Jump to content
Warhammer Forum

Sainte Elisa, La Promise


Guest Squeegik le Malchanceux

Recommended Posts

Guest Squeegik le Malchanceux

Bien bien bien ... Ma chanoinesse (que je ne joue plus pour l'instant - transformation en personnage spécial) revient, pour sa dernière version (au niveau du fluff).

Sur ce site, beaucoup de gens sont bien plus au courant que moi à ce propos, j'aimerais donc qu'il me dise ce qui ne vas VRAIMENT PAS au niveau de ce même fluff, afin que je tente tant bien que mal de corriger tout ça ...

Voilà voilà !

Personnage Spécial : Sainte Elisa, La Promise.

Historique : Elisa n'était encore qu'une simple Soeur Hospitalier lorsqu'elle eu à affronter, au côté de l'odre militant de sa planète, Sanctus Rosae, la pire des menaces : les Tyranides. On ne su pas vraiment pourquoi une petite flotte ruche décida de s'attaquer à une planète pauvre en ressource, abritant uniquement un couvent, et très faiblement habitée. Rien ne pouvait attirer de potentiels ennemis, car un seul artefact était gardé sur ce monde – un symbole doré représentant un crux entouré d'un serpent, vestige d'une ancien couvent sans doute.

Et d'ailleurs, l'Ordre de Soeur défendant le couvent fut totalement pris au dépourvu. Les tyranides infestèrent rapidement les majeures parites de la planète, dévorant tout sur leur passage, jusqu'à arriver au portes du Couvent. Un appel à l'aide avait été envoyé vers la planète la plus proche, mais les Soeurs ne pouvaient se résoudre à s'enfuir ... Il était hors de question d'abbandonner ce lieu Saint à de viles créatures comme les tyranides.

Le premier assaut fut d'une violence indescriptible, les tyranides essayant de se frayer un passage en esaladant les fortifications du couvent, et les Soeurs, y compris non militantes, combatant en fort sous nombre de tout leur coeur. Au milieu de ce chaos, deux personnes montrèrent une détermination et un génie formidable : la jeune Elisa, qui pris en main, sans vraiment le vouloir, la défense de la porte Ouest, et Lizia, une jeune séraphine, partie de l'escorte de la chanoinesse Sia.

Le décécision d'Elisa d'utiliser au bon moment des bombes anti-psy permis de mettre en déroute, en parasitant l'esprit de la ruche, la majorité des créatures tyranides, mais aussi de repérer les créatures synapses, prises alors de soubresaut incontrôlable, et de les abbatre rapidement. La porte ouest fut sauvée grâce à cette simple décision et à l'organisation efficace des tirs.

Lizia, quant à elle, se démarqua en permettant à ses Soeurs de se replier rapidement lorsque Sia tomba sous les coups de griffes du prince tyranide qui semblait être la créature la plus dangeureuse de l'essaim. Portée par le courage et dirigée par la main de l'Empeureur en personne, elle attira l'attention du prince, le harcelant sans cesse en virevoltant autour de lui avec grâce, se sachant incapable de l'abbatre. Lorsqu'elle fut sûre que ses Soeurs avaient pu battre en retraire, elle tenta elle même la même maneuvre. On ne sait comment elle pensa à contourner les vagues de créatures en pasant par la porte ouest ... Toujours est il qu'elle put échapper à ses poursuivants en repassant par la partie « infectée » par les bombes anti-psy.

Si le premier assaut se fini bien, il n'en fut pas de même pour les suivants ... Les guerrières combattirent deux jours et nuits encore, mais, sous le nombre, elle durent se replier au centre du couvent, près de l'artefact. Malheureusement, à cause de la disparition de la majorité des tactitiennes et du personnage le plus gradé, la retraite se fit dans un mouvement totalement désordonnée, et les tyranides rattrapèrent la majorité des fuyardes.

Conscientes du fait que le couvent était perdu pour de bon, ainsi que la planète, des larmes de rage coulant sur son visage, Elisa rejoint l'artefact sacré afin d'enclencher le mécaniste de destruction de la base, qui, espérait-elle, détruirait la ruche avec. Une vingtaine de Soeurs survivantes se retrouvèrent donc près de l'artefact, et Elisa ordonna à deux d'entre elles de préparer le mécanisme d'explosion, dans la pièce voisine de l'artefact.

Elle-même était décidée à le protéger jusqu'à la fin, elle se dirigea donc, accomapgnée par plusieurs autres, dont Lizia, près de l'entrée, et entrepris de retenir sufissament les tyranides.

Le combat fut rapide : Elles étaient trop peu, trop affaiblie pour résister aux créatures ... Lizia se démenait comme une véritable diablesse. Elisa fut projeté par un guerrier près de l'artefact, et pria l'Empeureur de lui donner le moyen de punir ses ennemis. Et elle fut entendu ... Le serpent du symbole devint vivant, bien qu'elle fut la seule à le voir, et glissa jusqu'à elle, s'enroulant autour de son bras ... Sa forme changea alors pour celle d'une lame-fouet, et sa tête fut innondées d'images, souvenir de combattants dont elle ne connaissait pas le nom. Elle hurla, son cerveau embrumé par la quantité d'information qui s'infiltrait en elle, mais personne ne l'entendit dans le fracas des armes. Elle appris l'art du combat, la tactique militaire, en un instant, et ce savoir brut provoqua en elle douleur et enforie de puissance à la fois. L'Empereur l'avait entendue, et elle comptait bien le servir jusqu'à la fin.

Elle se releva rapidement, consciente que son corps lui semblait plus léger, et, d'un mouvement de bras, elle foueta l'air de sa nouvelle arme, qui se détendit et serpenta à travers les gaunts, les tranchant en deux. Elle tourna son poignet afin de changer l'orientation du mouvement de la lame, et plusieurs morceaux de tyranides allèrent s'étaler sur les murs de la pièce. Se frayant un chemin à travers les Xenos en s'entourant de la lame-fouet, elle chercha la créature synapse qui les feraient se désorganiser. Ainsi se présenta face à elle le prince tyranide responsable de la mort de Sia. L'heure de la punition avait sonnée. Du moins, le croyait-elle, car elle s'aperçut bien vite que même ses nouveaux « pouvoirs » ne lui permettraient pas de vaincre la créature. Elle fouetta le prince, mais la lame n'entailla que faiblement la chair du monstre. Elle eu juste le temps de ressembler les morceaux de son arme pour contrer un coup de griffes qui l'aurait à coup sûr broyée. Elle fut percutée par un gaunt sur le côté droit, et alla s'écraser contre le mur du couloir dans lequel elle combattait. Rapidement, elle se releva et se débarrassa de cinq assaillants. Le prince tyranide approchait, et la douleur à son côté lui confirma qu'elle ne pourrait pas eviter de mourir cette fois ...

C'est alors q'une explosion retentie, qui réchauffa le coeur d'Elisa pendant les quelques secondes précédant le souffle qui l'emporta dans les limbes ... Elles avaient réussies, le couvent venait de s'autodétruire ...

Lorsques les renforts arrivèrent sur Sanctus Rosae, ils s'attendaient à ne trouver que ruines et cadavres. Ils furent donc ettonés qu'Elisa et 7 autres seours, mal en point à cause du manque de nourriture, mais entières. Les 7 soeurs semblaient en émerveillement devant elle, et semblait dire que l'Empereur l'avait touché de sa grâce. Il ne fallu pas longtemps aux conclaves des Thoriens pour décider de deux choses : La première, qu'Elisa devait diriger un couvent; et la seconde, qu'elle méritait, au vu de ses exploits (mais surtout de la fervente admiration que lui vouaient de plus en plus de Soeurs), d'avoir le statut de Sainte Vivante. On commença alors rapidement à l'appelée La Promise ; pour certains Promise de l'Empereur, pour d'autre, plutôt Promise à l'imortalité.

Il ne fallu pas longtemps à Elisa, qui portait presque continuellement l'arme, pour comprendre que ce n'était pas l'Empereur qui l'avait sauvée, mais celui qu'elle exécrait plus que tout : Slaneesh, un Dieu du Chaos. L'arme était une arme démon, elle le sentait qui tentait de corrompre son esprit, de la charmer. Elle se fit forger un gant, afin de réduire l'influence du malin qui hantait sa lame, dont elle ne pouvait plus se séparer, mais celui-ci n'effaçait pas la voix qui sussurait dans son esprit.

Beaucoup de chanoinesse aurait mis fin à leur jour en apprenant ceci, mais Elisa avait toujours eu des pensées Radicales, et avait assez confiance en elle pour se sentir capable de résister à l'appel du Chaos. Elle décida d'utiliser au mieux cette puissance afin de la retourner contre les ennemis de l'Empereur, toutefois, en tant que Chanoinesse, elle cotoyait bien trop souvent l'Inquisition pour risquer d'être déclarée hérétique, ce qui l'aurait empécher de servir au mieux Sa volonté.Son status de Sainte Vivante lui permis alors de damender au Conclave l'autorisation de créer un vaisseau-Couvent, qui parcourrait l'univers connu pour renforcer Son pouvoir partout.

Ses attentes furent plus que comblées : le conclave, heureux d'avoir une nouvelle Sainte à présenter, mais pas particlièrement content de sa proximité (il préférait que ce soit ses membres qui apportent Sa parole, pas une autre), lui accordère ce voeux, et lui allouère un tout jeune chapitre de Space Marines (en plus des soeurs qui suivaient son Ordre) qu'ils nomèrent Suivants de la Promise.

Sans le savoir, les deux partis avaient fait au mieux de ce qu'il espéraient, et jusqu'à maintenant, la Lame Fouet habitée par un fragment de Slaneesh n'avait pas encore eu le dessus sur Elisa.

Notes :

- Pourquoi un tel personnage ? Tout simplement parceque je joue une armée Space Marine avec allié Soeur de bataillle (uniquement SdB), et que l'idée de jouer une Radicale me plait bien...

- L'histoire n'est pas très bien écrite, je pense l'améliorer avec le temps.

- J'en avais marre des personnages trotrofor des histoires GW qui fracasse plus gros qu'eux. Là, le prince Tyranide reste bien plus puissant qu'ELisa, et c'est cohérent avec ses carac ... qui vont suivre ...

Vos commentaires, impressions, etc ... sont les bienvenus ^^

Link to comment
Share on other sites

Guest Squeegik le Malchanceux

Sainte Elisa, La promise.

Sainte Elisa peut être joué dans une armée Spaces Marines du chapitre des Suivants de la promise ou d'une armée Soeur de Bataille. Dans ce cas, seules les figurines Adepta Sororitas peuvent être prise, ainsi que des immolators. Elle compte comme un choix de QG Space Mariine ET un choix de QG Soeurs de bataille (ou 2 choix de QG Soeur de bataille). Elle ne peut être accompagné que par les Infantes de la promise, des Célestes dont le profil sera ci dessous.

Sainte Elisa,

Pts 165

CC 5

CT 5

F 3

E 3

PV 3

I 4

A 3

Cd 10

Svg 3+/5+

Equipement :

Sainte Eliza est équipée du Serpent du Délice , du Symbole de la Promise et du Gant de la Promise , Pistolet à Plasma.

Règles Spéciales

Serpent du Délice : C'est l'ancien nom de l'arme-démon que porte Elisa. Evidemment, elle ne l'appelle jamais par ce nom ... Cette arme peut être utilisée de deux façons différentes, qui doit être choisie au début de chaque phase de corps à corps (y compris celle de l'adversaire).

Position fouet : Dans cette position, l'arme donne un bonus de +1 I et + 1 A à Elisa. De plus, elle peut relancer ses jets pour blesser ratés. Dans cete position, elle compte comme une arme à une main.

Position Lame : Dans cette position, l'arme se porte à deux mains, et confère un bonus de +2 F à Elisa. Elle jette aussi 2d6 + F pour pénétrer les blindage.

DAns les deux positions, elle compte comme effectuant des attaques énergétiques, et est de maître. Elle suit aussi les règle des armes démons, à une exeption près, c'est qu'Elisa a un malus de -2 Cd pour effectuer ses test de posséssions suite à l'obtention d'un ou plusieurs 1 pour toucher. Enfin, elle compte dans le nombre total d'arme bénite d'une armée.

Le Symbole de la Promise : Le Vaisseau Couvent d'Elisa est surtout défendu par le Chapitre des Suivants de la Promise ; ainsi, les soeurs de Bataille sont toujours considérées comme des Alliés (sauf si la liste est essentiellement SdB). Ce symbole est juste la preuve de l'autorité de la Sainte Vivante sur le Chapitre.

Gant de la Promise : Ce gant est porté par Elisa du côté de la main qui retient le Serpent du Délice, afin de limiter le contact avec le démon qui l'habite. Grâce à cela, la force d'une touche d'un péril du Warp (test de posséssion) est réduite à 5.

Personnage Indépendant : Sainte Elisa n'est PAS un personnage indépendant, sauf à la FIN du tour où sa suite est détruite (donc à condition qu'elle survive).

Aura Démoniaque : L'arme a tendence à protéger Elisa d'attaque en bougeant pour contrer les coups adverse, toutefois, le gant a tendence à réduire son efficacité. Elisa bénéficie d'une sauvegarde invulnérable de 5+.

Elle est toujours escortée de 9 Célestes, qui sont équipées de pistolets bolters et d'armes de corps à corps , pour un total de 117 points supplémentaires.

La Soeurs Supérieure est aussi un perso spécial, mais pas puissant puisque faisable en fait ... JE le mettrait après ...

Edited by Squeegik le Malchanceux
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.