, se payer un canon, ouvrir la ligne adverse et finir sur le béhémoth en le balayant...

 

Tu as réussi a avoir plusieurs charges combinées de face et de flanc sur les unités naines alors que tu n'as que deux unités de plus, c'est pas mal. Normalement les nains auraient du resister un peu plus sans les charges de flanc. Tant mieux pour toi.

Quand on voit la vitesse a laquelle les unités disparaissent de la table, en avoir une qui arrive a survire a une charge est un super atout au final. Tu peux contre charger tout en ayant une autre unité qui charge en soutient. La garde de fer est un bon exemple.

 

Beau rapport.

Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup.

 

Citation

 

Belle bataille encore que celle -ci. Ton chef orc sur char a été remarquable, se payer un canon, ouvrir la ligne adverse et finir sur le béhémoth en le balayant...

 

Tu as réussi a avoir plusieurs charges combinées de face et de flanc sur les unités naines alors que tu n'as que deux unités de plus, c'est pas mal. Normalement les nains auraient du resister un peu plus sans les charges de flanc. Tant mieux pour toi.

 

 

Oui le boss sur char a été efficace, mais le mouvement qui conditionne tout c'est vraiment la charge de flanc du géant sur le flanc de l'élémentaire majeur. Mon adversaire l'avait imprudemment avancé, mais ça ne sautait pas aux yeux, de sorte que je ne l'ai vraiment vu que par hasard. Mais c'était l'ouverture qu'il fallait.

 

Citation

Quand on voit la vitesse a laquelle les unités disparaissent de la table, en avoir une qui arrive a survire a une charge est un super atout au final. Tu peux contre charger tout en ayant une autre unité qui charge en soutient. La garde de fer est un bon exemple.

la horde de grandaches etait fraîche et sous tambour, je pouvais me permettre d'encaisser la charge. J'avais confiance de pouvoir gagner sur la durée.

 

En fait nos deux listes étaient solides. Son béhémoth, ses deux craches-flammes et son élémentaire majeur faisaient très peur, mais j'ai réussi à bien exploiter la vitesse de mes troupes et le placement adverse. Moi mon vrai marteau c'était les grandaches, mais elles ont finalement été assez ralenties, l'autre à savoir le géant a fait la diff. Mais les petites unités rapides ont également eu de l'importance.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Quelle boucherie. Les nains se sont fait décimer! Et le Boss Orque a une classe Impériale!

 

Je comprend les unités "grandache, jeunache, deuzache" mais les planqués? Qui c'est? Des tireurs?

 

Bon, il ne reste plus qu'aux nains qu'as laisser une escouade en arrière pour retrouver le luth et s'assurer qu'au moins, les orques ne trouvent pas non plus le trésort!

 

J'aime beaucoup le rituel orque de la pierre et de la statuette. Un peu de culture et de Rite, ça vous pose un univers, même pour des orques!

 

 

Link to comment
Share on other sites

Merci mon bon Miles, je suis content que ces petits efforts pour romancer ces deux parties t'ai plut.

 

Ouais Ugrosh a la méga classe et il a été d'une redoutable efficacité.

 

Grandache : armes lourdes, Jeunaches : ben rien de spécial, deuzaches : deux armes. Les planqués sont en effet des archers. ils sont si déconsidérés par l'usage de cette arme qu'on les appelle ainsi.

 

Quand j'arriverai à capter le camarade Nicolas faudra que je lui propose de tenter une suite, si déjà je laisse des ouvertures ! 😜

Edited by Thalantir
Link to comment
Share on other sites

Oui Fengar est toujours là. J'ai dit au Nico qu'il fallait le promouvoir capitaine patrouilleur pour la prochaine et lui donner une petite règle spé ! 😆

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.