Jump to content
Warhammer Forum

juju

Membres
  • Content Count

    307
  • Joined

  • Last visited

About juju

  • Birthday 06/08/1975

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.livinglead.blogspot.fr/

Profile Information

  • Location
    auvergne

Recent Profile Visitors

4,565 profile views
  1. Salut frenchy, des fois le hasard du Warfo fait qu'on tombe un projet comme le tien, échelonné sur plusieurs années, qu'on avait pourtant pas vu auparavant, et là c'est super ! Mais quelle armée ! J'adore particulièrement tes petites mise en scène avec des zombies ou des chaoteux qui se font découper dans les règles Un landship c'est un beau projet en effet, un peu la cerise sur le gâteau, suis impatient de voir ça.
  2. A ce niveau c'est plus qu'un diorama, c'est carrément une sculpture. Tout comme Mr Hola j'adore l'atmosphère onirique qui se dégage de ta dernière création, et de tout ce que tu réalise en général. Ca semble toujours raconter une histoire. Mille bravo.
  3. Des orques sur éléphanteaux, on aura tout vu ! C'est une bonne idée et c'est marrant. Ca fait une belle armée hyper colorée, un comme un défilé du carnaval de Rio :) J'aime beaucoup. Mais combien d'armées vas-tu encore nous montrer, c'est la folie !
  4. juju

    Drazhar

    Salut, c'est joli chez toi Les photos sont un peu claires maison voit qu'il est super beau ton Drazhar, pleins de couleurs bien fondues, des reflets vifs et bien posés. Le socle est un peu tristounet, quelques gravats suffiraient pour une meilleure finition.
  5. Salut, tu as un super niveau de peindouille en fait. La peau du gros balèze est bien traitée avec de belles nuances et des éclaircissements valorisants. Bravo !
  6. C'est beau, c'est bien réalisé et c'est fonctionnel en plus. Excellent. Ta forteresse est bien cool aussi, une belle architecture bien proportionnée.
  7. Merci, c'est du Citadel (Games Workshop) de 1985. Je te remet le lien si tu veux voir les autres modèles par curiosité >> ici << Mais pour les trouver bon courage, ils se font rare et hyper cher.
  8. Le marchand s'était égaré, c'était sûr à présent. Et ce n'était guère étonnant avec un tel brouillard. Au dernier village, il avait demandé sa route à un groupe de paysannes qui travaillaient dans les rizières, elles lui avaient baragouiné des explications incompréhensibles, pourtant il parlait le nippon mais ces gens avaient leur propre dialecte local que même ses mercenaires ne comprenaient pas...une des vielles femmes semblaient les mettre en garde sur la direction à emprunter, de ne pas se tromper...visiblement il avait fait le mauvais choix et d'ailleurs il n'y avait plus de chemin, ils erraient dans une lande d'herbe sèche parsemée de grosses pierres sur lesquels ils buttaient en maugréant. Le marchand avait connu des situations bien pire après tout, et les membres de sa caravane aussi. Pas plus tard que la semaine dernière ils avaient échappé à la décapitation en soudoyant une bande de samouraï, qu'il avait visiblement offensé alors qu'il les avait juste salué avec courtoisie. Le territoire Nippon était une vrai mine d'or pour les commerçants mais c'était un pays pleins de dangers, et aussi pleins de mystères, dont les us et coutumes échappaient complètement au reste du vieux monde. Soudain un cri d'alerte retenti au-devant. Il distinguait vaguement son escorte qui n'était qu'à quelques mètres en amont, mais la brume était si épaisse que même le son semblait assourdi. Un de ses mercenaires vint à lui en courant, et il devina à sa mine qu'ils allaient avoir des ennuis. - "San ! San ! il faut rebrousser chemin ! on ne peut continuer par là" - "Calme toi et explique moi ça" En guise de réponse le mercenaire lui fit signe de le suivre, le marchand descendit de cheval pour rejoindre les autres mercenaires qui discutaient à voix basse auprès d'une sorte de pieux en bambou gravé en langue nippone. Ce totem devait être planté là depuis quelques années, et on devinait d'autres potelets semblable plantés de travers un peu plus loin. - "C'est une terre de bataille, San. Les morts sont restés là, un piquet pour chaque homme. On ne doit pas passer" Le marchand pestait dans sa barbe contre les superstitions qui dirigeaient ce pays et freinaient son honnête commerce, il voulu lever les bras au ciel en signe de dépit, mais sans y prendre garde il frôlat l'arrête coupante du bambou, et sa main se mit à saigner abondamment. Les mercenaire stupéfaits regardaient la main meurtrie de leur patron goutter sur le sol. -"Hé bien ne restez pas plantés là ! Donnez moi un linge ou quelque chose pour faire pansement !" A la grande surprise du marchand les hommes s'enfuirent en courant dans la brume, en hurlant "Il a souillé la terre des morts ! Ils vont venir nous prendre ! fuyez !" Cette déclaration fit grand effet dans la caravane, qui s'ébranla en tous sens comme prise de panique, renversant le précieux chargement de soie et de vaisselle fine. Le marchand éberlué faisait ce qu'il pouvait pour calmer tout ce monde en agitant les bras, ce qui avait pour effet de répandre un peu plus de sang de sa plaie et de terroriser ces imbéciles de caravaniers superstitieux. Si bien qu'au bout d'un moment il se retrouva seul, perdu dans la brume, impuissant au milieu de son chargement ruiné, à écouter au loin les hommes qui s'éloignaient en criant dans toutes les directions. Puis petit à petit des formes imprécises apparurent autour de lui, sans un son. Il sentit l'air se glacer inexplicablement et il dégaina sa dague sans y réfléchir, tous les sens en alerte. Un des formes s'approchait, qui portait un casque caractéristique des guerriers nippons. Le marchand ne sut que faire ou que penser sur le moment, et resta figé en attendant de mieux distinguer le soldat, mais il sentit ses jambes flancher quand il pu enfin voir distinctement le regard vide et les mains squelettiques du samouraï mort, et pourtant marchant comme les vivants...... Il faut bien un petit texte pour introduire ces figus rarissimes et très vintage que sont les Undead Samourai C18. J'ai eu l'occaze d'avoir celles-ci entre mes pognes tremblantes d'émotion, et pourquoi ne pas vous faire partager ce petit bout de patrimoine figurinistique ? J'ai pour cela obtenu l'autorisation exceptionnelle de mon petit cousin pour qui je les ai peintes. comme quoi le vintage séduit même les plus jeunes
  9. Avec 2 mois de retard je te remercie beaucoup DrLiche. Et pour transporter cette joyeuse bande au cœur des combats il ne me manquait qu'un drop pod, ah tiens en voilà justement un tout neuf ! enfin presque
  10. Ton armée de Bretonnie c'est une des plus impressionnantes qu'il m'ai été donné de voir, des mecs chamarrés à perte de vue ! Notamment les cavaliers dont chacun à son héraldique, c'est du très très bon boulot. Il faudra bien qu'un jour je fasse un pèlerinage à Paname pour voir tout ça dans ton club (il me semble avoir lu qq part que le droit d'entrée est d'une bière).
  11. Ouais, excellent, ils ont de super trognes et des positions bien dynamiques, juste bravo.
  12. Des photos de plusieurs armées vintage entièrement peinte. Cette seule phrase résume un véritable exploit. J'aime beaucoup tes Arabéens, mais que vois-je il y a des nains sans barbe ! Les tapis volants sont de quelle marque ? Tu les as super bien peints.
  13. Mon cher Docteur Liche, j'aimerais pas être ton patient Tes productions sont toujours aussi croquignolesques (tiens mais d'ou me vient ce mot ?), dégoulinantes, purulentes, avec des yeux et des tentacules là ou on n'en attend pas, c'est le chaos quoi ! Et puis pffiouu ce niveau de peinture, bravo bravo bravo. Je ne peux m'empêcher de penser au jeu Splatterhouse quand je vois tes bonshommes.
  14. Noooonnnn !! on croyait avoir vu le top du top et là tu en remet une couche finale avec toutes ces vieilles références customisées avec goût !! Tu veux nous achever c'est ça hein, tu as réussi, gargll....
  15. Un sorcier qui joue avec le feu. Oulà ça faisait longtemps que j'avais rien posté ici
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.