Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Rapport arabiens vs rois des tombes


Guest Alberthaën

Recommended Posts

Guest Alberthaën

A la suite d'une bataille entre les arabiens de Ludwig et les rois des tombes de Thaindor, j'ai décidé d'écrire un petit rapport... Je n'ai pas les deux listes, que je tâcherai de poster par la suite, mais j'aimerais tout de même quelques commentaires s'il vous plaît...

Merci d'avance :wub:

Mourad Al Guerraui, Scheik d’ Ibanhan, regarda un court instant le nuage de poussière qui se levait à l’horizon, puis ordonna à son adjuvant de rassembler les troupes. Ils allaient devoir se battre !

Depuis quelques temps les attaques des serviteurs de Settra s’étaient faites incessantes dans le secteur, et le calife, qui avait pleine confiance en lui, l’avait mandaté pour renvoyer ces abominations dans leurs gigantesques tombeaux.

Le village dans lequel ils se trouvaient n’ayant aucune fortification digne de ce nom, Mourad décida d’aller affronter ses ennemis en terrain ouvert, là où les cavaliers du désert auraient pu déchaîner leur fureur martiale.

Sous un soleil de plomb se disposèrent les archers, une troupe de lanciers levée parmi les habitants du bled, la garde du harem, composée de guerriers eunuques, et les cavaliers du désert, de féroces nomades qui aidaient sporadiquement les troupes du califat.

Yassin le mage frotta délicatement la pierre incrustée dans sa bague, prononçant quelques paroles étranges. Une lueur bleuâtre en émana quelques instants, puis un puissant et tonique djin apparut, prêt à combattre aux côtés des arabiens.

Le nuage de poussière qui cachait l’armée mort-vivante se dissipa peu à peu, laissant échapper une exclamation à Mourad, qui ne s’attendait pas à affronter une force si importante. En face de lui se tenaient en effet un régiment d’archers et une troupe de guerriers squelettes, des cavaliers morts-vivants, trois chars lourdement armés ainsi qu’une catapulte à crânes hurlants.

Le Scheik ne se laissa pourtant pas impressionner, et au son de sa voix les cavaliers du désert et le djin s’avancèrent vers l’ennemi, alors que Yassin faisait s’écraser une comète au milieu des troupes ennemies, détruisant quelques squelettes, et qu’une nuée de flèches s’abattait sur les rangs des morts vivants, en faisant tomber d’autres.

Pendant ce temps les chars avaient commencé à avancer vers les archers, qui regardaient avec inquiétude ces créatures démoniaques fonçant vers eux. Le régiment de guerriers squelettes avança quelque peu, alors que les cavaliers s’approchaient dangereusement de la garde du harem. Toute tentative d’utilisation de la magie se révéla infructueuse et, usée par l’age et le sable, la catapulte s’écroula sur ses servants, inoffensif tas d’os polis.

Ormazd semblait de fort bonne humeur ce jour là !

Voyant le hiérophante sans protection, le djin le chargea, en venant à bout après un bref combat. Les cavaliers du désert se tournèrent, se préparant à charger leurs adversaires, alors que le reste de l’armée arabienne ne bougea pas, attendant de pied ferme l’ennemi. Le mage tenta d’attirer la foudre sur les troupes adverses, mais son sort fut dissipé. Les tirs des archers, visiblement apeurés, ne réussirent à infliger la moindre égratignure aux chars, qui finirent par les charger, tuant sept d’entre eux, avant de n’achever les quelques fuyards.

Le sol commença à bouger sous les pieds des guerriers eunuques, laissant apparaître un gigantesque scorpion d’os, qui attaqua la garde du harem, accompagné du régiment de cavaliers squelettes. Le combat fut rude, le scorpion tuant deux humains, lesquels renvoyèrent en enfer deux morts-vivants, dont trois camarades s’effondrèrent à l’issue de la mêlée.

Pendant ce temps, la puissance magique des rois des tombes, affaiblie depuis la disparition du hiérophante, avait été contrecarrée sans problèmes par Yassin, et les quelques flèches décochées par les archers squelettes s’étaient enfouies dans le sable ardent.

Le génie, fort de son succès précédent, se rua sur le flanc des tireurs, en détruisant deux, alors qu’un troisième s’effondrait tout seul. Les lanciers se tournèrent, prêts à recevoir la charge des chars morts-vivants, tandis que la magie resta inexistante et que les projectiles des cavaliers du désert faisaient tomber deux squelettes.

Alors que le combat faisait rage, la queue empoisonnée du scorpion se leva, venant se planter dans le torse de Mourad, qui ne put que regarder impuissant la vie s’échapper peu de son corps, sous les cris d’effroi de la garde, qui jura de venger son seigneur coûte que coûte, chose qu’elle fit plus que bien, massacrant scorpion et squelettes restants.

Le régiment de guerriers morts-vivants prit l’initiative et tenta de charger les cavaliers du désert, qui préférèrent fuir la menace, tandis que les chars allaient se placer sur la colline où se trouvaient jadis les archers, prêts à enfoncer les rangs des lanciers.

Le roi des tombes, engagé dans un combat avec le djin, fut blessé à deux reprises, et ne put rien faire pour empêcher la désintégration de deux archers.

Hors danger, les cavaliers se rallièrent et revinrent sur leurs pas, décidés à redorer leur blason terni par la fuite.

Le roi des tombes finit par succomber aux coups de la créature éthérée, s’écroulant lourdement, monticule d’os et de banderoles flottant au vent. Sans commandement, les morts vivants semblaient voués à l’échec, et tout combat successif n’aurait servi qu’à rendre la défaite plus honorable.

Un « Ormazd’o akbar ! » se leva des rangs des lanciers, alors que les chars enfonçaient leurs solides lignes, fauchant sept d’entre eux. Malgré les lourdes pertes, ces hommes défendant leurs familles tinrent bon, continuant la lutte.

Le djin et les cavaliers du désert se ruèrent sur le régiment de squelettes, écrasant sans pitié aucune cinq d’entre eux. Les morts vivants fondaient comme neige au soleil, et malgré les pertes infligées par une terrifiante bannière placée sur l’un des chars, les lanciers finirent par remporter le combat, alors que les derniers squelettes perdaient leur animation, s’écroulant sur le sable.

Les serviteurs de Settra avaient été vaincus, et Mourad aurait droit à de fastueuses funérailles, bien maigre consolation pour celui qui avait écarté le danger mort-vivant du califat de Songhai…

Link to comment
Share on other sites

Le djin a l'air puissant, quelles sont ses stats?

Lorsqu'il est bien utilisé oui, mais englué dans un corps à corps il se fait démonter... :lol: Ce qui est bien, c'est qu'il est ethéré surtout, mais après, il n'a généralement pas la PU, pas de rangs, pas de bannières, et avec ses trois attaques, doit faire du mort (ce qui n'est pas dur avec CC4 F 5) pour espérer gagner un combat contre des gros régiments. Par contre contre des persos isolés ou des petits régiments sans rangs de type "archers", il est parfait! ^_^

Link to comment
Share on other sites

Guest Alberthaën
les arabes sont ils une véritable armée ???

les arabiens sont une armée non officielle développée par certains membres du forum (dont Ludwig)... Parcontre, au niveau du background de GW, ils existent bel et bien...

Link to comment
Share on other sites

Guest Khaela

Cela commence bien : une victoire ^_^

Pour la liste c'est une chose, mais pour le livre d'armée, il est vraiment en finalisation en ce moment :lol:

Link to comment
Share on other sites

En finalisation mais n'empeche que bon nombre de règles et points sont ä revoir au niveau du jeu

Le génie en particulier et bien d'autres...

M'enfin j'étais pas très motivé pour cette bataille (lendemain de tournoi) et j'ai fais la liste la plus fun possible (ex : Hiéro avec baton du serpent, 6 cav lourds, 10 archers, prince avec masque mortuaire et j'en passe ^_^) Pis bon j'ai aussi mal joué, couplé d'un mistfire qiu détruit la cata au premier tour, ses lanciers (cd 7) qui résistent à mes chars qui gagnent de 5... Une mauvaise partie sans aucun doute :lol:

Ca fait plaisir d'affronter une si belle armée, tout de même. Mais il manquait encore cruellement de figurines pour faire une bonne vrai bataille (se battre à 1000pts avec des RdT bof...) Mais je serais heureux de le raffronter quand il aura une plus grande armée (à quand les chameliers ? :lol:)

Thaindor terreur des arabiens

Edited by Thaindor
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.