Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Un noble sacrifice


Guest Méphisto

Recommended Posts

Guest Méphisto

Un noble sacrifice

Beregor et ses deux frères, Garaz et Ankar, scrutaient l'horizon, leur armée était exténuée, la plupart des longues barbes étaient couvert de cicatrices, signature de la bataille face aux elfes noirs.

Chacun savait que l'ennemi allait être au rendez vous, si les nains étaient les envahisseurs, ce n'était point eux les prédateurs.

Un canon fut mis en place, il avait été récupéré peu de jours auparavant sur un vieux champ de bataille. La rune qui était gravée sur le fut montrait qu'il avait appartenu aux fils de Grimnir. Les brise fer et les longues barbes côte à côte, les guerriers de Throng Dum faisait flotter la bannière du clan, on assistait là à une armée naine dans toute sa splendeur. Le gyrocoptère, à nouveau, était prêt à décoller, son pilote faisait quelques dernières vérifications.

C'est alors que le ciel s'obscurcit, en plein après midi, la lueur sembla disparaître pour laisser place à la nuit, comme la mort ils arrivaient, avec la fraîcheur du vent ils avançaient, aussi pâles que la lune ils observaient. Leurs yeux sans orbites semblaient fixer les nains, leur insinuant que le combat ferait grossir leurs rangs, mais les nains n'en avaient que faire, ils étaient Throng Dum, le clan des ténèbres, les serviteurs de Balin, les vengeurs de Thorin. D'un seul coup les habitants des halls, levèrent leurs haches et leurs marteau, pendant que les corps résonnaient ils frappaient leurs armes contre leurs bouclier, injuriant leurs ennemis, réservant leur place dans le hall de Valaya.

Beregor regarda ses troupes, il était fier et voir ses guerriers si brave face à leur destin lui faisait chaud au cœur. Ankar et Garaz se coiffèrent de leurs casques, et acquiescèrent à la demande muette de leur aîné, lentement ils se mirent en marche.

Le régiment de guerrier avança le long des bois, une colline qui se dressait au milieu du champ de bataille, cachait la majorité de l'armée adverse de la machine de guerre. La machine volante prit son envol pour se mettre à couvert derrière cette colline. La mèche du canon se consuma, la rune de forge brilla intensément, et alors que les servants s'attendaient au pire, le boulet jaillit dans un nuage de fumée, il s'envola jusque devant les gardes des cryptes, puis, s'enfonça dans le sol. Décidément cette machine avait besoin d'être décrassée.

La horde macabre se mit en marche, s'ébranlant dans une musique à percussion. Les os s'entrechoquant les uns avec les autres, renforçant la peur qu'inspiraient les non morts. Une unité de cavalier de revenants galopa avec à sa tête deux nouveaux nés Dragon de Sang.

"Décidément toutes les lignées se sont rassemblées pour défendre la sylvanie, moi qui croyait tomber sur des Von Carsten!" maugréa Beregor.

Des loups en piteux état se dressèrent sur le flanc de la colline, une dizaine de squelettes se dirigèrent vers la vingtaine de guerriers en noir et blanc. Le nécromancien incanta, il se heurta à mainte reprise aux dissipations naines, mais finalement, cinq squelettes vinrent grossir les rangs du régiment, portant son nombre à quinze membres.

Le gyro vola, lentement il atterrit derrière les gardes des cryptes, son canon fit feu, le nécromancien fut touché , mais, oeuvre d'une quelconque malédiction, la balle de plomb resta figée dans le carapaçon de son cheval. Les guerriers continuèrent leur avance, Garaz et Ankar se mirent aux côtés des servants du canon pour contrer la menace des chauves souris, tapies dans les bois. Le canon fit feu, la rune de forge à nouveau brilla, le boulet heurta le milieu du régiment, et envoya valser deux gardes des cryptes en rebondissant.

Les gardes des cryptes se retournèrent vers la machine volante, les squelettes avancèrent à nouveau, les cavaliers et les loups dominaient le terrain du sommet de la colline. Les chauves souris se mirent derrière le canon, le nécromancien invoqua à nouveau, et malgré le fait que les nains dépensèrent toute l'énergie qu'ils possédaient pour contrer les sorts adverses, une dizaine de squelettes jaillirent du sol pour renforcer les rangs de leurs confrères. Mais c'est alors que la fourberies des non morts s'imposa dans toute sa splendeur, le général des morts vivants s'empara d'un livre, il l'ouvrit et tout à coup, un vent maléfique poussa les gardes des cryptes, les amenant au contact du gyrocoptère, il détachèrent une hélice de l'engin, forçant celui ci à s'écraser dans l'herbe, soulevant une gerbe de flamme.

"Chiens! Mettez moi ça en pièce!" hurla Beregor. Lui et ses longues barbes se dirigèrent vers la colline, les brise fer marchèrent vers le flanc de celle ci. Les mineurs jaillirent dans le dos des assassins, décidés à venger la destruction de la superbe machine naine. Le canon lâcha un boulet, il rebondit devant le nécromancien, et le heurta de plein fouet, l'envoyant valser, laissant entendre un craquement effroyable à l'oreille des khazukans. "Voilà une bonne chose de faite" lâcha Garaz à l'encontre d'Ankar. Un juron sortit de sa barbe lorsque le mort vivant se releva, respirant à peine. "Par Grungni, il faut faire quelque chose, Garaz mon frère, scellons maintenant le destin de ces monstruosités volantes, pour Thorin, maître des montagnes noires!" Ensemble les deux fils de Balin s'élancèrent vers les chauves souris vampires, Garaz leva sa hache et en abattit une, soulevant des litres de sang. Ankar leva son marteau, il écrasa le crâne d'une chauve souris, la clouant au sol.

Alors que les cavaliers noirs se retournaient pour aller prêter main forte aux gardes des cryptes, ces dernier firent face aux mineurs. De nouveaux squelettes apparurent pour compléter l'unité macabre. Les loups se mirent sur le flanc de la colline.

Sans prévenir, Les mineurs frappèrent, deux morts vivants s'écroulèrent. Un mineur vomit du sang lorsqu'une épée grossière lui traversa l'abdomen. Les deux formation restèrent inflexible, prêtes à continuer la lutte. Les longues barbes s'approchèrent de la colline, les brise fer continuèrent leur marche, les guerriers restèrent sur leur position. Le canon fit feu, quatre loups éclatèrent, répandant leurs tripes sur l'herbe grasse. Dans une orgie de destruction, Ankar écrasa le dos d'une créature, en blessant mortellement une autre, imitant son frère de sang, Garaz écorcha de sa hache une chauve souris, répandant son sang sur le sol, et acheva celle que Ankar avait blessé en lui tranchant la tête. Les survivantes disparurent dans un nuage de poussière. "Maintenant qu'on s'est échauffé, on va aller tâter du vampire." Lança Ankar.

Des hennissements stridents retentirent et les cavaliers noirs, menés par les deux nouveaux nés, allèrent se placer face au flanc des mineurs. Les loups encore debout se mirent sur la colline, face aux longues barbes menés par beregor. Les squelettes furent encore renforcés leur régiment comptait désormais une quarantaine d'anciens guerriers. Le nécromancien trancha la tête du petite chauve souris, il s'imbiba la main de sang, et pointa son doigt vers les longues barbes, un rayon jaillit de ses mains, une teinte horrible apparut, son regard, si empreint de la mort, causa le trépas de quatre longues barbes, leur cœur ayant cessé de battre. Un mineur se fit transpercé, lâchant une injure à l'encontre de son assassin, deux gardes des cryptes perdirent forme lorsque les pioches broyèrent leurs os.

Ankar et Garaz couraient vers le régiment de brise fer, Beregor mena ses guerriers vers les "débris sur pattes" comme il les nommait, un boulet creusa un beau trou dans le flanc d'un loup funeste. Les mineurs se battaient avec acharnement, comme des vrais guerriers, comme des nains. Un squelette en armure lourde se fit défoncé par une pioche. Les nains hurlaient des cris de guerre, ils savaient leur destin scellé, maintenant il fallait mériter sa place dans le hall de Valaya.

Beregor dominait le champ de bataille du haut de l'amas rocheux, ils avaient été entraîné dans un piège comme de vulgaires grobis. Les loups détalaient devant eux au fur et à mesure qu'ils avançaient. Ses deux frère avaient rejoint les brise fer, ils se trouvaient avec les guerriers du clan face à une quarantaine de tas d'os. C'est alors que Beregor entendit le son caractéristique d'une charge. Il aperçut les cavaliers noirs s'élancer vers le flanc des mineurs. Un vampire frappa, il envoya quatre mineurs ripailler avec Grungni. La charge tua trois autres chercheurs de gromril. Les gardes des cryptes envoyèrent un autre nain dans le hall de Valaya. Les deux survivants étaient couvert du sang de leur camardes, le prospecteur dans une ultime riposte fracassa le crâne d'un squelette, puis, il lança un dernier regard à Beregor et hurla "Dreng", il projeta de toutes ses forces sa pioche dans la direction de son général, somme un ultime adieu, puis il récita une série de prière à Grungni avant que son destin ne soit scellé.

La haine se lisait parfaitement dans le regard de Beregor, une flamme dangereuse dansait dans le fond de ses yeux, la haine s'était emparé de lui, il ne pensait désormais qu'à une chose, venger la mort de ses frères.

La rune de forge brilla pour la énième fois, le boulet décolla, il heurta le sol pour rebondir dans le régiment de cavalier, vidant deux paires d'étriers.

Les revenants montés approchaient dangereusement des lignes des brise fer, les squelettes quant à eux se dressaient face aux guerriers des clans. Les gardes des cryptes et les loups funestes attiraient toujours les longues barbes et leur général. Un vétéran à la barbe longue mordit la poussière lorsque le regard de nagash se posa sur lui.

"A mon commandement brise fer, le jour de votre vie est arrivé, vous allez sans doute rejoindre vos ancêtres, mais je ne vous demanderais qu'une chose, qu'une seule chose. Vengez la mort de vos frère, avec toute la fureur qui se terre au fond de vos âmes. Nous sommes le bras vengeurs de Throng Dum, pour Balin, pour Thorin, mettez moi ces fils de chiens en pièce!" Hurla Garaz. Un boulet de canon survola le régiment, il rebondit juste devant les rangs des cavaliers, puis partit à une vitesse fulgurante vers un des deux dragon de sang, ce dernier n'eut pas le temps d'éviter le tir, son corps fut fracassé par le boulet, et sa dépouille projetée une vingtaine de mètre plus loin. Des cris de joie retentirent dans toute l'armée naine, les servants s'assirent sur le fut, et avalèrent une bonne barrique de bière. "En avant" cria Ankar. Ensemble les brise fer coururent vers les cavaliers, ils levèrent leur hache, et entrèrent en contact avec leurs ennemis dans un fracas assourdissant. Le vampire pointa du doigt Ankar. "L'heure est venue" murmura t'il. Mais c'est alors que le champion des brise fer, un de ses amis de toujours, s'élança vers le dragon de sang. Il frappa avec la rage du désespoir son adversaire, mais l'amure du vampire renvoya les coups. A son tour il leva son épée à deux main, et d'un coup net, il détacha la tête du nain de ses épaules. Ankar leva son marteau, il jura de venger son ami, il écrasa le crâne de deux revenants. Les efforts combinés de Garaz et des autres brise fer mirent à bas deux autres cavaliers. Il restait deux chevaliers et le vampire, la haine des nains était à son apogée, et le combat ne faisait que commencer.

Beregor jurait dans sa barbe, ces lâches n'osaient pas le charger, et il apercevait ses frères qui se battaient avec acharnement. C'est alors que la marée de squelettes se mit en marche elle s'élança violemment contre les rangs serré des guerriers nains, les boucliers et les armures lourdes firent ricocher les armes grotesques des morts vivants, en riposte trois squelettes furent fracassés, deux autres dissous dans l'instant même.

Le vampire posa son épée sur l'épaule de Garaz, il l'écarta d'un coup de hache, et avança pour le défier, une main se posa sur son autre épaule: " C'est à moi d'y aller, Puisse Valaya veiller sur toi à jamais mon frère." Dit Ankar, avant que Garaz n'ait pu contester quoique ce soit, le fils de Balin se trouvait face au dragon de sang. Il para un coup, son marteau fut projeté dans les airs, le vampire éclata d'un rire sournois, Ankar s'agenouilla, Il leva les bras au ciel, et ferma les yeux. Deux coups d'épée le plongèrent dans un sommeil éternel. Garaz serra le tranchant de sa hache, faisant couler son sang sur l'arme runique. Ankar était le cadet de la famille, il avait toujours prit Garaz, le plus jeune, sous son aile. Le sang envahit son regard, il ne pensait plus qu'à une chose: "Dammaz".

La foudre heurta un arbre, ce dernier s'écrasa derrière les deux régiment nains " Maintenant on ne peut plus reculer, à moi les nains, vengeons Nos frères qui sont tombés!" hurla le frère du défunt. Les deux chevaliers revenants encore debout se firent exterminés par une avalanche de coups.

Les guerriers nains écrasèrent deux autres squelettes. Ils venaient de voir Ankar tomber, un froid avait traversé les rangs.

Un boulet de canon s'envola, il atterrit un mètre seulement derrière le nécromancien, la barrique de bière avait dût mal passer, mais les servants l'avait bien méritée.

Beregor posa son casque sur les rochers, il avait honte, ses guerriers se battaient sans lui, il n'aurait jamais dût se laisser attirer à l'écart, si cette erreur était fatale à son armée le fils de Balin ne se le pardonnerait que dans la mort.

Le vampire allait abattre Garaz, ce dernier allait parer le coup lorsque les brise fer le tirèrent en arrière, le vampire rata toutes ses attaques, surprit de ce qui venait d'arriver, les guerriers en gromril se jetèrent sur lui, scellant son destin, vengeant Ankar.

Un guerrier nain se fit empalé par un os grossier, un squelette paya pour ça et il se fit broyé. Subitement, les nains doutèrent, puis reculèrent, ils trébuchèrent sur l'arbre tombé quelques minutes plus tôt. Les guerriers se firent submergés par les squelettes, si bien qu'on ne les aperçut bientôt plus. C'est alors que le nécromancien cria une incantation, les squelettes disparurent, laissant de nombreux nains blessés, le général des morts vivants désigna Beregor du bout de son doigt, puis, il éperonna sa monture et fila à travers levant, les loups et les gardes des cryptes à sa suite.

Beregor s'avança lentement vers Garaz, du regard il l'interrogea, son frère, les larmes aux yeux, désigna le corps d'Ankar. l'aîné des frères nains jeta sa hache à terre, il s'agenouilla lentement, prit la tête de son frère, et la serra contre sa poitrine "repose en paix mon frère, bientôt tu seras vengés."

"rassemblez du bois, formez un tas de branchages, et placez le à son sommet, avec son marteau, son casque, son armure et son boulier. Ses cendres seront rapportées dans les montagnes grises, puis nous les jetterons dans les crevasse de Kazad Dammaz, dans les montagnes noires, dans la forteresse de Thorin, là où on été jetée les cendres de chacun des membres de throng dum qui sont tombés. Faîtes en de même avec les guerriers qui sont morts aujourd'hui, et soignez les blessés, demain nous repartirons. Cette nouvelle rancune doit être lavée dans le sang, j'en fait le serment, moi, Beregor, fils de Balin, frère d'Ankar, tombé en sylvanie."

Link to comment
Share on other sites

Comme d'habitude : super rapport, très bien fait : on ne voit pas les tours passé mais j'ai une question, le cadet nain serat donc absent pour les prochaine bataille ? en tout cas, félicitations !

Link to comment
Share on other sites

magnifique... vraiment fabuleux... et comme dirait Flint Firrgunsson en plus les nains ont gagnés ! Dommage que les longues barbes n'aient rien fait... :whistling: c de plus en plus rare de les voir sur un champ de bataille... pourtant excellents...

encore bravo ! :shifty:

Link to comment
Share on other sites

Guest Méphisto

Merci à vous, et non Ankar n'apparaîtra plus, il est tombé pour de bon. :whistling:

Mais ces tas d'os paieront chair leur insolance :shifty:

Link to comment
Share on other sites

Guest Méphisto

Et bien disons que du fait que Throng Dum est composé de trois armées celle d'Olaf de la haute passe, celle de Thorgal des montagnes noires et celle de Balin (actuellement toujours dans sa forteresse en train de regrouper une armée, donc Beregor est partit avec un petit détachement en attendant) je peux alterner les rapports avec les différents fronts, et les nains de Beregor se joindront bientôt à d'autres armées.

Mais si jamais je suis amener à les faire se battre seul, c'est à deux qu'ils mèneront l'armée.

Link to comment
Share on other sites

Guest Steel

Je pense que oui... on voit d'autres rapports de bataille avec eux.

En tout chapeau bas pour le rapport de bataille ! vraiment du tout bon :whistling:

Link to comment
Share on other sites

Guest Wufei Templier Noir

Encore un très bon récit :shifty:

Il n y a que des éloges à faire.

En plus, on voit que ton style à bien progresser.

J'en redemande. ( Et pourquoi pas un livre un jour)

:whistling: Wufei Templier Noir

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.