Aller au contenu
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
Kapteyn

Le grand topic de l'aérographe: Technique.

Recommended Posts

Bonjour à tous,



Après moult efforts, voici le topic "épuré".

Vous retrouverez ici les différents messages concernant les problèmes techniques.

Nous ne traiterons ici que de questions concernant les problèmes techniques.

Quelques règles:


-Avant de poster votre question, faites une recherche, il se peut que votre question à déjà été posée, et a trouvé sa réponse.

-Pour répondre à une question, citer le message au quel vous répondez, ce sera plus facile pour savoir qui répond à quoi.

-Evitez les posts du style "merci pour les renseignements", même en citant le message auquel vous vous référez, ceci afin de garder de la lisibilité.

-Toutes questions ne concernant pas la technique seront tout simplement effacées, ceci afin de garder une bonne visibilité du sujet.

Les liens utiles:

Le guide d'achat.

Aérographe: Avis sur le matériel


Ultracius.






Ce sujet est appelé à grandir. Toute personne est conviée à participer, je mettais à jour au fur et à mesure. Il est conçu en 3 parties :
- Choix de l'aérographe
Des considérations générales avec des exemples et des liens.
- Entretient du matériel
On entre dans le détail technique. Comment est fait un aérographe, les erreurs à ne pas faire pour qu'il dure, le nettoyage...
- Peinture.


Les sujets relatifs aux aérographes sont légions depuis la sortie du pistolet à peinture de GW. Beaucoup de joueurs y voit une manière rapide de peindre leur armée. Mais ce n'est pas si simple.

Introduction : Un aérographe, pour quoi faire ?

Vous êtes nombreux à croire que l'aérographe n'est qu'un pinceau sans poil. Erreur ! C'est un matériel de précision, onéreux, qui nécessite un temps d'apprentissage aussi long que les techniques classiques.
L'aérographe premier niveau n'est qu'un outil de sous couche. Au niveau supérieur, il pose les dégradés. Il faut franchir quelques étapes avant d'obtenir une paire d'aile comme celle-ci.

Si vous souhaitez juste sous coucher en bleu vos space marine et éclaircir en zénithal, oubliez l'aéro, les pinceaux coutent moins cher.

I. Le choix de l'aérographe.

A/ Le pistolet Games Workshop : un outil de sous couche.
m2630103_99239999047_SprayGunRedo_445x31
Vraiment pas cher, 25 €, facile à trouver, c'est un choix idéal pour faire la sous couche couche de tous vos blood angel. Voir éclaircir par dessus.
Inconvénient : de base, il est alimenté par des bombes d'air, l'utilisation répétée coutera chère. De plus ce n'est pas du tout un modèle de précision.
CE N'EST QU'UNE BOMBE DE SOUS COUCHE AMELIOREE ! voilà c'est dit tongue.gif/>/>

B/ Les aérographes simple et double action.

infiny%20two%20copie.jpg

On va faire simple : pour peindre, il faut un aérographe double action alimenté par compresseur. Contrôle de la pression et de la peinture envoyées, c'est le top.

Le choix du modèle se font généralement sur 3 critères : le prix, les buses fournies, l'alimentation en peinture.
Sachez que les pièces détachées ne sont pas compatibles d'une marque à l'autre shifty.gif/>/>

1) Les buses pour warhammer
buse%20aerographe.gif

Les buses utiles dans le hobby sont comprises entre 0.15 et 0.40
0.15 : le top de la finesse, l'horreur à utiliser. Hyper sensible aux petites particules, une 0.15 c'est précis, mais vous allez la nettoyer souvent.

0.20 : pas utilisée, je présume que c'est un peu moins fin tout en étant largement suffisant pour notre aile de dragon montrée plus haut, et l'entretient sera un poil plus facile.

0.30 et 0.40 : des buses larges que l'on utilisera pour les tanks ou les socles, ou du sous couchage coloré.

J'anticipe la partie entretient : l'aérographe comporte une partie amovible. Il s'agit de l'ensemble buse + tête + aiguille. Ces ensembles ne fonctionne que sur une marque donnée, et par taille. L'aiguille de 0.40 n'est pas adaptée à la buse de 0.15 !
Lors de votre achat, il est donc important de vérifier deux choses :
- Les ensembles livrées doivent correspondre à vos besoins.
- Le prix des pièces détachées. Les aiguilles sont TRES fragiles, il faut donc s'attendre à faire une connerie un jour ou l'autre.

2) les godets et flacons
1512.jpg

Un aéro peut être alimenté par un simple godet placé directement sur l'aéro. Ca parait petit, mais c'est bien suffisant. Un godet de 2 ml est idéal pour des buses 0.15 et 0.20, on passera au 5 ml pour plus gros.

Sinon il y a des flacons. De bien plus grande contenance, leur intérêt pour warhammer est discutable. On verra dans la partie technique, mais on peut faire les mélanges directement dans le flacon, ce qui est impossible avec le godet.
250072.gif
A voir si vous faites également du modélisme où si vous peignez surtout des tanks.



C. Le compresseur.

Bien que moche, il est aussi important que l'aérographe, car il doit être de bonne qualité pour délivrer une pression constante.
Il existe des compresseurs "d'intérieur", petits et discrets.
Deux modèles sont en vogue.
Le RM 1500+, 109 €, petit, pas bruyant, mais pas de cuve; Il tournera donc en continu.

Le 3500+, 189 €, petit également, 55 DB donc très discret également.La cuve lui permet de stocker de l'air, il ne tournera donc pas en continu pendant le travail, et ça justifie amplement que vous le préfériez au modèle précédent.

Vous pouvez également utiliser un compresseur de garage, avec l'embout adapté, du moment qu'il est équipé d'un manomètre. Niveau bruit c'est autre chose.


Combien coute l'ensemble ?

En entrée de gamme, vous pouvez vous en tirer pour moins de 200 €. Mais à ce prix là, vous aurez un aéro d'entrée de gamme avec une seule buse, et un compresseur sans cuve, qui tournera donc en continu. Il vaut donc mieux tabler sur un cout d'environ 250 €.


II. L'entretient du matériel.

Je devrais compléter cette partie avant le 6 aout et apporter les corrections nécessaires à la partie I.

Modifié par glooping

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme de nombreux autres membres du forum, j'ai cherché à m'équiper en aérographe et ai donc passé de longues heures sur le net à chercher à déméler le vrai du faux et voici ce que j'en ai retiré.

I. L'air comprimé : l'assurance d'un bon résultat

A en croire les pro, la qualité de l'air comprimé est primordiale et même bien plus important que la qualité de votre aérographe. Il convient d'avoir une pression stable et un air à température constant. Pour cela, de nombreuses personnes semblent conseiller ce qui suit.

95% des utilisateurs d'aérographe semblent posséder ce type de compresseur :

bb96bmt3.jpg

Avantages : De taille moyenne, moyennement bruyant.

inconvénients : Son usage, bien que compatible avec l'usage d'un aérographe semble poser un problème majeur : celui de la chauffe. Ce type de compresseur ayant un petit réservoir, il tourne en continue et commence à chauffer au bout de 15mn d'utilisation. L'air chaud séche la peinture et entraîne divers désagréments. Son prix est assez cher.


Deuxième option, ce type de produit :

2-Valve-Air-Compressor-22252314572.jpg

Avantages : Très petit, très peu bruyant.

inconvénients : Ce type de compresseur n'a aucune réserve d'air. Mis à part cela, aucun incovégnant à part son prix très élevé.


Troisième option, la plus simple et la plus efficace :

Air-Compressor1.jpg

Avantages : Réserve d'air de plus de 10l : laissez charger 2 minutes et c'est parti pour 30mn de peinture. Pas de chauffe de l'air. Très peu cher (moins de 100 euros)

inconvénients : Au nombre de deux : encombrement important et le bruit, nuancé par la présence d'une réserve qui permet de ne faire fonctionner le moteur que par moments.

Bien sûr, n'oubliez pas de doter votre compresseur d'un régulateur de pression. Il s'agit que celle-ci ne diminue pas avec votre réserve d'air ou au fil de l'échauffement de l'appareil. La pression recommandée semble être de 2.5 bar.


II. L'outil en lui-même

Le choix de l'outil en lui même doit suivre des impératifs moins strictes. Ils sont au nombre de deux :
- choissisez un aérographe double action(un simple action ne fait varier que la quantité d'air par rapprochement ou écartement entre la buse et le support à peindre. Un double action vous permet également de varier la quantité de peinture envoyée)
- choissisez un aérographe a godet situé sur le dessus et non suspendu. La principale différence est que la peinture descend par gravité et de façon plus homogène pour le premier modèle.

En dehors de cela, si vous n'êtes pas un pro, inutile d'acheter un aéro à 200 euros. De nombreux aéro doubles actions sont en ventes pour 30 ou 60 euros sur ebay, c'est largement suffisant même pour faire du travail de détail à moins que vous ne vouliez un golden démon.

Ensuite le plus important est la dimension de la buse. Il en existe quelques tailles formalisées : 0.15mm, 0.20mm, 0.25mm, 0.30 mm et 0.40mm. Elle détermine le rayon d'étalement de votre jet de peinture. La 0.20mm vous permettra d'éclaircir les arêtes d'une cape tandis qu'une buse 0.30mm vous permettra de faire un applat sur vos chars (on ne parle pas de sous-couche total mais d'une peinture appliquée par bandes de 3mm à peu près).
Inutile d'acheter chacune de ces buses, choisisez-en deux. 0.20mm et 0.30mm semblent être une bonne idée.


III. Bien peindre à l'aérographe, c'est en comprendre l'usage

A. La préparation de la peinture

Je ne vais pas revenir ce qui a été dit, mais deux outils semblent nécessaire à mener à bien la règle d'or de l'aéro : D-I-L-U-E-R et sont un petit bocal (verrine en plastique idéal) et une pipette.

A l'aide de la pipette, mettez la peinture de votre pot dans votre verrine.
Diluez en moyenne 50% eau 50% peinture. Certains diluent même avec quelques gouttes de liquide pour vitre sans parfum ajouté.

Mettez la peinture dans votre godet avec la pipette.


B. Les techniques

Travailler à l'aéro, c'est utiliser le principe de l'éclairage zénithal. Un résultat satisfaisant à l'aéro c'est : poser une couleur de base, éclaircir par le haut, assombrir par le bas.

Exemple :
1. Sur un blood angel, j'applique une couche uniforme de scarb red.
2. J'éclaircis au blood red par le dessus en simulant le soleil à son zénith frappant les formes
3. J'assombris au dark flesh par le dessous pour représenter les ombres projetées (dessous des bras, entre-jambe etc.)


C. Nettoyer vos outils

N'ayez pas peur de votre aérographe, il ne vous mordra pas. Apprenez à le démonter totalement pour bien nettoyer chaque pièce. Comprenez son fonctionnement pour comprendre comme l'utiliser.


Et voilà, vous voici parti pour peindre un bon moment sur de bonnes bases =).

Modifié par Einherjar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut merci pour ce petit sujet^^ J'ai juste une remarque à faire les peintures Fondations et métalliques ont du mal à passer, et bouchent très rapidement la buse (trop chargées en pigments). Certaines gammes ont aussi développé des peintures spéciales pour aéro (PA par exemple).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
j'ai investi dans un aero il y a peu et pour inaugurer la bete, je me suis lancé dans plusieurs tests de couleurs sur du necron histoire de me faire la main.
niveau résultat j'en suis vraiment content par contre j'ai remarqué un truc vraiment galère et je ne sais pas à quoi c'est du.
avec certaines couleurs (pas toutes) de chez GW, une fois le bonhomme en main, la peinture tient pas et a tendance a se barrer juste en passant le doigt legerement dessus.
un peu comme si elle avait séchée immédiatement en sortant de la buse et se déposait au final en "flocon" sur la figurine.
je ne sais pas si je suis bien clair :blushing:
il y a t il une solution à ce problème ou bien je suis un alien et je suis le seul a avoir ce type de pb ?
merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si la peinture sèche avant d'arriver sur le support, ton problème peut avoir deux causes :
- cela peut d'une part provenir d'une dillution insuffisante, rajouter un peu d'eau pourrait te permettre de retarder le séchage intempestif
- cela peut venir d'une chauffe trop importante de ton compresseur (surtout si tu utilise un modèle à piston). Au bout de 20mn, ces derniers chauffent et l'air qui en ressort l'est également. Cela altère les qualités de la peinture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[quote name='Kregwitch' timestamp='1313667949' post='1974372']
Si la peinture sèche avant d'arriver sur le support, ton problème peut avoir deux causes :
- cela peut d'une part provenir d'une dillution insuffisante, rajouter un peu d'eau pourrait te permettre de retarder le séchage intempestif
- cela peut venir d'une chauffe trop importante de ton compresseur (surtout si tu utilise un modèle à piston). Au bout de 20mn, ces derniers chauffent et l'air qui en ressort l'est également. Cela altère les qualités de la peinture.
[/quote]

super merci de l'info.
en effet cela doit probablement venir de la chauffe car j'ai un compresseur equivalent à celui d'au dessus avec le petit réservoir. je ferais plus attention la prochaine fois pour valider ce point.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Au sujet du nettoyage de l'aéro, je vous invite à ne pas laisser l'aéro mariner plusieurs heures dans une solution eau + autre chose. Cela détend les joints et nuit à l'utilisation à terme. Et les joints coûtent assez cher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est bizarre cet histoire d'air chaud. Personnellement j'ai jamais senti d'air chaud sortir de mon aérographe.
Mais si l'air était chaud le réservoir d'air le serait aussi : là encore j'ai jamais constaté ça. Après je prétend pas avoir une grande expérience.
D'ailleurs j'imagine que si problème thermique il y a ça serait plutôt un problème de froid que de chaud.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jerome30
Je voulais savoir le pistolet a peinture GW sert vraiment qu a faire des sous couches? y a pas moyen de pouvoir faire quelques trucs meme si c est basique?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[quote name='Bap2703' timestamp='1313690622' post='1974660']
C'est bizarre cet histoire d'air chaud. Personnellement j'ai jamais senti d'air chaud sortir de mon aérographe.
Mais si l'air était chaud le réservoir d'air le serait aussi : là encore j'ai jamais constaté ça. Après je prétend pas avoir une grande expérience.
D'ailleurs j'imagine que si problème thermique il y a ça serait plutôt un problème de froid que de chaud.
[/quote]

En fait je ne suis pas vraiment mécano, mais ce type de compresseur fonctionne avec un piston et n'est pas prévu pour un usage "intensif". Au bout de disons 30mn-45mn d'usage, il chauffe légèrement, envoyant un air tiède et créant un peu de condensation (c'est pour ça que ce type de compresseur est équipé avec le manomètre d'un épurateur d'eau, car connu pour ses problèmes thermiques).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plop

Petite question pour ceux qui pratiquent l'aéro: sur les modèles double-action, on peut avoir des godets par aspiration (en dessous) et d'autres par gravités (au dessus)

L'un ou l'autre des modèles est-il à privilégier et si oui, pourquoi?

Merci d'avance

Salverius

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[quote name='flashwolf' timestamp='1320614695' post='2025166']
Oublie les simple action je pense

Et pour un double action certain site propose des packs avec un compresseur et un aéro, perso j'ai celui là: [url="http://www.aerographediscount.fr/aerographe/pack-harder-steenbeck-evolution/927-pack-aerographe-evolution-two-in-one-compresseur-rm-3500.html"]http://www.aerograph...ur-rm-3500.html[/url]

Il me convient très bien.
[/quote]
+1.

[quote]Plop

Petite question pour ceux qui pratiquent l'aéro: sur les modèles double-action, on peut avoir des godets par aspiration (en dessous) et d'autres par gravités (au dessus)

L'un ou l'autre des modèles est-il à privilégier et si oui, pourquoi?

Merci d'avance

Salverius[/quote]

J'ai les deux systèmes.
J'ai commencé par le système aspiration, et (mais je suis peut-être un boulet) je trouve que ça "crachotte" beaucoup. Je pensais que ma dilution était foireuse.
Puis je suis repassé au système à gravité et ça marche super :) Par contre, faut faire gaffe à pas trop bouger et quand tu le pose, t'as vite fait de faire déborder le bouzin ^^.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Question de gout je pense j'ai un aéros paacshe VLS par aspiration , j'ai pas de problème de crachoti sauf en cas d'encraisement de la buse!

Alors la question serais plutôt : la buse s'encrasse t'elle moins avec un godet a gravité ?
Autre question , alors que je commence a essayer de dompter l'animal , avec quel taille d'aiguille travaillez vous ? Modifié par skyller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut,
j'ai quelques questions, mais je ne suis pas certain que l'endroit soit bien choisi pour les poser.

Ainsi:

1/ A quoi vous sert un aérographe? A peindre des détails, ou carrément à sous-coucher une figurine?

2/ Si vous l'utiliser pour peindre des détails, quels sont les PLUS et les MOINS par rapport à l'usage d'un pinceau?

Il me semblait avoir d'autres questions, mais elles ont dû fuir de mon crâne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[quote name='MaLo Bosolut' timestamp='1321020278' post='2027911']
Salut,
j'ai quelques questions, mais je ne suis pas certain que l'endroit soit bien choisi pour les poser.

Ainsi:

1/ A quoi vous sert un aérographe? A peindre des détails, ou carrément à sous-coucher une figurine?

2/ Si vous l'utiliser pour peindre des détails, quels sont les PLUS et les MOINS par rapport à l'usage d'un pinceau?

Il me semblait avoir d'autres questions, mais elles ont dû fuir de mon crâne.
[/quote]

Salut, je pense que oui c'est le bonne endroit =)

Mon aéro me sert a tout d'abord faire des sous-couche, il le permet aussi de faire des effet sur des véhicule comme des dégradés assez facilement ou des OSL, il le permet également de passer des lavis en masse

a l'on avis les plus pour les détail sont : la peinture est propre plus facilement et plus fine, il permet de faire des effet bien plus simplement que le pinceau .

Les moin sont : il est plus dur d'être extrêmement précis sur des toutes petites pièces ( genre sur le chargeur du pistolet bolter ), le temps de nettoyage entre couleur est plus grande, les dosages peuvent etre rater et sa fait tout foirer.

A mon avis, le pinceau et l'aerographe sont a utiliser ensemble, l'aero est un outil pour certaine chose que le pinceau aura du mal et le pinceau permet des choses que l'aero ne peut pas ( brossage a sec par exemple )


Comment nettoyer vous votre buse svp ? La mienne s'encrasser et crabote ... Need help
J'ai essayé plusieurs chose sans résultat ...

:P Matthieuu10 :P Modifié par matthieuu10

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
netttoyage a l'alccol a 90!

Même si j'avoue avoir utiliser sur la buse et l'aiguille de l'acétone ou du diluant !

mais SEULEMENT sur ces éléments !

va pas t'amuser a passer ces produit ultra puissant dans laérographe sous peine d'y perdre tes joints

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[quote name='skyller' timestamp='1321057810' post='2028182']
netttoyage a l'alccol a 90!

[/quote]

Merci beaucoup, tu fais juste tranpé les pièces ou tu vas le "vaporisé" en plus ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le pistolet GW est-il de bonne facture ? Les bombes d'air durent combien de temps en moyenne ? Modifié par Mr.Patator

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le pistolet [b]à[/b] peinture de games est un [b]pistolet[/b] [b]à[/b] sous-couche [b]selon[/b] moi. [b]Une bombonne[/b] dure [b]autant[/b] qu'une bombe de noir ou blanc. Si tu investis dedans, le prix des bombonnes [b]s'accumuleront[/b] et arriverons vite a 100e.
Beaucoup de gens te [b]conseilleront[/b] de regarder les promo et d'investir directement dans un aéro double action et un compresseur ( [b]même[/b] en continue )

J'ai acheter sur Ebay une offre d'un vendeur pour 100€ ( un peu [b]moins[/b] ) Un aéro double action et un compresseur continue, cela marche très très bien, j'en suis [b]ravi[/b] !!

[b]Edit Kaelis: Merci de faire attention à l'orthographe, à la conjugaison et à la grammaire, tout ce qui est en gras est ce que j'ai corrigé.[/b] Modifié par Kaelis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui, mais je n'ai justement pas besoin d'aéro, c'est juste pour la sous-couche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour de la sous-couche pure, les bombes de sous-couche sont mieux car elles n'ont pas la même formule que les peintures classiques, elles contiennent un agent qui fait accrocher la peinture. On peut acheter des pots de sous-couche mais ça me parait difficile de justifier un achat de pistolet pour ça, c'est plus pour quelqu'un qui a déjà un compresseur.

A noter que les bombes d'air sont complexes à bien utiliser car elles refroidissent à l'usage, elles sont chères et frustrantes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enfin par sous-couche en réalité je parle de couche de base, à long terme devoir appliquer au pinceau deviendra long et fastidieux je pense Modifié par Mr.Patator

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[quote name='matthieuu10' timestamp='1321107563' post='2028416']
[quote name='skyller' timestamp='1321057810' post='2028182']
netttoyage a l'alccol a 90!

[/quote]

Merci beaucoup, tu fais juste tranpé les pièces ou tu vas le "vaporisé" en plus ?
[/quote]

Salut
L'alcool c'est le must entre deux couche, par contre, une fois seche, il faut y aller à l'acetone (et demonter l'aiguille et la buse, sinon tu bouffe les joints).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ma petite pierre à l'edifice.

Pour le nettoyage entre deux couleurs, je passe plusieurs godet de diluant ( composé de 50% eau déminéralisé et de 50% de liquide lave vitre)

Pour le gros nettoyage un coton tige imbibé d'acetone, cela permet de décaper la peinture par petite touche, même sur les joint. L'acetone s'évapore avant d'abimé le caoutchouc.

UNE PETITE COMPARAISON ENTRE DEUX MARQUE

Pour avoir un paashe VLS par aspiration et un ÉVOLUTION par gravité, ma préférence va sans hésiter à l'EVOLUTION.

Le paasche à toujour eu de problème de crachoti, il est également pas très précis même avec une buse fine. J'ai des difficulté a viser un point particulièrement fin avec ce modèle.

L'avantage du paashe est sa solidité .

L'EVOLUTION est très précis, est d'un nettoyage simple. Le seul reproche est peut-être la fragilité de la buse et de différents joints, ce qui nécessite de plus grande précaution.

Quel type de peinture utilisé vous? Un comparatif pourrait être utile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[quote name='skyller' timestamp='1320788586' post='2026428']

Autre question (...) avec quel taille d'aiguille travaillez vous ?
[/quote] Modifié par skyller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.